mI&i&SES - Libr@rsi

librarsi.comune.palermo.it

mI&i&SES - Libr@rsi

120 LES RELATIONS DES JESUITES [Vol.33

cette paix reiiffiroit, a caufe qu'ils la fouhaitoient

dauantage: mais les Arendaenronnons, plus qu'aucune

autre Nation, a caufe qu'on leurfaifoit efperer

qu'on leur rendroit quantite de leurs gens, captifs a

Onnontae\

Apres bien des confeils, enfin on trouua bon pour

voir plus clair en cette affaire, d'enuoyer vn

ambaffade reciproque a Onnontae\ Vn Capitaine

Chreftien, nomme lean Baptifte Atironta, en fut le

chef, & quatre autres Hurons auec luy.

lis partirent

d'icy le premier d'Aouft, & porterent des prefens

reciproques pour refpondre a ceux de l'Onnontaeronnon.

Nos Hurons fe feruent pour ces prefens de

les Onnon-

peltries, precieuf es dans le pays ennemy :

taeronnons fe feruent de coliers de Porcelaine.

[45] Apres vingt iournees de chemin, lean Baptifte

Atironta arriua a Onnontae, l'Ambaffadeur des ennemis

eftant retourne auec luy. On accueillit noftre

ambaffade auec de grands tefmoignages de ioye, &

ce ne furent que confeils l'efpace d'vn mois qu'il fut

la: apres lef quels l'Onnontaeronnon conclut de ren-

uoyer auec lean Baptifte Atironta, vn fecond ambaffade;

dont le chef fut vn Capitaine Onnontaeronnon,

nomme Scandaouati, aag6 de foixante ans, & auec

luy deux autres Onnontaeronnons, auec lefquels ils

renuoyerent quinze captifs Hurons; ayans retenu

pour oftage, vn de ceux qui auoient accompagne lean

Baptifte.

Ils arriuerent icy le vingt-troifi6me d'Odtobre, &

auoient mis en leur retour depuis Onnontae, trente

iours: car quoy qu'il n'y ait qu'enuiron dix iourn6es

de diftance, toutefois ils font fouuent obligez de s'ar-

refter, foit a faire des canots pour paffer les Riuieres,

More magazines by this user
Similar magazines