Discipline : Assistance Primaire de l'Etat de la Santé - Gr.T. Popa

umfiasi.ro

Discipline : Assistance Primaire de l'Etat de la Santé - Gr.T. Popa

Cours (14 heures)

Discipline : Assistance Primaire de l’Etat de la Santé

1. Définition de l’épidémiologie, de la médicine préventive et de la médicine communautaire. Objectifs

principaux et compartiments de l’épidémiologie. Méthodes de travail et de recherche dans l’épidémiologie.

Prévention et enregistrement clinique des maladies dans la pratique d’assistance primaire de l’état de la santé

(définition, classification, contrôle, élimination, éradication).

2. Définition et structure générale du processus épidémiologique dans les maladies transmissible vs non-

transmissibles. Sources d’agents pathogènes : définition, catégories, attributs. Moyens et voies de

transmission. Réceptivité, non- réceptivité, résistance, immunité, fond immunitaire populationnel. Facteurs

favorisants / dynamisants de l’évolution du processus épidémiologique. Formes de manifestation du

processus épidémiologique.

3. Informations générales sur l’épidémiologie clinique, moléculaire, écologique et génétique. Causalité dans

l’épidémiologie et principes du raisonnement causal. Facteurs ayant un rôle dans la causalité. Analyse des

interactions et de la causalité.

4. Assistance primaire de l’état de la santé : définition, contenu. Principes et méthodes épidémiologiques

dans la santé communautaire.

5. Surveillance épidémiologique dans ladecine communautaire. Programmes prioritaires afin de surveiller

les maladies dans l’assistance primaire de l’état de la santé (cardiovasculaires, métaboliques, mentales et

cancer).

Laboratoires pratiques (18 heures)

1. Méthodes de travail de l’épidémiologie à l’aide d’applications dans l’assistance primaire de l’état de la

santé (observationnelle, descriptive, analytique et expérimentale). Incidence, prévalence, mortalité et

létalité : définition, classification, utilisation et interprétation dans la pratique épidémiologique

communautaire.

2. Catégories des études épidémiologiques : avantages, désavantages. Etudes de cohorte et études cas-

témoin. Notion de : risque relatif, rapport de cotes (odds ratio), risque attribuable. Exercices pratiques.

3. Enquête épidémiologique sur les maladies transmissible plus fréquentes dans la pratique d’assistance

primaire de l’état de la santé.

4. Enquête épidémiologique sur les maladies non- transmissible plus fréquentes dans la pratique d’assistance

primaire de l’état de la santé.

5. Screening épidémiologique : définition, catégories, programmes. Programmes type screening pour les

maladies transmissible et non- transmissible. Exercices pratiques : grippe, VIH/SIDA, maladies

cardiovasculaires, cancer et maladies génétiques.

6. Structure des programmes de santé pour la surveillance et le contrôle des maladies dans ladecine

communautaire. Exercices pratiques.

7. Mini- projet de programmes d’assistance primaire de l’état de la santé.


Sémiologie chirurgicale Cours (48 heures)

Sémiologie chirurgicale

1. Cours introductif: la place de la chirurgie dans la pratique médicale; l’histoire de la chirurgie

universelle et roumaine ; la chirurgie a Iasi ; les perspectives de la chirurgie dans l’entier de la

decine moderne ; chirurgie classique, moderne et chirurgies à invasion minimale, asepsie et

antisepsie; methodes et équipements d’asepsie; méthodes et substances classiques et modernes

d’antisepsie, préparation du chirurgien et du champ opératoire pour des interventions

chirurgicales ; organisation d’un service de chirurgie -2 heures

2. Evaluation du malade chirurgical (fiche d'observation de chirurgie): fonction respiratoire,

cardiocirculatoire, rénale et métabolique; pathologie associée (terrain) en chirurgie; risque

opératoire; préparation pre-opératoire et soins postopératoires; chirurgie élective et d’urgence.

Risque en chirurgie; complications en chirurgie; implications médico-légales - 2 heures

3. Hémorragies: généralités, classification, aspects chirurgicaux; hémostase; transfusion de sang

en chirurgie - 2 heures .

4. Infections en chirurgie: inflammation; infections localisées et généralisées, acutes et

chroniques; principes de traitement; notions générales d’antibiothérapie; infections nosocomiales

- 4 heures

5. Traumatismes - fermées (contusions des tissus principaux); ouvertes (plaies – classification

anatomo-pathologique, principes de traitement); poly traumatismes - 4 heures

6. Tumeurs bénignes et malignes - aspects chirurgicaux: caractéristiques générales; états

précancéreuses; principes de diagnostic et tratament; tumeurs multiples; screening; surveillance

et soins postop. des patients oncologiques - 2 heures

7. Transplant d’organes: notions générales, état actuel et perspectives du transplant d’organe dans

le monde et en Roumanie - 2 heures

8. Sémiologie chirurgicale du tète et cou. Notions anatomo-cliniques, signes et symptômes dans

la chirurgie cervico-céphalique - 2 heures.

9. Pathologie chirurgicale de la thyroïde et parathyroïdes - 4 heures

10. Sémiologie chirurgicale du thorax. Notions anatomo-cliniques, signes et symptômes dans la

chirurgie du thorax - 4 heures

11. Pathologie chirurgicale du sein: pathologie bénigne du sein (affections inflammatoires acutes

et chroniques, dysplasies mammaires, tumeurs); pathologie maligne du sein (cancer mammaire -

diagnostic, stadialisation, la place de la chirurgie dans le traitement multimodal) - 6 heures.


12. Sémiologie chirurgicale de l’abdomen. Notions anatomo-cliniques, signes et symptômes dans

la chirurgie de l’abdomen -6 heures

13. Hernies du paroi antero-lateral de l’abdomen. Eventrations, éviscérations: généralités, formes

topographiques, diagnostic, complications, principes de traitament - 6 heures

14. Sémiologie chirurgicale du membre inferieur et supérieur - heures.

Travaux pratiques (100 heures)

1. Organisation du service chirurgical et du bloc opératoire

2. Asepsie

3. Antisepsie

4. Examination clinique du malade chirurgical et préparation de la fiche d’observation

5. Exploration paraclinique et preparation préopératoire

6. Soins postopératoires

7. Instrumentaire chirurgical

8. Analgésie

9. Injections

10. Pansements

11. Andainage

12. Drainage

13. Ponctions

14. Tubages et lavages digestives

15. Préparation du colon. L’énéma

16. Sondage vésical

17. Soin des stomies

18. Hémostase

19. Suture

20. Cathétérisme vasculaire

21. Transfusion sanguine

22. Premiers secours dans les traumatisme

23. Infections

24. Tumeurs

25. Sémiologie chirurgicale du tête et cou

26. Sémiologie chirurgicale du thorax

27. Sémiologie chirurgicale de l’abdomen

28. Sémiologie chirurgicale des membres

29. Hernies

30. Pathologie mammaire


CHIRURGIE VASCULAIRE

Cours (6 heures)

1. Ischémie acute- 1 heure

Syndrome d’ischémie acute-

Embolie artérielle (étiologie , diagnostic )

Thrombose artérielle acute

Anévrisme disséquant d’aorte.

Pathologie traumatique artérielle et veineuse- 1 heure

Diagnostic précoce et orientation thérapeutique

Complications postopératoires dans la chirurgie vasculaire .

Soins postopératoires du malade vasculaire.

2. Artériopathies périphériques chroniques– (2 heures)

Etiopathogénie, signes cliniques, stadialisation (Leriche Fontaine , Rutherford)

Artériopathies périphériques : Diagnostic et traitement médico-chirurgical

Maladie aorto-iliaque -(, diagnostic, traitement)

Artériopathies périphériques chroniques (etiopathogénie, diagnostic, traitement)

Maladie Buerger

Anévrismes de l’aorte sous-rénale (diagnostic et traitement)

Pathologie vasculaire carotidienne

Maladie Raynaud

3. Maladie des veines – (2 heures)

Varices hydrostatiques (signes cliniques, diagnostic et traitement )

Insuffisance veineuse chronique (signes cliniques, diagnostic et traitement)

Syndrome post-thrombotique (traitement)

Maladie thromboembolique (etiopathogénie, diagnostic, traitement)

Travaux pratiques (10 heures)

1. Examen clinique du patient vasculaire

2. Stadialisation des patients avec artériopathies chroniques

3. Ischémie acute – diagnostic

4. Maladie aorto-iliaque (signes cliniques, diagnostic et traitement)

5. Artériopathie périphériques fémuro-poplitées - signes cliniques et diagnostic

6. Examination du pouls dans les zones d’élection


7. Examen Doppler artériel et veineux des membres inferieures

8. Pansement chez le patient vasculaire

9. Mesures d’urgence dans les traumatismes artérielles (mise des garrots, traitement d’urgence)

10. Investigations imagistiques: artériographie, phlébographie , angio-RMN .

11. Prothèses vasculaires, sondes Fogarty, fils de suture vasculaire: description, indications

d’usage

12. Amputations des membres inferieures – indications, prothèses (amputation du doigt, de la

jambe, de la cuisse)

13. Diagnostic clinique de la maladie variqueuse – l’épreuve du garrot

14. Diagnostic clinique du syndrome post-thrombotique .

CHIRURGIE PLASTIQUE

Cours (6 heures)

Brulures:

- Définition

- Notions d’anatomie de la peau

- étiologie

- diagnostic des lésions de brulure

- physiopathologie

- traitement général des brulures

- traitement local de la plaie brulée

- traitement chirurgical

- lésions particulaires de brulure

- traitement des séquelles post-combustionales

Travaux pratiques (10 heures)

- diagnostic de profondeur de la brulure

- estimation de la surface brulée

- toilette chirurgicale primaire des brulures

- calcule de l’ indice pronostique

- calcule du nécessaire de fluides dans les premières 24 heures

- plan thérapeutique chirurgical

- prévention des complications systémiques en brulures


L'Université dedecine et Pharmacie « Gr. T. Popa »

Faculté dedecine Général

Département de Pharmacologie – Algesiology

Code du

class

Anne

d’étude

Heurs pour 1 série / group (classes laboratoire ‐ CL) Forme de

teste

Total 1 année Semestre I Semestre II

Course CL Crédits Course LC Crédits Course LC Crédits Exam

MG3.2.1 III 30 45 6 30 45 6

La Pharmacologie de MG3.2.1 de programme analytique ‐ le Cours d'Algesiology (30 heures)

1. Les notions d'Introductive : la définition, l'objet de Pharmacologie, les divisions de Pharmacologie,

le développement monte la Pharmacologie ; Pharmacokinetique Général : absorbtion, le transport, la

distribution, le métabolisme, l'élimination de drogues ; accumulation, biodisponibilité, le demi

temps. (2 heures)

2. Pharmacodinamique général : mecanismes général de drogues › les actions, la relation de

structure‐effet, la relation de dose‐effet ; l'indice thérapeutique ; sinergism et l'antagonisme de

drogues ; les réactions défavorables de drogues. (2 heures)

3. La pharmacologie du parasympathetic le système nerveux : parasympathetic mimétique avec

l'action directe et indirecte. (2 heures)

4. La pharmacologie du parasympathetic le système nerveux :parasympatheticolitique

(antimuscarinique, ganglioplegique, curarizants). (2 heures) 5. La pharmacologie du simpathetic le

système nerveux : les stimulants du compatissant nerveux system.(2 heures)

6. La pharmacologie du simpathetic le système nerveux : blockers du simpathetic le système nerveux.

(2 heures)

7. La Pharmacologie du muscle lisse : les stimulants de la contraction de muscle lisse, les relaxants de

la contraction de muscle lisse. (2 heures)

8. La pharmacologie de l'autacoids : amines biologiquement actif › le système, peptides

biologiquement actif › le système. (2 heures)

9. La pharmacologie du système cardio‐vasculaire : anti‐ inotrops, anti arythmique, trophic les

médicaments veineux. Dislipidemiilor de pharmacologie (2 heures)

e


10. La pharmacologie de l'électrolytique de l’homéostasie et l'équilibre acide‐basic : les diurétiques,

anti‐ diurétiques (2 heures)

11. La pharmacologie du sang : anti les médicaments anémiques, les médicaments d'anti‐coagule, les

médicaments de fibrinolytique, les remplacements de plasma. (2 heures)

12. Algesiology : les anesthésiques locaux, l'anesthésique général et pré les médicaments

d'anesthésie (2 heures)

13. Algesiology : les analgésiques, antipyrétiques, anti incendiaire ; les drogues ont utilisé dans la

thérapie de goutte. (2 heures)

14. Algesiology : les analgésiques d'opioïdes. Anti‐toussant et les expectorants (2 heures)

15. Médicaments d'Imunopharmacology et antinéoplasique. (2 heures)

Le laboratoire classe (45 heures)

1. La sécurité gouverne : les règles pour suivre pendant les classes de Laboratoire de Pharmacologie.

Les notions d'Introductive, les directeurs actifs, les drogues, dopent des formes, pharmacopeia, les

critères de classification pour les drogues. Le drogue forme : les formes de drogue avec

l'administration orale. Le drogue forme avec buccale et pharyngo ‐l'administration de bronchique (3

heures)

2. . Le drogue forme : les formes de drogue avec l'administration conjonctivale. Le drogue forme avec

l'administration auriculaire. Le drogue forme avec l'administration nasale. Le drogue forme avec

l'administration rectale. Le drogue forme avec vaginal et l'administration d'urétral. Le drogue forme

avec l'administration cutanée. Le drogue forme avec l'administration de parentéral. (3 heures)

3. Les doses et les unités à mesurer dans la Pharmacologie. Le général gouverne pour écrire de

prescriptions. Les règles pour écrire de magistral, officinales et les prescriptions symbolisées. Les

règles pour écrire la prescription de magistral : la potion. J'essayer : la Pharmacologie Générale (3

heures).

4. Les règles pour écrire la prescription de magistral : le sirop, la potion aqueuse pour l'usage interne,

l'infusion et le colutorium, la solution d'eau dentifrice. Les règles générales de traitement pour les

intoxications. (3 heures)

5. Les règles pour écrire la prescription de magistral : la solution ophtalmique, les baisses de nez, les

baisses d'oreille, la solution d'inhalation, le lavement. Aigu et chroniquement l'intoxication avec

organophosphorés. (3 heures)

6. Les règles pour écrire la prescription de magistral : le cachet, le baume. L'intoxication avec

atropine. Aigu et chroniquement l'intoxication avec la nicotine. (3 heures)

7. Les règles pour écrire la prescription de magistral : Le pessaries, les suppositoires. Aigu et

chroniquement l'intoxication avec la cocaïne. Essayer deux : La Pharmacologie du Système nerveux

autonome. (3 heures)


8. Les règles pour écrire la prescription d'officinales. Les règles pour écrire la prescription symbolisée

: le sirop, la solution aqueuse pour l'usage interne. L'intoxication aiguë avec les dissolvants

organiques. (3 heures)

9. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les tablettes, la capsule, emballent. L'intoxication

avec les cyanure. L'intoxication aiguë avec les drogues de methemoglobinizante. (3 heures)

10. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les poudres de drogue pour l'usage interne, la

solution aqueuse pour la bouche se lave, la solution ophtalmique, les baisses de nez, les baisses

d'oreille. L'intoxication aiguë avec les substances corrosives. (3 heures)

11. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : inhalant la solution, la pulvérisation pour la

région orale et respiratoire. L'intoxication avec monoxyde de carbone. Intxication avec les métaux

lourds. (3 heures)

12. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les suppositoires, pessaries, les tablettes et le

baume vaginaux. La prescription forme pour les drogues de psychotrope et narcotique. Intoxication

aiguë et chronique avec l'éthanol. L'intoxication aiguë avec le méthanol. (3 heures)

13. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : la révision. Démonstrations pratiques :

Synergisme et l'antagonisme des drogues. La variation des drogues › les effets dépendent de la dose

et de la façon d'administration. La démonstration de l'effet diurétique de hidroclorotiazide. La

démonstration de l'effet analgésique de morphine. La démonstration de l'effet anti‐incendiaire de

phénylbutazone. La démonstration des anesthésiques généraux volatils. (3 heures)

14. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : la solution pour l'usage injectable, pulvérise

pour l'usage injectable, l'intoxication Aiguë avec l'acide d'acétylsalicylique. L'intoxication aiguë avec

le paracétamol. (3 heures)

15. Les règles pour écrire le magistral et la prescription symbolisée : la révision. Aigu et

chroniquement l'intoxication avec opioïdes. (3 heures)


L'Université dedecine et Pharmacie « Gr. T. Popa »

Faculté dedecine Général

Département de Pharmacologie – Algesiology

Code du

class

Anne

d’étude

Heurs pour 1 série / group (classes laboratoire ‐ CL) Forme de

teste

Total 1 année Semestre I Semestre II

Course CL Crédits Course LC Crédits Course LC Crédits Colloqium

MG4.1.1 IV 20 25 1 20 25 1 ‐ ‐ ‐

La Pharmacologie de MG4.1.1 de programme d'Analityque ‐ le Cours d'Algesiology (20 heures)

1. Les médicaments du système digestif : l'hyposulfite gastrique‐ et l'hyperacidité, anti ulcéreux,

drogues purgatif et de laxatif, facturer des médicaments de conduits, le foie médicaments protectifs.

(2 heures)

2. La pharmacologie du système nerveux moteur. Les drogues de Myorelaxant, antiparkinsonien

dope. (2 heures)

3. Anxiolytique, les calmants. Hypnotique. Anticonvulsivants. Les médicaments de l'état d'agitation.

(2 heures)

4. La pharmacologie du secteur psychique : neuroleptique, antidépresseur, anxiolytique, analeptique,

psychoanaleptique, psychotonique, euphorisante, phychomimetique. (2 heures)

5. La pharmacologie du système endocrine : les hormones de hypothalamique, les hormones de

hypophyse. (2 heures)

6. La pharmacologie du système endocrine : les hormones thyroïdiennes, anti les hormones

thyroïdiennes. L'influence pharmacologique du homéostasies de phosphore‐calcium. Les hormones

pancréatiques et oral anti‐ diabétique dope. (2 heures)

7. La pharmacologie du système endocrine : La glande hormones surrénales. Analogue et les

antagonistes du glucocorticoïdes. Hormones sexuelles. Analogue et les antagonistes des hormones

sexuelles. Contraception hormonale. (2 heures)

8. Chimiothérapies : Les caractéristiques de Pharmacocinétique et Pharmacodynamique de

chemotherapique antibactérien, antiviral, antifongique et anti tumoral. Antiseptiques et

e


désinfectants. Les antiseptiques avec l'administration du système. Quinolones, Sulfamides.

Trimetoprim (2 heures)

9. Les chimiothérapies : chemotherapique betalactamique, chloramphenicol, tétracycline,

chimiothérapique de polypeptide, aminoglycosides, macrolides, lincosamides, les drogues pour la

thérapie de tuberculose. dope pour la thérapie de lépreux. (2 heures)

10. Les chimiothérapies : antiviral, antifongique, antitumorale, antiparasites. (2 heures)

Les Classes de Laboratoire (25 heures)

1. La sécurité gouverne. (1 heure).

2. Révision : Les formes de drogue, gouverne pour écrire de magistral, officinales et les prescriptions

symbolisées. La révision : les médicaments de système cardio‐vasculaires. Anti hypertension dope. (3

heures)

3. Les règles pour écrire la prescription de magistral : la potion, le sirop, la potion aqueuse pour

l'usage interne, l'infusion et le colutorium, la solution d'eau dentifrice, la solution ophtalmique, les

baisses de nez, l'oreille tombe. Les médicaments du système digestif. La révision : les médicaments

anti‐ angine (3hours).

4. Les règles pour écrire la prescription de magistral : la solution d'inhalation, le lavement, le

pessaries, les suppositoires, le cachet, la solution pour l'usage injectable, pulvérise pour l'usage

injectable. Les médicaments du système nerveux moteur. La révision : les médicaments d'échec de

cœur. (3hours).

5. Démonstrations pratiques : La variation des drogues › les effets dépendent de la dose et de la

façon d'administration. La démonstration de l'effet diurétique de hidroclorotiazide. La démonstration

de l'effet analgésique de morphine. La démonstration de l'effet anti‐incendiaire de phénylbutazone.

La démonstration des anesthésiques généraux volatils. La démonstration de l'effet que les drogues

ont sur le Système Nerveux Central. (Tests du comportement). Les médicaments psychiques de

secteur. (3 heures).

6. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les tablettes, la capsule, emballent. La

pharmacologie du système endocrine. La révision : les médicaments de muscle de smotth. (3 heures).

7. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les poudres de drogue pour l'usage interne, la

solution aqueuse pour la bouche se lave, la solution ophtalmique, les baisses de nez, les baisses

d'oreille. La pharmacologie du système endocrine. La révision : les analgésiques, antipyrétiques, anti‐

incendiaires. (3 heures).

8. Les règles pour écrire le magistral et la prescription symbolisée. Chimiothérapique. La révision : les

médicaments pour les maladies respiratoires. (3 heures)

9. Les règles pour écrire le magistral et la prescription symbolisée. Chimiothérapique. La révision : les

médicaments du sang. (3 heures)


Discipline de Physiopathologie

Les cours de physiopathologie (40 h)

I. PHYSIOPATHOLOGIE GÉNÉRALE

1. GÉNÉRALITÉS SUR LES CONCEPTS DE SANTÉ, NORMAL ET MALADIE

1.1 Les concepts de santé et maladie: les caracteristiques générales de la maladie...........1h

1.2 L’évolution des maladies..............................................................................................1h

1.3 L’étiologie générale des maladies – les facteurs exogènes (chemiques, physiques,

biologiques, iatrogéniques) et les facteurs endogenes (genetiques, hormonaux,

comportamentales)........................................................................................................1h

1.4 La pathogénie générale...............................................................................................2,5h

1.4.1 Le stress et l’adaptation, mécanismes de stress; la réponse au stress, réaction de

l'adaptation générale et ses mécanismes régulateurs; stress psychique et

maladies somatiques – un modèle de maladaptation; les théories

psychosomatique, behavioriste, psychodynamique, socioculturel et la

neuroscience psychosomatic, behavioral, psychodynamic, sociocultural and

neuroscience related theories.

1.4.2 Adaptation cellulaire – types d'adaptation (hyperplasie, hypertrophie, atrophie

et metaplasie)

1.4.3 La lésion cellulaire et la mort cellulaire. La lésion ischémique et lésion du

reperfusion. Nécrose et apoptosis.

2. REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË ...............................................................1,5h

2.1.1 Définition, généralités

2.1.2 Les modifications vasculaires de l'inflammation aiguë

2.1.3 Les événements cellulaires de l'inflammation aiguë

2.1.4 Médiateurs chimiques de l'inflammation (cellulaires et plasmatiques)

2.1.5 La cicatrisation et l'inflammation chronique

2.1.6 Les anomalies de réaction inflammatoire

3. PHYSIOPATHOLOGIE DE CHOC..........................................................................1,5h

3.1 Types de choc

3.2 Modifications hémodynamiques en état de choc (non progressif)

3.3 Microcirculation en état de choc, des mécanismes progressives en état de choc

3.4 L’evolution du choc

3.5 Le syndrome de défaillance multiviscérale

3.6 D'autres manifestations de l'insuffisance circulatoire aiguë

4. LES MODIFICATIONS DE REGULATION DE LA TEMPERATURE.............1h

4.1.1 La fièvre - définition, étiologie; pathogénie,'évolution, conséquences

4.1.2 Hypertermia - choc thermique, l’hyperthermie maligne

4.1.3 L'hypothermie

5. PHYSIOPATHOLOGIE DU METABOLISME DES HYDRATES DE CARBONE.2h

5.1 Le diabète sucré (DS) - Définition et classification

5. 2 L'étiologie et la pathogenèse du diabète de type 1

5. 3 L'étiologie et la pathogenèse du diabète de type 2

5. 4 Les caractéristiques métaboliques du diabète

5. 5 Les complications chroniques du diabète – les micro et macroangiopathies

diabétiques


5. 6 Les complications aiguës du diabète – la come acido-cétosique, la come

hyperosmolaire et la come hypoglycémique

5. 7 L'hypoglycémie

6. PHYSIOPATHOLOGIE DU METABOLISME DES PROTEINES.........................1h

6.1 Physiopathologie des dysproteinemies

6.2 Physiopathologie des acides aminés

6.3 Physiopathologie du métabolisme de l'acide urique et des produits terminaux du

métabolisme des protéines

7. PHYSIOPATHOLOGIE DU METABOLISME DES LIPIDES................................1h

7.1 Les hyperlipoprotéinémies primaires

7.2 Les hyperlipoprotéinémies secondaires: diabète, alcoolisme, maladies endocriniennes,

rénales et nutrition déséquilibrée

8. PHYSIOPATHOLOGIE DE L'EQUILIBRE HYDROELECTROLYTIQUE.......1h

8.1 Physiopathologie des déshydratations

8.2 Physiopathologie des hyperhydratations

8.3 Physiopathologie du métabolisme du sodium

8.4 Physiopathologie du métabolisme du potassium

9. PHYSIOPATHOLOGIE DE L'EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE.............................1h

1.1 Les acidoses métaboliques et respiratoires

1.2 Les alcaloses métaboliques et respiratoires

10. PHYSIOPATHOLOGIE DU METABOLISME DU CALCIUM ET PHOSPHATE.1h

10.1 Les hyper et hypocalcémies

10.2 Les hyper and hypophosphatémies

10.1Les maladies par la deposition anormal des phosphate et calcium dans l’os

11 PHYSIOPATHOLOGIE DE LA CANCEROGENESE ET DE LA PROGRESSION

TUMORALE…………………………………………………………………………1,5h

11.1 Généralités

11.2 Étiologie du cancer

11.3 Bases génétiques de l'oncogenèse - proto et antioncogenes

11.4 Les défauts dans la réponse immunitaire spécifique antitumorale

11.5 La biologie du cancer - la inititation, la promotion, la conversion et la progression, la

croissance tumorale et l'angiogenèse

11.6 Les syndromes paranéoplasiques

11.7 Les marqueurs tumoraux

II. PHYSIOPATHOLOGIE DES GRANDES SYSTÈMES

1. PHYSIOPATHOLOGIE DES GLOBULES ROUGES…………………………… 2 h

1.1 Physiopathologie des anémies

1.2 Définition, classification, mécanismes généraux de l'adaptation à l'anémie

1.3 Anémies du déficit de cellules souches - anémie aplasique

1.4 Anémies du déficit de cellules progénitrices - l'anémie des maladies chroniques,

maladies rénales, l'anémie sidéroblastique

1.5 Anémies du déficit de cellules précurseurs: l'anémie ferriprive, l'anémie

mégaloblastique


1.6 Les anémie hémolytiques – les anémies intracorpusculaires (sphérocytose, la

déficience en G6PDH, thalasemies, l'anémie falciforme) et les anémies

extracorpusculaires

1.7 Anémie hémorragique aiguë

1.8 Physiopathologie des polyglobulies

1.8.1 La polyglobulie essentielle

1.8.2 La polyglobulie secondaire

2. PHYSIOPATHOLOGIE DE L'HEMOSTASE ET DE LA FIBRINOLYSE……..2h

2.1 Troubles de l'hémostase primaire – vasculaires et thrombocitaires

2.2 Troubles de secondaire hemostasis – troubles de la coagulation

2.3 La coagulation intravasculaire disséminée - définition, étiologie, mécanismes et

évolution

3. PHYSIOPATHOLOGIE DE L'APPAREIL RESPIRATOIRE…………………..2,5h

3.1 Physiopathologie de l'insuffisance respiratoire

3.1.1 L'insuffisance respiratoire de type I - les mécanismes de l'hypoxémie

3.1.2 L'insuffisance respiratoire de type I - les mécanismes de l’hypoventilation

3.1.3 Physiopathologie de la dyspnée

3.1.4 Physiopathologie de la cyanose

3.2 Physiopathologie des maladies pulmonaires

3.2.1 L’asthme

3.2.2 La bronchopneumopathie chronique obstructive

3.2.3 L’oedème pulmonaire aiguë

3.2.4 Les maladies de la plèvre - épanchement pleural, pneumothorax

3.2.5 Le syndrome de détresse respiratoire aiguë

4. PHYSIOPATHOLOGIE DU SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE

4.1 Physiopathologie de la pression artérielle……………………………………….2h

4.1.1 L'hypertension artérielle primaire et secondaire

4.1.2 L’hypertension maligne

4.1.3 L’hypotension artérielle

4.2 Physiopathologie de la cardiopathie ischémique……………………………….3,5h

4.2.1 Physiopathologie de l'athérosclérose - facteurs de risque, mécanismes,

évolution

4.2.2 Les déterminants de la demande en oxygène du myocarde et les modifications

pathologiques

4.2.3 Les déterminants des besoins en oxygène du myocarde et les modifications

pathologiques

4.2.4 Physiopathologie de l'angine de poitrine, les types d'angines et les

caractéristiques physiopatologiques

4.2.5 Physiopathologie de l'infarctus du myocarde - mécanismes, évolution,

complications

4.2.6 Physiopathologie des arythmies

4.3 Physiopathologie de l'insuffisance cardiaque………………………………….2h

4.3.1 L’etiologie - déterminants et facteurs

4.3.2 Les mécanismes compensatoires précoces et tardives dans l'insuffisance

cardiaque

4.3.3 Mécanismes de décompensation cardiaque


4.3.4 Physiopathologie de l'oedème cardiaque

4.3.5 Types de l'insuffisance cardiaque

4.3.6 Effets systémiques de l'insuffisance cardiaque

5. Physiopathologie du système gastro-intestinal ……………………………………..2h

5.1 Physiopathologie de la cavité buccale et de l'oesophage

5.2 Physiopathologie de la gastrite

5.3 Physiopathologie de l'ulcère gastro-duodénal

5.4 Physiopathologie de maladies intestinales - sprue, la recto-colite ulcéro-hémorragique,

maladie de Crohn, maladie de Whipple

5.5 Physiopathologie de la malabsorption

6. Physiopathologie du pancréas exocrine…………………………………………….1h

6.1 La pancréatite aiguë - étiologie, mécanismes, évolution, complications

6.2 La pancréatite chronique - étiologie, mécanismes, évolution, complications

7. Physiopathologie hépatique………………………………………………………….2h

7.1 Dysfonction hépatocellulaire

7.1.1 Les troubles de l'interconversion du métabolisme du substrat et la production

d'énergie

7.1.2 Les troubles de la synthèse des protéine

7.1.3 Les troubles de détoxication du foie, de la solubilisation et des mécanismes de

transport

7.1 Physiopathologie de l'hypertension portale

7.2 Physiopathologie de l'encéphalopathie hépatique

7.3 Physiopathologie du syndrome hépatorénal

8. Physiopathologie du système rénal…………………………………………………..3h

8.1 Les modifications pathologiques de la filtration glomérulaire - diurèse, protéinurie,

hématurie

8.2 Les modifications pathologiques des fonctions tubulaires - proximale et distale

8.3 Physiopathologie du syndrome néphrotique

8.4 Physiopathologie de l'insuffisance rénale aiguë

8.5 Physiopathologie de l'insuffisance rénale chronique

Les travaux pratiques de physiopathologie (50 h)

1. Exploration de la réponse inflammatoire: les phénomènes généraux………………….1,5h

2. Exploration de la réponse inflammatoire: les phénomènes locaux…………………….1,5h

3. Exploration de la pathologie leucocytaires I – les tests de dépistage…………………..1,5h

4. Exploration de la pathologie leucocytaires II – les tests analytiques et des tests de

diagnostic dans les leucémies…………………………………………………………..1,5h

5. Exploration de la pathologie du système nerveux central: liquide céphalo-rachidien,

l'électroencéphalographie (EEG)……………………………………………………….1,5h

6. Exploration de la pathologie des globules rouges I - les tests de dépistage……………2h

7. Exploration de la pathologie des globules rouges I – les tests analytiques…………….2h

8. Exploration de la pathologie de l'hémostase primaire………………………………….1,5h

9. Exploration de la pathologie de l'hémostase secondaire………………………………..2,5h


10. Exploration de la pathologie respiratoire I: contrôle de la ventilation, le diagnostic des

dysfonctionnements ventilatoire………………………………………………………..1,5h

11. Exploration de la pathologie respiratoire II: les échanges gazeux, les tests de

bronchomotricité………………………………………………………………………..1,5h

12. Exploration de la pathologie du métabolisme des lipides ……………………………...1,5h

13. ECG pathologique I: les aspects normaux de l’ECG: troubles auriculaires et

Ventriculaires……………………………………………………………………………….1,5 h

14. ECG pathologique II: troubles de la conduction des impulsions ………………………1,5h

15. ECG pathologique III: troubles de rythme cardiaque……………………………………2h

16. ECG pathologique IV: l'ischémie myocardique et l'infarctus du myocarde……………..2h

17. ECG pathologique V: aspects des troubles électrolytiques……………………………..1,5h

18. Exploration de la pathologie cardio-vasculaires: échocardiographie, phonocardiographie,

le pouls carotidien ………………………………………………………………………1,5h

19. Exploration de la pathologie cardio-vasculaires : les artères, veines, capillaires……….1,5h

20. Exploration de la pathologie oesophagienne et gastriques……………………………2h

21. Exploration de la pathologie intestinales et pancréatiques…………………………….2h

22. Exploration de la pathologie hépatique et des voies biliaires…………………………2h

23. Exploration de la pathologie rénale - les tests statiques……………………………..1,5h

24. Exploration de la pathologie rénale - les tests dynamiques………………………….1,5h

25. Exploration de la pathologie du métabolisme des hydrates de carbone – les syndromes

hyperglycémiques ……………………………………………………………………2 h

26. Exploration de la pathologie du métabolisme des hydrates de carbone – les syndromes

hypoglycémiques……………………………………………………………………1,5 h

27. Exploration de la pathologie du métabolisme des protéines………………………..1,5h

28. Exploration de la pathologie du métabolisme des lipides …………………………..1,5h

29. Exploration de la pathologie d’équilibre hidroelectrolytique……………………….1,5h

30. Exploration de la pathologie d’équilibre acido-basique…………………………….1,5h


LA METHODOLOGIE DE LA DOCUMENTATION ET DE LA RECHERCHE

SCIENTIFIQUE MEDICALE

Cours (16 heures)

1. CONCEPTES ET DIRECTIONS

Objectives générales du cours.

La recherche scientifique et l’évolution de ladecine.

Les principales tendances dans la recherche scientifique médicale contemporaine.

Le langage médicale, la terminologie médicale – évolution, influences, difficultés.

Concepts et termes de base.

2. LA DOCUMENTATION SCIENTIFIQUE

Motivation et définition de la documentation scientifique.

Types de documentes scientifiques.

Modalités de documentation.

Les phases de la documentation : chois des sources des information, principes de la

recherche, sélection des documents, analyse documentaire (évaluation critique des

informations).

Les standards pour l’organisation des centres de documentation.

Principes générales de structuration et de stockage des informations dans une base des

données. Access aux bases des données médicaux.

Utilisation de l’INTERNET pour une documentation a distance – concepts et

terminologie de base – éléments positives et négatives.

Server et bases de données des problèmes biomédicaux. Principes et méthodes de

recherche.

3. LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN MEDECINE

Types des personnalités et caractéristiques fondamentales d’un chercheur scientifique.

La motivation d’un chercheur scientifique.

La chois d’une thème de recherche – l’originalité des idées.

L’experiment (étapes) : les hypothèses de travail, l’organisation d’experiment, le modèle

expérimental, la collection et l’enregistrement des données, l’analyse critique des

résultats.

L’hypothèse et l’observation.

L’intuition et l’imagination dans l’investigation scientifique.

Le raisonnement et la stratégie pour l’établissement de la méthodologie de travail et

l’évaluation des résultats.

4. LES BASES SCIENTIFIQUES DU RAISONEMENT CLINIQUE.

L’EVOLUTION DU DIAGNOSTIQUE MEDICAL. LA MEDECINE BASEE

SUR DES PREUVES SCIENTIFIQUES.

Définitions, critères de sélection des publications ; types d’études ; caractéristiques du

protocole en relation de l’idée de la recherche ; le niveau des preuves et la gradation des

recommandations.

Types d’étude utilisée : la recherche des facteurs de risque ou des causes de la maladie,

l’évaluation des performances des testes de diagnostique, la décision thérapeutique,

l’évaluation du pronostique.

Types d’études : structure, déroulement.

Utilisation des testes statistiques pour évaluation de la signifiance des résultats.


5. LES CARACTERISTIQUES ESSENTIELS DE CERTAIN DECOUVERTES.

Modèles expérimentaux consacrés.

Reconstitution des étapes d’une découverte importante pour ladecine du XX-ieme

siècle.

6. ELABORATION ET PRESENTATION D’UNE PAPIER SCIENTIFIQUE.

Types des travaux scientifiques.

Rédaction d’une papier : regles de base, structure générale, modalités d’illustration,

conception du texte dans une langue de circulation internationelle.

Originalité et rapport avec les informations bibliographiques.

Le chois du journal approprié pour la publication, regles internationaux de publication.

Techniques de technoredaction et de préparation du manuscrit.

Préparation d’un papier pour la présentation orale : regles de base, réalisation du matériel.

Préparation d’un papier en formate POSTER.

La revue générale : but, élaboration, présentation.

Le memopire de licence : organisation, étapes d’élaboration, présentation.

La thèse de doctorat et sciences.

7. EVALUATION D’UTILITE D’UNE PAPIER SCIENTIFIQUE MEDICALE.

La lecture critique d’un article.

Grilles d’évaluation d’après les critères de la méthodologie d’étude.

Critères d’évaluation pour : le referait général, la licence, la thèse de doctorat es sciences.

8. ETIQUE DANS LA RECHERCHE EN MEDECINE.

La bioéthique.

La médecine et l’écologie.

Erreurs et fraudes dans la recherche biomédicale.

9. L’ETAT ACTUEL DANS LA RECHERCHE DU SUPPORTE SCIENTIFIQUE

DANS LE CAS DES METHODES MEDICALES « NONOFFICIELLES »

10. LA MEDECINE ET LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MEDICALE EN

CONTEXT INTERNATIONAL.

Travaux pratiques (16 heures)

1. LES PRINCIPALES TENDENCES DANS LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MEDICALE CONTEMPORAINE.

Types de documentes.

Modalités de documentation.

Access aux bases des données médicaux.

Utilisation de l’INTERNET pour une documentation a distance – concepts et

terminologie de base – éléments positives et négatives.

Server et bases de données des problèmes biomédicaux. Principes et méthodes de

recherche.

2. LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN MEDECINE.

La chois d’une thème de recherche – l’originalité des idées.

L’experiment (étapes) : les hypothèses de travail, l’organisation d’experiment, le modèle

expérimental, la collection et l’enregistrement des données, l’analyse critique des

résultats.

L’hypothèse et l’observation scientifique.


L’intuition et l’imagination dans l’investigation scientifique.

Le raisonnement et la stratégie pour l’établissement de la méthodologie de travail et

l’évaluation des résultats.

3. LA MEDICINE BASEE SUR PREUVES SCIENTIFIQUES.

Définitions, critères de sélection des publication ; types d’étude ; caractéristiques du

protocole en relation de l’idée de la recherche ; le niveau des preuves et la gradation des

recommandations.

Types d’étude utilisée : la recherche des facteurs de risque ou des causes de la maladie,

l’évaluation des performances des testes de diagnostique, la décision thérapeutique,

l’évaluation du pronostique.

Types d’études : structure, déroulement.

Utilisation des testes statistiques pour évaluation de la signifiance des résultats.

4. CARACTERISTIQUES ESSENTIELS DE CERTAIN DECOUVERTES.

Modèles expérimentaux consacrés.

Reconstitution des étapes d’une découverte importante pour ladecine du XX-ieme

siècle.

5. ELABORATION ET PRESENTATION D’UNE PAPIER SCIENTIFIQUE.

Types des travaux scientifiques.

Critères de rédaction, normes de publication

Préparation d’un papier pour la présentation orale : regles de base, réalisation du matériel.

Préparation d’un papier en formate POSTER.

La revue générale : but, élaboration, présentation.

Le memoire de licence : organisation, étapes d’élaboration, présentation.

6. EVALUATION D’UTILITE D’UNE PAPIER SCIENTIFIQUE MEDICALE.

La lecture critique d’un article.

Grilles d’évaluation d’après les critères de la méthodologie d’étude.

Critères d’évaluation pour : la revue générale, le memoire de licence, la thèse de doctorat

es sciences.

7. LA MEDECINE ET LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MEDICALE EN

CONTEXT INTERNATIONAL.

Organisation de l’assistance médicale.

Particularités de l’activité de la recherche

Associations professionnelles et scientifiques internationales.

BIOSTATISTIQUE MEDICALE

Cours – 2 heures

La définition des échantillons d’étude. Test T, ANOVA, Chi square, Kaplan Meier.

Travaux pratiques – 8 heures

1. La définition des échantillons d’étude, 2 heures

2. Comparaison par Test T, ANOVA, 2 heures

3. Comparaison par Test Chi square, 2 heures

4. Analyse de survie par méthode Kaplan Meier, 2 heures.


Discipline Morpho-pathologie

Cours (45 h)

I er SEMESTRE

1.INTRODUCTION A L’ETUDE DE LA MORPHOPATHOLOGIE

Objet d’étude la morphopathologie. Méthodes d’étude et diagnostique. Notions morpho –

fonctionnelles sur les lésions, les processus pathologiques et les maladies. Classification

des processus pathologiques.

PATHOLOGIE CELLULAIRE. Lésions cellulaires réversibles et irréversibles. Nécrose

et apoptose. Réactions cellulaires d’adaptation : atrophies, hypertrophies, métaplasies.

Accumulations intracellulaires : lipides, protéines, glycogène, pigments.

LESIONS EXTRACELLULAIRES. Hyalinose, Amyloidose. Calcification

pathologique : dystrophique et métastatique.

2. INFLAMMATION AIGUE ET CHRONIQUE

Généralités sur le processus inflammatoire. Inflammation aigue : modifications

vasculaires, étapes cellulaires : diapédèse et phagocytose. Médiateurs chimiques de

l’inflammation. Classification de l’inflammation à prédominance exsudative.

Inflammation séreuse. Inflammation fibrineuse. Inflammation suppurative et purulente.

Possibilités d’évolution de l’inflammation aigue. Abcès et flegmon, septicémies et

septico – pioémies.

Inflammation chronique. Définition et causes. Aspects histopathologiques. Inflammation

granulomatose : inflammation tuberculeuse, inflammation syphilitique ; granulome de

corps étranger; sarcoïdose.

REPARATION TISSULAIRE (Processus de guérison)

Régénération. Réparation par tissu conjonctif (fibrose) et organisation conjonctive.

Guérison des plaies.

3. NEOPLASIE Définitions. Nomenclature. Traits généraux des néoplasmes bénignes et

malignes : différenciation et anaplasie ; taux de croissance ; invasion locale, métastase ;

voies de dissémination. Lésions prénéoplasiques. Base moléculaire du cancer. Biologie

de la croissance tumorale. Immunité antitumorale. Aspects cliniques des tumeurs.

Graduation et stades des néoplasmes malins. Notions générales sur les méthodes anatomo


– pathologiques d’investigation dans le diagnostique de la néoplasie. Classification des

tumeurs. Traits morpho – cliniques des néoplasmes bénignes : néoplasmes bénignes

épithéliales et conjonctives. Morphologie des carcinomes. Morphologie des sarcomes.

Morphologie des néoplasmes dysembryoplasiques.

4. TROUBLES DE LA CIRCULATION SANGUINE

L’hyperémie active et la stase sanguine. Les hémorragies.

La thrombose. Le syndrome de coagulation disséminée. L’embolie : la thromboembolie

pulmonaire et systémique, l’embolie lipidique, l’embolie de liquide amniotique et

l’embolie gazeuse.

L’ischémie acute et chronique. L’infarctus – types d’infarctus. La production des

nécroses. Les oedèmes. Les lésions morphologiques du choc irréversible.

5. PATHOLOGIE DE L’APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE

Les lésions vasculaires. L’artériosclérose : athérosclérose, médio-calcinose,

artériosclérose. Les artérites : classification, artérites infectieuses, vasculites nécrosantes

systémiques. Anévrismes : classification, types d’anévrismes. Dissection d’aorte.

La pathologie des veines : thrombophlebites, phlébothromboses. Varices.

Les lésions du coeur : angiocardiopathies congénitales ; la cardiopathie ischémique :

l’angine pectorale l’infarctus de myocarde, la mort subite. La cardiopathie ischémique

chronique. L’hypertension artérielle systémique. Cardiomyopathies primaires et

secondaires. Myocardites. Rhumatisme cardiaque aigu et chronique. Endocardites

infectieuses. Valvulopathies acquises. La pathologie du péricarde.

6. PATHOLOGIE DU SYSTEME RESPIRATOIRE

La pathologie des voies respiratoires : rhinopharyngites, laryngites, trachéites et

bronchites. Atélectasie. Broncho-pneumopathie chronique obstructive : la bronchite

chronique, les bronchiectasies, l’asthme bronchique et l’emphysème.

Infections pulmonaires : La pneumonie bactérienne. La bronchopneumonie. Les

pneumonies interstitielles (la pneumonie atypique primaire). Les abcès pulmonaires. La

tuberculose pulmonaire : la tuberculose pulmonaire primaire, la tuberculose pulmonaire

secondaire (réactivée), la tuberculose pulmonaire progressive. La pneumonie chez les

malades immunocompromis.


Maladies interstitielles diffuses: pneumoconioses, sarcoïdose, fibrose pulmonaire

idiopathique. Les tumeurs broncho-pulmonaires : carcinome bronchogénique, syndromes

paranéoplasiques, carcinome bronchiolo-alvéolaire, tumeurs neurœndocrines, métastases

pulmonaires. La pathologie de la plèvre : fuites pleurales, pleurésies et tumeurs pleurales

primaires et secondaires.

7. PATHOLOGIE DE L’APPAREIL URINAIRE (3 HEURES)

Anomalies congénitales.

Néphropathies glomérulaires : les syndromes cliniques : altérations histologiques ;

pathogenèse des lésions glomérulaires : la déposition de complexes immuns in situ, la

néphrite anti-membrane basale glomérulaire, anticorps anti-cellules glomérulaires,

l’activation de la voie alterne du complément. La glomérulonéphrite proliférative aigue

diffuse post-infectieuse. La glomérulonéphrite rapidement progressive (avec croissants).

La glomérulonéphrite membraneuse (la glomérulopathie membraneuse). La maladie

avec modifications minimes (la néphrose lipoïdique). La glomérulonéphrite

membranoproliférative. La néphropathie à IgA ( la maladie de Berger). La

glomérulonéphrite nécrosante et proliférative en foyer (la glomérulopathie en foyer). La

glomérulonéphrite chronique. Lésions glomérulaires en maladies systémiques.

Néphropathies tubulo-interstitielles : la nécrose tubulaire aigue ; la néphrite tubulointerstitielle

: pielonéphrites aigues, chroniques, la néphropathie de reflux, la néphrite

tubulo-interstitielle indue par les médicaments et les toxines. Néphropathies vasculaires :

la néphroangiosclérose bénigne et maligne ; la sténose de l’artère rénale.

L’obstruction de la voie urinaire (l’uropathie obstructive). Les tumeurs rénales.

La morpho pathologie de la vessie urinaire et des voies urinaires : anomalies

congénitales, inflammations, tumeurs bénignes et malignes.

8. PATHOLOGIE DE LA VOIE DIGESTIVE (3 HEURES)

La pathologie de l’oesophage : anomalies congénitales, oesophagites et tumeurs.

La pathologie de l’estomac : anomalies congénitales, gastrites aigues et chroniques.

L’ulcère gastro-duodénal. Les tumeurs bénignes et malignes.

La pathologie de l’intestin grêle et du colon : Anomalies congénitales. Entérocolites

infectieuses. Maladies inflammatoires chroniques idiopathiques : la maladie de Crohn, la

colite ulcéreuse. Tumeurs bénignes et malignes.


La pathologie de l’appendice : appendicites aigues et chroniques; tumeurs.

II eme SEMESTRE

1. PATHOLOGIE DU FOIE, DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS

EXOCRINE

La pathologie du foie : L’ictère et la cholestase. Les hépatites infectieuses virales aigues

et chroniques. Les infections bactériennes, parasitaires et helminthiques. L’hépatite autoimmune.

Hépatites induites par les médicaments et les toxiques : affections hépatiques

alcooliques. Erreurs génétiques du métabolisme : l’hémochromatose, la maladie de

Wilson, le déficit de alpha-1-antitripsine, l’hépatite néonatale. La cirrhose hépatique.

L’hypertension portale. Tumeurs bénignes et malignes.

La pathologie des voies biliaires : la lithiase biliaire. La cholangite aigue et chronique. La

cholécystite aigue et chronique. Le carcinome de la vessie biliaire et des voies biliaires

extrahepatiques.

La pathologie du pancréas exocrine : Mucoviscidose. Les pancréatites aigues et

chroniques. Les tumeurs bénignes et malignes.

2. PATHOLOGIE DU SYSTEME HEMATOPOÏETIQUE ET LYMPHOÏDE

La morphologie des anémies, des polycythémies. Leucémies et maladies

mieloproliferatives : leucémies aigues, la leucémie myéloïde chronique, leucémies

lymphocytaires chroniques. Les dyscrasies plasmocytaires.

Les lymphadenites réactives. Les lymphomes malins : les lymphomes non Hodgkiniens et

la maladie de Hodgkin.

La pathologie splénique : le substrat morphologique des splénomégalies.

3. PATHOLOGIE DE L’APPAREIL GENITAL MASCULIN

Malformations, orchiépididymites aigues et chroniques. Les tumeurs du testicule et de la

prostate.

4. PATHOLOGIE DE L’APPAREIL GENITAL FEMININ

Méthodes morphologiques d’investigation. La pathologie du col utérin : cervicites,

polypes endocervicaux, la néoplasie intra épithéliale cervicale, carcinome squamocellulaire.

La pathologie du corps utérin : l’endométriose, endométrites, lésions

dishormonales, tumeurs bénignes et malignes. La pathologie du salpinge : inflammations

aigues et chroniques, tumeurs. La pathologie de l’ovaire : inflammations, l’ovaire


polycystique, pseudotumeurs et tumeurs. La pathologie de la grossesse : les

inflammations placentaires, la grossesse ectopique, la maladie du trophoblaste

gestationnel.

La pathologie de la glande mammaire : troubles de développement, inflammations,

lmastopathie fibrocystique, tumeurs bénignes et malignes. Méthodes de diagnostique

morphologique du carcinome de glande mammaire.

5. PATHOLOGIE DU SYSTEME ENDOCRINIEN

La pathologie de la glande hypophyse : adénomes.

La pathologie de la glande tyroïde : l’hyperthyroïdisme (crétinisme, mixoedème),

l’hyperthyroïdisme (thyréotoxicose), la maladie de Basedow-Braves, thyroïdites aigues et

chroniques, le goitre diffus non toxique simple, le goitre multi nodulaire, tumeurs

bénignes et malignes.

La pathologie des glandes parathyroïdiennes : l’hyperparathyroïdie primaire et

secondaire.

La pathologie des glandes corticosurrénales : l’hyper-adrénalisme (syndrome de

Cushing), hyperaldostéronisme primaire, syndromes adréno-génitaux, déficit en 21hydroxilase,

insuffisance adréno-corticale aigue primaire (syndrome de Waterhouse-

Friderichsen), insuffisance chronique primaire (maladie de Addison). Tumeurs adrénocorticales.

La pathologie de la médullaire surrénale : phéochromocytome, neuroblastome.

6. PATHOLOGIE DU SYSTEME OSSEUX SQUELETTIQUE (30 minutes)

La pathologie des os : Maladies associées à la matrice anormale : l’ostéoporose. Maladies

associées à des déficits de la homéostasie des minéraux : le rachitisme et l’ostéomalacie.

Infections : ostéomyélites pyogènes, tuberculose osseuse. Tumeurs osseuses.

7. PATHOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUES

Myopathies inflammatoires, myopathies toxiques. Maladies de la jonction

neuromusculaire : la miastenia gravis.

8. PATHOLOGIE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

Malformations. Lésions vasculaires traumatiques : l’hématome épidural et sous dural.

Maladies cérébro-vasculaires : l’infarctus cérébral, l’hémorragie intracérébrale et

l’hémorragie sous-arachnoïdienne. L’encéphalopathie hypertensive. Infections :


méningites aigues bactériennes et virales. Infections suppurées aigues en foyer : l’abcès

cérébral, l’empyème sous dural, abcès extradurales. Méningo-encéphalites bactériennes

chroniques : la tuberculose, le néurosyphilis. Tumeurs primaires et secondaires.

Travaux pratiques (75 heures)

I er SEMESTRE

1. METHODES ET TECHNIQUES D’ETUDES DE LA MORPHOPATHOLOGIE

L’étude des lésions pendant la vie chez le malade. Modalités d’obtenir des prélevés

tissulaires (la biopsie). Modalités de traitement des biopsies pour établir le diagnostique

histopathologique. Modalités de récolte des produits contenant des cellules pour le

cytodiagnostique. Technique de réalisation des frottis. Le diagnostique histopathologique

et le cytodiagnostique. L’étude des lésions post mortem. Notions d’organisation et

fonctionnement des services d’anatomie pathologique dans les hôpitaux. La technique de

nécropsie. La rédaction d’un protocole de nécropsie.

2. PROCESSUS PATHOLOGIQUES CELLULAIRES Lésions cellulaires élémentaires :

la dégénération vacuolaire, la nécrose. Réactions cellulaires d’adaptation : l’atrophie,

l’hypertrophie et l’hyperplasie. ACCUMULATIONS INTRACELLULAIRES

Prédominantes cellulaires : Accumulations intracellulaires de pigments : l’ictère,

l’hémosidérose, la lipofuscinose ; Accumulations intracellulaires de lipides : la stéatose

hépatique et rénale, la cholesterolose, l’aterosclerose.

Prédominantes extracellulaires : l’hyalinose, l’amiloidose. Calcifications pathologiques :

la lithiase biliaire et urinaire, la néphrocalcinose.

4. TROUBLES CIRCULATOIRES

Lésions déterminées par des troubles de la circulation sanguine: l’hyperémie active et

passive. Les principaux types d’hémorragies. La thrombose. L’infarctus. Les oedèmes.

5. L’INFLAMMATION ET LA GUERISON La morphologie des inflammations aigues.

Les modifications morphologiques du foyer inflammatoire. La classification et la

morphologie des principaux types d’inflammations exsudatives : séro-fibrineuse,

purulente. La morphologie des inflammations granulomatoses. L’inflammation

tuberculose. L’inflammation syphilitique. Inflammations produites par des fongus,

protozoaires et helminthes. Le processus de régénération et réparation conjonctive. Le

tissu de granulation, l’organisation conjonctive.


6. LA MORPHOLOGIE DES TUMEURS

La morphologie des tumeurs épithéliales bénignes : papillome, polype adénomatose.

Adénome. La morphologie des tumeurs conjonctives bénignes : lipome, léiomyome,

chondrome, ostéome, hémangiome capillaire, hémangiome caverneux. La morphologie

des carcinomes : carcinome épidermoïde différencié, carcinome basocellulaire,

adénocarcinome différencié tubulaire, métastase de carcinome dans le ganglion

lymphatique. La morphologie des principales catégories de sarcomes : fibrosarcome non

différencié, rabdomiosarcome pléomorphe, ostéosarcome. La morphologie des tumeurs

bénignes et malignes du tissu mélano formateur. La morphologie des tératomes : le

tératome mature.

7. LA MORPHO PATHOLOGIE DE L’APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE La

nécropsie du cœur. Angiocardiographies congénitales. L’athérosclérose coronarienne,

l’athérosclérose aortique, anévrismes. La cardiopathie ischémique. L’hypertension

artérielle. Le rhumatisme cardiaque. Endocardites infectieuses aigues et sous aigues. Les

maladies du myocarde. L’insuffisance cardiaque.

8. LA MORPHO PATHOLOGIE DE L’APPAREIL RESPIRATOIRE

La pneumonie lobaire ; la pneumonie interstitielle ; la bronchopneumonie ; la

bronchiectasie ; l’abcès pulmonaire.

La tuberculose pulmonaire ; pneumoconioses ; emphysème ; cancer broncho-pulmonaire.

II eme SEMESTRE

1. LA MORPHO PATHOLOGIE DE L’APPAREIL URINAIRE

Néphropathies glomérulaires : la néphrose lipoïdique, la glomérulonéphrite aigue

proliférative post infectieuse, la glomérulonéphrite rapidement progressive, la

glomérulonéphrite chronique, la glomérulosclérose diabétique (col.PAS). Néphropathies

tubulaires : la tubulonécrose toxique. Néphropathies interstitielles : la pielo-néphrite

aigue suppurée, la néphrite phénacetinique à nécrose papillaire. L’uropathie obstructive :

la néphrolithiase, l’hydronéphrose. Anomalies congénitales : reins en fer à cheval, reins

poly kystiques, reins à bassinet double, uretère double.


La pathologie tumorale : la tumeur de Grawitz, la tumeur de Wilms, cancer

secondaire (métastatique). Les tumeurs des voies urinaires : papillome de uretère,

carcinome urothélial végétant (la vessie urinaire).

2. LA MORPHO PATHOLOGIE DE LA VOIE DIGESTIVE

Œsophage: malformations, diverticules, carcinome.

Estomac : gastrite aigue hémorragique érosive, ulcère aigu et ulcère chronique peptique

gastroduodénal et complications ; tumeurs bénignes et malignes.

Intestin : diverticule de Meckel, la colite pseudomembraneuse, tumeurs bénignes et

malignes.

3. LA MORPHO PATHOLOGIE DU FOIE, DES VOIES BILIAIRES ET PANCREAS

Foie : l’hépatite virale aigue, l’hépatite chronique. Types de cirrhoses et complications.

Tumeurs primaires et secondaires.

Voies biliaires : la cholélithiase, la cholécystite, carcinome.

Pancréas : la pancréatite aigue avec cytostéatonécrose, carcinome de pancréas.

4. LA MORPHO PATHOLOGIE DU SYSTEME HEMATOPOIETIQUE ET

LYMPHOIDE

La méthodologie d’analyse de la biopsie ganglionnaire en vue de l’examen

hystopathologique.

Modifications viscérales en leucémies chroniques. Lymphome non-Hodgkin – types

variés. Maladie de Hodgkin – le type sclérose nodulaire et le type cellularité mixte. Le

myélome plasmocytaire.

5. LA MORPHO PATHOLOGIE DE L’APPAREIL GENITAL FEMININ

Col utérin : inflammations et tumeurs. Corps utérin : lésions dis hormonales

endométriales, tumeurs bénignes et malignes. Trompe utérine: inflammations.

6. LA MORPHO PATHOLOGIE DE LA GROSSESSE ET DE LA GLANDE

MAMMAIRE

La fausse couche: la grossesse ectopique ; les tumeurs du placenta.

La glande mammaire : tumeurs bénignes et malignes.

7. NECROPSIE ANATOMO-CLINIQUE


Département de Pharmacologie – Algesiology

La Pharmacologie de MG3.2.1 de programme analytique ‐ le Cours d'Algesiology (30 heures)

1. Les notions d'Introductive : la définition, l'objet de Pharmacologie, les divisions de Pharmacologie,

le développement monte la Pharmacologie ; Pharmacokinetique Général : absorbtion, le transport, la

distribution, le métabolisme, l'élimination de drogues ; accumulation, biodisponibilité, le demi

temps. (2 heures)

2. Pharmacodinamique général : mecanismes général de drogues › les actions, la relation de

structure‐effet, la relation de dose‐effet ; l'indice thérapeutique ; sinergism et l'antagonisme de

drogues ; les réactions défavorables de drogues. (2 heures)

3. La pharmacologie du parasympathetic le système nerveux : parasympathetic mimétique avec

l'action directe et indirecte. (2 heures)

4. La pharmacologie du parasympathetic le système nerveux :parasympatheticolitique

(antimuscarinique, ganglioplegique, curarizants). (2 heures) 5. La pharmacologie du simpathetic le

système nerveux : les stimulants du compatissant nerveux system.(2 heures)

6. La pharmacologie du simpathetic le système nerveux : blockers du simpathetic le système nerveux.

(2 heures)

7. La Pharmacologie du muscle lisse : les stimulants de la contraction de muscle lisse, les relaxants de

la contraction de muscle lisse. (2 heures)

8. La pharmacologie de l'autacoids : amines biologiquement actif › le système, peptides

biologiquement actif › le système. (2 heures)

9. La pharmacologie du système cardio‐vasculaire : anti‐ inotrops, anti arythmique, trophic les

médicaments veineux. Dislipidemiilor de pharmacologie (2 heures)

10. La pharmacologie de l'électrolytique de l’homéostasie et l'équilibre acide‐basic : les diurétiques,

anti‐ diurétiques (2 heures)

11. La pharmacologie du sang : anti les médicaments anémiques, les médicaments d'anti‐coagule, les

médicaments de fibrinolytique, les remplacements de plasma. (2 heures)

12. Algesiology : les anesthésiques locaux, l'anesthésique général et pré les médicaments

d'anesthésie (2 heures)

13. Algesiology : les analgésiques, antipyrétiques, anti incendiaire ; les drogues ont utilisé dans la

thérapie de goutte. (2 heures)

14. Algesiology : les analgésiques d'opioïdes. Anti‐toussant et les expectorants (2 heures)

15. Médicaments d'Imunopharmacology et antinéoplasique. (2 heures)


Le laboratoire classe (45 heures)

1. La sécurité gouverne : les règles pour suivre pendant les classes de Laboratoire de Pharmacologie.

Les notions d'Introductive, les directeurs actifs, les drogues, dopent des formes, pharmacopeia, les

critères de classification pour les drogues. Le drogue forme : les formes de drogue avec

l'administration orale. Le drogue forme avec buccale et pharyngo ‐l'administration de bronchique (3

heures)

2. . Le drogue forme : les formes de drogue avec l'administration conjonctivale. Le drogue forme avec

l'administration auriculaire. Le drogue forme avec l'administration nasale. Le drogue forme avec

l'administration rectale. Le drogue forme avec vaginal et l'administration d'urétral. Le drogue forme

avec l'administration cutanée. Le drogue forme avec l'administration de parentéral. (3 heures)

3. Les doses et les unités à mesurer dans la Pharmacologie. Le général gouverne pour écrire de

prescriptions. Les règles pour écrire de magistral, officinales et les prescriptions symbolisées. Les

règles pour écrire la prescription de magistral : la potion. J'essayer : la Pharmacologie Générale (3

heures).

4. Les règles pour écrire la prescription de magistral : le sirop, la potion aqueuse pour l'usage interne,

l'infusion et le colutorium, la solution d'eau dentifrice. Les règles générales de traitement pour les

intoxications. (3 heures)

5. Les règles pour écrire la prescription de magistral : la solution ophtalmique, les baisses de nez, les

baisses d'oreille, la solution d'inhalation, le lavement. Aigu et chroniquement l'intoxication avec

organophosphorés. (3 heures)

6. Les règles pour écrire la prescription de magistral : le cachet, le baume. L'intoxication avec

atropine. Aigu et chroniquement l'intoxication avec la nicotine. (3 heures)

7. Les règles pour écrire la prescription de magistral : Le pessaries, les suppositoires. Aigu et

chroniquement l'intoxication avec la cocaïne. Essayer deux : La Pharmacologie du Système nerveux

autonome. (3 heures)

8. Les règles pour écrire la prescription d'officinales. Les règles pour écrire la prescription symbolisée

: le sirop, la solution aqueuse pour l'usage interne. L'intoxication aiguë avec les dissolvants

organiques. (3 heures)

9. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les tablettes, la capsule, emballent. L'intoxication

avec les cyanure. L'intoxication aiguë avec les drogues de methemoglobinizante. (3 heures)

10. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les poudres de drogue pour l'usage interne, la

solution aqueuse pour la bouche se lave, la solution ophtalmique, les baisses de nez, les baisses

d'oreille. L'intoxication aiguë avec les substances corrosives. (3 heures)

11. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : inhalant la solution, la pulvérisation pour la

région orale et respiratoire. L'intoxication avec monoxyde de carbone. Intxication avec les métaux

lourds. (3 heures)


12. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : les suppositoires, pessaries, les tablettes et le

baume vaginaux. La prescription forme pour les drogues de psychotrope et narcotique. Intoxication

aiguë et chronique avec l'éthanol. L'intoxication aiguë avec le méthanol. (3 heures)

13. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : la révision. Démonstrations pratiques :

Synergisme et l'antagonisme des drogues. La variation des drogues › les effets dépendent de la dose

et de la façon d'administration. La démonstration de l'effet diurétique de hidroclorotiazide. La

démonstration de l'effet analgésique de morphine. La démonstration de l'effet anti‐incendiaire de

phénylbutazone. La démonstration des anesthésiques généraux volatils. (3 heures)

14. Les règles pour écrire la prescription symbolisée : la solution pour l'usage injectable, pulvérise

pour l'usage injectable, l'intoxication Aiguë avec l'acide d'acétylsalicylique. L'intoxication aiguë avec

le paracétamol. (3 heures)

15. Les règles pour écrire le magistral et la prescription symbolisée : la révision. Aigu et

chroniquement l'intoxication avec opioïdes. (3 heures)


Discipline : Sémiologie médicale

Cours (90 heures)

1. La fiche d`observation clinique. L`examen objectif. L`attitude. La physionomie. La taille, le

type constitutionnel. L`état de nutrition. L`obésité.

2. L`examen des téguments. L`examen des ganglions lymphatiques. L`œdème. La sémiologie des

phanères.

3. La cyanose. L`œdème. Certains symptômes majeurs. La douleur. La céphalée. La perte de la

connaissance. La sécrétion sudorale. Les modifications de la température corporelle. Types de

fièvre.

4. La sémiologie des ganglions lymphatiques. L`examen des yeux. L`examen de la gorge.

L`examen des seins. La sémiologie psychiatrique. L`examen de l`état mental. La sémiologie

neurologique. L`examen LCR. Le syndrome méningé.

5. La sémiologie dermatologique. La sémiologie endocrinologique. La sémiologie du système

ostéo-articulaire.

6. La sémiologie de l`appareil respiratoire (les particularités de l`anamnèse, la douleur thoracique,

la dyspnée). La toux. L`expectoration. L`hémoptysie. L`examen objectif de l`appareil

respiratoire.

7. Méthodes complémentaires d`investigation de l`appareil respiratoire. Le syndrome

bronchitique. Le syndrome clinique de l`asthme bronchique. Le syndrome clinique de la

bronchiectasie.

8. Le syndrome de condensation pulmonaire. Le syndrome de condensation pulmonaire non

rétractile. Le syndrome clinique des pneumonies aigues, bactériennes et virales. Le syndrome

clinique de l`infarctus pulmonaire. Le syndrome clinique du cancer broncho-pulmonaire. Le

syndrome de condensation pulmonaire rétractile. Le syndrome cavitaire. Le syndrome clinique de

l`abcès pulmonaire.

9. Le syndrome d`hyperaération pulmonaire. Le syndrome pleural. Le syndrome pleural dans le

pneumothorax spontané. Le syndrome pleural dans l`hydropneumothorax. Le syndrome

médiastinal.

10 La sémiologie de l`appareil cardiovasculaire. Les symptômes majeurs. L`examen objectif

général. L`examen local, l`inspection du thorax et de la région précordiale, la palpation de la

région précordiale, la percussion et l`auscultation de la région précordiale.

11. Méthodes complémentaires d`exploration de l`appareil cardiovasculaire. L`examen

radiologique. La phonocardiogramme. La mécanogramme. L`examen des artères. Méthodes

complémentaires d`exploration dans les artériopathies. Le syndrome d`ischémie périphérique

aigue et chronique. La tension artérielle. L`examen des veines. Le syndrome clinique de

thrombophlébites.

12. L`électrocardiogramme normale et pathologique.

13. Valvulopathies.

14. La cardiopathie ischémique. L`angine pectorale. L`infarctus du myocarde. L`angine pectorale

instable. Le syndrome clinique dans l`hypertension artérielle.

15. La péricardite aigue et chronique. Le syndrome myocardique. L`endocardite rhumatismale,

les endocardites bactériennes. Le syndrome d`hypotension artérielle. Le syndrome clinique

d`insuffisance cardiaque. Les cardiopathies congénitales.

16. La sémiologie de l`appareil rénal, les glomérulonéphrites.

17. Les pyélonéphrites et le syndrome néphrotique.

18. L`insuffisance rénale aigue et chronique.

19. La sémiologie de la cavité buccale.

20. La sémiologie de l`œsophage et les syndromes œsophagiens.

21. La sémiologie de l`abdomen.

22. La sémiologie de l`estomac et du duodénum (gastrites, ulcère, cancer).


23. La sémiologie de l`intestine grêle et du colon (la diarrhée, la constipation, le syndrome de

malabsorption).

24. Colon irritable. RCUH. Le cancer de colon.

25. L`hépatite chronique et la cirrhose hépatique.

26. Les ictères. HTP. Le coma hépatique.

27. La vésicule et les voies biliaires. La sémiologie du pancréas (les pancréatites, le cancer).

28. Le système hématopoïétique. Le syndrome anémique.

29. Les leucémies.

30. Le syndrome lymphoprolifératif et le syndrome hémorragipare.

Travaux pratiques (220 heures)

Semestre I

1. La fiche d`observation clinique. L`examen objectif (l`inspection, la palpation, la percussion,

ml`auscultation). (3 heures).

2. L`attitude. La physionomie. La taille, le type constitutionnel. (2 heures)

3. L`état de nutrition. L`obésité. L`examen des téguments (les modifications de couleur, la

cyanose, l`ictère, les dyschromies, les lésions élémentaires de la peau. (2 heures)

4. Les éruptions cutanées, les hémorragies cutanées, la circulation veineuse collatérale

superficielle.

(2 heures)

5. Les ganglions lymphatiques. L`œdème. Les troubles trophiques cutanées. Les nodules souscutanés.

La sémiologie des cheveux. Les modifications des cheveux. La sémiologie des ongles. (3

heures)

6. La cyanose, l`œdème (cardiaque, rénal, hépatique, carentiel, endocrine, lymphatique, veineux,

allergique, inflammatoire). (2 heures)

7. Quelques symptômes majeurs. La douleur. La céphalée. La perte de la connaissance. La

sécrétion sudorale. Les modifications de la température corporelle. (2 heures)

8. Types de fièvre. La sémiologie des ganglions lymphatiques. L`examen des yeux. (2 heures)

9. L`examen de la gorge. L`examen des seins. La sémiologie psychiatrique. L`examen de l`état

mental.

(3 heures)

10. La sémiologie neurologique. L`examen LCR. Le syndrome méningé. (2 heures)

11. La sémiologie dermatologique. La sémiologie endocrinologique (l`hypophyse, le syndrome

anté-hypophysation et post-hypophysation). (2 heures)

12. La sémiologie endocrinologique (la tyroïde, la surrénale). La sémiologie du système ostéoarticulaire

(2 heures)

13. La sémiologie de l`appareil respiratoire (les particularités de l`anamnèse, la douleur

thoracique, la dyspnée). (3 heures)

14. La toux. L`expectoration. L`hémoptysie. (2 heures)

15. L`examen objectif de l`appareil respiratoire (général, local, inspection, palpation, percussion).

(2 heures)

16. L`auscultation pulmonaire. (2 heures)

17. Méthodes complémentaires d`investigation de l`appareil respiratoire (ex. radiologique, la

ponction pleurale, la bronchopathie, la pleuroscopie, la scintigraphie pulmonaire). L`exploration

fonctionnelle de l`appareil respiratoire. (3 heures)

18. Le syndrome bronchitique. Le syndrome clinique de bronchite aigue et chronique. (2 heures)

19. Le syndrome clinique d`asthme bronchique. Le syndrome clinique de la bronchiectasie. (2

heures)


20. Le syndrome de condensation pulmonaire. Le syndrome de condensation pulmonaire non

rétractile. Le syndrome clinique des pneumonies aigues, bactériennes et virales. Le syndrome

clinique de l`infarctus pulmonaire. (2 heures)

21. Le syndrome clinique du cancer broncho-pulmonaire. Le syndrome de condensation

pulmonaire rétractile. Le syndrome cavitaire. Le syndrome clinique de l`abcès pulmonaire. (3

heures)

22. Le syndrome d`hypéraération pulmonaire. Le syndrome clinique de l`emphysème pulmonaire.

(2 heures)

23. Le syndrome pleural (la pleurésie sèche et le syndrome de versement du liquide pleural). (2

heures)

24. Les pleurésies sérofibrineuses. Les pleurésies purulentes. Les pleurésies hémorragiques. (2

heures)

25. La pleurésie chéliforme. Les maladies non inflammatoires de la plèvre. Le syndrome pleural

dans le pneumothorax spontané. (3 heures)

26. Le syndrome pleural dans l`hydropneumothorax. (2 heures)

27. Le syndrome pleural dans la pahipluerite. (2 heures)

28. Le syndrome médiastinal (2 heures)

29. La sémiologie de l`appareil cardiovasculaire. Symptômes majeurs – la douleur précordiale. (3

heures)

30. La dyspnée (2 heures)

31. Les palpitations et d`autres symptômes. (2 heures)

32. L`examen objectif. (2 heures)

33. L`examen local, l`inspection du thorax et de la région précordiale, la palpation de la région

précordiale et la percussion de la région précordiale. (2 heures)

34. Les foyers d`auscultation du cœur. (2 heures)

35. Les bruits cardiaques normaux. (2 heures)

36. Les modifications des bruits cardiaques fondamentaux. (2 heures)

37. Les bruits cardiaques surajoutés. (3 heures)

38. Les bruits cardiaques surajoutés. (2 heures)

39. L`examen des artères. (2 heures)

40. Méthodes complémentaires d`exploration dans les artériopathies. (2 heures)

41. Le syndrome d`ischémie périphérique aigue et chronique. (2 heures)

42. La tension artérielle. (2 heures)

43. L`examen des veines. (2 heures)

44. Le syndrome clinique des thrombophlébites. (2 heures)

45. Méthodes complémentaires d`exploration de l`appareil cardiovasculaire. L`examen

radiologique.

(2 heures)

46. L`électrocardiographie. (2 heures)

47. L`électrocardiographie. (2 heures)

48. L`analyse d`une EKG. (2 heures)

49. EKG pathologique. (2 heures)

50. EKG pathologique. (2 heures)

51. La phonocardiogramme. La mécanogramme. (2 heures)

52. La sténose mitrale. L`insuffisance mitrale. (2 heures)

53. La sténose aortique. L`insuffisance aortique. (2 heures)

54. La sténose tricuspidienne. La sténose pulmonaire. L`insuffisance tricuspidienne.

L`insuffisance pulmonaire. (2 heures)

55. La cardiopathie ischémique. L`angine pectorale. (2 heures)

56. L`infarctus du myocarde. L`angine pectorale instable. (2 heures)

57. La péricardite aigue et chronique. Le syndrome myocardique. (2 heures)


58. L`endocardite rhumatismale, les endocardites bactériennes. (2 heures)

59. Le syndrome clinique dans l`hypertension artérielle. (2 heures)

60. Le syndrome d`hypertension artérielle. Le syndrome clinique d`insuffisance cardiaque. Les

cardiopathies congénitales. (2 heures)

Semestre II

1. La sémiologie de l`appareil rénal. Les particularités de l`anamnèse. Les symptômes généraux.

Symptômes d`ordre local. La douleur lombaire. (2 heures)

2. Les troubles de la diurèse. Troubles dans l`émission de l`urine. (2 heures)

3. L`examen objectif de l`appareil rénal. (2 heures)

4. Méthodes complémentaires d`exploration de l`appareil rénal. (2 heures)

5. Le syndrome des néphropathies glomérulaires aiguës. Glomérulonéphrite aigue poststreptococcique.

(2 heures)

6. Glomérulonéphrite aigue parcellaire infectieuse et le syndrome des néphropathies

glomérulaires chroniques. (2 heures)

7. Le syndrome néphrotique. (2 heures)

8. Le syndrome des pyélonéphrites. La pyélonéphrite aigue. La pyélonéphrite chronique. (2

heures)

9. L`insuffisance rénale aigue. (2 heures)

10. L`insuffisance rénale chronique. La lithiase réno-urinaire. Le cancer rénal. (2 heures)

11. La sémiologie de la cavité bucco-pharyngienne. Symptômes dans les maladies de la cavité

bucco-pharyngienne, la douleur, la modification du goût, les troubles de salivation, l`examen

objectif, l`odorat de la bouche. (2 heures)

12. L`examen de la langue, des gencives, l`examen des dents, le palais et la voûte palatine, le

plancher buccal, l`examen du pharynx. (2 heures)

13. La sémiologie de l`œsophage. (2 heures)

14. La dysphagie, la douleur, la régurgitation. (2 heures)

15. Méthodes d`exploration de l`œsophage : l`examen radiologique, endoscopique, l`exploration

de la motilité œsophagienne. (2 heures)

16. Les troubles moteurs œsophagiens. L`achalasie du cardia. Le spasme diffus œsophagien. (2

heures)

17. Le reflux gastro-œsophagien. L`hernie hiatale. Les œsophagites. L`œsophagite aigue postcaustique.

L`œsophagite chronique peptique. Les sténoses œsophagiennes. La sténose

œsophagienne peptique.

(2 heures)

18. La sténose œsophagienne (le cancer œsophagien). Les diverticules œsophagiens. (2 heures)

19. La sémiologie de l`abdomen : symptômes fonctionnels, la douleur abdominale, la nausée, le

vomissement, l`hématémèse et le méléna. (2 heures)

20. Troubles de l`appétit. La soif. L`hoquet. Le météorisme abdominal. (2 heures)

21. L`examen objectif de l`abdomen. La topographie clinique de l`abdomen. L`examen général.

L`examen local. L`inspection de l`abdomen. (2 heures)

22. La palpation de l`abdomen. La percussion de l`abdomen. Investigations paracliniques : la

ponction d`évacuation de l`abdomen, l`examen radiologique à vide, la laparoscopie. (2 heures)

23. La sémiologie de l`estomac et du duodénum : les particularités de l`anamnèse, les symptômes

fonctionnels, la douleur gastrique, les vomissements, les troubles de l`appétit. (2 heures)

24. La sémiologie de l`estomac et du duodénum. L`examen objectif : général, local, l`inspection,

la palpation, la percussion, l`auscultation. (2 heures)

25. Investigations paracliniques : l`étude de la sécrétion gastrique, l`exploration de la fonction

d`évacuation de l`estomac. L`examen radiologique. (2 heures)


26. Le syndrome dyspeptique gastrique. Le syndrome gastritique. Le syndrome clinique des

gastrites aigues et chroniques. (2 heures)

27. Le syndrome ulcéreux. (2 heures)

28. Le syndrome clinique du cancer gastrique. Le syndrome de l`insuffisance d`évacuation de

l`estomac.

(2 heures)

29. Le syndrome péritonéal aigu. (2 heures)

30. La sémiologie de l`intestine. Les particularités de l`anamnèse. Les symptômes. La douleur

intestinale. Les troubles de transit intestinal. L`émission de gaz. L`hémorragie intestinale. Les

troubles de transit intestinal. L`hémorragie intestinale. L`examen objectif. (2 heures)

31. Investigations paracliniques : ex. coprologique macroscopique et microscopique, l`examen

chimique, bactériologique, le tubage intestinal, la biopsie intestinale, l`examen endoscopique.

L`exploration de la fonction d`absorption intestinale. L`examen radiologique. (2 heures)

32. Le syndrome diarrhéique. Le syndrome de la constipation. Le syndrome ano-rectosigmoidien.

Le syndrome de malabsorption. (2 heures)

33. La sémiologie du foie : particularités de l`anamnèse, la douleur, les troubles dyspeptiques,

d`autres troubles fonctionnels. L`examen objectif : général et local. (2 heures)

34. Méthodes complémentaires d`exploration du foie : les explorations hépatiques fonctionnelles

et biochimiques, le syndrome bilio-excréteur, le syndrome hépato-cytolytique, le syndrome

hépatoprive, le syndrome d`hyperactivité, le syndrome d` hyperactivité mésenchymale.

L`exploration immunologique hépatique. L`exploration morphologique du foie. La laparoscopie.

La ponction de la biopsie hépatique. Méthodes invasives d`exploration. (2 heures)

35. L`ictère hépatocellulaire. L`ictère obstructif. (2 heures)

36. L`hépatomégalie : causes et examens paracliniques. (2 heures)

37. Le syndrome ascitique. Le syndrome d`hypertension portale. (2 heures)

38. Le syndrome de l`insuffisance hépatique majeure: le coma hépatique. (2 heures)

39. Le syndrome de l`hépatite chronique : définition, classification, étiopathogénèse,

symptomatologie, investigations paracliniques. (2 heures)

40. Le syndrome des cirrhoses hépatiques : définition, classification, étiopathogénèse,

symptomatologie, investigations paracliniques Evolution. Complications. La cirrhose biliaire

primitive et secondaire. L`hémochromatose. La maladie de Wilson. (2 heures)

41. Le syndrome des cirrhoses hépatiques : complications. (2 heures)

42. La sémiologie de la vésicule et des voies biliaires : particularités de l`anamnèse,

manifestations cliniques. Le syndrome dyspeptique biliaire. La colique biliaire. L`examen

objectif local. Méthodes complémentaires d`exploration des voies biliaires. (2 heures)

43. La sémiologie du pancréas exocrine : les particularités de l`anamnèse, manifestations

cliniques, la douleur, la dyspepsie pancréatique. L`examen objectif local. Méthodes

complémentaires d`exploration du pancréas exocrine. (2 heures)

44. Les syndromes pancréatiques. La pancréatite aiguë. La pancréatite chronique. Le cancer

pancréatique.

(2 heures)

45. La sémiologie de la rate. (2 heures)

46. La sémiologie du sang et du système hématopoïétique. Les particularités de l`anamnèse.

Symptômes généraux et fonctionnels. L`examen objectif. Méthodes complémentaires

d`exploration. L`étude des éléments figurés (la série érythrocytaire et la série blanche). (2 heures)

47. L`étude de la série thrombocytaire. La mélogramme. L`étude de l`hémostase. Le syndrome

anémique. Définition. Classification. (2 heures)

48. Les anémies macrocytaire. Les anémies macrocytaires. Les anémies microcytaires. (2 heures)

49. Le syndrome de la polyglobulie essentielle. (2 heures)

50. Les leucémies aiguës. (2 heures)

51. Les leucémies chroniques : myéloïde et lymphatique. (2 heures)


52. Le syndrome lymphoprolifératif. La maladie de Hodgkin. (2 heures)

53. Les syndromes hémorragipaires. (2 heures)

54. Le syndrome hémorragipaire par coagulopathies. (2 heures)

55. L`hémophilie. La coagulation intravasculaire disséminée. (2 heures)

56. Révision. (2 heures)

More magazines by this user
Similar magazines