Chaudière à condensation au gaz naturel - Eandis

eandis.be

Chaudière à condensation au gaz naturel - Eandis

Chaudière à condensation au gaz naturel

la chaudière par excellence


Inhoud

Avant-propos ............................................................................................................................................................................................................................................ 3

Un chauffage économique et efficace ............................................................................................................................................................ 4

Pourquoi se chauffer au gaz naturel? ............................................................................................................................................................... 5

Chaudière à condensation au gaz naturel: le meilleur choix ....................................................................................... 6

Questions prioritaires lors de la sélection d’une nouvelle chaudière ............................................................ 8

Entretien de chaudière : propre et avantageux ............................................................................................................................. 10

Une seule chaudière pour le chauffage et l’eau chaude ................................................................................................ 11

Conseils d’économie intelligents ........................................................................................................................................................................ 12

Bureaux d’accueil .......................................................................................................................................................................................................................... 14

Contact .......................................................................................................................................................................................................................................................... 16

2 Chaudière à condensation au gaz naturel


Avant-propos

Transformer tout en économisant de l’énergie, c’est ce que tout le monde voudrait. Votre vieille chaudière a besoin

d’être remplacée ? Ou vous envisagez de remplacer des poêles individuels par un chauffage central ? Une chaudière à

condensation moderne au gaz naturel, à haut rendement, est peut-être la solution pour vous.

Outre une facture d’énergie réduite et une contribution à un environnement plus sain, la chaudière à condensation vous

réserve plus d’avantages.

Cette brochure vous dira tout à ce sujet. Elle vous donnera également de nombreuses astuces intéressantes et des

conseils utiles pour réduire vos frais de chauffage.

Chaudière à condensation au gaz naturel

3


Un chauffage économique et efficace

Saviez-vous qu’environ 66 % de votre consommation d’énergie domestique est engloutie par le chauffage? Tout

investissement pour économiser sur votre budget chauffage est donc un pas dans la bonne direction.

Se chauffer économiquement ne signifie pas que vous deviez avoir froid. Au contraire! Avec une installation de

chauffage moderne et quelques mesures simples, vous pouvez réaliser des économies considérables, alors qu’il

continuera à faire agréablement chaud.

66 % Chauffage

4 Chaudière à condensation au gaz naturel

3 % Autres

4 % Cuisine

13 % Eau chaude

4 % Lavage/séchage

5 % Eclairage

5 % Réfrigératio

et surgélation

La majeure partie de votre consommation d’énergie domestique part vers le chauffage de votre habitation

Economiser l’énergie

Se chauffer de manière économe en énergie ne fait

pas seulement une différence pour votre portemonnaie.

L’environnement s’en porte mieux également.

Comment économiser le plus d’énergie dans votre

habitation au moindre coût ? Procédez progressivement

comme suit:

Etape 1 - Evitez la consommation

d’énergie

Faites en sorte que votre habitation perde le moins de

chaleur possible. Isolez dès lors d’abord votre toit et

ensuite les fenêtres, les murs extérieurs et le sol.

Etape 2 - Optez pour des applications

économes en énergie

En matière de chauffage, choisissez l’installation de

chauffage la plus efficace.

Etape 3 - Faites un usage économe de

vos applications énergétiques

Un minimum d’efforts permet d’économiser beaucoup

d’argent sur une base annuelle. Baissez par exemple

le thermostat d’un degré. Lavez-vous les mains à l’eau

froide plutôt qu’à l’eau chaude...

Gardez en outre votre consommation d’énergie à l’œil et

faites entretenir et régler régulièrement votre appareil de

chauffage.

Etape 4 - Utilisez l’énergie renouvelable

Vous voulez consentir un effort supplémentaire pour

l’environnement? Choisissez alors des applications ‘vertes’

qui recourent à l’énergie renouvelable.


Pourquoi se chauffer au gaz naturel?

En tant que candidat bâtisseur ou transformateur, vous vous demandez bien sûr quelle source de chaleur peut

vous offrir un maximum de confort avec un minimum de consommation d’énergie. Le gaz naturel est à cet égard

un choix judicieux. Choisir le gaz naturel présente une foule d’avantages. Nous les énumérons pour vous:

Une chaleur agréable et

confortable

Une flamme au gaz naturel est réglable avec précision. Les

capteurs intégrés des appareils au gaz naturel fonctionnent

avec une extrême précision. Pièce par pièce, vous obtenez

la température exacte demandée.

Economique, donc meilleur

marché

Les appareils au gaz naturel modernes à haut rendement

consomment moins. Le fait de ne pas avoir besoin de

citerne de stockage vous fait économiser de la place et de

l’argent. Par ailleurs, vous profitez d’un paiement étalé de

vos frais d’énergie.

Facile à placer

Une chaudière au gaz naturel se place facilement dans

le grenier, le garage, le débarras… Pour les chaudières

fermées, une armoire de cuisine est même suffisante.

L’amenée d’air et l’évacuation des gaz de combustion

peuvent se faire, en fonction de l’appareil, via une cheminée

existante ou un passage dans le mur.

Peu d’entretien

En Flandre, vous êtes légalement tenu de faire vérifier votre

chaudière à condensation au gaz naturel tous les deux

ans. Une chaudière bien entretenue consomme moins de

gaz et fonctionne plus longtemps.

Le gaz naturel ne forme pas de suie lors de la combustion.

C’est non seulement important pour l’entretien

de votre cheminée, mais aussi pour votre santé et pour

l’environnement.

Sûr

Avec le gaz naturel, vous jouez la sécurité. Il ne présente

pas de combustion spontanée: une source de chaleur de

plus de 650°C est nécessaire pour qu’il s’enflamme. Le

gaz naturel n’est pas non plus toxique. Une garantie supplémentaire

est offerte par les labels de qualité HR+ ou HR

TOP, qui indiquent que la chaudière répond à toutes les

prescriptions réglementaires applicables en Belgique.

Impact réduit sur l’environnement

Lors de sa combustion, le gaz naturel émet moins de CO 2

que les autres combustibles fossiles. Grâce au transport

souterrain du gaz naturel, aucune pollution n’est engendrée

par des poids lourds. Les eaux souterraines et le sol

restent également propres, car il ne faut pas stocker le gaz

naturel dans un réservoir.

Eau chaude

Pour le chauffage de votre eau sanitaire, le gaz naturel

vous fait consommer près de la moitié moins d’énergie

que l’électricité. Le gaz naturel offre en outre différentes

possibilités pour préparer efficacement l’eau chaude. Soit

via la chaudière de chauffage central, soit via un appareil

séparé comme un boiler au gaz ou un appareil instantané

à condensation.

Pas encore de raccordement au gaz

naturel?

• Vérifiez s’il y a un réseau de gaz naturel dans les

environs

• Trouvez un installateur et choisissez vos appareils

• Contactez Eandis pour le raccordement et

choisissez un fournisseur de gaz naturel

• Profitez de tous les avantages du gaz naturel

Chaudière à condensation au gaz naturel

5


Chaudière à condensation au gaz naturel:

le meilleur choix

Votre ancienne chaudière a besoin d’être remplacée? Avec une chaudière à condensation au gaz naturel, vous

pouvez économiser jusqu’à 40 % d’énergie. Elle offre une solution toute prête, tant pour les nouvelles constructions

que pour les habitations existantes.

Qu’est-ce qu’une chaudière à

condensation?

Une chaudière à condensation est une chaudière de

chauffage moderne à haut rendement qui récupère de

l’énergie supplémentaire de ses gaz de combustion. Dès

lors, la chaudière à condensation est plus efficace que les

chaudières traditionnelles. Son rendement est en moyenne

11 % supérieur.

Si vous installez une chaudière à condensation en combinaison

avec un thermostat modulant et/ou une régulation

climatique, vous pouvez économiser jusqu’à 40 %

d’énergie par rapport à une ancienne chaudière classique.

Quel type de chaudière à

condensation choisir?

Prenez conseil auprès de votre installateur de gaz naturel

ou surfez sur ‘Votre appareil’ sur www.gaznaturel.be. Ce

module web vous accompagne dans votre choix entre

toutes les chaudières à condensation (HR TOP) au gaz

naturel.

Comment fonctionne une

chaudière à condensation?

La combustion du gaz naturel libère de la vapeur d’eau,

laquelle contient encore beaucoup de chaleur. C’est précisément

cette chaleur qu’une chaudière

à condensation récupère et qui fournit le

haut rendement. Plutôt que de s’échapper

par la cheminée, les gaz de combustion

(1) encore chauds sont refroidis via un

échangeur de chaleur. C’est par ce même

échangeur de chaleur que circule en effet

l’eau de retour des radiateurs ou du chauffage

par le sol, dont la température est

inférieure à 58 °C.

De ce fait, la vapeur d’eau présente dans

les gaz de combustion se condensera et se

précipitera à l’état liquide dans l’échangeur

de chaleur. Par conséquent, la température

des gaz de combustion est considérablement

moins élevée. La chaleur récupérée

(2) peut à son tour préchauffer l’eau

refroidie qui revient des radiateurs.

6 Chaudière à condensation au gaz naturel

(1)

Gaz de combustion

(principalement

de la vapeur

d’eau

Comment retirer le plus haut

rendement de votre chaudière à

condensation?

Nous vous aidons volontiers en apportant quelques conseils

vous permettant de retirer un rendement maximal de

votre chaudière à condensation:

• Isolez votre toit, vos murs extérieurs, sol et fenêtres

ainsi que les conduites de chauffage dans les pièces

non chauffées.

• Choisissez la bonne puissance de chaudière, réglée

sur le volume des pièces à chauffer et l’état d’isolation

de votre habitation. Tenez aussi éventuellement compte

de votre production d’eau chaude. Plus la puissance

est conforme à votre situation spécifique, plus votre

consommation d’énergie est efficace. Plus la puissance

de votre chaudière est élevée, plus le prix d’acquisition

est élevé.

• Optez, dans une nouvelle construction ou une

rénovation, pour le chauffage par le sol ou pour

des radiateurs basse température qui soient

suffisamment grands de sorte que pendant la saison

de chauffe, en cas de température de chaudière

basse en permanence, ils émettent quand même

suffisamment de chaleur.

échangeur de chaleur

(2)

radiateurs et

convecteurs de chauffage

chaudière à condensation

émission via

une cheminée

2 %

récupération

par condensation

11 %


• Choisissez une chaudière à condensation modulante

à régulation climatique et/ou avec thermostat

modulant. Celle-ci adapte en continu sa puissance à la

demande.

• Optez pour une régulation de température intelligente.

Avec un thermostat d’ambiance programmable et des

vannes thermostatiques distinctes sur vos radiateurs,

vous pouvez régler la température de manière optimale

dans chaque pièce.

Installation d’une chaudière à

condensation

Ne faites installer votre nouvelle chaudière que par un

spécialiste. Sur www.lne.be, vous trouverez une liste de

techniciens agréés, classés par code postal. Si vous optez

pour un ‘installateur Cerga’, vous en trouverez la liste sur

www.gaznaturel.be.

• Dans une nouvelle construction, le placement d’une

chaudière à condensation ne pose pas de problème.

Dans une habitation existante, mieux vaut d’abord

examiner les possibilités avec un spécialiste.

• Pour les canaux d’amenée et d’évacuation, la chaudière

à condensation est reliée à un conduit à double paroi

spécial de type concentrique. L’ouverture extérieure

sert à l’aspiration de l’air, tandis que le conduit intérieur

sert à l’évacuation des gaz de combustion. Cela peut

se faire tant via une cheminée existante que via une

ouverture au travers du toit ou du mur extérieur.

• Une chaudière à condensation requiert aussi une

évacuation de l’eau condensée. Cela peut se faire via la

conduite d’évacuation ordinaire vers les égouts. S’il n’y

a pas de réseau d’égouts dans les environs, une pompe

à condensat est placée.

Régulation de la température

Le cerveau d’une installation de chauffage économique

est un bon système de régulation. Celui-ci fait en sorte

que votre chaudière à condensation produise toujours

suffisamment de chaleur, sans qu’elle soit excédentaire.

Thermostat d’ambiance, vannes thermostatiques et régulateur

de chaudière commandé en fonction du climat se

combinent à cet égard. Une bonne régulation de la température

signifie tant une économie de frais d’énergie qu’une

amélioration de votre confort.

Conseil technique supplémentaire

Pour condenser de manière optimale, la température de

l’eau de retour doit rester en dessous de 58 °C. C’est

possible avec un réglage de la température de la chaudière

de 65 °C ou moins. Une chaudière à condensation

n’est vraiment efficace qu’avec une température

d’eau de retour inférieure à 55 °C.

Faites donc régler votre chaudière sur une température

de chaudière la plus basse possible et qui varie

en fonction de la température extérieure. En réglant

aussi la pompe de circulation un peu plus bas, l’eau

de chauffage a plus de temps pour diffuser sa chaleur.

L’eau de retour est ainsi plus froide et la possibilité de

condensation augmente.

Chaudière à condensation au gaz naturel

7


Questions prioritaires lors de la sélection d’une nouvelle

chaudière

Votre chaudière a déjà un certain âge? Vous feriez bien

alors de la remplacer par une chaudière à condensation

au gaz naturel. Les chaudières à condensation

présentent un rendement énergétique bien meilleur

que celui des chaudières sans condensation. Ce sont

également des as de l’économie d’énergie. A quoi

devez-vous faire attention lors de l’acquisition d’une

nouvelle chaudière?

Optez pour un haut rendement

Si vous voulez économiser beaucoup sur votre facture

d’énergie, optez alors pour une chaudière à condensation,

championne en termes de performances. Elle atteint un

rendement de plus de 100 % sur le pouvoir calorifique inférieur

du gaz naturel (voir cadre). Son rendement est environ

11 % supérieur à celui d’une chaudière à haut rendement

ordinaire.

Choisissez une chaudière à

puissance modulante

Les anciennes chaudières peuvent uniquement être allumées

ou éteintes. Les chaudières à deux allures, avec

deux positions de puissance (basse/élevée), sont plus

efficaces. Les chaudières actuelles ont le plus souvent une

puissance modulante. Cela veut dire qu’elles s’adaptent

progressivement à la demande de chaleur. Si peu de

chauffage est nécessaire, elles fonctionnent à bas régime,

jusqu’à 20 à 30 % de leur puissance totale. Si la demande

de chaleur augmente, elles passent automatiquement à la

vitesse supérieure. Elles deviennent particulièrement économiques

en combinaison avec une régulation climatique

et des vannes thermostatiques.

8 Chaudière à condensation au gaz naturel

Bon à savoir

Le rendement d’une chaudière est exprimé en Belgique

en fonction du pouvoir calorifique inférieur.

Dans le brûleur de la chaudière, le gaz naturel et l’air

sont transformés en gaz de fumée. La chaleur ainsi

libérée est appelée ‘pouvoir calorifique supérieur’. Avant

les années ‘80, alors qu’il n’y avait pas encore de chaudières

à condensation sur le marché, on considérait la

chaleur libérée lors de la condensation comme ‘perdue’.

C’est pourquoi on a déduit la chaleur de condensation

du ‘pouvoir calorifique supérieur’ et que l’on a

ainsi défini le ‘pouvoir calorifique inférieur’. Pour le gaz

naturel, le pouvoir calorifique inférieur est environ 11 %

inférieur au pouvoir supérieur.

Faites attention à la

consommation d’électricité de la

pompe de circulation

Dans la plupart des chaudières de chauffage central

existantes (de plus de cinq ans), la pompe de circulation

fonctionne jour et nuit. Avec une consommation de 300 à

450 kWh par an, c’est de loin le principal consommateur

de courant ‘caché’. Faites dès lors commander la pompe

de circulation par un thermostat avec interrupteur de

pompe, de sorte qu’elle ne fonctionne que lorsque c’est

nécessaire. De cette manière, vous économisez vite de

200 à 250 kWh par an.

Mieux encore, il existe une ‘pompe haute-efficacité’. Grâce

à sa construction et sa régulation spécifiques, elle consomme

près de 60 % d’électricité en moins qu’une pompe

de circulation standard.


Chaudière murale ou chaudière au

sol

En fonction de l’espace disponible, vous pouvez opter

pour une modèle au sol ou un modèle mural.

• Une chaudière au sol se place, comme le nom le dit, sur

le sol. Elle prend plus de place qu’une chaudière murale

et a aussi souvent une plus grande puissance. Dans les

nouvelles chaudières, la pompe de circulation et le vase

d’expansion sont le plus souvent intégrés.

• Une chaudière murale se suspend simplement au mur,

comme un chauffe-eau. Le vase d’expansion et la

pompe de circulation sont la plupart du temps intégrés.

Elle est un peu plus compacte et peut présenter

aujourd’hui des puissances élevées, suffisantes pour

une grande habitation. La plupart des chaudières

murales n’ont pas nécessairement besoin de cheminée.

L’évacuation des gaz de combustion est parfois

possible via un passage dans le mur.

Avec ou sans cheminée: chaudière

ouverte ou fermée

Demandez d’abord conseil à votre installateur de gaz naturel

quant aux possibilités dans votre habitation.

• Une chaudière ouverte a besoin d’une cheminée pour

évacuer les gaz de combustion. Tout appareil au gaz

naturel ouvert est doté d’une sécurité d’évacuation

pour empêcher le refoulement des gaz de combustion.

Pour un bon fonctionnement de la chaudière et pour

la sécurité, une amenée d’air constante est nécessaire

dans la chaufferie. Veillez donc à avoir des grilles

d’arrivée d’air qui ne se ferment pas et qui soient

suffisamment grandes.

• Une chaudière fermée n’a pas besoin de cheminée

classique. Un passage dans la façade ou le toit suffit.

Pour la nouvelle construction ou les rénovations avec

permis de bâtir, le placement de celle-ci est très

réglementé, notamment pour éviter les nuisances par

les fumées pour les voisins. L’évacuation des gaz de

fumée et l’amenée d’air frais se font par le même canal

(concentrique = tube dans le tube). L’espace entre le

tube intérieur et extérieur sert à l’acheminement d’air

frais. Le tube intérieur sert au passage des gaz de

combustion. Un tel système fermé est plus économique

et plus sûr parce qu’une combustion optimale est

obtenue.

Chaudière à condensation au gaz naturel

9


Entretien de chaudière : propre et avantageux

Avec le gaz naturel, vous faites le bon choix. Par rapport

à d’autres combustibles fossiles, il y a beaucoup moins

de CO 2 qui est libéré et absolument pas de SO 2 (qui

provoque les pluies acides) et aucune suie ne se forme.

C’est non seulement important pour l’environnement et

votre santé, mais aussi pour l’entretien de la chaudière

et de la cheminée. L’entretien de votre chaudière de

chauffage central est une obligation légale dont vous

tirerez tout profit.

Pourquoi une vérification et un

entretien réguliers sont-ils si

importants?

Une vérification et un entretien réguliers de votre chaudière

au gaz naturel garantissent un rendement élevé pendant

des années. Ce petit investissement réduit votre consommation

d’énergie de 3 à 5 % et prolonge la durée de vie de

votre chaudière.

Quand effectuer un entretien?

Les installations de chauffage au mazout et aux combustibles

solides requièrent un entretien annuel. Les chaudières

au gaz naturel ne doivent être vérifiées que tous les deux

ans. La période la plus adéquate pour cet entretien est le

printemps ou l’été. Vous ne vous retrouvez ainsi jamais

face à des surprises lors d’une froide journée d’hiver.

Qui peut entretenir votre

chaudière?

Ne faites entretenir votre chaudière que par un technicien

agréé. Il le fait dans des conditions optimales de savoir-faire

et de sécurité. Sur le site internet des autorités flamandes,

Département Environnement, nature et énergie

(www.lne.be) vous trouverez une liste des techniciens

agréés, classés par code postal et entreprise. Si vous optez

pour un ‘installateur Cerga’, vous en trouverez la liste

sur www.gaznaturel.be.

10 Chaudière à condensation au gaz naturel

Qu’implique un tel entretien?

Le technicien effectue entre autres une analyse des gaz

de combustion, avec une mesure du rendement, assure le

dépoussiérage et le nettoyage des ventouses, des corps

de chauffe et de l ‘échangeur de chaleur. Il vérifiera aussi la

pression et le tirage de la cheminée des appareils ouverts.

L’entretien d’une chaudière de chauffage central est à

charge de l’utilisateur. Dans les habitations louées, il

incombe au locataire.

Demandez toujours attestations

et facture

Après chaque entretien, le technicien remettra une attestation

de nettoyage et une attestation de combustion avec

les paramètres mesurés des gaz de combustion. En tant

que locataire, vous en remettez une copie au propriétaire.

Conservez toujours les deux dernières attestations.

Entretien périodique de votre

cheminée

Le gaz naturel est le combustible fossile le plus propre. Les

gaz de combustion sont plus propres que ceux d’autres

combustibles et lors d’une combustion normale, il n’y a

pas de production de suie. Une cheminée n’est nécessaire

que pour les chaudières et poêles au gaz naturel ouverts.

En Flandre, vous êtes obligé de faire ramoner la cheminée

lors de l’entretien bisannuel de votre chaudière au gaz

naturel. Pour cet entretien périodique, faites appel à un

ramoneur agréé.

Lorsque vous passez du mazout au gaz naturel également,

faites d’abord nettoyer votre cheminée en profondeur.


Une seule chaudière pour le chauffage et l’eau chaude

Dans de nombreuses habitations, la chaudière de

chauffage central fournit aussi l’eau chaude sanitaire.

Une chaudière au gaz naturel qui se charge tant du

chauffage que de l’eau chaude est une chaudière

combinée.

Si vous prenez souvent un bain, le débit est important,

alors que pour les douches, la température doit rester

constante. Dans la cuisine, vous avez par contre besoin

de petites quantités d’eau chaude à une température

plus élevée. En fonction des besoins en eau chaude et du

confort souhaité, vous pouvez opter pour un appareil avec

chauffe-eau instantané intégré et/ou chauffe-eau à accumulation

incorporé.

Chauffe-eau instantané

Les chauffe-eau instantanés sont les plus économiques.

Un chauffe-eau instantané ne chauffe l’eau que lorsque

vous en avez besoin. Le débit, en d’autres termes la

quantité d’eau chaude qui est créée par minute dépend de

la puissance. Si vous souhaitez de l’eau chaude simultanément

à différents points de prélèvement, mieux vaut opter

pour un chauffe-eau instantané plus puissant avec un débit

d’eau chaude plus élevé.

Chauffe-eau à accumulation

Les plus gros boilers d’une capacité de 150 à 200 litres

assurent un gros débit et un confort maximal. Dans ce système,

l’eau chaude de la chaudière passe par le serpentin

du ballon qui réchauffe l’eau. Lorsque la température dans

le ballon est trop basse, la chaudière s’allume et tout le

stock d’eau est chauffé à la température souhaitée.

Combinaison chauffe-eau

instantané et petit chauffe-eau à

accumulation

Grâce à une chaudière combinée avec boiler compact intégré

d’environ 50 litres, vous prenez, en cas de demande

importante, tant de l’eau chaude du chauffe-eau instantané

que du chauffe-eau à accumulation. Si le ballon est vide, il

convient de réduire le débit, mais vous ne vous retrouvez

pas sans eau chaude.

Chauffe-eau solaire

Une chaudière au gaz naturel combinée à un chauffe-eau

solaire? C’est possible!

Les collecteurs solaires transforment la lumière solaire en

chaleur, ce qui vous permet d’économiser en moyenne

jusqu’à 1 500 kWh par an. Un chauffe-eau solaire correctement

réglé fournit jusqu’à 50 % d’énergie gratuite pour

votre eau chaude sanitaire. Si le chauffage par le soleil est

insuffisant, votre chaudière à condensation assure le chauffage

d’appoint nécessaire.

Pour un ménage moyen de quatre personnes, une surface

de collecteur d’environ 4,2 m² est nécessaire.

Chaudière à condensation au gaz naturel

11


Conseils d’économie intelligents

Comment économiser sur votre budget chauffage, sans

perdre en confort? Nous vous apportons volontiers

quelques conseils utiles. Certains conseils sont réalisables

sans trop d’efforts et donnent un résultat immédiat.

D’autres vous font économiser de l’énergie à plus long

terme.

Conseils pour réduire vos frais de

chauffage

Isolez votre toit.

L’air chaud monte, dans votre habitation également. Isolez

donc en premier lieu le toit ou le sol du grenier.

Optez pour du vitrage superisolant.

Le vitrage à haut rendement isole cinq à six fois mieux que

le simple vitrage et deux à trois fois mieux que le double

vitrage ordinaire.

Evitez l’humidité.

Dans une maison humide, vous devez chauffer plus! Veillez

à une ventilation suffisante, de façon à évacuer l’air

humide.

Fermez les portes et fenêtres lorsque le

chauffage fonctionne.

Pendant la saison de chauffe, ne laissez pas de portes

ouvertes, pas même les portes intérieures. Baissez de

préférence le chauffage plutôt que d’ouvrir une fenêtre.

Réglez le thermostat en journée sur 20° au lieu

de 21° C.

Vous économisez 7 % de combustible pour le chauffage,

soit environ 40 euros par an.

Le soir, mettez le chauffage en position nuit,

une heure avant d’aller au lit. La maison ne refroidira en

effet pas immédiatement.

Baissez le chauffage lorsque vous êtes absent.

Si vous quittez la maison, baissez un peu le chauffage. En

cas d’absence de longue durée, vous pouvez mettre le

thermostat sur 6° C. La maison reste ainsi à l’abri du gel.

Ne chauffez pas ou à peine dans les pièces

peu utilisées.

Mettez la vanne thermostatique sur la position la plus

basse (✱). Vous gardez ainsi la pièce à l’abri du gel et vous

économisez jusqu’à 20 euros par an.

12 Chaudière à condensation au gaz naturel

Ne couvrez jamais les radiateurs et

convecteurs.

Cela entrave l’émission de chaleur et gaspille de l’énergie.

Ne placez pas non plus d’armoire ou de fauteuil devant un

radiateur.

Dépoussiérez les convecteurs.

Nettoyez régulièrement vos convecteurs avec un aspirateur,

car la poussière réduit l’émission de chaleur.

Utilisez des joints anti-courant d’air.

Obturez les fentes et interstices sous les portes par des

joints anti-courant d’air. Un mètre de joint anti-courant d’air

assure une économie d’environ 10 euros par an.

Placez un film isolant entre le mur extérieur et

le radiateur.

Apposez un film pour radiateur avec le côté réfléchissant

tourné vers le radiateur. Le film peut accroître le rendement

du radiateur de 5 à 10 %. Par m 2 de film vous économisez

± 7 euros par an.


Conseils pour un rendement

supérieur de votre chauffage

Choisissez la bonne puissance de chaudière.

Une chaudière de chauffage d’une puissance trop grande

est plus chère à l’achat et a une consommation d’énergie

supérieure. Pour le chauffage d’une nouvelle habitation

moyenne, une chaudière de 10 kW doit suffire (eau chaude

sanitaire non incluse).

Installez un thermostat d’ambiance modulant

ou une régulation climatique.

Il adapte la puissance de la chaudière de manière optimale

à la demande de chaleur.

La température de l’eau de votre chaudière au gaz naturel

monte ou baisse alors selon le besoin de chaleur. C’est ce

qu’on appelle la régulation glissante ou modulante.

Faites attention au label énergétique de la

pompe de circulation.

Optez pour une pompe de circulation haute efficacité à label

Energy+. Sa régulation électronique consomme jusqu’à

60 % d’énergie en moins qu’une pompe standard.

En cas de chaudière à condensation, évitez

autant que possible les points de mélange.

Pour faire condenser les gaz de combustion, vous avez

en effet besoin d’une eau avec une température de retour

basse. Les points de mélange entre l’eau de départ et

l’eau de retour augmentent justement la température.

Limitez la longueur de vos conduites de

chauffage.

Tenez compte, dans vos plans de construction ou de

transformation, d’un schéma de conduites réfléchi pour

votre chauffage central. Plus le circuit de conduites est

court, moins il y a de déperditions thermiques.

Isolez les conduites dans les pièces non

chauffées.

L’isolation des tuyaux fait en sorte que les conduites de

votre chauffage central et d’eau chaude perdent près de

80 % de chaleur en moins. Elle est bon marché et facile

à poser. Un mètre courant d’isolation de tuyau de 24 mm

réduit votre facture annuelle de gaz naturel de 8,50 euros.

Installez des vannes thermostatiques.

Remplacez les vannes de vos radiateurs par des vannes

thermostatiques. Vous pouvez ainsi régler la température

pièce par pièce. Elles permettent de tenir compte par

exemple de la chaleur gratuite du soleil.

Attention: n’installez pas de vannes thermostatiques dans

la pièce où votre thermostat d’ambiance a été placé.

Limitez la différence de température entre la

position de jour et de nuit.

Programmez par exemple votre thermostat d’ambiance en

journée sur 20° C et 16° C la nuit. Si vous laissez trop refroidir

votre maison la nuit, il faut beaucoup plus d’énergie

le matin pour la réchauffer.

Purgez régulièrement vos radiateurs.

Après un certain temps, vos radiateurs peuvent contenir

de l’air et ne sont plus entièrement chauds. Dès lors,

mieux vaut les purger au début de la saison de chauffe.

Vous augmentez ainsi le rendement et économisez de

l’énergie.

• Eteignez d’abord le thermostat d’ambiance de sorte

que la chaudière ne puisse pas se mettre en service.

• Attendez au moins une heure afin de laisser monter

les bulles d’air. Commencez par les radiateurs qui se

trouvent à l’étage le plus bas (quel que soit l’endroit où

se trouve la chaudière) et terminez par les radiateurs à

l’étage supérieur.

• Ouvrez, avec une clé de purge, la petite vanne qui se

trouve dans le haut de chaque radiateur. Fermez la

vanne lorsque de l’eau sort.

• Ajoutez éventuellement de l’eau si la pression diminue.

Ne dépassez jamais la pression maximale qui est

mentionnée en rouge sur le manomètre.

Si vous devez purger trop souvent, faites-en déceler la

cause.

Chaudière à condensation au gaz naturel

13


Bureaux d’accueil

14 Chaudière à condensation au gaz naturel

Voici les adresses de nos bureaux d’accueil, classés par code postal:

• 1500 Halle, Louis Vanbeverenstraat 27

• 1800 Vilvoorde, Toekomststraat 38

• 2018 Antwerpen, Appelmansstraat 12-14

• 2100 Antwerpen (Deurne), Merksemsesteenweg 233

• 2220 Heist-op-den-Berg, Boudewijnlaan 20

• 2300 Turnhout, Koningin Elisabethlei 38

• 2440 Geel, Dokter Van de Perrestraat 218

• 2500 Lier, Kantstraat 6

• 2800 Mechelen, Elektriciteitstraat 70

• 2960 Brecht, Lessiusstraat 18

• 3012 Leuven (Wilsele), Aarschotsesteenweg 58

• 8000 Brugge, Scheepsdalelaan 56

• 8400 Oostende, Hendrik Serruyslaan 66 - 68

• 8500 Kortrijk, President Kennedypark 12

• 8630 Veurne, Ieperse Steenweg 1

• 8800 Roeselare, Meensesteenweg 5

• 8900 Ieper, Stationsstraat 39

• 9000 Gent, Sint-Pietersnieuwstraat 62

• 9100 Sint-Niklaas, Heistraat 88

• 9160 Lokeren, Oud-Strijderslaan 3

• 9320 Aalst (Erembodegem), Industrielaan 2

• 9500 Geraardsbergen, Kaai 15

• 9600 Ronse, Zonnestraat 55

• 9800 Deinze, Gentpoortstraat 20

• 9900 Eeklo, Molenstraat 135 boîte 2

Heures d’ouverture

Lundi: de 8.30 à 12 heures et de 12.30 a 16 heures.

Mardi: de 14 à 18 heures.

Mercredi: de 8.30 à 12 heures.

Jeudi: de 8.30 à 12 heures et de 12.30 à 16 heures.

Vendredi: de 8.30 à 12 heures et de 12.30 à 16 heures.

Plus d’info sur www.eandis.be.


Chaudière à condensation au gaz naturel

15


9010017-v1 - Mars 2013 - Editeur responsable: Luc Desomer, Communication et Public affairs Eandis - Brusselsesteenweg 199, 9090 Melle - Imprimé sur papier respectueux de l’environnement

16 Chaudière à condensation au gaz naturel

• Numéro général 078 35 35 34

Appelez ce numéro pour :

- toute question concernant de nouveaux raccordements

- le renforcement de raccordements, le déplacement et

le remplacement de compteurs

- toute question sur le relevé des compteurs

- toute question sur l’utilisation rationnelle de l’énergie

- toute question sur les compteurs à budget et

les services du fournisseur social.

- la notifi cation d’une remarque ou plainte

(de préférence via www.eandis.be >

A propos d’Eandis > Remarque ou plainte).

Ce numéro est joignable en semaine de 8 h à 20 h

et le samedi de 9 h à 13 h.

• Odeur de gaz 0800 65 0 65

Ce numéro est disponible 24 heures sur 24,

7 jours sur 7 pour signaler une odeur de gaz.

Ces appels sont traités en priorité.

• Pannes et défaillances 078 35 35 00

Composez ce numéro pour signaler toute panne ou

défaillance sur le réseau de l’électricité ou du gaz naturel.

Ce numéro est joignable 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

• Les sourds, muets et malentendants

Les sourds, muets et malentendants peuvent signaler une

odeur de gaz, des coupureset des pannes

via un code sms au 0477 77 70 80

Vous trouverez plus d’informations sur www.eandis.be

• Eclairage public défectueux - www.eandis.be > Eclairage public 0800 6 35 35

Vous avez repéré un réverbère défectueux?

Communiquez-nous l’emplacement du luminaire

(sur le site Internet ou par téléphone).

La panne sera réparée dans les plus brefs délais.

• Service de médiation 0800 6 00 01

Le service de médiation est joignable en semaine

de 8 h à 20 h et le samedi de 9 h à 13 h.

Vous avez également la possibilité d’envoyer

un courrier ou un mail via le site web:

- Service de médiation/Ombudsdienst Eandis,

Postbus 60, 9090 Melle

- www.eandis.be > A propos d’Eandis > Médiation

• Website

www.eandis.be

Contact

More magazines by this user
Similar magazines