Télécharger le rapport complet - Human Rights Watch

hrw.org

Télécharger le rapport complet - Human Rights Watch

du camp Ouattara, beaucoup d’Ivoiriens, y compris des dirigeants de la société civile

ivoirienne, ont de plus en plus le sentiment que la CPI se livre à un « jeu politique » en

Côte d’Ivoire et procède avec circonspection lorsqu’il s’agit du gouvernement Ouattara.

L’approche séquentielle ne porte pas seulement atteinte à la crédibilité de la CPI aux yeux

de beaucoup d’Ivoiriens, elle est par ailleurs imitée par les autorités ivoiriennes,

alimentant les tensions au lieu de les apaiser.

Alors que le Procureur de la CPI, Fatou Bensouda, poursuit son enquête en Côte d’Ivoire,

elle devrait veiller à ce que les affaires relatives à des individus appartenant aux forces

pro-Ouattara fassent l’objet d’investigations aussi solides que celles visant les membres

du camp Gbagbo, notamment en demandant aux juges de la cour de délivrer des mandats

d’arrêt supplémentaires lorsque des éléments de preuve sont recueillis contre des

responsables de crimes relevant de la compétence de la cour. Le fait que la CPI n’agisse

qu’en dernier ressort lorsque les gouvernements n’ont pas la volonté ou sont dans

l’incapacité de mener à bien des poursuites met d’autant plus en évidence le besoin

impérieux que la cour engage une procédure à l’encontre des individus appartenant au

camp Ouattara qui, autrement, échapperaient à l’action de la justice. L’engagement de

procédures concrètes visant des individus pro-Ouattara lorsqu’il existe des preuves de

crimes relevant de la compétence de la CPI contribuerait fortement à restaurer la

crédibilité de la CPI en Côte d’Ivoire en tant qu’institution impartiale et pourrait aider à

créer l’espace nécessaire pour que les autorités ivoiriennes opèrent à leur tour les progrès

indispensables pour que toutes les victimes aient accès à la justice.

TRANSFORMER LES DISCOURS EN REALITE 12

More magazines by this user
Similar magazines