sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

d’une haute personnalité du monde politique est entièrement détruite par le feu. Cette

personnalité, dans les mois qui suivent, fait construire une somptueuse maison dans une

130

banlieue de Katmandu. Ayant un esprit malveillant je pose la question : « Quel est

l’auteur de l’incendie ? »

NEPOTISME

Deuxième mamelle des institutions népalaises, le népotisme. Cette pratique est, au

Népal, non pas tolérée, elle est considérée comme une chose normale qui ne suscite que

rarement des critiques, quelquefois des allusions, rarement un entrefilet dans la presse.

La fille de ce politique célèbre est plusieurs fois ministre, la femme de cet adatché

(maire) obtient un poste convoité... Les exemples pullulent, les gens sourient, une voix

se fait quelquefois entendre qui situe le problème au-dessus du cas ponctuel :

Comment sont recrutés les hauts fonctionnaires ?

Comment arrive-t-on aux grades supérieurs dans l’armée ? Dans la police ? »

INFLUENCE DES CLERGES

De La France de l’ancien régime :

Une théocratie faisant du trône et de l’autel les pièces fondamentales de la construction sociale.

De Michelle Kergoat :

La volonté de renforcer et de faire du Népal un royaume hindou... Avec le roi et l’unité de langage,

l’hindouisme est le troisième pilier sur lequel les dirigeants ont voulu fonder l’unité népalaise.

Sur le plan religieux l’hindouisme et le bouddhisme sont les principales religions de ce

peuple. Coexistence pacifique ! S’extasient les Occidentaux. De fait, le bouddhisme,

hétérodoxie de l’hindouisme, n’a pas été combattu ouvertement et par les armes par les

hindouistes comme le protestantisme l’a été durement par les adeptes de notre religion

officielle. C’est que, en France, les Réformistes présentaient un réel danger pour l’église

orthodoxe alors qu’au Népal la puissance de l’église réformée était négligeable.

L’hindouisme était, est toujours, la religion la plus puissante. On compte 80 à 90% de

Népalais qui pratiquent cette religion, pure ou altérée par d’autres croyances. Pourtant

c’est le bouddhisme qui est le plus perçu par les Occidentaux. Ceci s’explique : il

130

More magazines by this user
Similar magazines