Samling af de for Universitets Legater gjaeldende Bestemmelser

booksnow1.scholarsportal.info

Samling af de for Universitets Legater gjaeldende Bestemmelser

395

et volonté de Sa Majesté le Roy de Dannemark, la supliant trez humblement

de vouloir bien en disposer å son gré.

Et pour les dix mille Rixdaller restantes ainsy qne de tout ce qui con-

stituera l'heredité du dit dit sieur codicillant, veut et entend qu'elles soient

employées å l'achat d'une terre en Dannemark et non ailleurs, lequel employ

sera et demeurera irrevocablement attaché å la famille du dit sieur codicillant;

c'est å dire k ses dits heritiers institués et leurs enfants nés ou å naitre,

sans entendre en cela le dit sieur codicillant gener en aucune maniere le sieur

Fritz dans la faculté quil veut qu'il ait de vendre les fonds qu'il laissera en

France pour en faire le dit employ, sur lequel il se repose entierement en sa

bonne foy ; en sorte que les acquereurs soient pleinement et valablement liberés

par ses simples quittances et qu'ils ne puissent exiger de luy aucune subroga-

tion ny suite de deniers.

Ces retranchements et nouvelles dispositions reglées, veut le dit sieur

codicillant que ses dits heritiers payent annuellement des interets des dix

mille Rix daller restantes des vingt mille Rixdaller deja placées en Dannemark,

scavoir au sieur Frederik Hanssen son neveu l'interet de quatre mille Rix-

daller, å mademoiselle Marie Elisabeth Hanssen aussy l'interet de quatre mille

Rixdaller, et å madame Justine Nissen l'interet de deux mille Rixdaller, et

le tout par forme de rente viagere et pendant la vie des dits susnommés;

et au moyen desquels interets ainsy fixes veut le dit sieur codicillant que ses

dits neveus et nieces ou leurs heritiers n'ayent rien plus å demander ny

pretendre dans son heredité, les instituant en ce pour ses heritiers parti-

culiers.

Pour ce qui concerne le sieur Forestier denommé dans les dits actes de

testament et codicille des dits jours vingt trois septembre mil sept cent soix-

ante treize et sept novembre mil sept cent soixante quatorze le dit sieur

codicillant confirme par le present acte les legs qui luy sont faits, voulant

neanmoins que les effets mobiliers qui luy sont legués demeurent apreciés å

la somme de cinq mille livres, laquelle sera précomptée au dit sieur Forestier

par ses heritiers sur le legs de vingt mille livres qui luy a eté fait par le

dit sieur codicillant dans son dit testament, de meme luy sera aussy precompté

toutes les sommes qui seront couchées sur les livres de raison du dit

sieur codicillant avoir eté pretées au dit sieur Forestier depuis la datte du

susdit testament et dont il a souscrit par sa signature l'année et les epoques.

Veut de plus le dit sieur codicillant qu'aprez sa mort son corps soit

transporté å Elzeneut (sic!) en Dannemark pour etre mis dans le tombeau de

sa famille; et veut pareillement que le jour de son enterrement il soit donné

aux pauvres deux cent Rixdaller par distribution egalle; et pour eviter qu'il

puisse y avoir aucun doute ou inconvenient resultant d'un doute qui pourroit

etre soulevé sur la réalité de la mort du dit sieur codicillant; il veut et

orclonne que son corps ne puisse etre cloué dans la caisse ou cercueuil ou il

devra etre deposé qu'en presence de son neveu et niece ses heritiers, et sur

la declaration å eux faite par deux chirurgiens ou autres experimentés que

son corps tombe en putrefection et ne peut rester plus longtems sans etre

inhumé.

Et attendu que le nommé Jean cy devant postillon du dit sieur condicil-

lant, n'est plus å son service, le dit sieur codicillant declare revoquer en entier

le legs å luy fait par le dit sieur codicillant en son dit testament susdatté.

Et au moyen des changements cy dessus faits soit dans le susdit testament

du vingt trois septembre mil sept cent soixante treize, et susdit codicille

du sept novembre mil sept cent soixante quatorze, veut le dit sieur codicillant

que les susdits actes de testament et codicille soient executés en tout ce qui

n'a pas eté changé et corrigé.

Et aprez que nous dit notaire en presence des dits temoins avons lu et

relu le present acte de codicille au dit sieur Hanssen qui a dit et declaré

contenir sa demiere volonté et y persistant, de quoy a requis acte octroyé;

fait a Bordeaux dans une salle basse de la maison ou habite le dit sieur

Hansen S9ize sur la dite allée de Tourny ; les di4;s jour, mois et an que

50*

More magazines by this user
Similar magazines