France 2010 - Renaud Favier : Café du matin à Paris

renaudfavier.files.wordpress.com

France 2010 - Renaud Favier : Café du matin à Paris

.

Avertissement :

Des liens électroniques, notamment les champs « fléchés » ou apparaissant en couleur

dans le texte, renvoient soit vers le blog multimédia « Café du matin à Paris » sur

www.renaudfavier.com, soit directement vers des contenus et sites internet mentionnés

à titre d’illustrations ou de références. Ces éléments, publications et sites peuvent être

modifiés, supprimés ou simplement interdits d’accès, ceci reflétant la nature volatile du

« web ». L’auteur de ce guide d’orientation ne peut être tenu responsable, ni des

contenus du web, ni de ceux du siècle, ni de la modification, suppression ou censure

des uns ou des autres.

Edition initiale v.1.0 exclusivement électronique pour limitation d’empreinte carbone.

© Renaud Favier, Paris

Photo de couverture : « Net-Land-Art » © Renaud Favier

Tous droits réservés pour tous pays

Dépôt légal : … / en cours avril 2011 BnF (version électronique)

I.S.B.N. : … / en cours avril 2011 BnF (version électronique)

2


Net-Land-Art

Guide interactif d’orientation dans le début du 21 ème siècle

de Copenhague à Nicolas Hulot, candidat « malgré tout », via Fukushima

à consommer de préférence avant avril 2012

3


« Ce siècle sera responsable ou ne sera pas » dit l’un

« Mais la montagne accouchera d’une souris » répond l’autre

« Verte malgré tout ! » espère le troisième larron

4


Ce 21 ème siècle devait commencer le 1 er janvier 2001.

Mais personne n’y croyait, on savait déjà que le futur n’était plus ce qu’il était, avec ou

sans Euro(pe) ou Copenhague, avec ou sans prémices de saison du jasmin, avec ou

sans future commission « Vérité (s ?) et Réconciliation » en Côte d’Ivoire ou ailleurs.

Vers 2005, un Suédois mort (c’est un pléonasme) avait écrit qu’un nouveau millénium

était arrivé et que les nazis étaient de vieux pervers sexuels (et vice-versa). Mais

personne ne lisait plus à part des retraités dont la TV était en panne. On est allé voir le

film au ciné pour les scènes trash et pour se convaincre que les nazis sont moribonds.

Et puis un grand Yankee bronzé souriant nous a dit qu’il était le fils naturel de JFK et de

Martin Luther King. Pendant un moment on a voulu croire à sa nouvelle frontière du 3 ème

millénaire, au California New Dream. On savait que c’étaient les Chinois qui iraient sur

la lune mais on a quand même ressorti nos 45 tours des Beach Boys.

Après, les Chinois nous ont très courtoisement remerciés pour la Tour Eiffel teintée de

rouge et nous ont expliqué qu’on pouvait jouer gagnant-gagnant avec eux, du moment

qu’à tous les coups ils gagnaient et qu’on cessait les enfantillages avec des lamas

fâchés ou des Nobels un peu embastillés. On a ressorti notre CD de Live-Aid pour se

donner meilleure conscience.

Mais début 2011, les Japonais qui sont des gens rigoureux et fiables nous annoncent

qu’on est à l’aube d’une ère nouvelle et qu’ils vont arrêter de chasser la baleine dans

un rayon de quelques centaines de kilomètres autour d’une ville appelée Hiroshima

Fukushima. On est contents pour les baleines mais on va regarder le DVD de l’odyssée

de l’espace. Ou Docteur Folamour. Ou le syndrome chinois.

Enfin, si les baleines sont sauvées, c’est que le 21 ème siècle a dû arriver, finalement.

Faut voir.

Pour le croire.

Ou l’inverse.

Ou les deux.

Ou pas.

Ou lire.

Un livre électronique parce que c’est quand même plus « développement durable » que

du papier.

Ou pas …

Anyway, maintenant, il faut cultiver le jardin du 21è siècle, pour Voltaire (et Zadig ?).

5


1

La découverte du feu blog

(Qu’est-ce qu’il sert à rien ce chapitre ! … mais c’est le début, il en faut un sinon on

continue à s’envoyer des SMS et à discutailler au comptoir ou à la machine à café)

6


Hello world!

Publié le décembre 3, 2009 par renaudfavier

Hello Dreamliner : It takes two to tango … →

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!

7


2

La découverte du blog de l’écriture

(Il sert à peine moins à rien ce chapitre, mais c’est l’échauffement et il montre que

normalement le 21è siècle devait démarrer en 2010. Mais pourquoi en anglais ? )

8


← Hello world!

Hello Copenhague : mug à moitié vide, vert à moitié plaint →

Hello Dreamliner : It takes two to tango …

Publié le décembre 16, 2009 par renaudfavier

Some days count. Because new windows on the World are opened. (Or closed.).

Some days in 1492, 1783, 1903, 1953, 1969, man walked on the new world, over the

world, same with a motor, on top of the world, on the moon. Many people disagreed.

The Galileos of all times know all too well that thinking different, or just thinking for that

matter, or simply doing new things (or same things another way) may be troublesome,

not only for others, but for themselves.

Congratulations Boeing for 1st flight of Dreamliner yesterday. As a Frenchman, I have a

preference for Airbus successes, but as you are nice enough to fly only after A400M, it

is OK. I also have bad memories about Boeing vs Concorde but as you were nice

enough not to copy and anyway it was too noisy for the polar bears, it is OK. And as

many Cassandras said it was impossible and you nevertheless dit it, it is really OK.

Besides, it takes two to tango. Good game.

RF

PS: the first link I could find this morning with a video of the flight :

http://www.nerienlouper.fr/tag/boeing-787-dreamliner-first-fligh/

9


3

La découverte de l’écriture du rire vert-jaune

(Là, c’est du français mais qu’est-ce qu’il finit mal ce chapitre ! …)

10


← Hello Dreamliner : It takes two to tango …

Hello 2010 : Quel scénario 2.0(10) ? →

Hello Copenhague : mug à moitié vide, vert à

moitié plaint

Publié le décembre 19, 2009 par renaudfavier

After à Copenhague : temps glacial, neige, nuit blanche.

Fin de soirée hier. Les VIP sont couchés. Négociations et négociateurs au ralenti. Les

iPhone à batterie solaire des bloggeurs s’éteignent. Les belles âmes les plus résistantes

au froid font un sit-in un peu tristounet autour de bougies dans la nuit (nsp s’ils

écoutent Elton John ou Joan Baez pour se réchauffer). Espérons qu’il y a du vin chaud.

Dans la nuit, les communiqués officiels slaloment grosso modo entre la ligne du

« c’était la meilleure conclusion possible » du Pôle Nord et « les riches n’ont pas voulu

payer » du Pôle Sud. La presse et les leaders d’opinion renvoient tout le monde dos a

dos sur l’accord « a minima ». Personne ne propose vraiment de Plan B, chacun joue

selon son ADN. Si c’était du foot, ça sentirait le zéro-zéro sifflé par le public mais qui

qualifie les deux équipes pour le tour suivant. Toujours mieux qu’un match nul gagné il

y a quelques semaines sur un malentendu (ou un défaut de vision) et qui a éliminé des

verts, mais le Champagne serait un peu amer.

Minuit, Londres twitte la fermeture du pub : « 10 Downing Street, London PM: 2400 –

this is hard work and I haven’t got all I wanted. But it is a vital first step towards a

greener future. » Tout est dit, Albion a le pragmatisme fulgurant. La langue anglaise est

une lame si parfaitement aiguisée ; on pense à Neil Armstrong il y a 40 ans et son

également synthétique « small step, giant leap for mankind ». Evidemment, lui il avait

décroché la lune et on pouvait trinquer à Apollo sans arrière-pensée.

Petit matin. Dans les cafés parisiens, où le foot est un sujet tabou et où on connait mal

les subtilités de Kyoto, la diplomatie russe ou le potentiel du fonds proposé par Hillary

Clinton sur le modèle (intéressant) du fonds global contre le Sida, on (ciné)file avec

autant de naïveté touchante que de viriles certitudes la métaphore marine. « La

croisière s’amuse » d’abord, puis « Titanic » avec ou sans choix de la musique pour

l’orchestre et digression sur le nombre de chaloupes (ça loupe ?), enfin, l’arrivée à bon

port avec passagers émus, verre de l’amitié et corne de brume triomphante (variante

petite sirène de Copenhague). Un intellectuel tente de faire le malin avec le Radeau de

la Méduse. Un supporter d’Austin Powers s’amuse à qualifier la conclusion de

Copenhague d’accord « à Mini-Me ». Au comptoir, petit noir serré.

A Copenhague, on breakfaste, un mug tiède à la main, en attendant les fêtes de fin

d’année en famille (le taxi pour l’aéroport, d’abord). Mug à moitié vide ou Vert à moitié

plaint ? Au pays d’Andersen, on n’est pas obligé de croire au Père Noël mais on a lu les

contes et on espère que le vilain petit canard de fin 2009 prélude un cygne

magnifique pour l’avenir.

A la santé d’Andersen et du cygne !

11


4

La découverte du riz vert-jaune de 2010

(Qu’est-ce qu’il est long ce chapitre ! … Et quel suspens !)

12


← Hello Copenhague : mug à moitié vide, vert à moitié plaint

Hello 2010 : Quel scénario 2.0(10) ?

Publié le janvier 4, 2010 par renaudfavier : vers le blog

Hello 1er avril 2010 et Joyeuses Pâques →

Les ex-fans des sixties annoncent le retour de la parenthèse enchantée, Austin Powers

avec un iPod, Sophie Marceau en James Bond Girl (gros challenge, parce qu’Ursula

Andress susurrant « Under the mango tree » en bikini blanc sur une plage jamaïcaine,

ça faisait presque oublier le « Play it again, Sam » de Bergman -Ingrid, pas Ingmar-

d’une nuit à Casablanca).

Vers un happy end « à la Spielberg » ? Un dess(e)in (animé) vaut mieux que de longs

discours … (désolé, pas trouvé comment réduire la taille des « thumbnails » géants).

Les millénaristes fans de Stieg Larsson prédisent pour leur part des catastrophes

tigrezedragonesques, des syndromes chinois titaniquiens, des guerres des mondes

godziliennes, un mondo cane à la sauce Moore (Michael, pas Roger). Pour eux, le Mur

est tombé mais pas The Wall.

Scenario catastrophe ? Dess(e)ins

Ultra-violence, science sans conscience, déni suicidaire … l’avenir hésite entre les

deux directions et le futur bégaie. On pense à Bill Murray (le pince-sans-rire de « Lost in

translation ») dans « Un jour sans fin - Groundhog Day ». En reportage sur le réveil

printanier de la marmotte, il découvre au matin que la date n’a pas changé et qu’il est

condamné à revivre un par un les événements de la veille. Les jours passent, Murray vit

la répétition infinie du Jour de la marmotte.

Script à la « Groundhog Day » pour le Millenium ? Dess(e)ins

Ras le bol des marmottes ? Assez des scénaristes sans audace, des stars ou avatars à

bonus mais sans supplément d’âme, des effets plus spéciaux que les films ? Envie de

vraie vie de cinéma (et vice-versa) comme Hanna et ses sœurs ? Besoin d’y voir clair

comme Harry le réalisateur dans tous ses états qui avait perdu le focus ? Espoirs

inavoués de comédies érotiques de nuits d’été ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur 2010 sans jamais oser le demander …

Dess(e)ins (nb la scène complète d’Harry avec l’épatante descente en ascenseur est

régulièrement censurée en anglais sur Youtube, mais on la trouve souvent en … italien

en fouillant bien. De toute façon, 5 extraits, c’est juste un avant-goût : Woody ça

mérite 2 ou 3 heures de surf sur internet, ou plutôt un passage dans une bonne salle de

ciné.)

Et maintenant, en avant 2010 !

Par-dessus bord les powerpoint et les illustrations des Armstrong Brothers (Louis pour

la musique et Neil pour les dialogues). « O tempora, O mores » (pour les incorrigibles

des BD des sixties). Ya basta ! (pour les groupies du Che). On tourne la page et on

fonce !

D’abord parce que « Les hommes de peu de mots sont les meilleurs » (attribué à

Shakespeare mais douteux car sauf erreur jamais cité dans Lucky Luke, alors je suis

donc je doute).

13


Ensuite, parce que Développement Durable oblige, bien sûr ! En 2010 plus de papier ni

d’émission de carbone (je voulais placer « dura lex, sed lex », mais le Conseil d’Etat m’a

taxé mon effet sur le fil, tant pis pour cette fois).

Aussi parce que 2.0 oblige, bien entendu ! Fini les powerpoint. En 2010 il faut du web

collaboratif, du réseau social, du networkcentric, du iPhone ready, du google-phone

compatible (là, je peux caser « sic transit gloria mundi »).

Enfin, HADOPI oblige, cela va de soi ! Au placard les copier-coller de citations de

Shakespeare empruntées à Lucky Luke (« alea jacta est » est en revanche encore

citable, le gaulois en tribu est moins à cheval sur les principes que le cow-boy solitaire),

les shadoks pirates et les images paparazzées avec bande-son téléchargée. « O’

tempora, O mores » pour 2010.

Alors, condoléancer le vieux millénaire sur Twitter, avec fond sonore sur Deezer et des

vidéos Youtube et Dailymotion sur Blip ?

Cela serait moderne mais un peu brouillon. Un peu court pour enterrer un siècle qui s’il

n’a pas été des Lumières (Voltaire, Montesquieu, mais aussi Franklin et Jefferson, Kant,

Diderot et Rousseau, et même Adam Smith et d’Alembert, il avait du style le 18ème), …

ni même des Lumières (Auguste et Louis ont juste inventé le cinéma, comme quoi la

capitale de Gaules a su offrir autre chose à la France qu’un entraineur poussif, un

manager général pesant et les Poulidor de la Champion’s League), … aura quand

même été celui des Lumières (« …de la ville », Chaplin, 1931, lumineux, forcément

lumineux) … avant de voguer vers les ampoules à basse tension bruxelloises, après

avoir hésité quelques temps entre les néons tristes d’outre-mur et les

éclairages adolescents, sinon incandescents, d’American Graffiti.

Ce serait un peu court : Court Bouillon de Goscinny ? Court Forrest, court de Gump ?

Cours Saléchalotte ? Court métrage ? Court âge ?

Trop court et pas assez théâtral en tout cas (le K, de Buzzati ? le beau cas d’Achille

Talon ? Cas « Un » cas « A » ?) pour démarrer (enfin !) un demain potable.

Alors qu’on pourrait dire, en paraphrasant Rostand et en faisant appel aux films du

siècle … Oh ! Dieu ! … Bien des choses en somme. En variant le titre, par exemple,

tenez :

L’arnaque (l’histoire des descendants de Butch Cassidy et le Kid un siècle plus tard,

Newman et Redford encore épatants, forcément épatants) : « Moi, monsieur, si j’avais

un tel bonus, Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse! »

Home (photogénique, jolie musique, bilan carbone à vérifier) : « Mais il doit chauffer

dans votre Monde! A Copenhague, faites-vous fabriquer un hanap! »

La Crise (l’air du temps selon Corinne Serreau avec Timsit et Lindon) : « C’est un

roc!…c’est un pic!…c’est un cap! Que dis-je, c’est un cap?… C’est une péninsule! »

Dr Folamour (Kubrick et Peter Sellers atomiques) : « De quoi sert cette oblongue

capsule? De dissuasion, monsieur, ou de boîte à c… ? »

Les Oiseaux (Hitchcock, Alfred, inquiétant comme il adorait l’être et bien servi par ses

acteurs volants) : « Aimez-vous à ce point les oiseaux Que paternellement vous vous

préoccupâtes de tendre ce perchoir à leurs petites pattes? »

Austin Powers (Brice de Nice à Londres, gags lourdingues réservés aux pré-ados,

comme les fraises Tagada, bien sûr): « çà, monsieur, lorsque vous pétunez, La vapeur

du tabac vous sort-elle du nez Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée? »

Danton (Wajda, admirable mais plus façon intello Palme de Cannes que glamour à la

Oscar): «Gardez-vous, votre tête entraînée Par ce poids, de tomber en avant sur le sol !»

14


Les Bronzés (sur un malentendu …) : « Faites-lui faire un petit parasol De peur que sa

couleur au soleil ne se fane ! »

Wall Street (Douglas, Michal, pas Kirk. Convaincant, trop convaincant) : « L’animal seul,

monsieur, qu’Aristophane Appelle Hippocampelephantomadofélos Dut gérer dans ses

fonds tant d’argent et tant d’or ! »

Kill Bill (Pulp Fiction à l’arme blanche, sans Travolta. Enterrement de 1ère classe) :

« Quoi, l’ami, ce sabre est à la mode? Pour fendre son prochain, c’est vraiment très

commode ! »

The Perfect Storm (Clooney capitaine courageux, moins chanceux qu’avec Nespresso)

: « Aucun vent ne peut, Capitaine magistral T’emporter tout entier, excepté le mistral ! »

Pulp Fiction (Kill Bill sans sabre mais avec Travolta et gros calibres) : « C’est la Mer

Rouge en ce règne ! »

Les Tontons (cultes pas commodes familiers de Lulu la Nantaise, une blonde comaque)

: « Pour un flingueur, quel enseigne ! »

Les Tontons again (tigresques ! se préparent des nervousse brèquedaones) : « Est-ce

un c…, est-ce à cela qu’on les reconnaît ? »

Vicky, Cristina, Barcelona (tigresses ! au bord de la crise de nerfs) : « Ce monument,

quand le visite-t-on ? »

La folie des grandeurs (c’est l’or, Monseignor) : « Souffrez, monsieur, qu’on vous salue,

C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »

Le bonheur est dans le pré : « Hé, ardé! C’est-y un siècle? Nanain! C’est queuqu’ année

géante ou bien queuqu’millénaire nain ! »

Danse avec les loups (dernière prairie avant la nouvelle frontière, tristes bisons aurait pu

titrer Lévi-Strauss -Claude, pas Jean-) : « Pointez contre cavalerie ! »

Ocean eleven (Yes they can !) : « Voulez-vous mettre l’année en casino? Assurément,

monsieur, que ce sera le gros lot ! »

Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot : « La voilà donc cette année qui des traits de

son maître veut détruire l’harmonie! Elle en rougit, la traîtresse ! »

Un doute sur un vers ? On peut vérifier la tirade. On dira ce qu’on voudra, mais le

théâtre, des fois ça passe bien au cinéma. Ce siècle qui avait 10 ans mériterait qu’on lui

filme du Shakespeare (la Tempête), du Corneille (le Cid), du Tchekhov (la Cerisaie), du

Reza (Art, à voir sur http://www.dailymotion.com/video/x66105_art-de-yasmina-rezala-piece-aux-2_fun),

du Molière (Tartuffe soit qui mal y pense), du Beaumarchais (l’autre

Tartuffe, Figaro l’insolent) … !

En attendant, merci à Edmond Rostand du soutien technique pour cet entracte, même

si toute ressemblance serait non seulement fortuite mais aussi anachronique qu’une

Nike au pied de Marie Antoinette dans un film de Coppola (Sofia, pas Francis Ford).

Pour les amateurs, la version complète avec, dans le rôle de Cyrano, Jean-Paul

Coquelin, petit-fils de Constant dit « Coquelin aîné », créateur du rôle en 1897 :

http://www.deezer.com/fr/#music/coquelin/cyrano-de-bergerac-257266

Mais halte ! Les entractes doivent avoir une fin (il y aurait à cet égard une réflexion à

mener sur la faim programmée des ours polaires au soleil de minuit et la fonte des

eskimos dans les salles obscures du cinéma de la même heure : mystère, mystère

glacé …).

La suite, le bonus comme on dit en vocabulaire DVD (la seconde partie de la

séance, ou encore les « rushes » en langage cinéma d’hier), se trouve dans un avatar

2.0 de carte de vœux sur PearlTrees. PearlTrees, d’abord parce que c’est une startup

15


française et que leur trouvaille m’a amusé, ensuite parce que j’ai essayé de bidouiller

sur Second Life, mais si c’est plus excitant que powerpoint, c’est incroyablement pas

pratique, lourd et beaucoup trop lent. A re-tester l’an prochain si le logiciel s’améliore et

si rien de plus « geek » n’est apparu sur le net dans 12 mois. Quant à Twitter, ça

manque de caractères (140 en l’occurrence, c’est un peu court, mais on l’a déjà dit),

tandis que Blip et Deezer sont trop spécialisés, « de genre » ou « pas grand

public » pour rester dans le vocabulaire cinématographique.

PearlTrees, c’est un peu d’Art(s) et d’Essai(s), on aime ou pas, c’est expérimental,

toujours « en construction » et un peu en dehors des codes, parfois agaçant quand

d’un clic on se perd ou quand on mélange irrémédiablement un tas de perles, mais ça

vaut le coup d’être attentivement suivi en 2010, c’est un des trucs excitants du moment

sur le web. Pour se faire une idée, séance permanente sur :

http://www.pearltrees.com/#N-s=1_390208&N-f=1_390208&N-u=1_28783&Np=2427541

Le mode d’emploi est en ligne. Pour butiner dans le labyrinthe « 2010, Silence on

tourne ! », cliquer une fois sur une perle ou un arbre à perles pour les sélectionner, deux

fois pour « entrer ». Une fois la perle ouverte, on peut continuer à naviguer dans le web

via l’application lancée, revenir dans le PearlTree en cliquant sur le pictogramme en bas

à gauche, s’égarer, s’échapper et revenir quand on veut…

Se balader en 2.0(10) dans PearlTrees, c’est simple comme « bonjour », ou plutôt en

l’occurrence « bonne année ».

Mais attention, une fois dans cette manière de « Matrix » mêlant Facteur Cheval et

Lewis Carroll, on peut aller à peu près n’importe où dans le web et y passer tout 2010,

et plus si affinités.

Coupe-file pour très pressé allergiques aux perles (pas très crédible à ce stade de la

conversation … mais ça me rappelle le jazzy « When Harry met Sally », quand Harry

explique à Sally qu’il commence toujours en lisant la dernière page des livres, au cas

où … ) :

• Bonne année en 140 caractères : http://twitter.com/renaud_favier

• Bonne année en musique (tout finit en principe par des chansons, ou alors c’est

que le ciel est tombé sur la tête d’Assurancetourix) http://blip.fm/renaud_favier

• Bonne balade en 2.0(10)

RF – Janvier 2010

ps : un petit shadok quand même, pour le plaisir

Un petit autre parce que quand même, 2009 nous a bien pompé l’air

Et le petit dernier, tellement fait pour 2010

Oooppps ! J’allais oublier le dernier ingrédient des meilleurs vœux 2.0(10)

Cette fois-ci …

C’est fini pour aujourd’hui

16


5

La découverte de 2010 www.france.fr

(Quel vaste programme ce chapitre là ! On croirait presque aux Trente Glorieuses 2.0…)

17


← Hello 2010 : Quel scénario 2.0(10) ?

Hello, temps qui passe, temps présent, temps pis →

Hello 1er avril 2010 et Joyeuses Pâques

Publié le avril 1, 2010 par renaudfavier

Le premier trimestre est passé.

C’est encore un peu la crise ou sa convalescence, voir :

• http://minu.me/1z0s

• http://minu.me/1z0t

• http://minu.me/1z0v

Mais, selon la formule consacrée : « Jusqu’ici tout va bien »

Copenhague est à la trappe et le thon rouge est aussi mal parti que l’ours blanc ou les

bêtes à cornes ou ailerons supposés aphrodisiaques mais rien de très gravement

nouveau sous le soleil. A suivre pour se tenir au courant ou soutenir une bonne cause

parmi trop d’autres : http://www.wwf.fr/ ou www.unicef.fr par exemples.

A part quelques tremblements de terre ailleurs ou sécheresses loin et une tempête très

près qui a rappelé les règles de base pour les permis de construire, business as usual,

pas d’éruption volcanique majeure, pas de nouvelle épidémie de vaccins et pas de

crash financier. La fin du monde et 1929 ont, semble t’il, été momentanément évités,

les paniers AMAP luttent contre le réchauffement climatique et la faillite grecque

met les points sur quelques « i » européens tandis que les succès du « modèle

allemand », ne vont pas sans déclencher certaines divergences d’analyse mais

permettent, pour faire lien avec une vieille blague de l’Almanach Vermot parce qu’on

est quand même le 1er avril, de chercher les clefs de l’avenir où on les a perdues et pas

où il y a de la lumière (ou des caméras).

Les cafés de Saint Germain des Prés n’étant plus lieux de débats intellectuels sur les

lendemains qui chanteront, le sexe des anges politiques ou la psychanalyse des

contes de fées sociaux, les Gaulois discutent par Internet ou sur la TV publique de

boucliers de Brennus fiscaux, sociaux, bientôt carbones … « O tempora, o mores … »

(relire Astérix « Le bouclier arverne »). Ils ont aussi profité du calme de la saison d’hiver

pour brainstormer sur la compétitivité de leur industrie, la traduction française de

« Mittelstand », les ETI, le permis de chasse à la croissance à l’international, le « Made

in France » et autres sujets connexes au patriotisme économique et à son vilain cousin

toujours à l’affut d’un mauvais coup, le protectionnisme.

Le très documenté rapport du Conseil d’Analyse Economique sur la relation entre

la performance et l’investissement direct étranger est déjà téléchargeable sur

http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/CAE89_IDE.pdf, (résumé 4 pages

http://www.cae.gouv.fr/IMG/pdf/CAE-2010-02_IDE.pdf ). Convaincant le plus souvent,

à la frontière du tautologisme parfois, ce rapport est une saine lecture.

Sur le « Made in France », très commenté par la presse lors des Etats Généraux de

l’Industrie, un rapport officiel attendu en mars devrait sortir courant avril. D’un point de

vue modestement perso à quelques jours de Pâques, le civisme économique 2010

peut ressembler à un chemin de croix. Ci-après quelques exemples vécus

récemment sur le « made in France ».

18


Contrôle technique oblige, j’ai remplacé un véhicule (de près de 25 ans et devenu un

peu capricieux, certes) qui fonctionnait très bien dans son rôle de base d’instrument de

transport d’un point A à un point B, ne polluait pas plus que nécessaire (moteur à

essence, pas diesel à fumée noire, et contrôle de CO2 régulièrement OK) et ne

consommait pas plus en ville que n’importe quelle citadine récente. Dura lex, sed lex, le

contrôle technique ne connait pas la crise et le morceau de pare-choc qui manquait et

qui n’existait plus en catalogue ou même en casse risquait certainement d’éborgner un

passant qui aurait passé la tête au ras du bitume. Ayant renoncé à lutter contre

Courteline et abandonné le projet d’un geste symbolique « développement durable »

faute d’hybride made in France et accepté de ne pas acheter « logique » made in

Roumanie ou « ludique » made by Germany in England ou Smart made in France but by

others (et vraiment tout petit) afin de soutenir ma conscience et l’emploi en période de

crise, j’ai conclu avec un des constructueurs nationaux en mettant de côté les

préceptes familiaux datant des sixties (« germanique ou japonais tu achèteras car elles

roulent mais ne rouillent »), les doutes sur la nationalité des actionnaires du

constructeur, l’incertitude sur le lieu de fabrication et l’origine des composants, enfin la

suspicion légitime sur l’impact réel en termes de balance commerciale. N’ayant donc

pas cherché à vérifier où la machine était fabriquée et étant parvenu à éviter les délais

de livraison abracabrantesques en choisissant une occasion presque neuve (mais ne

permettant pas la prime à la casse, hélas), force est de reconnaître que le contact

commercial, la voiture et le service qui vont avec sont jusqu’ici parfaits.

Divine surprise, mais … c’était 2009 ! En 2010, ça se gâte.

En cuisine que je devais équiper : à part les plaques de cuisson dont une marque est

encore assemblée en Alsace, le magasin (français d’origine mais racheté depuis

quelques années par un groupe britannique) n’avait rien, absolument rien de

vaguement Made in France même en acceptant de payer (un peu) plus cher pour pareil,

voire (un peu) moins bien, comme c’était encore possible dans ma jeunesse. La Mère

Denis est revenue à la télé mais les frigos et lave-vaisselle sont au mieux allemands, les

machines à laver apparemment plus ou moins toutes italiennes sous des noms

germaniques, scandinaves ou français, et les micro-onde invariablement made in China

avec quelques exceptions thaïs et vietnamiennes. Pour le micro-onde, j’ai trouvé une

marque japonaise, ça fait plus sérieux mais c’est également fabriqué en Chine. Too bad

pour la cuisine made in France, à moins d’avoir la place pour une vieille Godin d’avantguerre,

tout au plus peut on acheter quelques casseroles en fonte et poêles antiadhésives

au téflon avec drapeau bleu blanc rouge, un poivrier Peugeot (ça c’est pour

équilibrer la pub en douce parce que la voiture, quand on voit comment je m’appelle, il

ne peut y avoir de doute) et des topinambours cultivés sans engrais étrangers en vente

directe du petit producteur. La bonne nouvelle pour l’emploi en France c’est qu’avoir

trouvé un vendeur compétent et attentif, ça m’a évité deux ou trois grosses bêtises que

les sites Internet m’auraient laissé faire sans sourciller.

Au salon : j’ai acheté un ordinateur portable. No comment, à l’école on m’a appris que

la France et son champion Bull du Plan Calcul ont inventé le Micral mais il doit y avoir

eu un bug quelque part parce que c’est encore pire que côté cuisine, même plus un

Goupil de service caché à l’arrière des rayons ou un modèle d’occasion

possible. J’ai pris le modèle californien de base 100% made not in France dans ce

magasin qui vend aussi des livres et qu’à tort ou à raison je crois encore un peu

gaulois, voire vaguement citoyen. J’en suis d’autant plus content qu’il est joli et me

rappelle mes années d’étudiant semi-rebelle avec les pub « think different » tellement

réussies qu’on y croirait presque, mais sauf si le processeur contient des morceaux

produits à Grenoble, je crains de n’avoir que très peu contribué à l’emploi et je ne suis

pas certain que ces pommes soient très vertes au demeurant. Anyway, les vendeurs du

19


magasin sont toujours aussi sympas et compétents et eux au moins auront travaillé

grâce à cet achat.

Au salon bis : l’abonnement internet, le cauchemar si on essaye de comparer les offres

sur écran, les triple ou quadruple play avec 3G+, les groupages et dégroupages à

géométrie variable etc … mais si on prend le fournisseur avec le mot France dans son

nom et basta cosi, ça marche en fait assez simplement, sans trop de paperasserie, et

les commerciaux sont humains et super sympas au téléphone. On peut

avoir vaguement le sentiment que les autres opérateurs proposaient plus ou moins la

même chose pour un peu moins cher et étaient étonnamment tous plus ou moins

gaulois à ce stade mais parfois il faut trancher au glaive sans trop se poser de

questions ni demander si le délai d’attente au téléphone sera aussi court pour le

support technique au cas où … Cocorico donc même si sûrement tout le barda

électronique doit être made in far away, ça fait plaisir d’être branché sur les PTT qui ont

inventé le Minitel.

En vacances enfin, quelques jours au ski. La station a été plus ou moins rachetée par la

Caisse des Dépôts, ça c’est bien gaulois (même si les télésièges ne sont pas de la

marque de ce fleuron isérois qui a été racheté par un groupe italien), il y a partout des

photos de nos champion(ne)s (c’était imprévisible qu’ils reviennent sans même une

médaille) et mon coach est un ancien de l’équipe de France avec ESF écrit dessus

comme le porc salue (pas résisté, désolé) : plus gaulois tu meurs, jusque là tout va

bien. Mais ça se gâte quand même : ni skis, ni chaussures, ni bâtons, ni lunettes, ni

casque, ni gants, ni protège-tibias pour le slalom, ni bonnet, ni rien de rien de made in

France n’est achetable ou louable pour s’équiper alors qu’il y a 30 ans Killy raflait

toutes les médailles avec du matériel et le toutime made in 100 km autour de Grenoble

et ses chaussures en cuir de vache de pas loin. Il y a un bug aussi dans le Plan Ski on

dirait. Pas très grave si le réchauffement climatique fait fondre les glaciers mais quand

même, c’est un peu déstabilisant de glisser sur des skis de marque US made in Austria

pour le géant et suisse pour le slalom, avec des chaussures italiennes inévitablement.

J’ai encore mes vieux bâtons Look d’il y a 25 ans avant que Tapie les rachète et

revende, mais ils étaient déjà made in Italy. L’honneur gaulois est pourtant sauf : le

lipstick de l’Occitane en Provence (qui semble avoir relancé son projet de cotation à

Hong Kong pour financer son développement en Asie, magnifique boite qui surfe

superbement sur la mondialisation) est fait quelque part en France et il parait qu’un

petit fabricant continue à produire des skis sur-mesure quelque part dans le Jura tandis

que les nouveaux propriétaires de Rossignol et Dynastar (revendus l’an dernier par

l’américain Quicksilver à un pool d’investisseurs) n’ont pas jeté l’éponge de la

fabrication en France.

Bon, j’entends sonner, c’est la fin de la pause déjeuner, un nouveau trimestre de pêche

à la compétitivité et de chasse au « made in France » débute : au travail. Ou alors ce

sont les cloches de Pâques ?

Byzeway, les chocolats de Pâques, c’est une occasion de faire travailler un peu des

gens, des artisans de proximité par exemple, voire de fondre du chocolat (si possible

un peu équitable) dans ses propres moules en mode convivial. On n’est pas obligé

d’acheter seulement des petits lapins dorés mondialisés (je n’ai pas dit « lapins

crétins »).

Joyeuses Pâques

RF

20


← Hello 1er avril 2010 et Joyeuses Pâques

Coupe du Monde : un fauteuil pour deux ce soir →

Hello, temps qui passe, temps présent,

temps pis

Publié le avril 16, 2010 par renaudfavier

Un grand journal du soir consacre son magazine du week-end à Jean-Paul Sartre, 30

ans après sa mort*.

Qu’on aime ou pas l’homme ou ses causes et qu’on partage ou non certaines de ses

idées plus ou moins fixes et détestations plus ou moins tenaces, la photo de

couverture enjolive les kiosques et heureusement aucun liberticide n’a eu l’idée,

somme toute assez « sartrienne » pourtant, d’en effacer la fumée.

L’édito rappelle joliment qu’en 1979, Sartre « à son meilleur » s’associait à Aron au

service de l’humanité souffrante. Pour le reste, « no comment » comme on dit sur

Euronews, c’était il y a 30 ans, c’était un autre siècle, un autre millénaire, un autre …

Monde.

Ce supplément du week-end « rachète », au moins vis à vis de la frange plus bohème

que bourgeoise des lecteurs du quotidien du soir, l’incongru supplément « spécial

montres » qui consacrait quelques jours auparavant 64 pages de grand papier glacé à

l’indispensable « actualité de l’horlogerie » et aux essentielles « nouveautés des

marques en temps réel ».

Evidemment, le luxe est ce qui différencie l’homme du singe et à tout prendre le bilan

carbone des montres est moins calamiteux que celui de l’outil de transport aux « lignes

nerveuses » et jantes Lugano 19″ en option proposé en 4ème de couverture du

supplément week-end, hommage paradoxal à l’existentialisme.

Bien sûr, l’investissement dans les « garde-temps » à complications est finalement

moins ravageur pour la biodiversité et les paysages que le mitage des garrigues, le

tourisme « off limits » ou la chasse au grand gibier.

Enfin, peut être quelques artistes et artisans poètes fabricants de « petits cosmos

mécaniques » font-ils écho dans un trou de l’espace-temps au talentueux photographe

invité du magazine, spécialisé, ça ne s’invente pas, en … natures mortes !

Dont acte, le temps efface, emporte … il est temps.

Beau temps ?

Temps pis ?

Temps présent. Précieux.

* note pour la rédaction : programmer pour dans 30 ou 40 ans les suppléments

hommages aux anniversaires des disparitions du dernier tigre sauvage, du dernier ours

blanc en liberté et du dernier thon rouge résistant.

21


← Hello, temps qui passe, temps présent, temps pis

Compétitivité France : du mieux au 1er semestre →

Coupe du Monde : un fauteuil pour deux

ce soir

Publié le juillet 11, 2010 par renaudfavier

11 juillet 2010 : que le meilleur gagne ! #worldcup

Du moment que l’esprit d’équipe, le talent des joueurs d’exception, l’envie de gagner et

l’espoir d’avenir de nations prévalent sur les ambitions de trésoriers, les tripatouillages

d’apparatchiks et les compromis d’hommes du passé (et dépassés), si en plus on peut

voir Nelson Mandela danser de joie (Angela Merkel au 3e but allemand, ça valait bien

Fantasia …) et de nouveau une Reine (d’Espagne ou des Pays-Bas, whatever works)

courir après les joueurs à poil dans les vestiaires, ça aura valu le coup de faire une

petite overdose de foot en début de saison de parapente.

Et on s’en fiche un peu, en définitive, de savoir qui des Espagnols favoris ou des

Hollandais méritants va gagner ce soir, l’important c’est que le match soit beau et que

le sport sorte vainqueur sans trop de violence dans ou hors de stades, de soupçon de

dopage ou de tricherie, de rumeurs d’achat de match ou d’arbitres, de 3èmes mitemps

immorales ou de jeu contre son camp, d’insultes en une de la presse, de

péroraisons de sportifs en chambres et autres donneurs de leçons télévisuels

rassemblés en association des commentateurs français crétins et insupportables

qu’hélas le chant des vuvuzuelas ne parvient pas à couvrir.

Pour ce qui concerne les (a)mateurs français, tout nous semblera bien sûr un peu fade

après l’insoutenable suspense, la glorieuse incertitude du sport quand on ne savait pas

si les Bleus allaient sortir du bus ou pas, si Anelka allait insulter le pilote dans l’avion ou

pas, si quelqu’un allait démissionner ou pas, si Zidane était dans le vestiaire ou pas, si

Platini avait avalé de travers ou pas, si la supportrice du Paraguay allait tenir sa

promesse ou pas ( elle l’a fait http://sports.orange.fr/coupe-dumonde/2010/photo/dujour/2010/7578-elle-a-tenu-promesse.html

), enfin quelqu’un qui

honore le drapeau …

En outre, le monde entier connait déjà le résultat d’Espagne / Pays-Bas puisque Paul le

Poulpe a parlé et comme il y a encore moins que rien de regardable que d’habitude à la

télé ce dimanche soir (même pas un film sur Arte, une rediffusion quelque part en

deuxième partie de soirée ou un défilé de pontichiants sur résultats de sondages de

sortie d’urnes -funéraires ?- quelque part dans le monde), on va très bientôt pouvoir

retourner à une activité normale, genre profiter du temps merveilleux en soirée pour

boire une ou deux bières sur une terrasse pas trop bingo (bling-bling + bobo). Tous,

sauf Laurent Blanc qui va sûrement regarder le match pour au moins une fois voir du

foot en 2010, avant de commencer à brainstormer avec les « instances » puis peut être

un jour rencontrer des joueurs motivés et les entrainer pour gagner, ce qui semble tout

sauf une activité normale pour un sélectionneur professionnel de l’Equipe de France.

Ceci étant, il serait très injuste de décrier cette coupe du monde au motif que

l’arbitrage a été assez inégal, que Maradona n’a quasiment pas joué et que les

vuvuzuelas ont empêché d’entendre ce que Materrazi disait à Zidane. D’abord, parce

que c’est un des rares domaines d’activité économique (façon de parler vu les niveaux

des salaires et de sales airs) où l’Europe domine encore les pays émergents et où la

22


France marque les esprits sinon des buts, alors ne crachons pas sur ce(ux) que nous

avons adoré(s). Ensuite parce que de temps à autres il y a eu du beau jeu et que revoir

l’Uruguay au plus haut niveau avait quelque chose de doux pour les nostalgique du

monde d’hier. Enfin parce que ni l’Allemagne (Séville 82, c’est vil), ni l’Italie n’ont gagné

et ça, ça console un peu ceux qui aiment la vengeance froide.

Et il serait aussi dérisoire que tardif de jeter la pierre aux Bleus (et illégal, la lapidation

n’est pas autorisée en France), à leur sélectionneur (le seul à savoir lire apparemment,

sinon quelqu’un d’autre serait sorti du bus), à leur président (le seul à avoir démissionné

à ce stade), à leur entourage officiel ou privé, à leurs sponsors, aux vendeurs de télé

(ou d’espace publicitaire de mi-temps à double tarif), leurs experts des médias ou

expertes d’un soir venues les encourager et les soulager d’une tension nerveuse sans

égal sinon peut être celle de leurs investissements en banque (en « bourses » ?), même

si tout ce petit monde parait aussi irresponsable que coupable.

Cela n’excuse pas le masochisme de commentateurs de foot au moins aussi mauvais

que les joueurs ou le persiflage systématique de journalistes en chiens écrasés

reconvertis dans la catastrophe, le scandale, le people ou la calomnie depuis qu’il ne

subsiste guère de sujet ou de public pour autre chose en France. D’autant moins que si

la France n’a apparemment pas été victimisée par des arbitres vendus au parti de

l’étranger, un vent défavorable, des ballons mal gonflés ou un gazon mal planté, des

chambres louches dans des hôtels mal fréquentés, il y a quand même quelque chose

de suspect dans cette affaire.

Car comment expliquer que, hors la France, l’Italie, l’Argentine, le Brésil pour les grands

favoris, l’Uruguay pour les outsiders, soient tous sortis prématurément, victimes de

coups du sort, de frappes sur les barres, d’arbitrage contestable ou d’autres malheurs

moins encore explicables que ceux qui ont accablé l’Equipe de France ? N’y a t’il pas

une étrange communauté de destins entre grandes équipes toutes déjà championnes

du Monde ? N’y a t’il pas une étonnante similitude d’échec entre 5 équipes qui

partagent pour 4 d’entre elles … le maillot bleu ! Bon sang, mais c’est bien sûr, le Brésil

jouait en bleu quand il a été éliminé par les Pays-Bas ! Le bleu (la couleur du PSG,

CQFD) est devenu la couleur de la défaite au foot ! Tout s’explique, on a été

maraboutés ! Il n’y a qu’à regarder les 300 photos de la coupe du monde sur orange.fr

pour s’en convaincre, à commencer par celle-ci : http://sports.orange.fr/coupe-dumonde/2010/photo/dujour/2010/7673-capitaine-abandonne.html

.

Pour gagner du temps, powerpoint sur :

Déboires et une Victoire des Bleus … Rouges !

Bon sang, mais c'est bien sûr, le bug c'est le ... Bleu !

Elémentaire, mais cela ne nous dit pas qui va gagner le fauteuil international pour deux,

sauf si l’un des candidats ne joue pas en bleu et … si c’est le favori de Paul le Poulpe.

Bonne dernière soirée de coupe du monde d’ici 4 ans et si vous jouez aux chaises

musicales, ne vous laissez pas avoir comme des … Bleus !

Vae Victis !

RF

23


← Compétitivité France : du mieux au 1er semestre

Manifs, Retraites : vaste programme …

Publié le septembre 9, 2010 par renaudfavier

La rebellitude n’est plus ce qu’elle était

11 Septembre 2.010 →

On manque de manifs étudiantes. Les dégraisseurs de mammouths se font discrets et

les réformes de carte ou de programmes scolaires passent dorénavant d’autant plus

inaperçues qu’il semble généralement admis qu’en ce domaine comme en d’autres

tout change tout le temps pour que rien ne change jamais. Il faut dire que les étudiants

doivent rattraper le temps de travail perdu l’an dernier. Qui se souvient pourquoi

d’ailleurs ?

Il y a pénurie de mondialisme généreux. Les grandes causes humanistes peinent à

rassembler au pays des droits de l’homme et on est passé en peu d’années des

rebellions pour Solidarnosc aux publicités clandestines pour les remix de vieilles gloires

des carrés VIP. Les tremblements de terre, tsunamis et autres inondations

sont probablement trop nombreux, alors on manifeste sa solidarité exclusivement

devant les caméras (en bus, comme les bleus en Afrique du Sud …), ou alors en

charentaises devant la télé.

Quant aux « Prides », elles sont maintenant aussi gaies que la fête de l’Huma et

institutionnalisées qu’un after au Queen sponsorisé par un courant du PS ou un rallye

NAP dans une niche fiscale de banlieue chic.

Heureusement, il y a les retraites !

Les sexagénaires qui ont travaillé sans chômage pendant les « Trente Glorieuses » et

remboursé sans douleur leurs crédits immobiliers grâce à l’inflation,

les nomenklaturistes des régimes dits « spéciaux » et des fonds de pension défiscalisés

pour fonctionnaires, les privilégiés de la CSG « retraite » à taux réduit ou de l’exil fiscal,

la forêt prospère bien cachée derrière l’arbre pitoyable des petites retraites et des

déséquilibres : nombreux sont ceux, ex-68ards ou pas, qui se gardent bien de

proposer un partage équitable avec les futurs retraités auxquels ils ont déjà

généreusement réservé le chômage, le blocage de l’ascenseur social et la

marginalisation de la jeunesse.

Il n’y a pourtant pas besoin d’être médaillé Fields (by the way, on parle

moins du lauréat français de ce qui est rien moins que le Nobel de Maths que des

« exploits » souvent un peu nauséabonds de « sportifs » pas toujours exemplaires) pour

compter jusqu’à 3 :

1. si on n’a pas de fonds de pension ou autre machin permettant de capter un peu

des dividendes du travail du reste du monde (99% des habitants de la terre ne

sont pas français et la croissance est ailleurs pour plein de raisons), on échappe

au risque de krach boursier mais on doit compter sur la générosité des Djeuns et

futurs Djeuns de l’Hexagone. Jusqu’ici tout va bien, mais …

2. si les retraités trouvent indispensable de rouler en berline made in Germany

entre leur riad et leur mas ou d’acheter au moins cher possible tout le reste

made in China ou cultivé made in far away, leurs enfants n’ont pas de boulot et

ne peuvent pas payer les retraites dites par « répartition » pour ne pas

24


dire « paupérisation », CQFD. Mais, heureusement, l’enfer c’est chez les autres


3. plutôt que de pinailler sur 6 mois de plus ou de moins ou d’exégèser

sur la pénibilité de la conduite des TGV ou de l’assise dans des fauteuils rouges

inconfortables, il faut avoir le courage de regarder la vérité en face. Plutôt que de

lutter pour la défense d’avantages souvent bien mal acquis ou achetés à crédit

sur le dos des générations futures, il faut avoir l’honnêteté d’accepter de

partager les efforts. Plutôt que de se recroqueviller sur ses points retraites en

francs CFA, il faut ouvrir les fenêtres et oser préparer l’avenir.

La rebellitude sera lucide ou ne sera pas

RF

Ps : rien de très nouveau sous le soleil. On pouvait dés 2002 -et d’ailleurs bien avantprédire

l’avenir sans sacrifier un sanglier pour lire dans ses entrailles cf

http://membres.multimania.fr/renaudfavier/, mais tant que la politique française sera un

sport professionnel tenant plus du football que de l’esprit de Coubertin, on restera

au niveau des petits papiers (pas chantés, les footeux n’aiment pas bien les hymnes …)

25


6

La découverte de www.france.fr du passé

(Qu’est-ce qu’il est vintage ce chapitre ! …)

26


← Manifs, Retraites : vaste programme …

11 Septembre 2.010

Publié le septembre 11, 2010 par renaudfavier

21 Septembre : Summers away, la fin de l’été ? →

Le 11 septembre, j’étais à Roissy, en attente d’un vol pour Dakar.

J’ai vu du coin de l’œil un avion s’écraser contre une tour sur un écran. Je me suis dit

que c’était de mauvais goût de passer un film de ce genre dans un aéroport mais

comme le son n’était pas branché, je suis allé acheter des cigarettes en tax-free pour

mes collègues.

Il y a eu pas mal d’effervescence dans l’aéroport et on a vite su que quelque chose de

grave était en train d’arriver au Etats-Unis mais le vol de Dakar n’était pas annulé,

l’embarquement a eu lieu et je suis parti comme la plupart des passagers enregistrés,

me demandant simplement si le vol de retour ne serait pas reporté.

Sur le moment, c’était business as usual et je n’ai pas pensé que j’avais de la chance

d’être dans le bon avion.

Aujourd’hui, je pense aux morts du 11 septembre et je me demande si les responsables

sont tristes. Je pense aussi à des millions d’autres innocents génocidés.

Parce que si je ne suis pas très confortable avec l’idée qu’on construise une mosquée

à Ground Zero, je déteste les autodafés. Comme tout le monde au 21ème siècle,

j’espère.

Sur ce, je vais à la Fnac. Je vais racheter « l’Hygiène de l’assassin » et « les

Combustibles ». Amélie Nothomb, ça n’ébouriffe pas les synapses mais ça ira très bien

pour lire dans le métro.

Pour ne pas oublier.

RF 11 Septembre 2010

27


← 11 Septembre 2.010

Christine Lagarde : la femme la plus puissante de France ? →

21 Septembre : Summers away, la fin de l’été ?

Publié le septembre 22, 2010 par renaudfavier

Larry Summers, un des principaux conseillers économiques d’Obama annonce son

souhait de quitter le staff présidentiel pour aller enseigner à Harvard.

C’est le 3ème conseiller important qui quitte l’équipe gouvernementale en peu de

semaines. Début d’automne pour un Président qui a fait rêver à un nouveau monde

mais qui ne sera peut être pas prophète en son pays où les « Tea Parties » sont

furieusement tendances ? The going gets tough …

Si j’étais chien, mais je n’ai ni carte de presse, ni niche défiscalisée hormis un vieux

contrat Préfon dont j’ai un peu honte, et si Pierre Gattaz (GFI) n’était pas en train de -

bien- parler en direct sur radio BFM sur le thème du sauvetage de l’industrie, de la

compétitivité, du jeu collectif et de l’emploi en France, je serais tenté de me poser 3

questions :

- Est-ce un problème pour Obama ? Bien sûr, ça donne du grain à moudre à ses

opposants (démocrates surtout) à quelques semaines des mid-terms ; bien sûr,

c’est un peu comme quand Papin ou Zidane partent à la retraite, le trou d’air

secoue un peu ; bien sûr les Cassandre diront que le pays qui a tiré sur Kennedy

ne veut pas aller plus loin que Clinton (Madame, à l’extrême limite). Pour autant,

ce n’est pas un conseiller, si compétent ou influent soit il, qui fait un Président ;

pour autant qui sait quel est le dessous des cartes de ce départ ? ; pour autant

qui peut penser une seconde qu’Obama ne peut pas en claquant des doigts

reconstruire une équipe de « Best & Brightest » pour continuer ce qu’il a -bien-

commencé (bien entendu aller trop loin vers la gauche par clientélisme électoral

sera tentant et dangereux en 2011) ? Yes he can.

- Est-ce un problème pour l’Amérique ? Non, 3 fois non ! D’abord, la respiration

entre la sphère gouvernementale, le secteur privé et le monde de la formation est

une vertu garante de développement démocratique durable (copyright R Favier

2002, cf profession de foi de la campagne « de l’air pour la démocratie », un peu

en avance sur son temps ou son pays ou son arrondissement, il faut l’admettre

http://membres.multimania.fr/renaudfavier/) dont d’autres pays feraient bien de

s’inspirer ; ensuite ce qu’Obama y perd peut-être, Harvard et ses étudiants le

gagnent sûrement puisque ce n’est pas à Montréal que Summers a la tentation

de s’échapper (nb le contexte n’est le même ni que pour Juppé, ni que pour

DSK, ni même que pour certains anciens ministres français travaillant maintenant

pour ou aux Etats-Unis, n’est pas l’Amérique qui veut n’en déplaise au

classement du FT des masters de management qui n’est ni celui des MBA, ni

celui des grandes écoles, hélas pour la Grande Nation toujours à la recherche de

Gulliver) ; enfin c’est comme pour la mort, le départ serein quand le moment est

venu et que « le job est fait » (réécouter Matthieu Ricard passé sur France

Culture fin juillet sur le sujet, http://www.franceculture.com/emission-le-sensdes-choses-matthieu-ricard-2010-07-31.html)

me semble plus dans un certain

ordre des choses que les hystéries négationnistes de tous ordres (jeunisme,

congélations, fétichismes, archéo-conservatismes etc …) ou les petits meurtres

28


entre amis pour convenances personnelles avec larmes de crocodiles, si

délicieusement parisiens.

- Est-ce un problème pour le monde (pas le journal qui y trouvera d’ailleurs

sûrement un sujet) ? Non, 3 fois non ! D’abord, Who cares ? ; ensuite si d’aucuns

manquent de références sur le pourquoi du comment de la séparation entre les

marchands et le temple, aller voir Michael Douglas dans Wall Street 2 et relire

Amos ( http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?n_liv_cerf=472 )

pour les esthètes, Calvin pour les radicaux, Montesquieu pour tous ; enfin si bien

sûr 1929-45 et autres époques formidables montrent que l’économie ou la

finance sont des outils à risques et qu’il vaut mieux s’occuper à temps et

correctement de la Kreditanstalt, il n’y a pas longtemps je me suis levé tôt le

matin pour écouter radio Copenhague qui répétait « Please Help the World » …

Comme dit le proverbe : Summers à Harvard en décembre, Pâques aux tisons et l’été

sera chaud …

Désolé pour les amateurs de Stone et Charden mais le monde a changé depuis 1979,

les tubes ne sont plus ce qu’ils étaient, les étés non plus d’ailleurs : voir Arthus-

Bertrand ou Al Gore ou les récents discours à l’ONU sur les objectifs du millénaire …

RF 21/09/2010

ps : un petit bonus pour les « vieux », mais attention, on commence par écouter

Nostalgie, ensuite on ressort la platine à 45T et le carton de vinyles du grenier, et vite

on dérive vers Sardou sur Dailymotion ou les discours de Chaban sur le site de

l’Assemblée Nationale …

29


7

La découverte du passé de l’avenir

(Qu’est-ce qu’il est cyranesque ce chapitre là ! …)

30


← 21 Septembre : Summers away, la fin de l’été ?

Some like it short : Tony DCD →

Christine Lagarde : la femme la plus puissante

de France ?

Publié le septembre 22, 2010 par renaudfavier

Un bon livre sur Christine Lagarde vient de paraître chez Michel Lafon. (

http://livre.fnac.com/a2892678/Cyrille-Lachevre-Christine-Lagarde )

Le livre est écrit par deux journalistes du Figaro (Cyrille Lachèvre et Marie Visot) bien

informés et fatalement un peu suspects de parti-pris. Mais n’ont l’honneur douteux de

la plume acide des Péan et consorts que les anges déchus. Et n’ont à la Fnac des

Ternes droit à la tête de gondole que Carla pour un n’ième roman-photo à couverture

aguichante et Attali pour encore une brève histoire de quelques choses ou quelquesuns

dont on pourrait se demander qui écrit tout ça quand bien même la légende

voudrait-elle que le grand homme ait la vitesse de plume de Hugo, la célérité cérébrale

d’Einstein et se lève aux aurores pour pianoter avant ses cours, conférences et

présidences. J’ai râlé à la Fnac qui a l’excuse d’être en travaux mais a relégué la

« Grande Dame » dans un bas de rayonnage : on verra bien s’ils enlèvent un manga ou

un best seller sur l’avenir des retraites selon tel ou tel saint microcosmique pour laisser

une petite place à un rang correct à la femme la plus puissante de France.

Quoi qu’il en soit, la photo de couverture de Christine Lagarde est à l’image du modèle,

classique, forcément classique. Mais épatante et à ma librairie où je l’ai acheté pour

faire marcher le petit commerce et parce que j’aime bien l’équipe, le livre est très

correctement à l’honneur sur le présentoir principal.

Les 300+ pages en gros caractères (Times, forcément, c’est le Figaro …) se lisent bien,

c’est flatteur ma non troppo, taquin pour ceux qui le méritent (ex. p.77) sans tomber

dans le règlement de comptes, éclairant sur la personne qui a un jour déclaré « we

need troublemakers » ou quelque chose d’approchant dans une interview où elle

évoquait également le choix d’une moquette à motif de peau de zèbre pour son bureau

à Bercy je crois, mais qui ne transige pas sur certains principes et valeurs, jusque dans

les formes (ex. p. 173).

D’aucuns diront que ça manque de scandale, que c’est facile d’écrire sur certains

sujets et que l’essentiel était déjà dans un article de 2009 effectivement très complet :

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/10/01002-20091010ARTFIG00088–le-joker-desa-r-kozy-.php

.

Anyway, plusieurs citations sont séduisantes dans le livre de Visot/Lachèvre (par

ailleurs un poil moins cher que le nauséabond « petits meurtres entre camarades »

paru opportunément juste avant le raout d’été du PS à La Rochelle, drôle parfois mais

beaucoup moins bon pour le moral des troupes françaises, même celles des droites ou

des centres, qui sont bien obligées de cohabiter avec les éléphants roses ou rouges et

autres souris vertes ou caméléons) :

- « Les femmes sont comme les sachets de thé, elles révèlent leur force quand on

les plonge dans l’eau. » Je préférais à titre professionnel « le vrai enjeu du

commerce extérieur est à l’intérieur », mais la nageuse de compétition a haussé

son niveau de jeu.

31


- « Serre les dents et souris ». Personnellement, j’en reste à « Faire face », la

devise de Guynemer, mais c’est parce que j’ai de mauvaises dents et un passé

aéronautique.

- « Dans les grandes crises, le cœur se brise ou se bronze » (p.287). No comment,

qui oserait commenter Balzac ?

- « Everything is possible ». Yes, if you don’t know that it is impossible, Yes you

can …

Si on est très pressé, aller directement de l’amusante page 141 au chapitre « un ovni

politique » page 187, en survolant le techniquement incontestable mais un peu hagioanecdotique

quand même chapitre « la Grande Dame »

Ça ne vaut pas « le fil de l’épée » mais c’est une bonne enquête de journalistes, ça ne

prétend pas être de la grande littérature. Et on ne peut pas souhaiter à la France 10 ans

d’exil de Christine Lagarde à Colombay ou ailleurs pour méditer et écrire sur les

guerres modernes politiques et économiques, mondiales ou franco-françaises …

A voir si l’éditeur Michel Lafon a prévu une version pour iPad.

RF 22/09/2010

32


8

La découverte de l’avenir du flash-back

(Qu’est-ce qu’on aurait pu s’en passer de ce chapitre là ! …)

33


← Some like it short : Tony DCD

Développement Durable, vaste programme … →

Some like Cars : Mondial Auto 2010 de Paris

Publié le octobre 6, 2010 par renaudfavier

Délocalisation du salon devant un grand hôtel de l’avenue Georges V, hier : une vraie

voiture et quelques virilités anecdotiques du genre tracteurs urbains à pneus lisses,

coccinelles allemandes écrasées, fins de races latines sur le retour ou luxus asiatiques

aseptisées pour banlieusards des beaux quartiers.

Dommage, le tank jaune américain qui rôde habituellement dans le 8ème

arrondissement devait avoir d’autres macadams a malmener, une touche de couleur

donne de la bonne Hummer, surtout en automne pluvieux (plus vieux ?). Quant aux

cabriolets climatisés pleins de téléphones et de filles portables, rien en vue, la saison

est passée et de toute façon ils fréquentent plutôt les terrasses branchouilles.

On aura beau dire, les voitures, c’est comme James Bond, il y a « the real thing » et

« the others » et ça doit être horriblement humiliant de sortir du restaurant avec des

clients désirés, des fournisseurs tarifés ou simplement un(e) partenaire aimé(e) et de

devoir demander au voiturier une vulgarité … Pour certains, il va falloir trouver un autre

endroit pour frimer ou alors charger la batterie de la vieille Alfa qui s’ennuie au garage

et qui au moins fera sourire le concierge de l’hôtel et les passants qui aiment les

voitures.

En attendant, les Aston n’étant plus les Martin qu’elles étaient, the real thing éclipsait

donc toutes les gourmettes diesel devant l’entrée.

Mais n’est pas James qui veut et les autres sont au salon.

OSS 117

La CIA

Le KGB (modern style)

Les autres

Heureusement, il y a Mata Hari

Je veux pas cracher dans la soupe ni faire mon Eric Brunet (

http://livre.fnac.com/a2869616/Eric-Brunet-Dans-la-tete-d-un-reac ) et de fait je suis

plutôt très content de ma … Renault (ma 1ère voiture fabriquée au 21ème siècle,

d’occase évidemment), mais les bagnoles, même si c’est sûrement bon pour les

vertèbres d’avoir un tour de cou chauffant pour l’hiver en cabriolet, si c’est sympa

d’appuyer sur un bouton pour ouvrir la vitre et si ça évite de déformer les poches de ne

plus avoir besoin de clé, c’est juste plus ce que c’était …

RF – 5/10/2010

Ps : le bonus, pour le plaisir, parce que some like cars hot

34


← Développement Durable, vaste programme …

L’exception française … les PME votent ISF ! →

www.france.fr (france.monde?) vaste programme

Publié le octobre 14, 2010 par renaudfavier

Il y a des matins un peu « relouds » …

Les images des grèves et des manifestations en France passent sur les TV du monde

entier et réjouissent nos concurrents … du moins ceux qui prennent encore le temps de

regarder la télé parce que l’air du temps dans le monde réel est plutôt à bosser pour se

sortir du pétrin, sauf chez les bisounours flingueurs de Solferino et plus si affinités, ou

dans les pays de rentiers et de collectionneurs de timbres, bien sûr (le bouquin de

Hirsch est toujours à peu près introuvable en librairie mais on a compris le concept et

tant qu’à être à la librairie, on peut acheter le délicieux « Philosophie sentimentale » de

Frédéric Schiffter).

Mais regarder à la TV le sang français couler du pied dans lequel les tontons flingueurs

de tous bords tirent à la mitraillette n’est guère réjouissant, espérons que le nouveau

responsable de www.france.fr (déjà une jeune ministre ambitieuse mais prudente auto

dé-saisie le jour du lancement du site le 14 juillet et un publicitaire supposé miracle

démissionné plus ou moins volontaire il y a quelques jours : « au suivant » dirait Brel,

vivement France 2.0 pensent les geeks et certains politiciens l’œil rivé sur 2.012 ou

2.017 avec l’intérêt de la Nation et des citoyens chevillé au corps …) saura éviter le

naufrage et remettre le navire sur le bon Cap.

Quant aux grèves à Marseille et tant d’autres auto-mutilations de la Grande Armée, on

connait la chanson, ça fait penser à un autre bateau auto-coulé dont je ne me souviens

plus s’il rouille quelque part, s’il sert de casino flottant ou s’il a été désossé sans

tambours ni trompettes par des enfants esclaves d’un chantier naval exotique … Mais

Sardou n’est plus à la mode et de toute façon, les croisières pour nantis, ce n’est plus

dans l’air du temps. Le France, le Titanic, c’était au siècle dernier, le (You)tube de

demain, c’est ’Tu Te Nic’ … et le vidéo-clip est déjà sur Youtube.

Heureusement, il y a aussi la très bonne nouvelle du sauvetage réussi des 33 mineurs

chiliens. Tant qu’à être à la librairie, penser à regarder ce qu’il y a de Coloane et

Neruda. Et s’il y a un rayon DVD, voir si on peut trouver « Apollo 13 » avec Tom Hanks

épatant. Tous les « 13 » ne sont pas gris. Et tous les gris ne sont pas tristes, d’ailleurs,

quoi qu’en disent des poètes … français !

RF 13 Octobre 2010

Le bonus parce que quand même, on n’est pas la que pour pleurnicher sous prozac

avant la pré-retraite

L’Union Confraternelle des Chasseurs Internationaux de Faisans Emérites, au service

du Rayonnement Français, une certaine idée de la chasse en meute dialoguée, bien

entendu, par Audiard: « http://www.gaumont.fr/fr/film/Quand-passent-les-faisans.html »

(dans la série www.france.fr a du plomb dans l’aile, c’est dommage qu’intégrer dans le

blog des vidéos du Français Dailymotion soit plus compliqué que de cliquer-coller du

Youtube). Toute ressemblance avec de très actuels vendeurs de vessies pour des

lanternes ou avec des Tontons Flingueurs en activité serait bien entendu fortuite même

s’il y a comme un air de famille, comme un goût de pomme …

35


9

La découverte du flash-back conservatisme

(Qu’est-ce qu’il fait peur ce chapitre là ! …)

36


← www.france.fr (france.monde?) vaste programme

www.France Mai 68 2.0, vaste programme … →

L’exception française … les PME votent ISF !

Publié le octobre 15, 2010 par renaudfavier

La déduction fiscale des investissements ISF dans les PME pourrait être rabotée de 75

% à 50 %.

Si ce projet passe, ce sera « un revers pour Bercy et les PME » selon Radio BFM qui

est en général moins pavlovien.

Quelqu’un sait il quels sont les enjeux budgétaires ? Si un seul emploi se cache dans

cette niche là ? Si une seule startup française s’est développée grâce à quelques

investisseurs en mal d’optimisation fiscale ?

D’instinct, on se dit que quelques milliers d’euros d’optimisation (en français, d’évasion

?) fiscale ne font pas un business plan et que l’aspirine guérit d’autant mois du cancer

du poumon qu’on continue à fumer (et pas que du légal) au pays du diesel vert et des

allocations familiales aux polygames.

Mais les chiens et autres experts en compétitivité fiscale vont aboyer au passage de

cette petite caravane dans l’hémicycle. Le Zoo de Solferino va criailler à l’injustice et on

trouvera bien un député de la majorité com(patissant) pour faire grève de la faim pour

sauver l’investissement dans les PME créatrices de croissance et d’emploi de sa

circonscription (lire : essayer de conserver son siège en 2012).

Et si les règles du jeu politique à la française imposent de créer un impôt pour pouvoir

voter une loi qui le neutralise et ensuite une autre qui neutralise la neutralisation avant

de supprimer l’impôt jusqu’à l’alternance politique suivante de dans moins de 2 ans …

ou pas, ainsi soit-il, pourvu que les professions de foi des candidats aux prochaines

législatives soient envoyées avec le DVD des shadoks.

La commission des finances fait de l’agitprop faute de pouvoir toucher les mauvaises

graisses budgétaires ou les hérésies fiscales (Claude Allègre Ministre du Budget, ça

serait fun, il serait capable de mettre les élèves de maternelle dans la rue pour sauver

notre ami l’ISF ou alors de dire qu’il n’y a pas plus d’absurdité fiscale française que de

réchauffement climatique …), c’est vain mais probablement mieux que rien.

Examen dans l’hémicycle la semaine prochaine.

L’exception fiscale française, vaste programme …

RF 15 Octobre 2010

Bonus parce que l’ISF n’est que la partie émergée d’un iceberg tellement gros qu’un

paquebot (France ?) pourrait flotter dans une de ses crevasses.

37


← L’exception française … les PME votent ISF !

www.france : le coût de la panne (de) décence ? →

www.France Mai 68 2.0, vaste programme …

Publié le octobre 17, 2010 par renaudfavier

Jolies photos sur les manifestations étudiantes pour les retraites, ou contre, ou autre

chose, whatever works du moment que pendant ce temps là on oublie qu’entre les

Chinois qui bossent et les ex-68ards qui comptent leurs points retraite à la mamounia

et s’incrustent dans les grands bureaux en étages, la plage n’est probablement pas

sous les pavés de bonnes intentions.

Des manifestations très importantes, mais moins suivies que le 12 octobre, ont eu lieu

partout en France samedi contre la réforme des retraites, sur fond de durcissement du

conflit et de pénurie naissante de carburants, notamment à l’aéroport de Roissy.

( http://www.afp.fr/afpcom/fr/taglibrary/thematic/politic ).

Le monde est assez bien fait puisqu’avec ces manifs, pas possible de circuler en

voiture en ville alors pas besoin d’essence pour les Smart (made in France, by the way)

et les grèves des ports ou des raffineries ne dérangent guère dans les arrondissements

où vivent les syndicalistes, les politiciens et les … bloggeurs. Et comme la saison des

week-ends à Deauville est finie, pas grave s’il y a vraiment pénurie de carburant (pour)

fossile au pays du conservatisme éclairé conducteur de berlines diesel made in

Germany. Et si le TGV pour le Lubéron et les Golfs de banlieue sont en grève, il sera

toujours possible de rouler avec la Prius à sièges en cuir de madame (honni soit qui

pense « à siège en cuir aussi ») jusqu’à l’aéroport de Bruxelles, Londres ou Genève

pour aller demander l’asile politique à Marrakech ou dans une autre poussière d’empire

d’avant-hier (avant hiver ?).

Il faut que ça cesse !

Retenez les ou ils partiront, avec ou sans pub à la télé et sur Youtube.

Ach, l’exil, gross Malheur …

Je n’ai pas trouvé « Reds » dans les DVD à 10 pour 50 Euros à la FNAC (la pub

clandestine pour le made in France, ça devrait être obligatoire), et Dr Jivago est quand

même trop ringard mais j’ai déniché « Le Péril Jeune », « Soleil Vert », « Courage

Fuyons » et « L’insoutenable légèreté de l’être », parfaits pour un dimanche pluvieux où

les TV bêlent sur le nombre de manifestants et où à part un ou deux twits ironiques sur

le nouveau rapport dit « Attali » remis vendredi en catimini (pas le genre de la maison

pourtant) et les résultats provisoires du foot, rien d’excitant sur le net depuis que les

mineurs chiliens sont sortis de terre et expulsés de medialand.

Avec le café du matin au lit (c’est dimanche), j’ai regardé « Havana », un petit Sidney

Pollack alimentaire éreinté par la critique en son temps. La très craquante Lena Olin

(épatante dans l’insoutenable légèreté) et Redford rejouent « Casablanca » sur

générique de fin d’une certaine idée de Cuba. Et de début de la fin d’une autre toute

38


aussi certaine idée de la Révolution, mais c’est une autre histoire même si on a déjà vu

le film et si on connait la chanson. J’ai bien aimé le film (et Lena Olin, mais ça aussi,

c’est une autre histoire) probablement un peu par esprit de contradiction et parce que

la scène où Redford lave l’épaule de Roberta (pas glamour le prénom) est quand même

un prodige de renvoi presque subliminal au shampoing dans la jungle d’ « Out of

Africa » de Pollack avec Redford. Play it again ou encore de la pub clandestine, nsp,

chacun ses fantasmes et ses références, n’est pas critique à Télérama qui veut.

(R)évolution, vaste programme, on peut aussi regarder l’intégrale des shadoks pour se

changer les idées (?) …

RF 17 Octobre 2010

Le bonus du dimanche (un peu de hauteur dans un monde de brutes, made in France,

by the way 2.0).

39


← www.France Mai 68 2.0, vaste programme …

www.france.fr : le coût de l’exil « fiscal » →

www.france : le coût de la panne (de)

décence ?

Publié le octobre 19, 2010 par renaudfavier

Comme tout le monde, j’ai fait la queue ce week-end pour remplir le réservoir « au cas

où … » et comme tout le monde, j’ai dû ronchonner contre le « blaireau » qui n’avançait

pas devant moi, le « c…ard » qui klaxonnait inutilement derrière et la pauvre mamie

revenant de la messe qui ne savait pas comment débloquer la sécurité du bouchon du

réservoir de la voiture (made in elsewhere bien sûr) gentiment prêtée par son gendre

qui regardait Téléfoot, avec pour seule condition « d’aller faire le plein, belle maman ».

Pour me donner bonne conscience, je coupais le moteur pour faire du « stop & start »

(micro-hybride en « pubeux ») en espérant secrètement que les supporters du diesel

sousfiscalisé (tiens, une niche oubliée) allaient faire choux blanc.

En passant à la Bastille lundi, n’écoutant que mon courage (et FIP) pour aller à un rdv à

la Porte Maillot avec un gars qui avait traversé la moitié du monde pour venir au salon

de l’agroalimentaire et auquel je ne pouvais quand même pas poser un lapin à cause

de quelques lycéens solidaires des retraités, j’ai fait 10 minutes de sur place le temps

que quelques CRS viennent déloger une petite bande de guévaristes assis sur un

passage clouté (enfin façon de parler, en fait de jolies bandes blanches au soleil). Je me

suis garé au parking, pas la peine de tenter le diable. Une rutilante Jaguar toute neuve,

immatriculée en Bretagne, avait pris la même précaution. Je me suis demandé quel

était l’équivalent en emplois expatriés et en retraites bousillées de ce genre de choix.

Enfin, peut être le conducteur (99% de chance que ce soit un homme, quelle femme

regarderait Téléfoot dans un pénis de substitution de 5 mètre de long ?) est il anglais,

actionnaire de BP et exilé fiscal en Bretagne, auquel cas rien à dire, c’est un patriote et

un actionnaire avisé. En plus, ce n’est pas un dieselâtre, et le carburant peut faire la

différence cf ci après :

Quoi qu’il en soit, l’angoisse de la panne est une des névroses les mieux partagées en

France, à gauche comme à droite, puisque si les conducteurs sont prêts à beaucoup

de compromissions et sacrifices pour un peu de viagra made by BP ou autre entreprise

citoyenne exemplaire dont nous autres actionnaires directs et indirects nous félicitons

by ze way de l’excellente gestion, les passagères et auto-stoppeurs sont tout autant

préoccupés du risque du coup (coût ?) de la panne. Pour revenir au vrai (?) sujet, ce

n’est en effet pas parce que l’on n’est pas encore à la retraite, et généralement plus

près de la crèche que de l’hospice, qu’on ne doit pas être inquiet et révolté contre …

« whatever works » et particulièrement contre une réforme que tout le monde sait

indispensable. Comme on savait il y a quelques mois que si rien n’était décidé à

Copenhague, on irait à la catastrophe et il y a quelques semaines que si le dollar et le

yuan continuaient à baisser, on irait à la catastrophe. Quelqu’un a dit « Change » ? Non,

j’avais cru entendre mais c’était sûrement une hallucination, ou alors « guerre des

changes ».

Bon, je ne vais pas non plus faire mon « Mélenronchon ». Tout ce binz est un peu

pénible pour les visiteurs du monde entier qui viennent faire du tourisme en France ou

participer aux salons professionnels qui ne sont pas encore délocalisés mais il y a

40


moins de téléspectateurs que pour la coupe du monde de foot, les grévistes sont

moins payés que les guignols déguisés en Bleus exilés fiscaux en général et vacanciers

en Afrique du Sud en juin 2010, et surtout, le métro marche et la ligne 1 sera bientôt

automatisée. Un autre « Soleil Vert » est possible :

Bonne journée.

RF 19 Octobre 2010

Le bonus, parce qu’avec cette météo chafouine, on a besoin d’un peu de … soleil vert

dans le monde de brutes.

41


← www.france : le coût de la panne (de) décence ?

www.france-bleus.fr : états généraux du foot →

www.france.fr : le coût de l’exil « fiscal »

Publié le octobre 24, 2010 par renaudfavier

Un rapport à rendre public lundi par le SNUI (Syndicat National Unifié des Impôts)

montrerait que l’impact budgétaire et fiscal de l’ISF est marginal tout en soulignant,

opportunément à la saison des débats parlementaires, que non seulement le nombre

d’exils fiscaux est marginal, mais qu’il est en large partie compensée par des

« retours » (821 départs vs 327 retours).

Une publication récente de l’Institut d’Etudes du Crédit Suisse aurait pour sa part

estimé à 2,2 millions le nombres de millionnaires en dollars résidant en France (aux taux

de change actuels, 1 million de dollars équivaut peu ou prou au seuil de fortune pour

l’ISF, soit le prix d’un 4 pièces à Paris).

Tout cela poursuit une longue série de fantasmes, de suspicions plus ou moins

infondées, de réalités moins ou plus choquantes et de tentatives d’évasions

inégalement élégantes, la tatillonnerie ci-après approchant du degré zéro du panache

fiscal (pour ne rien dire du civisme mais l’époque est contestataire) :

En attendant de pouvoir consulter la version publique du rapport du SNUI annoncée

pour lundi, plusieurs organes de presse ont rebondi sur la « sortie » du sujet par la

Tribune vendredi. Notamment l’Expansion, avec l’inévitable commentaire pavlovien :

http://www.lexpansion.com/economie/isf-821-departs-327-retours_241181.html

http://www.lexpansion.com/economie/isf-821-departs-327retours_241181.html#commentaires

Au-delà des analyses forcément divergentes selon qu’on est plutôt supporter d’un club

politique de droite, de gauche ou du centre, payé par un think-tank « dit progressiste »

ou réputé « libéral », sponsorisé par un lobby ou par un autre, assujetti plus ou moins

confiscatoirement à une fiscalité qui n’est ni juste ni injuste dans l’absolu, ni laxiste ni

harcelante par construction, mais dont tant la complexité que les fuites (« niches », en

français de France) et les finalités (gabegies, en français de l’extérieur) laissent rêveur

(cauchemardeur, en n’importe quelle langue), 3 remarques :

- Plutôt que le nombre de propriétaires d’appartements à Paris ou de résidences

secondaires au bord de mer ou à la montagne qui s’installent à Genève,

Bruxelles ou anywhere près de l’hexagone 6 mois et 1 jours par an, et plutôt que

la perte fiscale rapportée à l’ISF collecté, c’est la croissance potentielle

manquée, le nombre d’emplois directs et indirects perdus ou non créés

directement imputables aux cessions et liquidations d’entreprises pour motifs

fiscaux, au sous-investissement et à la sous-capitalisation des PME qu’il serait

intéressant de comptabiliser.

- Nettement plus de 2 millions de français (se) sont délocalisés à l’étranger : plus

que le recensement de quelques centaines d’exils dits « ISF », on devrait étudier

le solde des migrations de créateurs d’entreprise, de jeunes, de vrais chercheurs

(sans polémiquer, un solde positif d’étudiants chercheurs en sociologie des

grèves ou histoire des nostalgies soixanthuitardes est un indicateur assez

42


inquiétant), de vrais investisseurs (sans polémiquer, l’investissement

défiscalisant en immobilier loué à des locataires insolvables, c’est assez peu

créateur de richesse), de vrais donateurs (sans polémiquer, les dérives

d’associations genre carrefour du développement ou autres ARC grande

époque, voir liste dans rapports de la cour des comptes, sont assez dissuasifs)

… Ou l’évolution des virements « Western Union », jusqu’ici plutôt orientés de

France vers les anciennes colonies, mais entre l’absence de retraite des anciens

et la pénurie de boulot pour les jeunes, la diaspora française devra bientôt

subvenir aux besoins des villages gaulois surendettés …

- Les chiffres datent de 2008 et les séries de données analysées sont incomplètes

: on sera en 2011 dans 3 mois, depuis fin 2008 le PIB chinois a cru de près d’un

quart, la faillite de Lehman a rebattu les cartes économiques mondiales, la crise

grecque secoue l’Euro et pousse inexorablement une partie de l’Europe vers des

rééchelonnements de dette en futur Club de Berlin (le Club de Paris, c’était hier

…), voire vers des dévaluations selon les tables de la Loi de Bretton Woods

(jusqu’ici tout va bien, l’euro-CFA n’est qu’une chimère pour déclino-pessimistes

indécrottables). C’est une des caractéristiques des pays dits « en

développement » de produire des statistiques obsolètes ou très orientées : en un

sens, voilà une bonne nouvelle pour la France, nous sommes peut-être en

développement malgré tout.

RF 24 octobre 2010

Le bonus, pour se rassurer : supposé économiquement « burnout » il y a moins de 10

ans, confronté à un cocktail explosif de difficultés démographiques et migratoires,

supposé irrémédiablement « clivé » par le bilinguisme, coincé entre la banquise et

l’hyper puissance US, enfin obstinément démocratique, le Canada montre un chemin

de sortie de crise et d’adaptation au monde d’aujourd’hui par le haut.

43


← www.france.fr : le coût de l’exil « fiscal »

www.france.fr : « Progresso », vaste programme … →

www.france-bleus.fr : états généraux du foot

Publié le octobre 30, 2010 par renaudfavier

Ouf ! Les manifs sont à peu près finies, la loi des papy-mamies a été auto-votée et il y a

de l’essence pour le week-end : la France peut passer aux choses sérieuses qui font

son rayonnement dans le monde.

Alors à Paris, des groupes de travail ont planché dur sur les bleus, la footocratie,

l’exemplaritude, la hauteur des chaussettes, la longueur des chèques, les tarifs des

3èmes mi-temps, la compétitivité, l’audimat …

Il faut dire qu’on n’a pas encore beaucoup vu ou entendu les bleus sur les retraites,

pourtant ils en connaissent un rayon et les grévistes milliardaires auraient pu venir en

bus pour partager leur expérience internationale avec les Djeuns.

La difficulté de partir à taux plein faute de points, ils connaissent : ils ont été expulsés

de leur hôtel 5 étoiles sans ménagement à peine leur match contre l’Afrique du Sud

perdu et même pas on leur a affrété un jet privé !

Ils ont même été privés du parachute doré, c’est vraiment trop injuste même s’ils ont

pu écouter pas mal de musique dans leur iPod pendant les « entrainements » et si leurs

oreilles ont dû siffler un peu.

Quant aux petites compensations d’après-match, sans primes, pas possible d’aller

dans les bonnes maisons à l’étranger, alors les « pauvres » sont condamnés à

l’amateurisme.

Et il y a encore pire : même les bons sont condamnés à des petits jobs 15 ans après

leur départ en retraite pour faire bouillir leur petite marmite.

Heureusement, Rama va remettre de l’ordre dans ce binz et nous motiver les poussins.

www.france-bleus.fr, vaste programme …

RF 29 Octobre 2010

Le bonus, retour aux fondamentaux de l’Equipe de France parce qu’un peu de

nostalgie ne fait pas de mal, surtout quand on parle de retraite.

44


← www.france-bleus.fr : états généraux du foot

France-Chine : « égal à égal », vaste programme… →

www.france.fr : « Progresso », vaste

programme …

Publié le novembre 3, 2010 par renaudfavier

Le choc d’une photo et un titre en gros caractères pèsent autant que des millions de

mots presque inutilement écrits ou prononcés et des milliers de maux inutilement

décrits ou dénoncés.

Ces mots et ces maux français ne sont d’ailleurs pas très nouveaux puisque depuis

qu’on a inventé les cafés, les comptoirs, la Révolution et l’Administration, les grands

soirs sont nocturnes ou ne sont pas, les belles sont souvent de nuit (le délicieux film de

René Clair n’est hélas pas encore disponible en DVD) et les réformes finissent mal en

général.

Au risque de décevoir les irréductibles Gaulois de 2010, notre cas n’est même pas très

original puisque de « Perestroïka » à « Yes we can », les vieilles grandes nations

cherchent toute la martingale qui leur permettra d’au moins échapper au syndrome

austro-hongrois, l’élixir de jouvence des empires (en pire ?), le vaccin contre les

invasions barbares et autres périls jeunes (le houblon et le choux fermentés semblent

bien marcher en Allemagne et en Corée du Sud, il y aurait quelque chose à bloguer làdessus).

Y a t’il au moins l’espoir d’un sauveur suprême pour la République des Lumières ? Pas

selon Marianne ( http://www.marianne2.fr/ http://www.marianne2.fr/Sarkozy-Aubry-

DSK-et-si-2012-etait-un-mistigri_a199249.html ) qui conclut malicieusement, à

quelques jours du G20 de Séoul « C’est un drôle de paradoxe : c’est au moment précis

où la mondialisation marque le pas et que se manifeste le retour des nations, que

l’appétit de pouvoir national diminue. Et s’efface au profit de l’émergence d’un intérêt

général mondial bien hypothétique quand nous éprouvons tant de mal à conserver

l’idée d’un intérêt général national ou européen. »

Et si une autre réforme était possible ? Et si après être resté longtemps le pays modèle

d’avenir, le Brésil avait quelque chose d’important à nous dire sur le vivre ensemble ?

« Ordem e Progresso », le positivisme, Auguste Comte, une certaine idée de la

démocratie … une certaine idée de 2012 … une certaine idée de la France … Mais le

Brésil n’est pas un pays sérieux, bien sûr …

Mais pour la France ? Que faire s’il n’y a pas de sauveur suprême et si le péril Djeun est

dans la rue et si insérer des vidéos Dailymotion est plus compliqué que copier-coller du

Youtube ? Cliquer et écouter Cédric Villani, épatant Djeun mathématicien de 37 ans

médaille Fields 2010. L’Esprit des Lumières n’est pas mort. « Nous pas Musée » a-t’on

envie de répondre avec lui aux Guignols de Canal !

http://www.dailymotion.com/video/xemugb_cedric-villani-31-08-2010-france-in_news

Bon, ce n’est pas tout ça, mais les sujets du jour, c’est les contrats commerciaux au

Kazakhstan, l’entente cordiale avec les Britanniques, la visite officielle de Hu Jintao, la

préparation du G20 et de la guerre des monnaies, la mission de Hillary Clinton en Asie,

les mid-terms, les Grenelles du foot et autres, la cabale anti Woerth, le livre d’interviews

45


de Vittori sur la gouvernance du monde avec C Lagarde et P Lamy, le remaniement, le

shadok cabinet … Vaste programme, à suivre sur Twitter

http://www.twitter.com/renaud-favier, c’est fait pour ça : la dictature … du

courtermisme (honni soit qui mal y pense) ne passera pas par mon blog de comptoir !

RF 3 Novembre 2010

Le bonus, parce que quand même, le Brésil, ce n’est pas le pays de Botero, quels que

soient les préférences des électeurs (au fait, Dilma Roussef a été élue successrice de

Lula et prendra officiellement ses fonctions dans 2 mois), et qu’en période d’entente

cordiale on peut se permettre un peu de pub clandestine pour le Royaume-Uni (joli nom

de pays, by the way)

Crédits / Remerciements : L’Express, Marianne, France24, Louison, Producteurs et

ayant droits des films, Youtube …

46


10

La découverte du conservatisme

post maoïsme

(Qu’est-ce qu’il est révolutionnaire ce chapitre là ! …)

47


← www.france.fr : « Progresso », vaste programme …

France-Chine : « égal à égal »,

vaste programme…

Publié le novembre 7, 2010 par renaudfavier

Enfin un Champion du Monde en France !

France-Chine : Oséo dans la cour du Grand ! →

Pour Forbes, le président chinois, qui occupait la deuxième place de son podium

l’année dernière, est désormais l’homme le plus puissant du monde. Il « exerce un

contrôle quasi-dictatorial sur 1,3 milliard de personnes, un cinquième de la population

mondiale », explique le magazine. « La Chine vient de ravir au Japon la place de

deuxième économie du monde et Pékin refuse de se soumettre aux pressions

américaines pour modifier son taux de change », poursuit Forbes qui rappelle que,

selon certaines estimations, la Chine aura dépassé l’économie américaine dans 25 ans.

« Contrairement à ses homologues occidentaux, Hu peut détourner des rivières,

construire des villes, mettre en prison des dissidents et censurer Internet sans

ingérence des bureaucrates agaçants ou des tribunaux », note le magazine. AP.

(Constance Jamet, Le Figaro 4/11/2010)

Exquise courtoisie chinoise : le triomphe (trop ?) modeste

Dans une interview exclusive au Figaro à la veille de sa visite d’Etat en France, Hu

Jintao proposait une coopération d’égal à égal à la France dans le cadre d’un

partenariat global stratégique Chine-Europe à « enrichir sans cesse », et un G20

ambitieux pour « un 21è siècle de paix, développement et coopération ». Et s’il plaçait

peu ou prou la France et le Portugal sur le même plan dans l’interview, c’est parce qu’il

se rendra au Portugal dans la foulée, honni soit qui mal y pense …

Churchill a dit « La première victime de toute guerre est la vérité » : ceci vaut d’autant

plus en guerre économique que les médias doivent exister en temps réel et rebondir

sur des informations de couloirs en l’absence de conférence de presse et qu’un climat

politique un peu délétère encourage les commentaires bien intentionnés. Quoi qu’il en

soit, sont naïfs et/ou tartuffes ceux qui découvrent que le milliard de grands contrats

annoncé lors de visites officielles est l’unité non convertible en emplois d’une monnaie

au taux de change très volatil. Le Parisien ne sert les intérêts que des esprits forts de

comptoirs de cafés en crachant dans la soupe franco-chinoise (article intitulé « le vrai

bilan… » dans l’édition de ce dimanche 7 novembre). Pour une leçon de diploréalisme,

JP Raffarin, M Rocard et même le patron d’AXA qui d’un délicieux acte manqué nous

rajeunit de 30 ans en concluant avec le « bon choix » (toujours pas trouvé comment

intégrer une vidéo de Dailymotion). Version « grand public » ci-après.

Ce qu’on peut trouver un peu dommage, c’est que la presse ne se soit guère posée la

question : « comment transformer la croissance chinoise en emplois en France ? ». Et

n’ait pas beaucoup apporté d’éclairage sur les opportunités à exploiter et les risques à

piloter pour réussir en Chine. Il est vrai que ces sujets relèvent plus des think-tanks que

des fabricants d’audimat. Ou pas …

Un proverbe chinois dit « quand le sage montre la lune dans le ciel, l’idiot regarde le

doigt ». Les asiatiques modernes gestionnaires de la crise économique mondiale

48


ajoutent : pendant la tempête, inutile de philosopher du sexe des icebergs sur le pont

du bateau et très stupide d’écouter l’orchestre jouer « plus près de toi mon Dieu » dans

le grand salon des 1ères classes, il faut aller aiguiser les couteaux à fond de cale pour

être prêts dés que la météo sera meilleure.

RF 7 novembre 2010

( fr.linkedin.com/in/renaudfavier ; twitter.com/renaud_favier ;

www.pearltrees.com/renaud_favier/ ; www.facebook.com/…/Renaud-

Favier/100000712448017)

Le bonus, parce qu’en l’absence de déclaration officielle du Shadow-Ministre des

Affaires Etranges, il est bon d’entendre des paroles rassurantes des plus hautes

autorités. (Pour les esthètes qui n’auraient pas le DVD du très culte film de Jean Yanne

« Les Chinois à Paris », on trouve aussi sur Youtube quelques minutes du très

grandiose opéra « Carmeng » :

http://www.youtube.com/watch?v=wQJMTeCkiyc&feature=related ).

49


France-Chine : « égal à égal », vaste programme…

www.indonésie : « Yes we can ! », vaste programme … →

France-Chine : Oséo dans la cour du Grand !

Publié le novembre 8, 2010 par renaudfavier

Le lien innovation-exportation (806,87 ko)

Sans vouloir réchauffer l’histoire de l’idiot qui regarde le doigt alors que le sage lui

montre la lune, ni sous entendre que c’est au moins autant à Beijing qu’à Paris que se

joue le jeu d’égal à égal, et surtout pas aboyer avec certains esprits aussi forts que

stériles sur la caravane franco-chinoise de contrats « politiques » qui ont le très grand

mérite de structurer une relation économique forte et durable entre les deux pays, je

trouve très intéressant et porteur d’avenir l’accord négocié ce week-end à Beijing entre

Oséo et son homologue chinois Torch pour faciliter les coopérations technologiques

gagnant-gagnant entre les entreprises françaises et chinoises.

Cet accord n’est pas une simple courtoisie entre administrations puisque qu’il est

directement relié au programme Coopol Innovation France Chine de missions de

partenariat copilotées par Oséo, le service scientifique de l’ambassade et Ubifrance.

Ces missions sont soutenues opérationnellement et financièrement dans le cadre de

Coopol Innovation et les PME peuvent bénéficier de l’appui Innovex. Les candidatures

de PME innovantes françaises des pôles de compétitivité et technopôles sont ouvertes

depuis le 15 octobre jusqu’au 15 décembre pour Coopol 2011. Informations et dossier

de candidature

Rappelons que la PME iséroise lauréate du Prix PME Chine 2010 remis le 15 juin

dernier lors de la convention Planète PME à Paris, Gorgy Timing, est membre de la

communauté Oséo Excellence 2010 et que sa réussite engagée en Chine s’appuie sur

un partenariat réussi avec une entreprise chinoise lui permettant notamment de piloter

efficacement les problématiques de propriété intellectuelle et industrielle ainsi que

d’approche commerciale sur un marché extrêmement vaste et évoluant très

rapidement.

RF 8 novembre 2010

Le bonus : le discours de Christine Lagarde à l’occasion de la remise du Prix PME

Chine 2009 à une autre PME innovante osant le développement en Chine, Airstar, lors

de la convention China Europa au Havre.

50


11

La découverte du maoïsme reste du monde

(Qu’est-ce qu’il fiche ici ce chapitre là ? …)

51


France-Chine : Oséo dans la cour du Grand !

Ce qu’il faut savoir ce matin selon Twitter (10/11/2010) →

www.indonésie : « Yes we can ! », vaste

programme …

Publié le novembre 9, 2010 par renaudfavier

Indonésie - Volcan Anak Krakatoa Nov. 2010 - Source : www.Rue89.com

La visite en Indonésie du Président Obama met certainement un peu de baume au

cœur du peuple de ce grand et magnifique pays, géant discret à l’écart de l’audimat en

général.

« Yes we can ! » … mieux étudier et comprendre les enjeux pour les USA et … la

France dans le 4è plus grand pays du monde, hôte de la plus importante population

musulmane, richissime de matières premières abondantes et d’une géographie

fabuleuse, « Grand pays d’avenir » aurait, comme pour le Brésil en son temps, pu dire

Charles de Gaulle aujourd’hui bien entouré de fidèles et tartuffes larmoyant de

conserve sous le ciel gris de Colombey.

« Yes we can ! » … moins compatir avec les plaies volcaniques, tsunamiques,

touristiques (vivement le tourisme responsable et durable), économiques et

écologiques (la crise actuelle est, pour ne série de raisons, heureusement moins

défavorable à l’Indonésie que celle de 1997 mais le prix environnemental est très lourd)

et plus agir pour accompagner ce pays. Classiquement en donnant pour un meilleur

avenir à des enfants, plus originalement en rugissant un peu pour le tigre de Sumatra

en cette année du tigre.

« Yes we can ! » regarder un peu ailleurs que là où sont pointées les caméras qui

suivent les people ou reniflent les remugles des catastrophes. Cf la blague du type qui

cherche ses clefs là où il y a de la lumière et pas là où il les a laissé tomber parce que

c’est plus facile : si on veut les clefs d’un futur moins antérieur, y compris pour

l’économie, l’emploi et les retraites en France, n’oublions pas que l’Indonésie, c’était le

pays de l’appel de Bandung mais c’est aujourd’hui le Géant représentant de l’Asie du

Sud Est au G20. Cherchez l’avenir …

J’ai titré, un été peu avant l’an 2000 je crois, « post tenebras lux » un éditorial de la

lettre d’information économique de l’ambassade de France à Jakarta. A l’époque, je

souhaitais aider à espérer après une longue parenthèse de glaciation politique, une

période d’émeutes inquiétantes et une crise financière désastreuse. Je faisais mon

boulot de diplomatie économique en essayant de motiver les entrepreneurs français à

rester, sinon à venir en Indonésie. Je n’étais moi même qu’à-demi convaincu de

l’adéquation de la devise calviniste aux perspectives indonésiennes. Mais « Indonesia is

lucky » cf l’introduction de cette vidéo, un peu partisane ma non troppo.

Aujourd’hui, j’écrirais « Ouvrez les yeux ! ». Ou peut-être « Au royaume des aveugles,

soyons borgnes ! ». Ou alors « Sic transit gloria mundi » pour rester dans les références

de la vieille Europe et faire un clin d’œil aux citations latines d’Astérix, plus faciles à lire

que les études de marché ou les rapports de think-tanks en anglais.

RF 9 novembre 2010

52


Le bonus : parce que c’est le 9 novembre, qu’il crachine à Colombey et qu’on manque

un peu de balises en ce moment, une pensée pour un autre Géant qui a su entrouvrir la

fenêtre vers un avenir meilleur.

« Il n’y a pas de politique qui vaille en dehors des réalités ! » disait-il : vaste programme


Et pour le lien entre passé et présent, discours de N Sarkozy le 9 novembre 2010:

écouter

53


12

La découverte du reste du monde de

Twitter

(C’est le binz dans ce chapitre là : on ne peut plus rester en dehors de la toile mais on

s’y perd, on ne sait plus si G-20 ou G-2.0 ou whatever doesn’t work mais c’est la crise,

on ne sait pas si la chasse est ouverte mais ça tire dans tous les sens …)

54


← www.indonésie : « Yes we can ! », vaste programme …

Commerce extérieur et G20, vastes programmes … →

Ce qu’il faut savoir ce matin selon Twitter (10/11/2010)

Publié le novembre 10, 2010 par renaudfavier

Compétitivité : Cartel du fret aérien européen, une certaine idée du jeu collectif entre

acteurs de l’export … http://minu.me/39mg #li

@

Pareil mais mieux quand même … @whitehouse Obama in Indonesia: « Prosperity

without freedom is just another form of poverty » #li

@

RT @StateDept @usembassyjkt Pres. Obama: We want more Indonesian students in

America and more American students studying in #Indonesia #li

StateDept StateDept

@

RT @usembassyjkt President Obama: We want more Indonesian students in America

and more American students studying here in#Indonesia.

@

China trade surplus swells 61%: As world leaders prepare to debate international trade

imbalances this week, Chi… http://bit.ly/9mqORB

@

« vow » : waouh ! … @XXX British PM vows to fight protectionism at G20 –

AFP http://bit.ly/bT0GIQ #G20 #li

@

Vaste programme … @XXX IMF’s Vinals says important to rebalance world demand –

Reuters http://bit.ly/91gArH #G20 #IMF#li

@

RT @davos Follow the India Economic Summit live from New Delhi on Livestream

starting 14 November http://goo.gl/wriK1 #WEF #Inde#li

@

Chinia Business as usual… @XXX China’s Trade Surplus Jumps Ahead of G-20

Leaders’ Summit – Bloomberg http://bit.ly/bUsyu7 #li

@

G-vain ou G-vin (beaujolais nouveau …) ? @BloombergNews G-20 Unity in Crisis

Fractures as Leaders Pursue Own Ends -http://ow.ly/37gZC #li

@

La France hésite : Scrabble ou Manifs ? … @xxx La réforme des retraites promulguée

– europe1.fr/Politique/La-r… #li

@

Ach, Protektionism, Gross Malheur … @XXX Apec leaders to make anti-protectionism

pledge – Livemint http://bit.ly/amZgq8 #li

@

Chacun ses problèmes de remaniement … @XXX The Silicon Valley Talent Shortage

Getting Worse? http://tcrn.ch/blssRF#li

55


@

Risque de G vain ? @XXX Les 600 milliards de dollars de la réserve fédérale américaine

font rage avant le G20 http://bit.ly/bJSpvg #li

@

Une croix de Lorraine … @lemondefr Remaniement : Borloo fait une croix sur

Matignon http://bit.ly/dBR1kG #li

@

Agir Ensemble, vaste programme … N Sarkozy retient du gaullisme « le devoir d’agir »

(Les Echos) http://bit.ly/9ZTqn1 #li

@

Compétitivité ? Parce que je le veau bien

http://sports.orange.fr/infos/football/201045/les-bleus-veulent-leur-part-demutin_296068.html

#li

@

RT #politique Nicolas Sarkozy retient du gaullisme « le devoir

d’agir »:http://bit.ly/9ZTqn1

@

Le beau discours de Nicolas Sarkozy le 9 novembre à Colombey les Deux Eglises en

version complète sur http://renaudfavier.wordpress.com/ #li

@

Compétitivité : déficit commercial français en légère amélioration en septembre, à 4,68

Md Euros, recul des imports http://minu.me/39l8#li

@

RF 10 novembre 2010

Le bonus : sans vouloir regarder trop dans le rétroviseur mais parce que c’est le 10

novembre que le décès du Général a été annoncé et qu’un quarantenaire, ça vaut

quand même bien un bout de twit. By the way, Max Gallo est un peu réducteur, voire

intempestif … même si perspicace, forcément perspicace, quand il prend la parole

pour dire « ce que cherche de Gaulle, c’est à relégitimer son pouvoir ».

56


← Ce qu’il faut savoir ce matin selon Twitter (10/11/2010)

G20 Séoul Final Release : « Jusqu’ici, tout va bien … » →

Commerce extérieur et G20, vastes

programmes …

Publié le novembre 11, 2010 par renaudfavier

Source : www.lexpansion.com

On peut analyser finement les statistiques et l’évolution des parts de marché, disserter

sur le coût des matières premières ou les effets de la désindustrialisation, relativiser la

comptabilisation d’une vente d’Airbus, se féliciter de l’internationalisation des grands

groupes pour contester la pertinence de la balance commerciale comme indicateur de

santé économique.

On peut espérer que les nouveaux consommateurs passeront bientôt des biens

d’équipement « made in Germany » au luxe « made in France » ou rêver que les PME

trop petites pour exporter vont grandir miraculeusement, que les primo-exportateurs

vont réussir durablement à l’international et que les « ETI » françaises performantes et

solides financièrement vont se multiplier par génération spontanée autour des pôles de

compétitivité pour conquérir le monde avec l’appui d’un dispositif de diplomatie et

d’intelligence économique ultra-performant et d’une Equipe de France de l’Export ultracompétitive.

Mais il faut appeler le chat un chat et constater qu’aujourd’hui le félin gaulois, quelle

que soit sa couleur, n’attrape plus guère de souris : de septembre 2009 à septembre

2010, en dépit d’une relative stabilisation du nombre d’entreprises exportatrices un peu

en dessous de 100 000 et du relatif maintien de nos parts de marché au sein de

l’espace européen, malgré les initiatives de soutien à l’innovation, le déficit commercial

français s’est accru de plus de 50%.

Il ne sert pas à grand chose de regarder dans le rétroviseur et de regretter de n’avoir

pas fait « les bons choix » selon la formule d’un politicien de talent du siècle dernier, de

n’avoir rien su copier de l’Allemagne sinon l’attachement au Mark fort (appelé « Euro »

en ce moment), rien voulu apprendre des Etats-Unis sinon la résistance au changement

(appelé « Yes we can » en ce moment), rien entendu du nouveau monde émergent

avant les sirènes de l’incendie (la maison est en feu, on le sait et on regarde toujours

autre part, d’ailleurs), enfin pas retenu grand chose de de Gaulle sinon une certaine

idée néo-coloniale d’une exportation méfiante des grands pays « pas sérieux » et

passant par Baden-Baden ou l’Irlande pour éviter les corporatismes, grévismes et

autres spécialités en « isme » (appelées « chienlit » hier) également hostiles au goût du

risque et à l’esprit d’entreprise. « Et pourtant, elle tourne » : la France reste 15è du

classement de compétitivité globale du World Economic Forum.

On ne serait complet sans jeter une petite pierre, voire quelques rochers sur les villas

ou riads des acheteurs de véhicules dits « de statut » genre 4*4 de jungle urbaine et

autres produits indispensables forcément made in ailleurs, des optimisateurs fiscaux et

autres investisseurs avisés dans la pierre stérile, voire des entrepreneurs partis exercer

leurs talents sous des cieux délocalisés plus cléments. Mais au pays du « responsable

57


mais pas coupable » et de la défausse courageuse sur les bureaucrates bruxellois ou

autres, le temps n’est probablement plus à l’arrêt des magnétoscopes à Poitiers ou à la

menace au pouvoir d’achat, si dévoyé soit-il.

Peu importe ! Aujourd’hui, il n’y a d’autre option que d’être très pragmatiques pour

tenter de sortir par le haut. « Pragmatisch », auf Deutsch.

Il faut comprendre que seule la conquête de plus de clients hors de France par plus

d’entreprises, notamment nouvelles et innovantes à potentiel de croissance, employant

durablement des gens en France, n’important pas tous leurs composants à valeur

ajoutée et payant un tant soit peu d’impôts en France, peut changer la donne et

contribuer au pouvoir d’achat, au paiement des retraites, à l’entretien des routes et des

écoles et au remboursement des dettes pour faire « simple et court ». It’s Export,

Stupid !.

Admettre que seule une internationalisation responsable de la part des entrepreneurs et

investisseurs et une amélioration tendancielle de la compétitivité par les autorités

publiques et leurs partenaires sociaux et autres permettront aux efforts de porter des

fruits.

Savoir que ce sera difficile car, G20 ou pas, protectionnisme et guerre de change ou

pas, altermondialisme ou pas, grève des dockers ou pas, la règle du jeu a changé, il n’y

a plus d’ascenseur commercial mais au mieux un tapis roulant sur lequel chacun

cherche à dépasser les autres par tous les moyens, y compris entre Français bien sûr :

malheur aux lents et à ceux qui courent avec des valises ou des boulets (ou qui se

tirent des balles dans les pieds ou qui refusent les jeu collectif ou qui privilégient les

corporatismes étroits ou les intérêts de court terme, cela revient au même).

Ceci posé, le pire n’est pas inévitable (les vrais déclino-masochistes purs et durs

peuvent tout de suite passer à l’imprécation attalienne en fin de ce document) :

- les handicaps français dans la guerre économique sont identifiés article de

Commerce International

- les grands enjeux sont connus article de La Correspondance Economique

- les voies de la compétitivité internationale sont en partie défrichées : article de

Classe Export

En attendant l’Advocacy Center et l’Hillary Clinton à la française, la fin des grèves et du

championnat des Gaules de tir de balles dans les pieds, de bonnes nouvelles du G20

de Séoul sur le libre échange et/ou le cours des changes, retour sur les débats du

3ème Forum International Economique et Financier de Paris, en partie consacré début

2009 aux enjeux du commerce extérieur pour la sortie de crise, le soutien aux

entreprises à l’international et l’adaptation de la France au nouvel ordre économique

mondial.

Christine Lagarde

Carole Richard Altrad (415 MEUR, parti de zéro il y a 25 ans, actif aujourd’hui dans 100

pays)

François David

Marc Giget

Renaud Favier

Questions-Réponses

58


Un complément sur l’Equipe de France de l’Export : Alain Cousin, Président

d’Ubifrance

L’essentiel a déjà été dit et écrit, au matin du G20 de Séoul sur la guerre économique

mondiale, la guerre des changes, les tentations protectionnistes, la diagonale du G2

Chine-USA et les inévitables changements de donnes commerciales, industrielles et

financières au détriment des pays anciennement industrialisés, enfin les risques de

rechute de la crise. Chacun des participants connait les enjeux, particulièrement la

France, prochaine présidente du G20 en 2011.

Un armistice est incertain ce 11 novembre ; le ruban blanc de l’inquiétude économique

européenne flotte autant que le drapeau couleur de paix (mais de deuil en Asie du Nord

…).

Attali sur les perspectives internationales (préparez vos mouchoirs)

Echelon sur certaines réalités de la guerre économique en cours (2 parties)

RF 11 novembre 2010

Bonus : parce que c’est le 11 novembre ; parce que Casablanca, c’est aussi un des

plus beaux films ; parce que la Marseillaise, c’est une superbe chanson ; parce que le

soldat inconnu, c’est un compagnon à ne pas oublier ; parce que la résistance, c’est

une belle obligation ; parce que la collaboration, c’est comme la guerre, moche ; parce

que « errare humanum est » mais « perseverare diabolicum ».

Pour les collectionneurs de vérités et de films sur la « der des der », il y a aussi le très

joli Tavernier « la vie et rien d’autre » avec Azema magique et Noiret tigresque,

forcément tigresque (« … et tout à coup, une antilope … »), et puis « Joyeux Noël », en

allemand, mais c’est pareil, voire mieux je trouve : pas besoin de sous-titres, si ?

59


← Commerce extérieur et G20, vastes programmes …

www.france.fr : Chasse en meute de PME : Tally-ho ! →

G20 Séoul Final Release : « Jusqu’ici, tout va

bien … »

Publié le novembre 12, 2010 par renaudfavier

L’essentiel à retenir de « Two Nights in Seoul » et du communiqué « bisounours » selon

la jolie formule d’une économiste du Crédit Agricole entendue sur Radio BFM : Le G20

convient de traiter « tensions et points faibles ». In a nutshell : G20, tout finit par des

chansons .

Entre le G20, le G2, le G3 (avec l’Allemagne), l’Euro, l’Irlande, les élections partout et le

(probable) remaniement à Paris, difficile de voir où l’on va. Mais ce n’est pas très grave.

Futur incertain, présent flou, vaste programme … le mieux est peut-être de faire un

petit break de casual Friday, une #FF pause café.

Mais parce que le G20 sert à préparer (réparer ?) l’avenir et que les 9-10-11 novembre

sont quand même des jours de mémoire et que c’est atrocement pingre et

conventionnel de ne souhaiter la bonne année qu’une fois l’an, ci-après un petit « videgrenier

» du futur virtuel (il faut télécharger, les powerpoint marchent avec ou sans le

son de façon un peu aléatoire et ça fonctionne globalement plutôt moins bien sur Mac

mais c’est mon maximum technologique actuel). Anyway, bon tout pour les 365 jours à

venir ou pour toute période de votre choix, passée, présente ou future.

Et les souhaits intemporels du Président.

RF 12 novembre 2010

Vœux 2007 de Renaud Favier

Vœux 2008 de Renaud Favier

Vœux 2009 de Renaud Favier

Travailler plus …

Le bonus : parce que c’est « Casual Friday » et qu’on peut sourire de tout, même du

G20.

60


← G20 Séoul Final Release : « Jusqu’ici, tout va bien … »

Aung San Suu Kyi : une femme libre ! →

www.france.fr : Chasse en meute de PME :

Tally-ho !

Publié le novembre 12, 2010 par renaudfavier

Très bon article à lire dans le nouveleconomiste.fr sur un sujet important pour les PME :

la présence collective, la « chasse en meute » sur les salons internationaux.

L’analyse de la journaliste Anne-Sophie David est très complète et remarquablement

documentée, la métaphore de la chasse a le mérite de la pédagogie et les

commentaires d’Arnaud Leurent, dynamique patron de « France Business Action »,

sont très pertinents.

Les salons internationaux sont en effet un excellent moyen d’approche ou de

développement commercial, par ailleurs évoqués dans l’encart spécial « salons

internationaux » de la revue interconsulaire de juin dernier: Page 1 ; Page 2 ; Page 3

. Le sujet a également été évoqué dans le numéro spécial « La croissance des PME

passe par l’international » publié à l’occasion de Planète PME le 15 juin 2010.

Parce que la chasse à la croissance internationale, ça se complique.

3 brèves remarques pour contribuer à l’amélioration du « jeu collectif » en Equipe de

France de l’Export sur le sujet des salons internationaux.

- oui, certains pays subventionnent apparemment plus leurs « pavillons

nationaux », soit systématiquement soit sur certains salons ou pays « cibles » en

proposant des mètres carrés peu ou prou gratuits. Mais le système français qui

peut sembler moins favorable est un peu particulier puisqu’Ubifrance et/ou les

fédérations professionnelles ou autres organisateurs « plateformistes » ne sont

pas seuls à soutenir les entreprises, particulièrement PME qui peuvent bénéficier

d’autres aides nationales ou territoriales, à commencer par le crédit d’impôt

export, l’assurance-prospection Coface et les financements Oséo pour

l’international, non seulement pour la participation aux salons, mais surtout pour

la préparation et la réalisation d’une stratégie commerciale et/ou industrielle

durable dont le coût (y compris en temps-homme en France et à l’étranger) est

considérablement supérieur à une participation à un salon ou une exposition,

universelle ou non, qui peut n’être au demeurant qu’un coup d’épée dans l’eau

quand elle n’est pour l’entreprise que l’occasion d’un déplacement subventionné

permettant plus d’entretien de contacts franco-français (pas nécessairement

inutiles) que de réelle dynamique exportatrice.

Inutile je suppose d’épiloguer sur la difficulté à simultanément réduire la fiscalité des

entreprises et augmenter la dépense publique pour les soutenir, qui impose aux PME

d’être performantes aussi dans le management des soutiens publics nationaux,

territoriaux et européens.

- oui, le jeu collectif, qu’on l’appelle « chasse en meute », « navigation en

escadre » ou prochaine métaphore que s’appropriera le landerneau, présente

souvent des avantages, notamment logistiques et financiers, pour la

participation aux salons. Mais c’est comme les voyages organisés ou les

61


transports en commun : selon les circonstances, les besoins et les capacités de

l’entreprise, d’autres approches peuvent s’imposer. Il faut parfois savoir « être

(ou paraître) Indien en Inde » en s’écartant du pavillon national, se connecter

directement sur les réseaux d’affaires pertinents en exposant sur le stand de son

distributeur ou d’un partenaire local, tenir compte des réalités de filière dans

certains grands salons de fait organisés en blocs thématiques plus qu’en îlots

nationaux. Le même chasseur adapte son approche selon qu’il vise le renard

(chasse à courre), le sanglier (chasse en groupe avec rabatteurs) ou la morille

(chasse solitaire, au couteau).

Inutile, je suppose, d’épiloguer sur les risques du braconnage ou de la pêche en eau

trouble, sur les avantages de la convention OCDE pour les PME qui n’auraient, quand

bien même souhaiteraient-elles franchir les lignes, pas les moyens de s’aligner sur les

concurrences déloyales, de pratiquer la course aux armements pour rester dans la

métaphore de la chasse.

- oui il faut chasser sur les salons et autres expositions ou conventions à

l’étranger. D’abord parce qu’il est rare que le gibier tombe tout cuit dans

l’assiette sur la table devant Téléfoot, d’autre part parce qu’il est statistiquement

plus probable de rencontrer des clients potentiels (et de constater les

dynamiques de la filière et l’activisme des concurrents) sur un salon que lors

d’un trek dans le désert. Pour autant, il faut « think out of the box » : admettre

que la géographie des salons est aussi évolutive que celle des opportunités et

de la concurrence, notamment dans les grands pays émergents où les salons

provinciaux spécialisés performants se multiplient et que ceci impose de réviser

au minimum tous les ans, parfois plus souvent, son carnet de bal de salons à

visiter, ou alors de suivre les concurrents allemands au flair généralement

excellent ; réaliser qu’internet est un salon virtuel permanent et qu’une partie

croissante des clients perd progressivement le goût des aéroports en grève, des

RER ou assimilés surchargés et des hôtels aux tarifs de haute saison, pour ne

rien dire des décalages horaires ; ne pas négliger le fait que pour à peu près

toutes les filières, on trouve un salon référent mondial en Allemagne (ou en

France bien sûr) et que pour un client coréen, argentin, nigérian ou qatari, la

France et l’Allemagne étant des départements, des « Lander » européens, il peut

être facile et bon marché d’approcher des clients potentiels du monde entier à la

Foire de Hanovre ou sur n’importe quel grand salon allemand jumelé avec ses

principaux homologues mondiaux et attirant tous les acteurs significatifs d’une

filière dans un pays sans décalage horaire.

Inutile je suppose de souligner que bien jouer collectif sur les bons salons peut se

coupler avec une approche gagnant-gagnant avec un grand groupe ou un donneur

d’ordre selon la philosophie « Pacte PME International« , et peut être « dopé » par le

parrainage d’un Conseiller du Commerce Extérieur de la France prêt à partager

bénévolement sa connaissance des réseaux et réalités de terrain, l’échange

d’expérience façon APM ou le mentorat par un dirigeant expérimenté pour les

entrepreneurs qui ont la chance de bénéficier de structures mettant en œuvre cette

bonne pratique … importée (sic) du Québec par l’Institut du Mentorat à Paris, et

adaptée au goût américain en Allemagne par le US Department of Commerce.

La chasse est ouverte mais attention, le monde change.

RF 12 novembre 2010.

Le bonus : parce que c’est casual Friday et qu’on peut sourire de tout (ou pas ?), le bon

chasseur …

62


← www.france.fr : Chasse en meute de PME : Tally-ho !

Home en Danger ! (& homme, femme, tigre, etc … ) →

Aung San Suu Kyi : une femme libre !

Publié le novembre 13, 2010 par renaudfavier

Libre !

Il y a du Mandela dans cette femme. Une dignité qui impressionne. Du Gandhi aussi.

Une force intérieure qui rayonne. Du « elle-même », surtout. Une beauté qui fait baisser

les yeux.

Il y a aussi quelque chose qui ne dérange pas que la junte militaire birmane en cette

femme. Pourquoi n’a t’on jamais accroché le portrait du prix Nobel de la Paix,

séquestrée 15 ans, au fronton de mairies françaises ? Qu’est ce qui fait que depuis 20

ans on n’ose pas regarder dans les yeux la lauréate du Prix Sakharov de la Liberté de

Pensée décerné par le Parlement Européen en 1990 ?

Est-ce simplement parce que la virile longueur des cigares ne saurait être mise en

cause par une femme, libre avec ou sans barreaux (de chaise ?) autour d’elle de

surcroit ? Est-ce parce que si la personne est admirable, ses proches, ses alliés, ses

soutiens et/ou ses manipulateurs sont, comme pour Mandela ou tant d’autres, moins

désintéressés ? On ne peut s’empêcher de penser que quels que soient les mérites

admirables de la personnes, on regarde trop souvent la lune et pas celui qui la montre

du doigt, le proverbe chinois étant évidemment moins simpliste qu’il n’y parait, avec

notre bonne conscience hautaine de défendeurs des droits de quelques hommes et de

certaines femmes, de déclino-masochistes sans balises tirant sur notre propre

ambulance. Anyway, cette femme inspire, même ceux dont on n’attendait pas tant

(épatant) : Yes he could !

« Notre maison est en feu et nous regardons ailleurs » disait quelqu’un qu’il est

aujourd’hui de bon ton de moquer dans le microcosme et mais qu’on n’a pas remercié

assez pour le musée Branly et quelques autres petites choses comme un certain

discours en Afrique du Sud. Nous l’avons écouté comme nous avons entendu

Copenhague, d’une oreille aussi méprisante que sourde, comme l’idiot cherche ses

clefs là où il y a de la lumière et pas là où il les a perdues. Nous aimons chercher des

chimères dans la jungle colombienne et dans tant d’ailleurs africains, afghans ou

autres. Nous aimons tellement croire au mammouth souriant, à la graisse plutôt qu’à la

Grèce. Avoir tort avec Allègre plutôt que raison avec Socrate. French paradox au pays

de La Fontaine, il faut dire que le renard parle tellement bien aux corbeaux qu’on ne

sait plus que penser, qui croire, à quel saint lobby se vouer, si l’allégorie de la caverne

est de Platon ou de John Gray.

Mais les poules, fussent-elles Coq Gaulois, n’ont pas de dents et appeler un tigre un

tigre est bon pour le (la ?) moral(e?), ce tigre fut-il une tigresse. Nous devrions savoir,

admettre que c’est en Asie, et pas seulement au Myanmar (un bizarre masochoconservatisme

à géométrie variable fait qu’on l’appelle toujours Birmanie en France

qu’alors qu’on s’est précipité pour adorer le Zimbabwe nouveau et pour changer dans

nos atlas les noms des villes de tel ou tel pays plus ou moins démocratique, émergent

et/ou emblématique de la décolonisation), c’est en Asie que le tigre libre est menacé.

63


Peut être pourrions-nous avoir un peu plus le goût de la vérité, souvent cousine de la

liberté et d’autres avantages non acquis. Ce serait plus utile pour les (2000 ?)

prisonniers politiques birmans et pour la population de ce pays soumis à un régime

dictatorial, plus détestable que d’autres à preuve du contraire, mais qui a quand même

pris la peine d’organiser des élections, si imparfaites fussent-elles, et de libérer Aung

San Suu Kyi. Pour et contre lequel/laquelle les bonnes âmes de service vont

probablement remonter sur leur autobus à impériale et sur les plateaux de télés pour

toucher les dividendes de leur bien-pensance jusqu’à ce qu’un nouveau clou

médiatique chasse la junte birmane du journal de 20 heures à défaut de la chasser du

pouvoir dans un pays où tellement d’intérêts sont en jeu.

Ce serait bon de comprendre que s’il est certainement souhaitable de chantonner dans

les rues de Paris (« Tartuffe », vous avez pensé « Tartuffe » ?) pendant l’été indien pour

de meilleures retraites ou contre tels ou tels dirigeants plus ou moins lointains ayant le

malheur de ne plus plaire, les chants de cygnes, les pleurs de veaux et autres larmes

de crocodiles sont plus harmonieux sur les cercueils des tigres qu’utiles pour « Faire

Face » (devise de Guynemer) à la Vérité, à la Liberté, à l’Avenir. Walk On !

Pour pouvoir regarder Aung San Suu Kyi dans les yeux aujourd’hui. D’autres Tigres à

quatre pattes ou debout d’Asie ou d’ailleurs, demain. Nos petits-enfants après-demain,

qui ne nous diront jamais, j’espère : « Vous chantiez ? Et bien dansez maintenant ».

Nous aimerons toujours les fables, mais leurs morales nous déplaisent. Souvent. Déjà.

RF 13 novembre 2010

Le bonus : comment éviter « être une femme libérée, c’est pas si facile » ?

Et la version pour mal (mâle avec un petit … « h ») dominant parce qu’il faut savoir

sourire même dans la gravitude. D’ailleurs Aung San Suu Kyi est magnifique, aussi,

quand elle sourit.

« Tigresque » dirait Audiard. Un homme libre.

64


← Aung San Suu Kyi : une femme libre !

Guerre Eco-merciale : Mission Impossible réussie : bravo & merci Anne-Marie Idrac →

Home en Danger ! (& homme, femme, tigre, etc

… )

Publié le novembre 14, 2010 par renaudfavier

Home (Earth, Aung San Suu Kyi, Tiger …) : Danger !

.

You can do something ! Vous pouvez faire quelque chose ! http://minu.me/3aov

RF 14 novembre 2010

.

2 minutes to think about it ? 2 minutes pour y songer ?

http://www.youtube.com/watch?v=GItD10Joaa0

.

5 minutes to think about it ? 5 minutes pour y réfléchir ?

http://www.youtube.com/watch?v=Tn22AxIV4aI&feature=relmfu

.

90 minutes to think about it ? 90 minutes à y consacrer ?

http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI

.

Roar Now ! On peut Rugir. Maintenant !

Bonus : parce que « nous, on peut faire quelque chose »… Because « we can do

something »… « Weil wir etwas machen können »… « Porque Podemos Hacer Algo »…

« Porque A gente pode fazer uma coisa »…

Yes we Can ! http://minu.me/3aov

65


13

Besoin d’un petit break

(Qu’est-ce qu’il est cool ce chapitre là ! …)

66


← Guerre Eco-merciale : Mission Impossible réussie : bravo & merci Anne-Marie Idrac

Le Grand Blond, en avant le 17 novembre →

Alexandre le Bienheureux le 16 Novembre

(Paris Première)

Publié le novembre 16, 2010 par renaudfavier

Relâche aujourd’hui 16 Novembre.

RF 16 novembre 2010

Le bonus parce que même les jours de relâche, il faut ce qu’il faut

← Alexandre le Bienheureux le 16 Novembre (Paris Première)

Le retour du Grand Blond le 18 novembre →

Le Grand Blond, en avant le 17 novembre

Publié le novembre 18, 2010 par renaudfavier

17 novembre, toujours relâche.

RF 17 novembre 2010

Le bonus, c’est pas parce qu’il y a relâche qu’on n’a rien à dire aux Volfoni

← Le Grand Blond, en avant le 17 novembre

Beaujolais Nouveau « Great with Turkey for Thanksgiving » →

Le retour du Grand Blond le 18 novembre

Publié le novembre 18, 2010 par renaudfavier

18 novembre, dernier jour de relâche, I’ll be back

RF, 18 novembre 2010

Le bonus : parce qu’on a beau faire un petit break, les bêtes nuisibles ne s’arrêtent

jamais, (c’est même à cela qu’on les reconnait …)

67


← Le retour du Grand Blond le 18 novembre

Chine : Zhuhai 2010, un bond en avant … COMAC ! →

Beaujolais Nouveau « Great with Turkey

for Thanksgiving »

Publié le novembre 19, 2010 par renaudfavier

L’affiche annonçant l’arrivée du Beaujolais nouveau 2010. Crédits: Inter Beaujolais

Qui a dit que les Français sont mauvais en marketing ? Le beaujolais nouveau, roi de

l’exportation (source : le Figaro) : tout le monde aime la banane, tout le monde … a la

banane ! Et en plus, bien frais, c’est parfait avec la dinde de Thanksgiving, c’est

Georges qui vous le dit.

Produit à base de gamay noir, 40 millions de bouteilles de beaujolais nouveau seront

écoulées en quelques jours dans le monde, dont 15 millions à l’étranger, quasiment

pour moitié au Japon.

Et pour ceux qui en douteraient, le beaujolais nouveau, c’est bien du vin.

Mine de rien, c’est une belle leçon de compétitivité internationale. Cheers ! Santé !

Renaud Favier, 19 novembre 2010

Le bonus : « French Paradox », le vin rouge est bon pour la santé, c’est Euronews qui

vous le dit (Caudalie aussi, mais c’est une autre success story).

68


14

La Chine s’éveille pendant nos vacances ?

(Qu’est-ce qu’il prend par surprise, ce chapitre là ! …)

69


← Beaujolais Nouveau « Great with Turkey for Thanksgiving »

From www.france.fr with Love ;-) →

Chine : Zhuhai 2010, un bond en avant …

COMAC !

Publié le novembre 21, 2010 par renaudfavier

La maquette de l’avion chinois C919 présentée lors du 8ème salon aéronautique à

Zhuhai, le 16 novembre 2010. REUTERS/Stringer.

Je me souviens de mon 1er salon de Zhuhai, en 2004, peu après le vol dans l’espace

du Taïkonaute chinois dont on exposait d’ailleurs dans un hangar la capsule ou la

combinaison ou les gants, je ne sais plus mais en tout cas j’ai conservé précieusement

le pin’s commémoratif et je dois avoir quelque part une photo et les quelques lignes

que j’avais écrites à l’époque sur le projet chinois de (re)conquête de la lune. J’ignorais

à l’époque qu’à peine 4 ans plus tard, 1 mois après les JO de Beijing, aurait lieu la 1ère

sortie d’un Chinois dans l’espace. Que le drapeau Chinois flotterait très, très haut.

Je me souviens d’un dîner au bout d’une jetée, au bord de la mer de Chine, avec mon

homologue chinois, sa « nièce » et mon patron de l’époque. La soupe d’huitres

chaudes sous les étoiles au bord de la Mer de Chine et face à la superbe « nièce » est

un grand, très émouvant souvenir même si mon boss et moi étions vaguement inquiets

de rater le vol Air France de retour, prévu 2 heures plus tard depuis Canton à 1 grosse

heure de voiture … J’ignorais que Zhuhai, vague cité balnéaire pourvue d’une piste

d’aéroport encadrée de quelques hangars et d’un front de mer comparable à des

centaines d’autres deviendrait si rapidement un des rendez-vous mondiaux

incontournables de l’aéronautique. En attendant le rendez-vous sur la lune …

Je me souviens de ce séminaire organisé pour rassembler secrètement les patrons

français et chinois de l’industrie aéronautique, un beau pied de nez à nos concurrents,

mais aussi de l’impossibilité d’exposer des maquettes un tant soit peu « kakis » qui

ressemblait fort à une balle dans les pieds français, et de ce sous-secrétaire d’état

italien qui s’est retrouvé l’officiel européen le plus vieux dans le plus haut grade et de

fait l’invité d’honneur des Autorités chinoises, au grand plaisir de nos concurrents

italiens et notamment de ce fabricant d’hélicoptères qui n’a pas raté l’occasion de

mettre les petits plats dans les grands en entourant avec opportunisme sa machine de

très très jolies hôtesses chinoises pendant la visite officielle d’inauguration. Viva Italia !

Pendant ce temps, le président français d’un très grand groupe aéronautique buvait un

café sur mon stand en soupirant et en regrettant que ses troupes aient sous-estimé le

potentiel de ce salon, raté l’occasion de faire mieux rayonner l’aéronautique française

en Chine pour 3 francs six sous et … oublié d’installer une cafetière sur son propre

stand.

Pour plus d’information sur le salon de Zhuhai 2010 qui s’est tenu cette semaine, avec

notamment l’exposition de l’avion C919 qui concurrencera probablement l’Airbus A320

dans peu d’années (juste le temps que le PIB chinois double encore une fois, soit 5 ou

6 ans), le chasseur sino-pakistanais JF-17 qui taillera possiblement quelques

croupières sur les marchés mondiaux, la très bonne Saint Valentin 2011 que nous

annoncent la performante Low-Cost Air Asia et le créateur de Virgin Richard Branson,

voir l’excellent « Zhuhai 2010 heure par heure » de Challenges, les bons articles de la

70


Tribune et de L’Expansion et relire un papier du Figaro dés 2009, car on ne peut pas

dire « on ne savait pas ». Sinon, il y a aussi la presse spécialisée, notamment Air &

Cosmos et ses concurrents anglo-saxons, les blogs spécialisés et les réseaux sociaux

(tapez #Zuhai10 dans Twitter pour un aperçu d’une certaine idée de l’intelligence

économique en 2010).

Et tant qu’à faire un tour d’horizon de l’aéronautique, lire l’excellent interview de Pierre-

Henri Gourgeon DG d’Air France-KLM dans la Tribune sur les perspectives de

l’industrie du Transport aérien : on ne pourra pas dire « on ne savait pas » et sur ce

coup, il est encore temps de réagir. Vite !

RF 20 novembre 2010

Le bonus : parce que marre du déclino-masochisme et des pleureuses assises, « I have

a Dream » version Air France.

71


← Chine : Zhuhai 2010, un bond en avant … COMAC !

www.france.fr : Renault, Rouge DeZir ou … Colère ? →

From www.france.fr with Love ;-)

Publié le novembre 22, 2010 par renaudfavier

No comment sur le site www.france.fr , l’amour rend aveugle … Heureusement !

En tout cas, la pub est plutôt réussie même si l’arrêt sur image n’est pas très flatteur.

RF – 22 novembre 2010

Le bonus : parce que la saison du ski arrive et que même si Grange est de retour au

top contre toutes les cassandres pessimo-larmoyantes, Killy est ses trois médailles d’or

devraient être au top sur www.france.fr . Annecy 2018 aussi …

72


← From www.france.fr with Love ;-)

www.france.fr – Politique générale : confiance ! →

www.france.fr : Renault, Rouge DeZir ou …

Colère ?

Publié le novembre 24, 2010 par renaudfavier

!Elle est rouge comme une Ferrari, charpentée comme une Corvette, possède un faux

air d’Alfa Romeo de trois-quarts avant. (Le Figaro – DR).

Tout savoir sur le concept car électrique le plus sexy du moment. Et en plus, elle a un

gros cœur qui bat et on dit qu’elle est excitante à conduire : l’essai de l’objet du désir

qui était la star du Mondial de Paris 2010.

Dans la foulée, Renault, qui avait quelques jours auparavant annoncé la fabrication de

« Zoé » à Flins, surprend en proposant à 3000 salariés de partir en pré-retraite à 58

ans. A ce stade, il n’a pas été indiqué que l’objectif serait d’embaucher des jeunes (ou

moins jeunes ou intérimaires, whatever works pour l’emploi serait très bien) en France

et l’impact sur les PME sous-traitantes pas au mieux de leur forme avec ou sans états

généraux de l’automobile ou autres Grenelle de l’industrie, n’est pas évoqué. Une

certaine idée de la compétitivité française.

Les syndicats estiment que « le compte n’y est pas » et craignent que Renault ne

duise ses effectifs en France sans plan social.

Laurence Parisot s’étonne d’un signal contradictoire de la part d’une entreprise dont

l’Etat est actionnaire et juge ce projet « étrange » mais entre la météo qui se rafraichit,

les courses de Noël et la qualification de l’OM au Foot, les manifestants ne semblent

plus très motivés : silence assourdissant des chanteurs de rues et autres

commentabonimenteurs du microcosme, les vuvuzuelas sont en grève, même la très

populaire Régine dont les visiteurs du soir ont la fibre sociale chevillée au corps ne

propose pas d’aller pleurnicher sur son bus à impériale (Renault ?).

Le monde tel qu’il est en 2010. La guerre éco-merciale, gross Malheur.

La France telle qu’elle est en 2010, Tartuffe(s), gross Malheur aussi.

RF 24 novembre 2010

Le bonus : les vrais lapins crétins sont ceux qui pestent au volant de leur substitut de

pénis 4/4 urbain ou faucheur de radars contre le chômage de leurs enfants tout en

préparant un confortable exil fiscal, ceux qui râlent contre la faiblesse de leur retraite

complémentaire quand ils n’auront plus leur voiture de fonctions toutes options made

in elsewhere, et ceux qui allument leur cigare en cherchant le téléphone d’un avocat

bien procédurier pour récupérer les points de leur permis de conduire leur machine à

tuer l’emploi en France. Les lapins de Renault sont moins réels mais beaucoup plus

drôles.

73


← www.france.fr : Renault, Rouge DeZir ou … Colère ?

www.france.fr : Assises du Numérique 2010, Paris

www.france.fr – Politique générale :

confiance !

Publié le novembre 24, 2010 par renaudfavier

Comme en 2007, les supporters applaudissent, les opposant grinçaillent, les

insignifiants en profitent pour faire un peu d’audimat et les commentateurs

commentent. Ce qu’il faut retenir selon Le Figaro sur Dailymotion. A vous de juger, moi

j’aime bien Fillon comme j’aimais Séguin, mais on peut avoir d’autres lunettes et

préférer l’équipe d’en face des candidats à la pré-candidature pour 2012, 2017 ou

whatever works, sauf que s’ils sont 10, ça ne suffira pas pour faire un foot, et s’ils sont

16 ou plus, ça n’ira pas non plus pour le rugby. Leur restera la danse des éléphants de

Fantasia. Avec quelques ploucs en tutu.

En attendant, et pendant qu’un chauve inconnu du PS sourit l’air satisfait à chacune de

ses pseudo-vannes en lisant un discours de « réponse » écrit par les plumes de

Solferino avant d’avoir entendu François Fillon, ci-après quelques twits envoyés à la

volée pendant le vrai discours. Pas mal du tout, au demeurant, ce discours. Du Fillon

« comme d’hab. » qui fait bien le job, sérieusement, inspirant confiance. Après il y a le

gars du PS (il parait que le vrai chef est à une conférence pédagogique sous un climat

plus favorable), puis d’autres qui s’écoutent parler mais ça ne mérite pas un twit.

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : maintenant c’est ceux qu’on connait pas dont

tout le monde se fiche qui grincent. Coffee time, reprendre une activité normale #li 8

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : Christian Jacob votera la confiance « … avec

enthousiasme et détermination … » : pas possible ? … #li 10 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : celui qui cause maintenant en pareil mais moins

haut de gamme, c’est Christian Jacob, le nouveau chef UMP à l’Assemblée #li 13

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon En bref, il dit n’y aura ni usure, ni pause, qu’on doit

monter ensemble (avec l’Allemagne aussi) la pente et la France gagnera #li 16 mn ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : Je vous demande la Confiance pour pouvoir Agir

jusqu’au terme du mandat, pour l’espérance et pour la France. Applaudissements #li 21

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : « …République…Liberté…Progrès …héritiers de

rêves acharnés…France point ardent dans le monde…Droiture…Solidité »#li 23

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : j’en ai reconnu un parmi ceux qui ricanent à

gauche parce qu’ils ne peuvent pas se concentrer plus de 15 minutes: c’est Fafa ! #li

25 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : Jack Lang dans la salle ! Je le croyais à la retraite,

sinon il serait candidat à la candidature PS comme tout le monde, non ? #li 27 min ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : sur sécurité, civisme, justice rien d’émotionnant, il

74


ne va pas évoquer Karachi, je vais vite mettre le linge à sécher #li 30 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon « destin commun, donner à son pays autant qu’on

reçoit, intégrer et assimiler les étrangers, Pacte Républicain » : Kennedien ! #li 32

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon « Concertation (en français de base, « Grenelle »,

mais on ne dit pas comme ça, Borloo oblige de la protection sociale … » #li 34 mn ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon L’emploi : « … vers flexi-sécurité … partenaires

sociaux définir modalités & outils … apprentissage & alternance … » #li 37 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon « Le choix… au nom des solidarités de demain, de

l’avenir que nous écrivons aujourd’hui « . Très lyrique, j’aime mieux que les % #li 39

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon « … les valeurs de l’engagement ! » : gros

applaudissements. #li 41 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : « Le choix du mouvement … les jeunes qui ont le

devoir de saisir pleinement la vie … le pays de tous les possibles … » #li 43 mn ago

renaud_favier Renaud Favier #Fillon : « Le choix de la vertu budgétaire… au nom des

solidarités de demain, de l’avenir que nous écrivons aujourd’hui ». Joli, j’aime. #li 44

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier François #Fillon énergique sur la compétitivité, la réforme

fiscale, la réforme de l’Etat. Les polards de l’Assemblée notent fébrilement #li 46

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Arielle Dombasle est nunuche à souhait en pub TV pour

une loterie mais c’est toujours mieux qu’une imprécation de M. Dombasle, BHL 1er #li

48 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Résumé du discours 2007 de politique générale de F

Fillon et barrissements consécutifs : quid novis sous le soleil ? http://minu.me/3cya #li

1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX Lapins crétins de Renault / Renaud

http://wp.me/pJjbe-gr 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Dans 15 minutes, discours de politique générale de F.

Fillon. En attendant, les lapins crétins de Renault / Renaud http://wp.me/pJjbe-gr #li 1

hour ago

Renaud Favier 24 novembre 2010

Le bonus : François Fillon, plus décontracté mais quand même pas en combinaison de

course automobile au Mans.

75


← www.france.fr – Politique générale : confiance !

www.casualfriday.2611 #FF : Some like it Krall →

www.france.fr : Assises du Numérique

2010, Paris

Publié le novembre 25, 2010 par renaudfavier

« Quelle France dans le monde numérique ? » Les 3èmes Assises du Numérique

aujourd’hui à Paris (Dauphine, Grand Amphi : http://assisesdunumerique.fr/) : A

bonanza of « ics » for French Geeks & Worldwide Visitors. Ouverture 8h30 par Eric

Besson et ensuite une pléiade de chercheurs, de patrons, tout le landerneau

technophile pour un genre de méga Think Tank des « iques ».

Introduction en (mus)IQUE : « Variations sur le thème des Robots » via www.blip.fm

(Search for free music to stream. Create your own free internet radio station)

Renaud Favier We BlipCats LoL Rock n’ Roll & Star Wars ! – But don’t

Forget http://assisesdunumerique.fr/ and www.renaudfavier.com ♪ XXX D2 Renaud

blipped a vidéo Listen to ♪ xxx for free.. Il y a 4 minutes via Blip.fm

Renaud Favier We BlipCats Love Rock n’ Roll & Girls Robots ! – But don’t

forget http://assisesdunumerique.fr/ Paris University Dauphine Nov. 25 2010 XXX Robot

1 (Theme Song) Il y a 7 minutes via Blip.fm

Renaud Favier We BlipCats Will Rock You Robots ! Cat XXX Robot Renaud blipped Il y

a 11 minutes via Blip.fm

Renaud Favier Free the Robots ! (And Come Listen To The Future in

Paris http://assisesdunumerique.fr/ Paris University Dauphine Nov. 25 2010 Listen To

Future. Il y a 13 minutes via Blip.fm

Renaud Favier Old Robots R Lovely But Go For 2010 http://assisesdunumerique.fr/

Paris University Dauphine Nov. 25 2010 Robot 1957 Il y a 15 minutes via Blip.fm

Renaud Favier Robots can Dance ! http://assisesdunumerique.fr/Paris University

Dauphine Nov. 25 2010 Robots Dansent Il y a 19 minutes via Blip.fm

Renaud Favier Stayin’ Alive w/ French Robots in Poitiers http://assisesdunumerique.fr/

Paris University Dauphine Nov. 25 2010 Danse avec les robots – Poitiers Il y a 21

minutes via Blip.fm

Renaud Favier Robots Will Rock You ! http://assisesdunumerique.fr/ Paris University

Dauphine Nov. 25 2010 We mash up. Il y a 23 minutes via Blip.fm

Renaud Favier Today in Paris University Dauphine, Assises Numériques, Kinda Big Euro

Think Tank 4 Robots & Other Geekies http://assisesdunumerique.fr/ Daft Rock You.Il y

a 27 minutes via Blip.fm

Renaud Favier And Shake Ur Brains and …ss ! @XXX « Winter is here in Paris – To

keep healthy, eat a lot of fruits – They’re full of sun #li Salade de fruits recette gratuite Il

y a 31 minutes via Blip.fm

Renaud Favier LoL, later soundtrack of unfairly forgotten Palme d’Or, Thx @XXX #li

Benedictus (B5). Il y a 38 minutes via Blip.fm

76


Renaud Favier Aujourd’hui 25/11/2010, 3èmes Assises du Numérique à Paris-

Dauphine, le Think-Tank de la Compétitivité France dans les nouvelles

technos http://assisesdunumerique.fr/!Les tendances et les entreprises de demain en

TIC et assimilés.

Voir aussi www.PME2010.fr avec BFM sur le financement de startups françaises Les

Assises du Numérique 2010 – 25 Novembre assisesdunumerique.fr La stratégie de

diversification des canaux de diffusion des contenus et des services en ligne, dans

laquelle les éditeurs du Geste se sont lancés avec enthousiasme, les a conduits à

imaginer des usages innovants, à favoriser l’accès à des contenus… Lire la suite… Il y

a 49 minutes

Renaud Favier, 25 novembre 2010

Le bonus : parce qu’entre l’Irlande en faillite, la météo … de saison, le karachigate, les

délits d’initié à Wall Street, les bruits de bottes en Corées et autres joyeusetés, « heureu-se-ment

il ya Woo-Dy ! ».

77


← www.france.fr : Assises du Numérique 2010, Paris

« Les PME vont finir par quitter la France » (PKM) ! →

www.casualfriday.2611 #FF : Some like it Krall

Publié le novembre 26, 2010 par renaudfavier

Mauvaise nouvelle, elle est mariée ; bonne nouvelle, elle n’est pas si terrible que ça …

Dernier Casual Friday de novembre 2010, froide nuit étoilée à Paris, premières neiges

et gelées en plaine, les Gaulois sont dans la p(l)eine mais le café est chaud et le monde

ne s’est toujours pas effondré. Et puis avec www.blip.fm et Diana Krall, life is good.

Bon Casual Friday.

Renaud Favier ‎#FF Some Like it Krall … « Live in Rio » on Casual Friday. I For One

Prefer Girls and Copacabana (Leme precisely) but #FF #li « The boy ». Il y a 2 minutes

via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF All : O Melhor Lugar do Mundo e Aqui e Agora – Best Place in the

World is Here and Now – From Paris w/ Friday #FF Love #li W Or W. Il y a 7 minutes

via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF Asia From Paris w/Love @XXX Diana Paris . Il y a 10 minutes

via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF New @XXX Wonderful. Il y a 12 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF 1911 @XXX Exactly. Il y a 13 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF Holland @XXX Rio. Il y a 15 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF FR @XXX Love Paris. Il y a 16 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF US @XXX Ipanema. Il y a 19 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF IT @XXX Blue’. Il y a 20 minutes via Blip.fm

Renaud Favier ‎#FF 1126 @XXX Moon. Il y a 22 minutes via Blip.fm

Renaud Favier, 26 novembre 2010

Le Bonus : parce que Diana et le café au lit (le café …), c’est très bien, mais qu’avec un

bon journal ça devient divin (évidemment, sous un parasol à Leme ou Arpoador avec

un iPad et un « Chopp stupidamente gelado » au coucher du soleil, ce serait « otimo

mesmo » mais quand la vie est trop jazzy, on risque le Blues du dimanche soir.

Renaud Favier J’ai passé le mur du çon comme dirait http://www.lecanardenchaine.fr/

@canardenchaine : 5000 twits, mais bcp de RT, RP, FF, pas que du RF Site officiel du

Canard Enchaîné www.lecanardenchaine.fr Site web officiel du Canard Enchaine et des

Dossiers du Canard. Informations sur les abonnements, sommaires des dossiers,

contact rédaction Il y a 19 heures

!

78


← www.casualfriday.2611 #FF : Some like it Krall

« La zone euro rongée de l’intérieur » (Libération) →

« Les PME vont finir par quitter la France »

(PKM) !

Publié le novembre 26, 2010 par renaudfavier

Crédit : DR pour Radio BFM - Pierre Kosciusko-Morizet, PDG du groupe XXX.

Pierre Kosciusko-Morizet, talentueux créateur et PDG de XXX (vendue à des

investisseurs Japonais) interviewé sur BFM le jour même des Assises du Numérique :

« On en a marre d’être les dindons de la farce, on va forcément finir par quitter la

France (intégrale de l’interview dans le 12-15 du 25 novembre) » … si les Sénateurs

avaient pris la peine de consulter une seule personne qui connaisse Internet … On se

tire une balle dans le pied … on ment aux gens … »

No comment, il lui faudrait un cheval rapide. J’espère qu’il se présente aux élections

des chambres de commerce et d’industrie, le « Parlement des Entrepreneurs » a aussi

besoin de chefs d’entreprises de cette génération et de cette trempe.

« … On en a marre d’être les dindons de la farce, et on ne peut même pas expliquer ça aux

sénateurs, parce qu’ils ne nous prennent pas au téléphone.

Ce qui est incroyable, c’est qu’ils sont dans leur bulle, ils estiment qu’on défend nos intérêts, ce

qui est vrai bien sûr, mais à un moment, ce sont des gens qui n’ont même pas Internet chez

eux, qui font un truc sur Internet sans même demander à un expert d’Internet son avis. C’est

incroyable ! … »

Renaud Favier, 26 novembre 2010

Texte complet sur le site de Radio BFM Business (…)

Le bonus : parce que tant qu’à être dans le langage de vérité, autant faire la différence

entre auto-emploi (nécessaire, comme le sont les petits boulots de survie dans les pays

dits « en développement », qui servent soit à nourrir la famille, soit à payer un billet vers

le mirage de l’emploi dans un pays dit « développé) et création d’entreprise à potentiel

de croissance et autres startups (indispensable, si on veut rester en première division

économique, maîtres de notre destin, capables de financer notre « modèle social »,

l’éducation, la recherche, l’entretien des infrastructures qui sont un de nos principaux

facteurs d’attractivité, la sécurité intérieure et extérieure, la dette etc …, pas se mettre

en lévitation entre grève, antidépresseur et exil économique ou fiscal). JC XXX, autre

talentueux créateur d’entreprise, est Président de l’Agence Pour la Création

d’Entreprises (APCE) et Médiateur de la sous-traitance.

79


← « Les PME vont finir par quitter la France » (PKM) !

Sainte Che-golène du Poitou, priez pour nous (AFP) →

« La zone euro rongée de l’intérieur » (Libération)

Publié le novembre 28, 2010 par renaudfavier

Jean Quatremer, correspondant de Libération auprès de l’UE, dit assez haut et très

bien ce que beaucoup pensent plus bas et assez mal sans oser « think out of the box »

: « Le scénario cauchemar de la contagion de la crise de la dette souveraine semble être

en passe de se réaliser, ce qui fragilise dangereusement la zone euro. Les « marchés »,

sans que l’on sache très bien s’ils anticipent ou précipitent l’éclatement de la monnaie

unique, vendent à tour de bras de l’euro, le faisant chuter à 1,32 dollar hier contre 1,45 il

y a trois semaines… » : l’article complet est paru ce dimanche dans son excellent blog

« Coulisses de Bruxelles », créé en décembre 2005, qui a obtenu le prix Louise Weiss

du journalisme européen.

Si l’on veut aller encore un peu au-delà de ce qu’il est presque politiquement correct de

penser et écrire à ce jour sur les lose-lose irlandais et portugais, les possibles catch-22

espagnol ou français demain (en couverture du Journal du Dimanche ce matin : « la

France menacée »), sur ce qui pourrait être à l’économie internationale ce que Munich

fut à la construction européenne il y a quelques décennies (« vous avec choisi le

déshonneur, vous aurez la guerre », Churchill, 1938 à Chamberlain), on peut écouter les

excellent talk-shows de Radio BFM et surfer un peu sur les sites des think-tanks

européens les moins bridés intellectuellement.

Ceux qui osent réfléchir plus ou moins publiquement aux concepts de

rééchelonnement de dette des pays ou zones surendettées, qui savent que le Club de

Paris est l’instance normale pour le traitement du surendettement des états sous

accord FMI, qui se souviennent de la dévaluation du Franc-CFA en 1994 et peuvent

penser une sorte de zone Euro-CFA pour certains pays. Inenvisageable, bien entendu,

ce serait ouvrir la porte de l’Europe à deux vitesses, c’est certainement interdit par tel

ou tel traité, c’est politiquement invendable aux opinions publiques, les Eurocrates sont

contre, c’est comme si on proposait de couper la Belgique en deux … What else ?

Ceux qui savent regarder en arrière pour proposer un futur européen. Ceux qui savent

que la « déflation Laval » de 1935 n’a mené qu’à 1936, sympathique balle optimiste

dans le pied « à la 1981″ dans la perspective de l’inévitable 1939-45 qu’il fallait être

bien sourd et aveugle pour ne pas entendre arriver avec ses sinistres grondements,

pour ne pas voir venir avec ses hordes de pompiers pyromanes et plus si affinités.

Ceux qui savent que les dévaluations compétitives non coordonnées enclenchent une

spirale d’échecs, comme cela a été rappelé à Séoul par les leaders du G20 dont

l’unanimisme de façade cachait mal les tentations protectionnistes, dont l’esprit

d’équipe affiché dissimulait peu les réalités de jeux personnels toxiques.

Ceux qui savent qu’il faut « think out of the box », voire « think as if there is no box ».

Vite et bien, pour l’avenir du « modèle » européen alors que le signal des marchés n’est

que trop fort et clair « Démontez vos Etats-Providences ! » : une certaine idée de la

construction européenne. Une balle dans le pied du Développement Démocratique

Durable.

80


La main invisible du marché est un bras cassé ! Pour autant, si la politique ne doit pas

se faire « à la corbeille », la faire dans la rue est également contreproductif. Quant à la

(laisser) faire dans les casernes ou les antichambres, c’est encore une autre idée du

Développement Démocratique Durable …

Renaud Favier, 28 novembre 2010

Le bonus : parce qu’en la très regrettable absence de Winston Churchill, Lord Adair

Turner fait partie de ceux qui « think out the toxic box » et montrent la lune avec leur

doigt. Reste à ne pas regarder le doigt …

81


← « La zone euro rongée de l’intérieur » (Libération)

WikiLeaks, la diplomatie 2.0 ? (lepoint.fr & Reuters) →

Sainte Che-golène du Poitou, priez pour

nous (AFP)

Publié le novembre 28, 2010 par renaudfavier

Photo © XXX : Royal adresse un vibrant message aux jeunes socialistes (AFP, Public

Sénat, 27/11/2010 – 16h47). La communication politique avec un petit « p », ou prendre

les djeuns (du PS) pour des petits « c… » (PC ?). Sur un malentendu, ça pourrait

marcher (Marchais) ?

« Prenez la parole, gardez-la car la France a besoin de construire avec vous son avenir! », a-telle

lancé, fort applaudie.

« Nous avons en face de nous le président le plus anti-social de toute l’histoire de la Vè

République, qui multiplie les injustices », a-t-elle lancé. Pour elle, « le vrai pouvoir est entre les

mains d’un seul » dont le « parti pris est limpide : choisir toujours le capital contre le travail, les

forts contre les faibles ».

« C’est avec vos propositions que nous déjouerons les provocations d’une droite dure qui attise

les peurs par pur calcul électoral (…) C’est avec vous que nous ferons vivre cette République du

respect qu’exige la justice », a-t-elle ajouté.

« Dans un an et quatre mois, vous les jeunes, vous serez en première ligne du combat que nous

aurons à conduire, nous socialistes! », a-t-elle conclu.

Extraits du texte complet consultable sur www.publicsenat.fr :

Ségolène ose tout, c’est à ça qu’on la reconnait. Le pire, c’est que sur un malentendu,

ça pourrait effectivement marcher (Marchais).

Elections, piège à (jeunes) « c… » !

Renaud Favier, 28 novembre 2010

Le bonus : Sainte Che-Golène du Poitou au temps où elle marchait sur l’eau, et pas

seulement sur la tête (de ses camarades zélé-fans de tous âges du PS, mais « pas

que » comme disent les djeuns). Parce que quand même, il y devrait y avoir des limites

à la tartufferie, un système de retrait de points de la vie politique par une commission

électorale, comme pour le permis de conduire …

82


← Sainte Che-golène du Poitou, priez pour nous (AFP)

Ségolène, un caviar Royal pour Twitter et les Guignols ! →

WikiLeaks, la diplomatie 2.0 ? (lepoint.fr

& Reuters)

Publié le novembre 29, 2010 par renaudfavier

(Photo de Joe Raedle AFP)

Le travail des diplomates a t’il vraiment changé depuis Talleyrand ? Leurs

commentaires, avis et jugements sont ils plus pertinents ou choquants que ceux de la

presse ? Les Américains sont-ils les seuls à avoir un peu de méthode et Echelon ou les

seuls chez qui Wikipedia a une bonne taupe ? Leurs objectifs sont-ils plus inavouables

que d’autres ?

« Diplogate 2.010″ ou « Web-Pschitt » ? A vous de juger.

Un point général et la vidéo de France 24 sur www.actu.orange.fr et le « Zapping des

Matinales » de www.lexpress.fr avec NKM, Baroin, Copé et l’inévitable Über-BHL,

expert médiatique en tout et surtout en indignation diplomatique internationale.

Extraits :

Reuters, repris par Le Point, avait réagi vite et bien.

WASHINGTON (Reuters) – Cinq grands titres de la presse mondiale ont commencé à divulguer

dimanche une partie des 250.000 documents du département d’Etat que leur a communiqués

le site WikiLeaks et qui jettent une lumière crue sur les coulisses de la diplomatie américaine.

Malgré les mises en garde de l’administration américaine, et de l’Italie, qui a parlé dans la

journée d’un « 11 septembre diplomatique », Le Monde en France, le New York Times, le

Guardian en Angleterre, El Pais en Espagne et Der Spiegel en Allemagne ont livré des premières

révélations, assorties de commentaires embarrassants sur de nombreux dirigeants du monde.

MERKEL MANQUE D’IMAGINATION, SARKOZY EST SUSCEPTIBLE

… Le Monde a considéré qu’il relevait de sa mission d’en prendre connaissance, d’en faire une

analyse journalistique et de la mettre à la disposition de ses lecteurs » …l.

Il précise que des noms ont été occultés pour protéger les personnes. D’autres publications,

notamment concernant la France, sont annoncées ces prochains jours par Le Monde.

« That’s just Diplomacy » dirait Pretty Woman. Audiard aurait probablement ajouté « La

diplomatie, j’en connais qu’une, défourailler le premier ».

Renaud Favier, 29 novembre 2010

Le bonus : Nixon a inventé le Watergate et s’est pris les pieds dans le tapis, Obama

trébuchera t’il sur la « Diplomatie Youtube » ? Anyway, de Gaulle avait une force de

frappe technologique mois avancée et le réseau Echelon s’appelait encore P415 mais il

était dans le vrai sur la diplomatie … aussi « … c’est cela, l’Europe … on ne fait pas

de politique autrement que sur des réalités … bien entendu, on peut sauter comme des

cabris … »

83


← WikiLeaks, la diplomatie 2.0 ? (lepoint.fr & Reuters)

Sombre(s) Héros ! … ou pas … →

Ségolène, un caviar Royal pour Twitter et les

Guignols !

Publié le novembre 30, 2010 par renaudfavier

Sainte Ségo a fait son coming-out. Un genre de cri primal, plutôt bien vu pour pour les

primaires. En tout cas, les zélés-fans vont barrir …

Cécile Duflot, par ailleurs excellente sur France Info ce matin, vise trop haut en disant :

« … beaucoup de monde se fiche de cette agitation de micro-bocal ». Car la

« panenka », c’est magnifique mais il est plus sûr de tirer plus bas les penalty (et on

risque moins le coup de boule, la grosse tête qui fait mal).

La France et Solferino étant ce qu’ils sont et les diverses élections françaises et autres

rivalisant avec le foot pour le titre de show-business le plus médiatico-consternant,

l’agitée du bocal poitevin va quand même faire pas mal d’audimat et on va sûrement

demander à Wikileaks ou Mediapart si c’est vrai qu’elle a consulté #Aubry et #DSK

pour la constitution du « Onze » des Primaires du PS (dit « Onze Roses » ou équipe

PPS, un genre de PSG qui joue le championnat de France avec des bobos caviar

parisiens à mi-temps dans le Lubéron ou à la Mamounia qui se détestent les uns les

autres mais voudraient tous être en Equipe de France, des supporters pavloviens, des

stars médiatiques auto-déclarés et des zélés-fans de toutes couleurs). Le pire, c’est

que cette équipe de bras cassés peut gagner sur un malentendu : c’est comme les

peintres du PSG juste avec des voitures en principe moins voyantes (mais avec

macaron pour se garer gratuit et gyrophare pour pas lambiner sur la route de

Bonnieux), des salaires en principe moins infondés (en tout cas, moins astronomiques

et plus déclarés) et des Egos … tout pareil Bleus. Nb pour PSG, si le gardien ne se la

joue pas comme contre Lyon, ça peut le faire parfois …

Vivement ce soir et les Guignols !

Je dis ça (sur Twitter), je dis rien, en tout cas pas que sur Ségo …

.

@XXX by renaud_favier 2012: Ségolène Royal, candidate, brise l’unité de façade au PS

– Flash actualité – Politique – 29/11/2010 – leParisien.fr http://ow.ly/3hjR6 27 mn ago

renaud_favier @XXX « Si Dominique décide … quel est le meilleur dispositif gagnant… »

– Autant décider qui est le meilleur gagnant tout de suite #li 27 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX Royal : « J’ai consulté DSK le 18 novembre quand

je l’ai rencontré » – Vivement les Guignols ce soir ! 28 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX Les aides de l’UE mal

utilisées http://bit.ly/hRoGWF – Tiens, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé des

vaches fantômes 29 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Wikigate hier, Sainte Che-golène des Primaires du #PS

ce soir, sur http://lnkd.in/yGhyxd #wikileaks 32 minutes ago

renaud_favier Wikigate hier, Sainte Che-golène des Primaires du #PS ce soir, sur

http://www.canalplus.fr/c-humour/pid1784-c-les-guignols.html#wikileaks 33 mn ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène : vivement ce soir, les Guignols ne devraient pas

84


ater ce caviar (gauche caviar, facile, je sais …) #PS #primaires #Sego #li 38 min ago

renaud_favier Renaud Favier Cécile Duflot sur France Info : sur Ségolène « … rien à dire

… beaucoup de monde se fiche de cette agitation de micro-bocal » #li 52 minutes ago

renaud_favier Ségolène, « l’opinion réelle », tacle ses Zélé-fans de #Solferino pour les

primaires #PS, pas vraiment une surprise … http://wp.me/pJjbe-hI 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Cécile Duflot en direct à 8h15 Paris, worldwide internet

sur le «player» de http://lnkd.in/EfGRWu #europeécologie #verts@CecileDuflot 1 hr ago

renaud_favier Noël approche, je dis ça, je dis rien … http://lnkd.in/fbTViE #li 1 hour ago

XXX by renaud_favier Prochaine cible de Wikileaks : Une importante banque des États-

Unis: Wikileaks planifie de communiquer des d…http://twurl.nl/wfp1ya 1 hour ago

lemondefr Le Monde by renaud_favier La grogne des

autoentrepreneurs http://bit.ly/eHLqvw 1 hour ago

XXX XXX by renaud_favier Ségolène candidate! Merci Ségolène …La machine à perdre

recommence? C’est bien d’afficher les divisions du PS ? #égosdilatés! 1 hour ago

XXX XXX by renaud_favier Le créateur du Nabaztag dit tout sur son nouveau projet

http://ow.ly/3hj0I 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier SdG, DG D. Prod Frais France, Itw sur compétitivité &

enjeux http://www.lesechostv.fr/videos-les-plus-recentes.html #li 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX se prendre 20″ de pub pour voir une video sur

Dailymotion, c’est un peu rude… – C’est pas pareil sur Youtube ? 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Elections à Haïti et en Côte d’Ivoire : la démocratie est un

risque. On regrette le bon temps du centralisme démocratique? #CCI#Paris #li 1 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Roland Dumas en direct sur BFMTV: êtes vous choqué

par Wikileaks?: «on n’est plus en tranquillité» – la vérité, gross Malheur ?#PS #li 1 hr

ago

renaud_favier Renaud Favier Roland Dumas en direct sur BFMTV: êtes vous surpris ou

choqué par Wikileaks ?: « je crains l’escalade » – pas facile en Berlutti ? #PS#li 1 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Roland Dumas en direct sur BFMTV: êtes vous surpris ou

choqué par Wikileaks? «il faut un jardin discret» – pour marcher en Berlutti? #li 1 hr ago

XXX XXX by renaud_favier [New blog post] InfoEco Le Havre : l’observatoire de

l’économie havraise http://goo.gl/fb/zF7xg #ccicrciacfci 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier #Ségolène‘s coming out éclipse rugby, foot et

machingates? http://sports.orange.fr/infos/football/201048/le-barca-atomise-lereal_298672.html

1 hour ago

renaud_favier Ségolène « Zyva! » fait division entre zélés-fans PS. Une certaine idée

de la victoire « ensemble » http://wp.me/pJjbe-hI #Royal #Aubry#DSK #PS 1 hour ago

renaud_favier #Ségolène ose tout, c’est à ça qu’on la reconnait. Saint #Tartuffe, priez

pour nous… http://wp.me/pJjbe-hI #Royal #Aubry #DSK #PS #li 2 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène pour Clarté et simplicité: Well, Well, Well

…http://lnkd.in/9eMz9G #li 2 hours ago

renaud_favier Ségolène pour Clarté et simplicité: Well, Well, Well

http://www.cosmopolitan.fr/,musique-le-nouveau-single-de-duffy,2151,1362872.asp #li

Le bonus : parce que la copie vaut mieux que l’original, parfois …

85


← Ségolène, un caviar Royal pour Twitter et les Guignols !

Sombre(s) Héros ! … ou pas …

Publié le décembre 1, 2010 par renaudfavier

Les TPE-PME de France se sentent en fort risque (IFOP) →

Un jour en France : Noir Désir : Eros à la mer ; Guerre éco-merciale : Euro(pe)

menacé(e) ? ; Foot : zéros appointés ; Ségolène : Air Haut ; Google : (Tu) erres, oh ! ;

Société : Hère, au (secours !). Ah ! J’oubliais, il neige.

Eros à la mer : le Rock n’ Roll sait être sulfureux ou commercial, mais noir désir avait

perdu son sex appeal depuis que Bruno Cantat était passé entre les barreaux. Le

divorce est prononcé. Ciao, Sombres Héros du siècle dernier …

Euro(pe) menacé(e) ? : la libido de l’Euro(pe) est aussi un peu en berne ces jours-ci.

Les politiques (se) disent, les experts (se) contredisent, les marchés (se) médisent …

Les gens de pub (« la », pas « les » où on boit à la santé de l’Euro(pe) après une dure

journée à la City) diraient « peu importe qu’on parle en bien ou en mal, du moment

qu’on parle ! ». Et « Ciao », en italien, ça veut aussi dire bonjour. Alors Ciao bello(a)

Euro(pe) de ce siècle !

Zéros appointés : les « galactiques » se sont fait étriller 5-0 par un Barça qui a réussi le

match parfait. L’Equipe en fait sa « Une » deux jours de suite ! Il faut dire qu’on n’a plus

l’habitude de voir du beau foot en France, des salariés qui bossent sans cracher (dans

la soupe), des joueurs qui marquent sans tricher, des dirigeants qui partent sans

toucher, des bureaucraties qui ronronnent sans prêcher … le faux comme la FIFA,

exemplaire, férocement exemplaire … Ciao Coubertin, Ciao Platini, Ciao FIFA …

Air haut : Ségo et Sarko sont sur un bateau, depuis hier. Ensemble ! Tout devient

probablement impossible pour les autres. Comme un Master où Nadal et Federer

seraient en pleine forme et où les autres leur serviraient de sparring partners jusqu’à la

finale en assurant le spectacle pour le public et la presse. Qui va finalement tomber à

l’eau et qui va respirer l’air haut des cimes en 2012 ?

(Tu) erres, oh ! : l’Union Européenne s’inquiète du risque de monopole de Google. On

ne sait pas lequel des deux erre le plus, de l’UE qui pourrait s’occuper d’autres choses

plus urgentes ou de Google qui devrait s’auto-réguler comme toute créature

intelligente. Ceci posé, Wikileaks sème le trouble dans ce duopole des errements …

Ciao 1984, … ou pas …

Hère au (secours !) : By ze way, même si l’arbre (de Noël) des collectes caritatives

dans les supermarchés en France cache un peu la misère de la grande forêt froide,

même si un tout petit rai de lumière troue le nuage très noir sur la jungle des derniers

Tigres, même si l’homme est tenté d’être un peu loup pour l’homme quand le « going

gets tough », n’oublions pas quel jour nous sommes et dans quel monde nous vivons

: investissons dans notre avenir.

Renaud Favier, 1er décembre 2010

Le bonus : parce qu’en Gaule, tout finit par des chansons (qu’on dit connaitre mais

c’est comme pour les citations latines, on les a un peu perdues : errare humanum,

perseverare gallicum…, c’est bien cela, non ?).

86


← Sombre(s) Héros ! … ou pas …

L’Equipe de France pour la compétitivité des PME →

Les TPE-PME de France se sentent en fort

risque (IFOP)

Publié le décembre 2, 2010 par renaudfavier

Cantona amok (?) joue contre son (?) camp des PME de France

Les patrons de PME ont peur selon un sondage IFOP pour GAN : on les comprend,

non ? Mais que ne ferait pas un Cantona über-compétiteur-Just-do-it…, au sens

civique aussi exemplaire que ses compétences en théorie économique sont reconnues,

pour préserver sa notoriété et les conditions d’un gagnant-gagnant avec ses sponsors

humanistes …

Surtout quand il est un peu speed, voire limite amok …

En tout cas, ça spécule ferme sur les cours de bourse des banques en attendant que

les petits porteurs aillent faire la queue au stade aux guichets avec leur maillot « Über-

Cantona, Just do it, Stupid ! » opportunément fabriqué par le sponsor. S’ils font juste la

queue pour retirer leurs économies, ça fera un peu d’audimat et la presse internationale

s’amusera de la nouvelle trouvaille française pour se tirer une balle dans le pied (au

foot, c’est pas pareil, on marque avec la main) avec créativité sinon panache. Mais

avec Über-Canto-Just-Do-It…, il pourrait y avoir du sport, Christine Lagarde a raison

d’appeler … Cantona un Cantona :

En attendant, la vraie vie en France malgré Noël et la neige sympa qui bloque les routes

aussi bien qu’une bonne manif, c’est des vrais gens pas des (in)égos über-payés pour

taper dans une balle entre une pub, un pub, une pu… et une grève en bus à impériale

ou pas, et des vraies entreprises qui essaient de survivre en Europe avec comme

principaux dommages collatéraux de créer des emplois et du lien social, de payer des

impôts et autres :

« #taxeprofesssionnelleleretourparcequesinoncommentonpayeraittouslesmachinsquien

dépendaientetnesaventniseréformernicoûtermoinscherparexempleenrespectantlesrègle

sdubénévolatou

enévitantlesvidéosdecampagnesélectoralesquandiln’yaqu’uneseulelisteetenvoyageante

nseconde »

Mais évidemment, tout ça, Über-CantoBHL-Just-Do-It… qui ne se rase pas entre deux

campagnes de pub pour des rasoirs à autant de lames que c’est à la mode, c’est pas

son truc :

.

Avec ou sans Canto-Show sponsorisé, 78% des patrons de TPE/PME considèrent

leur entreprise comme bien plus exposée aux incertitudes et aux risques qu’il y a

quelques années.

Gan Assurances a demandé à l’IFOP d’interroger des TPE et PME, autour de leur

perception du risque économique, social… et des réponses (ou non réponses) en

matière d’assurance. Cette perception du risque est-elle la même selon la taille de

l’entreprise ? A-t-elle évoluée avec la crise ? Du 5 au 13 octobre 2010, l’IFOP a réalisé

87


une enquête auprès d’un échantillon de 802 entreprises de moins de 250 salariés. Il

ressort de cette enquête que (extraits, source Groupama) :

- Pour 6 entreprises sur 10, la crise continue à faire sentir ses effets

Aujourd’hui, 63 %, des dirigeants de PME-TPE ont encore le sentiment d’être

impactés par la crise. Une perception d’autant plus forte pour le secteur de

l’industrie (75%) et du commerce (73%).

- 78 % des dirigeants ont également le sentiment d’être plus fortement

exposés aux risques et incertitudes qu’il y a quelques années.

- 63 % des dirigeants redoutent un alourdissement des charges et taxes,

60% une baisse de leur chiffre d’affaires.

Dans ce contexte, les chefs d’entreprises craignent majoritairement d’être « asphyxiés

» par une hausse des taxes et charges et également de subir une baisse de leur chiffre

d’affaires (60%) ; la crainte de retard de paiement des clients et/ou de devoir

licencier/réduire sa masse salariale arrivant en fin de classement, avec respectivement

35% et 17%.

L’enquête sur Groupama.com : l’enquête IFOP-GAN TPE-PME .

L’excellent commentaire sur l’enquête du patron de Gan sur Radio BFM Business le

1er décembre : podcast de Eric Gelpe, DG de Gan Assurances.

Eric Gelpe rappelle notamment que 85% des entreprises françaises sont des PME-

TPE, au cœur de l’activité économique quotidienne et des enjeux d’emploi, dont les

patrons sont inquiets. Qu’elles subissent un effet de ciseau entre les prix de revient

qu’elles ne contrôlent qu’imparfaitement (change, matières premières, charges…) et

des prix de vente soumis à une forte pression. Mais que les entrepreneurs et les

salariés ne baissent pas les bras.

Entrepreneur en France, un sport de « vaillants ». Pas grand chose à voir avec le foot

dit « professionnel ». Quant à l’Equipe de France, no comment, on aimerait leur dire

« Just Do It » mais il doit y avoir des royalties à payer et des égos à flatter pour être

écouté, et plus encore pour être entendu

RF 2 décembre 2010

Le double-bonus (parce que c’est l’anniversaire d’Austerlitz et de quelque chose de

personnel) : Cantona est plutôt unter-BHL quand même : la « Rolex du Pape », les

« petits supporters », « je leur pisse au c… », « au revoir messieurs … », ce n’est pas

indéfendable, c’est juste très, très petit, contrairement aux apparences.

Qui est le plus petit ? Et quelle couleur de carton irait mieux avec le maillot ?

88


← Les TPE-PME de France se sentent en fort risque (IFOP)

Inde : M. le Président, aidez le Tigre, le Tigre nous aidera →

L’Equipe de France pour la compétitivité

des PME

Publié le décembre 3, 2010 par renaudfavier

!Christine Lagarde, ministre de l’Économie, en compagnie (de gauche à droite) du

ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, Éric Besson, du

secrétaire d’État au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, et du secrétaire d’État aux

PME, au Tourisme et à la Consommation, Frédéric Lefebvre, mercredi à Paris. Source :

Le Figaro. Crédits photo : BENOIT TESSIER/Reuters

Extraits du compte-rendu de M. Visot sur C Lagarde, Le Figaro (2/12/2010)

« C’est tout sourire que la patronne de Bercy a présenté mercredi sa nouvelle équipe, celle qui

se consacrera à l’économie française jusqu’à la fin du quinquennat. Christine Lagarde, qui

faisait figure de vieille routière – après deux ans passés au secrétariat d’État au Commerce

extérieur et plus de trois ans à la tête de l’Économie - a détaillé mercredi, entourée d’Éric

Besson, ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, de Pierre Lellouche,

secrétaire d’État au Commerce extérieur et de Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État des PME, du

Tourisme et de la Consommation, les priorités de Bercy afin d’«agir pour la reprise».


La compétitivité de la France. Si chaque ministre y est ensuite allé de ses priorités – ne rendant

pas forcément évidente la cohérence de leur action - tous n’avaient que ce mot à la bouche.

…»

Christine LAGARDE et sa nouvelle équipe, Éric BESSON, Pierre LELLOUCHE et

Fréderic LEFEBVRE, ont rassemblé plus de 200 participants le 1er décembre à Bercy

pour assister à la présentation de leurs priorités de politique économique. « Agir pour la

reprise – Bercy, 1er décembre 2010″ : extrait vidéo ; dossier « Agir pour la Reprise »

(powerpoint, intervention de Christine Lagarde ; intervention d’Eric Besson ;

intervention de Frédéric Lefebvre). L’ensemble de la conférence était, comme

maintenant la plupart des manifestations à Bercy au service des entreprises et de la

compétitivité, diffusé en direct sur internet. Le différé sera rapidement disponible sur :

http://bercy.congressite.fr/direct/20111201_Agir_pour_la_reprise

L’enjeu de l’international est crucial pour la reprise. Pour participer au débat et

brainstormer sur la compétitivité internationale et la croissance des entreprises

françaises et européennes, rejoignez le think-tank virtuel C&C International SME 1 –

Compétitivité et Croissance des PME : s’inscrire.

Renaud Favier, 3 décembre 2010

Le bonus : pour ne pas oublier, malgré la neige qui cache certaines misères françaises,

que la guerre éco-merciale mondiale est de moins en moins froide et qu’entre les pays

dits « émergents » qui se sont donné les moyens de le croissance durable, des pays

rentiers (voire prédateurs) qui bénéficient de ressources en matières premières et/ou en

capital accumulé depuis 3 décennies (pendant lesquelles d’aucuns regardaient ailleurs

pendant que leur maison commençait à brûler) et nos concurrents OCDE dont les

ambitions sont tout plus qu’endormies, le temps n’est pas aux discours, ni aux

89


manifestations ou aux retraites, ni bien sûr aux tirs de balles dans les pieds français par

des conservatismes et corporatismes archaïques, des joueurs mercenaires et autres

acteurs publicitaires en mal de notoriété.

J’oubliais, la Chine bien sûr, et l’Inde aussi, où le Président Sarkozy sera dans quelques

heures et rencontrera la communauté des affaires françaises dans ce pays où le

Président Obama s’est rendu pour promouvoir les intérêts américains juste après sa

défaite au mid-terms, où l’Allemagne a sa plus important chambre de commerce à

l’étranger (80 employés environ) et où Eurochambres, après des débuts difficiles, est en

train de réussir avec le soutien de la Communauté Européenne le pari de l’Euro

Business and Technology Center (EBCT) au service de la réussite des PME

européennes en Inde. L’Equipe de France pour la compétitivité des PME en Inde : La

Mission Economique Ubifrance ; l’IFCCI (Indo-French Chamber of Commerce &

Industry) ; l’EBCT ; sans oublier de nombreux prestataires parapublics et privés

d’obédience française d’excellente réputation.

Anyway, l’Equipe US de l’Export du Président Obama a pris un peu d’avance, avec

dollar de combat, diplomatie éco-merciale de choc et team building … à l’américaine

bien sûr. Objectif : lune « Compete and win … to make America succeed … create jobs

… national export initiative … sustainable strong economic growth … small and medium

size companies … doublement des export américains … plus 15% par an … ». Yes,

they can.

90


← L’Equipe de France pour la compétitivité des PME

Aubry « PS à bon port 2012″ : la France peut ramer … →

Inde : M. le Président, aidez le Tigre, le Tigre

nous aidera

Publié le décembre 4, 2010 par renaudfavier

Ce qu’il faut savoir sur l’Inde pour briller dans l’avion présidentiel ou les dîners en ville

ce week-end si vous êtes un(e) puissant(e) Français(e) de France, animer le dîner avec

la communauté d’affaire et/ou l’ambassadeur si vous êtes un(e) puissant(e) Français(e)

d’Inde.

N’oubliez pas de parler de la sauvegarde des derniers Tigres. Ou plutôt, de rugir pour

sauver le Tigre, « Yes you can ». Ou plutôt, « Yes, you must », pour une certaine idée de

la Tigritude. Parce qu’il vaudrait mieux ne pas « cavalcare la Tigre ».

Extraits de Facebook, à suivre aussi sur Twitter, Linkedin …

!

! ! ! !

- !Renaud Favier! Inde : « Croire … », le pari pascalien, forcément, mais « Penser »,

« Oser », « Créer » et « Avancer » avec l’esprit pionnier retrouvé, ce serait mieux.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/03/croire-dans-l-axe-parisdelhi_1448689_3232.html!

!Croire dans l’axe Paris-Delhi – LeMonde.fr!

www.lemonde.fr! Le Monde.fr – Pourquoi laisser à l’Allemagne le monopole des

pays émergents ?!

- ! ! !Renaud Favier !Inde : ne pas sous-estimer la concurrence. La « National Initiative

for Export », c’est « du lourd »

http://www.courrierinternational.com/article/2010/11/04/new-delhi-sous-lecharme-d-obama!

! !INDE • New Delhi sous le charme d’Obama | Courrier

international !www.courrierinternational.com! A l’occasion de la première visite

officielle du président américain, du 6 au 9 novembre, la question nucléaire sera

au cœur des discussions. Les Indiens pourraient céder devant les demandes de

Washington.! ! ! ! ! ! !

! !

! ! ‎

! ! ! ! ! !

- !Renaud Favier !Inde : « basics » pour les PME françaises par le patron

d’Ubifrance en Inde http://inde.aujourdhuilemonde.com/les-entreprisesfrancaises-doivent-bien-definir-leur-strategie!

» Les entreprises françaises

doivent bien définir leur stratégie » | Aujourd’hui l’Inde!

inde.aujourdhuilemonde.com !Le nombre d’emplois créés par des entreprises

françaises en Inde à presque triplé depuis 2005. Quels sont les secteurs

d’activité où la France est la plus présente en Inde?!

- Renaud Favier !Inde : l’économie en pleine forme (Le Figaro)

http://blog.lefigaro.fr/inde/2010/12/leconomie-indienne-en-pleinef.html!

! !L’économie indienne en pleine forme – Namaste ! Salam !!

blog.lefigaro.fr! Retrouvez toute l’actualité de la Russie de Moscou à Vladivostok! ! ! ! ! ! !

- Renaud Favier !Inde : les espoirs français (Les

Echos) http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/020966500863-

91


ce-que-la-france-peut-esperer-en-inde.htm #li! ! !Ce que la France peut espérer

en Inde – RELATIONS INTERNATIONALES !www.lesechos.fr !Ce que la France

peut espérer en Inde – Economie France RELATIONS INTERNATIONALES! ! ! ! ! ! !

!

- ! !Renaud Favier !Inde : la France et l’Inde à quelques heures de la visite du Pdt

Sarkozy (Le Monde) http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/03/la-franceet-l-inde-emergente_1448756_3232.html

! !La France et l’Inde émergente –

LeMonde.fr! www.lemonde.fr! Le Monde.fr – Bilatéralisme et montée en

puissance de l’Inde.! ! ! ! ! ! !

- ! ! !Renaud Favier !Inde, pour les passionnés qui ont du temps, les conférences du

« WEF INDIA » de novembre 2010 sont passionnantes

http://www.youtube.com/user/WorldEconomicForum#p/u/2/1S3hr7XIS48! ! !World

Economic Forum !www.youtube.com! The World Economic Forum is an

independent international organization committed to improving the state of the

world by engaging leaders in partnerships to shape global, regional and industry

agendas. Incorporated as a foundation in 1971, and based in Geneva,

Switzerland, the World Economic Forum! ! ! ! ! !

! !

!

! !

- !Renaud Favier !Inde « need to know » avant la visite du Pdt Sarkozy

http://www.youtube.com/watch?v=nqZNS9Aan4o&feature=list_related&playnext

=1&list=PL849C29F625C859E5! !India Economic Summit 2010 – Dennis Nally

!www.youtube.com! http://www.weforum.org/ 13.11.2010 Dennis Nally,

Chairman, PricewaterhouseCoopers International, PricewaterhouseCoopers,

USA, looks forward to the India Economic Summit being held 14-16 November,

New Delhi, India.! !.!

Renaud Favier, 3 décembre 2010!.!

Le bonus : parce que la maison brûle. Et qu’au royaume des borgnes, ceux qui

regardent ailleurs sont aveugles.!

92


← Inde : M. le Président, aidez le Tigre, le Tigre nous aidera

Au secours ! Il y a (2) Cantona … →

Aubry « PS à bon port 2012″ : la France peut

ramer …

Publié le décembre 5, 2010 par renaudfavier

La surveillante générale du PS croit siffler la fin de la récréation en jouant les « capitaine

courageux » voulant « amener l’équipage à bon port ». Les passagers (citoyens,

entreprises, PME …) peuvent ramer ou se noyer du moment que le Solferino vogue ?

On y perd son latin : « mergitur, nec fluctuat Martina » ou « delenda France est » … ou

les deux ?

En tout cas, le JDD va encore vendre du papier avec ce « scoop », après le coup de

« la France est menacée » de la semaine dernière. Chacun son style, d’autres journaux

mettent une playmate en poster, et Pif Gadget était formidable à l’époque ou Martine

collait des affiches, avec des gadgets inoubliables et tellement « PS.2012″ comme les

pois sauteurs, le couteau de Rahan en plastique ou la voiture rouge qui roulait 20cm

avec un ballon qui se dégonflait.

Extraits de l’article du Nouvel Obs avec AFP

La première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry …

« Quand on a vocation à diriger le pays, on se doit d’être serein et responsable


Plusieurs au sein du PS réclamaient l’accélération du calendrier des primaires, jugé trop tardif et

taillé sur mesure pour DSK, mais la rue de Solferino a toujours opposé une fin de non recevoir.

« Amener l’équipage à bon port »

« Le rôle du capitaine, c’est de tenir fermement la barre, de maintenir le cap, et d’amener

l’équipage à bon port; ce n’est pas de se laisser distraire par le clapotis des vagues », a déclaré

Martine Aubry.


Les primaires, processus inédit en France, seront ouvertes à tous les sympathisants de gauche

pour désigner le candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2012.

Merci @ Nouvelobs.com avec AFP

Renaud Favier, 5 décembre 2010.

Le bonus : Tais-toi et rame ! (Alain Souchon & Friends)

93


← Aubry « PS à bon port 2012″ : la France peut ramer …

Elections des « parlements des PME et Commerces » →

Au secours ! Il y a (2) Cantona …

Publié le décembre 6, 2010 par renaudfavier

2 Présidents en Côte d’Ivoire, 2 Miss France, 2 femmes aux primaires PS 2012, et 2

quasi-candidats à droite qui se disputent le passage chez Drucker à « Champs Elysées

2.0″, 2 défaites en simples en Coupe Davis, 2 degrés ce matin à Paris sous la pluie, 2main

un peu d’émotion peut être à quelques guichets de banques si après la grève de

ses potes en Afrique du Sud, le « ballon-ballot » motive quelques radicaux à aller

vérifier comment va leur compte épargne-logement.

Heureusement qu’il n’y a qu’un seul Cantona. Ou pas … (cf bonus infra) !

Les banques et le pays devraient s’en sortir, alors pas 2 panique … God Save The

Queen et 2-main sera un autre jour, avec un blog plus « business ».

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Save Queen And Country This

Week ! www.renaudfavier.com #li

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Be Champions This Week !

(But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Live Forever This Week ! (But

Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Be Champions Together This

Week ! (But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Be Friends This Week ! (But

Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Have One Vision This Week !

(But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris – Let’s Be Bohemians This Week !

(But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning From Paris : Let’s The Hammer Fall This Week !

(But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Morning From Paris : Let’s Ga Ga this Week ! (But Please don’t

Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Morning From Paris – Let’s Love This Week ! (But Please don’t

Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Morning From Paris : Let’s Resist Pressure This Week ! (But Please

don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Morning From Paris : Let’s Rock Them This Week ! (But Please

don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Morning from Paris : Let’s another one bite the dust this week !

(But Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF :www.panda.org/roar )

renaud_favier Good Monday Morning from Paris : Let’s Have it All This Week ! (But

Please don’t Forget to Roar for Tiger w/ WWF : www.panda.org/roar )

Renaud Favier - 6 décembre 2010

Le Bonus : Affreux Affreux ! Il y a deux Cantona ! L’un est célèbre et l’autre n’est pas

responsable !

94


← Au secours ! Il y a (2) Cantona …

La nostalgie est toujours ce qu’elle était avant … Cantona →

Elections des « parlements des PME

et Commerces »

Publié le décembre 6, 2010 par renaudfavier

+/- 2 millions de PME et Commerces français confrontés à la crise

Les élections des « parlements des entreprises françaises » sont en cours avec le

« sumo » comme thème de communication. Le taux de participation pourrait être

supérieur aux normes consulaires dans quadruple contexte de la crise économique qui

déstabilise le « tissu » de PME, TPE et commerces de France, de l’enjeu de la mise en

œuvre de la réforme des chambres de commerce (loi publiée au JO du 24 juillet 2010 ;

décret d’application publié au JO du 2 décembre 2010), des importants enjeux fiscaux

liés aux modalités de remplacement de la taxe professionnelle, enfin du « changement

de braquet » à l’international engagé dés 2006 dont les points d’orgue ont été le

lancement de la marque commune « CCI International » début 2010 et la montée en

puissance d’Eurochambres qui a lancé avec le soutien de la Commission Européenne

le développement d’un réseau d’Euro Business and Technology Centers (EBCT, le 1er

est opérationnel en Inde) pour mieux appuyer la compétitivité des PME dans les grands

pays émergents en complémentarité avec les services de diplomatie économique et

commerciale nationaux et les réseaux publics spécialisées de type Ubifrance, DE-

International ou UKTI.

Le bénévolat étant la règle qui garantit le souci exclusif de l’intérêt économique général,

les élus consulaires représentant du « tissu » économique seront d’autant plus écoutés

des pouvoirs publics et des institutions dans la période délicate de sortie de crise que

le taux d’abstention sera faible aux élections et confortera la légitimité des

chambres. L’institution consulaire a en effet été un peu chahutée par une presse

volontiers caustique sur les « notables » en général, impatiente sur le processus de

réforme administrative et assez injuste envers les entrepreneurs élus bénévoles en

particulier (le Canard Enchaîné en Août 2009 ; France Inter en Août 2009 également ;

Challenges en Septembre 2009 ; Challenges de nouveau en janvier 2010 ).

Mais la caravane des PME avance malgré les raillereries ou « clapotis » et le Président

sortant de la CCI de Lyon personnalise la force de caractère et le désintéressement

exemplaire des entrepreneurs élus dans une interview au Progrès de Lyon le 12 juillet

2010 après ce qui ressemblait à un tacle sévère de rivaux ou d’ennemis ; tandis que le

Président sortant de la CRCI d’Auvergne, candidat à la présidence de l’ACFCI,

présente les enjeux pour l’institution dans une interview à Commerce International

parue le 4 octobre 2010 .

Les « querelles de clocher » et autres « rivalités de chapelles », parfois moquées à plus

ou moins juste titre dans le passé, sont en voie de résorption dans un contexte de

réforme induisant un jeu coopératif au service de l’intérêt général d’autant plus

indispensable que la guerre économique et commerciale mondiale ne laissera guère de

chance aux équipes divisées. D’excellentes démonstrations en sont données en Île de

France où le réseau consulaire se regroupe (à deux exceptions près) et où la CGPME et

le Medef se présentent associés sur la liste pour l’IDF avec un futur Président

95


consensuel (les candidats, interviewés en vidéos, sont presque tous sur la chaine

internet ad-hoc « UNIRE » ) mais également à Lyon où une vision ambitieuse de la CCI

est partagée par les listes Medef et CGPME.

Le point par le Président de l’ACFCI (tête de réseau nationale des chambres) Jean-

François Bernardin le 25 novembre 2010 sur Radio BFM et le sondage de novembre

2010 Opinon-Way pour ACFCI sur la crise et les élections.

Guidelines ACFCI pour les élections : Elections CCI sur www.cci.fr

Renaud Favier, 6 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : le Parlement des Entreprises organisé par Eurochambres à Bruxelles le 14

octobre 2010.

96


← Elections des « parlements des PME et Commerces »

(Miss) France 2010 : grande récolte ou piquette(s) ? →

La nostalgie est toujours ce qu’elle était avant

… Cantona

Publié le décembre 7, 2010 par renaudfavier

Avant … les motivations des hommes étaient déjà mystérieuses mais on

avait Françoise Sagan, Coluche et René Dumont (pour JFK, voir bonus en fin de blog):

on a les rebelles visionnaires qu’on mérite, sic transit gloria …

Aujourd’hui, la nostalgie est toujours ce qu’elle était et les deux Eric, Cantona

et Brunet, jouent la paire de réacs provocateurs de l’audimat, l’un côté gauche caviar,

l’autre rive droite foie gras (foi grasse ?), avec hélas moins de talent que comme

gastronomes, footballeur ou journaliste.

Heureusement, on a Youtube, Dailymotion et … Facebook !

Renaud Favier Avant … on avait déjà les invasions barbares … mais c’était du

cinéma http://www.youtube.com/watch?v=ZCwcdYFpiV4 Invasions www.youtube.com

Renaud Favier Avant … on avait déjà le déclin … mais c’était en

Amérique http://www.youtube.com/watch?v=gtLTEf02ElE Déclin www.youtube.com

Renaud Favier Avant … on avait déjà des don Quichotte « à la #Cantona » mais moins

sportifs et médiatiques …http://www.youtube.com/watch?v=1jKQxeTA64Y CURÉE

www.youtube.com Non, ne vous inquiétez pas, LA CURÉE n’est pas une nouvelle série

de TF1 consacrée à une jeune femme qui voudrait devenir curé de campagne. LA

CURÉE, c’est un clin d’œil au chef d’œuvre d’Émile Zola, deuxième volume de la saga

des Rougon-Macquart.

Renaud Favier Avant … on avait déjà les « sans commentaire » qu’on

mérite http://www.youtube.com/watch?v=YodpLiYiv44 Clearstream www.youtube.com

Renaud Favier Avant … on avait déjà les politiques et les institutions qu’on mérite mais

on ne chantait pas seulement dans les rues ou en faisant la queue devant un

distributeur de billets pour défendre la

démocratie http://www.youtube.com/watch?v=GD-lFCsYOPs&feature=related « Liberty

is too Precious a thing to be buried in books » www.youtube.com Honesty, sincerity,

selflessness, duty, integrity, political courage, these are the things missing in

Washington. And until they return, we will continue to see our great Republic slip away

from us, until eventually it is no better that a third rate banana republic run by tinhorn

despot dictators

Renaud Favier Avant … , les « coulissiers véreux » essayaient déjà de grignoter la

République http://www.youtube.com/watch?v=_0PcxGEtGUs&feature=related

« Ecrivez Chalamont » .avi www.youtube.com Le sens de l’Etat…

Renaud Favier Avant le goût des autres pour les Berlutti, les « cerveaux » avaient de la

classe http://www.youtube.com/watch?v=tgVJ_TqCQXc #Cantona (1968) Belmondo,

Bourvil www.youtube.com Scène culte avec la panthère et le voisin du dessous…

Renaud Favier Avant #Madoff et #Cantona , les braqueurs et les acteurs avaient du

style http://lnkd.in/3TiUX2 Melodie (finale) lnkd.in Melodie (scene finale)

97


Renaud Favier De Butch Cassidy à Cantona, on a les braqueurs de #banques qu’on

mérite, sic transit gloria …http://www.youtube.com/watch?v=X41Ylp02NRs Butch and

Kid (trailer) www.youtube.com 1969 western starring Redford and Newman.

Renaud Favier Du casino de Nice à la boulangerie de Blois, sic transit gloria … on a les

truands qu’on mérite …!http://actu.orange.fr/france/ages-de-13-ans-ils-braquent-uneboulangerie_80364.html

Boulangerie – france – Actualités sur orange.fr actu.orange.fr

Trois adolescents de 13 et 14 ans ont été arrêtés et placés en garde à vue dimanche à

Blois pour avoir braqué, avec arme et cagoules, une boulangerie de la ville.

.

Renaud Favier – www.renaudfavier.com – 7 décembre 2010

.

Le bonus : « Avant … » c’était déjà dangereux, même pour l’homme capable de (faire)

marcher sur la Lune. Et on aimait déjà les simplifications et les bouquins sur les

maçons qui font vendre du papier en cachant et … gâchant la forêt, mais le

développement démocratique durable est menacé par bien d’autres sociétés secrètes

et sectes plus ou moins nouvelles, plus ou moins nocives, plus ou moins globales et

plus ou moins secrètes. Quant à la vérité, vaste programme depuis toujours…

98


← La nostalgie est toujours ce qu’elle était avant … Cantona

Neige sur Paris : Let it Snow ! (F. Sinatra) →

(Miss) France 2010 : grande récolte ou

piquette(s) ?

Publié le décembre 8, 2010 par renaudfavier

Petit début de semaine (sauf pour JP Huchon, à suivre dans un prochain billet). Miss

TF1 est une surfeuse brestoise au faux air d’alerte à Malibu tandis que Miss BFM TV

est une provençale qui ne déparerait pas à Paris Plage : soit, mais on ignore autant s’il

y a une « vraie » gagnante que les Ivoiriens qui est leur Président. Avec Cantona qui

rate autant son but que les Lyonnais, les ventes d’avions français un peu floues en Inde

et au Brésil, la Dombasle qui veut gagner la loterie nationale avec un faux numéro sur

toutes les chaines TV, monsieur wikileaks en prison et les « affaires » Karachi ou

Bettencourt en carafe, Cancun qui a commencé sans nous, ça sent le faux Champagne

en ce début de semaine. Ou le mauvais Pschitt ?

C’était mieux avant …

Renaud Favier – 8 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : heureusement, la « Grande Nation » qui illumine le monde sait se surpasser

quand il le faut (nb la vidéo est ancienne, pas de grève à la Tour en ce moment,

j’espère …).

99


← (Miss) France 2010 : grande récolte ou piquette(s) ?

L’ancêtre du notable ventru découvert en Corée ! →

Neige sur Paris : Let it Snow ! (F. Sinatra)

Publié le décembre 9, 2010 par renaudfavier

600 km de trottoirs parisiens à déneiger ce matin (ou pas …) ! Et pas mal de café chaud

à distribuer aux malchanceux qui ont passé la nuit bloqués dans leur voiture sur la

N118 ou l’A86, enfermés à Roissy ou coincés à Velizy 2. Mais le lever de soleil ce matin

sur Paris blanc de neige, http://www.parisrama.com/webcam.html , ça valait bien

quelques tonnes de Prozac, il faut demander aux webcams de le repasser en boucle !

On en oublierait presque le Tigre et la dose obligatoire de déclino-masochisme matinal

à base de démocratie(s) plus ou moins menacée(s) en Côte d’Ivoire ou ailleurs,

d’institutions et de notabilités plus ou moins sclérosées depuis longtemps et pour

longtemps (pas de lien, trop long), d’économie(s) et de PME plus ou moins en danger,

d’emploi(s) en voie de disparition, d’éducation qui a connu des jours meilleurs, de

compétitivité et de commerce extérieur tremblotants, d’affaires quotidiennement

nouvelles et de scandales plus ou moins téléguidés et/ou contre-téléguidés (pas de

lien, trop dangereux, s’abonner au Canard ou à Médiapart ou à Wikileaks ou juste

ouvrir les yeux et les oreilles), du foie gras et du saumon de Noël qui ne sont plus ce

qu’ils étaient … et … les livreurs du canapé qui doivent passer ce matin !

Bon sang, vite retour à la casa départ, mais pourquoi la synchronisation entre the

Matrix et Real(?) World n’a t’elle pas fonctionné ? Ou alors l’iPhone a sonné mais

j’écoutais ailleurs ? Encore un truc à re-paramétrer sur iTunes. En attendant de pouvoir

re-programmer un peu Real(?) World 2.010, 2.012 et plus si affinités …

Anyway, la neige fond tranquillement sous un ciel d’azur, on se croirait au printemps :

Carpe diem !

.

RF – 9 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

.

Le bonus : « Let it snow ! »

PS : « need to know this morning … or not »

Facebook de début de journée du 9 décembre 2010

! !

! ! ! ! ! ! !

!

! !

!

▪ !Renaud Favier! Nadine Morano chez Bourdin ce


matin http://www.rmc.fr/player.html : un peu diesel, crispée au début sur la

neige, mais pêchue sur l’apprentissage et pour une fois le mâle dominant

Bourdin écoute !J’écoute RMC en direct! www.rmc.fr! Retrouvez tout RMC sur

RMC.fr! !Il y a environ une heure

!Renaud Favier! Paris wakes up as Snow White w/ Sun ! Look !

http://www.parisrama.com/webcam.html #li! !Paris s’éveille! Renaud blipped !Il y

a environ une heure via Blip.fm

100


!

! ! ! ! !

!

!

! ! !

!

! !

! ! !

! !

! !

! ! !

Renaud Favier! Côte d’Ivoire : le Conseil de sécurité de l’ONU a reconnu

mercredi la victoire d’Alassane Ouattara (Le Monde) http://bit.ly/fO5lj8 – Ce n’est

pas en France qu’on verrait des fauteuils pour deux suspects ou des élections

pièges àà listes uniques, sponsors surprenants (ex. scientologie en lien

commercial pour une élection récente) ou président (auto-)désigné d’avance. Le

développement démocratique durable (2002, l! !L’ONU reconnaît la victoire

d’Alassane Ouattara – LeMonde.fr!bit.ly !Le Monde.fr – Le Conseil de sécurité

de l’ONU a reconnu mercredi la victoire d’Alassane Ouattara au second tour de

l’élection présidentielle ivoirienne.! !Il y a environ une heure ·!

Renaud Favier! France – Conflits d’intérêts – « …gate » ou Pschitt ? – Anyway,

début des auditions parlementaires cf Yahoo! Actualités http://ow.ly/3mjEW –

(re)lire bouquin de Martin Hirsch.! !Les députés s’attaquent aux conflits

d’intérêts – Yahoo! Actualités!ow.ly! L’Assemblée nationale démarre ce jeudi

des auditions pour prévenir les risques de conflits d’intérêts chez les

parlementaires. Entre volonté de transparence et! !Il y a 2 heures ·

Renaud Favier! Magnifique lever de soleil ce matin sur Paris blanc, à suivre en

webcam http://www.parisrama.com/webcam.html ça compense un peu les

« affaires », le froid, la N118 et Vélizy gelés, la crise, le déficit commercial et

sûrement quelques autres trucs pas cools de près ou de plus loin …! ‎!PARIS

WEBCAM PARIS , DIRECT LIVE WITHWWW.PARISRAMA.COM!

www.parisrama.com! PARIS WEBCAM PARIS , DIRECT LIVE WITH


WWW.PARISRAMA.COM! !Il y a 2 heures ·

Renaud Favier! Quel #lobby passe les infos ? A qui profite le « scandale » ? N’y a

t’il pas des « affaires » ou « scandales » dont la dénonciation ne serait pas à sens

unique déclino-masochiste anti-France ? cf « Qui est le député qui lance

scandale du Médiator? L’EXPRESS http://ow.ly/3mjCX « !Qui est le député qui

lancé le scandale du Médiator?! ow.ly!Député PS, Gérard Bapt est le

responsable politique qui a, le premier, soulevé l’affaire du Mediator. Portrait

d’un médecin compétent et d’un homme intègre.! !Il y a 2 heures ·

Renaud Favier! Neige IDF : voitures bloquées/abandonnées sur N118, A86 ;

clients coincés la nuit à Velizy, Roissy … Bons reportages de BFM TV en direct

et aussi sur Youtube http://www.youtube.com/watch?v=jCdZZOf-

2lI&feature=channel. Dans l’Est, Porte Charenton, ça roule ce matin #li! ! !Paris

déboussolée sous la neige! www.youtube.com! La neige s’est invitée à Paris ce

mercredi. La Tour Eiffel et les parcs publics ont été fermés. Les transports sont

paralysés dans toute la région parisienne. Et les conducteurs de voiture,

scooters, camions et bus sont restés bloqués.

Twits du (petit) matin du 9 décembre 2010

renaud_favier Renaud Favier Nadine Morano chez

Bourdin http://www.rmc.fr/player.html : un peu diesel, crispée au début sur la neige,

mais pêchue sur l’apprentissage #li 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Good Morning or Trusten But Look at Snowy Paris Under

Sun http://www.parisrama.com/webcam.html http://blip.fm/~zgwky 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Paris wakes up as Snow White w/ Sun ! Look !

http://www.parisrama.com/webcam.html #li http://blip.fm/~zgwia 1 hour ago

101


enaud_favier Renaud Favier Côte d’Ivoire : le Conseil de sécurité de l’ONU a reconnu

mercredi la victoire d’Alassane Ouattara (Le Monde) http://bit.ly/fO5lj8 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier Côte d’Ivoire : le Conseil de sécurité de l’ONU a reconnu

mercredi la victoire d’Alassane Ouattara (Le Monde) http://bit.ly/fO5lj8 #li 1 hour ago

XXX by renaud_favier L’ONU reconnaît la victoire d’Alassane Ouattara: Le Conseil de

sécurité de l’ONU a reconnu mercredi la victoire … http://bit.ly/fO5lj8 2 hours ago

XXX by renaud_favier MAM : « la Côte d’Ivoire a été une grande démocratie »

#jahhouphouetboignynousparle 2 hours ago

renaud_favier Renaud Favier France – Conflits d’intérêts – Début des auditions Ass.Nat.

– Yahoo! Actualités http://ow.ly/3mjEW – (re)lire bouquin de Martin Hirsch #li 2 hr ago

XXX by renaud_favier Les députés s’attaquent aux conflits d’intérêts – Yahoo! Actualités

http://ow.ly/3mjEW 2 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @Quel #lobby ? A qui profite le « scandale » ? @XXX Qui

est le député qui lance scandale du Mediator? L’EXPRESS http://ow.ly/3mjCX #li 2

hours ago

renaud_favier Renaud Favier @De son vivant, Lennon était plus controversé @XXX

John #Lennon toujours rassembleur | #Musique | 7Jours http://ow.ly/3mjAg #li 2 hr ago

renaud_favier Renaud Favier @Plus important que la neige à Paris en effet @XXX

« Revue de Presse Education… 9 déc 2010 http://0z.fr/NCyY1#France #OCDE #li 3

hours ago

XXX by renaud_favier Pensons à remercier Assange pour cette soudaine unanimité

entre tous les puissants du monde. 3 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @LO un peu pompier incendiaire ? @XXX Côte d’Ivoire:

Après élection présidentielle, poudrière prête à exploser http://bit.ly/eMLLu0 #li 3 hr

ago

XXX by renaud_favier je surkiffe le blog du pamplemousse. Je me demande quand le

poireau en aura un, la blette, le rutabaga. Et si la mandarine est jalouse …? 7 Dec

XXX by renaud_favier Le Monde L’ONU reconnaît la victoire d’Alassane Ouattara: Le

Conseil de sécurité de l’ONU a reconnu mercredi la …http://bit.ly/ecVLKh 3 hours ago

XXX by renaud_favier Le Figaro Posez vos questions à Laurent Fabius: L’ancien Premier

ministre, député PS de Seine-Maritime, sera l’i… http://bit.ly/ef48R9 3 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Neige IDF : voitures bloquées /abandonnées sur N118,

A86 ; clients coincés la nuit à Velizy, Roissy ; Est, Porte Chare… http://lnkd.in/9d3MgD

3 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Neige IDF, N118, A86, Velizy, bons reportages de BFM TV

aussi sur Youtube http://www.youtube.com/watch?v=jCdZZOf-2lI&feature=channel #li

3 hours ago

XXX by renaud_favier Global climate change plans still not enough to save the world

#green http://bit.ly/i56WyV 3 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @Chacun son boulot @Marianne2fr {Sarkofrance} Conflits

d’intérêt ou conflits budgétaires : Sarkozy laisse gérer. http://bit.ly/eZ2qHS 3 hours ago

XXX by renaud_favier Les graphistes ont rendez-vous chez SFR

http://blog.shanegraphique.com/les-graphistes-ont-rendezvous-chez-sfr/ 3 hours ago

XXX by renaud_favier RT“@eogez: Si vous connaissez une graphiste/illustrateur, ça

m’intéresse. Merci !” 3 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX B… #Cantona ? @lanymphedesbuzz Tetris n’a pas

de secret pour cet homme – Vidéo http://goo.gl/fb/yc8y4 #insolite#jeuvidéo #record 3

102


hours ago

renaud_favier Renaud Favier @Primaires du #PS ? @XXX Elections de 2011 : pensez à

vous inscrire avant le 31 décembre 2010 http://ow.ly/3lUp 3 hours ago

XXX by renaud_favier Copé « très conscient » d’une remontée du Front national dans

l’opinion http://ow.ly/3lUbt 17 hours ago

XXX se prépare by renaud_favier RT @XXX DSK : « Ceux qui sont en tête des sondages

6 mois avant l’élection ont toujours perdu » http://www.lexpress.fr/tiny/943620 13

hours ago

XXX by renaud_favier PARTI SOCIALISTE – La guerre des dames aura bien lieu

http://ow.ly/3m5LZ 13 hours ago

XXX by renaud_favier Morin : « Les centristes n’ont pas vocation à cirer le banc de

touche de la prochaine » - http://ow.ly/3m604 13 hours ago

XXX by renaud_favier RT @XXX Folie et narcissisme, des qualités pour être candidat à la

présidentielle, selon Moscovici http://tinyurl.com/2844nmc 13 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Neige à #Paris : dans l’Est parisien, porte Charenton à

6h30,froid sec mais ça roule normalement sur le périphérique et dans les rues #li 3

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Neige en IDF : voitures abandonnées sur l’A86 ; clients

/employés coincés à Velizy2 ou Roissy : infos http://www.bfmtv.com/rub/live/14/ #li

103


← Neige sur Paris : Let it Snow ! (F. Sinatra)

Dérèglement du climat : Neige à Paris, Gel à Cancun … →

L’ancêtre du notable ventru découvert en

Corée !

Publié le décembre 9, 2010 par renaudfavier

On a découvert l’ancêtre du notable bedonnant des banquets républicains ! Un

dinosaure qui vivait au … Crétacé, ça ne s’invente pas. Il m’aurait échappé sans le twit

de Cécile Duflot : « Découverte d’un dinosaure inconnu, le koreaceratops tête de

perroquet et queue en éventail ». Quant aux cornes et à la possibilité d’une barbe …

Le dinosaure Koreaceratops-Hwaesong découvert récemment en Corée du Sud – ©

AFP

Cf www.planet-techno-science.com : « un nouveau dinosaure vient d’être découvert

en Corée du Sud. Celui-ci mesurait la taille d’un être humain de 1.67 m et d’un poids

compris entre 27 et 45 Kg, il était capable de se tenir debout. Son look, pour le moins

étrange, était composé d’une queue en éventail et des cornes sur une tête de

perroquet. Les scientifiques l’ont baptisé du nom de Koreaceratops-Hwaesong (Korea

comme Corée en américain et Hwaesong correspond au nom de la ville où il a été

découvert).

Selon les paléontologues, l’animal chassait en courant sur les pattes arrières et se

servait de sa queue en éventail pour nager plus facilement. Une découverte

intéressante dans la mesure ou elle se situe dans une région de l’Asie ou les fossiles mis

au jour jusqu’à présent, sont plutôt rares, ce qui comble un vide de plus de 20 millions

d’années en matière de données récupérées notamment grâce aux fossiles, entre

l’origine de ceux-ci en Asie et leur première apparition en Amérique du Nord, selon les

auteurs de cette étude ».

RF 9 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : le descendant du dinosaure. Toujours vif l’Elu …

http://www.youtube.com/watch?v=4X6U8XE-szE

104


15

Une carte postale de Cancun

(Qu’est-ce qu’on n’y croyait plus qu’il arriverait ce chapitre là ! …)

105


← L’ancêtre du notable ventru découvert en Corée !

La petite sirène 2.0, from Cancun with love… →

Dérèglement du climat : Neige à Paris, Gel à

Cancun …

Publié le décembre 10, 2010 par renaudfavier

Pendant qu’à Paris et ailleurs certains récupèrent (de) la neige de banlieue Ouest, le

Sekt était très frais à l’euro-sommet franco-allemand à Freiburg et on entend à Cancun

comme des glaçons tinter dans la margarita, façon sable de la plage dans les

engrenages diplomatiques du changement climatique (il faut de la glace pilée pour la

margarita, les cubes ça ne passe pas dans la paille).

Bizarre, d’ailleurs, cet engouement des environnementalistes pour une longue barre

d’hôtels climatisés entre lagune (à crocos ?) et mer presque trop turquoise (requins ?),

on a vu mieux comme symbolique du développement durable, avec Rio, Kyoto ou

Copenhague. Le goût des autres …

Le truc le plus excitant de ce gris Casual Friday de fin d’automne, à part les rediffusions

des bulletins météo-neige depuis Moscou ou Cancun, et JP Huchon expliquant qu’on

ne sait pas très bien si c’est la région, le département, les municipalités, les interco,

l’état ou kikekoi d’autre qui doit déneiger, ç’aura peut être été Ségolène chez Bourdin,

maquillage un peu raide mais langue (très fourchue) bien souple.

Ségo chez Bourdin, en quelques twits (et en podcast, ils vont vite chez BFM TV)

renaud_favier Renaud Favier @JJBourdin_RMC Fait : c’est curieux cette passion qu’elle

a pour la météo (l’hiver, la neige, candidat avant l’été, la tempête …) #PS #li 7 hrs ago

JJBourdin_RMC Jean-Jacques Bourdin by renaud_favier Ségolène Royal face aux

auditeurs d’RMC, c’est maintenant: commentez en direct sur

Facebook http://bit.ly/gMMMHj 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségo a réussi à placer qu’elle sera présidente à l’écoute et

tutti quanti. Maintenant, questions des auditeurs http://www.rmc.fr/player.html 7 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène chez Bourdin http://www.rmc.fr/player.html :

« la tempête Xinthia n’est pas réglée » – météo, toujours … #li 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène « 77% des militants souhaitent que le candidat

du PS soit désigné avant l’été » – C’est curieux cette passion pour les saisons#li 7

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène « les Français ont froid, voilà la réalité de la

France de Nicolas Sarkozy » – le seul truc qu’elle a à dire c’est sur la météo ? 7 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Ségo « vous avez vu tous les efforts que nous faisons

pour reconstruire le PS, vous ne me ferez dire aucun mal d’aucun socialiste » – « … ! »

7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène vient de sourire à 8h44 1ère fois. Bourdin lui a

parlé campagne présidentielle, ça la déride http://www.rmc.fr/player.html#li 7 hrs ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène en gris sobre et maquillée au Botox chez

Bourdin (http://www.rmc.fr/player.html ) – elle a une conf à Sc.Po le casual Friday ? #li

7 hours ago

106


enaud_favier Renaud Favier Ségolène rebondit sur Wikileaks « les négociations

diplomatiques sont sensibles » – comme ses discussions avec DSK et Martine ? #li 7

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène en surf des neiges chez Bourdin : « le Premier

Ministre aurait dû revenir de Moscou et doit faire des excuses publiques » – Yesss #li 8

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène sur la neige chez Bourdin : « ils auraient dû

intervenir en amont » – C’est vrai, les chasse-neige auraient du passer dés lundi !#li 8

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Ségolène en direct chez Bourdin « nous sommes en

hiver », elle commence fort et conceptuel ! sur http://www.rmc.fr/player.html #li

Renaud Favier – 10 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : parce que la météo, ça peut être comme « Cha Cha Cha »

107


← Dérèglement du climat : Neige à Paris, Gel à Cancun …

Christine Lagarde : Yes she can ! →

La petite sirène 2.0, from Cancun with love…

Publié le décembre 11, 2010 par renaudfavier

!Les caustiques diront que l’engagement principal du compromis de Cancun est celui

pris par les négociateurs de … se revoir une dizaine de jours l’an prochain pour

continuer à négocier de l’avenir du climat avant la trêve des confiseurs. Les réalistes

répondront que, même si la Bolivie n’a pas signé et si la neige sur une petite partie de

l’Ouest parisien a distrait les auditeurs et commentateurs français, le changement

climatique est quand même un sujet de blog plus fondamental que la guerre des Miss

France, le banquet des centristes, les petites phrases de Miss Le Pen ou les

conventions de partis hexagonaux de ce week-end avec en point d’orgue la

réconciliation publique émouvante des Miss Solferino (rien à voir bien sûr, mais Miss

Ronde France 2011 vient d’être élue) d’un côté, une sorte de gentleman agreement de

l’autre.

Les photos de Cancun sont plus sympas que les vidéos de Copenhague, c’est déjà ça.

Renaud Favier – 11 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Greenpeace, dans le fond …

PS : l’essentiel sur Cancun et sujets connexes au climat ces dernières 24 heures en

quelques twits et liens sur Facebook

• !Renaud Favier! ‎ #Cancun : time for rest after saving the world

…http://www.dailymotion.com/video/x80k9b_club-med-cancun-yucatan-lemassage_travel

#change! ! !Club Med – Cancun Yucatan – Le Massage Palapa

– on Dailymotion!www.dailymotion.com! Le massage Palapa au SPA du Club

Med Cancun Yucatan au Mexique.Le long de la barrière de Corail, ce Village

vous plonge dans la culture mexicaine moderne: sa décoration, ses restaurant! ! ! ! !Il

y a 3 minutes ·! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #Cancun : suites

… http://www.dailymotion.com/video/x80kb6_club-med-cancun-yucatan-lessuites_travel

#change! ! !Club Med – Cancun Yucatan – Les Suites – on

Dailymotion!www.dailymotion.com! Les suites du Club Med Cancun Yucatan au

Mexique.Le long de la barrière de Corail, ce Village vous plonge dans la culture

mexicaine moderne: sa décoration, ses restaurants de spécialit! ! ! !és !Il y a 7 mins

• ! ! !Renaud Favier ! ‎#Cancun : ça valait le coup d’y aller pour échapper aux

gribouilles du Grenelle … http://www.youtube.com/watch?v=t9WQOwKhbYc

#change! ! !UMP Grouard Kosciusko Morizet – Conférence sur le

climat!www.youtube.com! Serge Grouard, Député du Loiret, s’adresse au

Gouvernement au sujet de la Conférence sur le climat qui a eu lieu à Cancun

(Questions au Gouvernement – 1er décembre 2010). Réponse de Nathalie

Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des

Transports et du Logement. Il y a 13 minutes

108


• ! ! !Renaud Favier! ‎ #Cancun : « real people don’t live underwater » ( AFP –

Greenpeace ) http://www.youtube.com/watch?v=w3lofUQxK-4&NR=1! !

!Greenpeace dives deep for climate protest! www.youtube.com! Greenpeace

and other climate activists have staged an aquatic protest offshore of the

Cancun conference, diving down to an underwater sculpture installation to

« speak » to the lifesize statues about climate change. « Real People Can’t Live

Underwater » was designed to remind global negotiators !Il y a 17 minutes

• ! ! !Renaud Favier! Cancun : les caustiques diront que les négociateurs ont décidé

de reprendre 10 jours au soleil l’an prochain http://bit.ly/gooGH7

#change! ! !Cancun : un accord limité, mais enfin un accord sur le climat –

Metro!bit.ly !Un an après l’échec retentissant du sommet de Copenhague sur le

climat, les représentants des quelque deux cents pays réunis à Cancun sous

l’égide des Nations Unies sont parvenus à un compromis.! ! ! ! !Il y a environ 1 heure

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #Cancun : Some LoL Mariachis : I do

http://renaudfavier.com/2010/12/10/dereglement-du-climat-neige-a-paris-gel-acancun/

#li! ! !Mariachis em cancun! Renaud blipped a YouTube vidéo !Listen to

Mariachis em cancun for free. Search for free music to stream. Create your own

free internet radio station.! ! ! ! !Il y a 11 heures via Blip.fm ·

• ! ! !Renaud Favier ! ‎@All Have a Great Saturday & Let it Snow !

http://renaudfavier.com/2010/12/09/neige-sur-paris-let-it-snow-fa/! ! !Neige sur

les toits de Paris! Renaud blipped a YouTube video! Listen to Neige sur les toits

de Paris for free. Search for free music to stream. Create your own free internet

radio station.! ! ! ! !Il y a 11 heures via Blip.fm · ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎#Cancun : « Hope » according to « radio margarita » but wait &

see the agreement and wikileaks files. And Please Help the Orang-Utan

www.wwf.fr/ #li! ! !Orang Outan !Renaud blipped a YouTube vidéo !Listen to

JOrang Outan for free. Search for free music to stream. Create your own free

internet radio station.! ! ! ! !Il y a 11 heures via Blip.fm ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #Cancun : « Hope » selon radio margarita, mais wait & see

l’accord et surtout le dossier wikileaks sur le dessous des cartes.

Et www.wwf.fr/! ! !Accueil – WWF France!www.wwf.fr! WWF France: Pour une

planète vivante ! – WWF France organisation mondiale de protection de

l’environnement, œuvre en France pour promouvoir le développement durable,

et protéger les forêts, les océans et côtes, les eaux douces et les espèces! ! ! ! !Il y a

11 heures ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier ! ‎#Cancun : Hope ? http://www.paris-normandie.fr/article/francemonde/le-mexique-presse-pour-un-accord-sur-le-climat-a-cancun

#change

#climate! ! !Le Mexique presse pour un accord sur le climat à Cancun | Paris

Normandie !www.paris-normandie.fr! par Chris Buckley et Russell Blinch

CANCUN, Mexique (Reuters) – La conférence de Cancun sur le climat est entrée

vendredi dans sa dernière journée, la présidence mexicaine s’efforçant de sortir

de l’impasse entre…! ! ! ! !Il y a 11 heures ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier ! ‎#Cancun les BASIC sont contents

http://www.hindustantimes.com/BASIC-nations-very-happy-with-Cancun-texts-

Ramesh/Article1-637060.aspx #change ! !BASIC nations ‘very happy’ with

Cancun texts: Ramesh – Hindustan Times! www.hindustantimes.com! India

today said that the BASIC countries were « very happy » with the two draft texts

prepared by climate negotiators from almost 200 nations on the Kyoto Protocol

and a long-term action to combat climate change.Jairam Ramesh’s interview! ! ! ! ! ! ! !

109


• ! ! !Renaud Favier! Cancun : les BASIC avaient pré-négocié

: http://www.climaticoanalysis.org/post/the-basic-countries-and-cancun/

#cancun #change #climate! ! !The BASIC countries and Cancun | Climatico

!www.climaticoanalysis.org !Article by Guest Contributor: Adalberto Maluf The

fourth meeting of the BASIC country ministers (Brazil, South Africa, India and

China) on climate change! ! ! ! !Il y a 11 heures ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #Cancun : la vérité est ailleurs … plurielle en tout cas

http://ibnlive.in.com/videos/137107/basic-countries-divided-at-cancunsummit.html!

! !BASIC countries divided at Cancun summit – Videos – World –

IBNLive! ibnlive.in.com!Brazil and South Africa are on one side, China and India

on the other.! ! ! ! !Il y a 11 heures ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! Not so sure all emerging countries head the same way but the

article is well worth reading! ! !The world economy: Three-way split | The

Economist!www.economist.com !America, the euro zone and the emerging world

are heading in different directions! ! ! ! !Il y a 16 heures

• ! ! !Renaud Favier! Dérèglement du climat : la neige à Paris fait beaucoup de bruit

pour rien, le (dé)gel à Cancun est trop silencieux : barrissement d’éléphants de

Solferino vs silence des ours de la banquise et autres tigres

…http://wp.me/pJjbe-lC! ! !Dérèglement du climat : Neige à Paris, Gel à Cancun

… | Renaud Favier : Café du matin à Paris! wp.me! Pendant qu’à Paris et

ailleurs certains récupèrent (de) la neige de banlieue Ouest, le Sekt était très frais

à l’euro-sommet franco-allemand à Freiburg et on entend à Cancun comme des

glaçons tinter dans la margarita, façon sable de la plage dans les engrenages

diplomatiques du changement climatique! ! ! ! !Il y a 23 heures ·

! !


!

• !Renaud Favier! #FF « L’animal chassait en courant sur ses pattes arrières » : la

chasse à courre, c’est bien un truc de notables …

http://renaudfavier.com/2010/12/09/lancetre-du-notable-ventru-decouvert-encoree/!

!L’ancêtre du notable ventru découvert en Corée ! | Renaud Favier :

Café du matin à Paris! !Hier, à 15:14

• ! ! !Renaud Favier! Sommet franco-allemand à Freiburg : Merkel et Sarkozy rejettent

E-bonds et augmentation du fonds de garantie http://bit.ly/gU8OIz #li

#euro! ! !Merkel et Sarkozy rejettent les E-bonds – Fil news – TF1 News! bit.ly

!Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont rejeté vendredi l’idée de créer

prochainement des obligations communes aux pays de la zone euro, le

président français ajoutant qu’il n’était pas impossible d’y réfléchir dans le futur

si l’intégration européenne progresse.! ! ! ! !Hier, à 15:09

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #FF @All Though not Friday 13 but Cool Plain Casual Friday only

Two Weeks away from Christmas ! ! !Vendredi 13 t! Renaud blipped a YouTube

video!Listen to Vendredi 13 for free. Search for free music to stream. Create your

own free internet radio station.! ! ! ! !Hier, à 12:07 via Blip.fm · !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #FF In English : « Carpe diem » ! ! !POUR ETRE HEUREUX!

Renaud blipped a YouTube video!Listen to HEUREUX for free. Search for free

music to stream. Create your own free internet radio station.! ! ! ! !Hier, à 12:04

via Blip.fm ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #FF How Parisian Women See Football and Men Playing It, Cool

! ! !On recoit, on envoie! Renaud blipped a YouTube video!Listen to On recoit, on

envoie for free. Search for free music to stream. Create your own free internet

radio station.! ! ! ! !Hier, à 12:03 via Blip.fm

110


• ! ! !Renaud Favier! ‎ #FF @All – Casual Friday is almost as Good as a « O Sole Mio »

Bath (not so Green, but Nobody’s Perfect) ! ! !On est bien dans son bain 0!

Renaud blipped a YouTube video!Listen to On est bien dans son bain for free.

Search for free music to stream. Create your own free internet radio station.! ! ! ! !Hier,

à 11:52 via Blip.fm ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! ‎ #FF @All Have a Nice Casual Friday and « Let it Snow » ! ! !Let it

Snow!.wmv! Renaud blipped a YouTube video!Listen to Let it Snow!.wmv for

free. Search for free music to stream. Create your own free internet radio station.

111


16

Les vacances sont finies ! Back to Business

(Il fallait bien qu’il arrive ce chapitre là ! …)

112


← La petite sirène 2.0, from Cancun with love…

Salaires des patrons (etc …) : à quand un Grenelle ? →

Christine Lagarde : Yes she can !

Publié le décembre 13, 2010 par renaudfavier

Yes, she can … convaincre qu’elle tient bien la barre dans le gros temps avec une

bonne boussole et joue collectif au service de la France et des entrepreneurs créateurs

d’emploi … ne pas s’égarer dans les bavasseries sur Marine or not Le Pen ou

microcosmeries sur la météo … n’aborder ni le sujet de l’Euro ni celui de la

gouvernance économique de l’Europe … et même intimider Bourdin qui à part après la

pause pub (Chanel, ça ne s’invente pas ), était moins rentre-dedans qu’à son habitude.

L’essentiel de l’entretien avec JC Bourdin sur RMC – BFM TV du 13 décembre en

quelques twits :

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « Cf action de

la fondation Bill & Melinda Gates, rendre ce type d’action possible dans notre pays » 3

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : (question

public sur milliardaires français ) « il faut mettre en place un mécanisme de mécénat » 4

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : (sur Marine le

Pen) « tel père tel fille … nos valeurs fondamentales sont de respect et liberté » 6

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « grands

groupes et banques français sont poussés à cesser leurs activités en paradis fiscaux »

7 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « bien sûr, les

accords doivent être mis en œuvre, ce sera poussé pendant le G20 français 2011″ 9

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « progrès,

secret bancaire ne peut plus être opposé, sauf dans une dizaine d’états de zone grise »

10 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : Bourdin « la

lutte contre les paradis fiscaux est restée un peu lettre morte … » 11 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : Pause

Pub…Chanel, ça ne s’invente pas. Lagarde épatante, forcément épatante. Bourdin

respectueux 13 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ « une boussole,

se rapprocher des voisins allemands … regarder ce qui se fait d’efficace ailleurs » 16

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ « de la

méthode … ensemble … on doit associer les parlementaires qui au final voteront les

texte » 17 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « l’impasse

fiscale de +/- 3 Milliards doit être solutionnée plus intelligemment qu’avec l’ISF » 18

minutes ago

113


enaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « pour que les

entreprises puissent investir et créer emploi … réduction des niches fiscales » 19

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « processus

RGPP sera poursuivi et étendu aux agences d’état, il faut que tout le monde s’y mette »

20 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « réforme TP

et tripl. crédit impôt recherche, doper la formation professionnelle, aider investir » 22

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « donner plus

de compétitivité vers les marchés porteurs via les deux facteurs travail et capital » 23

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « pour 2011

prévision de 2% sur rythme actuel grâce à demande des pays émergents et réformes »

24 minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ : « il faut de la

croissance et de la réduction des déficits … croissance prévue à un gros 1,6% » 26

minutes ago

renaud_favier Renaud Favier Christine Lagarde chez Bourdin @_Bercy_ . En direct sur

le net BFMTV http://lnkd.in/UTTQ2a ou RMC http://lnkd.in/e5KTJs 27 minutes ago

.

Renaud Favier – 13 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

.

Le bonus : Christine Lagarde inaugurant un séminaire sur l’Inde pour les exportateurs

français en … 2006 avant une grande mission de PME. On peut sourire un peu jaune

curry en constatant qu’à un ou deux détail près, son successeur pourrait tenir

exactement le même discours aujourd’hui malgré une bizdiplomatie proactive et

réussie au plus haut niveau, les efforts des équipes d’Ubifrance en Inde, des 400+

membre, entrepreneurs indiens et groupes français, de la chambre bilatérale à Bombay

IFCCI (Indo-French Chamber of Commerce and Industry) et de la CCIFI à Paris

(Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Indienne). Demain sera un autre jour …

114


← Christine Lagarde : Yes she can !

Clichés de France aujourd’hui … et d’ailleurs … →

Salaires des patrons (etc …) : à quand un

Grenelle ?

Publié le décembre 14, 2010 par renaudfavier

A quand un Grenelle des inéquités réelles qui comparera les salaires réels des patrons

commentés par la Tribune à ceux de fonctionnaires, aux indemnités de mandats

électifs ou ad nominem, aux rentes, aux retraites très élevées etc … et aux

rémunérations pratiquées dans les pays qui gagnent et sortiront renforcés de la crise ?

Plus de 2 millions d’entrepreneurs, principaux créateurs d’emplois durables et seuls

capables de soutenir durablement notre modèle social, sont concernés par les chiffres

que La Tribune analyse et qui mériteraient plus d’audimat qu’une cantonaderie, une

chute de neige, une pseudo-révélation de Wikipédia ou une saillie microcosmique d’un

ou l’autre Le Pen.

Extraits de l’édifiant article de La Tribune du 14 décembre 2010 (en accès gratuit du fait

d’encore une grève) et commenté ce matin avec son habituel humour … sérieux par

Nicolas Doze sur BFM TV : La Tribune de ce mardi 14 décembre en ACCES GRATUIT

Extraits

Salaires des patrons : 5000 euros dans une petite entreprise, 3 millions pour le CAC 40

Source : La Tribune.fr – 14/12/2010 | 07:22

De l’enquête de l’Insee réalisée pour la CGPME à celle d’ATH sur les grosses PME cotées,

jusqu’à celle de Proxinvest sur les entreprises du CAC 40, il ressort que les disparités des

salaires des patrons français sont criantes.

Les patrons français touchent-ils des salaires astronomiques comme le pense souvent l’opinion

publique ? Pas tous et loin de là. C’est ce qui ressort de différentes études qui paraissent ces

dernières heures.


Celui qui arrive en tête de ce classement est, surprise, Carlos Ghosn, le patron de l’Alliance

Renault – Nissan avec 9,2 millions d’euros. Et selon Proxinvest, il aurait « dissimulé » à ses

actionnaires huit millions d’euros de rémunération.


Peut-on mettre dans le même sac deux petits entrepreneurs employant chacun moins de vingt

salariés, mais gagnant pour l’un 100.000 euros nets annuels s’il est dans la finance, et pour

l’autre le quart à peine s’il officie dans l’hébergement et la restauration ? Comment ne pas voir

les importantes disparités existant entre les rémunérations des mandataires sociaux de grosses

PME cotées ? L’écart est de un à plus de trois, selon que l’entreprise capitalise plus de 1

milliard d’euros ou moins de 150 millions. Cette dispersion devrait s’accentuer lorsque les autoentrepreneurs,

que personne ne songe encore à assimiler au monde patronal, auront vraiment

conquis droit de cité. Il va falloir s’y habituer.

Crédits Anne Eveno, Pierre-Angel Gay, Agnès Laurent et Fabien Piliu 14/12/2010, 07:22

No comment, pas grand chose à ajouter et ce serait déplacé de comparer ces salaires

aux indemnités versées sans même condition de plafond de ressources dans certaines

115


institutions publiques à l’utilité économique, environnementale ou sociale très

contestée, tandis que ce serait rebelle de signaler que les dépenses dites

professionnelles et l’usage de biens patrimoniaux permettent à certains patrons sousrémunérés

d’améliorer un peu leur quotidien hors charges et fiscalité. Quant à évoquer

les exils fiscaux, ce serait tout à fait inconvenant.

Renaud Favier – 14 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : le très pertinent, quoique un tout petit peu orienté, nobody’s perfect même à

Normale, livre de chercheurs d’Ulm intitulé « la société de défiance, comment le modèle

social français s’autodétruit » (Yann Algan et Pierre Cahuc, 2007). En téléchargement

pdf gratuit mais c’est plus correct de l’acheter chez un bon libraire ou sur un site aussi

français que possible, pour quelques euros qui ne rendront pas millionnaires les

bénéficiaires de droits d’auteurs bien mérités mais soulageront la conscience des

lecteurs à bon compte.

116


← Salaires des patrons (etc …) : à quand un Grenelle ?

Compétitivité et bien-être soutenable, vaste programme … →

Clichés de France aujourd’hui … et

d’ailleurs …

Publié le décembre 15, 2010 par renaudfavier

En France aujourd’hui … rien ! Personne ne s’est aperçu de la grève des distributeurs

de figurines de Betty Boop et autres ancêtres de l’internet aux kiosques à journaux.

Dommage pour la Betty Boop « alerte à Malibu » que la France attend depuis 15 jours

mais comme les journaux sortent les marronniers de fin d’année, ràs. Demain sera un

autre jour … de France et d’ailleurs.

Pour celles/ceux que www.france.fr ou France24 etc … laissent froid :

The English Version

Merci à Cédric Villain http://www.cedric-villain.info/cliche/index_cliche_fr.html

Renaud Favier 15 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « la France n’est pas un pays sérieux » dirait probablement quelqu’un de

« généralement » bien inspiré mais qui avait un peu perdu la vista vers la fin des roaring

sixties alors qu’il suffisait d’ouvrir les yeux et les oreilles pour pressentir que le Brésil ne

resterait pas très longtemps seulement un pays d’avenir où Belmondo et OSS 117

iraient faire les guignolos. Clichés, forcément clichés …

117


← Clichés de France aujourd’hui … et d’ailleurs …

Errare Daltonum Lucciferum, Perseverare Luckylukum … →

Compétitivité et bien-être soutenable, vaste

programme …

Publié le décembre 17, 2010 par renaudfavier

PIB = Principal Indicateur du Bonheur ? Le rapport conjoint du Conseil d’analyse

économique et du Conseil allemand des experts en économie « Evaluer la performance

économique, le bien-être et la soutenabilité » est en instance de parution (La

Documentation française).

Ce travail commun, à la demande de la Chancelière fédérale d’Allemagne et du

Président de la République française, s’appuie sur les travaux de la Commission

Stiglitz-Sen-Fitoussi. Trois principales conclusions ressortent :

• le maintien et l’accroissement du bien-être sont inséparables de la performance

économique souvent résumée par le PIB. Le rapport discute les limites de cet

indicateur et les manières de l’améliorer ;

• il n’est pas concevable de vouloir mesurer le bien-être par un indicateur unique.

Les nombreuses facettes qui participent à la réalisation de ce bien-être

nécessitent plusieurs mesures. Le rapport propose un tableau de bord

comprenant un nombre limité d’indicateurs ;

• le bien-être ne repose pas uniquement sur la situation actuelle, mais doit être

durable. Il convient de s’assurer de sa soutenabilité, à la fois au plan

environnemental, comme cela est évoqué dans le rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi

(SSF), mais aussi au plan du financement de la croissance sur moyenne et

longue période.

La principale contribution de ce travail est un tableau de bord de vingt-cinq indicateurs

couvrant les trois domaines de la performance économique, de la qualité de la vie et de

la soutenabilité (économique, financière et environnementale) du bien-être.

L’examen de la situation française et allemande au regard de ces indicateurs permet

d’illustrer l’intérêt, mais aussi la difficulté de l’emploi de tels indicateurs, notamment

pour des comparaisons.

Ce rapport a été remis à Madame la Chancelière fédérale d’Allemagne Angela Merkel et

à Monsieur le Président de la République française Nicolas Sarkozy lors du Conseil des

ministres franco-allemand du 10 décembre 2010 à Fribourg sur Brisgau. Il existe en

version française, allemande et anglaise.

• Télécharger le rapport en français

• Télécharger le résumé en français

• Télécharger le rapport en allemand

• Télécharger le rapport en anglais

Renaud Favier – 17 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « Don’t worry, be happy … »

118


17

Ouf ! C’est la trêve des confiseurs (ou pas)

(Qu’est-ce qu’il est festif ce chapitre là ! …)

119


← Errare Daltonum Lucciferum, Perseverare Luckylukum …

Joyeux Noël / Merry Christmas / Feliz Natal / Frohe Weinachten / Buon Natale →

Ingénico : patriotisme économique (emploi,

PME), le retour ?

Publié le décembre 21, 2010 par renaudfavier

Le très « radical » rapport à l’Elysée de mai 2010 sur le « made in France » fait une

tournée des MJC en province tandis que l’intelligence économique ne semble plus un

tremplin pour maroquin. Etats-Généraux, grenelles, commissions, pas de crise pour les

« machins » anti mondialisation réelle mais le patriotisme économique, vaste

programme …

Servier déstabilisé par l’affaire du Médiator, Ingénico menacé de rachat « amical »

(comment s’appelait le champion français des cartes à puces ? Et le provençal qui

faisait des tomates ? Et cette jolie high-tech qui avait inventé l’iPad avant Apple ? Et les

jeunes créateurs du lapin pas crétin pour geeks de l’internet ? Et cette boite de voitures

électriques que la Madone du Poitou devait transformer en usine à loukoum ?…). Les

petits meurtres entre amis des affaires, 70 000 emplois industriels perdus par an.

« C’est calamiteux depuis une dizaine d’années » selon le patron du GFI hier sur Radio

BFM, cf ci-dessous. C’est rassurant qu’il ne revienne pas à 1981 ou 1936 comme

d’autres mais on tourne toujours autour de l’Euro anti-France et des 35 heures tuel’emploi

alors qu’il y a des forêts de toutes essences, dont certaines sont franchement

coupables (ça veut dire qu’on doit couper, pas juste qu’on lance une commission

d’enquête avant de récuser le juge ou d’enfermer les dossiers aux coffres en inventant

des concepts fumeux genre « responsable mais pas coupable ») derrière ces deux

arbres frères ennemis.

Mais pourquoi nos PME ne grandissent-elles pas assez pour décoller, pour voler de

leurs propres ailes à l’international, pour surfer sur les vents ascendants ? Y a t’il du

nouveau depuis l’étude de l’Institut Montaigne de 2006 , passionnante mais un peu

datée ? Le très récent rapport du Conseil d’Analyse Economique sur l’Investissement

de long terme en France répond-il à une partie de la question ? La crise change encore

un peu plus la donne et les réponses sont à chercher ailleurs, à l’étranger mais aussi

dans la France des startups et des entrepreneurs, des vrais emplois : ça se discute

entre autres dans le groupe think-tank « CC International – SME 1″ sur LinkedIn

(adhérer au groupe : http://www.linkedin.com/groupRegistration?gid=2643444 ).

Sinon, si on n’a pas le temps d’aller sur la page CC International (Connect & Compete

International, Compétitivité et Croissance Internationales, en Français) sur Facebook ou

de lire l’histoire de Singapour depuis 1950 ou d’étudier celle de l’Allemagne depuis que

la Réunification devait la ruiner, la Grande Coalition qui devait stériliser sa politique

économique et l’Economie de Bazar qui devait détruire ses emplois selon les experts

assermentés des think-tanks institutionnels, il faut au moins lire Pierre Gattaz, président

du Groupe des Fédérations Industrielles (GFI) et de La Fédération des Industries

Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) invité à réagir sur Ingénico par

Edwige Chevrillon au 12-15 de Radio BFM le 20 décembre ( interview à podcaster ).

Extraits :

« Hedwige Chevrillon : … en tant que président de GFI, je rappelle que c’est grosso modo 80 %

120


de l’industrie française que vous représentez : « l’affaire Ingenico », le retour du patriotisme

économique, c’est ce que vous diriez ? ...

Donc vous êtes très favorable ?

Je ne pousse pas non plus le bouchon parce qu’il faut faire attention que l’Etat ne s’immisce

pas partout, dans tous les domaines.


Je crois qu’on est très naïfs parce que les Américains ont une politique industrielle et

technologique très forte, les Chinois c’était absolument époustouflant, regardez juste le monde

des télécom : ils ont des équipementiers qui aujourd’hui sont omniprésents, omnipotents, vont

partout, essaient de récupérer un certain nombre de choses dans ce domaine-là.

Il faut être extrêmement vigilant, extrêmement prudent. Il ne faut pas revenir à l’énorme

planification qu’on a subie il y a quelques années.

.

Il y a urgence, parce que les Allemands continuent de croire en leur industrie, d’être très forts,

les pays émergents sont à équiper, l’Amérique reprend des couleurs. Je crois qu’il est très

important qu’on redynamise l’industrie.

..., parce que tout le problème c’est l’emploi derrière tout ça.

(…)

Renaud Favier – 21 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : le pisse-vinaigre du mardi sur LinkedIn va encore me mailer que j’enfonce

des portes ouvertes mais en l’occurrence, il s’agit d’une mine d’or, fermée vers 2004

bien avant que les cours de l’or ne remontent à des niveaux stratosphériques ( plus de

détails sur la mine de Salsigne, l’Usine Nouvelle ). Symbole d’une France qui

abandonne ses pépites … ça laisse un peu sans voix (en tirant par les cheveux, on

pourrait dire que ça devrait laisser sans voix certain(e)s politicien(ne)s) et d’ailleurs le

film est sans commentaire. Et qu’on ne vienne pas me dire que je gâche Noël, ou je

mets le film « Joyeux Noël » sur les tranchées en 14/18 la prochaine fois !

121


← Ingénico : patriotisme économique (emploi, PME), le retour ?

Guerre froide & Shadoks : le retour des temps fous ? →

Joyeux Noël / Merry Christmas / Feliz Natal /

Frohe Weinachten / Buon Natale

Publié le décembre 22, 2010 par renaudfavier

Joyeux Noël. Le Père Noël en uniforme officiel, on n’y croit plus, surtout quand le 24

tombe un Casual Friday. « Carpe Diem » pour les fêtes : « It’s Good ! But Christmas

Comes More Often ! Yes, and Portions are Too Small ! » (inspiré de Woody, bien sûr).

Cadeau posthume d’Henri Salvador, toujours vivant dans le « Cloud » (Saint Cloud ?).

Attila est là !

Les Cosaques ne sont pas loin

Il va en falloir du courage

Touche du bois

Il faudra bientôt suivre le modèle du cousin Germain

On essayera de l’adapter un peu quand même aux réalités Gauloises

A toutes les réalités Gauloises

Même à la politique Gauloise

Même aux dessous de la politique Gauloise

Oh Yeah ! Tout ça c’est pas grave

Zorro va arriver …

Et il sera accompagné de Juanita Banana

Paris sera toujours Paris

Et même si on a la tentation de Veunise

On pourra Sourire en 2011

Sourire sous peine d’amende !

Pas de Blues en 2011

Mais Non Mais Non !

On pourra aimer en 2011

On pourra aimer mieux en 2011

Et on pourra rigoler en 2011

Vraiment s’amuser en 2011

Parce que ça va swinguer en 2011

Mais il faudra cultiver son jardin en 2011

Peut être boire un peu moins

122


Trouver son île en 2011

En « Méditer-Année » 2011

Ou alors au Brésil

Même si le Lion est mort (n’oubliez pas le Tigre et plein d’autres à sauver en 2011)

2011 sera une Bonne Année, tout le monde vous le dit

C’est fini pour aujourd’hui

Oooppps, j’allais oublier … Syracuse (Sire, accuse … ?)

Renaud Favier – 22 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : parce que les traditions, c’est à Noël ou jamais !

Cette fois, c’est vraiment fini pour aujourd’hui

123


← Joyeux Noël / Merry Christmas / Feliz Natal / Frohe Weinachten / Buon Natale

Grimault, « Walt Disney French Style » pour Noël Cool →

Guerre froide & Shadoks : le retour des temps

fous ?

Publié le décembre 24, 2010 par renaudfavier

Le glycol, anti-gel (green ?) pour aéroports, n’est fabriqué en France que par une seule

usine … en grève. On pourrait en importer d’Europe mais la neige bloque les routes, ou

en faire livrer des USA par avion mais l’aéroport est bloqué par la neige. Pagaille 2010,

il vaut mieux en rire.

Les « anciens » vont pouvoir profiter de la veillée de Noël pour raconter de belles

histoires aux enfants :

Il était une fois ein Berliner …

C’était le bon temps du Cosmogol …

Il savait que c’était impossible, alors il l’a fait …

Les lendemains chantaient …

Mais le Père Noël est devenu une ordure !

La vie n’était plus un fleuve tranquille

Et maintenant, les gens sont flous

Joyeux Noël quand même

Renaud Favier – 24 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : oui, les temps sont fous

124


← Guerre froide & Shadoks : le retour des temps fous ?

2011, année (du) sauvage ? →

Grimault, « Walt Disney French Style » pour

Noël Cool

Publié le décembre 25, 2010 par renaudfavier

Pâle soleil d’hiver sur Paris calmement enneigé ce matin de Noël. Inespéré cadeau du

ciel au cœur de la « pagaille » de fin 2010. Un peu comme des poésies animées de Paul

Grimault dont la petite musique émergerait de la cacophonie du web.

Le messager de la lumière 1938

Les passagers de la Grande Ourse 1941

Le marchand de notes 1942

L’épouvantail (1942-43)

Le voleur de paratonnerre 1944

La flute magique 1946

Entracte : la Pub

Le petit soldat 1947

La légende de la soie 1951

Le diamant 1970

Le chien mélomane 1973

The end : le roi et l’oiseau

Renaud Favier – 25 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : parce que quand même, Noël c’est aussi la fête

125


← Grimault, « Walt Disney French Style » pour Noël Cool

2011, année (du) sauvage ?

Publié le décembre 26, 2010 par renaudfavier

Qu'est-ce qu'on était bien dans son bain en 2010

Zale temps pour les (bateaux) mouches fin 2010

Drôle de bain en 2010 ! Baignoires pour deux (et plus si affinité) ; douches écossaises

(ou irlandaise) ; savon dans les yeux et les oreilles ; faux shampoing pour vrais

co(cho)ns … mousse ado about nothing. Vastes programmes (de lavage à la pierre

ponce pilate ?) … Vivement 2011 !

2011 s’annonce plus « comme il faut »

Cha cha commence pas trop hard-rock-punk

Mais bien sûr, la météo est chose imprévisible …

Renaud Favier – 26 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : la question pour 2011, c’est « voulez-vous ? » … (quant-à la traditionnelle

question posée à Brigitte Bardot, pour Deneuve, il n’y a qu’à regarder la photo).

126


← 2011, année (du) sauvage ?

Patriotisme Economique (suite) : le vent ou la girouette ? →

Zale temps pour les (bateaux) mouches

fin 2010

Publié le décembre 27, 2010 par renaudfavier

Le zouave de l’Alma a les pieds mouillés. Après la neige et les aéroports bloqués, la

glace et les trains arrêtés, la Seine en crue coince les bateaux ! Encore heureux, il n’y a

pas grève. Pas pour l’instant … Mais que fait la police ?

Heureusement, on à nos Zélés Zélites solidaires du Zouave !

• Les Zingénieurs des Ponts ont la solution (normal, c’est leur bureau qui s’en

occupe au ministère) : c’est cher, mais c’est beau et harmonieux avec la Tour

Eiffel

• Les Zingénieurs des Mines ont une meilleure idée (normal, ils sont meilleurs et

leur bureau est au-dessus au ministère) pour ne pas gâcher la vue (et couler un

peu de béton)

• Les Zingénieurs de l’Armement (larme ment comme les crocodiles?) suggèrent

de recycler quelques binz de la guerre froide dont on n’a plus vraiment besoin

pour déneiger en Afghanistan ou à Abidjan

• Les Zingénieurs Télécom (Télé-Communication, normal qu’il n’y ait que des

pubs) la proposent moderne et écolo et en plus ça va redonner le moral chez

France Télécom

• Les Zénarques décident qu’il n’y a plus de budget en fin d’année (ni d’ailleurs en

début, mais on verra ça plus tard) et donc pas besoin de solution

Bienvenue en France à nos Zamis touristes ou biznesspeople Zétrangers.

Renaud Favier – 27 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « Nous Musée » ! Des Zorreurs ou des Zerreurs ? (Mais il parait que c’est

pareil aux aéroports de New-York et de Moscou) … C’est qui, déjà, le pays « pas

sérieux » mon Général ?

127


← Zale temps pour les (bateaux) mouches fin 2010

Un Resto d’enfer à Paris (conte de Noël 2010) →

Patriotisme Economique (suite) : le vent ou la

girouette ?

Publié le décembre 28, 2010 par renaudfavier

Patriotisme économique, le vent tourne (?), mieux vaut tard que jamais !Ne pas rater

l’article en « Une » des Echos ce matin : http://www.lesechos.fr/economiepolitique/monde/actu/0201031796572-bruxelles-veut-controler-les-investissementschinois-en-europe.htm!Changement

de sens du vent ou de la girouette ? En tout cas, si

le temps à Bruxelles n’est plus au blocage des fusions européennes et autres tirs de

balles dans les pieds européens, c’est plutôt encourageant pour 2011.!Mais avec leurs

réserves, les Zinvestisseurs Zémergents bien intentionnés, chinois ou autres détenteurs

de liquidités émergents ou pas, peuvent aussi s’acheter quelques lobbyistes et un peu

de média …

Renaud Favier – 28 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

128


← Patriotisme Economique (suite) : le vent ou la girouette ?

Bonne et Heureuse Année 2010 qu’ils disaient ! →

Un Resto d’enfer à Paris (conte de Noël 2010)

Publié le décembre 29, 2010 par renaudfavier

Ici, les rats content (des histoires) ; les rats roux coulent (la boite, nec fluctuat) ; les rats

chauves sourient (volent, mais bas) ; Lucifer rat masse la mise (mise au pot t’as mis ?).

Mais quand l’appétit va, tout va, Faust pas s’enfer (Denfert, c’est les autres).

Mais reprenons le fil de l’histoire.

Les rats proliféraient depuis qu’une réglementation européenne avait interdit l’usage de

la mort aux rats et que la dernière usine de pièges de France avait été délocalisée dans

un pays où l’on élevait les bestioles aux OGM pour les servir en brochettes aux

touristes.

Les joueurs de flute anti-rats s’étaient exilés. Harcelés de longue date par le collectif

pour le droit à la ratitude, ils avaient été mis en préretraite quelques années auparavant

lors de l’arrivée des sound-machines dans le métro. Ils s’étaient installés à Marrakech

comme tout le monde et gagnaient leur vie en charmant des serpents chloroformés

pour bobos sous psychotropes.

Les chasseurs ne savaient plus guère chasser (encore rat…é).

Quant aux chats, ils avaient été titularisés à la fin du siècle précédent (au titre d’une loi

de 1983 du nom d’un ministre communiste, pour une fois, ce n’est pas la faute des 35h

ou de l’ISF) et, ayant changé d’emploi administratif et de grade syndical, ne quittaient

plus guère leurs bureaux que par très beau temps.

Tout allait assez bien dans un monde de rats qui avait rarement été meilleur pour ceux

des champs, des villes ou d’ailleurs.

L’un d’eux, rongeur cupide et manœuvrier accompagné d’un serviteur limité mais fidèle

surnommé Sancho ne pense pas, avait une ambition (surtout des instructions, mais

cela revient au même).

L’assemblée permanente des ratons industrieux pas francs avait décidé de soutenir

l’aventureux projet de prise de contrôle d’un grand restaurant pas loin des Champs-

Elysées (là où les Bleus avaient l’habitude de dépenser leurs primes de match). Nom de

code de l’opération : « Ratatouille au Curry (Rat bien le dernier ?) pour l’Equipe de

France ».

Le rat cupide avait bénéficié de complicités et notamment de l’amitié du simplet de

service.

Il faut dire qu’on lui aurait donné le Bon Dieu sans confession, à l’angelot gardien du

cupide.

Un sursaut était possible mais comme souvent à Paris, le « chef » soucieux de son

siège (en cuir de fonction) s’occupait de peu d’autre chose que de la vitesse des

monte-charges et de la couleur des cartes magnétiques d’accès au parking.

Les brunes ont compté pour des prunes : c’était une affaire de rats, pas un business

pour les souris.

129


Ainsi, le rat s’est-il installé dans le fromage.

Il a pu tranquillement saboter …

Empoisonner …

Corrompre …

Se servir …

duire …

Tous se sont laissés ensorceler par le fumet de la ratatouille au curry, même les

gourmets réfractaires à l’invasion de la « world cuisine » et les gastronomes hostiles

aux barils de vins d’origines incontrôlées.

Plus personne n’osa bientôt appeler un chat … un chat, le scénario était écrit.

Y aurait-il un O’M(alley) pour s’opposer aux rats et à leurs idiots utiles ?

En principe, everybody wants to be a cat …

Mais Faust a donné d’autres espoirs aux petites gens et il se trouve toujours un sansgrade

à nœud papillon pour prendre sa vessie pour une lanterne.

Alors il ne faut jamais oublier que les rats cupides sont … patients (et l’inverse).

Et toujours se souvenir qu’un chat n’est pas que domestique

Et surtout, se méfier de tout le monde ! En attendant, bon appétit fin 2010

*

* *

Moralités : il faut nettoyer la cuisine, regarder sous la toque du commis, aiguiser les

couteaux et ne se tromper, ni de chat pour la chasse aux rats, ni de longue cuillère

pour manger avec Lucifer en 2011. Accessoirement, on pourrait rappeler qu’un

restaurant, c’est en principe fait pour accueillir et bien servir des clients, pas pour se

goinfrer dans la chambre froide.

Renaud Favier – 29 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : il est sûrement inconvenant de dîner dans la chambre de Lucifer, même

avec une longue cuillère, mais tant qu’à être descendu en enfer en 2010, autant boire

un verre avec Belzébuth, c’est toujours ça que les rats n’auront pas en 2011.

130


← Un Resto d’enfer à Paris (conte de Noël 2010)

« Que le prodigieux spectacle continue… » en 2011 →

Bonne et Heureuse Année 2010 qu’ils disaient !

Publié le décembre 30, 2010 par renaudfavier

Je sais que c’est la saison du Père Noël mais quand même, à votre âge, vous ne

devriez plus croire les économistes, politiciens, lobbyistes, vendeurs de soupe (au curry

en particulier), bonimenteurs (beau nie menteur ?), météorologues et autres

publicitaires plus ou moins professionnels.

2010, ça devait être l’année du retour à la normale.

Certains avaient une certaine idée du « normal », c’est normal …

La vérité est sortie de la bouche d’une (belle) enfant très … smart (désolé, mais ç’aurait

pu être encore pire, j’avais pensé à « plus c’est gros, plus ça passe » mais sorti de son

contexte, c’aurait pu être mal compris ou mal orthographié … honni soit qui mâle y

pense…).

Mais la vraie vraie vérité sur 2010 sort de la bouche d’un (vieux) fan (de l’OM).

C’est pas que la vraie vérité était vraiment plus vraie avant mais on en rigolait plus

(moins jaune en tout cas).

Ceci dit, faut pas se plaindre, on en a eu plein de vraies vérités, en 2010, même pas

besoin de wikileaks et autres Médiapart, l’avenir du présent est assuré.

Bon, ben, bonne fin d’année 2010 quand même, la vraie vérité, finalement, tant qu’on à

la santé (et qu’on n’y est pas), on en a pas tant envie que ça peut-être, il y a assez

d’autres bonnes raisons pour se fâcher pendant les repas de famille.

Renaud Favier – 30 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : toujours plus vrai, no limits !

C’est fini pour aujourd’hui

131


← Bonne et Heureuse Année 2010 qu’ils disaient !

En raison du 1er mouvement social 2011 d’une certaine … →

« Que le prodigieux spectacle continue… »

en 2011

Publié le décembre 31, 2010 par renaudfavier

In 2010 (non, faut pas déc…) France (bien essayé, mais non) Abidjan (non, ça c’est le

Ying Yang pour les nuls) Vino (non, c’est plus ça) … mon blog (OK, plus le temps de

chercher mieux) : In Café du matin Veritas ! A suivre, avec un drôle de cheval rapide en

2011.

Sans vouloir rabattre la joie de saison et empêcher les bouchons de sauter en rond,

choisissons pour accueillir 2011 des bulles qui ne célèbrent pas seulement quelques

emplois de talentueux publicitaires et de vendangeurs saisonniers (plus ou moins

clandestins mais leur jeter la pierre serait confondre la cause et l’effet, pousser le

bouchon pour rester dans le vocabulaire ad-hoc) et de festifs dividendes pour les

actionnaires des fonds d’investissements internationaux. Et n’oublions pas que si les

flûtes sont plus pratiques, notamment dans les placards, et pas dénuées d’élégance

contemporaine, les coupes sont quand même infiniment plus … mieux !

Parce que faire la fête, c’est bien, mais les lendemains peuvent déchanter si on se

trompe … de bouteille (honni soit qui mal y pense, « un éléphant, ça trompe … »,

j’avoue l’avoir pensé assez fort, mais « se tromper de vol » ou de « direction », ça ne

m’a pas traversé l’esprit, quant à plaisanter sur les millésimes, ce serait pénalement

irresponsable et chacun sait que c’est dans les vieux pots qu’on fait les soupes surtout

quand les vrais-faux Djeuns qui se détestent entre eux encore plus qu’ils ne méprisent

leurs glorieux aînés sont à peine moins tounazes) et ça peut coûter cher, surtout au

bord d’une piscine exotique (c’est combien la bouteille de bulles à la Mamounia ?).

Mais revenons à nos bulles, on ne va pas faire qu’un dessin. Il reste en Champagne pas

mal de vrais vignerons indépendants qui ne se contentent pas d’assembler et de faire

de (très) jolies et excitantes publicités.

Et partout ailleurs en France (ou ailleurs, il y a pas mal de Français de l’étranger

vignerons ou dans le secteur viti-vinicole et puis même des étrangers pas nuls, n’en

déplaise à Saint Desproges, Riez pour nous) des vrais gens qui n’ont pas comme seule

bible »investir mon parachute doré dans la vigne au soleil pour les nuls » et dont les

bouteilles sont souvent d’excellentes surprises (aussi pour les ostréiculteurs,

cultivateurs de truffes, créateurs de caviar aquitain, fabricants de santons et autres

fournisseurs ad-hocs en priorité 2 dans les budgets de fêtes, et également pour les

bonnes œuvres (l’Unicef fait des e-cards maintenant) auxquelles on peut consacrer les

économies de marketing et dividendes en achetant un peu responsable sinon en

devenant irréductiblement locavore). Responsable, vous avez dit responsable, comme

c’est responsable …

Boire et manger un peu plus responsable pour les fêtes, c’est possible (et sans vouloir

faire de pub clandestine d’autant que je ne possède hélas pas de vignes, le Cerdon,

produit dans un micro-terroir de la Bresse les années où la météo est favorable, est une

jolie manière de céder à la tentation des bulles rosées fruitées

http://cerdon01.com/Methode_ancestrale.html ). Mais il ne faut pas être trop

132


ethnocentrique.

Mondovino, vaste programme …mais In Vino Veritas … quand même.

Bon, ben bonnes agapes quand même.

Mais n’oubliez pas d’aider le Tigre en 2010, ou 2011 ou quand vous voudrez mais

avant qu’il ne soit trop tard.

C’est pas tout, ça, mais au cas où internet serait bientôt saturé ou en grève ou sous la

neige ou en attente de glycol autour de chez Sylvestre, tous mes vœux à celles et ceux

qui me font l’amitié de lire ces lignes, espérant que mêmes les plus éloigné(e)s des

leurs, celles et ceux qui sont dans la difficulté, les ours, tigres, orang-utans (qu’il est si

simple d’essayer d’aider avec le WWF) et autres animaux plus ou moins sauvages

jusqu’aux supporters du PSG trouvent bonheur et réconfort en cette période de fêtes,

et puis plaisirs, joies, réussites et le toutime en 2011 et plus si affinités.

Bonne et (m)heureuse Année 2011 !

@mitiés – Renaud

Renaud Favier – 31 décembre 2010 – www.renaudfavier.com

Le bonus : je sais que je l’ai déjà dit, mais la maison brûle et c’était quand même mieux

avant 2010 (ou pas …).

C’est fini pour 2010 (et pour que ça finisse par des chansons comme il faut en Gaule, je

recommande chaudement blip, le genre de twitter musical qui permet d’écouter et de

partager gratuitement à peu près toute la musique du monde en s’amusant : cliquer

pour s’inscrire http://blip.fm/invite/renaud_favier en ligne), à l’an prochain.

Aidez vous les uns les autres et Aime-toi, le ciel t’aimera et carpe diem (« que le

prodigieux spectacle continue … ») et le toutime. Ou l’inverse, ou autrement (think …),

ou pas, whatever works en 2011 !

133


← « Que le prodigieux spectacle continue… » en 2011

Brésil : Regardez le 21è siècle dans les yeux ! →

En raison du 1er mouvement social 2011 d’une

certaine …

Publié le janvier 1, 2011 par renaudfavier

Dites, Monsieur le provider d'e-mail, vous ne pourriez pas SVP essayer de prendre

des geeks stagiaires plus sérieux pendant les vacances ?

Entre France-Soir qui sort le matin, le Journal du Dimanche qui parait le samedi et Le

Monde qui ne s’intéresse plus qu’à la France, je croyais que les shadoks étaient une

spécialité française. Mais le global-geek qui bloque le mail à Nouvel An pour éviter les

spams, chapeau bas the Matrix !

The Global Matrix Leader fera mieux, j’espère, en 2011 ! Heureusement, en attendant,

que Twitter et Blip ont permis de chatter worldwide, du feu d’artifice de Sydney à celui

de Rio.

Sydney 2011

Rio 2010

C’est pas pour dire, mais on reconnait un pays sérieux à ce que d’abord il a un super

feu d’artifice, mais ensuite il n’attend pas « manhana » pour le mettre en ligne.

Anyway, fac-similé de ce qu’il eût fallu savoir autour de minuit hier soir (au moment où

à Paris on n’avait pas de feu d’artifice parce que la ville lumière fluctuat quand même

un peu du chapeau en ce moment, ça doit être la contagion des global-geeks) :

Bonne Année 2011

Le Président a parlé, bien d’ailleurs mais c’est dans l’ordre des choses et ce n’est que

mon humble et très républicain avis, il est maintenant politiquement correct d’envoyer

mes vœux.

Merci pour ce que nous avons partagé en 2010 avec plus de hauts que de bas et à

bientôt en 2011 cf http://wp.me/pJjbe-qR (nb j’ai tenu ma résolution d’abandonner les

powerpoint mais il y a pas mal de liens dans cette e-carte de vœux, notamment un vers

le film dans lequel est cité le poème dont le titre de la e-carte est issu, parce que les

contenus sympas, c’est comme les sommets en montagne ou la poudreuse au ski, ça

se mérite …

J’en profite pour signaler la page Facebook « CC International – Compétitivité et

Croissance des PME » et proposer l’adhésion (gratuite et sans engagement, ça va sans

dire mais mieux en le disant) à deux groupes dédiés à la compétitivité internationale et à

la croissance des PME et startups européennes dont j’assure le « community

management » sur le réseau social LinkedIn :

▪ Le groupe think-tank européen « CC International – SME1″

: http://www.linkedin.com/groupRegistration?gid=2643444

▪ Le groupe think-tank français « Croissance & Compétitivité (International) » :

http://www.linkedin.com/groupRegistration?gid=3725320

134


Oooops, fatal mambo ! il est plus que temps de lâcher le clavier et de passer à l’apéro (

http://www.youtube.com/watch?v=G2iKuSq76Bs ), bon réveillon & à bientôt en 2011

@mitiés Renaud

Bonne année 2011 (la « carte » : http://wp.me/pJjbe-qR )

Et donne un cheval à sens de l’humour à celui qui dit la vérité

▪ Actualités : www.renaudfavier.com

▪ Informations : http://www.doyoubuzz.com/renaud-favier_0

▪ Musique : http://blip.fm/invite/renaud_favier

▪ Land Art (un peu en désuétude) : http://www.pearltrees.com/renaud_favier

▪ Twitter : http://twitter.com/renaud_favier

▪ Linkedin : http://www.linkedin.com/pub/dir/Renaud/Favier

▪ Facebook : http://www.facebook.com/people/Renaud-Favier/100000712448017

Renaud Favier – 1 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Zyva 2011 !

C’est fini pour aujourd’hui (et pour 2010 aussi mais c’est une autre histoire)

135


18

La découverte de 2011

(Qu’est-ce qu’il est arrivé vite, quand on y pense, ce chapitre là ! …)

136


← En raison du 1er mouvement social 2011 d’une certaine …

Bugs de l’an deux mille … onze ! →

Brésil : Regardez le 21è siècle dans les yeux !

Publié le janvier 2, 2011 par renaudfavier

Les nostalgiques regretteront le temps où le Brésil de Pelé était un pays d’avenir pour

longtemps et les ringards penseront, comme à l’arrivée d’Angela Merkel, que ce n’est

pas sérieux un pays dirigé par une femme mal habillée et sans « vrai » diplôme.

Bienvenue au 21 siècle (c’est pas trop tôt !).

J’étais coopérant à l’ambassade de France à Brasilia quand le « métallo syndicaliste

barbu » Lula a émergé dans le paysage politique brésilien à la fin des années 80,

lorsque les militaires ont rendu le pouvoir aux civils, permettant une transition pacifique

et un retour progressif vers la démocratie. Je me souviens avoir à l’époque rédigé une

note un peu lyrique en tout début de campagne, que mon chef de mission avait fort

justement corrigée en ajoutant l’adjectif « faible » dans mon texte qui devait être du

genre » … mais on ne saurait négliger la possibilité d’une montée en puissance de la

candidature Lula … ». Il faut dire que ce candidat partait de très loin, un peu comme

Jacques Chirac en 1994 mais avec moins de relais et dans un paysage politique

beaucoup moins stabilisé.

L’arrivée de Lula au second tour de l’élection présidentielle a alors constitué une

surprise un peu comparable en intensité à celle du 21 avril 2002 en France et un trouble

réel dans un pays inquiet du syndrome cubain alors que l’étoile rouge de l’URSS brillait

encore dans le ciel d’Amérique du Sud. Lula a perdu, d’assez peu contre une création

médiatique sans grande importance, et a commencé sa longue marche. Mais c’est une

autre histoire, avec un assez grand « H » d’ailleurs.

Peu importe le passé de campagne plus ou moins picaresque des barbudos ou le

présent composé d’une présidence Lula possiblement imparfaite mais à laquelle qui

peut jeter la pierre depuis l’Europe des Berlues (Berlutti, Berlusconi et autres maladies

plus ou moins psychosomatiques des yeux …) ? Seul compte le futur simple dans la

nouvelle grammaire du monde en général, du Brésil en particulier :

Pour les expertises économiques, politiques, géopolitiques et autres savanteries sur le

Brésil, sa vie, son œuvre, le positivisme d’Auguste Com(p)te et la mort de Stefan Zweig,

le soja, Globo et Embraer, la samba et le foot, voir la presse des prochains jours au cas

où il n’y aurait pas de chute de neige en France ou de cocasserie plus ou moins

sanglante en Côte d’Ivoire. Il serait bien étonnant que nous échappions à une

fulgurance d’Attali, une confidence de Minc ou une révélation de Védrine sur le Brésil

d’hier et plus si affinités. Quelqu’un osera t’il « tu es BRIC, et sur cette brique se bâtira

le monde … » ? Sinon, Radio BFM a fait un excellent topo il y a quelques semaines :

les-defis-economiques-de-la-nouvelle-presidente-du-bresil .

Anyway, « Esa Moça ta diferente » et c’est formidable pour le Brésil. Peut-être pour le

monde.

Renaud Favier – 2 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : parce que « ce n’est pas un pays sérieux » disait quelqu’un qui s’y

connaissait en pays pas sérieux.

C’est fini pour aujourd’hui

137


← Brésil : Regardez le 21è siècle dans les yeux !

Bugs de l’an deux mille … onze !

Publié le janvier 3, 2011 par renaudfavier

Ah ça barrit, ça barrit, ça barrit … →

Entre les sms baladeurs de France-Telecom et l’absence de feu d’artifice à Paris, il

n’aura fallu que quelques nano-secondes aux « bugs » (« ratés » ou rats « T » ou

« vermines » en meilleur français) pour ronger www.france.fr/2011. Rats, termites,

cafards etc … se sont levés tôt !

Inflation de SMS chez France et autres « Telecom » (dommage, je n’ai pas reçu de sms

de Rachida Dati …), système anti-spam de Google coinçant l’envoi des vœux, the

Matrix nous a offert quelques petits « ràs » de saison.

Grève du feu d’artifice à Paris, black-out sur les voitures brûlées, le couvre-feu imposé

par nos zélites zadministratives donne l’image d’une www.france.fr/2011 un peu ra -

bougrie ou ra-cornie ou ra-plapla. On l’avait pourtant bien dit qu’il ne fallait pas

titulariser les chats (… sseurs de rats) après avoir exterminé les tigres (rappel : Roar for

Tiger with WWF in 2011 ).

En politique hexagonale, il n’aura pas fallu longtemps avant le 1er cri du panier de

crabes. Concert de barrissements primals (primaux ?) de Solferino contre un rat dit

rose primeur mais pas si primaire que ça, qui se sent un peu verrouillé (en français,

contraction de ver et de rouillé ? …) : ça Valls mais heureusement on a Zemmour.

En Françafrique, des rats passent (bien gras), d’autres refusent de passer (la main),

d’autres enfin voudraient prendre en passant (chacun son chemin) : jeux d’échecs entre

noirs et blancs. Rêve bleu en Afrique, échec toucouleur pour le monde en fonçant

contre le mur au son des vuvuzuelas …

Autres rats, même dégout. Les voitures brûlées et plus si affinités sous alibi de choc

des « civilisations », on s’en passerait bien en 2011 : il serait temps de quitter le moyenâge

et d’essayer de passer au 3ème millénaire et d’écraser les bugs et rats de l’an

2000 (et autres) qui ont une fâcheuse tendance à proliférer.

Renaud Favier – 3 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : ça pourrait être bien pire que les rats et assimilés …

C’est fini pour aujourd’hui

138


19

Et déjà pointe 2012 et plus si affinités

(Qu’est-ce qu’il empêche de carpe diem 2011 comme il faudrait ce chapitre là ! …)

139


← Bugs de l’an deux mille … onze !

Ah ça barrit, ça barrit, ça barrit …

Publié le janvier 4, 2011 par renaudfavier

Attention les oreilles ! →

Depuis les « haro » sur Gubler ou Edern-Hallier, aucun baudet de Solferino n’avait osé

barrir la vérité … Valls l’a fait ! C’est sûrement une manip à plusieurs tiroirs et les cris de

tartuffes de gauches, droites et autres ailleurs sonnent faux mais « y’a pas que d’la

pomme ».

Il faut dire que les « Djeuns Rebelles » du PS doivent souffler fort dans la vuvuzuela

pour exister entre le mammouth Mélenchon, les morts-vivants à vue basse et

indignation sélective du cimetière des éléphants et les inoxydables du star-system PS

pas tous en villégiature à Abidjan ou ailleurs (nb la moyenne d’âge des djeunsoces est

entre 45 et 50 : s’ils travaillaient, ils seraient déjà sur les listes des emplois en voie de

disparition rapide dans leur entreprise, les gens qui se souviennent de pourquoi le

toujours sémillant Harlem Désir a un petit job au PS sont tous déjà plus ou moins à la

retraite - nb contrairement à un bruit que font circuler ses ennemis et autres faux amis,

HD n’est pas, ou plus ?, mensualisé par le généreux conseil économique et social cf la

liste officielle pour la mandature 2010-2015-). Que dirait Jaurès ?

Pourtant, sur les 35 heures, il n’y a pas débat, c’est comme le sang contaminé ou le

Médiator, un grand prodige gaulois, un genre de pierre philosophale que le monde

nous envie. Juste un peu « différent » (merci à Reiser).

Ceci étant pour exister dans le PPF (Paysage Politique Français) en ce moment, il faut y

aller fort.

Au siècle dernier, un jeune homme politique s’assurait 30 ans de notoriété et un second

tour présidentiel garanti avec quelques photos de sa femme dans un magazine

d’information au nom anglo-saxon.

Bien sûr, d’autres ont été obligés de payer de leur grand corps pour faire un peu

d’audimat (non, ce n’est pas Fabius, il est responsable de pas mal de trucs mais pas

coupable de tout quand même) …

Mais personne n’avait jamais été aussi loin dans l’humiliation SM que l’ex

généralissime. Le centre de la France 2011 est (dans) un trou noir (visible même sans

observatoire …) : ça doit rassurer le PS, il y a encore pire ailleurs …

On a les Djeuns « politiques » qu’on mérite (il y a une Mamounia à Crans Montana ?)

mais de là à vous imposer le lipdub des zuns ou la chanson des zotres, j’ai quand

même mes limites.

Renaud Favier – 4 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : parce que bien sûr il y a toujours pire et qu’on ne devrait regarder aucune

maison brûler, quand bien même serait-elle un hôtel particulier confortable à Solferino,

sans réagir (essayez www.wwf.fr , ça fait du bien).

C’est fini pour aujourd’hui

140


← Ah ça barrit, ça barrit, ça barrit …

Attention les oreilles !

Publié le janvier 5, 2011 par renaudfavier

Rêve de Valls sur les 35 heures →

Le déclin occidental a commencé avec le walkman. Les zécouteurs rendent moches,

désocialisent et bousillent des neurones aussi sûrement que 2 et 2 font plus ou moins

4. Mais tant qu’à se mettre des boules Quiès au cerveau, autant écouter du bon et

profiter d’internet pour ouvrir plus grand les zoreilles.

D’abord, on dira ce qu’on voudra mais question esthétique, l’humanité a déjà fait mieux

comme boucles d’oreilles.

Mais si on commence comme ça, on va arriver à la vieille blague sur la transplantation

d’oreilles qui est excellente mais hors sujet, autant lire le bouquin de Nicole de Buron

ou écouter Cfou.

Revenons au sujet (au sens propre) : l’être dit « humain » a peu ou prou renoncé à 4 de

ses 5 sens :

• depuis que le travail manuel et le combat à l’épée ont perdu leurs lettres de

noblesse et l’inflation des sex toys, le toucher sert essentiellement à frôler avec

une volupté virtuelle des écrans tactiles, à effleurer avec une angoisse justifiée

les poignées de portes de toilettes ou à frapper avec véhémence un clavier qu’il

suffit de retourner sur son bureau pour découvrir sous son vrai et effrayant jour

(essayez, à part une clef à molette ou un prix Nobel de littérature, et encore, tout

peut arriver).

• depuis qu’Afflelou propose trois paires (made in God knows where mais

comment résister ?) pour le prix d’une, rares sont les gens qui voient encore le

monde tel qu’il devrait être.

• malgré Cyrano, le nez n’est plus qu’une péninsule désolée, livrée à l’air en boite

et aux effluves de diesel ou de déodorants plus ou moins nocifs contre lesquels

les parfumeurs et les forêts primaires livrent une lutte perdue d’avance.

• quant au goût, heureusement que les lèvres ne servent plus qu’à téter des filtres

à nicotine et plus sur un malentendu, que la mâchoire ne sert plus qu’à ruminer

du pétrole aromatisé et que la langue n’a plus guère d’utilité que pour coller les

timbres fiscaux sur les contraventions.

L’évolution, gross Malheur, en particulier en Gaule où tout finit par des chansons.

Essayons de sauver des luges ce qui peut l’être alors que l’homme de Cro-iPodicus

semble avoir définitivement supplanté Néander-Walkman.

Première lueur d’espoir, les radios sur internet. Pour les Gaulois les plus

irréductiblement rivés à leur écran, toutes les chaines des Radio France sont

écoutables en live, depuis France Bleue pour les plus anciens (mais quand même pas

en âge de fumer Radio Nostalgie) jusqu’au Mouv’ pour les Djeuns rebelles (mais pas

encore assez pour se shooter à difool ou pire si affinités) en passant par France Culture

et FIP pour les plus raffinés (mais pas assez pour supporter Radio Classique) et pour

141


les zotres, le monde est (gratuitement) au bout du fil : cliquer ici Radio France ou là

3000 radios du monde entier pour choisir votre émission et siffler en travaillant (lire « en

martyrisant ce clavier qui l’a bien mérité même si l’ordinateur n’est pas seulement

qu’un ennemi »).

On peut aussi avoir une approche plus ciblée et vouloir écouter Bourdin et son invité du

matin sur RMC, la messe du dimanche sur France Culture, les incontournables

Canteloup sur Europe 1 et son vis-à-vis Gerra sur France Inter, In Vino Veritas sur BFM

avec un binz à écouter les podcasts : simple (et toujours gratuit) comme bonjour de

s’organiser une bibliothèque de podcasts avec iTunes ou whatever works genre RSS et

assimilé selon préférence pour remplir un Archos (plus ou moins encore made by

France je crois) ou autre nano-machin à brancher sur l’allume-cigare de la voiture ou à

se clipser wherever pour le jogging, en attendant qu’on puisse se faire greffer un

récepteur (Big Brother is Waiting You). Le Podcast mène à tout :

Bien entendu (c’est le cas de l’écrire), il y a aussi Deezer et tous les trucs du genre pour

écouter plus ou moins gratuitement de la musique que les puristes trouveront affadie

par les maléfices du mp3 mais qui a quand même le très grand avantage d’être plus

pratique à pêcher au fil de l’eau sur le net qu’en remplissant laborieusement son disque

dur des CD qui encombrent les étagères. Pour les vrais masochistes amateurs de 45

tours (voir www.encyclopédisque.fr , un must) ou autres bizarreries à 33 ou 78T, la

digitalisation des vinyles est un délicieux plaisir pervers mais encore faut-il arriver à

paramétrer la platine USB et ensuite accepter de partir pour un marathon plus ou

moins éprouvant selon qu’on est perfectionniste ou pas, qu’on veut ou pas associer les

pochettes aux sons ou pas, puis mettre tout sur Youtube ou Dailymotion ou pas …

Typiquement le genre de truc à organiser en mode collaboratif, il faudra que je pense à

créer un groupe Facebook pour ça, ou à en trouver un qui doit sûrement déjà exister,

avec l’Appli iPhone qui va bien.

Mais les zoreilles ne servent pas qu’à écouter les cours de la bourse ou Lady GaGa :

les livres parlés, classiques du domaine public ou publications récentes un peu moins

gratuites en général sont aussi sur le net, en écoute directe ou en podcast. Le projet

Gutenberg offre déjà de quoi écouter pendant 3 ou 4 vies en pas mal de langues y

compris l’Occitan et le Maori pour les amateurs (et de quoi lire sur écran pendant à peu

près l’éternité) mais on trouve tout sur le net, comme à la Samaritaine, depuis les

Malheurs de Justine jusqu’à la Bible en passant par Nerval et Voltaire.

Le Livre des Morts ... ou pas

Et puis il y a Skype et assimilés quand on en a marre de dialoguer par e-mail ou sms,

ça permet de s’en mettre plein les zoreilles aussi, sans avoir l’air aussi rétrograde qu’en

causant comme des zumains juste plus ou moins normaux au comptoir, à table ou

autour de la machine à café.

Renaud Favier – 5 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : c’est étrange, le vilain petit chauve qui n’a rien entre les oreilles me fait

penser à quelqu’un. Un petit chef qui voudrait être vénéré et adoré, voyons voir … non,

je ne vois pas pour le moment, mais ça reviendra, j’entends des bruits.

C’est fini pour aujourd’hui

142


← Attention les oreilles !

Rêve de Valls sur les 35 heures

Publié le janvier 5, 2011 par renaudfavier

Ach, la TVA sozial, gross ponheur pour exbort →

Alors que Montebourg fait un pas de deux avec Taubira, que les pachydermes de

Fantasia à Solferino dansent un pas en avant, un pas en arrière en tutu rose, la

chorégraphie de mante religieuse de la Madone du Poitou fascine et Emmanuel …

valse, bien sûr.

Valse avec Bourdin ce matin, en quelques twits (les commentaires tout azimut du

microcosmos passent en boucle à la TV, profitez-en avant que la neige en banlieue

Ouest ou la pluie en Guadeloupe ou le développement démocratique durable en Côte

d’Ivoire n’envahissent à nouveau les écrans, la trêve des confiseurs est finissante et les

forces vives de la presse seront bientôt de retour de vacances) :

lemondefr Le Monde by renaud_favier [VIDEO] « La polémique sur les 35 heures

embarrasse Sarkozy »http://lemde.fr/ft1BYn 2 hours ago

Elysee Elysee by renaud_favier « Le service des Français continuera d’être tout au long

de cette année, votre seule, votre unique préoccupation ». http://goo.gl/cURqh 4 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : B « DSK a fait une heure de queue à

la douane au retour du Maroc » … pour se montrer … candidat ? … V sourit 7 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : j’ai refusé d’entrer au gouvernement

en 2007 parce que je suis de gauche … sa politique est injuste … il se plante 7 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : réussir la mixité pour réussir le vivre

ensemble … renoncer aux peurs & exclusions … ne pas avoir peur du débat 7 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : B « 42% des F pensent que Islam est

1 menace » – V « la peur de l’autre est instrumentalisée » « poser les vraies questions »

7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin :B « votre sortie ringardise le PS et à

donner l’image d’une UMP ouverte au dialogue » … V « je veux que la gauche gagne »

7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : la formation continue coûte 60

milliards mais … l’emploi n’est pas 1 gâteau à se partager … améliorer compétitivité 7

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : Bourdin « vous êtes comme JF Copé

! » 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : « équilibre entre nécessité de maîtrise

des finances publiques et conditions de croissance » … « 10 ans d’effort » 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : Bourdin « comment baisser le coût du

travail ? » – « TVA sociale +2% pour transférer coût des entreprises vers conso » 7

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : qu’est ce que j’avais dit pour les pubs

! Les défibrillateurs, bof, c’est sociétal et bien fait mais pas glamour 7 hours ago

143


enaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : Valls est très bon mais super

concentré et transpire le maquillage commence à luire, Bourdin va bientôt lancer les

pubs 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : « 50% des salariés français gagnent

moins de 1500 euros » ; « négociation…salaires…compétitivité supplémentaire » 7

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : « je propose d’augmenter la durée

légale du travail pour augmenter les salaires » 7 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : « quand on est de gauche on

s’indigne (des inégalités) » ; »il faut augmenter la compétitivité pour relancer l’emploi » 8

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin : oula ! il se la joue présidentiable et il

lit sa fiche sur les 64% de français qui, les 80% des augmentations quoi ;-( 8 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX « il y a bien d’autres erreurs dans le bouquin [de

Valls] que je vous invite à ne pas lire » – JL Mélenchon – ça balance ! 8 hours ago

XXX by renaud_favier « il y a bien d’autres erreurs dans le bouquin [de Valls] que je vous

invite à ne pas lire » – JL Mélenchon 8 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Valls chez Bourdin dans 3 mn, il monopolise le terrain

politidiatique, un peu plus on ne verrait pas Gbagbo ! http://www.rmc.fr/player.html 8

hours ago

renaud_favier Renaud Favier La carte de vœux épatante pour commencer la journée en

souriant (merci BDDP) http://lnkd.in/-V-kGC #vœux #2011

Renaud Favier – 5 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : en attendant un nouveau canular (laqué) ou pas … sur les 35 heures …

Cette fois c’est vraiment fini pour aujourd’hui (on est -encore- aux 35 heures, quand

même !)

144


← Rêve de Valls sur les 35 heures

Tiens, voilà du Bourdin (y’a que d’la pomme ?) →

Ach, la TVA sozial, gross ponheur pour exbort

Publié le janvier 6, 2011 par renaudfavier

France 2011, Eureka ? By jove, mais c’est bien sûr, la TVA sociale, encore un truc

allemand qui marche et dope l’export pendant que le conseil économique et social

cherche un traducteur français-allemand pour la pub pour la VW Golf des années 80.

« Man kann nicht sich trompieren tout le Zeit ». Hilfe, dites-leur qu’on est en 2011 et

qu’il y a le GPS (et qu’on peut le débrayer quand il neige …) !

Renaud Favier – 6 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : la France qui réussit ! Chez Renault, c’est quand même pas des lapins

crétins !

Et c’est pas fini pour aujourd’hui et plus si affinités …

145


← Ach, la TVA sozial, gross ponheur pour exbort

Mark-Euro (Maquereau en français) économie ? →

Tiens, voilà du Bourdin (y’a que d’la pomme ?)

Publié le janvier 6, 2011 par renaudfavier

Wauquiez, c’est l’anti-Mélenchon. Genre Baroin ou un consultant RGPP (les juniors

bien peignés de cabinets anglo-saxons à 5000 euros/jour qui savent comment mieux

réformer la France et plus si affinités) : même Bourdin n’arrive pas à lui faire dire un truc

qui fâche un peu, au gendre idéal.

Mais tant qu’à avoir joué le petit twitreporter (pensée pour Jacques Martin, Desproges

et les zotres de l’époque de la pêche aux moules) en direct live, autant prendre un

second café …

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin: c’est fini, à podcaster sur RMC.

Sympa, bien élevé, intelligent et politiquement correct, mais pas de pavé in ze mare 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin: c’est fini. Sympa, souriant, bien

élevé, intelligent et politiquement correct Wauquiez, mais pas de pavé in ze marre 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : histoire belge pour finir …

Bourdin malicieux « on peut donc gouverner sans premier Ministre ? » – W pirouette

bien 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : Question auditeur « Pourquoi

pas referendum sur retour au franc ? » – bla bla sur les taux, l’essence, la baguette … 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : quand vous allez en Chine il y a

des grues partout … l’Europe ne doit pas être trop naïve. tous les jours la Chine 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : bien, il a quand même réussi à

caser « Erasmus » et « contrôler notre destin ». Pas un luxe de causer un peu d’avenir…

4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : Contribution nette de la France à

l’Europe seulement 6 à 7 milliards par an (c’est pas beaucoup) et « on contrôle ! » 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : sur l’augmentation de 3% des

salaires des fonctionnaires européens « on en a discuté » – ça nous fait une belle jambe

4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : sur la Hongrie, ses lois

contestables/contestées, présidence de l’Europe : ça a l’air bien mais on s’en fiche,

non ? 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : ne pas laisser piller nos

connaissances technologiques cruciales … pas protectionnisme, intelligence

stratégique 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : l’Europe a besoin

146


d’investissement étranger … et de réciprocité (suivez regard vers Chine, on refuse le

Far West) 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : sinon, sur la TVA sociale

http://renaudfavier.com/2011/01/06/ach-la-tva-sozial-gross-ponheur-pour-exbort/ 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : la pub Cetelem sur les sosies,

toujours drôle, et bien vu après le ministre / secrétaire d’état (ou l’inverse) 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Wauquiez chez Bourdin : ràs, il est bon et à podcaster

mais il dit la même chose comme ministre que quand il était juste secrétaire d’Etat 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier TVA sociale : un autre regard sur la compétitivité, l’emploi,

la politique et les politiques qui marche(nt) … http://wp.me/pJjbe-tO#2012 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier TVA sociale : ouvrir les yeux sur la compétitivité, l’emploi,

la politique et les politiques qui marche(nt) … http://wp.me/pJjbe-tO #2012 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier France 2011, Eureka ? By jove, mais c’est bien sûr, la TVA

sociale, encore un truc allemand qui marche et dope…http://fb.me/Bi2YUhJE 5 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité « nouvelle » idée à droite et à gauche, la

TVA sociale (un truc allemand qui marche, « on ne peut pas se

tr…http://lnkd.in/TEm8Gp 5 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : « nouvelle » idée à droite et gauche, la TVA

sociale (un truc allemand qui marche, « on ne peut pas se tromper tout le temps) »

Renaud Favier – 6 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : un peu de mots (vais) d’esprit (?) ne peut pas faire de mal (?) alors flashback

sur Facebook d’hier soir quand il n’y avait rien à la télé et qu’il pleuvait déjà trop pour

ressortir prendre un houblon en ville

• ! ! !Renaud Favier! La minute d’humour noir obligatoire (vraie grosse pensée pour

Desproges) avec Stéphane Guillon, l’autre … Ne pas rater les alentours de la

5ème minute « … rien sur les barbus, pour des raisons d’assurance-vie

essentiellement … » Aucun rapport avec rien mais ça me fait marrer ! ! !humour e! ! ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! La minute Brésilienne obligatoire (pensée pour Desproges). Le

Brésil, c’est le « B » de BRICS, on verra + tard en 2011 les suivants

http://www.youtube.com/watch?v=co1cwVXhHQc! Compléments

sur www.renaudfavier.com : http://renaudfavier.com/2011/01/02/bresilregardez-le-21e-siecle-dans-les-yeux/!

! !Brazil’s Rising Star! ! ! ! ! !

!

Renaud Favier! La minute historique obligatoire (pensée pour Desproges). Les

avions renifleurs, les pieds nickelés vieille France ne se chaussaient pas chez les

bottiers italiens … Il y a prescription et ça change du carrefour du

développement un peu faisandé ou des machingates du moment un peu

sulfureux mais je ne sais pas pourquoi, ça a un petit air confusément

contemporain, comme une imposture intemporelle! ! !Avions renifleurs Mauroy JT! ! ! ! ! !

! !

Renaud Favier! Minute Dalida obligatoire (pensée pour Desproges). Chacun sa

Chance, Inoubliable Interprétation (CCI INT) qui sera pourtant un bide que tout

147


.

laissait prévoir tant les paroles et la musique étaient également tounazes. Les

chansons suivantes « Tout le monde sait » et « Sèche vite tes larmes » sont plus

convaincantes.! ! !(1964)! ! ! ! !

! !

Renaud Favier! Minute « green » obligatoire (pensée pour Desproges). Un petit

champion des course internationales à pieds (CCIP) qui finit primus inter paribus

d’une compétition un peu bizarre, ça me rappelle quelque chose. Par le diable

Lucifer, ces trous de mémoire, gross Malheur !! ! !Everything x! ! ! ! !

! !

Renaud Favier! Minute cinéma obligatoire (pensée pour Desproges). Un petit

Chauve Vilain et Arrogant (CVA) sans grand chose entre les oreilles, ça me

rappelle quelqu’un mais comme ça, hors contexte, j’ai un trou de mémoire …! !

!Bain)! ! ! ! !

C’est l’heure de la sieste, c’est fini pour aujourd’hui … (quoique avec cette météo)

148


← Tiens, voilà du Bourdin (y’a que d’la pomme ?)

Mark-Euro (Maquereau en français)

économie ?

Publié le janvier 7, 2011 par renaudfavier

Vive l’empereur ! →

J’avais lu « Ero Museum » en recevant ce dessin sur Facebook … Lost in translation à

psychanalyser, ça doit venir du penchant européen pour la maquereau-économie.

Honni soit qui mâle y pense à la vieille blague phallocrate qui finit par « Jésus, ça s’écrit

pas comme ça ? » …

Ach, la guerre économique, gross Malheur !

Renaud Favier – 7 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Trouver l’Euro sexy… ces vieux européens sont sérieusement pervers,

heureusement que personne ne comprend plus ce qu’ils disent sur la compétitivité, les

35 Stunden, la protection du pouvoir à chat ou la TVA social(ist)e. De toute façon, tout

le monde s’en fiche un peu de ce qu’ils racontent, non ?

ça commence bien, 2011 !

149


← Mark-Euro (Maquereau en français) économie ?

Vive l’empereur !

Publié le janvier 7, 2011 par renaudfavier

Jarnac : l’arme (pas secrète) de crocodiles →

Le Roi est mort, vive le premier consul l’empereur ! Moyen, rondouilard, plus tout jeune,

l’air un peu provincial voire plus Pança que Quichotte … mais lavé, peigné, rasé il fera

le job et personne ne voulait se battre contre des moulins. Sic fluctuat gloria nec

mergitur.

En quelques twits, chronique du 18 Brumaire d’une campagne de France et plus si

affinités (notez comme la réalité est facétieuse : le communiqué de presse est numéroté

1805, comme l’année de l’apogée ; le sacre a lieu le jour de la galette des rois ; et déjà

en 1811 Napo de Sparte avait bien percé sous Bona de Rome pour censurer …

Chateaubriand auteur d’un éloge de la liberté).

Vive l’empereur ! The end … ou pas : « l’Histoire est un mensonge que personne ne

conteste » : watch g 47 minutes ago

Vive l’empereur ! On dira ce qu’on veut mais la barbe, c’est seyant pour l’élu… watch d

56 mn ago

Vive l’empereur ! On dira ce qu’on veut, mais le prestige de l’uniforme … watch d 59

minutes ago

Vive l’empereur ! C’est curieux, quand même, ce petit accent teuton … watch d 1 hour

ago

Vive l’empereur ! : en résumé, il n’y a pas si loin de Friedland à St Hélène watch d 1

hour ago

Vive l’empereur ! : « Das ist eine kolossal(e) Konspirazion » – Oui, tout le monde le

sait… watch 1 1 hour ago

Vive l’empereur ! : « Oh non, pas de pauvreté ! Sire … » Watch 1 1 hour ago

Vive l’empereur ! : » la fin de la taxe professionnelle, Gross Malheur mon saigneur …

« watch 1 1 hour ago

Vive l’empereur ! : « c’est très joli … » watch d 1 hour ago

Vive l’empereur ! : « es ist die Uhr mein saigneur … » watch d 1 hour ago

Vive l’empereur ! : « aïe aïe aïe … » watch d 1 hour ago

C’est pas tout ça, le napo a des potes haut placés et des fans puissants sur facebook,

faut twitter un truc sympa: « il est l’or, monseignor » 1 hour ago

La blague Carambar : Pourquoi napo se serait fait couper un bras ? Pour un bon

appartement chaud (avant la chambre froide) vive l’empereur ? 1 hour ago

Consul, c’était taillé à sa mesure, dommage cette folie de

grandeur http://www.curiosphere.tv/napoleon/pop_up/labo.htm – vive l’empereur ? 1

hour ago

150


Nelson, un beau prénom prédestiné pour sauver une certaine idée de la république, de

Trafalgar à Pretoria. Invictus … Vive l’empereur ! 1 hour ago

Le combat changea d’âme, l’espoir de camp : de Villeneuve, petites manœuvres,

grandes défaites, fluctuat, et mergitur. Vive l’empereur ! 1 hour ago

Revenons à l’Histoire au grand « H » : le « bel morir » de Nelson http://histoiremilitaire.pagesperso-orange.fr/marine/BatailledeTraflagar.htm

1 hour ago

Oops, emporté par l’Histoire avec 1 grand « H », j’ai failli

oublier http://www.exporter.gouv.fr/exporter/Pages.aspx?iddoc=1805&pex=1-9-1805 1

hour ago

Napo, une certaine idée de la République et Friedland prélude à Trafalgar et Waterloo

mais bicorne bas devant l’artiste et vive l’empereur ! 2 hours ago

Friedland, un « sous-Austerlitz » contre des Russes seuls loin de leurs bases, victoire à

la Pyrrhus pour la France … mais vive l’empereur ! 2 hours ago

France : enfin une bonne nouvelle pour le boulot des + de 50 ans ! Mais il faut avoir été

lecteur du Figaro en 2010 … http://dlvr.it/Cndnd

.

Renaud Favier – 6 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

.

Le bonus : quelques alexandrins pour élever un peu l’âme et oublier aussi que le DJ

inconnu du Blanc-Mesnil est DCD. Un billet sur l’histoire avec un petit « h » mais

comment faire plus épique en ce moment, entre Abidjan ou on a deux élus pour un

autel (et un seul hôtel pour deux aussi, mais c’est un autre sujet, on n’est pas forcé

d’aimer le golf quand on représente l’internationale socialiste) et d’autres climats un

peu bananiers où les candidats sont uniques et les élus … d’avance. Ce siècle est un

peu … petit, non ? Anyway, « Ce siècle avait II ans … Sparte et Rome … fluctuat et

mergitur, déjà sous Napoléon le trône était percé … et le toutime » (Comment, c’est

pas le texte original ? Tu me fends le cœur ! Monsieur Victor ne le savait pas ? C’est

Hugo qui me l’a dit !). Pour vérifier « dans le texte » :

Ce siècle avait 2 ans ; veni, vidi, vixi ; Bozz endormi

C’est fini pour aujourd’hui (heureusement, parce que consuls et consorts d’un monde

d’hier ou d’avant-hier, la barbe ! On n’est pas à Abidjan, on ne va pas cracher dans la

soupe d’une bonne petite élection populaire bien de chez nous, avec un candidat, un

élu … un blog sans histoire en somme, sans salades à la française sur les 35 heures, le

pouvoir du pacha ou la Mark-Euro économie).

151


← Vive l’empereur !

Indignez-vous ! Sinon, entretenez les Jardins … →

Jarnac : l’arme (pas secrète) de crocodiles

Publié le janvier 9, 2011 par renaudfavier

L’étape charentaise du rallye Paris-Solutré (PS) 1988-2012 a permis aux vrais et faux

héritiers du parti du 10 Mai, faux et vrais dévots du Parti du 8 Janvier, d’inspecter leur

viager en indivision. « Une messe est possible » avait écrit François Mitterrand …

Le « cher disparu » qui appréciait la formule « vice-versa » a pu avoir le cœur réchauffé

autant par les présents très passés (souvent presque trépassés) que par les absents

parfois plus présents (et moins morts-vivants).

Il préférait à cette saison le Nil aux raids et en général les ortolans au caviar mais

appréciait les foules en adoration et se serait probablement accommodé de l’état du

monde, amusé du destin du Monde de la rue des Italiens et moqué du petit monde de

Solferino et plus si affinités.

« Vous musée ! » : la marionnette des Guignols se dilate la rate pendant que les

visiteurs passent l’air grave devant la relique en regardant du coin de l’œil leur iPhone

au cas où l’attaché de presse aurait trouvé quelque chose pour le TGV du retour.

Surtout ne pas se faire piéger, ne pas se faire prendre en caméra cachée en train de

sourire aux vieilles blagues sur le nom de la ville … ne pas donner raison aux absents


Renaud Favier – 8 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « … bécile » ! »

C’est fini pour aujourd’hui (et en principe jusqu’au pèlerinage de Solutré)

152


← Jarnac : l’arme (pas secrète) de crocodiles

Mark-Euro Economie pour les nuls ? →

Indignez-vous ! Sinon, entretenez les

Jardins …

Publié le janvier 12, 2011 par renaudfavier

« La terre ne ment pas », peut-être, mais certains Jardins à la française semblent

trompeurs. Alexandre a t’il abattu un mur d’un coup de cœur ou fauche t’il le bon grain

? Sa famille qui parait le haïr cultive-t’elle l’ivraie ou préserve-t’elle le Vrai ? La Vérité est

ailleurs …

Il va de soi que quelqu’un qui a été le collaborateur direct de Laval jusqu’à octobre

1943 avant un long exil à Vichy sur Léman n’est pas très suspect d’avoir fait beaucoup

dérailler les trains d’une histoire écrite en caractères rouges et noirs. Toutes les familles

ont des secrets plus ou moins inavouables mais il y a toujours quelque chose de

dérangeant à entendre « haro sur le baudet » crié d’un balcon en fer forgé, un malaise

devant l’invective crachée par le (sourd comme un) pot de fer, une angoisse face aux

inquisitions bardées d’autant de bienséance bourgeoise que de bien-pensance

bohême. A vous de (le, les, la, nous …) juger le côté « Assouline/Famille » : interview du

fils et d’un neveu de Jean Jardin sur Europe 1 .

Assouline, pré-réhabilitation sur commande familiale ?

Pour autant, le succès des « Millenium » ayant montré combien la mise au jour plus ou

moins romancée de dessous -très- sales fait commercialement écho aux besoins

également tartuffes et masochistes d’indignation ou de repentance d’Européens fâchés

autant avec l’avenir qu’avec le passé, rien n’interdit de supposer qu’Alexandre a pu

joindre l’utile à l’agréable pour relancer une existence médiatique un peu au point mort.

A vous de juger la version de l’auteur d’un -petit- pavé dans la mare qui ébranle le -

minuscule- verre d’eau de la (non-)mémoire française :

C’est sympa que les bibliothèques subventionnées et autres lecteurs en manque de

fictions réelles ou supposées financent toutes les branches de la famille Jardin, et

notamment la psychanalyse publique d’Alexandre qui est aussi convaincant en drôle de

zèbre insouciant des années littéraires Mitterrand 1 (François) qu’en auto-moraliste

pontichiant des années illettrées Mitterrand 2 (Frédéric), la seule certitude étant que ses

finances et celles de son éditeur s’en porteront mieux que les forêts assassinées pour

imprimer sa prose. A vous d’explorer les deux faces de la médaille des Jardins dans le

bon article de l’Express qui ne tranche pas et ne semble croire aux fantômes, fussentils

de Vichy, ni des uns, ni de l’autre.

La Vérité des Jardins (français) est probablement un peu partout, à vous de juger en

vidéo grâce à France Télévision (ou en podcast sur France Culture).

Sinon, quand on a survolé les rivaux du Nain Jaune et dégusté le court mais médiatique

incontournable Stéphane Hessel de saison, pour cultiver son jardin, on peut aussi

(re)lire Voltaire et/ou s’intéresser plus aux vivaces qu’à l’avenir de vieilles branches

quand même en instance d’euthanasie après d’assez récurrentes tentatives

d’assassinat et/ou de suicide. Les jeunes sont mal partis, comme regrette de l’écrire

153


Louis Chauvel mais la bonne nouvelle c’est que petit à petit tombent les vieux arbres

qui font des ombres … dans les Jardins et que les jeunes pousses … poussent.

Renaud Favier – 12 janvier 2012 – www.renaudfavier.com

Le bonus : bonne résolution, il y aura quand même aussi du(des) nouveau(x) en 2011

(moi, j’aimais mieux Guillon dans le genre mauvais esprit mal rasé, mais ça fait vieux de

dire que c’était mieux avant. Vieux c… même, alors je m’abstiens, je regarde le

nouveau gusse ci-dessous et j’écouterai en podcast Canteloup, le bien rasé de partout

qui passe à un horaire pour retraités mais qui est drôle quand même).

C’est fini pour aujourd’hui (et on ne sait toujours pas de quel côté est la vérité, ni s’il y

en a une ou plusieurs ou pas du tout ou si elle change tout le temps comme les

prévisions de Météo France, mais il vaut mieux en rire).

Ps / Question subsidiaire mais toute ressemblance avec le sujet de la Vérité serait

fortuite : Régis Debray coopté chez les Goncourt, c’est parce qu’il y avait un numérus

clausus au conseil économique et social ? Ou alors une limite d’âge ?

154


← Indignez-vous ! Sinon, entretenez les Jardins …

Conflits d’intérêts ? … Quel(s) intérêt(s) ? … →

Mark-Euro Economie pour les nuls ?

Publié le janvier 13, 2011 par renaudfavier

Situation autant sous contrôle que possible en zone Euro-CFA. Le FMI surveille les

pays combustibles et les marchés pyromanes, la France n’est pas en convulsion et le

pire n’est pas certain à Abidjan, Tunis ou ailleurs. Pendant ce temps, die Deutschen

arbeiten und exportieren.

Je n’ose pas « Arbeit macht Reich » parce qu’en ce moment où le rebelle en retraite

(depuis toujours, non ?) Debray est coopté pour -très bien- déjeuner avec les Goncourt

tandis qu’Alexandre Jardin est hué pour être passé de la bluette alimentaire (drôle et

pas si simpliste) à la Vérité du temps long, les mots sont pesants … Anyway, la lecture

du dernier « Jardin » complète bien le Hessel obligatoire pour lancer la conversation

des diners en centre-ville.

Pour accompagner le plat principal, ci-dessous extraits de l’excellent papier de

Bloomberg sur l’économie allemande paru en début de semaine. On peut continuer à

prédire des lendemains qui déchantent à l’économie de bazar, anticiper des tensions

auto-destructrices « à la belge » au sein de la grande coalition, apprécier ou pas les

pyjamas d’Angela Merkel en première de cordée, mais il faut quand même saluer les

3,6% de croissance (sans bulle ou rente immobilière) qui doivent être bons pour

l’emploi et la trésorerie.

L’article de Bloomberg 12 janvier 2011 et ses compléments

sur: http://www.bloomberg.com/news/2011-01-12/german-economy-grew-at-fastestpace-in-two-decades-in-2010.html

. Extraits :

Germany enjoyed its fastest economic expansion in two decades last year as booming exports

spurred hiring and consumer spending.

The Bundesbank expects Europe’s largest economy to expand 2 percent this year and 1.5

percent in 2012 as the sovereign debt crisis damps demand in the euro area, its main export

market. Germany’s Continental AG, the second-biggest tire maker in Europe, yesterday

reported sales and earnings that beat its 2010 goals.


Unemployment dropped by 262,000 people in 2010, boosting household spending in the

second half of last year. Business sentiment rose to a record high last month and consumer

confidence is close to its highest in more than three years.


That’s widening the divergences in the 17-nation currency bloc as some countries grapple with

the debt crisis, making it harder for the European Central Bank to set policy suitable for all its

members.


“The growth divergences may lead to higher inflation in Europe’s largest economy because the

union’s periphery is not ready for an adjustment in interest rates,” said Juergen Michels, chief

euro-region economist at Citigroup Inc. in London. “This dilemma means that the German

growth outlook remains rosy.”

155


To contact the reporter on this story: Christian Vits in Wiesbaden at cvits@bloomberg.net

To contact the editor responsible for this story: Craig Stirling at cstirling1@bloomberg.net

Après le devoir d’ingérence en France, il sera « tendance » d’aborder, entre la poire et

le fromage, l’indispensable France-Allemagne sans laquelle notre 21è siècle ne sera

pas grand chose. Cette année de célébration du mythe errant est une bonne date pour

(re)commencer le millénaire, pour un « Changement Ensemble » qui avait si bien débuté

Renaud Favier – 13 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : proposition de débat avec le pousse café, y-a t’il une vérité économique ?

Si oui, est-elle Germanique ?

C’est fini pour aujourd’hui (Pompieren Sie bitte, jetzt !)

156


← Mark-Euro Economie pour les nuls ?

Médiator (média tord ? média tort ?) : au suivant ! →

Conflits d’intérêts ? … Quel(s) intérêt(s) ? …

Publié le janvier 14, 2011 par renaudfavier

( crédits & remerciements à www.babache.com )

La République irréprochable, vaste programme : quasi (de) vaurien(s), vrais ou faux

dévots, à vau-l’eau (le Vicomte aussi ?), parce que sale vaut bien … le veau (son pesant

d’hormones ?) dore toujours deux bouts. Mieux veau s’en ponce-dilater la rate que se

la mettre au court-bouillon, mon Général …

C'est du veau ou du pigeon ?

L’excellent reportage « Conflits d’intérêts, y a-t’il une issue ? » de la non moins

remarquable chaine parlementaire est podcastable sur Dailymotion depuis plus de

deux mois mais ne semble avoir été visionné que par … 4 spectateurs, dont moi-même

ce matin. Sauf à supposer que tout le monde l’a regardé en direct sur LCP – Public

Sénat, ou que le sujet est tellement d’actualité que les citoyens électeurs en sont surinformés,

on peut s’inquiéter un peu mais guère s’étonner que le lièvre levé à grand

fracas par Martin Hirsch l’été dernier ait trouvé un bon terrier calme où se recoucher

sans trop s’inquiéter de la commission tartempionetnoitlepoisson ( créée par le décret

2010-1072 du 10 septembre 2010 ) ou des wikileaks et autres bakchich qui ont

d’autres chats à fouetter par une série de hasards « biennencontreux ».

Ceci dit, entre la Côte d’Ivoire, la Tunisie, l’Algérie et sûrement d’autres péripéties

présentes et futures dans le même genre de beauté ; la crise qui batifole entre le Spiel

sur les dettes publiques, le yo-yo des taux de change, les tentations protectionnistes

et les pulsions inflationnistes ; les cocasseries climatiques qui enneigent Paris-Ouest et

France-Nord, inondent Brisbane et Rio et assèchent sûrement plein de coins plus

éloignés des Clubs de la Presse ; les djeuns qui n’ont pas d’avenir et les vieux

dépassés qui craignent pour leur(s) présent(s) ; et puis ces réformes de la santé qui

baladent les gens heureux entre sang contaminé, vache folle et autres bien nommés

Médiatrucs, l’éthique, la morale, le civisme, la citoyenneté responsable, la gouvernance

et autre plaisirs de riches du genre « développement démocratique durable », on s’en

b… grave l’œil !

La nouvelle loi de la jungle (J.0. RF 2011)

Oui, mais quand même, si on n’a pas 1h pour écouter Rocard et les autres boute-entrain

(j’ai vérifié, c’est comme ça au pluriel, même la grammaire, on ne peut plus lui faire

confiance) de la chaine parlementaire, on peut se rafraichir le neurone en 4 minutes de

BFM TV sur Youtube (vu par 95 personnes dont moi-même, un plébiscite démocratique

…)

Mais quand même, ce serait dommage de rater la séquence du film de la chaine

parlementaire où un candidat à la députation 2012 des Français de l’Etranger classe la

France hors des pays d’Europe du Sud supposés moins exemplaires selon les

classements de Transparency International et assimilés : il vit à Barcelone, chacun voit

le jardin du voisin plus ou moins au Nord selon sa boussole, son cap et ses balises …

ou alors son sens de l’humour, mais il faudrait demander aux manchots (pas tous

sourds et aveugles) de l’Antarctique leur hit parade de la corruption, certains pays

157


seraient surpris d’être dans le même sac (pris la main dans ?) …

En fait, les pingouins s'en fichent du moment qu'ils ont leur place au soleil

Enfin, certains ne croient guère leurs yeux ou leurs oreilles et préfèrent l’écrit, fut-il

(futile ?) électronique et d’autant plus sujet à caution (morale ?) que bien malin qui sait

aujourd’hui séparer le bon grain de l’ivraie sur le net. Anyway, ci-après quelques

poissons pas trop noyés pêchés dans des eaux raisonnablement nettes (honnêtes ?) …

pour autant que je puisse en juger :

• La règle courbe http://www.lareglecourbe.com/?p=295

• Mediapart http://www.mediapart.fr/… /delit-de-prise-illegale-dinteret-loi-passee-

• Les Inrocks http://tout.lesinrocks.com/loi-conflit-interets-gouvernement.html

• LePost http://www.lepost.fr/article/2009/01/12/… conflits-d-interets.html

• Placide http://www.leplacide.com/… dossier=justice&n=2

• Dans le reste du monde, ça ne va guère mieux (ni plus mal, d’ailleurs), à vous de

voir, c’est sans fin (Kloug, sans faim …) : http://www.google.fr/… =Recherche

S'ils ne sont pas noyés, les poissons sont mal barrés quand même ...

Pour les passionnés jusqu’au-boutistes, quelques twits pêchés ce matin avec des liens

de ci, de là :

renaud_favier Renaud Favier #FF LCP PublicSénat, ça c’est sérieux pour en

finir…http://www.dailymotion.com/video/xfk3p9_conflits-dyinterets-y-a-t-il-une-issuey_news

4 hours ago

renaud_favier #FF (ou pas) Non, pas aussi la politique en France

!http://www.dailymotion.com/video/xf3x9t_conflits-d-interet-qui-veut-cumuler_news 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF (ou pas) Non, pas le H1N1 aussi truqué que le Foot

!http://www.dailymotion.com/video/xcoho7_h1n1-arnaque-et-conflits-d-interets_news

4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF (ou pas) Sobiz plus Friday que Novethic

? http://sobiz.over-blog.com/article-conflits-d-interets-le-hit-parade-des-patrons-

55989288.html 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF (ou pas) Ethique, Développement Durable, tout de

suite les grands mots (maux ?) … avec Novethic http://minu.me/3m53 4 hours ago

renaud_favier @LeNouvelObs Le Japon se dote d’un nouveau gouvernement pour

accélérer les réformes http://bit.ly/gQmnEK – Comme d’hab, la France est copiée 4

hours ago

LeNouvelObs NouvelObs.com by renaud_favier Le Japon se dote d’un nouveau

gouvernement pour accélérer les réformes http://bit.ly/gQmnEK 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF : c’est quand même casual Friday

http://info.france2.fr/politique/accuse-de-conflit-d-interets-cope-attaque-hirsch-

65020872.html 4 hours ago

renaud_favier #FF L’OCDE, ça c’est du sérieux sur les conflits d’intérêts

!http://www.oecd.org/document/36/0,3746,fr_2649_34135_42340516_1_1_1_1,00.html

4 hours ago

158


enaud_favier Renaud Favier #FF Le Fig, sérieux, non ? http://www.lefigaro.fr/flashactu/2010/07/24/97001-20100724FILWWW00520-guigouwoerthconflit-d-interetsavere.php

4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF La Croix : doux rêveurs non ? http://www.lacroix.com/Dominique-Schmidt—Le-conflit-d-interets-est-tous-lesjours/article/2430054/55350

4 hours ago

renaud_favier #FF : Lyon, loin !

http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Politique/Ville-de-lyon/Conflitsd-interets-a-la-sauce-lyonnaise

4 hours ago

renaud_favier #FF : Transparency, c’est des crypto-marxistes manipulés, non ?

http://www.transparence-france.org/ewb_pages/l/le_conflit_d_interets.php 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF : Libé, c’est pas sérieux, si ?

http://www.liberation.fr/societe/01012313393-les-conflits-d-interets-mis-a-nu 4 hr ago

renaud_favier Renaud Favier #FF Marianne, c’est pas sérieux, si

?http://www.marianne2.fr/Affaire-Woerth-un-conflit-d-interet-peut-en-cacher-bien-dautres_a194661.html

4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier #FF (ou pas) : Conflits d’intérêts, « (y)ah bon ? »

http://www.rue89.com/2010/09/24/le-quiz-special-conflit-dinterets-de-martin-hirsch-

167944 4 hours ago

renaud_favier France : dans la santé, les conflits d’intérêts, c’est dépassé, Médecine

2.0 a « tuer » Médecine 1.9 ? http://www.atoute.org/n/article69.html 4 hours ago

renaud_favier France : sur Internet, la commission sur les confllts d’intérêts existe.

Dans le monde réel, ça se discute http://www.conflits-interets.fr/ 4 hours ago

renaud_favier Et ? http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/09/08/la-commissionde-reflexion-sur-les-conflits-d-interets-instituee_1408479_823448.html

4 hours ago

XXX by renaud_favier « Les principaux défenseurs de l’État miraculeux sont les

syndicats. J’y vois, moi, un gigantesque conflit d’intérêt. »,Pierre Duhamel 9 Jan

XXX by renaud_favier @XXX Qui n’est pas en conflit d’intérêt? 9 Jan

XXX by renaud_favier Être candidat aux primaires qd on a élaboré le concept des

primaires ce n’est pas un peu « conflit d’intérêt »? #lundijoke 10 Jan

DATAPRESSE DATAPRESSE by renaud_favier NOMINATION DE PIERRE GRAFF, Y-

AT’IL UN CONFLIT D’INTÉRÊT ? http://ht.ly/3AYzB 10 Jan

XXX by renaud_favier Shakespearien ! RT @XXX Un cigarettier dénonce un conflit

d’intérêt entre une asso anti-tabac et Pfizer http://j.mp/fLAjgH 10 Jan

XXX by renaud_favier #affaire #mediator de #servier : conflit d’intérêt au ministère de

la#santé de xavier #bertrand ? http://bit.ly/dLFK1M 12 Jan

XXX by renaud_favier Potentiel conflit d’intérêt sur un accord #handicap > une asso

touche 200 000 euros, un des administrateurs est un syndicaliste signataire12 Jan

XXX by renaud_favier L’ancien candidat à l’élection présidentielle Nicolas Miguet a été

condamné par l’Autorité des marchés financiers pour conflit d’intérêt.13 Jan

renaud_favier @lci Commissaire du gouvernement à l’Arcep: Besson réfute le « conflit

d’intérêt » http://bit.ly/hFV5PI – cf Economiste PS et Ministre UMP 4 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : du Mélenchon au style, du langue de bois 2012

au fond et une cravate UMP, la campagne contre Valls est lancée ? 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : Bourdin demande s’il est rémunéré comme

« porte parole du PS » – non, il dirige une petite société et est élu régional 5 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Hamon chez Bourdin : Il faudra lui dire que la cravate bleu

159


façon UMP ne va pas bien avec son costard noir chemise blanche à la BHL 5 hr ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : « DSK et ce qu’il incarne n’est pas une gêne pour

le PS et pour moi même .. la logique voudrait qu’Aubry soit candidate » 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : sur Jospin, les privat de l’électricité et télécom

« le programme des socialistes n’ira pas dans ce sens ». Ben voyons 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : la parabole de l’iPhone et de la relocalisation, pas

faux mais c’est un des vieux classiques de Ferrand / Terranova 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : encore « porte parole du parti socialiste » ? Psy

ou ANPE ? Il a un problème avec son job de Supermenteur officiel du PS 5 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Hamon chez Bourdin : sur les 35 heures et plus si affinité,

grosses ficelles politiques, « what else ? », je peux aller chercher un nescafé 5 hr ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : les pubs vont permettre aux 2 tigres de se calmer.

« Ay Pepito », comme d’hab pub de circonstance, ils le font exprès ? 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : après la cri-crise tourouge « je suis le porte parole

du PS » façon Fabius sur le coup du « roquet », Hamon se reprend 5 hours ago

renaud_favier Hamon chez Bourdin : une vidéo de DSK donnant satisfecit à la Tunisie

en 2008 au titre du FMI permet à Hamon de noyer le poisson tunisien 5 hours ago

renaud_favier #FF @all Dead Can Dance – I Can See Now – I Wish We All Can See &

Dance … Or Is It Such a Good Wish ? … * ♫http://blip.fm/~10piuv 6 hours ago

renaud_favier Ce texte de 2009 n’a pas pris une ride : les mots, les gens, les images,

les faits, les chiffres qui (se) mentent,…http://fb.me/FOhlGwwX 6 hours ago

renaud_favier Climate change : floodings, snow, fires, tempests … Is it just the media ?

Do they broadcast usual events ? Or is there something new ? 6 hours ago

renaud_favier Le silence des altermondialistes, surprenant depuis la crise, est

maintenant assourdissant : leurs sponsors regardent / financent ailleurs ? 7 hours ago

renaud_favier AQMI jette l’huile sur feu – Regard ailleurs

?http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/en_GB/features/awi/features/2011/0

1/13/feature-01

.

C’est pas possible qu’on soient juste des veaux qui ne savent pas, si ?

Dans le veau, tout est beau !

Renaud Favier – 14 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus (lave plus blanc, of course) : Gorges Clooney, who else ? …

C’est fini pour aujourd’hui (façon de parler : vous pompiez, honni soit qui pense au

lapsus, et bien pompez, maintenant … )

160


← Conflits d’intérêts ? … Quel(s) intérêt(s) ? …

France : Ah ! ça ira, ça ira … oui, mais où ? →

Médiator (média tord ? média tort ?) : au

suivant !

Publié le janvier 16, 2011 par renaudfavier

Le rapport IGAS « accable » Servier et les services de santé français. Il accable le

citoyen électeur/lecteur aussi. « … Il faut … remettre à plat le système … prendre ses

responsabilités… » a-t’on entendu commenter.

Ce matin, un journal de province, la Dépêche, avait « tiré parmi les premières » avec un

bon papier de synthèse lancé dans la blogosphère. (

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/16/991111-Le-rapport-de-l-IGAS-sur-le-

Mediator-est-accablant.html ). Ce soir on évoque sur BFM TV le tribunal de Nanterre

pour le 11 février prochain entre des témoignages de touristes en Tunisie et les

analyses sur la météo printanière mais un clou chasse l’autre et c’est Marine Le Pen qui

sera chez Bourdin demain matin.

Le « scandale » Médiatruc bientôt au cimetière avec pas mal d’autres poissons noyés

jeunes par divers intérêts ou désintérêts, dans la santé ou tant d’autres domaines ? La

vérité est visible à qui ne choisit pas de fermer les yeux ou de regarder ailleurs (en

mangeant les derniers thons rouges de méditerranée mais c’est un autre sujet) mais ne

nous a-t’on pas appris que « la curiosité est un vilain défaut » ?

Renaud Favier – 16 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : on vous aura prévenu(e) !

C’est fini … façon de parler

161


← Médiator (média tord ? média tort ?) : au suivant !

Equipe de France new-look : « Au revoir » … Lucifer ? →

France : Ah ! ça ira, ça ira … oui, mais où ?

Publié le janvier 17, 2011 par renaudfavier

La course à l’Elysée 2012 est lancée (ou pas ?). Madame Le Pen remplace Monsieur.

Le toujours vert Danny le Rouge (65 ans) s’inquiète d’un 21 Avril « bis », la « gauche »

étant capable d’un nouveau suicide collectif. On a la politique qu’on hérite (mérite ?) …

C’est un peu tôt pour savoir si la copie égalera l’original au FN et si la presse jouera

autant le jeu de Papa et Maman avec la fille. La barre est haute (je n’ai pas dit « rigide »

…) mais de là à fantasmer sur un second tour gagnant …

Sinon, on peut essayer la voie tunisienne, « sous la plage, les pavés ». Il y a longtemps

qu’on n’a pas eu un bon « Mai 68″. Le peuple dans la rue est un populisme comme les

autres et on économiserait le papier des bulletins de vote.

Ou alors, à l’américaine, « au bord de l’eau, la plage de Washington » : avec des

primaires, de la pub, des pom-pom girls et le toutime du FMI, man ! DSK a bien

commencé son régime mais si c’est pour retourner à l’eau après 2 ans …

Evidemment, il y a aussi la voie à l’allemande dite « Cha-bada-bada à Deauville » (la

« Bonn », ni Berlin sur Reich, ni Berlin-Est), mais on a beau penser que c’est le mieux

pour réformer durablement, l’amour de raison, c’est pas très glamour (déraison) …

Alors la voie française profonde du milieu dite « le centre sur le sable », avec le cuisinier

d’on ne sait plus où, le canasson du Béarn, le « Dom » de la pub pour Dim ou whoever

doesn’t work ?

Sinon, il y a la voie dite « l’île de Peter Pan » avec les Djeuns de Solferino, mais si on va

au Club avec Mickey Hamon & ses amis, on sera vraiment la risée de la plage, non ?

Quant à Martine et Ségo, et vice-versa, ce serait un peu comme louer une Lada Niva

pour aller faire le zazoute sur la plage, cf la vieille blague sur la mob, ça ferait peut-être

le job mais faudrait pas que les copains nous voient …

Alors évidemment, l’abstention pourrait être la vague la plus porteuse mais comment

se faire élire par des gens qui ne votent pas ? …

Renaud Favier – 17 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « Think Different », en trois exemplaire pour que ça rentre bien …

Et c’est (pas) fini d’ici 2012 !

162


France : Ah ! ça ira, ça ira … oui, mais où ?

L’insoutenable légèreté de l’air parfumé au jasmin … →

Equipe de France new-look : « Au revoir » …

Lucifer ?

Publié le janvier 18, 2011 par renaudfavier

Les moines soldats sous leur joli nouvel habit bleu chasseront-ils leurs démons ? On a

le plumage, pas encore le ramage (la Marseillaise, vaste programme …) mais avec un

maillot US, le coq gaulois aura au moins le fighting spirit : Just do It !

Y’a plus qu’à (re)commencer à le mouiller, ce maillot, en espérant qu’il sera aussi solide

que seyant et ne va pas rétrécir sous la pluie ou dans le bus, ni ternir sur le terrain au

soleil du Brésil le 9 février, et surtout en 2014.

C’est de la belle fringue, et j’ai entendu à la radio (BFM) que le tissu était tissé à partir

de fibres de matières recyclées dans des ateliers sociaux, c’est bien. Pour autant,

difficile de trouver très socio-éco-responsable bout de chiffon à 75 euros (cf Europe 1).

Mais il y a bien pire dans le foot et ailleurs, inutile de cracher dans cette soupe ou sur

ce joli maillot qui est d’ailleurs plus « rugby » que foot. Espérons qu’il n’aura pas que le

look « vaillant » mais aussi quelques valeurs.

La pub Nike est un peu plus pesante que le tissu, n’est pas Rostand qui veut, mais elle

est faite pour vendre des maillots, pas pour galvaniser les joueurs ou leur public. Et en

plus elle va faire barrir dans tous les camps et c’est toujours bon pour les poumons de

vuvuzueler un peu. Les zuns râloteront parce qu’un maillot à 75 Euros pour les djeuns

de banlieue sans trop de salaire c’est comme les berlines germaniques décapotables

dans les parkings de HLM ou d’appartements de la Ville de Paris et assimilés, un peu

déplacé. Les zotres criailleront parce que même si Cantona n’est pas trop en odeur de

sainteté en ce moment et si Laurent Blanc n’est que sélectionneur, on aurait pu

favoriser un peu plus la diversité pour les 4 mousquetaires et éviter de faire s’écraser le

« prince » dans la boue démago-provoc (maillot bleu un peu chiffon rouge, ça va faire

un carton mais sous-rire jaune …).

Anyway, espérons que les Bleus new-look vont chasser leurs démons, écarter tous les

diablotins chauves et se libérer de Lucifer en suivant, sur le terrain, l’excellente voie

tracée par Cantona qui a parfois dit des âneries mais reste un immense joueur et un

ducteur, irréductible, exaspérant, pontichiant, très complet … Gaulois :

Renaud Favier – 18 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Allez les Bleus ! « Vade retro, Satanas ! »

C’est fini pour aujourd’hui (« bu zo bu », on ne saurait mieux dire aux Bleus)

163


← Equipe de France new-look : « Au revoir » … Lucifer ?

L’insoutenable légèreté de l’air parfumé au

jasmin …

Publié le janvier 19, 2011 par renaudfavier

Dégage ! →

Le jasmin est en Orient symbole de beauté : en Tunisie, en offrir est une preuve

d’amour. Une fleur ne fait pas le printemps, ni à Tunis aujourd’hui, ni à Prague hier,

mais un léger parfum flotte dans l’air de Méditerranée. Insoutenable légèreté, peut-être


La France est un pays assez méditerranéen. Calme en général à l’heure de la sieste

mais capable d’incendies dévastateurs à la saison sèche. Prompt à choisir son camp

après la guerre et plus enclin à vouloir raser les femmes présumées coupables,

fussent-elles ministres, qu’à chercher des poux dans les têtes (ir)responsables ou dans

de vieilles barbes intouchables (?). Rien de nouveau sous le soleil.

Le jasmin blanc ne pousse pourtant guère au pays de LA Révolution ? Certes, encore

qu’au Sud de la Loire et avec encore un peu de réchauffement climatique … mais nous

avons le jasmin d’hiver. Sa senteur est plus discrète mais on devrait demander à l’IGAS

une enquête sur ses effets secondaires à long terme. Indubitablement, il n’y a pas que

du Myosotis …

Enfin, c’est quand même en Tunisie que les effets du jasmin sont aujourd’hui les plus

visibles, même si tout le monde a mis du temps à se rendre compte que nos blue-jeans

(accessoirement destructeurs de jobs en France mais c’est un autre sujet) manquaient

un peu de droits de l’homme et que les séjours de vacances à trois francs six sous ne

pouvaient probablement payer à la fois des dividendes aux familles régnantes, du

développement durable et des salaires. Quant à savoir que les golfs étaient plantés sur

des terres arables, on croyait avoir mal entendu

Evidemment, on peut préférer avoir oublié que Cléopâtre est allée à la rencontre de

Marc Antoine dans un bateau dont les voiles étaient enduites d’essence de jasmin, ne

pas savoir que Damas est LA ville du jasmin par excellence tant cette fleur est cultivée

dans chaque maison, au pied de chaque immeuble, et ne pas voir que toute la rive sud

de « mare nostrum » est parfumée de jasmin, y compris l’annexe du Lubéron au Sud de

Gibraltar.

En Inde, Kâma, le dieu de l’amour, atteignait ses victimes par des flèches auxquelles il

attachait des fleurs de jasmin : que le langage des fleurs est complexe …

Renaud Favier – 18 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : être aveugle n’a pas que des désavantages, surtout quand le parfum est

envoûtant …

C’est fini pour aujourd’hui (j’espère)

164


← L’insoutenable légèreté de l’air parfumé au jasmin …

Dégage !

Publié le janvier 20, 2011 par renaudfavier

Merci au Rideau Rouge et aux auteurs de la pièce

C’est fr(anç)ais, c’est vrai, mais c’est pas grave →

Il y a des slogans qui font mouche. « Dégage », c’est un peu sommaire, mais efficace »

dirait Audiard. Tout public, multi-usage, aussi élégant en visuel que délicat à l’oreille, ça

pourrait marcher, avec ou sans malentendu. Et pas que pour du parfum au jasmin.

Dans la vie courante, c’est parfait, et pas seulement pour envoyer bouler le chat qui

veut ses croquettes à 6 heures du matin, pour dialoguer avec l’automobiliste qui

attend le feu vert alors que la flèche clignote pour foncer à droite, au bureau pour

obtenir une nomination bien méritée, ou sur la piste de ski pour se détendre en

vacances.

Dans le business, la formule peut servir pour les OPA, les délocalisations, la

concurrence virile mais correcte, la gestion humaine des ressources …

En politique, on voit bien les situations d’usage d’ici 2012, à droite, à gauche ou encore

ailleurs, avec ou sans primaires.

Et ça funktionniert même en allemand, c’est dire si c’est un bon slogan européen

même si Schumacher est un peu un éculé et si c’est vil.

En bref (Pépin ?), c’est du lourd, c’est présidentiel comme concept.

Renaud Favier – 20 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : je me disais bien que ce parfum de jasmin avait un côté rétro (pour les

puristes qui cherchent un cadeau pour femme et ont déjà fait le coup du fer à repasser

anti-tartre et de l’aspirateur soucoupe volante qui marche tout seul et va même dans

les coins, c’est « Joy », de Patou, qui est fait avec de la vraie essence de jasmin). Si ça

se trouve, tout ce binz, ce n’est qu’une campagne de promo pour la tournée de Johnny

avec une vieille chanson du siècle dernier.

C’est fini pour aujourd’hui, dégage ! Avant qu’on t’accroche à un croc de boucher.

165


← Dégage !

La barbe ! (La pilosité est-elle un humanisme ?) →

C’est fr(anç)ais, c’est vrai, mais c’est

pas grave

Publié le janvier 21, 2011 par renaudfavier

Ségo par-là, Marine par-ci, la neige qui revient, Mélenchon candidat, les 35 heures (ou

pas), la garde à vue etc … Keep cool (ou French Kiss, ou Kiss cool, je sais plus). C’est

français, c’est vrai, c’est pas très frais mais c’est pas grave, tout le monde s’en fiche.

(« Tiens, prends mes poils ») On ne sait plus trop s’il y a ou pas réchauffement

climatique mais on appelle l’armée contre la neige et on crée une commission pour la

protection du glycol et du sel écologique pour les nappes phréatiques. On a perdu le

compte-rendu de Cancun, on subventionne les panneaux solaires chinois, on a peur

que les éoliennes soient radioactives et les verts sont roses, rouges ou arc en ciel ou

whatever works mais c’est Nicolas Hulot qui serait quand même le plus médiatique

pour 2012. Mais c’est pas grave.

(« Lapin-lapin … dentistes ») Marine a du vent dans les voiles. Ce n’est pas sans danger

(revoir Marathon Man, mais c’est juste pour le plaisir de la référence, l’épouvantail FN

n’a jamais servi qu’à faire perdre la droite et le pays n’a pas besoin de la famille Le Pen

pour penser bas ou croire aux balivernes) mais c’est pas grave.

(« Lapin-lapin … chasseurs ») Les débats parlementaires sur la garde à vue, c’est super

important et urgent parce que c’est la crise économique et qu’on a des millions de

chômistes et que nos Djeuns n’ont pas de job ni de formation utile et après n’auront

pas de retraite (non ! c’est pas vrai, c’est les communistes manipulés par les Soviets et

financés par les Islamistes qui racontent ces boniments), parce qu’on est LE pays où

tout le monde chasse en hiver (non ! c’est moins vrai depuis qu’on a inventé Picard et

c’est pas le sujet, le problème du port d’arme c’est chez Obama, comme la réforme de

la santé) où il neige (non ! c’est vrai de temps à autres même en banlieue chic mais

c’est pas le sujet non plus) où la plupart des politiques sont à un moment ou à un autre

de leur « carrière » vaguement suspects de trucs plus ou moins pas clairs (Clearstream

ou une très grande mairie pour les plus prestigieux, mais aussi Médiator, Karachigate

pour les modernes, Mnef ou Triangle pour les anciens, Carrefour du Développement et

autres associations de bienfaiteurs plus ou moins internationaux pour les toujours

jeunes), d’embrouilles plus ou moins immobilières (logements de complaisance, permis

de construire douteux, châteaux à fantômes, hôtels borgnes et escaliers louches, tours

… de magie …) ou d’autres binz genre prise illégale d’intérêt ou whatever works pour

faciliter le non-renouvellement de la classe politique et la dissuasion anti-rénovateurs

de quelque bord qu’ils soient. Mais c’est pas grave.

(« Lapin-lapin … cuisiniers ») On est le pays de la gastronomie et des restaurants et les

champions d’Europe de l’agriculture et de l’agroalimentaire et chez nous nous il n’y a

pas de dioxine dans le fromage ni d’hormones dans le poulet ni d’OGM dans les

champs alors on s’en sortira super bien dans le monde de demain parce que tous les

autres vont venir nous manger dans la main? Rêve toujours lapin … mais c’est pas

grave.

(« Bon sens interdit ? ») On est souvent … « différents » … entre les trains

166


technologiques qu’on méprise (le minitel, c’est formidable, internet, c’est vulgaire), les

voies sans issues où on fonce en souriant et autres murs contre lesquels on se tape la

tête en klaxonnant (Concorde, quel bel avion, le Brésil aurait dû nous l’acheter …) … la

liste des grands prodiges gaulois que le monde devrait nous envier est beaucoup trop

longue pour un casual Friday, mais c’est pas grave.

(« Piège à c… ») : On ne sait plus qui est pour ou contre les 35 heures ni pourquoi ou

pourquoi pas ni quand ou quand pas ni depuis quand ni jusqu’où, mais on sait bien

que « there’s nothing like a free lunch », même en France. Ou alors il y a un truc, voire

un piège à … Mais c’est pas grave.

(« C’est mon nez ! ») Ségo, Mélenchon, Valls (à combien de temps ?), Martine, le

lionceau du Jura (c’est pas le lynx, le petit félin jurasssien qui sert à rien ?) se disputent

mais le Parrain les mettra tous d’accord, d’autant que la rumeur le dit assez amateur de

French Kiss. Ah ! ça barrit ça ira ça rira (le dernier) … mais c’est pas grave.

C’est pas grave, c’est vrai, mais c’est pas très frais quand même …

Renaud Favier – 21 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : en 2011, l’amour se complique, c’est vrai … mais c’est pas grave (French

Kiss, sortie Mars 2011).

C’est fini pour aujourd’hui, c’est vrai mais c’est pas grave

167


← C’est fr(anç)ais, c’est vrai, mais c’est pas grave

La barbe ! (La pilosité est-elle un

humanisme ?)

Publié le janvier 23, 2011 par renaudfavier

Les lendemains déchantent, parfois ...

Il faut cultiver son nain de jardin … français →

Les barbus parfumés au jasmin (ré?)unissent la Méditerranée, les métromédiapolitains

ne le seraient pas sans une barbe de 5 jours et Poelevoorde fait pousser le poil

contestataire en Belgique. C’est l’avenir de l’homme, le poil ?

J’en reste sans voix. Je vais aller méditer à l’église, en discuter un peu au bistrot et

aller voir chez les bouquinistes s’il y a de la littérature sur le sujet du poil et de la

modernité.

Le magazine de l'homme moderne, évidemment disparu, tout fout l'camp mon pauvre

Monsieur, hélas

Parce que quand même, à part Lula qui est l’exception qui confirme la règle, et de très

vieux gars genre Dieu, le Père Noël, Freud ou Jaurès, les leaders maximi bardudos sont

dangereux en général.

(Le plus probable est que Fidel ne soit pas étranger à la disparition brutale de Camillo)

Notez que c’est pas que la glabritude soit une garantie. Sans remonter jusqu’aux divers

nazes à cheveux très courts du siècle dernier, y’a qu’à regarder les primaires et

assimilés pour 2012 en France, les méchants et autres spéculateurs un peu partout

dans le monde et la plupart des autres cancers : rarement y’a beaucoup de cheveux ou

de poils, et parfois, c’est juste du déguisement.

C'est l'arbitre qui va gagner, non ?

Et puis chacun sait que généralement les chauves sont bêtes et méchants (et y’a pas

que le haras qui rit).

Dr Denfer, un bon pote de Lucifer qui a ses petits arrangements pour réussir dans la

vie

Voire encore pire que bête et méchants : (assez) malins et (très) méchants comme des

barbus.

Dans un monde bien fait, les Dalton sont à leur place

Vous trouvez ça … rasoir ? La Barbe ! J’arrête alors.

Renaud Favier – 22 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : le rasoir jetable a t’il été le catalyseur de la fin de l’Histoire et le début du

réchauffement climatique avant d’être un gagne-pain pour ex-footballeur ? (re)Lire

Fukuyama sur la fin de l’Histoire. En attendant, maintenant, on a 5 lames, un vibromasseur

intégré, une plaquette anti-redéposition qui masse le poil avant de le tondre

(c’est comme un politicien, mais moins cher) et pourtant toujours autant de blaireaux.

Va comprendre …

C’est fini pour aujourd’hui (c’est dimanche, vous avez sûrement plein de trucs mieux à

faire que de jouer au geek)

168


← La barbe ! (La pilosité est-elle un humanisme ?)

Bottes de sept lieues internationales, vaste programme … →

Il faut cultiver son nain de jardin … français

Publié le janvier 24, 2011 par renaudfavier

Small is Beautiful (... ou pas) mais un peu d'éducation ne peut pas nuire

Je voulais titrer « la France qui gagne » après les victoires du week-end en ski mais

après un regard sur l’actu, le foot, la politique, l’économie, le G20 etc … un angle plus

« gullivérien » me vient (hélas, 3 fois hélas … Vilains nains ! Maudits jardins !)

Jean-Baptiste Grange revient sur la plus haute marche à Kitzbühel (et avec des skis

made in France on dirait) après une dure traversée du désert, des Français dont on ne

connait(ra) pas les noms ont gagné les championnats du monde de ski hors piste à

Chamonix ce week-end et un jurassien sympa avec un prénom étonnant a gagné un

saut à ski à domicile et devrait remporter la coupe du monde : un triplé comme ça, cela

rappelle … Jean-Claude Killy, le temps où non seulement on réussissait à avoir des

Jeux Olympiques chez nous, mais en plus on entendait le fier « cocorico » du coq (pas

sûr que la Marseillaise était beaucoup plus chantée, encore que sûrement au service

militaire on l’apprenait au moins aux garçons). Ah ! le chant du coq (sauf erreur, le fond

sonore de la vidéo ci-après, c’est la musique qui accompagne l’euthanasie dans

« Soleil Vert », j’ai pas fait exprès mais ça tombe pas mal), c’était autre chose que les

piaillements de poussins des riads, barrissements d’éléphanteaux , braiements d’ânes

… et pépiements toujours plus aigus si affinités entre « mini-me ».

Dans la série « le chant du coq n’est plus ce qu’il était », il n’y a pas que de la pomme

… qui rétrécisse (regardez sous les pommiers abandonnés dans les champs en

automne ou plus simplement dans les statistiques d’import-export, les chiffres

douaniers des « cerises du bout du monde » qui coûtent moins cher en hiver que celles

de France en saison, les tonnages de poulets venus d’ailleurs élevés aux plein de trucs

bizarres qu’après on s’étonne que nos mômes aient des branchies, les comptes des

« agriculteurs » en Berlutti qui spéculent sur le cours des subventions en récitant « vae

victis ») mais encore bien plus si affinités. Le poulet de Bresse et le coq au vin sont mal

partis.

Sans vouloir manquer de respect à quiconque, il est presque proverbial que dans les

familles, avec ou sans consanguinité, entre les 3èmes générations qui bousillent le

business, les fins de race qui dilapident les héritages et les protégés qui exploitent sans

talent l’immobilier, les noms et les réseaux parentaux, de Pasteur à Servier, les « minime

» sont sauf exception assez peu générateurs de grandeur. Même dans la « Grande

Nation », et quoique un reste d’élémentaire courtoisie plus un chouïa de prudence

devrait m’empêcher d’aboyer pavlovien sur la caravane qui passe, il n’y a que des

exceptions qui confirment la règle selon laquelle la copie est inférieure à l’original.

J’ai été dans pas mal d’ailleurs voir si j’y étais et si les « mini-me » y étaient moins

désespérants, mais les étrangers ne m’ont guère convaincu (en un seul mot, sinon c’est

l’inflation des sous-entendus, Dati soit qui mâle n’y pense pas). Notre ami laïc et

francophone de 23 ans s’est avéré un peu décevant après nous avoir pourtant

longtemps et généreusement offert gîte, couvert, blanchissage et même blue-jeans bon

marché (anti-emploi en France mais c’est un autre sujet et de toute façon les Chinois

auraient pris les marchés). Notre ami moins laïc mais très francophone du Lubéron

169


d’outre Gibraltar dont on connait la famille depuis toujours propose gentiment des riads

et autres hôtels à happy fews mais n’achète plus guère ni avions aussi bien

subventionnés qu’armés, ni navires blindés d’aide au développement, ni même

cathédrales ou autres objets de culte ou de transport, ce qui revient d’ailleurs au même

à long terme. Quant à notre ex-ami moins francophone mais très laïc qui a été pendu

haut et kurde après un petit malentendu avec la famille Bush (encore un exemple de

rejeton indigne) et le grand pays européen de son Nord à lui, il nous a bien déçu.

Desproges l’avait bien dit (à 5 Euros chez Point Poche) : « les étrangers sont nuls »

voire pire si mauvaises affinités et s’ils sont de petite taille.

Restait un espoir que la diaspora, l’expaklatura des émigrés politiques, économiques

ou les deux, les Français de l’étranger comme on dit en langage administratif et dans

les états-majors politiques maintenant que des postes de députés sont en jeu, ne

soient pas, eux, des « mini-me ». Généraliser serait abusif mais l’arbre des jeunes

dynamiques (ou désespérés) et autres entrepreneurs audacieux est un peu caché par la

forêt des vieux habitants de Vichy sur Léman, des plus récents expatriés au bord du

Lac et des exilés fiscaux ou assimilés sous d’autres cieux, avec ou sans vrai-faux

passeports et autres sauf-conduits plus ou moins diplomatiques. Pour ne rien dire de

citoyens dits « de haut-rang » qui vont selon le sens du vent de l’histoire plaider à

gauche ou à droite avec ou sans robe et faire cirer leurs rangers en Indo ou dans les

déserts au siècle dernier, leurs Berlutti à Cocody plus récemment. L’expaklatura a le

bénéfice du doute.

Pour en revenir à la France hexagonale est aux symptômes de « mini-misation » en

bord de Seine (scène ?), relire le discours de la servitude volontaire de La Boétie (« ils

ne nous semblent grands que parce que nous sommes à genoux »), inutile de perdre

son temps à écouter les rénovateurs, supermenteurs, calculateurs et autres

bonimenteurs, les conférences de presse de lancement du G20, les annonces de

candidature à telle ou telle élection et/ou primaire, les plaidoiries pour ou contre telle ou

telle action, inaction, déclaration, silence et plus si affinités, ou les commentaires plus

ou moins clientélistes ou existentiels sur tout et n’importe quoi, du Médiator à Ben Ali

en passant par l’indispensable titularisation des agents publics gaulois en situation

précaire (sic) ou la très nécessaire révision des conditions de garde à vue des VIP

d’hexagoklatura. Sujets et discours aussi « politiques » avec petit « p » les uns que les

autres.

Inutile de s’interroger, enfin, sur les tenants et aboutissants de réformes de l’éducation

qui infantilisent plus les enseignants et les parents qu’elles n’assurent la croissance des

mômes, sur la sorte de pacte social pervers qui fait choisir le chômage et autres

moyens de « mini-misation » des citoyens et la bonsaïsation de l’économie non

publique ou vendue à l’étranger, ou sur la politique dite culturelle qui offre l’opéra (à un

peu plus de 4 sous pour le con-tribuable) aux bobos (beaux ?) abonnés avec l’ironie

cruelle du choix de la Bastille et abandonne la TV réductrice de têtes aux assujettis à

Hadopi (dura lex, sed lex). Syndrome de Peter Pan des 68ards + Fantasme de Gulliver

dans l’ADN + Techonologie du Jivaro, la fatalité du « mini-me » était écrite …

Voltairien, forcément voltairien, férocement voltairien !

Bon, inutile de forcer le trait sur la politique en ressortant la photo pathétique des

« Djeuns » de 50 berges candidats aux primaires PS ou en soulignant que déjà Borloo

à l’espace Charenton, c’était un banquet républicain de 3è classe, mais que Morin dans

sa cuisine, c’est microcosmos sous son tablier trop grand. Pas la peine d’avoir la

cruauté de rappeler aux quelques pourcents d’entrepreneurs qui ont voté en toute

(mé)connaissance de cause pour leur « parlement des entreprises de capitale »

les proverbes genre « la mauvaise monnaie chasse la bonne » ou les règles de base du

170


usiness qui ont assez peu à voir avec le mentorat paternaliste ou autres assistanats

sur fonds publics (càd dire sur impôts ou dette, ce qui revient au même). Et pas du tout

indispensable de suggérer aux citoyens overdosés de mangas au mieux, de technorap

au pire jusqu’à ce qu’on trouve encore plus naze, de (re)lire de Gaulle, Gandhi ou

Kennedy : il n’y a pas le feu à la maison, on a du pain (rassi) et des jeux (made in China)

et personne ne regarde ailleurs, tous les nains de jardin vont très bien, madame la

Marquise …

Jeux de mots de nains, jeux de maux de vilains …

Renaud Favier – 23 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : clones, clowns, Dr Denfer, Lucifer & mini-me, même combat, parce que

même si Henri Salvador et Desproges sont morts, il faut rigoler de tout (pas avec tout le

monde mais même avec les « mini-me » dont la plupart ont le sens de l’humour pas

encore trop rétréci-riquiqui, on ne peut pas avoir tous les défauts).

Et le second cadeau bonus, parce que la vérité doit sortir …

Et le troisième parce que jamais deux sans trois et que quand même, les nains

chauves, c’est comme les vilains barbus (cf billets précédents « La barbe! »,

« Dégage! », « Vive l’empereur » et plus si affinités), ça gave grave et comme d’hab’

depuis Nelson, Churchill et les Beatles, c’est probablement d’Outre-Manche (voire

Atlantique) que Gulliver viendra, en écoutant de la vraie musique dans son cabriolet

mais ça c’est la petite histoire et reste à trouver et repeindre la Jag’ parce que les CC

du moment made in (in)continent, c’est pas assez tape-cul pour le fun ni assez haut de

plafond pour … Gulliver.

C’est fini pour aujourd’hui (haut jour ? au jour ? Oh jour !)

171


← Il faut cultiver son nain de jardin … français

Et pourtant, elle twitte … le parti d’en (bar)rire →

Bottes de sept lieues internationales, vaste

programme …

Publié le janvier 25, 2011 par renaudfavier

Nouveau logo pour la réussite internationale des entrepreneurs français

Nouveau logo pour éviter toute con-fusion, notamment avec la chambre de commerce

internationale de Paris http://www.iccwbo.org/, un cabinet de conseil

http://www.ccinternational.biz/ et le leader mondial des pigeons d’argile www.cciinternational.com/

La propriété intellectuelle est un des fondements du droit des affaires et la lisibilité est

un facteur de … compétitivité crucial dans le monde économique moderne même pour

des communautés réellement bénévoles (le bénévolat à la française, c’est souvent

autre chose, avec indemnités non salariales, avantages mal acquis qui profitent et

autres appartements de fonction cf une association 1901 de bonnes intentions parmi

tellement d’autres mais dont on parle dans la presse aujourd’hui. C’est une des fuites

du Titanic, pas besoin d’iceberg pour couler en klaxonnant) modestement au service

des entrepreneurs d’aujourd’hui, de la France à venir et de l’emploi futur. Mais avoir

raison ne suffit pas toujours …

Anyway, une identité visuelle recentrée autour du concept de « Compétitivité » et un

nom modifié en C&C pour plus de clarté et pour éviter les risques de confusions, si on

n’a pas de confortables ressources financières ou autres revenus de taxes parafiscales,

c’est 10 minutes de boulot sur Mac pour sortir un JPG bleu blanc rouge ma non

troppo, on n’allait pas déclencher une guerre des Gaules de propriété intellectuelle,

exiger un Grenelle ou une AG extraordinaire (à jetons de présence bien sûr) ou réveiller

Hadopi et consorts confortablement endormis dans leurs chambres. Ni d’ailleurs

risquer d’être confondu avec des charlatans qui surfent sur le net ou ailleurs en

usurpant des identités irréprochables. Cela arrive, la mondialisation et internet, gross

Malheur …

D’ailleurs, nous suggérons à certains économistes et autres acteurs du monde

économique de faire aussi des efforts d’image et de lisibilité, mais « pas que » et pas

seulement en recrutant des consultants anglo-saxons et autres experts en révision

générale de whatever works du moment que ça permet de consommer les budgets et

d’éviter toute prise de responsabilité, pour restaurer leur crédibilité.

Le risque-pays était triple rienkeduloukoum et le client membre du réseau, comment

cette primo-PME exportatrice a-t'elle pu faire faillite malgré mon mentorat ?

Dieu Bercy, pour un ravalement de façade et un changement de raison (?) sociale (?),

pas besoin d’une grande armée même s’il faut être un peu équipé. C’est quand même

pas la RGPP …

G20 ? Fermé pour consulting annuel ? Soldes tout doit disparaître ? Bank of China ?

De mauvaises langues suggèrent "Bercy Saigneur" en lettres de marbre ...

Anyway, l’objectif de plus de réussite et de croissance des PME par la compétitivité

172


internationale reste bien entendu plus que jamais d’actualité, pour un développement

économique durable, quoi qu’en pense Krugman (« Le mythe de la compétition » dans

le New York Times du 24 Janvier) qui comme la plupart des experts, politiquement

biaisés ou pas, corporativement contraints ou pas, intellectuellement très amortis ou

pas trop, se (nous !) trompe avec constance depuis le début de ce millénaire mais sera

comme les autres excellent pour expliquer après que bientôt il aura fini de réfléchir et

qu’il pourra nous pontifier pourquoi la réalité s’est trompée par rapport aux prédictions

mais que c’est pas grave d’avoir 205 millions de chômistes dans le monde selon les

chiffres publiés par le BIT.

Bon, c’est pas tout ça, mais il faut quand même les lire ces rapports de Rexecode et

consorts sur comment transformer les charentaises Berlutti (ou Weston et assimilées,

pas beaucoup plus efficaces pour courir après les clients ou devant les concurrents

mais encore made in France je crois) en bottes Birkenstock de sept lieues (lieux ?) cf la

jolie formule du Ministre (allemand) de l’Economie. Peut-être y a t’il des choses qu’on

n’a pas déjà lu 20 fois dans les dossiers du conseil d’analyse économique (ne pas

confondre avec le Conseil Economique et Social, et ses tout aussi vénérables et

bénévoles cousins régionaux ou européens pavés de bonnes intentions).

Pendant ce temps, l’Allemagne s’amuse avec ses bottes de sept lieues (lien vers la

vidéo du Ministre allemand de l’économie évoquant la réussite économique

germanique sur LCI le 19 janvier) et se moque des canards (lien vers le powerpoint adhoc

).

Compétitivité, gross Bonheur vaste programme …

Renaud Favier – 25 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : c’est vraiment si compliqué de changer de godillots ?

C’est fini pour aujourd’hui (ça ira mieux demain)

173


← Bottes de sept lieues internationales, vaste programme …

« On ne savait pas » … ben voyons ! →

Et pourtant, elle twitte … le parti d’en (bar)rire

Publié le janvier 26, 2011 par renaudfavier

Si Galilée avait eu internet, la terre aurait tourné plus rond plus vite … ou pas. Parce

qu’entre le gars de wikileaks à l’ombre, bakchich en berne et Twitter qui interdit de

« follow » et de « retwit » pendant que ça vuvuzuelise sous les spotlights, le monde est

flou …

Hier soir, ça devait être pendant le JT de Canal un peu nul entre le fils Bedos expliquant

qu’il n’avait pas pensé ce qu’il avait dit (ou l’inverse) et John Irving se demandant en

anglais ce qu’il faisait là pendant que Plantu lui dessinait une caricature souvenir, je

twittais un peu et suis tombé par hasard sur un twit concernant une expo sur les sanspapiers

à la mairie du 12e arrondissement de Paris.

XXX En direct de la mairie du 12e, à l’expo de notre ami Brouck, en soutien aux sanspapiers

http://twitpic.com/3tce2z 12 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX En direct de la mairie du 12e, à l’expo de notre ami

Brouck, en soutien aux sans-papiers http://twitpic.com/3tce2z – wahou ! 12 hr ago

Bien sûr, la terre tourne (plus ou moins rond) avec ou sans les expos bien-pensantes de

maison des jeunes des dames patronnesses du 12ème et c’est pas bien de se moquer

mais comme la députée du coin s’est un temps intéressée à ce sujet (médiatique sans

être trop technique, c’est un bon fond de commerce politique, regardez le succès de la

boutique de la famille Le Pen) je lui ai twitté un clin d’œil et faute de réponse j’ai tapé

son nom pour voir si elle était sur la toile et/ou dans la boucle. « Dialogue » de sourds :

renaud_favier Renaud Favier @YYY Pas de photo ou propos émouvant en direct de

l’expo sur les sans-papiers de la mairie PS du 12e ? Un autre courant peut-être ? 12

hours ago

YYY #direct AN prix du députe de l année décerne a Jérôme Cahuzac. Bien mérite 12

hours ago

renaud_favier Renaud Favier @YYY AN prix du députe de l année décerne a Jérôme

Cahuzac. Bien mérite - Compris, le maroquin 2012 avant les Marocains du 12e

Bon, on ne va pas lui jeter la pierre de pas apprécier ce que je suis à peu près le seul à

considérer comme de l’humour ou d’avoir préféré rester à l’Assemblée où il y avait

apparemment un pince-fesse bien essentiel à la démocratie parlementaire et

politiquement plus incontournable dans la perspective de 2012 qu’un pot au jus

d’orange avec des sans-papiers qui n’ont pas le droit de vote et des militants dont les

bulletins de vote sont déjà dans les urnes et d’avance convaincus (il y aurait à s’amuser

à découper ce mot en 2, voire en 3 mais ce serait irrespectueux pour les militants qui

ont un gros cœur et sont respectables, quel que soit leur bord). Débordée mon élue

préférée (j’en ai qu’une, c’est facile) …

YYY concours de cabotinage au prix de trombinoscope entre C.Barbier et JL

Mélenchon 12 hours ago

Bon, c’est vrai qu’il devait y avoir du team building dskiste à faire avant les vacances

174


de ski (dskiste, de ski, amusich, nicht ?) et plein de mains (nains ?) du trombinoscope

politico-médiatique (le microcosme parisien utile à la carrière, en clair) à serrer

utilement en bonne vue de #primairesps2012 et/ou #electionspresidentielles2012 et/ou

#reelectiondeputee2012 etc … Et puis …

@S_Mazetier Paris Députée de Paris – Secrétaire nationale du PS à l’immigration

http://www.sandrinemazetier.fr

… et lieutenante dskiste labellisée, a dépassé le niveau des réunions de quartier en

dehors des périodes électorales ou de la présence de la TV : petit rosé à voir bien frais

pour rigoler à l’apéro, si j’étais le webmaster en charge, je l’enlèverais vite de youtube

en priant pour que ceux des courants d’à côté ou des formations d’en-face n’aient pas

downloadé la vidéo à toutes fins utiles.

J’ai machinalement cliqué sur « Follow » et été surpris de recevoir un message d’erreur

mais ça devait être le moment des Guignols ou de la météo, j’ai zappé sur Facebook ou

Blip en me disant que plus tard serait aussi bien et demain un autre jour. Mais non, il

semble bien exister une option qui permet d’empêcher des gens de vous « follower ».

En y réfléchissant, ça peut se comprendre, mais c’est un peu comme si on décidait de

qui a le droit ou pas d’acheter vos livres ou de lire ce que vous dites dans la presse et

puis ça fait un peu écolière appliquée qui cache sa copie, c’est pas très « Louise

Michel ». Anyway, c’est légitime du point de vue « réseau social », moins si on est une

personne publique, élue du peuple, qui utilise le dit réseau comme un instrument de

propagande, mais dont acte, c’est juste comme ça et on peut à ce stade de toute

façon suivre les twits par d’autres fonctions, juste moins automatisées.

« Could not follow user: You have been blocked from following this account at the

request of the user. »

N’empêche, moi ça me trouble toujours les portes fermées, je pense toujours qu’il doit

faire pas clair, que ça doit pas sentir la rose derrière.

Ce matin, sans TV avant le café parce que ça met de mauvais poil en général, j’ai réessayé

de follower ma députée, toujours sans succès. Agacé, j’ai voulu re-twitter son

message d’hier sur les pince-fesse à l’Assemblée, juste par souci de transparence au

cas où des citoyens électeurs du 12e, par exemple les participants à l’expo de la

mairie, pourraient s’intéresser à l’agenda de leur député. Pas possible de retwitter ses

messages, mêmes causes, mêmes effets apparemment :

« You have been blocked from retweeting this user’s tweets at their request. »

Là, on approche des limites de la « règle du jeu » implicite de Twitter même si bien

entendu, les déclarations sorties de leur contexte bla bla bla … Mais bon, la vie virtuelle

n’est pas plus un long fleuve plus tranquille que l’autre et « pour vivre heureux sur

internet, vivons caché(e) sur Twitter » est une sage maxime. De toute façon, il est

parfois préférable de ne pas suivre de trop près.

Cf la vieille blague de l'oiseau et du renard, ce n'est pas toujours celui qui vous met

dedans qui vous veut le plus de mal

Une autre option, plus « Sun Tzu » que les volets fermés, est évidemment de créer une

diversion en éclairant ailleurs, en montrant du doigt la lune pour que les plus idiots

regardent le doigt, les semi-naïfs la lune, pendant que l’autre main agit à sa guise ni

vue, ni connue.

Ni vue, ni connue, sur un malentendu, ça pourrait marcher

Ce matin, avant le café, j’étais encore un peu autocentré, voire agacé :

175


enaud_favier Renaud Favier Chut ! et pourtant, elle barrit… (Saint Galilée, priez pour

nous) http://renaudfavier.com/2011/01/04/ah-ca-barrit-ca-barrit-ca-barrit/#PS 3 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Les éléphants communiquent … en silence, le non lieu sur

Twitter aussi http://www.youtube.com/watch?v=830bgGXtkPM #PS#Primaires #2012 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier « you have been blocked from retweeting this user’s

tweets at their request » : la transparence de l’agenda, 1 certaine idée de la démocratie

4 hours ago

Mais bon, après le 3è Lobodis (du café équitable et en plus d’une boite vraiment

française et en plus il est bon, alors quand j’ai plus de nescafé pour fainéant je me

force sans effort) le 12e arrondissement de Paris, voire Paris, voire les 500 ou 1000 km

à la ronde, voire plus si plus d’affinités avec le monde de demain que celui d’hier

(penser à relire Zweig quand j’aurai le temps), tout le monde s’en fiche, la vérité et

presque tout le reste sont ailleurs : si wikileaks et Bakchich étaient encore parmi nous,

ils se demanderaient sûrement ce que deviennent les vraies dictatures aussi bien

tolérées qu’intolérantes pendant que l’internationale socialiste regarde à son corps

défendant (?) ses vieux en Berlutti aller en promenade en Côte d’Ivoire et qu’on va

créer une commission parlementaire chargée de l’attribution de la Légion d’honneur du

Jasmin aux citoyens les plus méritants en anti ben-alisme de la 11è heure (pour la tonte

des femmes, c’est passée de mode, MAM a de la chance encore que ce soit assez son

genre les cheveux bien courts autour des oreilles . Pendant ce temps, donc, en dehors

du centre-vil(le)e et même des arrondissements plus éloignés de Solferino :

"Vu à la Télé" : oui, on a déjà vu cette femme et les otages ça nous intéresse. Mais elle

est otage du Mali ou du Niger ? Et pour quelle chaine travaille-t'elle, déjà ?

Le monde est fou, voire plein de piquants, mais c’est pas grave.

Le monde est flou, c’est pas grave non plus (du moment que mon psy ne mange pas

de biscuits pendant les séances, penser à revoir Manhattan).

Et pendant que les caméras comptent les votes d’analphabètes autour de la piscine de

l’hôtel du Golf (pas si bêtes mais pour lire les professions de foi c’est pas simple, et

comme les lunettes manquent dans les PVD, reconnaître son candidat sur une petite

photo sur le bulletin, c’est hasardeux, déjà qu’en France on s’y perd entre les vrais

primaires, les faux quadragénaires et les bientôt ou déjà septuagénaires ou mieux…),

cherchent sur internet un homme de type basané ou une femme avec une valise ou un

homme blanc en blouson ou whatever works qui a pu mettre une bombe à l’aéroport

de Moscou et patrouillent dans les plantations de jasmin au cas où des alter

arriveraient à mettre un vieux et ses valises dans l’avion (on est d’ailleurs presque

toujours le vieux de quelqu’un, les Djeuns des pays, oasis et autres à-côté le savent

bien et vérifient les dates de péremption de leurs cartes de séjour au Canada ou ailleurs

si plus d’affinités et de moyens financiers) au titre du droit au relogement climatisé …

on lapide en rigolant par-ci, on pend en se fendant la poire par-là, on muselle ou fusille

méthodiquement ailleurs, on regarde la démocratie en marche dans la rue au pas de

l’oie à la TV par satellite en pestant contre le niveau des émissions de télé-réalité qui

baisse (ceci dit, s’ils regardaient Public-Sénat, les vieux autocrates seraient

probablement moins hostiles à la démocratie qui semble somme toute beaucoup moins

dangereuse pour leur conservatisme éclairé que par exemple un film ou de Funès marie

sa fille avec un moustachu moderniste après avoir dansé avec talent et contesté la

maréchaussée). Ah!, les sixties, le temps où certains voulaient encore le changement

(?) … « Eddy Merckx ? Non, Che Guevara ! »

176


La politique, vaste programme (ou pas de programme du tout mais ça c’est que pour

les primaires du parti d’en -bar-rire), les prix Nobel de la paix multi-instrumentalisés ont

peut-être raison de faire chaise vide même si les 4 étoiles d’Europe sont provisoirement

plus confortables que les résidences plus ou moins surveillées du monde émergent.

Renaud Favier – 26 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : faut pas seulement que plaisanter. On peut rire de presque tout avec

presque tout le monde mais entre les crises, notamment de foi et de représentativité,

les mauvais élèves de la liberté d’opinion et de la démocratie qui regardent sans

comprendre depuis leur balcon le pouvoir à la rue ou instrumentalisent tout depuis les

immeubles des beaux quartiers ou préfèrent cacher les vérités qui pourraient fâcher, et

puis les vrais tyrans et autres fanatiques qui rigolent en voyant des gens brûler ou

exploser à la TV, l’odeur du jasmin n’est peut-être pas si légère.

C’est fini pour aujourd’hui (le rose, ça se porte bien large et c’est mieux avec des

lunettes qui donnent un air de famille, mais toute ressemblance, de près ou de loin …)

177


20

La vérité 2.012, gross Malheur ?

(Qu’est-ce qu’on aurait préféré qu’il soit plus simple ce chapitre là ! …)

178


← Et pourtant, elle twitte … le parti d’en (bar)rire

« On ne savait pas » … ben voyons !

Publié le janvier 27, 2011 par renaudfavier

Brave Cat New World ! (Chats alors !) →

J’aimerais discuter de vérités et d’Histoire, et d’environnement, et de politique, et

d’économie, et de santé et de violence et de France et d’ailleurs et de plein d’autres

choses, mais c’est l’anniversaire de la libération d’Auschwitz. On ne savait pas ?

Il faut choisir son Kampf.

Ce n’est pas toujours simple. Ni facile, Ni sans danger. Mais lire autre chose que des

mangas, des rapports annuels et des professions de mauvaise(e) foi(s), ça peut aider.

Se regarder dans la glace en se rasant (ou en passant la crème anti-tout autour des

yeux) plutôt que de penser au trône, ça peut aider. Ecouter Moshe Kantor sur

Euronews, ça peut aider. Aller « visiter » Auschwitz ou autres lieux du genre, ça peut

aider. Camus et Les Justes, ça peut aider aussi.

Mein Fureur, c’est comme le Port Salut (le Porc Salue, amusich coïncidence, nicht ?

mais soit dit en passant, même les porcs ne saluent pas obligatoirement du mauvais

côté), c’est quand même écrit dessus en gros caractères. A part pour les pires sourdsmuets

qui ne veulent pas voir, c’est quand même enfantin de différencier une vessie

d’une lanterne (ou vice-versa), de reconnaître un régime (de bananes ?) nocif et

contagieux d’un « dictateur » local juste un peu plus voleur que la moyenne ou pas très

féru en comptage de voix des urnes remplies d’avance par ses sbires, de distinguer

des électeurs responsables de citoyens majoritairement analphabètes pas

obligatoirement bêtes mais pas bien équipés pour lire les programmes ou simplement

les bulletins. La Vierge Marie, immaculée ou pas, n’a quand même pas la barbe de

Lucifer. Mais revenons à nos cochons.

Ceci dit, c’est comme l’histoire de Noé, c’est plutôt avant le déluge qu’il est encore

temps de graisser les tanks pour la chute de neige. C’est plutôt quand ça commence à

sentir la fumée (le jasmin a une odeur bizarre, parfois, comme un parfum de savon à

barbe avec un peu de brûlé, non ?) qu’il faut arrêter de regarder ailleurs et aller

chercher l’extincteur. Sur internet avant la séance qu’il faut regarder la bande-annonce

pour mieux comprendre le film, surtout quand il est en v.o.

Mais c’est vrai que finalement, la mort des gens, la disparition des tigres, la

« destruction-créatrice », la guerre des monnaies, la fin de la civilisation, le changement

climatique et touça-touça, c’est juste la vie, des détails, c’est comme ça, on peut

regarder ailleurs, vers des lendemains qui chanteront moins faux … plus juste, peutêtre,

si chacun y met un peu du sien, de son meilleur. « Yes we can », « change »,

« générations futures », ça se traduit en Européen ? Du 21è siècle ?

Bon, c’est pas tout ça mais il ne faut pas désespérer Billancourt quand on s’appelle

Renaud ni perdre foi dans le développement démocratique durable quand on a pour

initiales « RF ». The Force is with us, always et il y a un happy-end en général, avec la

cavalerie qui arrive à temps (des fois elle se perd dans le mauvais désert à courir après

les mauvais indiens qui sont bons en fait mais comme il sont mal rasés parce dans le

179


désert il n’y a pas d’eau, on croit qu’ils sont mauvais juste par qu’ils sont barbus, c’est

très injuste) ou alors Little Big Man part se cacher dans la montagne juste avant que les

méchants blancs (qui sont bons en fait mais comme ils ont peu ou prou le même

uniforme et le même fusil que les mauvais, des fois on sait plus très bien, comme en

France en 40) arrivent pour le prendre en otage … Happy end, donc, ou pas vraiment.

Mais les films, on les a tous vus et c’est que que cinéma, à peine plus crédible qu’un

discours de politicien en campagne ou un argumentaire de lobbyiste, alors rien de tel

qu’un bon docu-fiction de temps en temps, pour bien remettre les idées en place,

recaler le haut et le bas (voire minuscule, voire en dessous de tout genre Lucifer), ne

pas confondre coup de pot et pot de chambre.

Mêmepaspeurisch, nicht ?

Renaud Favier – 27 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : c’est inquiétant, mais c’est pas grave tant que Facebook (ou Twitter ou Blip

ou autre oasis dans the Matrix) n’aura pas été baîllonné, racheté, contrôlé, autocensuré,

fermé, 1984-isé, whatever works qui reviendrait au même.

!

! ! ! !

! !

!

! ! ! !

! !

!

! ! ! !

!

! ! ! !


! ! !

! !

! ‎

!

!

! ! !

! !

Renaud Favier !La minute « C’est cela, oui … » (non Desproges, le Père Noël

n’est pas une ordure, il faut y croire). Les remèdes des « professionnels », c’est

genre Médiator ? C’est pour avant ou après la mort du malade ?! !Matières

premières : des pistes pour remédier à la spéculation – LeMonde.fr! lemde.fr

!Le Monde.fr – Dans un rapport dont « Le Monde » a eu copie, des professionnels

de la finance font part au gouvernement de leurs recommandations afin de

mieux réguler ces marchés.!

• !Renaud Favier !La minute « y’a pas que de la pomme et du jasmin » (non,

Desproges, y’a toujours pas de démocratie dans ce coin, on vote avec ses pieds

à part chez les assiégés/assiégeurs mais c’est compliqué) La vérité, c’est c…

mais c’est pas grave, si ? (ça sent quand même le bizarre, non ?)

http://farm4.static.flickr.com/3403/3283945899_5a7868111b_o.png! !http://farm

4.static.flickr.com/3403/3283945899_5a7868111b_o.png!farm4.static.flickr.co

m!

• !Renaud Favier !La minute « vérité qui dérange » (pas tout le monde) (oui

Desproges, la femme est un homme comme une autre). Le féminisme est un

combat

http://farm4.static.flickr.com/3117/3223608671_695bc76c7b_o.png! !http://farm

4.static.flickr.com/3117/3223608671_695bc76c7b_o.png!farm4.static.flickr.co

m!

Renaud Favier !La minute obligatoire de vérité (oui, Desproges, tu n’est qu’un

homme) Les 4/4 diesel de ville ont du souci à se faire, la vérité nue se fait jour

http://farm4.static.flickr.com/3133/3223608881_b44ff5a47c_o.png! !http://farm4.

static.flickr.com/3133/3223608881_b44ff5a47c_o.png!farm4.static.flickr.com!

Renaud Favier! »Forrest Gump Theme – Alan Silvestri » – ÜberLoL & LoL Your

Avi, Please Go On, Thx @XXX !Theme bi! Renaud blipped.!

• !Renaud Favier »Bossa Nova » LoL, Can’t Resist, Great w/ Morning Coffee in

Grey Paris, Thx @aki:!

http://static.ak.fbcdn.net/rsrc.php/v1/y0/r/KM_5SPDBBP8.swf

!Renaud blipped a song!

!Bossa Nova

Renaud Favier !Nicolas Sarkozy à Davos (G8, G20 etc…) http://goo.gl/fb/h20eM

– Les caustico-cyniques sourieront en pensant « The Global 1er Cercle »

!Nicolas Sarkozy à Davos pour y défendre ses priorités pour les G8 et G20 |

180


! ! ! !

!

!

! ! !

! !

!

! ! ! ! !

! !

! ! ! ! !

! !

!

! ! ! !

!

! ! ! !

!

!

! !

!

! ! ! !

! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! !

! !

!


LeMatin.ch!goo.gl! Nicolas Sarkozy se rend ce jeudi en Suisse pour y présenter

aux grands patrons et dirigeants politiques de la planète réunis à Davos à

l’occasion du Forum économique mondial (WEF) les priorités de la présidence

française des G8 et G20, notamment!

Renaud Favier! Senior France Météo : « Rien de nouveau sous le soleil » *

http://renaudfavier.com/2011/01/26/et-pourtant-elle-twitte-le-parti-den-barire/!

!météo! Renaud blipped

Renaud Favier !Verona – I’ll Go Dream About Italia, G’nite *! !VERONA 07/09/10!

Renaud blipped.!

• !Renaud Favier !Save the Tiger : Don’t Look at the Finger, Look at the Moon and

Watch the other Hand ( www.panda.org/roar )! !save the tiger !Renaud blipped a

YouTube video! Listen to save the tiger for free. Search for free music to stream.

Create your own free internet radio station.!

• !Renaud Favier !Aung San Suu Kyi : Jasmine Smells Strong But Don’t Forget

Tigers & Other Endangered Species! !Aung San Suu Kyi O !Renaud blipped.!

• !Renaud Favier !La minute Forum de Davos « in a nutshell » avec Financial Times

(en très bref, hypothèse optimiste, reprise à 3 vitesses, on est derniers mais on

survit grâce à l’Allemagne ; hypothèse pessimiste le « burnout mondial » selon la

formule du Prof. Schwab, avec des variantes mais on est derniers

aussi) http://www.ft.com/indepth/davos-2011! !Davos 2011: In depth news,

commentary and analysis of the World Economic Forum annual meeting in

Dav!www.ft.com! Davos 2011: Get in depth coverage of the World Economic

Forum annual meeting in Davos, Switzerland from FT.com!

Renaud Favier! La Blague Carambar du jour au Forum de Davos : « On est

proche d’un burnout mondial mais il faut être idéaliste et optimiste » (Schwab).

Youpi ahahahah ! http://www.weforum.org/! !The World Economic Forum |

World Economic Forum-The World Economic Forum! www.weforum.org! The

World Economic Forum is an independent international organization committed

to improving the state of the world by engaging business, political, academic

and other leaders of society to shape global, regional and industry agendas.

Incorporated as a not-for-profit foundation in 1971, and headquar!

• !Renaud Favier !La minute rebelle (non Desproges, ils ne sont pas tous morts)

« Ceux qui marchent contre le vent » : quel beau nom de collection. « Cherchez

et vous trouverez » des raisons de vous indigner, la force de vous lever pour

résister, des compagnons pour marcher avec vous. Lisez « Indignez-vous ! »

d’Hessel, ça ne peut pas faire de mal, c’est court et c’est pas cher, et c’est

incontournable pour dîner en vil(le)! !INDIGENE EDITIONS: Indignez-vous ! par

Stéphane Hessel! indigene-editions.blogspot.com!

• !Renaud Favier !La minute géo-économique obligatoire (oui Desproges, il y a autre

chose que les criailleries à l’assemblée nationale de Paris sur la Tunisie) :

incertitudes sur la Tunisie, craintes sur l’Egypte, business as usual sur la riche

Libye http://blogs.reuters.com/globalinvesting/2010/07/07/libya-a-mixedbag/!

!Libya: a mixed bag! blogs.reuters.com!It has debt levels to die for and huge

amounts of oil, but economically it’s lagging and political concerns remain.

Speakers at a Libyan trade and investment forum this week saw the North

African country as a mixed bag.!

• !Renaud Favier !Psychedelic 60′s French Yé-Yé Style – Today’s Special in Paris

* http://renaudfavier.com/! !Éléphant e !Renaud blipped.!

Renaud Favier !« Un éléphant » (reprise) – Plat du Jour à Paris


* http://renaudfavier.com/! !Eléphant e! Renaud blipped.!

!Renaud Favier !Pink Elephant : Today’s Special ! http://renaudfavier.com/!

181


!핑크엘리펀트 PINK ELEPHANT! Renaud blipped.! ! ! ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier! La minute de vérité qui fâche (non Desproges, on ne peut pas rire

de tout) Liberté d’opinion s’arrête où commence ambition des autres (on peut

faire avec « pognon », la rime est plus riche mais le concept moins)! !

http://renaudfavier.com/2011/01/26/et-pourtant-elle-twitte-le-parti-denbarire/!

renaudfavier.com! ! ! ! !

• ! ! !Renaud Favier ! ‎ »Bella Ciao » – Ciao, Buena Notte a Tutti *! ! ! Bella Ciao ()!

Renaud blipped.! ! ! ! ! ! !

C’est fini pour aujourd’hui. Mais attention, ça pourrait recommencer, le mauvais train

de l’histoire pourrait repasser, la société nationale n’a pas changé de (dé)raison sociale

même si les vélodromes divers ont en principe changé de destination (Schengen, c’est

plutôt côté libération) et l’Europe de millénaire et de fasci … nation (mais Faust ou

Faux, c’est toujours damnation).

Chez certaines tribus, on jetait des gens vivants dans les chaudières des locos. Les

nazis étaient déjà des européens victimes de la libre (?) concurrence. Et parfois de

grèves d'une certaine catégorie de travailleurs ou de sabotages, heureusement, mais il

faudrait maintenant dire aux uns et aux autres que la guerre est finie. Enfin j'espère.

182


← « On ne savait pas » … ben voyons !

Brave New World : if you can’t avoid it, enjoy it … →

Brave Cat New World ! (Chats alors !)

Publié le janvier 28, 2011 par renaudfavier

The world according to Cats (Garp is on holiday and philosophers are dead) : fatcats,

straycats, old aristocats, new aristrocrats all say « ffsssch ! » to democats, tyranocats,

mediacats, whatever works (or not). Brave new cat world, let’s « Cha Cha Cha » casual

Friday (as long as it lasts).

Davos (fat) Cats say : Food is good, and there will be more tomorrow, « strong buy »

New-York (psycho) Cat says : Food is bad, AND there is not enough !

Next Street (Stray)cats say : Food is bad, BUT there is not enough !

Cancun (green ?) Cats ask : cuakomekiki ? (cuando se come aqui, in French Dalton)

Cela s'appelle "une vérité qui dérange", Gringo, "Climate and many things change" !

in English (Tortillas pour les Dalton, sinon, il y a aussi le livre et le film d' Al Gore)

California (green !) Cats says : Food must be organic or not be ! (in French, Soleil Vert)

German Cats say (auf Deutsch) : French Food ist gut, but zis country ist nicht serious

Great Catsby (also read The Economist special report « Asia New Aristocrats – January

2011″) says : last egg ?

Paris (old Aristo) Cats say : Waiter, please bring our well deserved Free Lunch while we

Swing (or Cha Cha Cha, or Whatever doesn’t Work)

The menu looks great but even a kitty (Shadok in French) can smell a rat

(Cat) Women say : There is Something Burning in the Kitchen !

And Wise Old French Cat who knows better about everything (Real French Cats, like

Real French Men, always Do) says : don’t eat all crap you see or hear in the media

(whatever works) or the Matrix (internet is full of it). It’s not Truth. Taste just a little bit,

as an appetizer … because there is nothing else … because … who knows ? …

because … after all … who can tell the Truth ? …

Brave (new ?) Cat World …

Renaud Favier – 28 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

The bonus : catssical (French, what else ?) philosophers warned you, don’t say « we

didn’t know », but rather : we didn’t « NO ! »

By the way, please don’t say « we don’t NO » and help YESTERDAY w/

http://wwf.panda.org/ , TODAY w/ www.restosducoeur.org/ and TOMORROW

w/ www.unicef.fr . Please be a Good Cat, ROAR NOW !

Cat is enough for today (Chat suffit pour aujourd’hui) but don’t turn your back or s(h)it

on Truth

Meooooww, Truth is Good but Junk Food for Thought comes more often. I can't say

cat I don't know. And I should'nt say cat "I don't NO". To be a Cat or not to be ? Cat is

the question ... (William Chakexpire)

183


← Brave Cat New World ! (Chats alors !)

L’Arabie heureuse existe, je l’ai rencontrée →

Brave New World : if you can’t avoid it, enjoy

it …

Publié le janvier 30, 2011 par renaudfavier

Skier à Davos, ça permet d’écouter en live les discours volontaristes en Français,

rigoristes en Allemand, innovatistes en Anglais ou whatever nouvel « iste » could work,

mais c’est super has-been. Don’t be nazebeen, écoutez en podcast en skiant à Dubaï :

« là-haut », ça farte !

Rouler sans souci jusqu’à Roissy (à 5h du matin un samedi, c’est fluide) quand il n’y a

pas de neige ni de tanks ou de camions citernes de glycol dans les rues ; enregistrer

sans faire la queue super cool et être surclassé (pour un vol d’une heure, guère

d’intérêt, mais c’est le principe) au guichet « Flying Blue » parce qu’on a encore le

statut « Gold » alors qu’on voyage en billets primes gratuits ; prendre une super douche

gratos avec des sentbons de l’Occitane et chiper des spéculos pour une semaine et

récolter 1kg de journaux y compris le Canard et le dernier Beaux Arts Magazine au

salon Air France (comme tout le monde, y’a même des gens qui se font des doggybags

de petits pains au chocolat) ; se dilater (un peu jaune quand-même) la rate en

voyant la couverture du dernier magazine d’aéroport de décembre-janvier qui titrait sur

Tunis, Alger et Casa comme destinations phares pour les voyages d’affaires, ayant

juste oublié Le Caire et plus si affinités ; s’envoler sans avoir jamais fait sérieusement la

queue, eu de contrariété plus insupportable que d’avoir été reculé de quelques rangs

alors que les sièges étaient en principe réservés sur internet ou subi de contrôle plus

ennuyeux que d’enlever les chaussures et de sortir le MacBook du sac à dos au

contrôle anti-bouteille d’eau : Air France est parfois à la hauteur de son slogan « faire

du ciel le plus bel endroit du monde ».

Roissy no souci, but Christmas comes more often

Se balader le nez en l’air une journée dans Amsterdam frais mais ensoleillé pour 6

euros de train rapide et confortable entre l’aéroport et le centre ville ; visiter 2 ou 3 trucs

sympas où on fait l’effort de parler dans la langue des touristes sans les avoir obligés à

réserver à l’avance ou à faire la queue 1 heure ; boire un café noir à 2 Euros avec vue

sur la ville en haut du Metz puis une excellente bière blanche à 3 dans un genre de

cave vintage avec une manière de Hemingway qui noircit des cahiers au fond de la

salle alors que des jeunes skypent au bout du monde en wifi gratuit ; se faire des

ampoules aux pieds mais réussir à ne pas se faire écraser par les nuées de vélos fous :

faire escale à Amsterdam plutôt que de prendre un vol direct, si on a un peu de temps,

non seulement ça réconcilie avec les aéroports et c’est moins coûteux (y compris en

miles avec les billets primes), mais c’est délicieux et plein de charme(s).

Etre vivant de sexe féminin à Amsterdam : Hamster Dame ? Le porc est à deux pas ...

Voler de nuit no souci en s’endormant avant même le plateau-repas (avoir assez

gloutonné et goûté de bon mousseux , français, d’un producteur identifié) en

internetant au lumineux salon KLM grâce toujours à la carte Air France Gold ; avoir

comme principaux ennuis un voisin un peu envahissant en classe éco et la malédiction

du film dont on ne voit jamais la fin parce la diffusion s’arrête 30 minutes avant

184


l’atterrissage ; arriver dans un aéroport géant mais no stress à Dubaï et avoir comme

questions existentielles principales de savoir si le truc qu’on voit au loin dans la brume

matinale depuis l’autoroute est bien l’érection la plus grande du monde du fric mâle

foldingo (c’est) et si le joli mirage surgit du désert que j’ai cru apercevoir à 100 mètres

de l’autoroute était bien un oryx ou assimilé (c’était, j’en suis 99% certain) ; et puis

avoir un chauffeur de taxi souriant pas entourloupeur efficace et serviable pas au point

de descendre les valises du coffre (j’aurais dû me douter qu’un gros pourboire est

toujours bon contre le lumbago) mais assez pour attendre et vérifier qu’on est bien

attendu, qu’on ne s’est pas trompés d’adresse ; enfin avoir comme pire malheur

d’arrivée que la bouteille de Suze ait cassé dans la valise (pas super glop mais un truc

rouge ou plus cher, ç’aurait été nettement moins cool) : quitter Parigris et froid en

saison de télé des primaires et de foot médiocre pour aller voir aux pays du jasmin

calme si on y est, y’a pire.

Crise de priapisme dans le désert : ça doit faire mâle ?

Evidemment, c’est pas très bon pour la préparation aux compétitions de ski ce genre

de fantaisie, déjà que le réchauffement climatique avait saboté le week-end

d’entraînement de début janvier et que la saison de la fondue est bouleversée. Quoique


Au Saint-Moritz Café de Dubaï, la cheminée et la fondue avec vue sur les skieurs sont

très honnêtes et réchauffent bien après quelques descentes de blanc

Le monde est fou ? Oui, un peu, so what ? If you can’t avoid it, enjoy it ! En plus,

comme on travaille le dimanche à Dubaï, les touristes en décalage horaire peuvent skier

le week-end avec des pistes libres comme un lundi.

Renaud Favier – 30 janvier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : You know what ? …

C’est fini pour aujourd’hui (heureusement, quand ça farte trop, on ne peut que

redescendre)

185


← Brave New World : if you can’t avoid it, enjoy it …

Après le beau temps, la neige … →

L’Arabie heureuse existe, je l’ai rencontrée

Publié le février 5, 2011 par renaudfavier

Quelque chose de Carioca, non ?

Oman réconcilie avec pas mal de choses de notre « Brave New World ». Un joli monde

en miniature, avec montagnes parfois enneigées, déserts brûlants et criques magiques,

des gens adorables et un mode de vivre ensemble le présent qui respecte le passé et

prépare l’avenir. LOL Oman.

Alors que tellement de démocraties provisoirement prospères s’engluent un peu

partout dans leurs contradictions et flirtent à tort ou à travers avec les miroirs aux

alouettes d’autoritarismes de couleurs diverses, des beaux quartiers ou des rues,

affichés ou plus cyniques, quelques décennies de sérénité dirigeante et de raison

collective gardée semblent avoir réussi à ce pays à la géographie privilégiée, pas

beaucoup moins grand que la France et peuplé comme la Suisse. Un dirigeant

clairvoyant, une élite bien formée et des institutions pas ubuesques, un peuple serein et

ouvert sur le monde, un ancrage arabe et musulman solide mais une façade tournée

vers le monde indien et des liens forts avec l’Europe, de bonnes bases pour le

développement démocratique durable …

Bon, évidemment, ça manque un peu d’urbanisme priapo-simcitesque mais les

fondamentaux sont très « développement durable ».

Inutile d’en faire une montagne, il y en a beaucoup, jusqu’à 3000 mètres, avec parfois

de la neige.

Quant aux couchers de soleil (pas sur la mer car il y a quand même quelques milliers

de kilomètres jusqu’à Mogador en passant par l’Arabie et le Sahara), le potentiel est

excellent et je recommande les Vuarnet « glacier » à protection latérales .

Ceci dit, si ça manque un peu de couchers de soleil sur la mer, encore que ça se trouve

en fouillant un peu, l’eau salée est aussi superbe que celle des montagnes.

Il y a aussi le souk presque parfait, le marché aux poissons, le joli musée francoomanais

et beaucoup d’autres bonnes raison de venir et revenir, notamment ce petit

quelque chose de Carioca difficile à définir, comme un écho lointain, comme un

parfum, pas de jasmin, plutôt d’hibiscus avec un soupçon de frangipanier de l’Océan

indien …

Renaud Favier – 5 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : l’Arabie heureuse, avec ou sans 40 voleurs …

C’est fini pour aujourd’hui (parce que c’est l’heure d’aller voir si les frangipaniers sont

toujours là)

186


← L’Arabie heureuse existe, je l’ai rencontrée

Après le beau temps, la neige …

Publié le février 6, 2011 par renaudfavier

On the road with real shoes … →

On comprend mieux l’engouement des provisoirement (tu es poussière …) puissant(e)s

de ce monde pour les jets privés après quelques heures d’autoroute du désert entre les

4/4 de course et les placides camions de toutetnimportekoi évitant chacun à leur façon

les conducteurs « classiques », aventureux piétons et autres dromadaires suicidaires.

Mais peu importe, LOL Oman et re-LOL Dubaï après 6 check-points un peu

surprenants à la frontière mais décontractés et somme toute no-souci. D’autant plus

cools que les routes sont superbes et éclairées à giorno de part et d’autre de la

frontière, ce qui est bien utile pour voir de loin les congères de sable après la tempête


La verticalité reprend ses droits avec au programme souk à plusieurs étages, ski et

escalade du Burj Khalifa.

Mais c’est l’or, Monseignor, pas le temps de chercher la fonction pour remettre les

photos dans le bon sens ou pour retrouver celle de la chèvre entrant dans la tente ou

du dromadaire reniflant le sac à dos …

Renaud Favier – 6 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : world record à Dubaï, forcément world record

C’est fini pour aujourd’hui

187


← Après le beau temps, la neige …

On the road with real shoes …

Publié le février 7, 2011 par renaudfavier

Guerre économique : la France entrée en résistance ? →

La mondialisation, c’est super-pratique pour chercher des dattes fraîches (dates

fraîches, ça le fait aussi, n’en déplaise aux académistes) et ruser avec le changement

climatique en skiant à Dubaï quand la neige manque en moyenne montagne de vieille

Europe.

A part la queue pour le check-point anti-bouteille d’eau à l’aéroport et de temps en

temps une grève du glycol ou plus si affinités, c’est assez simple d’aller voir ailleurs si

on y est.

Trouvé sur internet, le plan a pris un peu de retard mais ça avance bien

Il faut cultiver son jardin de préférence un peu plus ailleurs, parce que les vieux

machins où on a mis les douaniers à la retraite et où on a presque tous le Mark-CFA (en

plus ou moins grandes quantités plus ou moins dignement acquises mais c’est une

autre histoire), ça permet de faire des films comiques et ça simplifie bien pour faire ses

courses mais c’est plus possible d’y trouver des tomates qui ont mûri au soleil ou un

café pas préfabriqué.

Trouvé sur internet, je décline toute responsabilité

Il faut aller jouer les candides au-delà du périph’ et des parkings à berlines made in

Germany des lubérons et autres riads annexes parce que les villages trop bien

signalisés pour piétons en Berlutti, ça vieillit mal (le « rien » en bas à droite, c’est le coin

où en parachutant un dilettante en patins à roulettes et un archéomédiosaure et en ne

pensant pas que les électeurs godillots du Général -Bénou, pas « Le »- étaient soit

morts soit assez lucides pour ne pas se faire refiler des vessies pour des lanternes, les

straténarques ont réussi d’un coup d’un seul à perdre la mairie de Paris et une

circonscription « imperdable » : UMP = Union pour M… à Paris ?).

Trouvé sur internet, toute ressemblance serait fortuite

De toute façon, le meilleur des mondes possibles, c’est « ici et maintenant »

Renaud Favier – 7 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : on the road, the « real thing »

C’est fini pour aujourd’hui

188


← On the road with real shoes …

Sale temps pour les gérontes … et plus si affinités →

Guerre économique : la France entrée en

résistance ?

Publié le février 11, 2011 par renaudfavier

L'art, grand absent des révolutions du 21e siècle ?

A part les magistrats en place de grève, ça (re)bosse en France pendant que le jasmin

et autres senteurs plus ou moins naturelles ébranlent des ailleurs. Les « intellectuels »

sont aux abonnés absents, les étudiants dans leurs facs et le PM dans le Golfe : sous

les pavés, la compétitivité ?

Il reste bien des zélotes des deux bords pour prêcher sur ordres un soir plus ou moins

grand dans les déserts du web ou de la si mal nommée TNT française, ou s’extasier ou

huer par automatisme, mais dans l’ensemble on dirait que le glycol a fondu à la télé et

que tout le monde s’active sans s’intéresser beaucoup à savoir si Anne Sinclair sera

candidate en 2012 ou 2037, si l’Euro ou l’Europe pourraient faire « pschitt » pendant les

vacances scolaires ou qui pourra bien être Président en Côte d’Ivoire ou en Belgique

pour la Saint Valentin.

En attendant un prochain « bug », volcanique, météo ou social, des entrepreneurs

pourraient parvenir à essayer de produire, innover voire commercer et créer des

emplois viables et durables. Et si le mot « compétitivité » est devenu aussi incorrect que

« croissance » tandis que le benchmarking avec l’Allemagne (ou autres

concurrents/coopétiteurs européens ou pas) reste largement tabou hors Medef, on

reconnait l’export comme 3ème moteur de l’emploi (les deux autres n’étant guère

pétaradants).

En annonçant les chiffres 2010 du commerce extérieur le 8 février, (cf l’exclu de Marie

Visot du Figaro : « 47 milliards d’exportations de plus en 2010″ et les analyses de

l’Expansion : » le déficit s’est creusé en 2010 » ) le Ministre Pierre Lellouche a

présenté 2010 comme une année de redémarrage.

Communication officielle sur www.gouvernement.gouv.fr (voir aussi

www.exporter.gouv.fr) :

« Pierre Lellouche a présenté, le 8 février, à Bercy, les résultats du commerce extérieur

de la France pour l’année 2010. Un bilan encourageant, puisque les échanges de la

France repartent à la hausse et que certaines pistes se dessinent pour remédier à un

déficit commercial qui se creuse.

Après une année 2009 marquée par les effets de la crise économique et un recul

général des échanges au niveau mondial, le commerce international s’est à nouveau

placé sur une pente positive, dès le début de l’année 2010. Le commerce extérieur de

la France a suivi ce schéma de la reprise globale, a indiqué Pierre Lellouche lors de sa

présentation, le 8 février, des chiffres du commerce extérieur français pour l’année

2010.

Une adéquation forte avec la reprise des échanges au niveau mondial

189


La carte des échanges commerciaux de la France, pour l’année 2010, est proche de la

carte des échanges commerciaux mondiaux :

en termes de chiffres : la France a enregistré, l’an passé, une augmentation de près de

14 % en valeur de ses échanges, contre 13 % au niveau mondial ; cette évolution

positive devrait permettre à la France de gagner 0,2 point de PIB en 2011 ;

en termes de localisation géographique : c’est essentiellement la demande asiatique qui

a permis de redynamiser le commerce extérieur français, tout comme les échanges au

niveau mondial. En 2010, l’Asie aura contribué pour 2,9 points à la croissance des

exportations françaises, la Chine devenant le troisième contributeur à la hausse des

exportations françaises, dépassant des partenaires historiques comme l’Italie, les Etats-

Unis ou l’Espagne.

La France réussit à conserver son rang en tant qu’exportateur mondial (5e position) et

exportateur européen (4e position).

Aéronautique, pharmacie et agroalimentaire : des secteurs dynamiques

Les meilleures performances à l’exportation réalisées par la France concernent en

priorité le secteur de l’aéronautique (Airbus a enregistré 285 livraisons en 2010).

L’aéronautique représente ainsi le premier excédent de la balance du commerce

extérieur français pour 2010, et atteint le chiffre record – au niveau français – de 18,9

milliards d’euros de ventes en un an. Les transactions ont augmenté vers l’Asie (+ 28,7

%), alors qu’elles ont reculé en direction de l’Union européenne.

Si l’aéronautique a pu ainsi dépasser son niveau d’avant-crise, c’est aussi le cas des

produits pharmaceutiques, dont les exportations ont augmenté de 5,2 % en valeur par

rapport à 2009. Les ventes d’équipements automobiles (+ 19,2 %, contre une baisse de

18,4 % entre 2008 et 2009) ont également connu un redémarrage.

Enfin, le secteur de l’agroalimentaire a retrouvé un excédent commercial important,

notamment grâce aux céréales, aux boissons et aux produits de terroirs (vins, fromages)

: il atteint 7,8 milliards d’euros en 2010, contre 5,2 milliards en 2009, et se distingue

comme deuxième excédent de la balance commerciale française, derrière

l’aéronautique.

Malgré tout, un déficit commercial qui se creuse

Alors qu’il se chiffrait à – 44,2 milliards d’euros en 2009, le déficit de la balance

commerciale de la France s’est aggravé en 2010, pour atteindre – 51,4 milliards

d’euros. La hausse des prix du pétrole et du gaz, en alourdissant la facture énergétique

(47,7 milliards d’euros), est la raison principale de cette évolution. L’augmentation des

importations (+13,8 % par rapport à 2009) explique également cette dégradation. Lors

de son intervention, Pierre Lellouche a mis l’accent sur le fort potentiel de la France

pour corriger cette tendance. Le ministre a notamment préconisé des efforts sur le

secteur de l’agroalimentaire, « où la qualité des produits français n’est pas encore

suffisamment valorisée dans les grandes surfaces françaises implantées à l’étranger ».

Le premier ministre François Fillon, ce jeudi, lors des Rencontres de l'export

organisées à Bercy. (Crédits photo: Patrick Kovarik/AFP)

Le 10 février, à Bercy, François Fillon, accompagné de Christine Lagarde et Pierre

Lellouche, a ensuite tenu un discours de vérité mais surtout d’ambition raisonnable aux

professionnels de l’appui à l’export réunis pour les « Rencontres de l’Export »

retransmises en direct sur internet et dont les vidéos seront rapidement podcastables

( les rencontres de l’export 2011 ).

Extraits de l’excellente synthèse de Charles Gauthier sur www/lefigaro.fr ce matin

190


« Le déficit commercial n’est pas une fatalité » (François Fillon)

Le premier ministre souhaite une optimisation des moyens mis à la disposition des

grands groupes mais aussi des entreprises de taille moindre pour accroître leur

compétitivité.

Mieux exporter pour créer plus d’emplois. Quelques jours après la présentation du lourd

déficit de 51,4 milliards de la balance commerciale française en 2010, le premier

ministre François Fillon est passé à l’action. ...

Plus d’audace

Mais pour le premier ministre comme pour les chefs d’entreprise, il est désormais

impératif d’aller chercher la croissance là où elle est la plus forte, loin du pourtour

méditerranéen. ... Du coup, il encourage les grands groupes français à faire progresser

leurs sous-traitants nationaux, en les entraînant dans leur sillage.

Secrétaire d’État au Commerce extérieur, Pierre Lellouche a d’ailleurs indiqué qu’il

espérait proposer bientôt à Christine Lagarde et Nicolas Sarkozy une première sélection

de trois grands contrats stratégiques qui bénéficieront à titre pilote d’un soutien

financier renforcé …

Renaud Favier – 11 février 2011 – www.renaudfavier.com – Facebook : C&C

International

Le Bonus : quelques « twits » pour résumer les Rencontres de l’Export du 10 février

2011.

renaud_favier Renaud Favier Un bon résumé de l’intervention de François Fillon hier à

Bercy par BFM… http://fb.me/HcBYfT8o 1 hour ago

LeFigaro_France LeFigaro_France by renaud_favier Fillon : «Le déficit commercial n’est

pas une fatalité»: Le premier ministre souhaite une optimisation des moyens mis à la

disposition…

renaud_favier Renaud Favier En attendant la parution du livre « On vous ment »

d’Olivier Pastré : http://lnkd.in/R5iSpS 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : le patron de Manitou, belle « ETI »,

passionnant à « Leaders » sur Public Sénat. Rediff à 8:00 Paris

http:…http://lnkd.in/FM89kB 4 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : si rien + urgent à faire ce matin à 8h00

l’invité de l’émission « Leaders » sur Public Sénat patron de Manitou est passionnant 4

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Participation inédite et convaincante du PM à la grande

messe de l’export hier à Bercy : reconnaissance de l’enjeu…http://fb.me/ArTb7QsF 5

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : au-delà des twitteries de spectateurs de

TFI http://lnkd.in/mjSTAF 5 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : au-delà des twitteries de téléspectateurs

de TFI http://bercy.congressite.fr/direct/156_20110210_les_rencontres_de_l__export 5

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité pour les Nuls : http://economie.traderfinance.fr/competitivite/

sinon il y a la cigale et la fourmi ou les courants #PS #PdeF 5

hours ago

renaud_favier Renaud Favier @fredericbort « compétitivité de l’industrie … monnaie et

191


taux de change » – Dévaluer = game-boys et fringues en soldes et bagnoles + chères 5

hours ago

JCFROMANTIN Maire de Neuilly by renaud_favier d’accord avec Sarkozy, la première

aide sociale c’est l’emploi, donc notre premier enjeu c’est de retrouver des axes de

compétitivité 13 hours ago

XXX by renaud_favier Les charges sont un frein à notre compétitivité mais le problème

c’est notre maillage industriel et le manque de PME pouvant s’exporter 13 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX « Compétitivité des entreprises » comprendre

« direction vers le sous-salariat ». #PdeF – il y a un peu de marge, non ? 5 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @XXX « compétitivité c’est pas facile à dire!! » – « travailler

plus et mieux et ensemble pour ne pas perdre », c’est plus facile ? 5 hr ago

JeunesUMP69 JeunesUMP69 by renaud_favier N #Sarkozy « Je me suis fixé une ligne

avec Mme Lagarde et M. Baroin : aucune charge pesant sur la compétitivité des

entreprises »#pdef 12 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @JCFROMANTIN « Pour compétitivité (d’abord) booster

l’apprentissage de l’anglais » – Le mantra du Cercle d’Outre-Manche … l’eau tiède, non

? 5 hours ago

xavierdomenach xavierdomenach by renaud_favier Pour ceux qui ne sont pas couchés,

il y a une bonne émission sur France 2 sur la compétitivité des entreprises. 11 hr ago

renaud_favier Renaud Favier Annoncée par P Lellouche cet après-midi à Bercy,

cartographie export http://lnkd.in/-M53m5 11 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : Bernard Charlès patron de Dassault

Système passionnant sur BFM http://lnkd.in/YGFNsg 11 hours ago

renaud_favier Renaud Favier @frebsamen « Je compare Nicolas Sarkozy à Louis

XIVhttp://www.lepoint.fr/tiny/1-1293491 » – et ça vous soulage ou c’est juste pour le

buzz ? 12 hours ago

Elysee Elysee by renaud_favier N. #SARKOZY #PDeF: Le Président veut que les

agriculteurs français soient soumis à une concurrence étrangère loyale 12 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier Les rencontres de l’export débutent à

Bercy dans une demi heure : http://bit.ly/rencexport (vidéo) et #rencexport sur twitter

20 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F.Fillon : « Depuis 20 ans, les parts de

marché de la France diminuent à l’international. » #rencexport 19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F. Fillon : » Depuis 2000, notre déficit à

l’export nous a fait perdre 200.000 emplois industriels » #rencexport 19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : » Nous sommes 4 fois

moins présents que les Allemands dans les BRIC « #rencexport 19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « C’est qui se joue à

l’export : l’emploi, la stabilité de notre modèle économique et notre indépendance

nationale »#rencexport 19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « la politique commerciale

européenne doit être plus protectrice des intérêts industriels européens » #rencexport

18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P. Lellouche : » La question des

transferts de technologie doit faire l’objet d’une politique active de l’Union

européenne » #rencexport 18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « 21 Mds d’euro de

contrats ont été signés par nos entreprises soit +40% par rapport à 2009″ #rencexport

192


18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « 3 priorités : mieux

organiser les filières à l’export, le financement des grands contrats et

l’accompagnement » #rencexport 18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier C. Lagarde : « Déjà présent dans 46

pays, UbiFrance s’ouvrira prochainement à 10 nouveaux pays » #rencexport 17 hr ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier C.Lagarde clôture sur l’impératif du

développement des PME à l’export pour le développement de la richesse en France

#rencexport 16 hours ago

renaud_favier Renaud Favier C Lagarde Aux rencontres de l export rappelle que la

bataille de l export se gagnera sur le territoire national 17 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « un rapport du CES sur le

rôle des conseillers du commerce extérieur sera remis avant le 1er juillet

2010″ #rencexport 18 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Lellouche défend le patriotisme économique (« pas un

gros mot »), préconise la chasse en meute et les guichets uniques de l export 18 hr ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « Nous allons tester un

guichet unique export dans 3 régions Ile-de-France Nord-Pas-de-Calais et

Auvergne »#rencexport 18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier P.Lellouche : « Il y a en France 3,1

millions d’entreprises mais seulement 90 000 qui exportent » #rencexport 18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier Premières cartes de France de l’export

: http://bit.ly/fSfaNT#rencexport 18 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Lellouche propose aux CCIFE de mutualiser forces dans

de nouveaux pays et annonce partage d’infos entre Douanes, Oséo, UBIFRANCE les

CCI …18 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Lellouche aux rencontres de l export : regarder la vérité en

face et agir pour ne pas donner les clefs de notre avenir a nos créanciers 18 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F.Fillon » Je souhaite que 10.000

entreprises bénéficient du soutien de la COFACE d’ici 2012 « #rencexport 19 hr ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F.Fillon : » La difficulté à trouver des

partenaires est un des principaux freins à l’export pour les entreprises « #rencexport

19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F. Fillon : » 3 axes pour l’export en 2011

: ouverture des marchés, soutien aux grands contrats, plus de PME à l’export

« #rencexport 19 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Fillon aux rencontres de l export annonce expérimentation

de guichet unique export dans 3 Régions et coopérations UBIFRANCE Oséo

renforcées 19 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Fillon aux rencontres de l export : assai a 10000 PME

usagères de l assurance prospection, accroitre nbre de vie, le portage ex pacte PME 19

hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F.Fillon : » L’objectif des efforts

consentis à l’export, c’est l’emploi en France « #rencexport 19 hours ago

_Bercy_ Ministères de Bercy by renaud_favier F.Fillon : » Les crédits à l’investissement

sont en forte progression sur les 3 derniers mois de 2010″ #rencexport 19 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Fillon aux rencontres de l export : 3 axes amener plus d’

entreprises a l export, enrayer la baisse, pousser les PME, les ETI …19 hours ago

193


enaud_favier Renaud Favier Fillon aux rencontres de l export : 2nd axe = soutien

renforce aux grands contrats pour l emploi en France (conf G20 dédiée au T2; aéro …)

19 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Fillon annonce 3 axes pour l export : ouverture et

régulation des marches (réciprocité ; moins de naïveté ; armes égales ; nouvelle

diplomatie commerciale 19 hours ago

renaud_favier Renaud Favier Fillon aux rencontres de l export souhaite un maintien du

Crédit impôt recherche et des instruments de compétitivité a long terme 19 hours ago

UKTI UKTI by renaud_favier Register for #IBIZ 2011 & get free access to Healthcare

Innovation Expo. Keynote speaker: Andrew Lansley, Health Sec http://bit.ly/fSjMQM 19

hours ago

renaud_favier Renaud Favier Rencontres de l export a Bercy. Le PM Fillon tient un

discours de vérité après l ouverture par le Pdt Cousin d’Ubifrance 19 hours ago

C’est fini pour aujourd’hui (33, c’est bien la France ? 33 Export, ce serait un bon slogan

si les droits sont libres et si la loi Evin n’est pas trop extra-territoriale, même le film est

« sur étagère » : campagne 33 Export ).

194


← Guerre économique : la France entrée en résistance ?

Sale temps pour les gérontes … et +

si affinités

Publié le février 12, 2011 par renaudfavier

Sale temps … mais c’est pas grave →

C’est triste pour Mohamed Bouazizi que personne n’ait regardé quand il aurait peutêtre

été possible de le sauver. Mais entrer dans l’Histoire, ou plutôt la faire avancer, a

un prix élevé. On le sait depuis Ponce Pilate. Respect ? Il faudrait inventer un nouveau

mot. Viva Bouazizi !

D’abord, j’ai cru que l’odeur de jasmin était celle d’un savon à barbe vaguement

inquiétant, avec de douces senteurs de pavot et de café à la cardamome mais aussi un

peu d’odeur de lessive à voiles noirs. Parce que la rose des sables, c’est rare, précieux

et désirable (en plus c’est plutôt développement durable, on ne tue ni ne détruit rien

pour la trouver et on n’est pas obligé de bousiller le désert en gangs de 4/4 de

mamouniesques pour aller en chercher) mais normalement, ça ne sent rien.

Ensuite, j’ai pensé « business as usual ». Yes we can, après tout, c’est juste un slogan

de publicitaires et le Moyen-Orient, c’est comme l’Amérique Latine en plus sec à tous

égards. Un moment, en voyant tous ces officiels français dans les cieux du coin, je me

suis pris à espérer que peut-être, France was back comme à Davos il y a un ou deux

ans. Oui, … mais non, le Général l’a dit, bien sûr, mais lui même n’y croyait pas.

Et puis je me suis dit que peut-être les alters et autres djeuns rebelles fils spirituels du

Che et autres icônes du grand soir s’étaient juste réveillés ailleurs après s’être installés

dans le système un peu partout (comment s’appelle le compagnon du Che qui vient de

se faire coopter au jury Goncourt, déjà ? Il émarge à un conseil économique et social et

plus si affinités ou pas encore, ou plus ?) , couchés dans les draps des lobbyistes à

Seattle et vendus pour un daiquiri à Cancun avant de filer à Abidjan en 1ère classe et

rangers Berlutti aux pieds pour soutenir dans la jungle du jardin d’un palace l’un ou

l’autre des représentants de l’Internationale socialiste. Âmes de crocodiles, larmes e

crocodiles, chaussures et portefeuilles en croco …

Mais ce matin, en me préparant à ranger la crèche, j’ai eu comme un vertige. Le bébé

dans la paille entre l’âne et le bœuf m’a fait penser à ce jeune vendeur de fruit tunisien.

Je suis un peu croyant surtout parce que j’ai biberonné le lait Pascalien en regardant

Casimir à la télé des seventies et avant que les horaires de l’entrainement du ski club

soient incompatibles avec ceux du catéchisme (dispensé par la fermière du coin

bénévole, autres temps, autres mœurs), mais j’aime bien l’idée que le bien triomphe du

mal, qu’il y a un sens vers le mieux. Pas le temps d’écrire l’évangile ce matin ni même

de lancer le correcteur orthographique mais quand même, il y a autre chose qu’un sujet

pour les télés et une épidémie de crise de foie (foi ?) chez les gérontes dans ce qui se

passe en ce moment.

Renaud Favier – 12 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : La carte de l’indice de démocratie de The Economist. Plus c’est clair, plus

c’est démocratique, selon les standards du moment.

C’est fini pour aujourd’hui

195


← Sale temps pour les gérontes … et plus si affinités

Sale temps … mais c’est pas grave

Publié le février 16, 2011 par renaudfavier

La météo n’est pas si mauvaise →

Bon, c’est un peu pénible de mettre et enlever les chaînes tout le temps et ce serait

plus cool (façon de parler) de glisser au soleil mais la neige est excellente et c’est bien

pour les petits écosystèmes des stations de ski que le changement climatique ne

bousille pas la saison.

Il y aura donc de la neige pour la seconde semaine de vacances scolaires des Parisiens

! A part ça, on dirait, à écouter France Inter en roulant doucement sur la neige vers la

station le matin, qu’il se passe des choses, sinon dans les ports français en grève, dans

le monde. Je n’ai toujours pas bien compris si le medianoche-expresso concerne une

jeune femme innocente injustement condamnée ou s’il s’agit d’une nouvelle maximiliânerie

française au Mexique. Et on perd vite le fil des révolutions de jasmin autour de la

Méditerranée et des berlusconeries. Quant aux G2, G20 et autres G 2.0, à part l’achat

d’un château bordelais par une multinationale chinoise, rien de très neuf sous le soleil

sauf erreur. Anyway, j’ai trouvé un bon cybercafé où le wifi est aussi bon que le … vin

chaud, je vais reprendre le fil.

Renaud Favier – 16 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : incontournable …

C’est fini pour aujourd’hui (c’est l’heure de la raclette)

196


← Sale temps … mais c’est pas grave

La météo n’est pas si mauvaise

Publié le février 17, 2011 par renaudfavier

Question pour un Champion (DSK à l’ORTF ce soir) →

Le « Gaulent », dans les Alpes du Sud, ce matin, c’était très zen. Parfois, il suffit d’une

orthographe un peu hors sentiers battus pour changer la météo. En regardant bien au

milieu de la photo, on distingue même un cœur enneigé, de quoi croire aux petits

miracles.

Renaud Favier – 17 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Dynastar, un marque de ski vintage de l’époque de Killy et autres vaillants,

encore made in France. Testé en géant et en slalom, ça farte les Dynastar !

C’est fini pour aujourd’hui, parce que trop de ski tue le ski …

197


← La météo n’est pas si mauvaise

Faites (un peu) d’inflation, pas la guerre … →

Question pour un Champion (DSK à l’ORTF

ce soir)

Publié le février 20, 2011 par renaudfavier

Ce soir à l’ORTF, le futur-composé selon DSK. Pas de questions sur l’Euro ou la Crise

ou la montée des Emerging ou le G2.0 (USA, Chine et les autres), trop « news » ; pas

sur le jasmin, trop « perso » ; rien sur la MNEF ou les 35h ou la musique du Parrain, trop

« popu ». What else ?

Un commentaire sur le licenciement de Guillon ? Probablement pas, on peut rire avec

tout le monde mais pas sur tout les maîtres du monde.

Un satisfecit à son équipe de choc de non-campagne ? (le bonheur est dans la précampagne

?) Non, ça ne ferait pas d’audimat, Domenech a pré-empté le coup de

l’équipe pas à la hauteur.

Un avis critique sur l’investissement immobilier dans les pays du jasmin ou les

vacances chez les dictateurs ? Son impact sur les balances économiques et l’emploi

en France ? Son opportunité politique ? Pas une bonne idée, plein de bobos et autres

bonnes consciences on fait pareil ou pire.

Un commentaire sur l’avenir de l’industrie automobile ? Il était ministre de l’industrie

quand les Gaulois ont raté les virages qui auraient permis de sortir du diesel-paliatif ou

de découvrir l’électricité un peu plus tôt, non ? Pas opportun, il ne faut pas désespérer

les électeurs pré-retraités de Billancourt.

Un démenti contre les suspicions de « dérive droitière » ? (De son point de vue, il

s’appuie sur la gauche, mais vu de face, il penche quand même pas mal à droite …).

Pas possible, après il ne pourrait plus être sponsorisé par une grande marque de sacs

de luxe comme Gorby et consorts.

Bon, ben, reste à trouver une question à poser, ou au moins une réponse à provoquer.

Sinon, on fera comme au bon temps du programme commun et de feu l’excellent

Georges Marchais : « Ce n’est pas ma question … mais c’est ma réponse : Anne, on

fait les valises ! »

Renaud Favier – 20 févier 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : un débat un peu plus ouvert que sur l’ORTF

C’est fini pour aujourd’hui, profitons des jolies photos avant que les conseillers en com

effacent les symboles gênants et les socio-traîtres bannis, ou l’inverse … Il ne peut en

rester qu’un !

198


← Question pour un Champion (DSK à l’ORTF ce soir)

Le ridicule ne tue pas, en général … →

Faites (un peu) d’inflation, pas la guerre …

Publié le février 21, 2011 par renaudfavier

On peut audimater sur les profits, les dividendes ou les salaires des grands patrons,

s’inquiéter du cours du jasmin ou de la fiscalité des riads, stigmatiser la mondialisation,

les stratégies économiques non coopératives ou guerres des changes, jusqu’ici tout va

raisonnablement bien …

Pour en sortir, un peu d’inflation ne peut pas faire de mâle

A la longue, Trichet finira bien par perdre un peu de sa rigidité

Evidemment, ouvrir la boîte de pandore, c’est toujours un peu « risky business »

Mais est-ce que quelqu’un a une meilleure idée ?

Renaud Favier – 21 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Madame la Députée Européenne, à l’aide, la croissance est en danger !

C’est fini pour aujourd’hui, heureusement, parce que c’est über-compliqué tout ça !

199


← Faites (un peu) d’inflation, pas la guerre …

Le ridicule ne tue pas, en général …

Publié le février 22, 2011 par renaudfavier

Etre ou ne pas être … Dicta(c)teur ? →

Avant les lois sur le financement et la crise, les partis politiques pouvaient se payer

des "bonnes"

Kadhafi sous parapluie (sûrement un conseil de RP financé en pétrodollars), une pub

hot pour les plaquettes de chocolat de l’ambassadeur, Polnareff as usual (abonné chez

le même cabinet de RP ?), DSK à l’ORTF : certains l’aiment « show », avec ou sans

(grand chose dans le) slipdub.

Se faire passer pour un provoc un peu dérangé, ça fait toujours de l’audimat de

curiosité (ça amuse les djeuns et rassure les parents, y’a encore pire que leurs

adolechiants). On connait la chanson depuis des dizaines d’années mais parfois cela

conduit quand même à l’exil de Paris un peu plus loin que Tunis.

Polnareff n'était-il pas moins ridicule au siècle dernier ?

Jouer les vieux Alzheimer, c’est un bon plan pour attendrir les censeurs et autres juges,

de l’Histoire ou des histoires à petit h », on a déjà vu Pinochet, parmi tant d’autres bien

conseillés par leurs lobbyistes, réussir le coup, et Kadhafi passer du statut de terroriste

mondial à celui de gentil (et riche) creuseur de fleuves dans le désert. Presque à tous

les coups ça marche, à voir si « ça le fera » encore à Paris cette année.

« Parler à ORTF2 pour ne rien dire sans en avoir l’air en n’en pensant pas moins vous

voyez ce que je veux dire mais je ne peux pas en parler parce que sinon je risquerai de

dire une bêtise et comme depuis le grand oral je m’entraîne faut bien qu’un jour ma

langue de bois me fasse faire de l’audimat et puis comme je sais rien je dirai pas tout »,

ça marche depuis longtemps au pays de « 7 sur 7″ (on entend bien les barrissements

derrière les bruits de flingues et on constate que le héros s’ennuie un peu avec sa

moitié qui parle trop et qu’il se dirige vers le château, mais toute ressemblance serait

honnie qui mal y pense … et dangereuse au cas où, en 2012 …)

Il faudrait faire (et payer, mais c’est un autre sujet) un sondage sur le ridicule en

politique au pays du salon des veaux (le Général, lui, il était d’ailleurs plutôt pacifique

pour un militaire toujours en uniforme, comme quoi, rien n’est simple).

Renaud Favier – 22 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : comme quoi, un lipdub ça peut ne pas être tounaze si la cause est juste.

C’est fini pour aujourd’hui (façon de parler, parce qu’en réalité, « the show must go

on »)

200


← Le ridicule ne tue pas, en général …

Etre ou ne pas être … Dicta(c)teur ?

Publié le février 23, 2011 par renaudfavier

Kadhafi : sale temps pour tente sale ! →

« Prendre de la hauteur » recommandent les experts qui comptent les morts,

psychanalysent Kadhafi et autres ex-amis et prophétisent la géo-météo-diplomatie du

jasmin. Un peu de recul, aussi, pour mieux voir les racines des raisons de la colère

derrière le jeu des (dict)acteurs.

Prenons : « Vu du ciel » (Le Monde)

Zoom au 22 février 2011, mais ça pourrait chauffer ailleurs aussi

Un peu de recul historique aide souvent à comprendre la géographie. C’est peut être

l’homme le plus puissant du monde de la fin du 19è siècle qui, pour n’avoir pas voulu

jouer les dictateurs, a involontairement semé de très mauvaises graines en utilisant

l’Afrique pour envoyer s’épuiser ses deux meilleures puissances ennemies mais

néanmoins rivales (à ne pas rater ce soir sur ARTE, un formidable documentaire :

« Berlin 1885, la ruée sur l’Afrique » ).

L’homme qui n’a pas voulu être Napoléon mais a involontairement engendré bien

pire(s), selon certains historiens.

Même avec un peu moins de recul vers la préhistoire, « rien de nouveau sous le soleil

d’Afrique » diront les baroudeurs anticoloniaux qui en ont vu d’autres depuis Bandung

dans leurs salles de pontification ou de rédaction. Pas faux, sauf qu’aujourd’hui on se

décolonise entre soi, apparemment sans télécommande par les Frankenstein de la

guerre froide.

Avant, les choses étaient, sinon "in Ordnung", quand même plus simples

Cela semblait pourtant bien organisé, ces affaires africaines

Anyway, c’est toujours plus facile de prévoir et de dénoncer les dictatures après la

chute que pendant les règnes des clients (clientélismes souvent aussi, mais c’est une

autre histoire). N’est pas Chaplin (ou de Gaulle, mais lui c’était la BBC puis l’ORTF, pas

Hollywood) qui veut même si les contrefacteurs peuvent être bien talentueux …

Pour en revenir à l’avenir des jeunes des possiblement futures anciennes dictatures,

Inch Allah, mais surtout : aidez-vous, le ciel ne vous aidera probablement pas

beaucoup mais on ne sait jamais, « sur un malentendu, ça peut marcher, foncez ! »

Renaud Favier – 23 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : rien de nouveau sous les lunettes de soleil (même si on aurait voulu pouvoir

y croire, comme pour Staline, Mao, Fidel et tant d’autres qui paraissaient plus souriants

a priori que Pinochet, Videla ou consorts du bord opposé mais buvant en définitive

l’eau du même fleuve rouge, d’ailleurs plutôt un peu moins durables et un peu moins

sanglants en général mais pas très désirables pour autant).

C’est fini pour aujourd’hui (façon de parler)

201


← Etre ou ne pas être … Dicta(c)teur ?

(Qui met le) Feu (à) l’Union Pour la Méditerranée ? →

Kadhafi : sale temps pour tente sale !

Publié le février 23, 2011 par renaudfavier

Encore un supermenteur : on le sait bien que sa tente, c’est pour usage personnel, et

que c’est pas les SDF ses bonnes œuvres en France. Ce qui serait bien c’est qu’il la

plante plus loin cette fois, en emmenant quelques-uns de ses collègues du bord de

Méditerranée et plus si affinités.

Ils pourront jouer entre amis à des jeux de cartes (pas Descartes, c’est pas le genre,

mais certainement de vilains, demain …) comme les « grands »

Comme il ne partira probablement pas les mains vides (ni propres), on sera ravis de lui

vendre des produits « made in France », mais non soumis au contrôle d’exportation

cette fois.

Et au cas où il aurait des problèmes de trésorerie, il trouvera sûrement, ainsi que pour

ses copains et sa famille, une petite place dans un des camps de réfugiés politiques où

les victimes des dictatures et autres prédateurs passent leurs RTT obligatoires.

Pour une fois que les victimes du pétrole ne seront pas toujours les mêmes.

Le prix de l'or noir augmente

Renaud Favier – 23 février 2011 – www/renaudfavier.com

Le bonus : bon, le temps de la gérontocratie prévaricatrice semble toucher à sa fin au

moins dans une partie du monde, mais depuis les gardes et khmers rouges et autres

crânes rasés en chemises noires, on sait que les lendemains de jeunes peuvent chanter

très faux.

C’est fini pour aujourd’hui (aux jeux, surtout de vilains, il ne faut pas forcer la chance et

savoir arrêter tant qu’on gagne, au moins reprendre des forces pour continuer la partie

un peu plus tard).

202


← Kadhafi : sale temps pour tente sale !

Compétitivité et Euro (BCE – JC Trichet 23 février 2011) →

(Qui met le) Feu (à) l’Union Pour la

Méditerranée ?

Publié le février 24, 2011 par renaudfavier

On soupçonnera qui on veut mais c’est plutôt pour des leaders maximi laïcards que ça

sent le sapin au jasmin et les dernières fois que des vieilles brutes plus ou moins eurocompatibles

ont été éjectées de champs de pétrole (Iran, Iraq …), ça n’a pas amélioré

nos parts de marché.

Les diplomaties européennes sont plutôt silencieuses sur les évènements, c’est peut

être bon signe qu’elles travaillent efficacement (pour l’histoire du dromadaire et du

diplomate, on verra plus tard) : « ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne

savent pas » selon l’adage. Encore qu’à Genève, on est moins mutique que quand il

s’agit de sujets bancaires et on en sait assez long sur les affaires pétrolières …

Possible aussi que tout le monde soit tellement à côté de la plaque (ou en vacances de

ski et/ou en grève et/ou en pré-retraite) que même faire semblant d’être un tant soit peu

aux manettes ou au moins derrière le périscope serait dangereux pour la carrière.

D’ailleurs, pas mal de médias semblent un peu attentistes fautes de photos sur Google.

Mais qui ne dirait mot, même un peu flou et par des canaux détournés, consentirait

(qu’on sang ? …) selon un autre adage.

Anyway, pour les droits de l’homme, particulièrement des femmes, croisons les doigts,

on ne peut pas imaginer que tout ira partout pour le pire. Mais à défaut d’être sur le

sable, certain(e)s même au Nord de la Méditerranée auront surtout droit au RSA et

beaucoup devront payer l’essence un peu plus cher en attendant de peut-être un jour

se réjouir de signatures de vrais contrats et/ou de toucher les « dividendes de la paix »

selon la jolie formule d’une talentueuse agence de RP.

Mais « celui qui ne croit pas aux miracles n’est pas réaliste » disait Ben Gourion, il est

possible que la main invisible ne soit pas un bras cassé, même si le coude se lève

probablement encore à Wall Street. En tout cas, c’est déjà bien que pour une fois, les

incendies sous le soleil ne servent pas juste à multiplier les permis de construire

douteux pour villas à piscine et autres riads … encore que … Honni soit qui

soupçonnerait …

Quelqu’un sait où sont les Canadairs ? En révision ? En grève ? En RTT ? Coincés sous

la neige en attendant le Glycol (livré par camions bloqués) ? En attente de pièces

détachées bloquées au port, perdues, volées ou prises en otages ? Mobilisés en des

ailleurs dont on ne parle pas trop parce que la fumée d’un arbre en feu cache des

forêts trop prêtes à s’embraser, sinon s’embrasser ?

Renaud Favier – 24 Février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : ouf ! c’est vrai, mais c’est pas grave

C’est fini pour aujourd’hui (à demain, d’ailleurs il y a probablement deux mains, voire

pas mal de tentacules)

203


21

2.012, ça sent le jasmin bizarre

(Qu’est-ce qu’il est européen ce chapitre là ! …)

204


← (Qui met le) Feu (à) l’Union Pour la Méditerranée ?

US Tankers pour Boeing : Good Game (over ? …) →

Compétitivité et Euro (BCE – JC Trichet 23

février 2011)

Publié le février 24, 2011 par renaudfavier

« Des politiques économiques nationales peu judicieuses peuvent causer … écarts de

compétitivité excessifs entre les membres de l’union monétaire … symptômes …

augmentation des déficits … divergences … en termes prix et de coûts … » No

comment, si JC Trichet le dit …

L’intervention complète de JC Trichet à l’Université de Liège le 23 février :

La compétitivité et le fonctionnement harmonieux de l’UEM ( Source : BCE )


Que signifie la notion de compétitivité ? Que signifie‑t'elle en particulier pour la zone euro ? Et

quel rôle doit‑elle jouer ? Telles sont les questions que je me propose d’aborder avec vous

aujourd’hui. Des questions auxquelles je me suis intéressé tout au long de ma vie en tant que

responsable dans le domaine de la politique économique [1]. Ce sont aussi des questions

centrales pour l’avenir des économies nationales en Europe, et particulièrement importantes

pour celles qui constituent notre Union économique et monétaire.


Des politiques économiques nationales peu judicieuses peuvent causer l’apparition d’écarts de

compétitivité excessifs entre les membres de l’union monétaire. Les principaux symptômes de

tels écarts sont, en règle générale, une augmentation des déficits des comptes de transactions

courantes et de fortes divergences cumulées des indicateurs de compétitivité en termes de prix

et de coûts, résultant, notamment, en des taux d’inflation se maintenant durablement audessus

de la définition commune de la stabilité des prix dans la zone euro.

De telles évolutions entraînent aussi des tensions, des processus d’ajustement douloureux et

des effets de contagion pour les autres pays.


Je voulais vous donner quelques chiffres illustrant mes propos avant d’aborder, à présent,

certaines idées fausses que j’entends parfois sur ce sujet et sur des thèmes apparentés.

III. Quelques idées fausses

Les discussions sur la compétitivité révèlent souvent des perceptions erronées ou des idées

fausses qui affectent, à mon sens, le débat.

1ère idée fausse – J’ai souvent entendu dire que « seul le secteur concurrentiel importe en

termes de compétitivité ». « Notre économie n’a aucun problème de compétitivité : les

entreprises actives à l’exportation se portent bien, les prix sont bas et les bénéfices

appréciables ».

2e idée fausse – Certains prétendent que « l’évolution des salaires dans le secteur public

n’affecte pas la compétitivité d’une économie ». « Le secteur public étant protégé de toute

concurrence internationale , l’évolution des salaires dans ce secteur influence peu le secteur

privé et encore moins la compétitivité internationale des entreprises ».

3e idée fausse – D’aucuns affirment que « si nous tenons compte du taux d’inflation actuel

205


(relativement) élevé dans l’évolution des salaires et des prix, nous obtenons une situation plutôt

favorable ». « Nos hausses de salaires de 6 % sont totalement justifiées puisque les gains de

productivité sont de 2 % et l’inflation de 4 %. De plus, l’inflation assez élevée reflète un pur

phénomène de rattrapage, car nous sommes en très forte croissance ».

4e idée fausse – On entend aussi que « les comptes de transactions courantes intra‑zone euro

n’importent pas puisqu’ils reflètent un processus d’optimisation dans le temps par les

épargnants et les investisseurs. De plus, les déficits courants sont une évolution positive, car ils

traduisent des entrées de capitaux, attirés par des rendements plus élevés ».

5e idée fausse – « L’assainissement budgétaire peut nuire à la compétitivité ».

« L’assainissement budgétaire a un effet modérateur sur la croissance et peut affecter la

compétitivité, liée à d’importantes dépenses publiques ».


Conclusions

Permettez‑moi de conclure mon intervention. Les gains de compétitivité accroissent la

capacité d’un pays à améliorer durablement le niveau de vie de ses citoyens et à créer des

emplois.


Reproduction autorisée en citant la source.

Ouf ! C’est fini pour aujourd’hui, parce que c’est quand même un peu lourd à digérer

206


← Compétitivité et Euro (BCE – JC Trichet 23 février 2011)

SBA : « Speed-up Bold Acts » pour la compétitivité des PME ! →

US Tankers pour Boeing : Good Game (over

? …)

Publié le février 25, 2011 par renaudfavier

« Damned if you do, damned if you don’t » : le « contrat du siècle » des avionsravitailleurs

US succédera peut-être aux « missiles de Cuba » dans les cours d’analyse

de la décision des business schools. Ou pas, l’optimiste est un pessimiste avec plus

d’expérience. Good (never ending) Game …

L’axe « Wichita-Chicago » (initiales WC, mais honni soit les mauvais perdants qui mal y

penseraient …) gagne la manche de février 2011. Well done, have a nice day Todd.

Rep. Todd Tiahrt @RepToddTiahrt view full profile → Wichita, KS This is the Official

Twitter account for US Congressman Todd Tiahrt

Recent Tweets

RepToddTiahrt Rep. Todd Tiahrt Boeing wins the tanker contract! Wahoo! American

tanker built by American workers at an American company! 6 hours ago

RepToddTiahrt Rep. Todd Tiahrt Pentagon considers outsourcing our national security.

New air refueling tanker award to be announced today. If Airbus wins, America loses 7

hours ago

RepToddTiahrt Rep. Todd Tiahrt Today the Air Force announces the air refueling tanker

winner. We need an American tankers made by American workers at an American

company! 7 hours ago

Un petit coup de pied de l’âne, ou au moins un genre de « I’ll be back » s’impose

quand même

Renaud Favier @renaud_favier Paris, France Donne un cheval rapide à celui qui dit la

vérité, il en aura besoin (proverbe afghan) http://www.renaudfavier.com »

renaud_favier Renaud Favier Compétitivité : Airbus-Boeing Tanker « decision »

yesterday … or whenever

… http://www.youtube.com/watch?v=ExIeCvx66IE&feature=related 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier #ff @airbus 1 battle lost, not War

http://www.lepoint.fr/economie/eclairage-airbus-toujours-numero-un-devant-boeing-

17-01-2011-129990_28.php 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier @RepToddTiahrt Airbus-Boeing, a never ending story, but

old world always plays a lose-lose game against new emergings and America is old

now 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier @RepToddTiahrt Think different

http://www.lepoint.fr/economie/eclairage-airbus-toujours-numero-un-devant-boeing-

17-01-2011-129990_28.php 1 hour ago

renaud_favier Renaud Favier @RepToddTiahrt « Boeing wins tanker contract Wahoo!

207


American tanker built by American workers at American company » – Die Welt von

Gestern ;-( 1 hour ago

C’est comme les vraies bonnes blagues (genre celle de la différence entre un diplomate

et un chameau, mais ce serait irrespectueux pour MAM de la raconter maintenant), on

ne s’en lasse jamais, comme l’indiquait d’ailleurs Reuters avec sagesse peu avant

l’annonce du Pentagone hier soir : « … La décision sur l’attribution du contrat

marquera un tournant dans ce dossier. Mais les analystes estiment qu’il n’y a aucune

garantie que le conflit entre les deux avionneurs, s’arrête là. Le perdant de l’appel

d’offre déposera probablement une plainte qui pourrait retarder, voire faire échouer, le

contrat… »

Comme une impression de « déjà vu », on pense à ce délicieux film américain « le jour

de la marmotte »

Anyway, « Good game » comme disent nos amis britanniques, et jusqu’ici tout va bien

au moins en aéronautique (Airbus est n°1) mais à ce strip poker, tous les joueurs

risquent de finir en slip pendant qu’ailleurs, on investit (nettement) plus en R&D et

assimilé et (un peu) moins en lobby (et c’était en 2008 alors que la croissance à 2

chiffres n’a que très légèrement ralenti chez les grands émergents dont plusieurs n’ont

pas les deux ailes dans le même sabot …).

S’il ne faisait pas si gris et pluvieux ce matin, je relirais un vieux Zweig, genre « die Welt

von Gestern », mais ça ne sert pas à grand chose de virer déclino-masochiste sur mon

café à la cardamome, je vais plutôt essayer de retrouver l’excellent « Bolot occidental »

de Brétecher, ou alors « Catch 22″, du bon vieux temps de MASH ou de Papy

Boyington, où les avions de l’US Army avaient de l’humour.

Good Game, donc, selon la perfide, forcément perfide, formule consacrée chez nos

amis britanniques. Really ? L’optimiste est un pessimiste avec plus d’expérience, a dit

quelqu’un …

Renaud Favier – 25 Février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Topgun, forcément … Personnellement, j’aurais préféré « Take my Breath

Away », mais « Highway to a Dangerous Zone » me semble plus de circonstance.

C’est fini pour aujourd’hui

208


← US Tankers pour Boeing : Good Game (over ? …)

SBA : « Speed-up Bold Acts » pour la

compétitivité des PME !

Publié le février 25, 2011 par renaudfavier

Vue sur la mer, pas sur l’amer … →

La (mauvaise) blague « Small Business Act » de Casual Friday : Comment devenir ETI ?

En commençant grand groupe ! (inspiré bien sûr du « opening joke » classique en

aéronautique : comment devenir millionnaire en fabriquant des avions ? En

commençant milliardaire …).

Blague (mauvaise dans un pays où l’aéronautique est un des joyaux, qui plus est le jour

où le « contrat du siècle » des ravitailleurs américains semble devoir échapper aux

Européens) à part, on cultive partout le jardin de la compétitivité des jeunes pousses :

ça bouge en Europe, ça avance en France et rien n’est parfait ou systématiquement

mieux ailleurs (voir les vidéos Youtube) mais STEP aux Etats-Unis sera actif le 1er Mars

avec 90 MUSD de budget fédéral pour le seul volet « Export ». Tout n’est pas question

d’argent, mais il faut agir. Vite, « time flies ».

»Need to Know » :

L’Union européenne au chevet des PME

Le 24 février 2011 par Barbara Leblanc – L’Usine Nouvelle ( www.usinenouvelle.com )

Industries, Europe

Bruxelles veut donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprises. Le 23 février,

Antonio Tajani a défini de nouvelles actions destinées à répondre aux défis liés à la crise

économique.

Le vice-président de la Commission européenne, chargé des questions d’industrie et

d’entreprenariat, considère comme « stratégique » une révision du Small Business Act (SBA).

C’est une série de mesures lancée en 2008 et visant à créer un contexte favorable au

développement et à la croissance des PME en Europe.

« Les PME représentent plus de 99% des entreprises et emploient plus de 90 millions de

salariés en Europe, a commenté le commissaire européen. Les Etats membres doivent agir

rapidement pour garantir la pleine mise en œuvre du SBA ».

25/02/11 | 07:00 | Etienne Lefebvre Les Echos ( www.lesechos.fr )

Small Business Act : le Medef veut aller + loin

Peut mieux faire. C’est le jugement du Medef à la suite de l’annonce mercredi par la

Commission européenne de sa volonté de donner un nouveau souffle au Small Business Act.

… « Cela va dans la bonne direction, notamment en matière de simplification, mais on peut

aller plus loin aussi bien au niveau national qu’européen », souligne Thibault Lanxade, chargé du

dossier au sein du Medef.

Protéger les PME innovantes … Enfin, le Medef estime, à l’instar de la Commission, qu’il faut

améliorer l’accès des PME aux financements, en pointant les insuffisances du capital-risque

pendant la crise. E. L., Les Echos

209


The US SBA Announces Grants Available for State Trade, Export Promotion

SBA Announces Grants Available for State Trade, Export Promotion

Release Date: Thursday, February 24, 2011

Release Number: 11-17

Contact: Dennis Byrne (202) 205-6567

Internet Address: http://www.sba.gov/news

$90 Million Jobs Act Initiative Aimed at Increasing Small Business Exporting

WASHINGTON – Beginning March 1, states can apply for grants from the U.S. Small Business

Administration to support efforts to increase exporting by small businesses. The State Trade

and Export Promotion (STEP) pilot grant initiative is authorized to provide up to $90 million in

grants to states over the next three years.

The STEP pilot grant initiative is aimed at achieving two goals: 1) increase the number of small

businesses that want to export and 2) increase the value of exports for those small businesses

that currently export. Established by the Small Business Jobs Act of 2010 the 50 states, the

District of Columbia and U.S. territories are all eligible to apply for grants, which will be awarded

on a competitive basis.

“The global market offers countless opportunities for small business owners who are well

positioned to grow their volume and customer base beyond our borders, and in doing so, create

good-paying jobs in their local communities,” SBA Administrator Karen Mills said. “These

grants, through the partnerships they will create at the state level, will strengthen the support

available to help small business take that first step to begin exporting, and for those who are

already exporting, grow into additional markets.”

The Jobs Act authorized up to $90 million over three fiscal years, $30 million each year,

beginning with the current fiscal year 2011. Individual state project award amounts will vary

based on each state’s proposed project plan and budget.

A state may not submit more than one application for a grant under the initiative, but may apply

each federal fiscal year through the 3-year term of the pilot grant initiative. Activities that can be

supported with grant dollars under this initiative may include: participation in foreign trade

missions, foreign market sales trips, subscription services provided by USDOC, design of

international marketing products or campaigns, export trade show exhibits, training workshops

or other export initiatives that are in line with the goals of the pilot grant initiative.

The STEP pilot grant initiative announcement will be posted at www.Grants.gov on March 1,

2011. The application period will be March 1 through April 26. Awards for the first year of the

grant program will be issued in summer of 2011. See more information at www.sba.gov/STEP.

Small n’est pas toujours beautiful, et tout n’est pas seulement question de soutien

administratif mais le récent « cri du cœur » du Médiateur de la sous-traitance ( Les

grands groupes « pillent » les PME, dans Le Figaro du 24 février ) est un pavé salutaire

dans la mare de la tranquillité du partenariat gagnant-gagnant dans un écosystème

stable et favorable à l’emploi et à l’investissement en France.

Renaud Favier – 25 février 2011 – www.renaudfavier.com

Pour benchmarker, brainstormer, agir pour la compétitivité et la croissance des PME

françaises, pour l’emploi en France et à l’international, rejoignez le groupe linkedin

Compétitivité & Croissance, International

:!http://www.linkedin.com/groupRegistration?gid=2643444&csrfToken=ajax%3A74

22625091738417816

210


← SBA : « Speed-up Bold Acts » pour la compétitivité des PME !

Vue sur la mer, pas sur l’amer …

Publié le février 27, 2011 par renaudfavier

Vu à la télé (vaste programme ?) →

En escargotant aux Champs-Elysées hier soir, coincé entre deux substituts de viagra

(un 4/4 diesel pour vieux djeun devant, une limousine made in iounowouaire pour djeun

vieux derrière) et les world boutiques amères, je me demandais si c’était la plus belle

avenue du monde.

Parce que tout le monde le dit, la plus belle ville du monde, c’est peut être pas (ou plus)

là où on croyait, et Copacabana, avec vue sur la mer et pas -trop- sur l’amer, c’est

quand même épatant, non ? Comme disent les Cariocas, « o melhor lugar do mundo e

aqui e agora », mais c’est plus facile à dire à Rio qu’ailleurs !

Hubert (fan du Général …) : « Cette ville est absolument magnifique, et je m’y connais »

Le Corbusier (idole de Niemeyer) : « vous avez la montagne de Rio dans les yeux »

James (icône) : « Shaken, not stirred, ou … faire du ciel le plus bel endroit du

monde… »

Le passé (nostalgie se dit saudade en langage présent du 21è siècle) car Rio, ce n’est

plus que le futur (même s’il dure longtemps) et Moonraker (même si c’est très Bond).

Et Rio, c’était juste presque parfait (bon, il faudra un jour trouver un meilleur système

que la dictature mais n’est-ce pas « le pire des trucs à l’exception de presque tous les

autres » comme disait -approximativement- Churchill qui s’y connaissait pas mal en

ingratitude électorale) pendant les sixties, comme en témoignent Astrud et Tom.

Belmondo en redemande : « bon, une autre fois, hein … »

Chico Buarque confirme : « les cariocas sont toujours un peu artistes »

Chico Buarque (sponsorisé …) signe et persiste : « Esa moça ‘ta differente … »

Conclusion 2011 : « C’est pas sérieux mais c’est pas grave »

Renaud Favier – 27 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « dansons tous la Carioca … »

C’est fini pour aujourd’hui (« Armand, je vous laisse, il y a un nazi dans les toilettes … »)

211


← Vue sur la mer, pas sur l’amer …

Vu à la télé (vaste programme ?)

Publié le février 27, 2011 par renaudfavier

www.france.fr-2011 : on a les (t)oscars qu’on mérite →

Il faudrait brancher la télé sur une batterie rechargée par rameur (revoir « Soleil Vert »

pour l’électricité sur dynamo de vélo d’appartement) ou au minimum jeter un œil à

www.telerama.fr avant d’allumer pour éviter de se gaver de junk-tv et d’avaler tout le

temps le même programme.

Sur toutes les bonnes chaines à l’heure du hors d’œuvre, ce soir il y avait « Allez France

!, le retour du retour », et puis après le dessert, le débat des zexperts.

Sur France 1, on avait eu droit pour l’apéro à un marronnier sur les mines d’émeraudes

en Colombie (en début de soirée de dimanche de chassé-croisé des vacances

scolaires, on va pas dépenser du budget pour une audience de Lilliput) à « 7 sur 7″ le

retour du retour, présenté par un lointain successeur d’Anne Sinclair (en principe partie

à la retraite au siècle dernier mais on ne sait jamais, en ce temps de « retour, le retour »

…).

Les émissions pour sportifs en chambre, ce soir, no comment, y’avait pas de match

France-Brésil (les seuls qu’on gagne) au foot et pour le rugby, « Alésia, connais pas ».

Sur la chaine parlementaire, ils passaient la 2nde partie du docu « ils ont voulu le

pouvoir ». Une certaine idée d’Allez France « la politique ne se fait pas toujours avec

des pétales de fleurs … parfois les couteaux sont bien aiguisés … on n’est pas toujours

du bon côté du couteau » (va savoir lequel c’est …). Le docu est divisé en 2, la 1ère

partie sur comment deux bandes de djeuns des banlieues qui n’avaient fait ni la guerre

ni mai 68 ni même une maternelle ou une « grande » école kivabien ont quand même

réussi à obtenir une retraite dorée avant 40 ans pour services rendus et affiches biens

(dé)collées ; la 2nde partie passée ce soir était sur les risques du métier quand on n’a

pas les ceintures de sécurité, genre attaque de MNEF dangereuse d’un côté, pandémie

de HLM toxiques de l’autre (tous coupables même si tellement peu responsables qu’il y

a également non-lieu, si j’ai bien compris le film). En podcast sur « Ils ont voulu le

pouvoir – La Chaîne parlementaire » mais déconseillé aux idéalistes et à ne pas

regarder pendant les repas si fragile de l’estomac, ni avant des élections si fragile du

bulletin.

Aussi étonnant que ça puisse paraître, une fois n’est pas coutume, c’est sur M6 qu’il y

avait le truc le plus sérieux : « e=m6″, leur bastringue pseudo-scientifique du début de

soirée du dimanche était consacré à l’augmentation de la taille des djeuns. A voir si

« Génération de géants » est podcastable. C’est pas que ça rassure tellement mais

qui aurait envie de se laisser conduire par des nains ?

Sinon, il y a Gulliver, ça parle aussi de plein de gens pas tous très grands ou très

exemplaires et on trouve le dvd corsaire à deux euros dans les couloirs sombres de

toutes les bonnes stations de métro si on est anxieux d’Hadopi et pas trop courageux

pour aller se faire une vraie toile en hiver.

Ou alors un bouquin pas prise de tête et facile à feuilleter pendant les pubs, c’est pas

ce qui manque.

212


Ou encore une BD pas encore lue et relue 50 fois en vacances (ou aux toilettes, le

biblio-wc est assez tendance notamment dans les entreprises où l’on pratique le

harcèlement moral à haute dose) et ni trop pour djeun du 21è siècle (genre Lanfeust ou

encore plus obscur pour nos neurones construits au 20è siècle), ni trop pour vieux

(genre un Tanguy et Laverdure sur des révoltes au Moyen-Orient sur fond de guerre du

pétrole déniché chez les bouquinistes) et facile à lire en zapotant.

Sinon, bien sûr, y’a Twitter ou Facebook et assimilés, faciles avec la TV allumée sur

n’importe quoi (c’est le plus facile à trouver) mais en ce moment, le web donne un peu

le bourdon, y’a comme une ambiance un peu pesante depuis que le gars de wikileaks

est embastillé, que ça barde plus visiblement que d’habitude d’Abidjan à Tripoli et que

l’approche des zélections en France crispe un peu les sens de l’humour. Reste

Foursquare mais faudrait prendre un Vélib’ et il fait frisquet ce soir …

Bon, je vais jeter un œil à Gainsbourg sur Arte.

Renaud Favier – 28 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : la télé ira mieux demain (ou pas).

C’est fini pour aujourd’hui (y’a plus de film cochon sur la 6 le dimanche soir tard ?)

213


← Vu à la télé (vaste programme ?)

Délocalisations, la guerre (pas économique) contre l’emploi ? →

www.france.fr-2011 : on a les (t)oscars

qu’on mérite

Publié le février 28, 2011 par renaudfavier

« Oscar » ? vous avez dit « Oscar » ? Comme c’est to(s)card … Ces Yankees ne

respectent rien : ils oscarisent le remake musical de « Million Dollar Baby » et l’Europe

décadente alors que nos bons prêtres meurent pareil et prêchent aussi bien dans le

vide une histoire qui bégaie.

Pourtant, « le discours d’un roi », l’histoire d’une fin de race anglaise qui bafouille, c’est

pas le truc essentiel du 3ème millénaire, si ? Le vrai 7ème art, c’est nous et

normalement, c’est tirez-vous les premiers messieurs les Anglais ! (autrement dit, pour

non cinéphiles, le lard, c’est le nôtre, c’est pas du Bacon, et il faut cultiver les jardins de

Lenôtre, à la française, pas les fouillis à l’anglaise … En encore plus clair pour

supporter du PSG, c’est comme au rugby, on est les meilleurs mais on est trop

candides, on se laisse avoir par des moins forts que nous qui marquent avec les mains

avec le vent contre nous et l’arbitre leur dit rien et Voltaire doit se cacher en Suisse

comme un vulgaire exilé fiscal, un trader pétrolier, un sportif ou un dictateur plus ou

moins déchu …). Anyway, « Vive la République ! ».

Pourtant, « de -très- jolies jambes mais les histoires d’amour finissent mal mon

Général », on avait inventé le concept et ça faisait 9 ans qu’on coachait notre

championne pour le concours. Alors laisser filer la statuette à la maigrichonne de Black

Swan, dont on ne sait même pas où et avec qui elle passe ses vacances, c’est

contraire à l’ordre des choses même si bien sûr, elle pèse moins lourd en excédents de

valises (honni soit qui mal y pense, of course). Sur Europe 1 on avait vu venir le

mauvais coup !

Pourtant, à Hollywood ils auraient quand même pu récompenser un vrai film du pays

des frères Lumière, y’avait qu’a regarder les Césars et trouver un truc moins naze que

les autres. C’était pas difficile de trouver un truc en gaulois genre Camping2 … quoique

c’est vrai que les avatars de la guerre d’Algérie (voire des croisades) avec le méchant

d’un vieux James Bond en rédemption, la vie supposé héroïque de Gainsbarre entre

deux clopes ou les tribulations hexagonales d’un papet en vélocyclette, même avec

Dipardiou, ça parle pas beaucoup au village global. Quand même, « on est peut être

victime d’un complot ».

Pourtant, y’avait rien de bien qui les empêchait de refiler une statuette de seconde

catégorie à un vieux truc plus ou moins mort, juste pour le principe, comme nous on a

fait pour le Polanski en retraite avec sa caméra vidéo à Gstaad. On pouvait même

trouver un truc de circonstance, peut-être pas Rabbi Jacob, la Folie des Grandeurs ou

les Tontons Flingueurs parce qu’avec vous autres il faut rester diplomates, mais un bon

truc bien Franchouillard mais polyglotte, tout public mais qui fasse mine de rien la

promo de la gastronomie résistante et plus si affinités.

Notre problème, c’est de vouloir toujours donner leur chance aux jeunes … de 68 ou

plus si affinités. On veut assurer la mise aux normes de l’ascenseur social avec les

techniciens du siècle d’avant et des fois, ça marche pas, y’a comme un bug (comme

214


aux foot : les Bleus en Afrique du Sud, les Bleus en Afrique du Nord, les Bleus en

Afrique d’Ivoire, les Bleus dans plein de coins de Françafrique et même au-delà, ça va

plus alors d’abord on licencie le livreur de sacs de riz pistonné par Tonton et puis on

renouvelle pas le contrat de l’intérimaire en CDD depuis 9 ans pour laisser la place à

des djeuns … on va voir si ça va aller mieux maintenant). La bonne idée, ce serait une

sorte de « Change, Yes we Can » comme ils font tout le temps aux USA ou même dans

d’autres pays genre Royaume-Uni ou Allemagne mais Bourdieu est pas d’accord et « le

Guépard » en version remastérisée a déjà eu un prix ou deux à Cannes (c’est pour ça

peut être que le gai de la culture part pas, lui, mais comme il est de bonne famille, c’est

autre chose). Anyway, revenons à nos veaux, moutons et autres couvés : « le public ne

se trompe pas, quand il aime un truc, il y va », c’est pour ça que l’audimat mondial de

la France progresse de jour en jour (et les taux d’abstention aux élections idem même

quand c’est pas des cantonales dont on ne sait pas à quoi elles servent en général et

surtout 2 ans avant Ze Grande Réforme Territoriale de Ze Grand Canton Français dans

l’Europe que normalement ça devrait réduire les couches du millefeuille électoral

hexagonal, mais c’est une autre histoire … ou pas).

Bon, il fait -provisoirement- beau sur Paris ce midi, Parisot chez Bourdin c’est fini

depuis un moment, c’est l’heure de penser au déjeuner mais je suis Mayor de ma

cantine dans Foursquare, alors il faut passer à de nouvelles aventures de la vraie vie

(de toute façon, il faut aller voir ailleurs parce que la maintenance de l’ascenseur pour

la mise à je ne sais quelles normes contre les noyades en piscine ou les bactéries dans

le lait cru, ça a commencé ce matin et ça va durer au moins le temps de construire un

ou deux périphériques autour de Beijing, sauf grève, manque de glycol, vol des câble

en cuivre ou whatever doesn’t work here avec ou sans 35 heures et moins si affinités).

Renaud Favier – 28 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : pourtant, le cinéma français, avant ça faisait de l’audimat global et même

qu’on a inventé le jasmin avant la World Company et autres AQ preneurs d’otages.

« Vive la République, Vive la France ! » (« Vive le Québec Libre« , ça sonne bien aussi,

mais c’est une autre histoire, et on ne peut pas se fâcher avec tous les voisins des

Yankees, déjà qu’on est en froid avec ceux du Sud alors que c’était si bien parti).

C’est fini pour aujourd’hui : et c’est même pas sûr qu’on se rattrape au prochain Tour

dans un pays du jasmin, parce que même en dopage on est ni très performants, ni très

diplomates en ce moment (y’a qu’à voir avec le Médiator de la République) et si ça

continue, on va nous délocaliser le Quai d’Orsay et le Tour (tout ?) de France comme

pour le Paris-Dakar, le Grand Prix de France ou la réception des bagages à Roissy.

215


← www.france.fr-2011 : on a les (t)oscars qu’on mérite

Hey Men ! Chouette, c’est Annie Girardot qui arrive ! →

Délocalisations, la guerre (pas économique)

contre l’emploi ?

Publié le février 28, 2011 par renaudfavier

On a eu 3 jours pour se réjouir que le chômisme avait reculé en janvier malgré la crise,

le jasmin et pas de neige (sauf à Roissy et Velizy 2 mais on a envoyé l’armée) et

patatras, un pisse-vinaigre crache dans la soupe et nous repasse le plat des

délocalisations qui tuent l’emploi.

Dans son livre au titre un peu provocateur paru chez Plon la semaine dernière, le

scandale des délocalisations, Eric Laurent considère que les délocalisations, dont les

conséquences sur l’emploi et l’avenir économique des pays encore développés

seraient désastreuses, n’ont pas de justification économique et que les politiques

n’osent ni tenter de contrôler la dérive, ni avouer les réalités. « En délocalisant

massivement, les industriels occidentaux sont tombés dans un véritable piège », écritil.

En exclusivité www.journaldunet.com des extraits :

▪ La revanche de la Chine : no comment, travailler plus pour gagner plus, les chinois

ont réinventé le concept (pendant qu’on était en RTT ou en train de collectionner

les timbres pour acheter un riad et le 4/4 qui doit aller avec)

▪ La formation négligée : où le mythe de l’Europe de la connaissance et des centres de

l’intelligence à valeur ajoutée en prend un coup tandis que le DIF et autres rois

français d’avant même la pré-retraite sont mis à nu

▪ L’effet domino vers les pays OCDE : où la paupérisation induite et la pression sur les

dépenses sociales publiques dans les pays développés est démontrée ainsi que

la collaboration nocive, plus ou moins spontanée, des employeurs

▪ l’impact sur la sécurité en OCDE : où les incertitudes sur les standards de qualité des

services et produits en provenance d’installations délocalisées sont illustrées par

des exemples aussi documentés qu’inquiétants

▪ le déni des risques pour les entreprises : où le principe de précaution, dont on nous

rebat les oreilles quitte à en paraître ridicules, semble bien éloigné des critères

de décision de la part des délocalisateurs et de leurs lobbyistes

▪ le boomerang mafieux : où les pratiques les plus nauséabondes des pays au droit

« différent » et aux standards sociaux douteux contaminent les entreprises et

bassins d’emploi résiduels en Europe et ailleurs

Le livre est écrit par un journaliste qui, même talentueux et expérimenté sur les sujets

d’économie et de business international, manque possiblement un peu d’information

et/ou de technicité et a pris le parti d’une approche provoc mais faute de rapport

parlementaire, d’étude de consultants ou de fond de dossier de Davos ou du G20, il a

le mérite de mettre les pieds dans le plat. Compléments dans une interview de au

grand journal de BFM le 23 février et une vidéo France Inter sur dailymotion.

Les révolutions du jasmin éclairent d’une flamme dérangeante le brûlot d’Eric Laurent.

Les entreprises françaises étant souvent trop petites et parfois trop francophones pour

216


avoir déployé des capacités de production jusqu’en Asie lointaine, on aurait pu lire

l’ouvrage en se disant que somme toute les employés français étaient peut-être un peu

moins exposés que ceux d’autres pays développés. Hélas, notre Munich (décidément

…) de la mondialisation, par ailleurs encouragé par certains milieux d’affaires français

allés jusqu’à créer de -petits- parcs industriels pour inciter la délocalisation

« politiquement moins incorrecte » dans tel ou tel pays ami, nous aura privé des

dividendes de la croissance asiatique sans nous préserver des tourments de la guerre

(économique).

Si encore on avait des fonds de pension, au moins on récupérerait en dividendes

émergents ou assimilés ce qu’on perd en salaires et taxes, mais ce n’est pas le genre

de la maison France, alors il a bien fallu s’adapter au public local.

« L’humour noir, et celui-là est peut-être un peu corrosif, n’est peut être pas partagé

par tour le monde ».

En effet, même BFM semble trouver que le bouchon est poussé un peu loin.

Quant au service public, il est passé au mode « vod », alors si on veut savoir ce qu’il en

pense, c’est payant (sinon, regarder Think-Tank une fois par semaine sur LCI, en

général c’est Beigbeder et Ferrand qui échangent courtoisement en respectant le « je »

de rôle mais sans trop de langue de bois, au moins tant qu’on restera à bonne distance

des élections) : le dessous des cartes sur les délocalisations en « vidéo on demande »

Sinon, on peut en revenir aux discours officiels des deux bords d’avant la crise et les

feux de jasmin, mais c’est un peu daté, pour un peu ce serait en noir et blanc.

Renaud Favier – 28 février 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : « c’est plus nous qui décidons »

C’est fini pour aujourd’hui, c’est l’heure d’aller manger

217


← Délocalisations, la guerre (pas économique) contre l’emploi ?

La « compétitivité light », vaste programme ? →

Hey Men ! Chouette, c’est Annie Girardot qui

arrive !

Publié le mars 1, 2011 par renaudfavier

Oui, je sais, c'est un peu "limite", on peut pas se moquer de tout, mais elle a pas une

tête à aimer les requiems et les larmes de crocodiles, je trouve. Amen anyway (Annie

ouaih !)

J’aime mieux les mariages que les enterrements, le discours du vieux pote est plus

croustillant, en général. Et ce qui est chouette dans la vie, c’est qu’on a normalement

plus de mariages que d’enterrement. Amen quand même (ça se prononce « Hey Men »,

pas « Âme Haine », œuf course).

Bon, c’est pas tout ça, j’ai plus de café, l’ascenseur est en arrêt 3 semaines pour mise

aux normes, je me suis installé au 8ème (« au », comme « haut », pas « dans le »,

quoique pour un arrondissement de nantis, ce soit pas celui où on s’emm… le plus) et

les ouvriers ont la perceuse la plus bruyante du monde. Et faut écrire un genre

d’épitaphe : « Mer-Deu ! ».

Bon, la bonne nouvelle, c’est que là-haut (ou en-bas, whatever works) elle retrouve

Blier, Audiard et toute sa bande de comaks qui en boivent au petit déjeuner et sont pas

là pour beurrer les tartines.

Et y’a pas seulement que des comiques (et de la pomme) là-haut (ou en-bas, on va pas

en parler 3 heures, l’important c’est de vivre).

« J’ai encore une bonne table, je vais te la donner … »

« Vous savez, je vous attendais … Bon d’accord, on empaille, mais quoi ? »

« J’suis sûre qu’il imagine des extravagances … »

« Comment vous dire, blondinet … faut tuer les gens avant de les connaître, après on

s’attache »

«… c’est quand même le plus beau rôle de ma vie, cette femme qu’on n’écoute pas …»

» … mais maintenant, j’ai sommeil. Dodo ! »

En même temps, les « Happy End », on sait bien que c’est qu’au cinéma, et encore …

Amen.

Renaud Favier – 1er Mars 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : Je ne sais plus pourquoi je voulais mettre cet extrait aussi. J’ai oublié,

parfois ça a du bon …

C’est fini pour aujourd’hui : mer-deu !

218


← Hey Men ! Chouette, c’est Annie Girardot qui arrive !

Galliano-Dior : je t’aime, moi non plus ? Buzz is Buzz … iness →

La « compétitivité light », vaste programme ?

Publié le mars 1, 2011 par renaudfavier

Les pistes pour alléger le pacte de compétitivité, lundi 28 février 2011 sur Radio BFM

Business, à lire/écouter sur : La « compétitivité light «

C’est une nouvelle histoire belge ?

Evidemment, light is beautiful, surtout quand on veut faire du business à l’international

et qu’on préfère voyager léger parce qu’on n’a pas (encore) de jet privé et que même

avec les facilités « Frequent Flyers » ou si on a (encore) les moyens de voyager en

business et plus si affinités, c’est plus « no souci » de pas avoir de bagage enregistré.

Evidemment, « selon que vous serez puissant ou misérable … » exportateur, comme

disait Coluche, ou Desproges, ou un autre philosophe français d’avant que le code

pénal interdise d’en rire, vos besoins sont différents, y compris parce que les grands et

forts apprécient de dépasser durablement les autres d’une ou deux têtes, quitte à leur

donner un -petit- coup de main paternaliste ou une sucrerie de temps à autre …

Solidarités, même très light, vaste programme …

La compétitivité light, c’est un peu comme si des djeuns nantis du foot se disaient

qu’ils peuvent se la couler douce dans le bus à écouter de la musique plutôt que de

s’entrainer en courant un peu. Tout ne serait pas de la faute de Domenech ou du

chauffeur (même si Domenech et le chauffeur ont quand même été bien tounazes, ou

alors c’est que ce qui se fume dans le bus n’est pas « tout public »)

Comme si un coach disait aux gars de rester dans leur chambre à jouer au Baby-Foot

plutôt que de se frotter au monde réel. C’est bien démago et ça peut même faire un joli

succès d’audimat chez les poussins et quelques dépressifs, mais c’est pas sûr que ça

le fasse en compétition mondiale alors sauf si les marchés sont des avantages acquis

et subventionnés comme les primes de (non)match, faudrait peut-être pas se contenter

de traduire en européens une vieille application sur Minitel.

On le sait, il faut plutôt du « lourd » : La vidéo de l’intervention du Premier Ministre

début février aux Rencontres de l’Export 2011.

Parce que « … du calme et du sang froid … », c’est bien, mais c’est pas ça qui fait

avancer les parts de marché.

Si c’est les Américains nous conseillent les hormones de croissance, c’est suspect,

bien sûr.

Mais sur le coup, ils ne plaisantent pas, ils savent que même si on est en

« coopétition » entre vieilles économies, on a quand même plutôt intérêt à se pacser et

qu’en tout état de cause, la guerre économique mondiale ne se gagnera pas dans son

jardin d’enfant (qu’il faut cultiver, mais c’est une autre histoire, du temps de l’Empire

Ottoman, mais c’en est encore une autre, c’est sans fin, sans happy end pour nous en

tout cas …).

Schumpeter (et « pas que ») le dit, c’est quand même convaincant.

En tout cas, sur ce coup là, personne ne pourra dire que c’est la faute au

219


gouvernement ou que le Président ne mouille pas assez le maillot.

Certains l’aiment light ? C’est comme le junk-food : tentant, facile, moins cher en

général. Sur un malentendu et avec un bon package ça peut marcher un temps mais

c’est pas très bon et probablement pas très sain ni très excellent pour l’emploi sur le

long terme.

Renaud Favier – 1er Mars 2011 – www.renaudfavier.com

Le bonus : pendant que certains taillent les bonsaïs français et/ou étudient les offres de

délocalisation offshoring dans les parcs industriels d’institutions nonchalamment

indifférentes à l’emploi ou à la compétitivité en France/Europe, c’est business and

growth as (un)usual dans beaucoup d’ailleurs performants, dans les BRIC et autres

émergents, bien sûr, mais « pas que », aussi chez certains proches voisins et à peine

plus loin, aux marges de l’Empire l’Union Pour la Méditerranée.

C’est fini pour aujourd’hui (enfin, c’est ce qu’on espère)

220


← La « compétitivité light », vaste programme ?

Pour commencher (à réformer ?), il faut prendre des choux … →

Galliano-Dior : je t’aime, moi non plus ? Buzz

is Buzz … iness

Publié le mars 2, 2011 par renaudfavier

Les Anglais qui ont viré Churchill dés 1945 et fessé-rouge Chabal dimanche ne sont

jamais blanc-blancs, mais de là à penser que Galliano ferait son coming-out avant la

saison du Diorissimo *, c’est comme si on nous sortait un inédit de Gainsbourg : un

coup de (fils de) pub !

* Diorissimo, c’est du jus de muguet presque pur, c’est sublime (sur les filles) mais la

saison est en principe en Mai en France sauf changement climatique majeur, alors

qu’en ce moment, ça sent plutôt bon le jasmin (voire le sapin mais tout le monde n’a

pas le sens de l’humour de couleur). Le package est magnifique (peu importe l’ivresse

pourvu qu’on ait le flacon) et ça fait raccord vintage avec les Beatles.

Car, les Beatles (les Ecossais, les Irlandais et quelques Boers aussi, entre autres, mais

c’est une autre Histoire, quoique …) nous avaient prévenus sur les Anglais mais

évidemment, comme on parle pas les langues étranges …

Mais revenons à notre mouton noir avant qu’encore un chien ou un avion de chasse

écrasé sur le chemin de Tripoli (ou pas) ne confisque l’audimat (by ze way, c’est pas gai

pour le Ministère de la Défense cette affaire, et le vol a pas été long … … …. Défense +

long + gai = ? … hilarisch, nicht ? Je cher