mI&i&SES - Libr@rsi

librarsi.comune.palermo.it

mI&i&SES - Libr@rsi

124 LES RELATIONS DES J&SUITES [Vol. 3a

n'y veut pas entendre. L'Annieronnon en eft

encore plus eloigne" ; qui, dit-on, eft jaloux de ce qu'a

fait l'Onnontaeronnon, & veut toufiours fe rendre

redoutable. Et ce font ces deux dernieres Nations

dont le Bourg de Saint Ignace a efle mal traite fur la

fin de cet Hyuer.

Au commencement de Ianuier de la pref ente annee

1648. nos Hurons iugerent a propos de deputer vn

nouuel ambaffade a Onnontae, de fix hommes, qui

partirent pour c6t effet, auec vn des trois Onnontae -

ronnons qui eftoient venus icy, les deux autres nous

eftans demeurez pour oftage, & nomement Scandaouati,

le principal Ambaffadeur Onnontaeronnon.

Mais du depuis nous auons appris [48] que nos Am-

baffadeurs tomberent entre les mains des cent Hiro-

quois Annieronnons, qui font venus iufques

fur nos

frontieres, & qu'ainfi ils ont efte tuez en chemin;

a la referue de l'Onnontaeronnon qui s'en retournoit,

& de deux de nos hommes qui s'eftans efchappez ont

pourfuiuy leur route vers Onnontae\

Ce n'eft pas tout. Au commencement du mois

d'Auril, Scandaouati Ambaffadeur Onnontaeronnon

qui eftoit icy demeure' pour oftage ayant difparu, nos

Hurons creurent qu'il s'eftoit efchappe: mais apres

quelques iours on trouua fon Cadaure au milieu d'vn

bois, affez proche du Bourg ou il demeuroit. Ce

pauure homme s'eftoit fait mourir foy-mefme, s'eftant

donn6 vn coup de coufteau dans la gorge, apres

s'eftre fait comme vn lict de quelques branchages de

fapin, ou on le trouua eflendu.

A ce fpedtacle on enuoye querir fon compagnon,

afin qu'il fut tefmoin comme le tout s'eftoit paff6, &

qu'il vid que les Hurons n'auoient pu tremper en ce

More magazines by this user
Similar magazines