mI&i&SES - Libr@rsi

librarsi.comune.palermo.it

mI&i&SES - Libr@rsi

244 LES RELATIONS DES JE~SUITES [Vol.33

trop frequens, le commerce en feroit empefch6, &

les guerres fe prendroient trop aifement entre [132]

des nations differentes.

Ceux a qui on fait la fatisfadtion examinent foi-

gneufement tous ces prefens, & rebuttent ceux qui

ne leur aggreent pas ; il faut en remettre d'autres en

leur place qui puiffent contenter.

Ce n'eft pas tout. Le corps auquel on a erige vn

fepulchre, ne doit pas y repofer tout nud ; il faut le

reueftir de pied en cap: c'eft a dire qu'il faut faire

autant de prefens, qu'il faut de pieces pour le mettre

dans l'eftat auquel il doit eftre, felon fa condition.

Pour c6t effet ils firent trois prefens, qui ne portent

que le nom des chofes qu'ils reprefentent, d'vne chemife,

d'vn pourpoint, d'vn haut de chauffe, des bas

de chauffes, des fouliers, d'vn chapeau, d'vne arque-

bufe, de la poudre & du plomb.

II falut en fuite de cela, retirer de la playe, la

hache qui auoit fait le coup: c'eft a dire qu'ils firent

vn prefent qui portoit ce nom. Autant de coups

qu'auroit receu le mort, il faudroit autant de prefens,

pour refermer toutes ces playes.

Suiuirent trois autres prefens. Le premier, pour

refermer la terre qui s'eftoit entr'ouuerte de l'horreur

de ce crime. [133] Vn fecond, pour la fouler des

pieds, & alors la couftume eft que toute la ieuneffe,

& mefme les plus anciens fe mettent a danfer, pour

tefmoigner leur ioye, de ce que la terre n'eft plus

ouuerte pour les abifmer dans fon fein. Le troifieme

prefent, eft pour ietter au deffus vne pierre, afin

que c6t abifme foit feraie" plus inuiolablement, & ne

puiffe plus fe rentr'ouurir.

Apres cela, ils firent fept autres prefens. Le

More magazines by this user
Similar magazines