mI&i&SES - Libr@rsi

librarsi.comune.palermo.it

mI&i&SES - Libr@rsi

140 LES RELATIONS DES J&SUITES [Vol.33

benir les mifericordes de Dieu fur ces peuples, de

nous auoir donn£ vne Eglife, que ie puis affeurer

eftre remplie de fon Efprit, & auoir vne Foy auffi

forte, & vne innocence auffi fainte en la plufpart de

ceux qui en font profeffion, que s'ils eftoient nez au

milieu d'vn peuple tout fidele.

La Miffion de la Conception eft la plus feconde de

toutes, & pour le nombre des Chreftiens, & pour

leur zele: leur Foy y paroift auec auantage, leur

faintet6 eft refpedt6e mefme des Infideles, trois des

principaux Capitaines, & plufieurs gens confiderables

y viuent dans vn exemple qui prefche plus que nos

iette dans

paroles : en vn mot la Foy de cette Eglife

tout le refte du pays, vne bonne odeur du Chriftia-

nifme.

La Miffion de Saint Michel fe fouftient puiffam-

ment, & va croiffant de iour en iour, nonobftant les

oppofitions des Infideles, qui iamais ne manqueront

a vne Eglife naiffante.

La Miffion de Saint Iofeph eft encore plus peuplee,

comme auffi elle eft plus ancienne.

La Miffion de Saint Ignace, plus nouuelle [59] que

les precedentes, eft dans vne ferueur & dans vne

innocence qui eftonne les Infideles, & que iamais

nous n'euffions penf6 voir en fi peu de temps dans

les commencemens d'vne Eglife.

Dans ces quatre Miffions la Foy s'eft augmented au

deffus de nos efperances, en forte que par tout nos

Chappelles fe trouuent trop petites pour le nombre

des Chreftiens, mefme hors les iours de Fefte : & en

quelques endroits vn Miffionaire eft contraint de dire

deux Meffes le Dimanche, afin que tout le monde y

puiffe affifter: encore 1' Eglife ayant eft6 pleine a