Views
5 years ago

rapport-d-etude-digital-natives-janvier-2013

rapport-d-etude-digital-natives-janvier-2013

SOMMAIRE Grands

SOMMAIRE Grands enseignements de l’étude Méthodologie Préambule : principales différences entre les cibles I. Perception et pratiques des loisirs culturels 1.1. Les loisirs culturels en général : représentations et pratiques 1.2. Focus sur Internet et sur les loisirs culturels immatériels : perception et attitudes 1.3. Les pratiques en matière de loisirs culturels sur Internet II. Logiques d’arbitrage entre offre licite et illicite 2.1. Les offres illicites : représentations et attitudes 2.2. Les pratiques : logiques de choix offres licites / illicites III. Le droit d’auteur IV. L’offre légale idéale : principales attentes Conclusions 11/02/2013 - 2

Les grands enseignements de l’étude (1/3) Les « Digital Natives » considèrent les biens qu’ils consomment au quotidien en dématérialisé (notamment musique, films et séries) davantage comme du divertissement que comme des biens culturels (culture = sérieux, apprentissage pour eux). De fait, avec les biens culturels dématérialisés, les atouts fonctionnels (rapidité d’accès, partout et à tout moment) prennent le pas sur les atouts émotionnels (prééminents chez les biens physiques où l’on s’attache à l’objet). L’analyse fait apparaître des différences de perceptions à l’égard de la consommation de biens culturels dématérialisés selon la tranche d’âge: Les 15-18 ans se montrent globalement les plus concernés par le droit d’auteur, avec un sentiment de culpabilité qui émerge concernant leurs pratiques illicites => Une jeune génération qui tire profit des enseignements de ses aînés : discours préventif des parents ? des enseignants ? des médias ? Les 19-21 ans ont les attitudes les plus décomplexées à l’égard de leurs pratiques illicites et se montrent peu respectueux du principe de droit d’auteur, notamment s’agissant des biens dématérialisés => Une consommation ‘Kleenex’ marquée : une posture qui peut être d’ordre générationnel ou bien transitoire ? Les 22-24 ans montrent des attitudes partagées, qui tirent pour certains du côté des 15-18 ans et pour d’autres des 19-21 ans. => Une diversité d’attitudes allant de l’indifférence au cas de conscience, selon le degré de sensibilisation aux droits des artistes et dispositions légales. 11/02/2013 - 3

Agenda culturel de Vincennes, janvier-mars 2013 (pdf - 6,77 Mo)
Rapport d'étape - Coeur de Forêt Bolivie - janvier 2013
Agenda culturel de Vincennes, avril-août 2013 (pdf - 6,56 Mo)
RAPPORT DU CYCLE 2012 / 2013 - Etudiantdeparis.fr
Rapport annuel 2012-2013 - Association du Jeune Barreau de ...
Rapport 2013
Fiches digitales - Janvier 2013 (PDF - 5,6 Mo) - Lagardère Publicité
Rapport du Conseil municipal du 21 janvier 2013 - Lessard-le ...
SensibilisePME – Rapport de Veille n°18 – Janvier 2013
Volume 1 - Étude d'impact, rapport principal, janvier 2010 ... - EDF EN
GUILDE Etude écriture cinéma Pierre Kopp - janvier 2013 (.pdf)
RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1er janvier 2013 – 30 ... - SFL
Rapport Lepers-Portugal industries techniques - janvier 2013 vf - CNC
Rapport CDC Villermy - Conseil général des Bouches-du-Rhône
Rapport-Presi-jury-concours-acces-2013