Views
6 months ago

PRIME MAG - AIR MAD - MARCH 2018 - SINGLE PAGES - web

CULTURE Communément

CULTURE Communément appelé « cornes de cerf » ou « cornes d’élan », ces fougères épiphytes sont originaires des forêts tropicales d’Afrique, d’Amérique du Sud ou d’Asie du sud-est. On en compte ainsi 30 espèces tropicales et subtropicales. A Madagascar, on croise le Ranalahy ou Platycerium madagascariense, accroché à un tronc d’arbre, dans les forêts de l’est, du nord et du sud-est. Cette variété de platycérium est également connue sous le nom de Tandrokosy (cornes de chèvre). Déco en suspension La plante est devenue ornementale par son imposante silhouette : une espèce étrange et fascinante à la fois. En milieu naturel, elle vit en symbiose avec la Cymbidielle rhodochila Rolfe, une magnifique orchidée. Arrivé dans nos jardins, le Ranalahy garde son état de plante suspendue qu’il soit installé dans une serre ou transformé en plante d’intérieur. Il apprécie la lumière vive sans exposition directe au soleil et à l’abri des courants d’air et son support doit rester humide. A installer dans un pot, un panier suspendu ou sur un morceau d’écorce. Il faut éviter de frotter ses feuilles puisque celles-ci sont recouvertes d’une pellicule cireuse servant à retenir l’eau. En période de pluies, les frondes de la base sont de couleur verte et passent au marron à partir du mois de mai tandis que les frondes fertiles restent vertes toute l’année. Un autre aspect mystérieux de cette végétation : un passionné témoigne qu’au bout de cinq à six ans, le Ranalahy a atteint une telle grandeur que de l’air y pénètre ; la plante émet alors des sifflements semblables à l‘illusion sonore du coquillage… Tous ces mystères font d’elle un porte-bonheur du foyer… La plante est devenue ornementale par son imposante silhouette. The plant has become ornamental with its imposing silhouette. Ranalahy La plante qui The plant that murmure aux oreilles whispers in the ears des horticulteurs ! of horticulturists! Commonly called "deer horns" or "moose horns", these epiphytic ferns originate from tropical forests in Africa, South America or Southeast Asia. There are 30 tropical and subtropical species. In Madagascar, we cross the Ranalahy or Platycerium madagascariense, hanging on a tree trunk, in the forests of the east, north and south-east. This variety of platycerium is also known as Tandrokosy (goat horns). Decoration in suspension The plant has become ornamental with its imposing silhouette: a strange and fascinating species at the same time. In the wild, it lives in symbiosis with the Cymbidielle rhodochila Rolfe, a beautiful orchid. Having arrived in our gardens, the Ranalahy keeps its state of a suspended plant when it is installed in a greenhouse or transformed into a houseplant. It enjoys bright light without direct exposure to the sun and protected from drafts and its support must remain moist. Plant in a pot, a hanging basket or on a piece of bark. Avoid rubbing the leaves as they are covered with a waxy film to retain water. In rain, the fronds at the base are green in colour and turn brown in May, while the fertile fronds stay green all year round. Another mysterious aspect of this vegetation: an enthusiast testifies that at the end of five or six years, the Ranalahy has attained such greatness that air permeates it; the plant then emits whistles similar to the sound illusion of a shell... All these mysteries make this plant a lucky charm for the home... | 54 | Lire le magazine en ligne / Read the magazine online www.primemedia.international

ACTUS Lire le magazine en ligne / Read the magazine online www.primemedia.international | 55 |