sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

Forces impérialistes.

Et il rappelle la mort du roi Birendra et de madame Bandari assassinés par des agents

étrangers. Ceci mérite d’être mentionné car des rumeurs –des résidents-business

occidentaux ne sont pas les derniers à les répandre- prétendent que Prachanda était un

planqué, qu’il a fait toute la guerre en Inde. Cela rappelle, à des personnes de ma

génération, les discours des antis gaullistes qui, en 1945, répétaient que de Gaulle avait

321

fait la guerre à Londres. Ces Occidentaux-business oublient de signaler que Prachanda

était pendant la guerre dans le centre du Népal et que sa tête était mise à prix 5.000.000

de roupies (somme colossale) par les gouvernements du roi Gyanendra.

- 30 avril. Je rencontre des maoïstes dans un local qui leur sert de lieu de réunion en

ville. Un jeune m’affirme :

- Demain nous serons dix laks de manifestants.

Dix laks = un million.

Un autre corrige :

- Non, cinq cent mille !

Un troisième :

- C’est la troisième Jana-Andolan (révolution) qui commence.

La première a eu lieu en 1990, la deuxième en 2006.

- Premier mai.

Défilé. Manifestations sans Bandha-grève.

Les maoïstes ont décidé qu’une grande manifestation aurait lieu dans Katmandu le

Premier mai. Elle serait suivie, à partir du 2 mai, d’une grève-bandha de durée illimitée.

La fin de cette grève-bandha serait décidée si :

- le Premier ministre démissionnait.

- le pouvoir civil dominait le pouvoir militaire. C'est-à-dire si l’intégration des

combattants de la People Liberation Arm (maoïste) dans la Népal Arm

(gouvernementale) ou dans différents services de sécurité était terminée.

- la rédaction de la constitution était reprise pour être votée dans les délais prévus.

321

More magazines by this user
Similar magazines