LA CENTRALE D'AVRIEUX (73) - Energie EDF

energie.edf.com

LA CENTRALE D'AVRIEUX (73) - Energie EDF

EDF Unité de Production Alpes

LA CENTRALE

D’AVRIEUX (73)

PRODUCTEUR D’ÉNERGIE 100% HYDRAULIQUE, 100% RENOUVELABLE

> LE CENTRALE LA PLUS ANCIENNE DU GROUPEMENT

D’USINES DU MONT CENIS

UN PEU D’HISTOIRE

Débutée en 1917, la construction de la centrale d’Avrieux est due à la volonté des

Manufactures des glaces et produits chimiques de St Gobain de s’implanter en Maurienne et

aux intérêts de la Défense Nationale de bénéfi cier d’un aménagement qui puisse alimenter

les usines travaillant pour les armées en cette période de Première Guerre Mondiale.

Après divers retards de chantier dus notamment à une crue et à un tassement du terrain,

le 1er avril 1923, la centrale livre ses premiers kilowatts à l’usine St Gobain de Modane par

une ligne de 10 000 Volts.

Cet aménagement contribue également à alimenter l’éclairage de la commune d’Avrieux

et le développement de l’électrobus (bus électrique), facilitant le déplacement des

populations dans la vallée.

Sabotés à l’explosif lors de la retraite des Allemands en 1944, l’usine d’Avrieux et

le barrage de Bramans sont rapidement reconstruits et la centrale redémarre dès

1945. La centrale sera nationalisée en 1946 et l’exploitation confi ée à EDF.


EDF Unité de Production Alpes GEH VALLÉE DE MAURIENNE

AVRIEUX (73)

La salle des machines

Vue arrière de la centrale

UNE «CENTRALE ÉCOLE»

Le barrage de Bramans dérive, au travers d’une prise d’eau, l’eau

de l’Arc vers la centrale d’Avrieux pour la turbiner au débouché

des gorges de l’Esseillon. Ce barrage mobile est équipé depuis

2004 d’une passe à poissons.

A l’origine équipée de 5 groupes Francis, la centrale d’Avrieux

fonctionne aujourd’hui avec 3 groupes (2 ayant été arrêtés en

raison de la baisse de débit dans la prise d’eau de Bramans suite

à la mise en service de l’aménagement du Mont Cenis) et assure

une production annuelle moyenne de 30,6 GWh.

La conduite des trois groupes de production d’Avrieux est

automatique et surveillée à distance par l’usine de Villarodin.

Aujourd’hui, la centrale d’Avrieux accueille régulièrement les

nouveaux agents qui intègrent les équipes techniques d’EDF afi n

qu’ils puissent appréhender concrètement leur cadre de travail et

exercer leur compétences sur les deux groupes à l’arrêt.

EDF UP Alpes

37 rue Diderot

BP 43

38040 Grenoble Cedex

http://hydro-alpes.edf.com

EDF, SA au capital de 930 406 055 euros - 552 081 317 R.C.S. Paris

www.edf.com

La centrale vue depuis l’Arc

ENVIRONNEMENT NATUREL

ET SOCIAL

La centrale d’Avrieux appartient à l’histoire de l’entreprise

St Gobain qui a laissé son empreinte dans le territoire de Haute

Maurienne dont elle représente un élément fort du patrimoine

socio-économique.

Un territoire qui raconte l’histoire du développement de

l’hydroélectricité et de ses aménagements, puisque se côtoient, à

proximité de la centrale d’Avrieux avec son architecture du début

du XXème siècle, les centrales d’Aussois (1945-1956) et Villarodin

(1963-1968) construites dans la période d’après-guerre et celle

de la Combe d’Avrieux mise en service en 1975.

LA CENTRALE HYDRAULIQUE

D’AVRIEUX EN CHIFFRES

Le Groupement d’Usines du Mont Cenis

27 agents

Barrage de Bramans

La centrale d’Avrieux

3 groupes horizontaux à turbine Francis

Hauteur de chute : 107,3 m

Puissance installée : 11,4 MW

Production moyenne annuelle : 30,6 GWh (soit la

consommation résidentielle d’une ville de 12 600

habitants (3,5 fois la population de Modane)

CO 2 économisé : 10 tonnes/an

Crédits photos : EDF Médiathèque DR Réalisation : Xavier Boglione - Septembre 2011

More magazines by this user
Similar magazines