sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

gens une grande estime, une grande admiration. Ce sentiment est le même que celui que

j’éprouve, deux siècles plus tard, pour nos Sans-culottes et soixante dix ans plus tard

pour nos résistants des années 1940. Ceux-là aussi se sont battus, ceux-là aussi ont été

courageux, qui sous la torture ne parlaient pas, ou « pire encore parlaient »

237

Ces maoïstes se nommaient Jungle manches ou Ban manches ou Khali khouta . Hommes

des bois, Hommes des forêts, Pieds nus, en français ! Pour moi, les koukouris de ces

hommes étaient les piques, les fléaux et les faux de nos Sans-culottes.

La fin de la guerre est proclamée. Une assemblée : le village est réuni dans la cour de

l’école. Des maoïstes ont organisé cette assemblée, je suis avec eux. L’un me dit :

- La vie en forêt était dure.

Un autre :

- La faim, le froid...

Celui-là me tend son bras droit, il n’a plus de main :

- J’ai été pris...

Un autre me dit :

- Je n’ai pas combattu, j’étais agent de liaison. J’ai été pris, j’ai fait treize mois de prison en Inde.

La femme de celui qui parle :

- La police venait à la maison tout le temps. Elle nous questionnait : « Où est-il ? Où se cache-t-il »

Suivaient des menaces.

Combattants de l’ombre, je vous ai imaginé :

Vous servant simplement de vos armes

Noirs de barbe et de nuit, hirsutes menaçants.

Dalits-Paysans sans terre, Serfs-Kamalaris, Intouchables, Tribaux-Indigènes : Tamangs,

Magars, Gurungs, Bothes dont des Sherpas, Kirats..., des Bahuns parmi vous et des

Chétri aussi. Des pauvres toujours, analphabètes souvent, affamés trop souvent. Et moi,

vieil homme d’un pays de nantis, ayant passé une grande partie de ma vie à conquérir

l’inutile, je vous ai envié d’avoir lutté pour défendre l’utile, une si noble cause.

237

More magazines by this user
Similar magazines