Zeitschrift für romanische Philologie

scans.library.utoronto.ca

Zeitschrift für romanische Philologie

q8

HüGUES vaganay,

Port-encens. — Tout arbre a son terroir, Le seul pais Indois

porte l'ebene noir Le rameau port-eficeiis le Sabeen royaume.

1583- Virgile ^Oh.

Port-Epicicle. — Son mouvement en TEpicicle {ce qui ha Heu

en Saturne et Jupiter) est plus vite qua celui du porl-Epkicle.

1557. Pontus de Tyard, iz-

Port-epy. — Le Cancre au bril gerne, le Lyon redoutable, La

vierge port-epy. 1583. Vtrgile . Epigrammes, 14b.

Porte-escaille. — Je chante . . . ce dieu Qui allume souz l'eau,

le poisson porie-escaüle. 1578. Boyssieres, 45.

Porte-estoilles. — Ciel porte-esioilles , estoille. 1585. Thevenin,

dans Du Bartas, 4.

Porte-faine. — Yiesire porte-faine. 157 1. La Porte. Epithetes, (^^.

Porte-faulx . Porte-faus . Porte-faux. — Le grifon porie-faux,

qui pour voller s'emplume, Donne donq estre, et fin, ä la plus

dure enclume. 1579. Boyssieres. Coniinuation des Secondes Oeuvres,

50. — Le vieillard porte-faus en son frilleu sejour Ne m'a v6ue,

trenchant le fil du vital jour. 1579. Du Monin, 11. — Le bon

pere Janus, ceste-cy, ceste-la Le porte-faux Saturne a fondateur

bastie. 1583. Vtrgile, 234. — Soit que la Balance aequitable,

. . ., Par ses regardz ma vie borne: Ou le porte-faulx Ch^vrecorne,

De l'onde Espaignole tyran. 1584. Horace . Ödes, 58.

Porte- fer. — Je vous ay fait icy sa plainte et dolcance, Vous

requcrant secours, non d'un camp porte-fer, Mais seulement d'un

don. 1578. Boyssieres, 25. — Ce dieu porte-fer tient ma vie

oppressee. 1599. Lasphrise, 147.

Porte-feu. — Ox^g^ porte-feu. 1571. La Porte. Epit/ietes, 185. —

Ses chars porte-feux du grand gouffre saI6 Le soleil a haussez.

1583. Virgile. Epigrammes, 13.

Porte-flambe. — S'il est de feu, et porte-flambe. 1549. Aneau.

Emblemes d^Alicat, 139.

Porte-fleche. — Trousse porte-/iec/ie. 1571. La Porte. Epithetes.

268b.

Porte-framboise. — Ronciere porte-framboise. 157 1. La Porte.

Epithetes, 233.

Portefroid. — L'Aquilon portefroid. (1555). Peletier,

J.

datis Du

Verdier. IV, 300.

Porte-froidure. — A fin de prevoir par seures conjectures Les

pluyes, les chaleurs, et vents porte-froidures. 1583. Virgile, 43b.

Porte-froment. — Toy qui d'un pain divin te pais journellement,

Pour qui dure tout l'an l'Este porte-froment. Du Bartas. La Loy

vers 752.

Porte-fruict . Portefruit. — Par les chams despouillez le porte-

fruit Automne Montre son chef orne d'une riebe couronne. Baif.

Weitere Magazine dieses Users
Ähnliche Magazine