Views
10 months ago

sgp_info_2017_2

A. A. Etropolska and F.

A. A. Etropolska and F. Lefort, University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland, 1254 Jussy 12. Techniques culturales pour limiter l’expression des symptômes d’Agrobacterium en culture d’aubergine sur substrat C. Gilli, Y. Fleury, S. Eberlé, Agroscope Conthey. 13. Neofusicoccum parvum, nouvel agent de chancre sur Sequoiadendron giganteum à Genève Martine Hänzi, Romain Chablais & François Lefort, Groupe Plantes et pathogènes, Institut Terre Nature et Environnement, hepia, HES-SO//Genève, CH-1254 Jussy 14. Écologie saisonnière d’une espèce du genre Monophadnus (Hymenoptera: Tenthredinidae) sur Helleborus spp. et tentative de lutte biologique Malacari Lucas, Gaël Pétremand, Bastien Cochard, François Lefort, Sophie Rochefort, Groupe Plantes et pathogènes, Institut Terre Nature et Environnement, hepia, HES-SO//Genève, CH-1254 Jussy 15. Natural Products to control black dot and silver scurf in potatoes Josep Massana Codina, Sylvain Schnee, Brice Dupuis, Stéphanie Schürch, Jean-Luc Wolfender and Katia Gindro, Agroscope Changins 16. Lutte contre le mildiou du basilic Michel Vincent et Yannick Fleury, Agroscope Conthey 17. Méthode de détection pour l’ériophyide des feuilles, Phyllocoptes gracilis, sur framboisier Camille Minguely et Catherine Baroffio, Agroscope Conthey 18. Essais de lutte microbiologique contre Chalara fraxinea et Phytophthora spp. responsables du dépérissement du frêne François Peltier, Tomasz Oszako & François Lefort, Groupe Plantes et pathogènes, Institut Terre Nature et Environnement, hepia, HES-SO//Genève, CH-1254 Jussy 19. Développement et évaluation d’un modèle phénologique pour la pyrale du maïs Lukas Schaub et Stève Breitenmoser, Agroscope 20. Developing a fast, accurate and cost-saving technique to determine the vegetative compatibility types in Cryphonectria parasitica Sever Branka, Carolina Cornejo, Daniel Rigling, Simone Prospero, WSL, Zürcherstrasse 111, 8903 Birmensdorf Die drei mit dem Stern markierten Poster wurden mit dem SGP-Posterpreis ausgezeichnet. Herzliche Gratulation ! Les trois posters marqués avec une étoile SPP. Félicitations ! ont été choisis pour le prix de poster de la 20

Résumés des posters gagnants / Zusammenfassungen der prämierten Poster Poster 9 Evaluation de la pathogénicité de champignons entomophages et entomotoxiques contre 3 espèces de pucerons problématiques pour l’agriculture François Eckert, Julien Crovadore, Bastien Cochard, Romain Chablais et François Lefort Groupe Plantes et pathogènes, Institut Terre Nature et Environnement, hepia, HES-SO//Genève 150 route de Presinge, 1254 Jussy, Suisse. E-mail: francois.lefort@hesge.ch L’agriculture moderne repose en grande partie sur les produits phytosanitaires chimiques. Cette dépendance est due aux nombreux ravageurs, maladies et virus qui causent de lourdes pertes de production. Bien qu’une très large palette de produits chimiques montre une bonne efficacité, ces produits sont généralement d’une durabilité limitée. Par ailleurs, ils causent des pollutions des sols et des eaux. Les résidus des traitements sont aussi présents dans les végétaux produits et dans les aliments consommés. Le public tolère de moins en moins les nombreux aspects négatifs de la lutte chimique. De plus, les divers organismes ciblés par les traitements développent des résistances aux pesticides par le biais de mutations, réduisant l’efficacité de ces traitements. Les pucerons sont parmi les principaux ravageurs de nos cultures. Il existe en Europe une cinquantaine d’espèces de pucerons susceptibles de causer des dégâts relativement importants aux cultures. Leur taux de reproduction élevé les rend difficiles à contrôler. Il existe encore peu de traitements biologiques fiables qui permettent de contrôler les populations de pucerons avec la même efficacité que les traitements chimiques. Certaines espèces de champignons possèdent des qualités entomophages et sont capables de causer des pathologies chez un grand nombre de familles d’insectes. Parmi ces espèces, Beauveria bassiana, Metharizium anisopliae et Paecilomyces fumosoroseus ont montré une capacité entomophage potentielle sur des pucerons. Quelques produits de traitement issus de ces microorganismes sont actuellement commercialisés et de nombreux autres sont à l’essai. Dans le cadre de ce travail, 34 souches de ces trois espèces de champignons ont été testées sur trois espèces de pucerons : Myzus persicae, Chaetosiphon fragaefolii et Acyrthosiphon pisum. Ces différentes souches de champignons entomophages ont été isolés à partir de sols de vergers, de prairies et de forêt sur le canton de Genève. De nombreuses souches montrent une mortalité de 90% à 100% des pucerons, en comparaison des témoins, à 6 jours après confrontation des pucerons des trois espèces M. persicae, C. fragaefolii et A. pisum, aux spores de champignons. Une souche de B. bassiana est particulièrement intéressante comme produit phytosanitaire potentiel car causant une mortalité de 100% des pucerons en 3 jours. Certaines souches démontrent aussi une activité entomotoxique lorsqu’un filtrat de culture stérile sans spores est mis en contact avec les pucerons. Ces souches sont prometteuses de nouveaux produits phytosanitaires biologiques efficaces contre les ravageurs les plus problématiques de l’agriculture européenne. 21

Attention to detail…
161129_strn_futureimperfect_content_2
Cultural Strategies for Nematode Management
Education's New Assignment: Sustainability - Worldwatch Institute
ood History F - iehca
Puppets Beyond Borders_Brochure - Culture360
Ethnobotany of Mountain Cultures - Frostburg State University
a Culture of Gifting - The Berkana Institute
2015-nmc-horizon-report-museum-EN
State and Cultural Institutions - John Paul II Justice and Peace Centre
Made in Sauchiehall and Sauchiehall and Garnethill Garnethill
Discussion paper (PDF - 459 KB)
RLUK-National-Digitisation-Review-CPressler
D U K E