Rapport annuel 2008. - RailAway

railaway

Rapport annuel 2008. - RailAway

www.railaway.ch

Rapport annuel 2008.

www.railaway.ch


www.railaway.ch

UEFA EURO 2008


SOMMAIRE

Organes responsables de RailAway SA 4

Avant-propos de René Kamer, CEO RailAway SA 5

Organigramme 6

L’équipe RailAway 7

Unité d’affaires Voyages de groupe 8

Unité d’affaires Voyages individuels 9

Unité d’affaires Foires/expositions/événements 10

Unité d’affaires Incoming 11

RailAway GmbH, Stuttgart 12

Projets-clés et événements 2008 14-16

Vue d’ensemble des chiffres 2008 17

Compte de résultats 2008 18

Bilan 2008 19

Affectation du bénéfice/annexe aux comptes annuels 2008 20

Rapport de révision 2008 21

Nos plus proches partenaires 23

Actionnaires de RailAway 24

3


4

www.railaway.ch

Organes responsables de RailAway SA

Conseil d’administration

Vincent Ducrot (CFF), président

Peter Lehmann (CFF)

Thomas Fischer (CFF)

Irene Landolt (CFF)

Hans-Rudolf Mooser (MGB, jusqu’à l’AG du 19.6.2008)

Erwin Rutishauser (RhB, à partir de l’AG du 19.6.2008)

Hans-Jürg Spirgi (MOB)

Directeur

René Kamer

Direction 2008

Claudia Käch, Cheffe des finances et du personnel

Roland Tremp, Chef État-major

Christoph Brunner, Chef Voyages de groupe

(à partir du 15.8.2008)

Michel Pauchard, Chef Voyages individuels

Ueli Röösli, Chef Incoming

Nina Jordi, Cheffe Foires/expositions/événements

et Cheffe du marketing

Organe de révision

Ernst & Young, Berne

Vincent Ducrot

Président du CA RailAway SA

Les loisirs se

portent bien.

RailAway vole de record en

record. En 2008, l’enterprise a

confirmé son statut de

premier prestataire de loisirs

ferroviaires. Cette année,

RailAway fête son 10 e anniversaire,

l’occasion de se profiler

– une fois encore – avec la

bonne offre au bon moment.

Il faut du génie pour poser la bonne question. Mais il faut

du talent pour y répondre. RailAway fait ainsi preuve de

talent dans le domaine du transport de loisirs. En 2008,

l’offre de RailAway a séduit 1,6 mio de clients du rail. Ce

succès, la filiale loisirs des transports publics le doit à

sa capacité à proposer au bon moment des formules de

voyage d’un jour qui répondent aux attentes des consommateurs.

Mais ce succès est aussi le fruit d’un travail

acharné. Les partenaires de cette offre de loisirs

doivent tous tirer à la même corde et sans cesse réfléchir

à la question de la présence et de la visibilité de RailAway,

en particulier dans les gares. Sans une équipe qui

connaît ses produits de loisirs sur le bout des doigts, il

serait impossible de proposer une offre de qualité. C’est

valable pour les grands événements, comme le fameux

concert de Madonna, mais également pour les petites

découvertes dont RailAway s’est fait une spécialité. Les

voyages décidés au dernier moment et de courte durée

sont dans l’air du temps et ils sont précisément au cœur

du métier de RailAway.

Pour 2009, l’enterprise qui fête ses 10 ans d’existence

s’est fixé un objectif ambitieux: rééditer son exploit de

2008, à savoir atteindre à nouveau un chiffre d’affaires de

plus de 200 mio de francs, toutes activités confondues.

Les milieux des transports publics et du tourisme

profitent aussi des succès de RailAway. L’entreprise est

à la pointe des offres de loisirs par rail et n’a jamais été

aussi solide qu’aujourd’hui. C’est un signe encourageant

en ces temps de difficultés économiques.


Avant-propos de René Kamer, CEO RailAway SA

René Kamer

CEO RailAway SA

RailAway fascine

et enthousiasme

RailAway SA a signé de

nouveaux records. Avec

1,6 mio d’offres RailAway

vendues et un chiffre d’affaires

brut pour la première fois

largement au-dessus de la

barre des CHF 200 mio,

l’année 2008 est la meilleur

jamais enregistrée par le

premier prestataire de loisirs

en Suisse.

En 2008, RailAway a convaincu plus de 1,6 mio de

personnes d’opter pour une offre RailAway pour leurs

loisirs. Pour la troisième fois consécutive, nous passons

la barre du million de billets vendus. Avec plus de 50%

d’offres vendues en plus par rapport à 2007 et un chiffre

d’affaires brut record de CHF 220,51 mio (CHF 191,3 mio

l’exercice précédent), nous avons confirmé avec brio et

même nettement dépassé nos objectifs.

2008 a été une année de superlatifs. L’UEFA EURO

2008 a été un formidable succès pour l’image des CFF

et les transports publics. D’autres grands événements

comme le concert de Madonna, la Fête fédérale des

yodleurs et la campagne marketing «Explorez la Suisse»,

menée en collaboration avec les CFF, Suisse Tourisme et

plus de 50 prestataires touristiques qui a été encore une

fois couronnée de succès, ont également contribué à

notre réussite en 2008.

L’incoming a véritablement explosé – du moins avant

que n’éclate la crise économique – avec plus de

CHF 140 mio de chiffre d’affaires brut. Vous trouverez

tous les détails à ce propos dans les comptes rendus

d’activité des différentes unités d’affaires dans le présent

rapport.

Le succès n’était pas à coup sûr au rendez-vous de

RailAway en cette année 2008. Il faut dire que

l’écroulement des systèmes bancaire et financier, en

automne 2008, a également secoué la Suisse. Et nous

serons encore davantage touchés en 2009. Au dernier

trimestre 2008 déjà, nous avons ressenti les effets de la

chute vertigineuse de certaines monnaies, qui a tout

particulièrement frappé le pôle Voyages de groupe de

notre filiale RailAway GmbH à Stuttgart et l’unité

d’affaires Voyages de groupe.

Avec ses partenaires, RailAway est néanmoins dans une

position favorable. L’entreprise bénéfice de la confiance

et du soutien d’une société mère forte (les CFF), d’actionnaires

de premier plan, de partenaires de qualité dans

le secteur du tourisme et du divertissement et d’une

multitude de partenaires économiques et médiatiques.

En ces temps difficiles, la confiance et le soutien jouent

un rôle capital dans le succès de RailAway en 2009,

année de notre dixième anniversaire.

Nous resterons fidèles à l’approche fondamentale de

RailAway: nous serons ouverts aux idées, aux changements

et à toute nouvelle offre de collaboration

professionnelle et engagée. Oui, nous nous réjouissons

de pouvoir nous atteler aux défis passionnants que ne

manquera pas de nous réserver l’année 2009.

Nous continuerons à miser sur notre modèle d’affaires

attrayant, convivial et adapté aux attentes du marché.

Confiants en l’avenir, nous souhaitons atteindre, en

2009, le chiffre de 1,7 mio de clients RailAway. Ce serait

un nouveau record.

Avec courage et détermination malgré la crise, nous

exploiterons avec vous toutes les opportunités qui

s’offriront à nous. Je suis sûr que, grâce à notre réseau

de partenaires de qualité et à l’inventivité de notre

équipe, RailAway va frapper fort pour ses 10 ans et

enchanter ses nombreux clients.

RailAway SA

Zentralstrasse 7

CH-6002 Lucerne

Téléphone +41 (0)51 227 33 81

Téléfax +41 (0)51 227 11 19

www.railaway.ch

feedback@railaway.ch

5


6

www.railaway.ch

Organigramme

Repositionnement

groupes

POL NAG

Marianne Schüpbach

Groupes/

écoles

CH/D/I

Cheffe de projet

Orsolya Seregi 80%

Assistante de projet

Chantal Wild

Cheffe de projet

Brigitte Zurkirch 30%

Membre D.

UAS 1

Groupes

Christoph Brunner

Communication

Madeleine Hess

Groupes Standard/GTO

Marius Huber

Situation: janvier 2009

GTO

CH et D

Unités d’affaires stratégiques (UAS)

CTO/GTO

Filiale Lausanne

Cheffe de projet Account Manager

Karin Hummel Martial Lavanchy

Chef de projet

Marcel Koller

Cheffe de projet

Florence Berger

Assistante de projet

Jenny Rentsch

Responsable système

GT-Tool

Françoise Schnydrig

Voyages

découverte

Lucerne

Cheffe de projet

Beatrice Strüby

CTO

Filiale Zurich

KAM CTO

Philippe Hasler

Account Manager

Cornelia Koch

Account Manager

Karin Bühler

Account Manager

Kaspar Schürch

Account Manager

Susanne Abächerli

Chef de projet

Historic,

trains d’exposition

Henri Heizmann

Conseil d’administration RailAway SA

Vincent Ducrot (CFF), Président

Peter Lehmann (CFF), Thomas Fischer (CFF), Irene Landolt (CFF)

Erwin Rutishauser (RhB), Hans-Jürg Spirgi (MOB)

Campagnes

Filiales

Loisirs étranger

Assistante de projet

voyages individuels

Michelle Furrer

Cheffe de projet City-Hit

Claudia Jubatti

Chef de projet Tessin

Roland Richard

Cheffe de projet

Suisse romande

Sylvie Mahé

Assistante

Céline O’Sulivan

01.07.08–28.02.09

Directeur

René Kamer

Membre D. Membre D. Membre D. Membre D.

UAS 2

Individuels

Michel Pauchard

Communication

Marisa Sauder

Travel & Business Center

UAS 3

FEE

Nina Jordi

Communication

Doris Jeisy-

Good 50%

Charter

Daniel Blumenthal

UAS 4

Incoming

Ueli Röösli

Communication

Marisa Thoma

Service

Marketing

Nina Jordi

Coordinatrice

Judith Faller-Schmid

Gestionnaire

Janine Abt

Responsable Web

Stefan Heimann

Individuels

Loisirs

Suisse

Finances et

Personnel

Claudia Käch

Cheffe de projet/

responsable adj. UAS 2

Barbara Zingg Gasser

Cheffe de projet

été/hiver

Isabelle Sproll-Imhasly

Chef de projet sport et

détente

Thomas Lüscher

Cheffe de projet

Snow’n’Rail

Anja Twerenbold

Cheffe de projet RAW

Light/concepts

Daisy Jost

Assistante de projet

Offres du mois

Antonia Rufer 90%

dès le 01.09.08

Finances Personnel

Coach finances

Marco Keller

Gestionnaire

Daniel Bernhard

Assistante

Michaela Sutter 40%

Coach personnel

Monika Tremp 80%

Assistante

Nastasja Bucher 80%

Projets spéciaux

Sandra Lüthold-von Wyl 20%

Apprenants LOGIN

Tamara Müller, 3 ème année

Sarah Engi, 2 ème année

Foires/expositions/événements

Foires

Expositions

Cheffe de team/

responsable adj.

UAS 3

Marion Kruwinnus

Cheffe de projet

Jacqueline Lüthi 80%

Chef de projet

Suisse allemande

Dennis Morlock

Chef de projet

Suisse romande

François Torche

Concerts

Événements

Membre D.

État-major

Roland Tremp

Chef de projet

Nabil Bahous

Cheffe de projet

Claudia Bucher

Cheffe de projet

Ricarda Achermann

Cheffe de projet

Luzia Mathis

Cheffe de projet

Annina Tzaud

Assistante de direction

UAS SGF 3

Michaela Stutz

Cheffe de projet

Suisse romande

Barbara Tobler 60%

Stagiaire Suisse romande

Sarah Gigandet

Assistante CEO

Sofie Göhner

Chef de projet E-RailAway

Marcel Niederhauser 50%

Production/

Distribution

PM Distribution/

responsable adj.

UAS 4

Alois Zurkirchen

PM portefeuille

produits

Sandro Widmer

Responsable

communication

Marisa Thoma

Membre D.

RailAway GmbH

Stuttgart (D)

Directrice

Stefanie Walther

Responsable vente

Harald Hausmann

Arrangements

Margret Mews

Arrangements

Tanja Wuhrmel

Service à la clientèle train

Gil-Dominique Matthey

Service à la clientèle bus

Elke Häusler

Service à la clientèle bus

Adelheid Rith

Service à la clientèle

Jessica Petzold env. 20%

Coordinateur du bureau

Igor Medic

KAM DB (Fribourg en Br.)

Christoph Leu

Incoming

KAM

Chef de team KAM

Simon Mouttet

KAM Est

Stephan Weingart

KAM D TO (Fribourg en Br.)

Thomas Hoffmann

KAM F/I

Matteo Spiller

KAM Ouest/MICE

Eva Rufer

Stagiaire

Rebekka Wüthrich


L’équipe RailAway


8

www.railaway.ch

Unité d’affaires Voyages de groupe

Ueli Röösli

Manager a.i. jusqu’au 15 août 2008

Christoph Brunner

Manager à partir du 15 août 2008

L’UEFA EURO 2008 a rendu la planification bien difficile.

Néanmoins, l’unité d’affaires Voyages de groupe

de RailAway a enregistré une hausse de son volume

d’affaires de CHF 1,3 mio, à CHF 20,7 mio. Le nombre

de personnes transportées a également augmenté,

pour atteindre 265’509 voyageurs. Les objectifs de

chiffre d’affaires, très ambitieux, n’ont été manqués

que de 2,9%.

Il a été très difficile de définir des objectifs pour l’année

2008, avec l’UEFA EURO 2008 au programme. Nous

manquions de données pour apprécier l’influence que ce

grand événement pouvait avoir sur les différents centres

de profits. Dans le domaine du Charter-Touroperating

(CTO), RailAway a parfaitement saisi l’opportunité qui lui

était offerte de booster ses activités. Au niveau du trafic

national groupes et écoles, des fluctuations saisonnières

ou des pertes au profit des voyages en car étaient pos -

sibles. Les effets sur les voyages de groupe au départ de

l’Allemagne étaient également difficiles à cerner. RailAway

avait donc misé sur une croissance, suivie d’un léger

ralentissement en juin et d’un bon sprint final à l’automne.

Une tactique tout à fait opportune, si ce n’est que le

ralentissement en juin a été plus prononcé que prévu et

que le sprint final a été freiné par les prémisses de la crise

financière.

L’UEFA EURO 2008 a aussi eu des répercussions positives:

RailAway a atteint le chiffre d’affaires supplémentaire

prévu de CHF 250’000 à travers différents centres

de profits, avec des trains supplémentaires pour les supporters

néerlandais, les sponsors et les clients «hospitality».

Avec 6,5% de croissance au niveau du trafic suisse,

le centre de profits CTO a vu son chiffre d’affaires

augmenter de CHF 4,5 mio. Un résultat convaincant qui

a pu être réalisé malgré les fluctuations dans l’équipe, le

regroupement des filiales de Bâle et de Zurich. Outre les

parcours promotionnels annuels, nous allons également

relancer progressivement une prospection proactive. Vu le

contexte économique difficile que nous connaissons,

nous ne pourrons croître qu’à travers la prospection. À

l’avenir, le rail et la flotte charter doivent être mieux positionnés

comme un moyen de transport écologique dans

le domaine des foires, des incentives, des congrès et des

événements. À cette fin, avec l’unité d’affaires Incoming,

RailAway a élaboré pour la première fois un manuel de

vente pour le segment de clientèle des organisateurs

d’événements. De nouveaux univers visuels permettront

de mieux représenter et de mieux vendre le produit, qui

répond aux plus hautes exigences.

Les nouveaux visuels illustrent aussi les voyages découvertes.

Dans ce domaine, RailAway a changé de système

en 2008, passant de Showare à Ticketcorner. Cela permet

à RailAway de nouer des contacts avec de nouveaux

clients en dehors des gares. En outre, RailAway s’est

lancé pour la première fois dans les transports de groupe

«outgoing» en collaboration avec Cisalpino. Cela a permis

de jeter les bases d’un positionnement judicieux des

voyages-découvertes, avec un chiffre d’affaires supérieur

à CHF 1 mio.

L’UEFA EURO 2008 a empêché toute croissance au

niveau des offres combinées standardisées pour les groupes

et les écoles. Et l’action spéciale en collaboration

avec les CFF et les «Jungfraubahnen» n’a pas pu y

changer grand chose: le chiffre d’affaires de CHF 5,8 mio

a été inférieur aux objectifs définis. Les plus grandes pertes

de chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente

sont à mettre au passif du centre de profits Groupes Touroperating

à la Carte (GTO). Dans le trafic national, le cap

du million de CHF a été manqué de justesse; dans le

domaine de l’incoming au départ de l’Allemagne,

RailAway a perdu plus de CHF 0,7 mio par rapport à

l’exercice précédent. A contrario, des transferts d’affaires

incoming standard de RailAway GmbH ont amélioré le

bilan du point de vue de l’unité d’affaires RailAway

Voyages de groupe. Dans le domaine du GTO, le projet

«Neuausrichtung Gruppen» (NAG, ou «Repositionnement

Groupes») a révélé que la structure de vente existante

devait être modifiée pour gagner en efficacité et se

rapprocher du client. Au total, la part du trafic incoming a

de nouveau augmenté au sein de l’UAS 1. Aujourd’hui, il

représente plus de 40% du chiffre d’affaires total de l’UAS

Groupes.

Le projet NAG a mis encore davantage de pression sur

l’UAS Groupes, mais il a permis de tirer quelques constats

importants. Les différentes mesures seront mises

en œuvre étape par étape. Le processus de changement

se poursuivra en 2009.


Unité d’affaires Voyages individuels

Michel Pauchard, Manager

Plus de 140’000 billets combinés

supplémentaires vendus

et un chiffre d’affaires addi -

tionnel de CHF 6,6 mio: l’unité

d’affaires Voyages individuels

a réalisé des chiffres records.

Les conditions d’enneigement

idéales en début et en

fin d’année ont contribué

dans une large mesure à ce

résultat positif.

Les skieurs et snowboardeurs n’ont pas pu résister à l’appel

des montagnes suisses. En 2008, RailAway a vendu

plus de 155’000 billets combinés Snow’n’Rail et réalisé

ainsi un chiffre d’affaires de plus de CHF 11 mio, soit une

hausse de 40% par rapport à l’exercice précédent. En

février et en décembre, chaque jour, plus de 1500 amateurs

de glisse en moyenne ont voyagé en Suisse avec

un billet Snow’n’Rail. Au cours des premiers mois de

l’année, ce sont surtout les destinations valaisannes qui

ont enregistré un surcroît de trafic grâce à la liaison ferroviaire

rapide offerte par le tunnel de base du Lötschberg.

Les flux vers les autres régions ont augmenté à

partir du mois de novembre. Principaux bénéficiaires: les

Grisons, l’Oberland bernois et la Suisse centrale.

Dans sa deuxième année, la campagne nationale «Explorez

la Suisse» a permis une moisson de records.

Ainsi, rien qu’en juillet 2008, le Papiliorama a accueilli

plus de 6000 visiteurs. En termes de chiffre d’affaires, ce

sont les cinq offres de la région bâloise qui ont connu le

plus de succès, avec près de CHF 440’000 de chiffre

d’affaires. Ces résultats réjouissants mettent en lumière

le grand succès remporté par la campagne. Au total, les

différentes offres ont généré un chiffre d’affaires de

CHF 6,7 mio. Il n’y a guère qu’au mois d’avril que les attentes

élevées liées à la région de Suisse centrale,

toujours très attrayante sur le plan touristique, n’ont pas

pu être satisfaites. Une contre-performance due à une

longue période de mauvais temps.

Le mauvais temps – une pluie incessante pour être

précis – a également été de la partie à un autre grand

événement en 2008: l’UEFA EURO 2008, au mois de

juin. La compétition a été effectivement copieusement

«arrosée». Un programme «Best of Switzerland» spécialement

conçu pour les nombreux visiteurs étrangers

attendus ainsi que pour la population locale a été lancé

au mois de juin. Pourtant, les jours sans matchs, les

innombrables amateurs de football ne sont pas restés

en Suisse ou n’ont pas été séduits par les excursions

proposées. Les prévisions ayant été très prudentes,

RailAway a néanmoins fait mieux que l’objectif fixé

(116%).

Il faut donc d’autant plus se réjouir des bons résultats

des centres de profits Sport et détente et RailAway Light,

qui ont tous deux atteint leurs objectifs au bout de huit

mois. Ces résultats confirment une tendance: les loisirs

actifs, le bien-être et les excursions de proximités ga -

gnent sans cesse en importance. Une étoile montante à

signaler: les marchés de Noël. Il y a quelques années,

c’était un produit de niche, mais aujourd’hui, avec 12’000

clients et un chiffre d’affaires de plus de CHF 0,5 mio,

c’est devenu un pilier majeur de la période précédant

Noël.

En collaboration avec les chemins de fer étrangers, le

produit outgoing City-Hit a été étendu en 2008. La durée

de validité prolongée des billets permet, en effet, aux

clients de programmer une nuitée aux destinations choisies.

La hausse attendue n’a pourtant pas eu lieu. En raison

de pannes et d’annulations de trains, les

réservations sur les liaisons Cisalpino vers Milan passent

clairement à côté de l’objectif.

Les villes allemandes de Fribourg en Brisgau, Munich et

Stuttgart ont enregistré un afflux important. Ces hausses

supérieures à la moyenne sont directement liées à

l’intensification des efforts marketing avec notre

partenaire Rheinalp.

Les ventes pour Europa-Park, à Rust en Allemagne, sont

reparties à la hausse. L’année précédente, des problèmes

de système avaient sérieusement pesé sur les

ventes. L’exercice 2008 a retrouvé le niveau de 2006. En

revanche, les objectifs – ambitieux il est vrai – n’ont pas

pu être réalisés.

Au total, il s’est vendu en 2008 près de 611’000 billets

combinés, pour un chiffre d’affaires de plus de

CHF 33,5 mio. Un résultat supérieur de 10% à l’objectif

défini. Le chiffre d’affaires a augmenté de 24,7%. Par

rapport à l’année qui précède, les ventes sont même

en progression de 30%. Ce succès, nous le devons à

un mix d’offres équilibré, mais aussi à une prospection

cohérente, avec des outils créatifs et des messages

simples. RailAway axe de plus en plus ses activités sur

des partenaires connus et de taille, en tirant parti de

synergies mutuelles.

9


10

www.railaway.ch

Unité d’affaires Foires/expositions/événements

Nina Jordi, Manager

En 2008, pour la première

fois, l’équipe a opéré sur le

marché uniquement selon la

nouvelle orientation stratégique.

Avec succès, comme le

démontre les nombreux nouveaux

clients que nous avons

acquis. Les quatre nouvelles

collaboratrices se sont très

bien intégrées dans l’équipe

et se sont familiarisées avec

la matière de manière très

professionnelle.

En 2008, nouvelle orientation oblige, l’équipe s’est

concen trée pour la première fois exclusivement sur les

déplacements en transport public jusqu’aux lieux des

manifestations. Cela a eu un effet positif: malgré la perte

des importants chiffres d’affaires réalisés avec la

billetterie (près de CHF 7,5 mio), l’unité d’affaires a

néanmoins enregistré un chiffre d’affaires de plus de

CHF 25,7 mio. À eux seuls, les projets de foires ont

généré un chiffre d’affaires de plus de CHF 10,2 mio. Ils

apparaissent pour la première fois dans les comptes de

RailAway. Ces résultats sont d’autant plus réjouissants

qu’ils sont liés à une évolution de la répartition modale

au profit des transports publics (TP).

L’année écoulée a été marquée par de nombreux temps

forts. RailAway a conclu un accord avec l’organisateur

Good News pour le concert de Madonna du mois d’août

à Dübendorf, ce qui a permis d’intégrer le voyage en TP

dans l’ensemble des billets de concert. Près de 70’000

visiteurs ont ainsi utilisé le train pour se rendre au

concert. En collaboration avec les TP, RailAway s’est

également imposée comme un partenaire important

avec les solutions de transport proposées à la Fête

fédérale des yodleurs à Lucerne. Plus de 360’000

visiteurs y ont fait la fête pendant trois jours en juin 2008

et beaucoup ont eu recours à l’intéressant billet combiné

RailAway. En raison de l’UEFA EURO 2008, il n’y a eu

aucun autre grand concert à se mettre sous la dent, les

stades étant bloqués pendant des semaines d’été très

importantes. Contrairement à ce que l’on pense, l’UEFA

EURO 2008 n’a toutefois eu aucune incidence négative

sur l’été des festivals. De nombreux amateurs de

festivals openair ont opté pour les offres combinées

RailAway, proposées à des prix attrayants. Le chiffre

d’affaires a augmenté de 55% par rapport à 2007, pour

atteindre près de CHF 1,2 mio.

À l’exception de «West Side Story», le centre de profits

comédies musicales n’a pas eu la chance de pouvoir

compter sur de très grandes affiches. Mais les choses

ont changé durant l’été: les offres combinées pour les

comédies musicales au bord de lac ont réalisé d’excellents

résultats. À partir de l’automne, beaucoup de gens

ont eu recours aux billets combinés de RailAway pour

se rendre à la comédie musicale «Ewigi Liebi» à Zurich

ou à d’autres grandes productions telles que Blue Man

Group.

Jusqu’à la fin du printemps, les expositions étaient peu

demandées; les chiffres sont donc restés en-dessous

des prévisions. Les choses ont changé avec l’ouverture

de l’exposition «Toutankhamon» à Zurich. RailAway a

alors rapidement refait son retard. Les expositions temporaires

des partenaires organisées au cours de l’été et

de l’automne (notamment «Venise» et «Charles le Téméraire»)

ont donné l’envie à beaucoup de gens d’acheter

des offres combinées. Au 31 décembre, RailAway a

même dépassé de près de CHF 0,5 mio les objectifs

pour 2008.

La quasi-totalité des offres pour les foires ont remporté

un vif succès. La collaboration avec les organisateurs a

été étendue et intensifiée à partir de l’automne 2006, de

nouvelles foires sont en discussion pour étoffer encore

l’offre en 2009. Pour asseoir son succès, RailAway a

misé sur des mesures de communication complémentaires

et sur l’extension de l’offre. Au printemps 2009,

des billets en ligne pour le Salon de l’automobile de Genève,

permettant l’entrée directe au salon sans retait de

billet à la caisse, seront disponibles pour la première fois.

La bonne marche des affaires n’a pas été notre seule

préoccupation. Il était tout aussi important pour nous de

bien intégrer les quatre nouvelles collaboratrices dans

l’équipe. Elles ont remplacé les personnes qui nous ont

quittés au mois de juin/juillet et ont dû se familiariser

rapidement aux TP et à l’événementiel. Pari gagné car

nous avons aujourd’hui une équipe soudée partageant

expérience et savoir-faire. Les nouvelles collaboratrices

ont très vite géré des projets en toute autonomie et les

organisateurs ont bénéficié de la qualité de service à

laquelle ils étaient habitués.

La collaboration mise en place avec les organisateurs de

«Live Music Production» et d’«Opus One» en Suisse romande

constitue également un sujet de satisfaction. Une

offre combinée de concert a été élaborée en commun

pour quelques premiers projets. L’objectif pour RailAway

en 2009 sera d’intensifier cette collaboration et de ga -

gner encore en visibilité aux côtés des organisateurs.

RailAway entretient aussi une collaboration fructueuse

avec Hallenstadion SA.

Ce partenariat win-win a d’ailleurs été reconduit pour

l’année 2009.


Unité d’affaires Incoming

Ueli Röösli, Manager

2008 a été un cru exceptionnel

pour l’incoming, avec un

quatrième record de chiffre

d’affaires pour Swiss Travel

System (STS), à CHF 43,8 mio.

Les recettes d’incoming ont

augmenté de 11,5%, à CHF

140,2 mio, alors même que la

crise financière a stoppé net

la croissance dans le tourisme.

Dans cette quatrième année d’activité, RailAway Incoming

a également profité du contexte favorable en début

d’année, enregistrant du même coup une belle croissance.

L’UEFA EURO 2008 a offert une opportunité

unique de montrer la Suisse et le niveau de performance

des chemins de fer helvétiques à un large public. L’opération

a réussi, car le transport public était inclus dans le

billet du match. Le transport a fonctionné à merveille et

la répartition modale a été particulièrement favorable. Le

rail a encore clairement amélioré son image.

L’UEFA EURO 2008 a marqué l’année 2008 de son

empreinte. Mais cela aurait été une erreur de tout miser

sur l’Euro. Tous les touristes intéressés par la Suisse ne

sont pas forcément amateurs de football. Au contraire, il

est très vite apparu que l’UEFA EURO 2008 allait réduire

le volume d’affaires de l’incoming classique.

Les recettes des billets combinés des matches n’ont pas

alimenté les comptes de RailAway. De plus, bon nombre

de clients de longue date et de partenaires ont décidé

très tôt d’éviter la Suisse au mois de juin, voire durant

toute l’année durant.

La grande messe du ballon rond était certes une belle

opportunité mais à condition que cela ne mette pas en

péril les volumes d’affaires existants. RailAway s’est lancée

résolument dans ce difficile exercice d’équilibre.

Ainsi, l’UEFA EURO 2008 a été intégré dans toutes les

activités qui s’y prêtaient. De plus, les mesures prises

dans le cadre de l’UEFA EURO 2008 n’ont pas seulement

mis l’accent sur le transport jusqu’à l’événement

mais aussi sur les atouts d’un séjour prolongé en Suisse.

Et le travail a largement porté ses fruits. Les trains supplémentaires

de RailAway, qui ont transporté des milliers

de supporters néerlandais entre Interlaken et Berne,

prouvent à quel point notre prospection a été efficace.

Les prestations offertes ont renforcé notre image positive

sur cet important marché de l’incoming en Europe.

En termes de volume de vente et de recettes brutes pour

le transport public en Suisse, RailAway a enregistré de

très bons résultats. Les recettes brutes ont augmenté de

CHF 14,5 mio, à CHF 140,2 mio. Il faut noter aussi l’évolution

réjouissante de la vente de billets internationaux

TCV par les compagnies de chemin de fer des pays voisins.

Dans les pays du top 5, à savoir l’Allemagne, la

France, l’Autriche, l’Italie et les Pays-Bas, les recettes

ont enregistré une hausse de près de CHF 10 mio. À elle

seule, la Deutsche Bahn (DB) a généré CHF 46 mio de

recettes, soit une progression de 18%. Au total, le trafic

TCV est passé de CHF 59,1 mio à plus de CHF 69,2 mio.

Une grande partie de ce trafic n’est pas pour les loisirs

ou les vacances. L’incoming continuera-t-il à résister à la

crise? Cela dépendra en premier lieu du développement

des liaisons ferroviaires directes avec la Suisse. Par ailleurs,

les compagnies de chemin de fer étrangères tirent

profit d’un franc suisse fort, puisqu’il rend les prix de vente

actuels en euros plus attrayants.

Malgré l’UEFA EURO 2008 et les premières manifestations

de la crise financière, les recettes brutes de STS

en Europe ont augmenté une fois encore de CHF 2,1 mio,

à CHF 43,9 mio. Cela dit, la crise et les pertes de change

par rapport à la livre et à l’euro ont laissé leurs traces.

La croissance est temporairement freinée.

La vente par l’intermédiaire du système Railticketing a

connu une progression, malgré la consolidation des

agents, avec une hausse de CHF 1,4 mio à CHF 41,3 mio.

Sous l’effet de la crise financière, les volumes de vente

des grands agents se sont néanmoins effondrés et ces

pertes n’ont pas pu être compensées par les résultats

des acteurs de niche qui commencent à s’affirmer sur le

marché. Pourtant, en 2008, les quelque 80 partenaires

incoming du système Railticketing de RailAway ont

généré pour la première fois un chiffre d’affaires

supérieur à celui des agents Railticketing nationaux. Le

retard pris dans le relancement du système Railticketing,

la baisse des commissions et le contexte difficile pèsent

de plus en plus sur ce canal.

La récession mondiale et un franc très fort ne seront pas

sans conséquence pour la Suisse en tant que pays de

tourisme. Il sera difficile de croître dans le secteur du tourisme.

RailAway surmonte la crise en faisant preuve de

créativité et en pratiquant un marketing efficace. L’unité

d’affaires Incoming se base pour cela sur l’expérience

acquise avec les promotions upgrade dans le STS, qui

ont connu beaucoup de succès.

11


12

www.railaway.ch

RailAway GmbH, Stuttgart

Stefanie Walther, Manager

Le football et la Suisse – en

tant que destination de

voyage – sont très populaires

en Allemagne. Les groupes

cibles sont pourtant complètement

différents. C’est ce

qui explique que l’UEFA

EURO 2008 a incité beaucoup

de clients de longue

date de RailAway GmbH à renoncer

à se rendre en Suisse.

Beaucoup de clients de RailAway GmbH ont évité la

Suisse pendant l’UEFA EURO 2008. RailAway et ses

partenaires – voyagistes et revendeurs – en Allemagne

l’avaient prévu. En revanche, contrairement aux prévi -

sions, les activités n’ont pas repris à l’automne. Les

réservations n’ont pas décollé au second semestre. En

2008, beaucoup de clients se sont détournés de la

Suisse. Sur ce marché, il faut du temps pour élaborer

des offres et le niveau de prix est élevé. Dès lors,

RailAway GmbH et ses partenaires ne sont pas parvenus

à gagner les faveurs des voyageurs avec des mesures à

court terme. La plus grande partie des voyageurs de

RailAway GmbH sont des clients B2B. Les mesures

marketing qui ciblent la petite part de clients directs et

de groupes classiques entraînent des coûts et des

pertes de diffusion importants. L’objectif pour les

prochaines années est d’étendre le portefeuille clients

de RailAway GmbH avec le concours des partenaires

existants ou de nouveaux partenaires.

RailAway GmbH n’a pas atteint ses objectifs annuels.

L’objectif de chiffre d’affaires de CHF 8,2 mio défini au

second semestre, équivalent au résultat de l’exercice

précédent, est resté lettre morte: à peine l’UEFA EURO

2008 était-il terminé que déjà la conjoncture économique

se mettait à décliner. La crise financière et l’effondrement

de l’euro ont mis à mal les résultats de

l’entreprise. RailAway GmbH a clôturé l’exercice 2008

sur un chiffre d’affaires de CHF 7,7 mio, un chiffre inférieur

au résultat de l’exercice précédent. Certes, les recettes

liées aux transports publics en Suisse ont pu être

maintenues à un haut niveau (plus de CHF 4 mio) mais

pour atteindre un meilleur résultat, il a manqué des prestations

supplémentaires de tiers, tels les hôtels.

Pour la première fois, le compte de résultats de RailAway

GmbH affiche un résultat légèrement négatif.

L’effondrement du chiffre d’affaires et l’absence de

marges de change ont pesé lourdement sur le compte

de résultats.

RailAway GmbH se maintient dans un contexte difficile:

la crise économique et la baisse des commissions dans

la branche des agences de voyage font qu’il est de plus

en plus difficile de financer des frais fixes qui ne cessent

d’augmenter. Le paysage de la distribution est en pleine

évolution. Avec Internet, la concurrence se fait de plus en

plus acharnée et les offres se multiplient comme jamais.

De nouveaux acteurs, comme Aldi, se lancent sur le

marché avec des offres à très bas prix. Le pays de

destination ne joue plus un grand rôle. Tout ce qui

compte, c’est le rapport qualité-prix. Les offres bon

marché concurrencent les voyages charters à bas prix,

qui constituent le cœur de métier des partenaires de

RailAway GmbH. L’avantage déterminant des nouveaux

prestataires réside dans leur cercle de clientèle plus large

et dans leur présence intensive et agressive sur le

marché.

Compte tenu de ces facteurs et de la menace

persistante d’une chute des marges de change,

RailAway GmbH n’a d’autre solution que d’adapter sa

structure de coûts. En Allemagne, il est néanmoins très

difficile de changer l’organisation et les ressources à

court terme. La protection étatique des salariés

empêche en effet les employeurs de réagir de manière

flexible aux fluctuations de la demande.

La direction de RailAway GmbH, en concertation avec

l’Assemblée générale des actionnaires, a décidé de

réduire ses coûts de gestion. Dans cette optique, la

direction de RailAway GmbH sera assurée depuis

Lucerne à partir de 2009. Cette mesure doit permettre

de réduire à court terme les frais fixes de RailAway

GmbH et de faire face à la crise financière et à la baisse

de la demande.

En 2008, RailAway GmbH s’est parfaitement préparée à

l’année 2009 et le carnet de réservations est déjà bien

rempli. Cela dit, ces réservations ont pour l’instant la

forme de voyages annoncée par les partenaires de

RailAway GmbH. Au printemps 2009, nous verrons si

ces volumes de vente sont réalisables ou si des taux

d’annulation élevés réduiront à néant une situation de

départ favorable.


14

www.railaway.ch

Projets-clés et événements 2008

UEFA EURO 2008

Dans le cadre de l’UEFA EURO 2008, les lieux d’excursion

les plus intéressants de Suisse ont été rassemblés

pour composer un «Best of Switzerland». Ces destina tions

ont fait l’objet d’une promotion active en Suisse mais aussi

dans les pays participants, en collaboration avec Suisse

Tourisme. Les supporters n’ont toutefois pas voyagé en

Suisse comme on l’avait espéré, en partie en raison des

mauvaises conditions météo.

En revanche, les trains supplémentaires affrétés par

RailAway pour des milliers de supporters néerlandais sur

le parcours Interlaken-Berne a démontré toute l’efficacité

du travail de prospection en incoming réalisé par RailAway

en collaboration avec Suisse Tourisme et la Confédération.

Fête fédérale des yodleurs à Lucerne

Du 26 au 28 juin, la ville de Lucerne était à l’heure du

folklore. Sous un soleil radieux, plus de 360’000 visiteurs

ont arpenté la ville, assistant aux concours mais aussi

au traditionnel cortège du dimanche après-midi.

Pendant ces trois jours, RailAway a proposé une offre

combinée attrayante et présenté, en un lieu stratégique,

un stand conjoint avec les Pilatus Bahnen. Ce fut un

grand succès. Cette initiative a permis à RailAway de

montrer les avantages de ses offres de loisirs à de

nombreux passants.


Projets-clés et événements 2008

Concert de Madonna à Dübendorf

Le concert de l’année a eu lieu le 30 août à l’aéroport de

Dübendorf et a enthousiasmé plus de 73’000 visiteurs.

La quasi-totalité des participants ont voyagé par chemin

de fer. Une fois de plus, les transports publics – train en

tête – ont démontré qu’ils étaient tout à fait capables de

relever de tels défis logistiques. Les horaires et d’autres

informations importantes concernant le voyage figu -

r aient dans une brochure de l’organisateur. RailAway a

utilisé cette plate-forme pour attirer l’attention de

manière générale sur ses offres combinées.

Explorez la Suisse

Dans sa deuxième année, la campagne «Explorez la

Suisse» a marqué de son empreinte la communication

«loisirs» des transports publics. La transformation du

concept en une super offre donnant droit à une réduction

de 50% et quatre offres avec un rabais de 30% a donné

un véritable coup de fouet à la campagne. Outre le

produit-clé des billets combinés RailAway, les offres

spéciales telles que les cartes journalières Duo, distribuées

par des partenaires comme la Migros, ont aussi

largement contribué au succès. Au total, la campagne a

généré un chiffre d’affaires additionnel de CHF 15,2 mio.

15


16

www.railaway.ch

Projets-clés et événements 2008

Mister Suisse

Le partenariat avec l’organisation Mister Suisse a été exploité

de multiples façons pour présenter les offres de

RailAway et les chemins de fer sous un angle original.

Ainsi, en collaboration avec la Neue Luzerner Zeitung,

Stephan Weiler, Mister Suisse en titre, a officié comme

ambassadeur des transports publics lors du match d’ouverture

de l’UEFA EURO 2008, sur la terrasse panoramique

de RailAway. Auparavant déjà, les transports

publics avaient été très actifs dans les médias, puisque

les 16 candidats au concours Mister Suisse s’étaient

rendus au camp d’entraînement à Weggis à bord d’une

voiture-salon des CFF.


Vue d’ensemble des chiffres 2008

Chiffre d’affaires total UAS 1-3 (sans Incoming)

CHF

80’000’000

70’000’000

60’000’000

50’000’000

40’000’000

30’000’000

20’000’000

10’000’000

0

Parts de marché

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

% 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100

NV 2000 16.0

63.8

20.2

NV 2001 16.3

63.7

19.9

NV 2002 17.8

61.8

20.4

NV 2003 16.9

60.1

23.0

NV 2004 12.5

67.2

20.3

NV 2005 14.7

64.8

20.5

NV 2006 15.2

63.9

20.9

NV 2007 17.4

66.7

15.9

NV 2008 17.7

65.9

164

Vkm 2000

Vkm 2001

Vkm 2002

Vkm 2003

Vkm 2004

Vkm 2005

Vkm 2006

Vkm 2007

Vkm 2008

28.0

27.7

30.4

29.4

25.8

30.0

31.0

31.7

32.4

20’969

24’606

32’930

NV = nombre de voyageurs, Vkm = voyageurs-kilomètres

38’300

42’623

63.5

64.0

61.0

61.7

65.4

61.4

60.7

60.1

59.2

58’561

71’785

65’598*

Chemins de fer Voiture Autres

80’051

8.5

8.3

8.6

8.9

8.8

8.6

8.3

8.2

8.5

Arrangements RailAway vendus UAS 1-3 (sans Incoming)

1’800’000

1’600’000

1’400’000

1’200’000

1’000’000

800’000

600’000

400’000

200’000

100’000

0

390’319

Chiffres-clés 2008

408’702

439’404

573’744

651’086

785’000

1’046’238 1’029’258*

1’610’679

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Pax Chiffres d’affaires

Unité d’affaires stratégique 1: Voyages de groupe 265’509 20,7 Mio

Unité d’affaires stratégique 2: Voyages individuels 612’692 33,6 Mio

Unité d’affaires stratégique 3: Foires/expositions/événements 732’478 25,7 Mio

Unité d’affaires stratégique 4: Incoming – 140,2 Mio

Total 1’610’679 220,2 Mio

*Changement de stratégie dans l’UAS 3 (Foires/expositions/événements). Abandon de la distribution de billets d’entrée

pour des événements.

17


18

www.railaway.ch

Compte de résultats 2008

Compte de résultats 31.12.2007 31.12.2008

Produits d’exploitation résultant des livraisons et prestations de services

Prestations de service/produits sur voyages 11’499’264 13’040’974

Commissions de ventes 7’397’414 8’074’372

Produits des contributions publicitaires 7’246’718 8’429’164

Produits divers 195’060 233’841

Rabais/escomptes 454’128 445’630

Total produits d’exploitation résultant des livraisons et prestations de services 25’884’328 29’332’720

Charges d’exploitation

Frais de personnel 7’318’848 7’747’933

Coûts d’organisation 9’579’200 10’907’731

Charges de locaux 523’387 508’641

Assurances choses 15’629 4’659

Charges de matériel 111’454 80’091

Autres charges administratives 352’451 714’296

Charges publicitaires 6’658’296 8’143’278

Prestations informatiques 825’228 851’858

Amortissements 51’058 145’411

Total charges d’exploitation 25’435’551 29’103’898

Produits financiers 146’512 317’516

Charges financières 73’590 508’513

Charges extraordinaires 79’978 0

Charges fiscales 50’745 14’393

Bénéfice de l’exercice 390’976 23’432


Bilan 2008

Actifs 31.12.2007 31.12.2008

Liquidités 2’945’580 3’085’456

Créances résultant de ventes et de prestations de service 2’801’104 2’398’747

Autres créances 1’235’755 419’125

Comptes de régularisation d’actif 1’721’152 1’905’883

Actifs circulants 8’703’591 7’809’211

Immobilisations financières 422’704 393’864

Immobilisations corporelles 155’621 125’488

Actifs immobilisés 578’325 519’351

Total actifs 9’281’916 8’328’562

Passifs 31.12.2007 31.12.2008

Dettes à court terme résultant de ventes et de prestations de services 2’982’554 3’361’348

Autres dettes à court terme 1’606’396 542’055

Comptes de régularisation de passif 1’801’229 1’556’787

Provisions pour risques et charges 306’264 259’467

Fonds étrangers à court terme 6’696’442 5’719’656

Capital-actions 100’000 100’000

Réserves légales 1’500’000 1’500’000

Bénéfice résultant du bilan 985’474 1’008’906

Fonds propres 2’585’474 2’608’906

Total passifs 9’281’916 8’328’562

19


20

www.railaway.ch

Affectation du bénéfice/annexe aux comptes annuels 2008

Bénéfice résultant du bilan 31.12.2007 31.12.2008

Bénéfice reporté de l’exercice précédent 594’498 985’474

Bénéfice net 390’976 23’432

Bénéfice résultant du bilan 985’474 1’008’906

Répartition du bénéfice

Attribution à la réserve légale 0 0

Dividende 0 0

Report à compte nouveau 985’474 1’008’906

Annexe au décompte annuel 2008 2007 2008

Valeurs d’assurance incendie des immobilisations corporelles

Mobilier, machines, informatique 750’000 750’000

RailAway GmbH, Stuttgart, Allemagne

Capital initial (EUR 30’000) 46’878 46’878

Part à la société 100% 100%

Objet: médiation et vente de voyages

Dettes à l’égard d’institutions de prévoyance

Dettes à court terme à l’égard de la CP des CFF 57’342 62’830

Créances conditionnelles à l’égard de tiers

Créances conditionnelles à l’égard de tiers 50’000 50’000

Indications sur la réalisation d’une évaluation des risques selon l’art. 663b chiffre 12 CO

RailAway SA fait partie intégrante du groupe CFF. L’évaluation des risques a lieu dans le cadre du processus de gestion

des risques au niveau du groupe. Le Conseil d’administration de RailAway SA a dès lors renoncé à une évaluation distincte des risques.

Autres indications

Il n’existe pas d’autres indications obligatoires selon l’art. 663b CO.


Rapport de révision 2008

21


www.railaway.ch


Nos plus proches partenaires

act entertainment ag

AG Hallenstadion

Appalooza Productions GmbH

Atupri Krankenkasse

Bad Seedamm AG

Basel Tattoo Productions

BEA bern expo

Bergbahnen Adelboden AG

Bergbahnen Engelberg-Trübsee-Titlis AG

Bergbahnen Flumserberg AG

BLS Lötschbergbahn AG

Bolton Swiss SA

Cisalpino AG

City Night Line AG

Cornèr Banca SA

Davos Klosters Bergbahnen AG

Europa-Park Mack KG

Eventim

Exhibit & More AG

Ferienregion Heidiland

Ferrovie Autolinee Regionali Ticinesi SA

Ferrovie Monte Generoso SA

Filmfestival Locarno

First Event AG

Fondation Beyeler, Riehen/Basel

Fondation Papiliorama-Nocturama

Fondation Pierre Gianadda, Martigny

Freddy Burger Management

freestyle.ch AG

Glamourama Sàrl

Good News Production AG

Gotthard Oberalp Arena

Greenfield Festival AG

Hannibal Events GmbH

Heitere Open Air

Historisches Museum Bern

Jungfraubahnen Management AG

Karl’s kühne Gassenschau

KODO

Kunsthaus Zürich

Kunstmuseum Bern

Kuoni Destination Management

LAUTUNDSPITZ GmbH

LUCERNE FESTIVAL

Luftseilbahn Wiler-Lauchernalp AG

Lyria

Matterhorn Gotthard Bahn

MCH Messe Schweiz (Basel) AG

Messe Friedrichshafen

Messe Luzern

Migros Cumulus

Migros Sponsoring

Mister-Schweiz-Organisation

Montreux Jazz Festival

Montreux-Berner Oberland-Bahn

Musée Olympique

Museum Rietberg, Zürich

Museum Tinguely, Basel

Natur- und Tierpark Goldau

Neue Luzerner Zeitung

OLMA Messen, St.Gallen

OpenAir Gampel

OpenAir St.Gallen AG

Orange Cinema

PILATUS-BAHNEN

Postauto Schweiz AG

Railtour Suisse SA

Reka Schweizer Reisekasse

Rhätische Bahn

Rheinalp

Rigi Bahnen AG

Ringier AG

Salon international de l’automobile Genève

SBB AG

Schifffahrtsgesellschaft des

Vierwaldstättersees SGV

Schild AG

Schweiz Tourismus

Schweizer Fernsehen

Schweizer Radio DRS

Schweizerisches Freilichtmuseum Ballenberg

Sea Life Centre Aquarium

Seilbahnen Schweiz

SOB

Sport Event Gstaad GmbH

Stanserhorn-Bahn-Gesellschaft

Swiss Travel System

Swissminiature SA

SwissTrails GmbH

Switzerland Travel Centre

Tamedia AG

Technorama

TELL-Freilichtspiele Interlaken

thuner Seespiele AG

Thurbo AG

TILO SA

TSW Event AG

UBS AG

Verein Auto Zürich

Verkehrshaus der Schweiz

VIA

Weisse Arena AG

Yes Music

zb Zentralbahn AG

Zentrum Paul Klee, Bern

Zoo Basel

Zoo Zürich AG

23


Actionnaires de RailAway

More magazines by this user
Similar magazines