Comment gérer les restaurants et les dîners en ville ? 1 - Cabinet de ...

cabinet.de.nutrition.et.dietetique.eu

Comment gérer les restaurants et les dîners en ville ? 1 - Cabinet de ...

Jean-Paul BLANC

Cabinet de diététique et nutrition

88, bis Avenue Charles de Gaulle

92200 NEUILLY sur SEINE

Comment gérer les restaurants et les dîners en ville ?

• Restaurant chinois-vietnamien

Assez facile de se débrouiller dans les restaurants chinois. S’il s’agit d’un diner, évitez le riz et prenez des

légumes chop suey en garniture. Pour l’entrée, évitez les beignets et les nems, frits et beaucoup trop gras.

Préférez un rouleau de printemps (demandez à remplacer la sauce à la cacahuète par une sauce au soja, moins

grasse) ou bien une salade chinoise au poulet, au crabe ou aux crevettes. Pour le plat chaud : poulet à la

citronnelle, aux champignons noirs, bœuf au saté, au basilic feront l’affaire. Evitez le bœuf aux oignons (trop

gras), le canard, les sauces aigres-douces et les produits frits ou panés. Si le repas a lieu à midi, prenez un bol de

riz blanc ou parfumé, en évitant le riz cantonnais, plus gras. Les légumes vapeur, chop suey, cuits au wok ont un

effet rassasiant et ont le mérite d’apporter des fibres. En dessert, évitez les beignets et le nougat chinois et

demandez une mangue fraîche (elles sont en général délicieuses et joliment présentées)

Les restaurants et traiteurs chinois ont l’avantage de proposer aussi plusieurs formules à emporter

Aliment Portion (g) calories P L G

Rouleau de printemps 135 151 7,8 2,8 23

Poulet à la citronnelle 125 139 12,5 5 10,8

Légumes chop suey 150 114 2,1 8,1 8

Mangue entière* 200 112 1,2 0,4 26,8

* il n’est parfois servi qu’une demi-mangue

Ce repas complet délicieux ne totalise que 16,3 g de lipides. Vous avez la possibilité de rajouter, si le repas a lieu

à midi, un bol de riz blanc :

Aliment Portion (g) calories P L G

Bol de riz blanc ou parfumé 125 149 2,9 0,3 32,9

• Restaurant japonais

La cuisine asiatique est le « top » quand on veut surveiller son poids ! une soupe miso, une salade de chou blanc

et 9 à 10 pièces de sushis ou makis* constitueront un repas très consistant et peu gras. Vous pouvez opter pour

les sashimis si le repas a lieu le soir, accompagnés d’une soupe. Enfin, les yakitoris, brochettes à base de poulet,

de bœuf, de saumon, de noix de St Jacques peuvent être une alternative au plat principal. En France, les gens ne

connaissent de la cuisine japonaise que les sushis, makis, sashimis mais ce n’est qu’une infime partie de celle-ci

et beaucoup de plats font l’affaire dans le cadre d’un régime : légumes sautés, pousses de haricots mungos,

viandes, poissons et fruits de mer cuits au wok. Evitez les desserts autres qu’à base de fruits frais : les brochettes

de fruits sont conseillées et sont en général délicieuses.

*évitez les makis avec avocat, noisettes grillées (il paraît qu’il y en a même au foie gras !..)

Le sushi est un riz en vinaigrette accompagné de poisson cru, cuit ou mariné, de crustacés, de légumes ou d’œuf. Comme pour la pizza, c’est

devenu un plat principal alors qu’il s’agissait que d’un plat d’entrée ou d’accompagnement. Le riz fermenté favorisait à l’origine la

conservation des aliments, notamment le poisson, qu’on pouvait garder plusieurs mois dans des jarres fermées. Les sushis sont pauvres en

graisses, riches en protéines et en sucres à libération prolongée. C’est un aliment idéal pour un régime, à condition se savoir se limiter au

niveau des quantités.

Aliment Portion (g) calories P L G

Soupe miso bol = 25 cl 37 2 1 4,9

Sushis 10 pièces 428 18,3 8,1 70,8

Légumes sautés 150 g 139 12,5 5 10,8

Brochette de fruits frais 150 g 73 0,2 0,1 17,8

Ce repas complet ne totalise que 14,2 g de lipides ! vive le japon !

• Restaurant Indien

2

More magazines by this user
Similar magazines