en ile-de-france - Géothermie Perspectives

geothermie.perspectives.fr

en ile-de-france - Géothermie Perspectives

la Géothermie

laGéothermie

économique

écologique

efficace

A

6

Une énergie

compétitive

Ressource locale à disposition, renouvelable et non polluante, la chaleur géothermique

réunit tous les atouts pour l'essor de son exploitation en Île-de-France.

Des performances énergétiques

La performance énergétique d'une opération de géothermie

est définie par son coefficient de performance (COP). Il correspond

au rapport du nombre de MWh géothermiques produits par

le nombre de kWh électriques nécessaires pour les produire.

Pour les opérations franciliennes utilisant le Dogger, le COP

moyen est de 20 avec une fourchette allant de 37 à 9.

Les valeurs les plus élevées sont atteintes par les opérations

fonctionnant en débit artésien.

Aujourd'hui, la géothermie permet de chauffer en Île-de-

France l'équivalent de 150 000 logements en produisant

1 373 000 MWh. Si ces immeubles étaient chauffés au fioul

domestique, cela équivaudrait à 130 000 tonnes de pétrole.

La fiabilité de ces installations est très bonne, elles affichent

un taux de disponibilité de 95 %.

Un prix de revient avantageux

L’énergie extraite du sous-sol est en soi peu coûteuse

puisque la ressource elle-même est gratuite et immédiatement

disponible. Cette application industrielle récente, restée

longtemps expérimentale, n'a pas bénéficié au départ du

recul nécessaire au développement de la filière.

Des améliorations techniques et de gestion ont permis de

rendre ce mode de chauffage économiquement intéressant

dans un environnement concurrentiel difficile. De plus, la

géothermie est pénalisée car elle ne bénéficie pas, comme

l'électricité ou le gaz, d'une TVA à 5,5 % mais à 19,6 %.

16

efficace

écologique

Dans le cadre de la politique énergétique nationale,

l'ADEME a mis en place dès 2000, une procédure d'aide

aux extensions des réseaux de chaleur utilisant des énergies

locales basée sur des tonnes de carbones évitées (400 €/t C

évitée). Le Conseil régional d’Île-de-France accompagne

cette procédure (200 €/t C évitée) pour les maîtres d'ouvrages

publics qui ont présenté un plan local de maîtrise de l'énergie

et de développement des énergies renouvelables sur leur

territoire ou patrimoine.

Fin 2004, ce sont 10 000 équivalent-logements supplémentaires

sur 19 sites qui ont été raccordés grâce à cette procédure.

économique

More magazines by this user
Similar magazines