sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

Une plaque commémorative pour célébrer cette honteuse comédie ! Alors que le pays est

en crise, qu’il est possible qu’une nouvelle guerre civile débute ?

318

Le 6 juin 2010, alors que la constitution n’est pas votée, que le problème d’intégration

des militaires maoïstes n’est pas résolu, alors que les tas de détritus s’amoncellent dans

Katmandu, que cette ville manque d’eau, d’électricité, le Premier ministre Madhav

Kumar Népal préside une réunion sur l’environnement et déclare qu’un :

New environment policy to be introduce soon.

Nota : fin juin : il n’est toujours pas là et il ne sera jamais !

Le 6 juin, alors qu’il a annoncé sa démission il s’accroche au pouvoir. Le nombre de

combattants maoïstes qui seront intégrés dans la Népal Arm n’est pas encore déterminé.

Mais pour la première fois les médias donnent des chiffres. On lit que 3999 combattants

maoïstes seraient intégrés dans la police. 4800 dans l’armée.

Indifférent aux problèmes, on voit en photo le Premier ministre passant :

A jovial moment with members of a team of Rautes a nomad tribu

CORRUPTION. PREVARICATION.

FORFAITURES. IRREGULARITES

Les médias restent discrets sur les irrégularités commises par les membres du

gouvernement. Quelques lignes, des insinuations... Elles sont pourtant nombreuses ces

irrégularités :

- 58 millions disparaissent de sept banques.

-. La police est impliquée dans le meurtre d’un patron de presse.

- Le Premier ministre se plaint de l’incompétence de la police :

Incompetent Nepal Police personnel were responsible for the increasing lawlesness and lack of

security in the country.

Incompétence, refus d’obéissance ou complicités ?

- Le ministre de l’éducation Ram Chandra Kushwalha du parti Tarai Madesh Democratic

Congres est accusé de corruption.

318

More magazines by this user
Similar magazines