DÉLAVER UN JEANS TUE

solsoc.be
  • No tags were found...

Dossier de presse - Solidarité Socialiste

En 2007, les Belges ont acheté 10,5 millions de jeans. Soit un par personne, acheté entre 6 et 250 €

pièce, pour une moyenne de 36€. C’est que le jeans est à la mode depuis les années 1990. Pour y

rester, il devient de plus en plus sophistiqué. Il est râpé, vieilli artificiellement, usé, lacéré…

Un rapide sondage mené dans 60 points de vente en Belgique donne une indication sur les pays

d’origine de nos jeans. La Turquie arrive en tête, suivie de la Chine, de la Tunisie, du Maroc et du

Pakistan. Suivent ensuite le Bangladesh, l’île Maurice, l’Italie, la Roumanie, l’Inde, l’Egypte, la

Pologne, la Hongrie, L’Espagne et Malte.

QU’EST-CE QUE LE SABLAGE ?

Le sablage est une technique industrielle de nettoyage de surface qui consiste à projeter à haute

pression un abrasif à l'aide d'air comprimé au travers d'une buse, sur le matériau à décaper. Le

principal matériau utilisé est évidemment le sable. En raison des risques sanitaires, l’Union

Européenne oblige notamment d’utiliser des matériaux abrasifs contenant moins de 0,5% de silice

cristalline.

La technique du sablage est utilisée notamment dans le bâtiment pour nettoyer les façades et dans

l'industrie pour décaper des métaux ou dépolir le verre par exemple.

QU’EST-CE QUE LE SABLAGE DES JEANS ?

Sabler un jeans, c’est retirer la pigmentation indigo du tissu (denim) en propulsant à forte pression

un jet de matière abrasive, en l’occurrence du sable. Cela assouplit et éclaircit le denim. Le procédé

est identique au sablage d’une façade. Sauf que lorsqu’il s’agit de jeans, il est souvent réalisé dans un

endroit clos, confiné, sans moyen de protection adéquat et que le travailleur sable à longueur de

journée et de semaine.

Le sablage n’est pas le seul procédé de vieillissement du denim. Le ponçage, le stonewashing et les

traitements chimiques sont également utilisés. Si ces procédés sont moins dangereux, ils ne sont pas

non plus sans risque pour l’environnement et le travailleur.

3

More magazines by this user
Similar magazines