Zeitschrift für romanische Philologie

scans.library.utoronto.ca

Zeitschrift für romanische Philologie

LE VOCABULAIKE FKAN^AIS DU SEIZIEME SIEGLE. 75

Mareotic. — II y a le vignoble Thasien, et celuy, dont se repute

noble Le charap Mareotic. 1583. Virgile, 50.

Mariange. — Mais patience, encor viendra le temps Que nous

aurons dix mille passetemps Comme autresfois en ce pre 77iari-

ange. 1579. Pontoux, 76.

Marmitonnier, — Je me suis propose . . . des Latins non les

poudreus marmitonniers, ains les facondz Ciceroniens. 1554. Le

Caron. La Ciaire, 7.

Marmotonner. — Le feu cach6 dans la vapeur espesse Marmotonne,

grondant, la nue qui le presse. 1589. Du Bartas. II Sep-

viaine, 182.

Marquette, — De grand luxure est Symbole, ou marquette. 1549.

Aneau. Emblemes d'Alciai, 94.

Marrissement. — Plonge au Stix de la melancolie Semblois

l'autheur de ce marrissement Que la tristesse autour de mon col

lye. (1544). M. Sceve. Delie, 369.

Mary-frere. — Comme Juno cherit son ?nary-frere. 1553. Des

Autelz, C 8 b.

Massiveraent. — 11s ont de la conclu en leur ressort supreme

Que le rond chaud et sec par la natura merae Doit son siege

planter au ventre recele Du globe terrien massivemetit voile. 1584.

Du Monin. Uranologie, 19 b.

Massueur. — On l'appella massueur par surnom. 1545. H. Salel.

Iliade, 22g.

Mathemate. — Entre le curieus et Hieromnime sourdit un propos

touchant les Mathemates. 1557. Pontus de Tyard, 8.

Matriraoniel. — Presens et arres mairtmoniel/es , qui se baillent

aux mediateurs. 1585. L Papon. Premier Notaire, 255.

Matutin. — Quand [Venus] est matiiiine, eile previent et anticipe

le jour, et le prolonge quand eile est vespertine. 155 1. Leon

Hebrieu, irad. Pontus de Tyard. I, 233. — Heureux je cueilliray

cest ceillet jnatuiin. 1578. Boyssieres, 65.

Maudissable. — Les Eumenides lors .... dans les eaux in-

fernales Plongerent tristement ton maudissable corps. Ba'if. II, 116.

Maugreable. — Et sous le nom Mastin, s'entende le mechant

Sur qui j'enten vomir ce maugreable chant. Baif. II, iii.

Meandriser. — Or', comme ton Jordain, courbe, tu Meandrises.

Du Bartas, Les Trophees, vers 845.

Medicatif. — Tu as, anneau, tenu la main captive, Qui par le

Coeur me tient encor captif, Touchant sa chair precieusement

vive Pour estre puis au mal jyiedicatif. (1544) M. Sceve. Delie,

349-

Medicinable. — Les roses . . . sont

1545. A. Pierre, 138.

medicinabhs aux yeulx malades

Weitere Magazine dieses Users
Ähnliche Magazine