sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

Ainsi, dès qu’il va être question d’intégrer les combattants maoïstes déclarés aptes par

les spécialistes de l’O.N.U.-U.N.M.I.N., dans l’armée népalaise on verra par exemple

l’état-major de la Népal Army commandée par le général Rookmangad Katawal

s’empresser d’embaucher de nouvelles recrues. Prétexte à refus ou à limitation du

nombre de maoïstes à intégrer dans la Népal Army. Le Premier ministre Prachanda-

Phuspa Kamal Dahal va donc limoger ce général. Stupeur, le Président de la République

refuse d’entériner la décision du gouvernement.

Le Président da la République Ram Baram Yadav, Supreme Commander de la Népal army, déclare

que la décision du gouvernement est anticonstitutionnelle, le général Katawal est maintenu dans ses

fonctions.

Ainsi, dans un pays démocratique, le Président de la République accorde la suprématie

au pouvoir militaire sur le civil. Quel démocrate ne sait que cette prédominance du

pouvoir civil sur le militaire est une des règles essentielles de la démocratie ? Prachanda-

Phuspa Kamal Dahal, Premier ministre de la première République du Népal

démissionne.

Ironie, cet événement n’est pour l’Inde qu’un incident. La presse indienne écrit :

270

The India’s External affairs Minister Pranab Mukherjee called on Nepal’s parties to forge”the

broadest possible consensus” to take the peace process to a logical conclusion.

Indécent, ce ministre indien rajoute:

This is Nepal’s internal affair…Peace process in Nepal is not dead.

En réalité l’Inde jubile, elle a gagné !

FEDERALISME, UN MOT NOUVEAU

Alors que la guerre civile va se terminer, l’ancien Président Démocrate des U.S.A.

Jimmy Carter –qui a, il y a longtemps, pratiqué un trek dans le Khumbu- rencontre le

leader du parti Népali Congres Girija Prasad Koirala. Les journaux rendent compte. Pour

la première fois le mot fédéralisme apparaît dans les discours des politiques du Népal.

Avant, les maoïstes s’étaient contentés de parler de zones tribales. Et ce mot, au fur et à

mesure de l’évolution des événements, prendra curieusement une importance croissante.

270

More magazines by this user
Similar magazines