Terra Nova

pelleas1972

Pr_sentation_de_Terra_Nova

Terra Nova

Présentation générale

Juillet 2015


01

03

QUI SOMMES-NOUS ?

Notre ambition 04.

Nos valeurs

Nos défis

La direction

La production

05.

LES COMMENCEMENTS

Rapports

Notes marquantes

06.

08.

11.

12.

14.

TERRA NOVA

CONTRIBUE AU DÉBAT

POLITIQUE (2012)

Contributions 2012

16.

SOMMAIRE

02

TERRA NOVA

AUJOURD’HUI

Présentation générale

Les publications

marquantes

19.

21.

04


05

TERRA NOVA DEMAIN

Présentation générale

24.

Les groupes de travail

24.

SOMMAIRE

LES RENDEZ-VOUS

DE TERRA NOVA

Conférences, débats, séminaires

Les petits déjeuners des mécènes

27.

28.

06

07

TERRA NOVA EN CHIFFRES

Terra Nova dans l’espace public

29.

Financement

33.


1

QUI SOMMES-NOUS ?

NOTRE AMBITION

Terra Nova est un think tank indépendant,

dont le but est de :

FAVORISER LE RENOUVEAU DES

IDÉES PROGRESSISTES

Pour cela nous produisons et diffusons des propositions

et des solutions politiques innovantes en France et en Europe.

PRODUIRE DE L’EXPERTISE ET

DES SOLUTIONS OPÉRATIONNELLES

Nous voulons formuler des propositions concrètes au profit des responsables politiques nationaux et locaux,

des partenaires sociaux, des organisations de la société civile, mais aussi de tous ceux qui mettent en œuvre

des politiques publiques et de ceux qui en décident en dernier ressort : les citoyens.

INSCRIRE NOTRE ACTION DANS UN RÉSEAU

EUROPÉEN ET INTERNATIONAL

Nous voulons nous inspirer des réussites et des bonnes pratiques de nos partenaires européens, participer à l’influence

intellectuelle de la France en Europe et contribuer à faire émerger une doctrine progressiste européenne.

4.


NOS VALEURS

L’ENGAGEMENT

PROGRESSISTE

L’INNOVATION

DÉMOCRATIQUE

En décallage avec l’étatisme dominant de la

culture politique française et avec le «laissez-faire»

des ultra-libéraux, Terra Nova revendique

des valeurs progressistes. Nous défendons

ainsi le dialogue social, le contrat et la concertation.

Nous nous engageons en faveur de politiques

de compétitivité propres à garantir à long

terme un modèle social ambitieux. Nous plaidons

pour des politiques d’investissement social à

grande échelle, que ce soit dans la petite enfance,

l’école ou la formation continue. Plus généralement,

nous pensons que les intérêts de la société

dans son ensemble sont indissociables de ceux

des entreprises, de l’innovation et de la production

de richesses.

Conscient de l’usure de nos procédures démocratiques

et de la « fatigue » du citoyen, lisible notamment

à la montée de l’abstention et des populismes,

Terra Nova veut contribuer à revitaliser la

démocratie française et à démocratiser l’Europe.

Pour cela, nous nous concevons comme des acteurs

à part entière de l’innovation démocratique.

C’est ainsi que nous avons été les premiers à

porter l’idée de primaires citoyennes et ouvertes

dès 2008. De même, nous privilégions toutes les

idées susceptibles d’améliorer la représentation

de la société, d’augmenter l’implication des citoyens

dans la délibération et l’action publiques,

et d’accroître la légitimité des décisions prises en

leur nom, que ce soit au niveau national ou dans

les territoires.

LE PROJET

EUROPÉEN

LA PROMOTION

DE L’AUTONOMIE

Terra Nova est convaincu que l’Union européenne

est l’avenir des populations qui la composent.

Nous pensons que les Européens doivent

s’unir davantage s’ils veulent continuer à peser

dans un monde à la fois globalisé et instable.

Nous croyons pour cette raison qu’il faut favoriser

de nouveaux efforts d’intégration à l’échelle

de l’Union européenne, que ce soit en matière

économique, sociale ou environnementale. Loin

d’être naïve, cette aspiration fédéraliste implique

une forte exigence à l’égard des politiques européennes

et un regard critique rigoureux sur ce

qui est entrepris au nom de l’Europe.

Terra Nova veut faire entendre la voix de celles

et ceux qui aspirent à une plus grande liberté individuelle

et collective. Nous épousons ainsi la

cause d’un meilleur accès à l’autonomie pour les

jeunes et celle d’une plus grande égalité entre les

hommes et les femmes. Nous avons également

souvent fait nôtres les valeurs du libéralisme

moral dans de nombreux débats de société, au

risque de prendre des positions audacieuses ou

minoritaires sur les discriminations, l’immigration

ou la famille. Plus largement, nous refusons

d’opposer la liberté et l’égalité. Nous pensons au

contraire que les libertés - de penser, d’agir, d’entreprendre…

- sont d’autant mieux distribuées

dans la société que les inégalités sont contenues

et les injustices efficacement combattues.

5.


NOS DÉFIS

Terra Nova veut contribuer à redéfinir les voies du progrès dans un monde bouleversé par de profondes transformations.

Les progressistes vont en effet devoir relever de nombreux défis dans les années et les décennies qui viennent :

LE DÉFI ÉCONOMIQUE

La croissance rapide des décennies d’après-guerre a souvent été l’autre nom du progrès, ou tout au moins la condition de

sa réalisation. Or, des difficultés conjoncturelles s’ajoutent à des modifications structurelles de notre environnement économique

pour compromettre les conditions du progrès collectif : non seulement l’Europe et la France souffrent aujourd’hui

d’un trop faible niveau d’activité, mais tout porte à croire qu’elles ne connaîtront plus avant longtemps les rythmes de croissance

des Trente glorieuses. Sauf à faire le deuil du progrès lui-même, nous allons donc devoir à la fois créer les conditions

d’une activité plus soutenue pour sortir du marasme économique et du chômage de masse, et imaginer des politiques justes

pour des temps de croissance plus modeste. Comment assurer la pérennité de notre modèle social dans ces conditions ?

Faut-il renoncer à certaines politiques pour investir dans d’autres ? Comment faire baisser les dépenses contraintes des

ménages quand on ne peut pas augmenter leurs revenus ?

LE DÉFI ÉCOLOGIQUE

Les dérèglements du climat, la compétition pour l’accès à des ressources naturelles plus rares, le développement des enjeux

sanitaires, environnementaux, et bien d’autres phénomènes de grande échelle vont redessiner et redessinent déjà l’ordre

des urgences et les frontières entre gagnants et perdants. A la fois intellectuellement et politiquement, les progressistes

doivent s’approprier les enjeux écologiques s’ils veulent continuer à défendre efficacement leurs valeurs dans le siècle qui

s’ouvre. D’autant que ces interrogations ne portent pas seulement sur l’écologie : elles renouvellent la plupart des autres

grands défis socio-économiques.

6.


LE DÉFI

DÉMOCRATIQUE

Les Etats demeurent le siège de la légitimité démocratique, mais dans un contexte à la fois européen et mondialisé, leur capacité d’agir

est de plus en plus contestée et limitée. Pourtant, le déclin relatif de cette capacité n’est pas seulement le fait de forces extérieures. Il est

aussi le fait de faiblesses internes auxquelles il faut remédier, qu’il s’agisse de la trop lente progression de la démocratie sociale dans

notre culture politique ou d’un maillage territorial qui, à force de multiplier les couches de responsabilité, dissout le pouvoir local au

lieu de le renforcer. Par ailleurs, les transformations de la ville et la métropolisation de la création de richesses appellent à repenser la

gouvernance urbaine et à innover dans les formes de participation civique à l’échelle locale.

François Chérèque,

président du conseil d’administration

Thierry Pech,

directeur général de Terra Nova

LE DÉFI

CIVIL

LE DÉFI

GÉOPOLITIQUE

Pour les progressistes, le mouvement général de la société

et de l’histoire est guidé par l’affirmation toujours plus forte

d’une demande d’autonomie individuelle. Ils sont souvent

moins sensibles à une autre demande qui monte à nouveau

fortement dans le corps social : une demande d’ordre. Or,

l’articulation des deux doit être pensée et traduite dans des

politiques publiques cohérentes. Les nouvelles menaces qui

pèsent sur la sécurité civile des citoyens impliquent en particulier

la redéfinition permanente de l’équilibre entre liberté

et sécurité. Ainsi les progrès techniques liés à la révolution

numérique sont à la fois un formidable vecteur de liberté

d’expression et d’autonomisation des personnes, et l’un des

instruments des nouvelles insécurités liées aux usages qui

peuvent être fait de l’information.

La fin de la Guerre froide et l’effondrement de l’URSS n’ont

pas permis de jeter les bases d’un nouvel équilibre mondial.

L’Europe en particulier voit les désordres se multiplier à ses

frontières au sud et à l’est, alors même qu’elle peine à réaliser

son unité. Les conditions d’une paix durable à la fois sur

le continent et dans les régions voisines appellent une réflexion

à nouveaux frais, où le nécessaire réalisme ne doit

pas faire oublier les idées, les valeurs et les principes que

nous voulons défendre. C’est au contraire en nous organisant

de manière à ce que la lutte contre ces nouvelles menaces

nous permette de mettre en avant ce qui est commun

aux démocraties européennes que nous aurons progressé

sur le chemin de l’unité.

7.


LA DIRECTION

La direction de Terra Nova est assurée par le Président de Terra Nova, François Chérèque et par le Directeur général de Terra

Nova, Thierry Pech. La direction détermine la politique générale de Terra Nova et prend les décisions nécessaires à sa mise

en œuvre.

PRÉSIDENT

DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

François Chérèque

DIRECTEUR GÉNÉRAL

Thierry Pech

VICE-PRÉSIDENT

Jean-Philippe Thiellay

PRÉSIDENTE D’HONNEUR

Carole Ferrand

8.


François CHÉRÈQUE,

Président du Conseil d’administration de Terra Nova

LE BUREAU

Thierry PECH,

Directeur général de Terra Nova

Carole FERRAND,

Présidente d’honneur de Terra Nova

Guillaume HANNEZO,

Associé-gérant, Rothschild & Cie

William LEDAY,

Coordinateur du pôle « défense et affaires étrangères » de Terra Nova

Marc-Olivier PADIS,

Rédacteur en chef de la revue Esprit

Romain PRUDENT,

Trésorier de Terra Nova

Jean-Philippe THIELLAY,

Vice-président de Terra Nova,

directeur général adjoint de l’Opéra de Paris

Benoît THIEULIN,

Directeur de l’agence la Netscouade,

Président du Conseil national du numérique

Fondateur et président

de 2008 à juin 2012

Olivier FERRAND, haut fonctionnaire, professeur

à SciencesPo, ancien conseiller du Premier ministre

et du Président de la Commission européenne,

ancien délégué général d’A gauche en Europe.

9.


LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Alain CHRISTNACHT

ancien préfet, conseiller d’Etat

Thomas CHALUMEAU

Directeur de la Stratégie de l’Agence des Participations de l’Etat

Seybah DAGOMA

députée de Paris

Sandra DESMETTRE

inspectrice des finances

Rokhaya DIALLO

fondatrice des Indivisibles

Carole FERRAND

présidente d’honneur de Terra Nova

Jacques GALVANI

directeur Délégué à la Présidence du Groupe, Altarea Cogedim

Laurence GIRARD

directrice générale de l’Acsé

Roger GODINO

ancien doyen de l’INSEAD

Guillaume HANNEZO

associé-gérant, Rothschild & Cie

Henri HERMAND

président de HH Développement

Bruno JEANBART

directeur général adjoint, OpinionWay

Gilles DE MARGERIE

directeur général adjoint d’Humanis

Françoise MONARD

Secrétaire générale de La Chaîne de l’Espoir

Marc-Olivier PADIS

rédacteur en chef de la revue Esprit

Romain PRUDENT

trésorier de Terra Nova

Aziz RIDOUAN

fondateur de l’Association des audionautes

Jean-Philippe THIELLAY

vice-président de Terra Nova,

directeur général adjoint de l’Opéra de Paris

Benoît THIEULIN

directeur de l’agence la Netscouade,

président du Conseil national du numérique

François VERON

président de Newfund

10.


LES PERMANENTS

En appui à notre réseau d’expertise, une équipe interne assure le suivi, la mise en cohérence et la valorisation

des travaux, le fonctionnement quotidien de l’association et le développement de nouveaux projets.

L’équipe compte quatre permanents :

Alice Bonnet

responsable des partenariats

Antoine Hardy

responsable des publications

Victor Collard

presse et communication

Albert Domenech

comptabilité et suivi financier

LA PRODUCTION

Le cabinet d’experts de Terra Nova est organisé en pôles thématiques qui couvrent

tout le champ des politiques publiques. Chaque responsable de pôle coordonne les

travaux des experts dans son domaine.

Maya Akkari | pôle éducation

LE CABINET D’EXPERTS

Mehdi Allal | pôle immigration, intégration et non-discrimination

Lionel Bruno

| pôle numérique

Laurent Daudet et Martin Andler | pôle enseignement supérieur et recherches

Sonia Djemni-Wagner et Agnès Martinel | pôle justice

Christophe Fourel | pôle cohésion sociale, solidarités

Antoine Guillou | pôle énergie et climat

Pierre Musseau et Agnès Michel | pôle «ville»

Thomas Paris | pôle culture

Romain Perez | pôle économie

Martin Richer | pôle entreprises, travail emploi

Valérie Sagant | pôle sécurité

Laurence Scialom | pôle régulation financière

Leïla Vignal | pôle Europe

Alain Weber | pôle logement

11.


2

LES COMMENCEMENTS

(2008-2011)

Lancé en juin 2008, Terra Nova s’est tourné vers la production de notes, rédigées de manière individuelle ou collective, et

d’essais plus structurants axés sur des questions de plus long terme. C’est dans ce contexte qu’a paru le premier ouvrage

de Terra Nova, « Pour une primaire à la française », par Olivier Duhamel et Olivier Ferrand, en août 2008. Avec une couverture

presse efficace, le think tank développe rapidement une image dynamique et innovante et répond à une attente

pressante de renouvellement des idées progressistes.

La période 2008-2011 est celle d’une rapide montée en puissance de Terra Nova. La structure est petite, son mode de financement

précaire, et son organisation, basée sur le bénévolat de ses experts. Mais le réseau est riche en universitaires

et hauts fonctionnaires de talent. La structure s’efforce de faire participer également les acteurs associatifs, syndicaux et

les responsables du secteur privé. Deux thématiques centrales sont très bien couvertes : économie et finances, affaires

sociales, mais le think tank a l’ambition d’être généraliste, ce qui suppose une couverture de toutes les thématiques.

FOCUS

La gauche a organisé mi-2011 la première primaire

populaire française. Il s’agit d’une procédure

qui confie aux citoyens la désignation de

leur candidat à la présidentielle. Terra Nova est

à l’origine de cette réforme majeure de l’organisation

institutionnelle et partisane, qui est aussi un

approfondissement de la démocratie représentative.

Terra Nova a tout d’abord réalisé le défrichage

intellectuel de la primaire, à travers un rapport

intitulé «Pour une primaires à la française»

(2008). Puis le think tank a contribué aux travaux

internes du parti socialiste.

Olivier Ferrand, président de Terra Nova, a co-signé

plusieurs rapports préparatoires aux côtés

d’Arnaud Montebourg, secrétaire national du

PS en charge de la rénovation. Il a enfin mené

la bataille de conviction, à travers notamment

un essai Primaire – comment sauver la gauche

(Olivier Ferrand et Arnaud Montebourg, août

2009, Fayard) et une pétition citoyenne en « Une

» de Libération, fin août 2009. Fin 2011, Terra

Nova a fait un premier bilan des primaires citoyennes

organisées par le PS, «Les primaires :

une voie de modernisation pour la démocratie

française»(2011) et formulé de nouvelles propositions

en 2015 «Primaires : et si c’était à refaire ?»


POUR UNE PRIMAIRE À LA FRANÇAISE

Par Olivier Ferrand, Olivier Duhamel et Matthias Fekl, août 2008

RÉFORMER LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION

Par Jean Delour, Laurence Girard, Paquita Carmel et Franck Nicolaieff, avril 2009

MODERNISER LA VIE POLITIQUE : INNOVATIONS AMÉRICAINES,

LEÇONS POUR LA FRANCE

Sous la direction d’Olivier Ferrand, avril 2009

L’EUROPE CONTRE L’EUROPE

Par Olivier Ferrand, mai 2009

NORMES EUROPÉENNES, LOI FRANÇAISE : LE MYTHE DES 80 %

Par Matthias Fekl, avec Thomas Platt, janvier 2010






RAPPORTS

ACCÈS À LA PARENTÉ : ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION ET ADOPTION

Geneviève Delaisi de Parseval et Valérie Depadt-Sebag, février 2010

RETRAITES : QUELLES SOLUTIONS PROGRESSISTES ?

Par Fabrice Lenseigne et Olivier Ferrand, mai 2010



NICHES FISCALES : UNE RÉFORME VOLONTARISTE EST POSSIBLE

Par Thomas Chalumeau, Daniel Vasseur et Olivier Ferrand, septembre 2010

L’AUTONOMIE DES JEUNES AU SERVICE DE L’ÉGALITÉ

Par Alain Marceau, Guillaume Allègre et Maud Arnov, novembre 2010

LA JUSTICE, UN POUVOIR DE LA DÉMOCRATIE

Par Daniel Ludet, Dominique Rousseau, Hélène Davo, Sonia Djemni-Wagner, mars 2011

CHANGER OU DISPARAÎTRE : QUEL AVENIR POUR LE FOOTBALL ?

Patrick Mignon, Olivier Ferrand et Arnaud Flanquart, mars 2011




13.


2008

2009

LA RÉFORME DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC :

« GRANDE RÉFORME DU QUINQUENNAT »

À REVOIR,

par David Marlin*

CRISE FINANCIÈRE : LA FIN DES MYTHES,

par Christophe Bejach

BIENVENUE DANS L’ÈRE DES CRISES SYSTÉ-

MIQUES,

par Olivier Ferrand

IL FAUT UN NOUVEAU BRETTON WOODS,

par Jean Pisani-Ferry

QUEL RÔLE POUR L’EUROPE ?

par Joaquim Almunia

DROITE -

QUATRE ERREURS DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE.

par Olivier Ferrand

LA RELANCE, INVESTISSEMENT D’AVENIR,

par Elie Cohen

2010

LA RÉFORME DES RETRAITES

par Olivier Ferrand

LÉGALISER LA GESTATION POUR AUTRUI

par le Professeur Jacques Milliez

LE DÉBAT SUR LA GESTATION POUR AUTRUI :

COUP DE PROJECTEUR SUR LE LIEN PARENTAL

MODERNE

par Geneviève Delaisi de Parseval et

Valérie Depadt-Sebag

POURQUOI IL FAUT S’INTERESSER

AUX EUROPÉENNES ?

par Olivier Ferrand

VERS UNE POLITIQUE INDUSTRIELLE

EUROPÉENNES

par Antoine Colombani

REPENSER LA POLITIQUE EUROPÉENNE

D’IMMIGRATION

par Michel Feher

COMMISSION JUPPÉ-ROCARD : QUELS ENSEIGNE-

MENTS POUR LES POLITIQUES PROGRESSISTES ?

par Olivier Ferrand

COMMISSION JUPPÉ-ROCARD :

QUELS ENSEIGNEMENTS POUR LES POLITIQUES

PROGRESSISTES ?

par Olivier Ferrand

LA BAISSE DE TVA DANS LA RESTAURATION :

UNE MESURE COÛTEUSE QUI NE SERT À RIEN

par Daniel Vasseur

2011

HOMOPARENTALITÉ

par Anne Cadoret

NORMES EUROPÉENNES, LOI FRANÇAISE :

LE MYTHE DES 80 %

par Matthias Fekl, avec Thomas Platt

DES PRIMAIRES À L’AMÉRICAINE POUR LE PRÉ-

SIDENT DE LA COMMISSION EUROPÉENNE: UNE

RÉVOLUTION DÉMOCRATIQUE ET STRATÉGIQUE ?

par Arthur Colin, David Chopin,

Mathilde Lanathoua

LE PARADOXE FRANÇAIS :

SURENDETTEMENT ET SOUS-INVESTISSEMENT

par Olivier Ferrand

NOTES MARQUANTES

JUSTICE, UN POUVOIR DE LA DÉMOCRATIE,

par Daniel Ludet, Dominique Rousseau, Hélène

Davo et Sonia Djemni-Wagner

FACE À LA DÉSERTIFICATION INDUSTRIELLE :

INVESTIR DANS L’AVENIR,

par Olivier Ferrand

C’EST UN PACTE D’INVESTISSEMENT SOCIAL

DONT L’EUROPE A BESOIN !

par Bruno Palier, Anton Hemerrijck

14.


3

TERRA NOVA CONTRIBUE

AU DÉBAT POLITIQUE

(2012)

La période de mai 2011 à juin 2012 est singulière dans l’histoire de

Terra Nova. La structure voit l’aboutissement et la publication des

travaux de nombreux groupes de travail lancés dans les mois précédents.

Mais surtout à partir de mai 2011, afin de préparer en

amont le débat présidentiel sur le terrain des idées, Terra Nova

lance et mène à bien une série de travaux destinés à nourrir le

débat politique qui s’ouvre : « Contributions 2012 ».

Au lendemain des élections législatives, au terme desquelles Olivier

Ferrand est élu député de la 8ème circonscription des Bouchesdu-Rhône,

il décède brutalement le 30 juin 2012. Peu après sa mort

paraît le rapport qu’il venait de signer avec Louis Schweitzer et qui

préfigure les débats sur la compétitivité qui seront au coeur de la

politique économique du pays un an plus tard. Les six mois qui

suivent la disparition de son fondateur sont avant tout tournés vers

le maintien de la structure et la réforme de sa gouvernance. La production

ne reprendra véritablement que fin 2013.

25

rapports

«Contributions 2012»

83

notes publiées en 2012

1300

pages de contenus

publiées, sous tous les

formats

155 768

visiteurs uniques sur le

Site Internet Débats 2012

entre le 12 décembre 2011

et le 6 mai 2012


CONTRIBUTIONS

2012

QUELLE MAJORITÉ ÉLECTORALE POUR 2012 ?

Par Olivier Ferrand, Bruno Jeanbart et Romain Prudent

Contribution n°1, mai 2011

L’AVENIR DE LA DÉCENTRALISATION

Par Yves Colmou et Victor Broyelle

Contribution n°2, mai 2011

DÉPENDANCE, POUR UNE PRISE EN CHARGE PÉRENNE ET SOLIDAIRE

Par Luc Broussy,

Contribution n°3, mai 2011

LES POLITIQUES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ :

L’ASSISTANAT N’EST PAS LE SUJET

Par Marc-Olivier Padis et le pôle Affaires sociales de Terra Nova

Contribution n°4, juin 2011

L’IMPLICATION DES HOMMES, NOUVEAU LEVIER DANS LA LUTTE

POUR L’ÉGALITÉ DES SEXES

Par Emmanuel Borde, François Fatoux, Dalibor Frioux, Céline Mas et Elodie Servent

Contribution n°5, juin 2011

L’ACCÈS AU LOGEMENT, UNE EXIGENCE CITOYENNE, UN CHOIX POLITIQUE

Par Denis Burckel

Contribution n°6, juillet 2011 -imprimé

LES DÉFIS DU CARE : RENFORCER LES SOLIDARITÉS

Par Gilles Séraphin

Contribution n°7, juillet 2011 - imprimé

MAÎTRISER L’ÉNERGIE : UN PROJET ÉNERGÉTIQUE POUR UNE SOCIÉTÉ

RESPONSABLE ET INNOVANTE

Par Alain Grandjean

Contribution n°8, juillet 2011

D’UN CAPITALISME FINANCIER GLOBAL À UNE RÉGULATION FINANCIÈRE SYSTÉMIQUE

Par Laurence Scialom et Christophe Scalbert

Contribution n°9, juillet 2011

16.


POLITIQUE FAMILIALE : D’UNE STRATÉGIE DE RÉPARATION À UNE STRATÉGIE

D’INVESTISSEMENT SOCIAL

Par Guillaume Macher

Contribution n°10, juillet 2011

COOPÉRATION INTERNATIONALE : ÉLÉMENTS D’UNE POLITIQUE PROGRESSISTE

Par Anne Mingasson,

Contribution n°11, juillet 2011

FAIRE RÉUSSIR NOS ÉTUDIANTS, FAIRE PROGRESSER LA FRANCE

Par Yves Lichtenberger et Alexandre Aidara

Contribution n°12, août 2011

POUR UNE MOBILITÉ DURABLE

Par Diane Szynkier

Contribution n°13, septembre 2011

ECOLE 2012 : FAIRE RÉUSSIR TOUS LES ÉLÈVES

Par François Dubet et Ismael Ferhat

Contribution n°14, septembre 2011

2012-2017 : RENFORCER LA NÉGOCIATION COLLECTIVE ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE

Par Henri Rouilleault

Contribution n°15, septembre 2011

POUR UNE RÉPUBLIQUE DES SERVICES PUBLICS

Par Matine Lombard et Jean-Philippe Thiellay

Contribution n°17, novembre 2011

CHANGER DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ

Par Jean-Jacques Urvoas et Marie Nadel

Contribution n°18, octobre 2011

POUR UNE RÉGULATION DES HAUTES RÉMUNÉRATIONS

Gaby Bonnand, Martin Hirsch, Sandra Desmettre

Contribution n°20, décembre 2011

BIODIVERSITÉ – PRENDRE SOIN DE LA NATURE : UN INVESTISSEMENT POUR L’AVENIR

Par Aude Auroc, Jules Vertin et Maud Lelièvre

Contribution n°24, Mars 2012

BANLIEUES ET QUARTIERS POPULAIRES : REMETTRE LES GENS EN MOUVEMENT

Par Jacques Donzelot, Yacine Djaziri et Anne Wyvekens

Contribution n°27, avril 2012

QUELS MÉTIERS DE L’AIDE MÉDICO-SOCIALE AUX PERSONNES

HANDICAPÉES ET DÉPENDANTES ?

Par Florence Weber

Contribution n°28, mai 2012

17.


INVESTIR DANS L’AVENIR : UNE POLITIQUE GLOBALE DE COMPÉTITIVITÉ

POUR LA FRANCE

Par Louis Schweitzer, Olivier Ferrand, août 2012

PROPOSITIONS CONSTAT

Depuis dix ans, la France décline dangereusement dans la mondialisation.

Ce rapport entendait contribuer à définir une politique globale de compétitivité pour la France,

divisée en vingt-huit propositions à travers quatre grands axes nationaux et une politique européenne.

• Faire de l’Etat un nouveau stratège industriel, par la création d’un commissariat général à la

compétitivité et d’un conseil national de l’industrie. Donner la priorité aux investissements.

• Restaurer les investissements publics passe en priorité par un programme d’investissement d’avenir

annuel.

• Améliorer la compétitivité-prix.

• Encourager le développement des entreprises de taille intermédiaire (ETI).

• Construire un environnement économique favorable à la compétitivité.

UNE VISION PROGRESSISTE DE L’ENTREPRISE

Par Marc Deluzet

Contribution n°30, mai 2012

UNE NOUVELLE AMBITION POUR LE SPORT

Par Arnaud Flanquart, Georges Vigarello, Patrick Mignon

Contribution n°23, août 2012

RÉINVENTONS NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ, AU-DELÀ DE L’INDIVIDUALISME

ET DES CORPORATISMES

Par Daniel Benamouzig

Contribution n°23, août 2012

RÉINVENTER L’ABONDANCE : POUR UNE POLITIQUE DES CONSOMMATIONS

Par Dalibor Frioux, Guillaume Cantillon

Contribution n°22, septembre 2012

NUMÉRIQUE : RENOUER AVEC LES VALEURS PROGRESSISTES ET

DYNAMISER LA CROISSANCE

Par Gabriel Lavenir, Nelly Fesseau

Contribution n°25, octobre 2012

SÉCURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS :

POUR UN COMPROMIS SOCIAL AMBITIEUX

Par le pôle « Affaires sociales » de Terra Nova

Décembre 2012


4

TERRA NOVA AUJOURD’HUI

Depuis 2013, Terra Nova a centré son effort sur la production d’études. Plus

substantielles que de simples notes de réactions, , elles associent le recul dans

l’analyse à un effort propositionnel qui est une constante dans l’exigence des

productions à Terra Nova. Elles traduisent l’ambition générale d’accroître la

qualité et la crédibilité des travaux du think tank.

LE CONTEXTE

ÉCONOMIQUE ET SOCIAL

LA QUESTION

EUROPÉENNE

Le contexte économique et social a conduit à

identifier des domaines prioritaires, notamment

le dialogue social et les réformes pertinentes du

marché du travail, les prix du logement ou encore

la formation professionnelle. Terra Nova

a également donné une dimension territoriale

à son analyse, en abordant les éléments d’une

nouvelle question territoriale et les zones périurbaines,

et en créant un pôle «ville».

Les questions européennes sont au coeur de

notre agenda, que ce soit dans le domaine de la

régulation financière (shadow banking, réforme

de la structure des banques, union bancaire) et

du projet économique européen. La réforme des

institutions de la zone euro reste en effet un sujet

crucial pour l’avenir de nos sociétés et nécessite

un effort d’imagination intellectuelle.

19.


LA DIMENSION

ÉNERGÉTIQUE

La transition énergétique a fait l’objet d’un

traitement particulier dans la production de

Terra Nova : marché du carbone, marché de gros

de l’électricité au niveau européen, transition

énergétique allemande, lutte contre la précarité

énergétique, ont donné lieu à des études approfondies.

Le contexte géopolitique est partie intégrante

de ces travaux : les réflexions sur une

politique gazière européenne ont par exemple

porté la proposition d’une centrale d’achat unifiée

au niveau européen afin de peser d’une

seule voix dans les négociations commerciales

internationales.

LES ENJEUX DE SOCIÉTÉ

ET LES RÉFORMES

INSTITUTIONNELLES

Terra Nova continue également d’investir sur

les questions de société et les réformes institutionnelles

: la justice pénale et différents enjeux

de santé publique sont au coeur de ses préoccupations.

Le think tank a également formulé de

nouvelles propositions sur les primaires, l’organisation

de l’école (en particulier du collège) et

la politique culturelle.

20.


Voici une sélection des publications marquantes de Terra Nova depuis janvier 2014.

Les noms des contributeurs suivis d’une étoile indiquent qu’ils ont souhaité signer

leur contribution sous un pseudonyme.

Janvier 2014

Mars 2014

LA LUTTE CONTRE LES INÉGALITÉS

COMMENCE DANS LES CRÈCHES

(RAPPORT, 63 P.)

Par Olivier Noblecourt, Suzanne de Bellescize,

Laurent Evenos*, Liem Binh Luong Nguyen et

Arthur Muller

PEUT-ON PARVENIR À UN CONSENSUS SUR

L’AIDE ACTIVE À MOURIR ? (Etude, 30 p.)

Par Corine Pelluchon

POUR UNE ÉCOLE COMMUNE, DU COURS

PRÉPARATOIRE À LA TROISIÈME (Etude, P.26)

Par Jean-Pierre Obin, Claire Krepper, Caroline

Veltcheff, Gilles Langlois, Roger-François Gauthier,

Julien Maraval, Jean-Michel Zakhartchouk

LA CRISE EN CRIMÉE : POURQUOI ?

QUE FAIRE ? (Etude, 25 p.)

Par Jean-Robert Jouanny

RÉUSSIR LE PACTE DE RESPONSABILITÉ :

POUR UNE CULTURE DU DIALOGUE ÉCONO-

MIQUE ET SOCIAL (Rapport, 22 p.)

Par Martin Richer (président), Pierre Beretti, Gilbert

Cette, David Cousquer, Pauline Gonthier, Vincent

Guibert, Bruno Palier, Xavier de Yturbe, Thierry Pech

UNION BANCAIRE : LE TEMPS JOUE CONTRE

NOUS (Etude, 23 p.)

Par Adrien Béranger*,

Jézabel Couppey-Soubeyran, Laurence Scialom

LES PUBLICATIONS MARQUANTES

Avril 2014

POUR EN FINIR AVEC LES PEINES

PLANCHERS (Etude, 31 p.)

Par Andréa Forsetti*, Anna Paul*

POUR UNE POLITIQUE

SOCIALE-ÉCOLOGIQUE : PROTÉGER

L’ENVIRONNEMENT ET RÉDUIRE

LES INÉGALITÉS (Etude, 16 p.)

Par Agnès Michel, Clélia Marty*, Esther Finidori,

Florian Mayneris, Pierre Musseau

POUR UNE ASSURANCE CHÔMAGE

EUROPÉENNE (Note, 13 p.)

Par Florian Mayneris

DES LOGEMENTS TROP CHERS,

UNE STRATÉGIE POUR LA BAISSE DES PRIX

(Etude, 20 p.)

Par Alain Weber, Anne Crenn*, Cyril Aulagnon,

Denis Burckel, Guillaume Hannezo, Jean Delour,

Nathan Pamart, Vincent Renard, Xavier Ousset

21.


Mai 2014

PROPOSITIONS POUR RENFORCER LA LUTTE

CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE

(NOTE, 9 P.)

Par Michel Crémieux

RÉFORMES EN EUROPE : FAUT-IL EN RESTER

AU « CONSENSUS DE BRUXELLES » ? (RAP-

PORT, 49 P.)

Par Bruno Palier, Claude-Emmanuel Triomphe, Richard

Lenoir*, Samuel Dupuy

BUSINESS INCLUSIF : QUAND LES ENTRE-

PRISES METTENT L’INCLUSION AU CŒUR DE

LEUR DÉVELOPPEMENT

(Rapport, 68 p.)

Par Jean-Marc Borello, Vincent Gagneur,

Marie Lerivrain, Yohann Marcet, Frédéric Massé,

Joël Pain

Septembre 2014

Juin 2014

LUTTE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT

CLIMATIQUE : PEUT-ON ENCORE SAUVER

LE MARCHÉ DU CARBONE ? (Note, 12 p.)

Par Pierre Michel

NEUF IDÉES POUR REDONNER CONFIANCE

AUX UNIVERSITÉS ET AUX UNIVERSITAIRES

(Note, 13 p.)

Par le pôle « enseignement supérieur et recherches »

de Terra Nova

ELÉMENTS POUR UNE POLITIQUE GAZIÈRE

EUROPÉENNE (Etude, 17 p.)

Par Gilles Darmois

DISCRIMINATIONS :

S’UNIR POUR NE PLUS SUBIR (Note, 11 p.)

Par Louis-Georges Tin, Mehdi Thomas Allal,

Sophie Lemaire

LA NOUVELLE QUESTION TERRITORIALE

(Etude, 30 p.)

Par Laurent Davezies, Thierry Pech

DÉMOCRATISER L’ÉCOLE :

VERS UNE NOUVELLE ORGANISATION DES

CLASSES ET DES ÉTABLISSEMENTS

(Note, 13 p.)

Par Caroline Veltcheff, Jean-Pierre Obin,

Maya Akkari

LA POLITIQUE MONÉTAIRE DE LA BANQUE

CENTRALE EUROPÉENNE

DANS TOUS SES ÉTATS (Etude, 21 p.)

Par Michel Aglietta

LE DIALOGUE SOCIAL AU SEUIL

D’UN RENOUVEAU (Etude, 30 p.)

Par Martin Richer, Luc Pierron

LES PUBLICATIONS MARQUANTES

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ALLEMANDE

(Etude, 20 p.)

Par Christophe Schramm, Marine Girardé*,

Pierre Musseau

LA FORMATION PROFESSIONNELLE, ENTRER

ET RESTER DANS L’EMPLOI : UN LEVIER

DE COMPÉTITIVITÉ, UN ENJEU CITOYEN

(Rapport, 81 p.)

Par Mathilde Lemoine, Denis Bouchard, André Gauron,

Bernard Gazier,

Danielle Kaisergruber, Bernard Masingue,

Jonathan Pottiez, Aurélie Rebut, Martin Richer,

Hélène Monasse, Pierre-Emmanuel Ferraton

Juillet 2014

QUELLE PLACE POUR L’UNION EUROPÉENNE

À L’EST ? ELÉMENTS DE PROSPECTIVE SUR

LE PARTENARIAT ORIENTAL (Etude, 14 p.)

Par Florent Parmentier

22.


Octobre 2014

NOUVEAUX ENJEUX POUR LES MARCHÉS

DE GROS DE L’ÉLECTRICITÉ (Etude, 18 p.)

Par Benjamin Ollivier, Christophe

Schramm, Esther Jourdan,

Jeannou Durtol*, Pierre Musseau

QUELLES POLITIQUES POUR

LA FRANCE PÉRIURBAINE (I) ? (Etude, 13 p.)

Par Pierre Musseau

UNE RELANCE EUROPÉENNE PAR

L’INVESTISSEMENT : INVESTIR DANS LA

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (Etude, 15 p.)

Par Pierre Musseau

Novembre 2014

UNION BANCAIRE – RÉFORME DE LA

STRUCTURE DES BANQUES : LA TENTATION

DE L’AUTRUCHE (Etude, 14 p.)

Par Laurence Scialom

CONCESSIONS AUTOROUTIÈRES : COMMENT

SORTIR DE L’ÉCONOMIE DE RENTE

(Etude, 18 p.)

Par Romain Perez

BANQUES HYBRIDES ET RÉGLEMENTATION

DES BANQUES DE L’OMBRE (Etude, 22 p.)

Par Laurence Scialom, Yamina Tadjeddine

Décembre 2014

CANNABIS : RÉGULER LE MARCHÉ POUR

SORTIR DE L’IMPASSE

Par Romain Perez, Pierre Kopp,

Christian Ben Lakhdar

Février 2015

PROPOSITIONS POUR UNE RELANCE

DURABLE DE LA CONSTRUCTION

DE LOGEMENTS

Par le pôle logement de Terra Nova

QUALITÉ ET EFFICACITÉ DU DIALOGUE

SOCIAL : APRÈS L’ÉCHEC DE LA

NÉGOCIATION, COMMENT REPRENDRE

LA MAIN ?

Par Martin Richer, Antoine Hardy

LES PUBLICATIONS MARQUANTES

Janvier 2015

QUELLES POLITIQUES POUR LA FRANCE

PÉRIURBAINE (II)?

Par Agnès Michel, Clélia Marty*,

Pierre Musseau

LA POSSIBILITÉ D’UNE POLITIQUE CULTU-

RELLE - MANIFESTE

Par Thomas Paris

Mars 2015

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : COMMENT

ACCROÎTRE LA PARTICIPATION ET

POLITISER LES ENJEUX DU VOTE,

par Étienne Rosée*

23.


Avril 2015

PRIMAIRES : ET SI C’ÉTAIT À REFAIRE ?

par Alain Bergounioux, Anne-Lorraine Bujon, Michel

Balinski, Rida Laraki, Thierry Pech

Mai 2015

BAISSE DES PRIX DU PÉTROLE :

AUBAINE ÉCONOMIQUE, DÉFI ÉCOLOGIQUE

Par Antoine Guillou, Aurélien Saussay,

Cellule chiffrage de Terra Nova, Charles Boissel

Juin 2015

GRAND PARIS ET

AIX-MARSEILLE-PROVENCE :

POUR DES MÉTROPOLES

PERFORMANTES ET CITOYENNES

Par le pôle «ville»

RETENUE À LA SOURCE : LE CHOC DE SIM-

PLIFICATION À L’ÉPREUVE DU CONSERVA-

TISME ADMINISTRATIF

Par Marc Wolf, Romain Perez

AUDIOVISUEL PUBLIC, TOUS ENSEMBLE

VERS LE NUMÉRIQUE

Par Louis-Cyrille Trébuchet et Benjamin Amalric

GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE

DE LA ZONE EURO

Par Patrick Dollat

LES PUBLICATIONS MARQUANTES

24.


5

LES RENDEZ-VOUS DE

TERRA NOVA

Terra Nova accorde une grande importance aux liens avec sa communauté. Toutes les publications

sont disponibles gratuitement sur le site et envoyées à nos adhérents, abonnés et

mécènes. Par ailleurs, plusieurs types de rencontres sont organisées afin de mobiliser la communauté

Terra Nova et toutes personnes intéressées par ses travaux. Elles sont elles aussi

gratuites et en accès libre.

CONFÉRENCES, DÉBATS, SÉMINAIRES

En plus de la rédaction de rapports et d’études sur des thèmes d’actualité ou de réflexion plus

générale, Terra Nova souhaite diffuser ses propositions via des événements. Des conférences,

débats ou séminaires publics et privés, sont organisés dans ce sens. Une synthèse vidéo est

ensuite disponible sur le site. Ces événements permettent de faire connaître nos publications

et réflexions au plus grand nombre, par une autre voie.

25.


Le cycle de conférences

« Esprit Public »

Les événements en lien avec

les publications

Le cycle de conférences «Esprit Public » est organisé en

partenariat avec Alternatives économiques, la revue Esprit

et la Mairie du 3ème arrondissement de Paris. Ce

cycle de conférences remporte un vif succès auprès du

public. L’année 2014 a marqué les 10 ans de ce cycle de

conférences.

Les événements en lien avec les publications : Afin de

valoriser une publication ou poursuivre la discussion

avec le public, des débats sont organisés pour approfondir

les échanges avec nos partenaires et entendre le

points de vue du public.

• L’Islam en France

• Les pays émergeants

• Quel avenir pour les médias ?

• L’égalité salariale hommes / femmes

• Le progrès dans 10 ans, ...

L’année 2014 a notamment été marquée pour Terra Nova

par le rapport sur la petite enfance paru en janvier. Afin

de valoriser sa publication, trois journées de débats ont

été organisées, dont l’une en partenariat avec la CNAF

et l’Institut Montaigne, à Paris et Bobigny

Les événements en lien

avec l’actualité

Les événements

sur des sujets ponctuels

Lorsque les sujets d’actualité s’y prêtent, des évènements

sont mis en place comme le cycle de conférences

intitulé « L’UE de l’après crise».

L’enjeu était d’essayer d’impliquer pleinement les citoyens

européens et les sensibiliser aux enjeux financiers,

économiques, sociaux et démocratiques des

élections européennes de 2014 autour de trois grands

thèmes de réflexion-La crise démocratique : quelles

solutions ?

Les événements sur les sujets ponctuels : en concertation

avec les experts de Terra Nova, certains thèmes

sont valorisés autour de discussions, ouvertes au public

ou réservés aux experts de Terra Nova.

Forum consacré à « La France et ses territoires»

organisé à Montpellier les 25 et 26 juin 2015 par

Le Monde et partenariat avec Terra Nova et

France Stratégie.

• La crise financière, quelles solutions et

quelles réponses ?

• La crise économique et sociale : quels remèdes ?

• La crise démocratique : quelles solutions ?

26.


LA DÉMOCRATIE

MISE À JOUR

Le numérique, un élément de

réponse à la crise politique ?

A travers l’organisation d’ateliers participatifs dans

cinq villes de France, l’Institut Montaigne, Terra Nova

et Renaissance numérique forment une association

inédite, et réunissent sous forme d’ateliers participatifs

des experts, des élus et des citoyens pour débattre

de la place du numérique au sein de notre démocratie

et formuler des propositions concrètes pour renouveler

la vie publique et citoyenne. A cette fin, une série

d’ateliers a réuni au printemps citoyens, élus et spécialiste

de la vie démocratique à Bordeaux, Marseille,

Nantes, Nice et Paris. Les conclusions formulées lors

de ces différents ateliers ont été restituées lors d’un

séminaire à l’Assemblée Nationale le jeudi 9 avril en

présence de personnalités politiques, membres de la

société civile, journalistes ou chercheurs.

LES PETITS DÉJEUNERS DES MÉCÈNES

Les mécènes de Terra Nova sont régulièrement invités à se réunir pour discuter

avec une personnalité autour d’un petit-déjeuner.

27.


7

TERRA NOVA EN CHIFFRES

TERRA NOVA DANS L’ESPACE PUBLIC

1er du classement général des Trophées des think tanks 2014 1

T R O P H É E

Éducation &

Culture

T R O P H É E

Politique &

Société

T R O P H É E

Meilleure stratégie

de communication

média

1 Organisé par l’Observatoire des Think tanks, depuis trois ans, ce classement vise à saluer la vitalité des think tanks français et leur place

grandissante dans le débat intellectuel, à travers la remise de dix prix : (relations internationales, économie, affaires européennes, éducation

et culture, énergie, environnement et développement durable, santé, politique et société, innovation et numérique, communication média, prix

du jury».

1ÈRE ÉDITION DU BAROMÈTRE D’IMAGE DES THINK TANKS®

Terra Nova est n°1 en termes de notoriété aurpès des cadres supérieurs et des dirigeants d’entreprises.

(53 % des sondés et 77 % des bons connaisseurs), en 2015.

Etude de l’institut «Think» en partenariat avec l’observatoire des think tanks auprès de 1000 cadres supérieurs

dont 217 dirigeants d’entreprise interrogés en ligne du 21 au 28 novembre 2014, selon la méthode des quotas.

1

2 3

FONDATION NICOLAS

HULOT POUR LA NATURE ET

POUR L’HOMME

TERRA NOVA

LA FONDATION PROGRESSISTE

INSTITUT MONTAIGNE

28.


En février 2015,

le Global Go To

Think Tank Index

Report,

classement

international de

référence 4, plaçait

Terra Nova dans le

Top 25 mondial

(22ème) des think

tanks politiques

1ER THINK TANK

DANS LES MEDIAS

4

apparitions

par semaine dans les médias

4 Global Go To Think Tank Index Report, édition 2014,

http://repository.upenn.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1008&context=think_tanks

1ER THINK TANK FRANÇAIS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

(chiffres au 11 Juin 2015)

19 434 27 130

mentions «j’aime»

sur Facebook

abonnés sur Twitter

29.


UN FORT SOUTIEN

DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

ÉVÈNEMENTS ET

CONFÉRENCES EN 2014

2000

adhérents

à jour de cotisation

25 000

inscrits à la newsletter

20

évènements

organisés

100

intervenants

mobilisés

1500

participants

Depuis 2008,

plus de 1200 événements, partout en France :

PARIS LYON RENNES STRASBOURG

LA ROCHELLE

GRENOBLE

MARSEILLE

TERRA NOVA EN INTERNE

UN RÉSEAU D’EXPERTISE PUISSANT ET STRUCTURÉ

15 500 16

pôles thématiques

experts mobilisés

groupes de travail

actifs

30.


FINANCEMENT

Les mécènes de Terra Nova assurent l’essentiel du financement de nos activités. Acteurs dans les secteurs de l’immobilier,

de la finance, de l’énergie, de l’informatique, ... ce sont eux qui, par leurs dons, nous donnent les moyens de travailler et de

diffuser nos idées au plus grand nombre. Comme nous, ils ont à coeur l’élévation de la qualité du débat public : c’est pourquoi

ils nous apportent leur soutien.

Les recettes annuelles de

l’association se composent :

des dons manuels de ses membres,

des cotisations des membres adhérents

du produit des ventes et des rétributions perçues pour service rendu

des subventions des pouvoirs publics français et internationaux

du produit du mécénat et du parrainage

des revenus financiers des placements

Le budget de Terra Nova est d’environ

450 000 euros

(508 002 € en 2013; 423 013 € en 2012).

Nos comptes sont certifiés annuellement

par un commissaire aux comptes indépendant.

Les adhérents de Terra Nova

environ 800 adhérents par an

Panier moyen de l’adhésion :

50 eurosaux comptes indépendant.

Les mécènes de Terra Nova en 2014

FONDATION

ROGER GODINO

HH DEVELOPPEMENT

ET SCI PRO-INVEST

31.


Terra Nova est un think tank progressiste indépendant ayant pour but de produire et

de diffuser des solutions politiques innovantes, en France et en Europe. Fondé en 2008,

Terra Nova se fixe trois objectifs prioritaires :

Contribuer à la rénovation

intellectuelle et à la

modernisation des idées

progressistes.

Produire de l’expertise sur les

politiques publiques

existantes, et en proposer de

nouvelles.

Contribuer à l’animation du

débat démocratique, à la vie

des idées, à la recherche et à

l’amélioration des politiques

publiques.

Pour atteindre ses objectifs, Terra Nova :

Produit des rapports et des études qui traitent à la fois des enjeux

de court et moyen terme et des enjeux de long terme.

Organise des évènements publics et participe à de nombreux débats

notamment dans les médias.

Toute la production est gratuite et libre d’accès sur

www.tnova.fr.

Terra Nova Think Tank

@_Terra_Nova

Terra Nova | contact@tnova.fr | 01 58 36 15 20

Similar magazines