Soldats ambassadeurs sous le Directoire, an IV-an VIII - talleyrand

le.prince.de.talleyrand.fr

Soldats ambassadeurs sous le Directoire, an IV-an VIII - talleyrand

2 CLARKE

(^eltc mission est cependant intéressante à plus

d'un titre. Clarive y

fît son apprentissage diploma-

tique en accompagnant presque constamment le

général en chef victorieux. Les relations forcées,

d'abord pleines de méfiance, puis très cordiales,

qui s'établirent alors entre le vainfjucur d'Arcole et

le protégé de Carnot ont influé sur toute la vie du

futur duc de Feltre. L'exposé de ces relations

tiendra une place importante dans l'étude qui suit.

Il faut d'abord rappeler sommairement quelle

était la situation militaire en Italie, au moment

du départ de l'envoyé extraordinaire, en novem-

bre 179().

En trois mois, d'avril à juin, Bonaparte a conquis

l'Italie sci)lentrionale et bloqué Mantoue. Profitant

de quelques semaines de répit, il a consolidé ses

conquêtes en portant ses troupes vers l'Italie cen-

trale et en signant des traités ou des suspensions

d'armes avec les princes italiens. Une deuxième

série d'oi)érations, qui ne dure que quelques jours,

commence en juiUet : Wurmser peut d'abord entrer

h Mantoue le 2 août, mais est battu le 5 à Casti-

glione et se retire sur le Tyrol. Dans une troisième

campagne, le gi'néral en chef autrichien revient sur

Mantoue, réussit à secourir la place et s'y eiirerme

après la bataille de la Favorite, le 19 septembre.

Une nouvelle armée impériale est alors confiée à

prise par Chu-ko aux rvriiriiirnls (|ni se snnl dciDuli's en Italie

depuis drccnibi'o 1796 jusqu'au kiidiinaiii >lii 18 IVucLiclor (4 septemhrc

1797;.

More magazines by this user
Similar magazines