sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

GENERALITES SUR LE NEPAL.

Le Népal était un pays à structure féodale. Il était dirigé par des monarques dont le but

premier était d’exercer un pouvoir absolu. Ces monarques s’appuyaient sur des membres

des deux castes supérieure occupant de hautes fonctions, bénéficiant de vastes privilèges

qu’a créé le védisme-brahmanisme-hindouisme : celle des Bahuns-Brahmanes et celle

des Chétris-Ksatrïas-Rajpouts. Les membres de la première caste sont les prêtres de

l’hindouisme, religion d’état. Aujourd’hui, après la deuxième révolution (2006) la

monarchie a disparu mais les gens de caste sont toujours là, ils sont même (juin-août

2010) au pouvoir et l’hindouisme est encore dans les faits religion d’état.

Le Népal a pratiquement été fermé à tout étranger jusqu’en 1950. Mais, à cette date,

l’ouverture du pays n’a été que partielle. De plus, à partir de cette date, les dirigeants du

Népal se sont assujettis à l’Inde, politiquement, économiquement, militairement. Les

Népalais qui dirigent le pays aujourd’hui (début 2010) continuent de pratiquer une

xénophobie tatillonne liée à une politique de totale dépendance à l’Inde. Malgré les bons

discours, les Droits de l’Homme sont absents du Népal et ils ne sont pas bafoués

uniquement, comme veulent le faire croire les médias anglophones, par ceux qui ont

déclenché la guerre civile qui a permis l’élimination du roi et l’instauration d’une

République. Ils sont bafoués, en début de l’année 2010, par les membres du

gouvernement de monsieur Madhav Kumar Népal du parti Union Marxist Leninist qui

couvrent des officiers généraux de l’état-major de l’armée accusés par l’O.N.U. de

crimes contre l’Humanité.

Les étrangers visitant le Népal oublient souvent que les mots Droits de l’homme cachent

les mots pays de droits qui signifient :

- rédaction de textes législatifs par un parlement,

- contrôle de l’application de ces textes par des agents rigoureux,

- arrêt des contrevenants par une police intègre.

- punition des coupables par une justice indépendante du gouvernement et des politiques.

Le Népal n’est pas encore aujourd’hui, après sa deuxième révolution qui l’a conduit à

devenir une république, un pays de droit.

9

9

More magazines by this user
Similar magazines