sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

nepalsherpasig.fr

sur les mots guerre civile au nepal - Népal Sherpa Sig

Toute la description de S. Lévi ne peut être citée, les qualificatifs dont il peint ces

monarques sont d’une incroyable sévérité. Il ne faut toutefois pas oublier que ces lignes

ont été écrites en période de gouvernance Rana (voir ci-après).

Comme événement qui a marqué le règne des premiers rois Shah il faut signaler une

guerre de religion, elle avait en réalité pour but le pillage, menée contre le Tibet

bouddhique (1788). De Sylvain Lévi :

Francs ou déloyaux, le guerrier Gurkha surpasse ses adversaires en perfidie comme en force. Grisé

de ses triomphes, le conquérant convoite même le Tibet ; le pillage des trésors entassés dans les

couvents promet une honnête récompense à la croisade du brahmanisme (religion qui a précédé

l’hindouisme) contre l’hérésie...

Les guerriers Gurkhas s’arrêtèrent à Shigatsé, la Chine étant venue en renfort de son allié

tibétain. Mais les Tibétains durent s’engager à payer annuellement 50.001 roupies.

Pourquoi 50.000 et une roupie ? Voici l’amusante explication que donne Robert Rieffel :

Au Népal, comme en Inde, tout chiffre arrondi est considéré, à priori, comme de mauvaise augure

car il implique la fin d’une série alors que tout nombre se terminant par un indique

symboliquement un début ou un recommencement.

Cependant, les forces Gurkhas restant trop longtemps dans la région, la Chine envoya

une nouvelle armée occuper le bourg de Kyriong, croquis 7, situé sur la rivière Trisuli,

aux frontières du Népal. Les Gurkhas de Shigatsé rentrèrent alors chez eux. Suivit une

lutte entre les Gurkhas et l’armé britannique. De Sylvain Lévi.

Fatiguée des intrigues et de la mauvaise foi des Gourkhas, l’Angleterre leur déclara la guerre en

1814 ; deux années de campagnes également honorables, également glorieuses de part de d’autre,

également signalées par des revers désastreux, mènent enfin les armées britanniquestes à la porte du

Népal.

Mais cette guerre a eu un autre motif :

L’Angleterre voulait ouvrir à son commerce la voie de l’Asie centrale... Les Gourkhas n’étaient pas

moins résolus à écarter les étrangers. Sylvain Lévi.

En 1815 un traité entre les Anglais et le Népal fixa le tracé de la frontière méridionale du

Népal et les Anglais obtinrent l’autorisation d’installer un Ambassadeur à Katmandu.

Les successeurs de Prithvi furent de piètres souverains, un dictateur surviendra qui

prendra le pouvoir. Sylvain Lévi explique ainsi l’arrivée au pouvoir d’un dictateur :

91

91

More magazines by this user
Similar magazines