mI&i&SES - Libr@rsi

librarsi.comune.palermo.it

mI&i&SES - Libr@rsi

210 LES RELATIONS DES JESUITES [Vol.33

CHAPITRE XIV.

d'vn espece de sort dont les hurons se seruent

pour attirer le bon-heur.

LA plufpart des chofes qui femblent auoir ie ne

fcay quoy de monftrueux a nos Hurons, ou

qui leur font extraordinaires, paffent facilement

dans leurs efprits pour des Oky, c'eft a dire

comme des chofes qui ont vne vertu come furnatu-

relle, dont en fuite ils eftiment a bon-heur d'en auoir

fait rencontre, & les gardent precieufement, autant

que font quelques impies en Europe, des forts ou

charadteres dont ils fe feruent pour attirer apres eux

le bon-heur.

Si par exemple nos Hurons eftans a la chaffe ont

de la peine a tuer vn ours, ou vn cerf, & qu'en l'ou-

urant ils trouuent dans fa tefte ou dans fes entrailles

quelque chofe d' extraordinaire, vne pierre, [109] vn

ferpent; ils diront que c'eft la vn Oky, & que c'eft

ce qui donnoit cette vigueur a cet animal, & qui

l'empefchoit de mourir. Et ils prendront comme vn

charadtere, ce ferpent ou bien cette pierre, & croiront

que cela leur portera bon-heur.

Si dans vn arbre, ou mefme en foiiiffant la terre, ils

font rencontre de quelque pierre d'vne figure extraor-

dinaire, qui par exemple ait la facon d'vn plat, d'vne

cuilliere, ou d'vn petit pot de terre, ils prendront

ce rencontre a bon-heur, difans que de certains Demons

qui font leur demeure dans les bois, y oublient

quelquefois ces chofes, & que c'eft vn bon-heur

'

More magazines by this user
Similar magazines