sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

savoirs de lamas-amchis-médecins qui n’ont jamais su ce qu’était un microbe, un

virus et soignent leurs malades en leur posant des gris-gris, des amulettes, des soungti-

cordonnets sur lesquelles :

Ils ont fait beaucoup de prières

SUR L’HABITAT

Dans quel état est l’habitat népalais ! Si on élimine les belles demeures : les niwas, les

hôtels pour touristes de la cuvette de Katmandu, de Pokhara, de quelques bourgades, si

on élimine les lodges, les villas des quartiers résidentiels, les immeubles de construction

récente, force est de constater que la majorité des Népalais vit dans des taudis en

ville, des masures à la campagne. Rêve le touriste aux maisonnettes au toit de chaume

qui sont pourtant, elles aussi des taudis, qui comprennent une pièce, rarement deux pour

144

une famille entière :

- toit de chaume = risque d’incendie, vermine, rats, gouttières...

- sol de terre battue : confort, lavage, hygiène ?

- eau souvent prise au ruisseau,

- rarement de l’électricité et dans ce cas une seule ampoule de 40 à 60 w.

- pas de sanitaire, des latrines à l’extérieur, une cabane en planches ou en simples tissus

masquant la vue, parfois loin de la maison,

- un mobilier rare, la plupart du temps aucune table, aucun siège, un équipement

sommaire,

- des ustensiles de cuisines peu nombreux. Pour la cuisson des aliments -le Népalais ne

chauffe pas sa maison- un feu de bois (on en voit même en ville), ou un réchaud à

matitel (fuel). Seuls ceux qui sont riches cuisinent au gaz !

Même dans les quartiers résidentiels des banlieues de Katmandu on trouve des taudis. En

banlieue, les maisons des pauvres sont souvent construites sur des terrains de rizières qui

sont inondés pendant la mousson. Les maisons des nantis sont sur les points hauts, les

collines.

144

More magazines by this user
Similar magazines