sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

TITRE VI

VERS LA GUERRE

GENERALITES.

Il ne faut pas penser que les mouvements de contestation népalais, dont celui des

204

maoïstes, sont nés brutalement. Ils sont les fruits d’un arbre qui a lentement germé puis

doucement poussé. On distingue :

- Le mécontentement inspiré par l’intense misère et la recherche de dignité qui ont été la

première branche de cet arbre.

- Le Népal est le pays le plus pauvre de l’Asie. Sans intense misère il n’y a pas de

révolte violente et de longue durée.

- Absence de reconnaissance accordée par les dirigeants membres des classes

supérieures à la partie de la population qui est composée de :

- Tribaux-Indigenous : Bothes, Gurungs, Limbus, Magars, Raïs, Tamangs,

Tharus...

- membres des castes inférieures dont les célèbres Dalits-paysans sans terre-

Intouchables, les Serfs-Kamalaris...

Ces Indigenous-Dalits-Kamalaris... ont un jour pris conscience de leur condition

misérable. Ils ont ressenti l’absence de dignité à laquelle conduisait leur condition. Bref,

qu’ils étaient dominés par des gens des deux hautes castes, n’ayant que mépris pour eux,

possédant tous les pouvoirs et en abusant. Ils ont réalisé que cette condition n’était pas

inéluctable. Cette révolte des Indigenous n’a pas eu, au départ, de support intellectuel :

les Droits de l’homme ne sont guère cités en terres d’illettrés, les textes révolutionnaires

ne sont guère lus en terres d’illettrés. Ces Tribaux-Indigenous révoltés ont été en quelque

sorte les premiers simples soldats de la révolution.

204

More magazines by this user
Similar magazines