Manuel: Concept pour l'auto-contrôle de l'hygiène - Almedica

almedica

Manuel: Concept pour l'auto-contrôle de l'hygiène - Almedica

Manuel:

Concept pour l’auto-contrôle

de l’hygiène

Journée de formation:

Food Hygiène Romandie

Honegger Nettoyages SA

14 nov. 2008

à Jongny-sur-Vevey

ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1, 1735 Giffers

Tél. 026 672 90 90, Fax 026 672 90 99

www.almedica.ch, office@almedica.ch

…nous rendons

l’hygiène visible!


2

L’auto-contrôle de l’hygiène

Table des matières

Almedica SA / ABA SA ........................................................................................................... 3

1. Bases ................................................................................................................................. 4

1.2. Rendre l’hygiène visible .............................................................................................. 4

2. L’hygiène: facteur de qualité et de sécurité .................................................................. 5

3. Que signifie HACCP? ....................................................................................................... 6

4. Quatre pas vers un auto-contrôle de l’hygiène couronné de succès ........................... 7

5. Bases du système ............................................................................................................ 8

5.1. Structure du système ................................................................................................... 8

5.2. Quels sont les microorganismes susceptibles d’être détectés par un test

d’ensemencement par contact? .................................................................................. 8

5.3. Prélèvements d’échantillons au moyen de produits Hygicult ......................................... 9

5.4. Incubation des échantillons ....................................................................................... 10

5.5. Schéma d’évaluation pour les tests d’ensemencement Hygicult ® ................................ 11

6. Test d’ensemencement par contact .............................................................................. 12

6.1. Par quoi se distingue un bon test d’ensemencement par contact? .............................. 12

6.2. Que vous permet-il d’atteindre? ................................................................................. 12

6.3. Que ne vous permet-il pas d’atteindre? ...................................................................... 12

7. Que faire lorsque les valeurs limites sont dépassées? ............................................... 13

7.1. Hygicult sur les surfaces de travail .............................................................................. 13

7.2. Hygicult dans les denrées alimentaires ........................................................................ 13

7.3. Que contient l’audit-hygiène? .................................................................................... 13

7.4. Avantages du système de contrôle ABA ..................................................................... 14

7.5. Formations ................................................................................................................. 14

8. Mesures de sécurité et élimination des déchets ......................................................... 15

8.1. Mesures de sécurité ................................................................................................... 15

8.2. Elimination des déchets .............................................................................................. 15

9. Informations supplémentaires sur les éléments microbiologiques du système ....... 16

9.1. Définition de l’hygiène et de l’hygiène des denrées alimentaires ................................. 16

9.2. Quelques aspects de la microbiologie ......................................................................... 16

9.2.1. Microorganismes – leur présence et leur signification .............................................. 16

9.2.2. Différentes variétés de microorganismes .................................................................. 16

9.2.3. Influence de facteurs extérieurs sur les microorganismes ......................................... 17

9.2.4. Influence de la température (v. schéma des températures p. 18) .............................. 17

9.2.5. Influence de la température sur les microorganismes ............................................... 18

10. Analyse de risque-infection et prévention-pandémie ................................................ 19

11. Corporate Social Responsibility (CSR) .......................................................................... 20


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 3

Almedica SA / ABA SA

Almedica SA et ABA SA sont certifiés ISO 9001:2000 et en cette qualité ils proposent des tests

de laboratoire fiables ainsi que des tests et prestations pour le contrôle de l’hygiène et la planification

du risque-santé dans toutes les exploitations équipées d’installations médicales ainsi que

pour les exploitations actives dans les domaines alimentaires, de l’eau et des liquides industriels.

Nous contribuons dans une large mesure à une stimulation durable de la santé, ceci par une

reconnaissance précoce des risques de santé ainsi que par une réduction des coûts d’exploitation

et de la santé. Notre siège social ainsi que les laboratoires et locaux de formation sont situés

dans les locaux de l’Institut St Joseph à Giffers.

Accès en voiture: depuis l’autoroute A12, sortie Fribourg-Nord; suivre la route de Morat en direction

de Schwarzsee / Lac Noir, 3 km après Giffers prendre à gauche la bifurcation direction

Guglera, suivre la route sur 1 km jusqu’à l’Institut.

Autobahn

Bern–Lausanne

Fribourg

4 km

Marly

Düdingen

3 km

Bourguillon

4 km

4 km

Tentlingen

2 km

Giffers

Tafers

2,5 km

3 km

St.Ursen

Institut St.Josef

Guglera AG

3 km

nach Giffers

Thun (ca. 40 km)

1 km

Rechthalten

2,5 km

Almedica AG

ABA AG

Plasselb

Lac-Noir

Schwarzsee

Plaffeien


4

L’auto-contrôle de l’hygiène

1. Bases

Quels sont les éléments donnés?

Normes légales

– Protection sanitaire au poste de travail (Loi sur le travail art. 6)

– Loi du 25 août 1999 sur la protection des travailleurs contre les risques liés aux

microorganismes (OPTM 832.321)

– Loi sur les denrées alimentaires: obligation des auto-contrôles (art. 23)

– Ordonnance sur l’hygiène: définition des points de contrôle critiques (CCP’s) pour la sécurité

des denrées alimentaires (art. 11)

Qui est concerné?

Chaque entreprise occupant sous une forme ou une autre des personnes, qui par d’autres

person nes, objets ou denrées alimentaires peuvent entrer en contact avec des microorganismes.

Que vous offrons-nous?

Les tests d’ensemencement par contact Hygicult ont été conçus pour vous faciliter l’auto-contrôle.

Ils permettent de détecter la présence de microorganismes et vous donnent ainsi un bon

aperçu de l’état de l’hygiène dans votre entreprise.

1.2. Rendre l’hygiène visible

En qualité d’entreprise certifiée pour cela, nous avons introduit avec succès le concept de

l’hygiène visible dans des entreprises des branches les plus diverses. Nous vous soutenons dans

votre effort visant à améliorer le standard de l’hygiène et à atteindre les buts légaux de qualité.

Les souillures microbiologiques sont rendues visibles grâce à des tests de haute valeur. Le concept

de l’hygiène visible ne prouve pas seulement la qualité de la transposition de vos mesures

d’hygiène, il encourage aussi après coup la conscience hygiénique de votre personnel.

Notre offre s’adresse aux

Equipements médicaux:

– Hôpitaux

– Foyers

– Cabinets médicaux et dentaires

Wellness:

– Piscines

– Centres fitness

Gastronomie:

– Hôtels

– Restaurants

– Entreprises alimentaires


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 5

2. L’hygiène: facteur de qualité et de sécurité

L’hygiène est un facteur central de qualité et de sécurité. Le but de toutes les mesure d’hygiène

est d’éviter les infections, en particulier celles ayant des suites graves (telles que MRSA, virus

Noro, ESBL, Salmonelle, Campylobacter). Une hygiène irréprochable vous procure, ainsi qu’à vos

collaborateurs et vos clients la protection nécessaire. Au sein de votre exploitation ou de votre

cabinet vous avez l’intention d’atteindre les objectifs fixés en matière d’hygiène avec des

mesures économiques, efficaces et appropriées. La formation et la sensibili sa tion permanente

des personnes impliquées est ainsi indispensable. Toutefois seuls des contrôles réguliers et

systématiques des points de contrôles critiques selon le concept standard HACCP produisent la

preuve, que les objectifs en matière d’hygiène sont effectivement atteints. Ceci peut s’avérer

d’une importance capitale en cas de détermination des responsabilités.

Notre Auto-contrôle de l’hygiène certifié est à ce propos l’instrument indispensable. La

particularité: votre personnel peut lui-même réaliser les contrôles de façon routinière,

simple et rapide. Ainsi vous vous épargnez de coûteuses prestations de laboratoires et

gardez la clé d’une hygiène aux coûts avantageux et couronnée de succès!

DO

Réalisation de prestations

Réalisation de produits

CHECK

Vérification, Mesure

Auto-contrôle

Audit d’hygiène

PLAN

Management

des ressources

ACT

Amélioration,

Développement


6

L’auto-contrôle de l’hygiène

3. Que signifie HACCP?

HACCP (Hazard Analysis Critical Control Points) est un système de contrôle sur l’assurance-qualité

dans tous les processus de fabrication, de la production par la distribution jusqu’à la conservation

de denrées alimentaires. Mis à part les industries et producteurs de denrées alimentaires directement

concernées, la méthodologie et les conseils prévus dans le HACCP peuvent être appliqués

dans de très nombreux domaines, pour lesquels le contrôle des risques de l’environnement joue

un rôle de premier plan. Dans les services des hôpitaux, foyers, cabinets, bains, de la restauration

etc., qui sont fréquentés aussi bien par des collaborateurs, clients, visiteurs que par des patients,

l’appréciation des risques revêt une très grande importance.

Le processus HACCP englobe:

1. l’analyse de risques

2. l’identification des points critiques de contrôle (CCP)

3. la définition des valeurs limite pour chaque CCP

4. le pilotage des CCP et l’utilisation des données pour un contrôle effectif des procédures

5. la définition de la correction-respectivement les mesures d’assainissement

6. l’enregistrement des contrôles et des mesures

7. la vérification

Les standards de contrôles de qualité ISO 9000 représentent une armature remarquable pour

l’implication des principes HACCP et sont une excellente base pour atteindre continuellement des

améliorations de la procédure. Les exigences au sujet du pilotage des mesures d’assainissement,

enregistrement et vérification figurent déjà dans les dispositions ISO 9001 (ou 9002): Intégrer

dans l’assurance-qualité l’analyse de risques (hazard analysis) et CCP (Critical Control Points), est

en fait relativement facile.

Prix indicatifs pour audits

– Petites entreprises tels que cabinets dentaires et médicaux, boulangeries, restaurants;

jusqu’à 6 collaborateurs au max.: dès CHF 826.– par audit

– Petites entreprises tels que cabinets de groupe, foyers, petits hôtels, piscines;

jusqu’à 20 collaborateurs au max.: dès CHF 1120.–

– Petites et moyennes entreprises tels que hôpitaux, établissements médico-sociaux, hôtels, entreprises

de production alimentaire, centres commerciaux: dès CHF 1850.–

Nous avons besoin de ce premier audit varié de contrôle de l’hygiène comme base, pour la suite des

démarches à entreprendre en relation avec votre auto-contrôle de l’hygiène.

Le contrôle est effectué par des collaborateurs qualifiés de Almedica SA / ABA SA et comprend les tests

et prestations ci-après:

– Vérification des CCP avec le test d’ensemencement Hygicult ®

– Contrôle de la flore totale dans l’air

– Vérification de la qualité de l’eau potable

– Contrôles ponctuels du plan d’hygiène et de la documentation sur l’hygiène

– Vérification de la chaîne de froid

– Evaluation et rapport (certificat)

– en cas de nécessité vérification de votre stérilisateur

– tous les frais sont déjà compris dans le prix

Contrôle de l’hygiène externe exclusivement

Si vous ne désirez pas vous-même procéder au contrôle de l’hygiène, nous vous soumettons aussi

volontiers une offre prévoyant exclusivement des contôles externes par nos spécialistes en hygiène.


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 7

4. Quatre pas vers un auto-contrôle de l’hygiène

couronné de succès

Nous vous présentons ci-après les quatre pas permettant d’introduire avec succès notre autocontrôle

de l’hygiène certifié.

1.

2.

3.

4.

Définition des points critiques de contrôle (HACCP) du nombre

d’essais exigé et de l’intervalle des essais

Lors d’une visite d’une heure environ, nous vous présentons, ainsi qu’à votre responsable de

l’hygiène, nos prestations de service. Nous faisons le tour de votre entreprise et vous soumettons

une proposition détaillée relative à votre entreprise et à votre concept de l’hygiène

pour exécution de l’auto-contrôle de l’hygiène (sous forme d’offre).

Introduction de l’auto-contrôle de l’hygiène

Un plan de contrôle, avec les points précis des lieux de prélèvement des échantillons, du

nombre d’essais exigé et de l’intervalle des essais, sera élaboré et déterminé en collaboration

avec votre responsable de l’hygiène. Vous désignez votre propre personnel de contrôle dans

les différents domaines de l’hygiène. Nous développons dans le cadre d’une formation de

base d’une heure environ, le know-how nécessaire pour exécuter avec succès l’auto-contrôle

de l’hygiène. Etant donné que la formation de base comprend aussi des exercices pratiques,

le nombre de participants est limité à 10 par cours.

Auto-contrôle de l’hygiène exécuté régulièrement par votre personnel

Votre personnel exécute l’auto-contrôle routinier de l’hygiène selon un plan de contrôle.

Vous trouvez tous les tests pour l’auto-contrôle de l’hygiène dans notre large éventail de

produits: Tests de prélèvement Hygicult ® pour contrôles de surfaces, appareils et liquides,

ainsi que indicateurs pour stérilisateurs.

Vérification annuelle de l’auto-contrôle de l’hygiène

Exécution par des spécialistes de Almedica SA / ABA SA (audition)

Selon les besoins et votre souhait, nous vérifions 1–4 x par an, en notre qualité d’instance

indépendante certifiée ISO, vos exécutions de votre propre auto-contrôle de l’hygiène et

délivrons un certificat prouvant vos efforts pour l’assurance qualité dans le domaine de

l’hygiène. Ceci vous donne de l’assurance et permet, selon la situation, de découvrir des

points faibles.


8

L’auto-contrôle de l’hygiène

5. Bases du système

5.1. Structure du système

Le système se compose de 4 éléments:

– l’objet à tester

– le test d’ensemencement par contact

– l’incubateur

– les feuilles de protocole

5.2. Quels sont les microorganismes susceptibles d’être détectés

par un test d’ensemencement par contact?

Type de test Microorganismes à tester Présence, resp. signification

Hygicult TPC Toutes les bactéries et tous

les champignons

Hygicult E

Nombre

global de

germes

(bactéries,

levures et

moisissures)

Entérobactéries

Hygicult E/β-GUR

Entérobactéries

(violet), E.

coli (jaune)

Uniquement pour les entérobactéries

en général

Entérobactéries en général (E), en

particulier microorganismes actifs

β-GUR (E. coli)

Hygicult Y & F Levures et moisissures

(yeast & fungi)

Levures,

moisissures

Les bactéries et champignons se

trouvent partout et indiquent l’état

microbien général resp. le degré de

germination

Les entérobactéries constituent un

important groupe médical de

bactéries et sont très répandues

dans l’environnement.

On peut les trouver dans les intestins

des êtres humains et des

animaux.

Elles indiquent la présence de

souillures fécales (excréments).

Les levures altèrent les denrées

alimentaires. Les moisissures

peuvent engendrer des produits de

métabolisme très toxiques.


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 9

5.3. Prélèvements d’échantillons au moyen de produits Hygicult

Avant le prélèvement

• Sortir l’incubateur de son emballage, l’installer conformément aux directives d’utilisation et,

après 30 min., contrôler s’il a atteint la température de 35°C.

Die Die Hygicult Produktpalette

• Etablir un plan de prélèvements.

• Inscrire les données requises (entreprise, département, personne responsable, date et moment

du prélèvement) sur le protocole.

• Se rendre sur le premier lieu à contrôler et effectuer le prélèvement au moyen du test Hygicult

approprié.

Incubateur disponible / prêt? Etablir plan d’échantillonnage Catégoriser les types de tests

Hygicult (TPC, E/β-GUR, Y&F)

Hygicult TPC TPC

Hygicult Hygicult E E

Hygicult Hygicult E/�-GUR E/�-GUR Hygicult Hygicult CF CF

Hygicult Hygicult Y&F Y&F

Beschichet Beschichet mit mit Gesamtkeimzahl-

Der Der Nährbodenträger ist mit ist mit einem einem Auf Auf der der violetten violetten Nährbodenseite

Der

Nährbodenseite

Der Nährbodenträger ist mit ist mit einem einem Hefen Hefen und und Pilze Pilze wachsen wachsen auf auf diese d

Agar, Agar, ist dieses ist dieses umfassend Prélèvement

umfassend validierte validierte modifizierten, modifizierten, Glucose-angereicherten

wachsen wachsen Enterobakterien und und auf

VRB-Agar

auf

VRB-Agar beschichtet, beschichtet, der der das das mit mit Malzagar Malzagar beschichteten beschichteten

Produkt Produkt speziell speziell für die für Überprüfung

die Überprüfung VRB-Agar, VRB-Agar, der der das das Wachstum Wachstum von von der der gelben gelben Nährbodenseite

Wachstum

Nährbodenseite

Wachstum von von coliformen coliformen Bakterien Bakterien Nährbodenträger. Er enthält Er enthält

des des allgemeinen allgemeinen Hygienestatus Hygienestatus Enterobakterien Enterobakterien fördert, fördert, beschichtet. beschichtet. �-glucuronidasepositive

Ouvrir le petit tube Hygicult en tournant le �-glucuronidasepositive Organismen

fördert.

bouchon et, pour… Organismen

fördert.

Antibiotika Antibiotika zur zur Hemmung Hemmung vonvo

geeignet, geeignet, da sowohl da sowohl das das Wachstum Wachstum Referenznummer: 68012 68012 (i. e. (i. Escherichia e. Escherichia coli).

Referenznummer:

coli).

Referenznummer: 06036 06036 Bakterienwachstum.

von von Bakterien Bakterien als auch als auch von von Hefen Hefen

Referenznummer: 68267 68267

Referenznummer: 68013 68013

und 1 Ensemencement par contact: des deux côtés du porteur d’éléments fertilisants, presser

und Pilzen Pilzen unterstützt unterstützt wird. wird. Der Der Agar Agar

enthält enthält Lecithin Lecithin und und Tween légèrement Tween zur zur contre la surface à analyser. Par ex. sur les planches à découper, surfaces de tables,

Neutralisierung Neutralisierung von von eventuell eventuell

vorhandenen vorhandenen Desinfektionsmittel-

étagères, mains, appareillage etc.

Rückständen Rückständen auf auf der der UntersuchungsUntersuchungsoberfläche.oberfläche. 2 Ensemencement par badigeonnage pour:

Referenznummer: 68010 68010

• les substances semi-liquides et liquides: imbiber un écouvillon de la substance à analyser

et la transférer par «badigeonnage» sur les deux faces de la lame.

• les surfaces sèches: utiliser un écouvillon humidifié au préalable avec de l’eau stérilisée ou

Inokulation bouillie. Procéder au prélèvement et enduire les deux faces de la lame.

Inokulation

Inkubation Interpretation der der Ergeb Erg

Abklatsch Abklatsch 3 Ensemencement Abstrich Abstrich par trempage: tremper Eintauchen Eintauchen totalement la lame dans Hygicult Hygicult le TPC liquide TPC à tester pendant • die • die Dichte Dichte der der gewachsenen gewachsenen

• für • Flächen für Flächen und 3 à und feste 4 feste Proben secondes. Proben • durch Laisser • durch Verwendung Verwendung eines

• bei

égoutter eines

• bei Raumtemperatur für für 3 3 Kolonien Kolonien wird wird mit mit der der

la lame •et der • essuyer der Nährbodenträger brièvement wird wird für für le bord inférieur sur une

• beide • beide Seiten Seiten des des NährbodenNährboden- sterilen, sterilen, angefeuchteten

Tage

angefeuchteten

Tage bei bei Überprüfung Überprüfung des des Auswertungstabelle verglichen vergliche

einige einige Sekunden Sekunden in die in die

trägersträgers werden werden serviette ca. 5 ca. Sekunden 5 Sekunden en papier. Tupfers Tupfers können können Proben Proben von

allgemeinen

von

allgemeinen hygienischen hygienischen

Flüssigkeit Flüssigkeit eingetaucht eingetaucht

auf auf die die Oberfläche Oberfläche gedrückt gedrückt schwer schwer zugänglichen zugänglichen Stellen

Status

Stellen

Status

• überschüssige • überschüssige Flüssigkeit Flüssigkeit vom vom

entnommen 4 Revisser la lame dans entnommen werden

Hygicult

son petit werden

Hygicult E, E/�-GUR E, E/�-GUR und und CF CF

tube; inscrire Nährbodenträger la date et abrinnen abrinnen le numéro du prélèvement sur

der • der Tupfer Tupfer wird wird anschließend

• bei

anschließend

• bei 35-37 35-37 °C im °C Cultura- im Culturalassen,

lassen, um um einen einen sicheren sicheren

l’étiquette et coller auf auf dem celle-ci dem Agar Agar des sur des Nährboden-

Brutschrank

Nährboden- la fermeture Transport à vis en des couleur.

Brutschrank

Transport des NährbodenNährbodenträgersträgers abgestrichen abgestrichen und und so

Hygicult

so

Hygicult Y&F Y&F

trägersträgers zu gewährleisten

zu gewährleisten

eine Placer les hygicults marqué eine Übertragung Übertragung der dans der zu

• bei

l’incubateur zu

• bei Raumtemperatur für für 3-5 3-5

Cultura M.

Komfortable Testdurchführung

��������

kultivierenden kultivierenden Mikroben Mikroben

erzielt erzielt

1 2 3 4

Faire l’ensemencement (1) ou le

frottis (2) .

Ensemencement

par trempage.

Tage Tage

Glisser à nouveau le porte-objet

dans le tube et fermer celui-ci.


10

L’auto-contrôle de l’hygiène

Marche à suivre Hygicult pour CF Hygicult la détection Y&F Hygicult de levures Y&F et moisissures dans l’air

Der Nährbodenträger Hefen ist und mit einem Pilze wachsen Hefen auf und diesem Pilze wachsen auf diesem

(Hygicult Y VRB-Agar & F) beschichtet, der das

GUR Hygicult E/�-GUR Hygicult CF

ährbodenseite

Der Nährbodenträger ist mit einem

Auf der violetten Nährbodenseite

kterien wachsen und auf

VRB-Agar beschichtet, der das

Enterobakterien und auf

mit Malzagar beschichteten mit Malzagar beschichteten

denseite

Wachstum von coliformen

der gelben Nährbodenseite

Wachstum Bakterien von coliformen Nährbodenträger. Bakterien Er enthält Nährbodenträger. Er enthält

sitive �-glucuronidasepositive Organismen

fördert.

Organismen

oli).

Referenznummer: 06036

(i. e. Escherichia coli).

68267 Referenznummer: 68267

Referenznummer: 68013

fördert.

• Ouvrir le tube et poserAntibiotika la lamezur de Hemmung gélose Antibiotika vonnutritive,

zur Hemmung debout von sur le bouchon, à un endroit

Referenznummer: Bakterienwachstum.

06036

Bakterienwachstum.

approprié.

Referenznummer: 68013

• Attendre 1 heure.

• Revisser la lame dans le tube et l‘incuber à température ambiante.

ATTENTION

Ne pas toucher la surface d’ensemencement avec les doigts!

Inkubation Inkubation Interpretation der Interpretation Ergebnisse der Ergebnisse

Eintauchen Hygicult TPC Hygicult TPC • die Dichte der gewachsenen • die Dichte der gewachsenen

• bei Raumtemperatur • für bei 3Raumtemperatur

Kolonien für 3wird

mit derKolonien

wird mit der

nträger •wird der Nährbodenträger für 5.4. Tage wird bei Überprüfung für Incubation Tage des bei Überprüfung des Auswertungstabelle des échantillons

verglichen Auswertungstabelle verglichen

den in dieeinige

Sekunden allgemeinen in die hygienischen allgemeinen hygienischen

ingetaucht Flüssigkeit eingetaucht Status

Status

Flüssigkeit • überschüssige vom Flüssigkeit vom

äger abrinnen Nährbodenträger abrinnen

nen sicheren lassen, um einen sicheren

s Nährboden- Transport des Nährbodenwährleistenträgers

zu gewährleisten

Hygicult Incubation E, E/�-GUR Hygicult des und CFbactéries

E, E/�-GUR und CF

• bei 35-37 °C im Cultura- • bei 35-37 °C im Cultura-

Incuber Brutschrankles

prélèvements Brutschrank faits avec les Hygicult TPC, E/β-GUR et Hygicult E dans l’incubateur à

Hygicult Y&F Hygicult Y&F

•une bei Raumtemperatur température • für bei 3-5 Raumtemperatur de 35°C. für 3-5

Tage

Tage

Comparer les prélèvements après 24 et 48 h avec la table de référence.

1ère lecture après

24 heures

Incubation des levures et moisissures

Les prélèvements destinés à la détection de levures et moisissures (Hygicult Y & F) doivent être

incubés pendant 3–5 jours, à une température de 20 à 25°C (p. ex. à température ambiante dans

une armoire de bureau ou dans un tiroir de pupitre).

Appréciation et report sur la feuille de protocole

Dépouillement final

(après 24-48 heures)

• Lorsque le temps d’incubation nécessaire est écoulé, sortir les prélèvements et comparer la

croissance sur la gélose nutritive avec la table de référence (voir annexe).

• Reporter ensuite les résultats sur la feuille de protocole et comparer avec les valeurs limites.

ATTENTION

Ne plus ouvrir les tubes Hygicult après l’incubation et l’appréciation!

Veuillez suivre rigoureusement les instructions données au chapitre 8:

«Mesures de sécurité et élimination des déchets»


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 11

5.5. Schéma d’évaluation pour les tests d’ensemencement Hygicult ®

Schéma d’évaluation Hygicult TPC (nombre global de germes) pour surfaces de zones de travail,

équipements, instruments de travail et collaborateurs (maculage des mains) après nettoyage et

désinfection.

Croissance

Note

d’hygiène

Aucune

croissance

6

Etat

idéal


1 à 10

colonies

(jusqu’à 1 UFC/cm 2 )

5

Bonne

hygiène


10–50

colonies

(1–5 UFC/cm 2 )

4

Hygiène

critique


50–100

colonies

(5–10 UFC/cm 2 )

3

Hygiène

insuffisante


> 100

colonies

(>10 UFC/cm 2 )

2

Mauvaise

hygiène


Croissance

en tapis

1

Très mauvaise

hygiène


Schéma d’évaluation Hygicult E/β-GUR (Entérobactéries/E.coli) pour surfaces de zones de travail,

équipements, instruments de travail et collaborateurs (maculage des mains) après nettoyage et

désinfection.

Croissance

Note

d’hygiène

Aucune

croissance

6

Etat

idéal


1 à 10

colonies

(jusqu’à 1 UFC/cm 2 )

3

Hygiène

insuffisante


10–50

colonies

(1–5 UFC/cm 2 )

2

Mauvaise

hygiène


> 50

colonies

(>5 UFC/cm 2 ))

1

Très mauvaise

hygiène


Schéma d’évaluation Hygicult Y & F (ferments et moisissures) pour surfaces de zones de travail,

équipements et instruments de travail.

Croissance

Note

d’hygiène

Aucune

croissance

6

Etat

idéal


Bonne hygiène

1 à 10

colonies

(jusqu’à 1 UFC/cm 2 )

4

Hygiène

critique


Hygiène critique

10–50

colonies

(1–5 UFC/cm 2 )

2

Hygiène

insuffisante


> 50

colonies

(>5 UFCcm 2 ))

1

Très mauvaise

hygiène


Hygiène insuffisante


12

L’auto-contrôle de l’hygiène

6. Test d’ensemencement par contact

A l’origine, le test d’ensemencement par contact avait été développé et utilisé pour les diagnostics

médicaux. Avec ces expériences, les domaines d’application ont été étendus aux équipements

médicaux, secteurs alimentaires et industriels.

Le fournisseur des tests Hygicult est le plus grand producteur mondial. Il fabrique et vend ces

tests depuis bientôt 4 décennies.

6.1. Par quoi se distingue un bon test d’ensemencement

par contact?

• Longue durée de conservation de la gélose nutritive – 5 mois à partir de la production

• Manipulation aisée – Ensemencements, frottis ou immersion

• Appréciation simple et claire – Schéma de valorisation

• Elimination sûre et sans danger – Ordures ménagères respectivement incinération

6.2. Que vous permet-il d’atteindre?

• Vous motivez vos collaborateurs/trices à la responsabilité personnelle sur la place de

travail et encouragez leur intérêt pour une hygiène dans l’entreprise.

• Augmenter le standard d’hygiène dans votre entreprise.

• Mettre en évidence l’hygiène de votre entreprise à un moment précis.

• Outre le HACCP, le plan d’hygiène, etc., vous possédez un moyen supplémentaire de vous

conformer aux exigences légales.

6.3. Que ne vous permet-il pas d’atteindre?

• Les résultats n’étant lisibles qu’au bout de 24 heures, vous ne bénéficiez pas d’un résultat

immédiat.

• Le test Hygicult vous permet de déterminer le nombre de germes (et ainsi le degré de souillure),

mais pas d’identifier avec certitude le genre de germes. Afin de les différencier, les tests

Hygicult peuvent toutefois être remis sans problème à un laboratoire spécialisé.


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 13

7. Que faire lorsque les valeurs limites sont dépassées?

7.1. Hygicult sur les surfaces de travail

• Répétez le test.

• Vérifiez les mesures de nettoyage appliquées à cet endroit, ordonner év. un nettoyage intermédiaire,

ou changer de mode de nettoyage ou de produit de nettoyage.

• Répétez le nettoyage.

• Faites encore une fois le test par contact afin de vérifier si le changement a apporté une

amélioration.

7.2. Hygicult dans les denrées alimentaires

• Procédez à un deuxième prélèvement.

• Informer le fabricant ou le fournisseur.

7.3. Que contient l’audit-hygiène?

• Prélèvement de maculages à l’aide de tests de maculages Hygicult de Orion Diagnostica

• Détermination du nombre de germes dans l’air avec l’appareil air Ideal de bioMérieux

• Vérification de la qualité de l’eau potable avec des tests IDEXX pour l’analyse de l’eau

potable de IDEXX Laboratories

• Vérification des stérilisateurs avec des BioStrips de BAG Lich, Allemagne

• Vérification de la documentation sur l’hygiène Analyse des prescriptions(Compliance) selon

le concept-hygiène de Almedica SA et ABA SA.

Flore totale

Bactéries fécales

Des tests de haute qualité rendent visibles et quantifiables les

souillures microbiologiques (bactéries, bactéries fécales,

moisissures et levures).

Moisissures


14

L’auto-contrôle de l’hygiène

7.4. Avantages du système de contrôle ABA

• Outil de formation visible

• Reconnaissez-vous les points faibles

• Sensibilisation des collaborateurs

• Nettoyages et contrôles de désinfection efficace:

– simple – risque minimal d’erreurs de manipulation

– accompli par soi-même – véritable auto-contrôle

– fiable (procédure validée)

– rapide et avantageux

• Hygiène de l’entreprise justifiée et vérifiable

• Protection maximale pour les clients et collaborateurs

• Préparation idéale pour une réduction des risques

d’infection, également en cas de pandémie

7.5. Formations

• Bases sur l’hygiène

• Bases microbiologiques

• Hygiène personnelle

• Nettoyage et désinfection

• Sources infectieuses

• HACCP etc.

• adapté à vos besoins

hygiene

certificate

2008

verliehen an

attribué à

entreprise/atelier

Ihr Firmenname

adresse

Datum / Date

15. April 2008

Beat Fasnacht

Direktor

Rolf Flückiger

Hygieneberater

Dieser Betrieb legt grossen

Wert auf permanent

kontrollierte Sauberkeit

und Betriebshygiene.

Cette entreprise attache

une grande importance

à la propreté et au contrôle

permanent de l’hygiène.


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 15

8. Mesures de sécurité et élimination des déchets

Une exécution minutieuse et bien planifiée se termine par une élimination appropriée des

déchets.

Chaque utilisateur de tests de contact doit être conscient qu’il cultive aussi des microorganismes

dangereux susceptibles de se propager. Ceux-ci peuvent provoquer de

graves maladies.

C’est la raison pour laquelle les règles mentionnées ci-après doivent être scrupuleusement

respectées. Veuillez donc lire attentivement les pages suivantes et transmettre ces informations à

toutes les personnes qui ont affaire avec le système d’hygiène Hygicult.

8.1. Mesures de sécurité

• Ne jamais placer l’incubateur Cultura M dans le même local que les denrées alimentaires. Le

placer dans un bureau ou un local sans denrées alimentaires.

• Les tests Hygicult ne peuvent être utilisés qu’une seule fois et doivent être éliminés après la

lecture des résultats, même si aucune croissance n’est visible. (Déchets ménagers)

• Ne plus ouvrir des tubes utilisés. Une table de travail bien éclairée est idéale pour la lecture

des résultats. Pour éliminer les traces de condensation à l’intérieur du tube, secouer énergiquement

le tube vers le bas.

• Conserver les tests non utilisés à température ambiante, hors de la portée des enfants, à

l’abri de la lumière et des courants d’air (par ex. dans une armoire, un tiroir etc...).

• Si, malgré les précautions prises, la peau devait entrer en contact avec des colonies de bactéries

(p. ex. en touchant la lame par inadvertance), laver minutieusement la zone cutanée concernée

avec du savon et désinfecter. D’autre part, si des cultures développées touchent

l’environnement (sol, objets), il faut également les nettoyer soigneusement.

8.2. Elimination des déchets

Immédiatement après la lecture des résultats, les petits tubes Hygicult doivent être immédiatement

enfermés dans un sac en plastique et jetés aux ordures normales. (Incinération)

L’entreprise Almedica SA/ABA SA décline toute responsabilité en cas de

manipulation incorrecte entraînant des suites.

Pour tout renseignement, adressez-vous à notre service Téléphone: 026 672 90 70


16

L’auto-contrôle de l’hygiène

9. Informations supplémentaires sur

les éléments microbiologiques du système

9.1. Définition de l’hygiène et de l’hygiène des denrées alimentaires

HYGIÈNE DES DENRÉES ALIMENTAIRES: Elle englobe toutes les mesures destinées à sauvegarder

le caractère irréprochable des denrées alimentaires ainsi qu’à éviter ou à amoindrir les

influences susceptibles de nuire à leur qualité.

9.2. Quelques aspects de la microbiologie

9.2.1. Microorganismes – leur présence et leur signification

Les microorganismes sont les plus petits êtres vivants, le plus souvent invisibles à l’oeil nu. Ils sont

présents partout: dans l’eau, la terre, l’air, sur ou dans des organismes vivants ou morts, etc. La

plupart d’entre eux sont très utiles, comme par ex.:

• L’humus constitué par les microorganismes est une substance nutritive précieuse pour

les plantes.

• Dans les eaux, des microorganismes transforment les déchets en substances essentielles;

• La digestion humaine et animale a besoin de bactéries très diverses.

• Des produits alimentaires et de consommation et de nombreux remèdes sont engendrés par des

actions métaboliques microbiennes (par ex. le fromage, le yogourt, le pain, le vin, le vinaigre, les

antibiotiques).

Parmi la grande variété de microbes, la plupart des organismes sont inoffensifs pour notre santé.

Une petite partie de ces microorganismes peut pourtant provoquer des maladies. On les nomme

alors pathogènes. Lorsque ces microorganismes pathogènes déclenchent une maladie, on nomme

ce processus infection. Si des microorganismes pathogènes se développent sur des denrées

alimentaires ou des objets, on nomme cela contamination.

9.2.2. Différentes variétés de microorganismes

Les microorganismes se subdivisent en 4 groupes:

• Les bactéries (p.ex. salmonelles, colibactéries, staphylocoques)

• Les champignons (p.ex. levures et moisissures)

• Les parasites (p.ex. amibes, ténias)

• Les virus (p.ex. virus de la grippe, virus Noro)

Leur grandeur varie du plus petit virus (env. un centième de millième de millimètre) aux parasites

(env. 1 mm). Etant donné qu’une contamination microbienne n’est pas désirable et/ou

peut être nuisible aux produits, on cherche spécialement ces microorganismes qui signalent une

certaine forme de souillure des denrées alimentaires ou des endroits qui ont été testés. La présence

de germes intestinaux (colibactéries) indique une souillure fécale et inclut donc aussi des risques

possibles, à savoir la présence de germes intestinaux pathogènes, de virus ou de parasites.

Les bactéries ou champignons qui signalent de tels risques ou des déficiences au niveau de

l’hygiène sont qualifiés de germes indicateurs.


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 17

Dans l’hygiène des denrées alimentaires et de l’environnement, les principaux indicateurs sont:

• toutes les bactéries et tous les champignons, nommés aussi «flore totale»

• les bactéries intestinales telles qu’entérobactéries, appelées escherichia coli (E. coli)

• les levures et moisissures

9.2.3. Influence de facteurs extérieurs sur les microorganismes

La présence ou la prolifération de microorganismes sont influencées par trois facteurs:

• L’hygiène du personnel et le comportement hygiénique individuel (p.ex. hygiène des mains,

vêtements propres, comportement en cas de maladies).

• La manipulation hygiénique des denrées alimentaires (p. ex. zone propre / zone impropre /

zone humide / zone sèche, température, stockage, conservation, séparation des aliments crus

et cuits).

• Hygiène des locaux, le nettoyage et la désinfection (p.ex. salles d’attente, cabinet de

consultation, cafétéria, zones humides etc.)

9.2.4. Influence de la température (v. schéma des températures p. 18)

Dans la nature et dans le cadre du cycle naturel, les microorganismes sont présents d’une manière

plus ou moins marquée sur la plupart des denrées alimentaires. Ils couvrent leurs besoins

nutritifs grâce à ces sources bien exploitables en carbone et en azote. Outre les influences

chimiques et physiques, la température constitue le principal facteur externe susceptible

d’influencer la vie, la survie et la prolifération des microbes.

Le froid

Le froid ne détruit généralement pas les microorganismes, il freine tout au plus leur prolifération.

Après la décongélation ou le réchauffement, la croissance se poursuit et, avec elle, la prolifération.

La chaleur

Une chaleur modérée favorise la croissance de microbes. C’est entre +20°C et +40°C que la

plupart des microorganismes se reproduisent le plus rapidement. Dans des conditions optimales,

le nombre d’Escherichia coli (colibacille) double toutes les 20 minutes. Un calcul simple démontre

que de cette manière, plus de 16 millions de colibactéries peuvent être produites par une seule

bactérie E. coli en l’espace de 8 heures.

La chaleur intense

A partir d’env. +62°C, c’est à dire par pasteurisation, cuisson, rôtissage, cuisson au four, etc. la

plupart des bactéries sont inactivées et détruites. Quelques genres de spores peuvent toutefois

survivre à ce traitement de chaleur et n’est définitivement éliminée qu’à plus de 134°C.


18

L’auto-contrôle de l’hygiène

9.2.5. Influence de la température sur les microorganismes

Température Traitement des Evolution des

denrées alimentaires microorganismes

+ 140°C Traitement UHT Lait pratiquement stérilisé

du lait

+ 120°C Stérilisation des Destruction presque totale des

conserves spores résistantes

+ 100°C Ebullition de l’eau

+ 90°C

Températures lors Destruction des salmonelles

de la pasteurisation et des autres bactéries en

quelques minutes

+ 62°C � En dessus de 60°C: la croissance

bactérienne est stoppée

+ 60°C Zone dangereuse

+ 40°C Croissance optimale

Zone très dangereuse et rapide

+ 20°C des microorganismes

+ 5°C Zone dangereuse

+ 4°C � En dessous +5°C: la croissance

Température de con- bactérienne est fortement ralentie

+ 2°C servation pour la charcuterie,

les produits laitiers et les

pâtisseries facilement périssables

0°C Température de con- La croissance bactérienne a

servation pour la viande cessé, mais les bactéries ne

sont pas détruites. Dans des

conditions plus favorables

(réchauffement, décongélation), la

croissance et la multiplication

reprennent.

- 18°C � Conservation

des produits surgelés


ALMEDICA SA / ABA SA

Guglera 1 Tél. 026 672 90 90 www.almedica.ch

1735 Giffers Fax 026 672 90 99 office@almedica.ch 19

10. Analyse de risque-infection

et prévention-pandémie

Contrairement à une pandémie, le risque d’infection par Microorganismes (MRSA, virus Noro et

influenza etc.) est présent en tout temps. Avec une réduction ciblée du risque-infection dans

votre entreprise, vous vous protégez vous-même ainsi que vos collaborateurs.

Pour qui l’analyse-risques se prête en particulier?

• Hôpitaux

• Foyers

• Spitex

• Cabinets médicaux et dentaires

• Piscines

• Centres fitness

• Entreprises alimentaires

• Hôtels

• Gastronomie/Restaurants

• Commerces / vente

• Personnel de guichets

• Ecoles et Eglises

• Entreprises de transports

• Organisations touristiques

• Manifestations sportives et culturelles

• Administration.

Vous pouvez gratuitement faire établir une brève analyse de votre entreprise sur www.pandemieplan.ch/almedica.

Sur la base des résultats, vous verrez immédiatement s’il y a lieu de

prendre des mesures, afin d’être bien préparé à une éventuelle pandémie.

De plus Almedica SA et ABA SA vous offre gratuitement un

entretien-conseil auprès de votre entreprise.

Téléphone d’information: 026 672 90 90

Infektions-Risiko-Analyse

L’analyse de risque-santé est proposée en collaboration avec:

– www.pandemieplan.ch, Dr. Andreas M. Walker, conseils stratégiques en pandémie

– InnoTix GmbH, Zürich, solutions innovatrices IT et sécurité IT


20

L’auto-contrôle de l’hygiène

11. Corporate Social Responsibility (CSR)

La définition «Corporate Social Responsibility» (CSR) respectivement «Responsa bilité sociale

d’entreprises» décrit la contribution libre de l’économie à un développement durable. Il s’agit en

fait dans l’activité commerciale (marché) à proprement parler, d’entreprendre des actions responsables,

en passant par des aspects écologiques relevés (environnement), jusqu’aux relations avec

des collaborateurs (place de travail) et à l’échange avec les groupuscules pertinents de revendications

(Stakeholders).

Dans le passé des entreprises ont suivi la tendance de privatiser les bénéfices et de socialiser les

domaines problématiques, c’est à dire de laisser les personnes seules face à leurs problèmes ou

d’abandonner les conséquences à la société et à l’état. Les grands défis de l’avenir ne se résoudront

pas ainsi. Dans cet ordre d’idée Almedica SA et ABA SA se sont engagés, à prendre

conscience de leur responsa bilité sociale et d’investir durablement des moyens disponibles.

Nous avons ainsi le plaisir de soutenir en qualité de sponsor principal la Fondation

deStarts et l’Institut St Joseph Gouglera SA. Notre soutien est constitué par le transfert de

moyens financiers, de connaissances et de l’engagement d’heures de travail bénévoles.

La Fondation deStarts avec siège à Giffers s’investit dans la création de nouvelles places de

travail pour des jeunes et adultes au chômage.

Elle propose entre autres un semestre de motivation (SeMo) pour des jeunes en fin de scolarité

de langue allemande sans place d’apprentissage, dans le but de les préparer aux défis du monde

du travail. Par des stages, ateliers, cours, entraînements au travail et du coaching ils sont soutenus

et accompagnés dans leur choix professionnel, la recherche d’une place d’apprentissage et

leur quotidien professionnel.

› www.destarts.ch

L’actuel Institut St Joseph Gouglera SA s’inspire de la tradition de longue date de l’ancien

internat de jeunes filles, qui jusqu’en 2007 a été dirigé par les sœurs de l’ordre d’Ingenbohl.

Comme déjà nos prédécesseurs, nous sommes également préoccupés dans nos pensées, de

savoir comment nous pouvons affronter les problèmes actuels de la société. La promotion de

jeunes gens en particulier, qui pour des raisons socioculturelles ou en raison de leur surcharge

pondérale rencontrent des difficultés dans la recherche d’une place d’apprentissage ou d’une

place de travail, est ainsi considérée comme prioritaire. En plus du programme à l’intention des

jeunes en surcharge pondérale, l’Institut dispose également d’une grande exploitation agricole

et d’une exploitation à l’intention des séminaires et des hôtes.

Au sein de notre Centre de compétence contre la surcharge pondérale, la base éthique de notre

thérapie interdisciplinaire se repose sur une vision chrétienne de l’être humain, par laquelle dignité,

valeur et individualité de chaque participant en particulier sont absolument prioritaires.

› www.guglera.ch

More magazines by this user
Similar magazines