Pure Verite 1979 (No 07) Jui-Aou - Herbert W. Armstrong Library ...

herbert.armstrong.org

Pure Verite 1979 (No 07) Jui-Aou - Herbert W. Armstrong Library ...

LA VRAIE JUSTICE

Pourquoi nombre de gens innocents sont-ils traînés devant les tribunaux, aujourd'hui? Pourquoi

de nombreux criminels dangereux en sortent-ils les mains libres? Pourquoi la justice ne joue-t-elle

pas toujours son rôle? Cet article révèle non seulement les racines du mal — profondément ancrées

dans ce monde, — mais montre aussi de quelle façon les choses vont évoluer, et pour le meilleur,

dans un avenir imminent.

T oute

femme ayant subi le traumatisme

du viol sait à quel

point le manque de justice, qui

transpire de notre système légal, est

flagrant — et même cruel. Que faiton

lorsqu'un dépravé assaille et viole

une femme, en lui causant un outrage

indélibile? Quelle mesure prend-on

pour remédier à cet état de choses?

Existe-t-il une garantie quelconque

qu'un tel individu sera châtié selon

son crime — et que sa victime n'aura

plus à en nourrir d'angoisse?

La réponse tragique à ces questions

est non. Aucun tribunal au

monde n'a le pouvoir d'agir sur le

passé. Le traumatisme résultant d'un

viol ne pourra jamais être effacé. Pire

encore. Il se peut que la justice

elle-même reste lettre morte: le criminel

peut très bien ne jamais être

rattrapé; s'il l'est, les chances qu'il a

de purger sa peine — c'est-à-dire de

payer l'équivalent du préjudice dont

il est l'auteur — sont des plus minces.

Si le criminel, lui, s'en tire à bon

compte, la malheureuse victime, en

revanche, devra bien souvent passer

par l'étau du système judiciaire. Il lui

faudra renoncer à un temps précieux

pour aller témoigner et revivre les

moments terribles qu'elle a traversés

au cours des audiences. Elle devra

retracer la scène, dans ses moindres

détails. Elle sera, sans pitié, "examinée

sur toutes les coutures" par l'avocat

de la défense que utilisera le

moindre indice pour la confondre.

Elle devra s'abaisser, devant tout un

auditoire, à faire étalage de l'histoire

de sa vie privée la plus intime. Il se

peut même qu'elle doive complaire à

un examen psychiatrique en vue d'y

La PURE VERITE juillet-août 1979

par Jeff Calkins

déceler un "je ne sais quoi" d'inquiétant

dans son comportement!

Quant à l'agresseur, il aura peutêtre

le "droit" de l'échapper bel en

dépit des audiences répétées, si le

juge n'a pas le coeur de l'envoyer en

cellule. Au pire, il se verra peut-être

purger une peine de quelques mois!

Le prophète Ezéchiel fut inspiré de

mettre l'accent sur ce point particulier,

en déclarant: "... le pays est

rempli de meurtres, la ville est pleine

d'injustice ..." (Ezéch. 9:9). Le prophète

Esaï'e affirme la même chose

en ce qui concerne l'administration

judiciaire: "Et la délivrance s'est retirée,

et le salut se tient éloigné; car la

vérité trébuche sur la place publique

et la droiture ne peut approcher"

(Esaïe 59:14).

Tandis que le viol constitue le cas

le plus manifeste d'injustice en cette

ère pernicieuse (Gai. 1:4), d'autres

exemples n'en serrent pas moins le

coeur, surtout lorsqu'on y joue le rôle

de la victime. Que votre maison soit

mise à sac, que vous soyez agressé

dans la rue avec coups et blessures,

ou encore, que votre réputation et

votre honnêteté soient diffamées,

vous aurez probablement affaire à

cette même administration judiciaire!

Au mieux, la justice humaine prononcera

et exécutera la sentence que

mérite le criminel, et vous accordera

des dédommagements pour les préjudices

encourus. Mais vous n'en serez

pas moins de votre temps et, trop

souvent, de votre poche! Dans de

nombreux cas, il n'y aura même rien

qu'un tribunal puisse faire pour réparer

les dommages.

Selon la Bible, "la réputation est

préférable à de grandes richesses"

(Prov. 22: î). Si donc votre nom et

votre notoriété ont été tournés en ridicule

dans la presse à la suite d'une

diffamation, il est évident qu'il sera

trop tard pour que le verdict puisse

modifier l'opinion à laquelle des millions

de personnes auront été sensibilisées.

La cause réelle de l'injustice

Nous vivons dans un monde où Satan

est dieu (II Cor. 4:4). Un jour, en

parlant des persécutions infligées aux

chrétiens, un écrivain dépeignit la

terre comme étant "un territoire occupé

par l'ennemi". Comme tel, tous

les systèmes d'administration souffrent

de certaines carences inévitables,

bien que nous devions reconnaître

que leur implantation soit

utile, sinon indispensable.

Du jour où Adam choisit de suivre

Satan plutôt que Dieu (Gen. 3:6),

l'humanité s'amena la malédiction

(Gen. 3:17). L'homme fut condamné

à suivre sa propre voie: l'humanité,

avec toutes les limites qui font son

apanage, a été contrainte de se gouverner

elle-même sans l'aide surnaturelle

de Dieu.

Un juge n'est qu'un être humain.

Il ne connaît pas tout. Il est sujet aux

tiraillements et aux excitations de la

nature charnelle, et, comme tout

homme, subit l'influence du diable.

Par voie de conséquence, la justice

se trouve aux mains d'êtres faillibles.

A maintes reprises, il s'est avéré que

des juges outrepassent leurs pouvoirs.

Cela arrive fréquemment dans le cas

de ceux qui jouissent d'un portefeuille

à vie et qui, par là, ne sont redeva-

(Suite page 27)

13

More magazines by this user
Similar magazines