Fanz'Yo - association lucie

lucie.asso.com

Fanz'Yo - association lucie

ECOLOGIE

BIEN-ÊTRE

3 aliments anti-cancer

faciles à cuisiner

CULTURE

Méditerranée

richesse des cultures,

misère des peuples

MARS 2011 / n°120 / 20 000 EX / www.fanzyo.com

LE JOURNAL D’INFORMATIONS CULTURELLES ET LOISIRS DE VOTRE REGION

CINEMA

Le cinéma français

se porte bien,

merci

FEMMES

DOSSIER

JE VOUS AIME ?

INTERVIEWS Envie

de vous évader

par le voyage ?

MARS 2011 / n°120 / 20 000 EX / www.fanzyo.com


3 MARS 2011

Hé Dîtes oh !

Facebook, Twitter, Wikileaks :

héraults de la révolution.

Qui pouvait s’attendre à ce que

Facebook ou Twitter soient les héraults

de la révolution du peuple arabe ? Alors

que dans nos pays occidentaux, beaucoup

utilisent ce lien social pour pouvoir

communiquer avec des personnes (des

amis ?) car ils n’ont plus le temps de leur

consacrer des instants privilégiés, une

rencontre, un coup de téléphone avec

un dialogue direct.

Comme pour le téléphone portable,

nous pensons utiliser ces liens sociaux

pour être plus proches mais au

contraire, nous nous en éloignons.

Quoi qu’il en soit, la vision du peuple

face au Monde a changé avec internet

et le satellite, tout a pris une autre

dimension en s’amplifiant. On ne peut

plus revenir en arrière, en pensant qu'un

"petit père des peuples" peut gouverner

et se faire respecter. Le satellite et internet

ont permis au peuple de se soulever

et d'en finir avec les dictatures. Mais à

une condition : c'est que le peuple ait

accès à cette nouvelle technologie.

Ce qui a poussé les peuples arabes à se

révolter, c’est à la fois cette prise de

conscience du monde qui les entoure et

l’aspiration à avoir une vie meilleure. La

technologie Facebook, Twitter a permis

également de se rassembler autour

d’une même et unique idée : changer de

régime totalitaire.

Alors que dans nos pays, certains adhèrent

à des groupes Facebook sur “Ceux

qui n’aiment pas les régimes d’été”, certains

internautes des pays arabes, par

exemple, s’en sont servis pour une

cause. Dans la même ligne technologique,

il faut bien reconnaître que

Wikileaks a aussi révolutionné notre

façon de vivre.

Car comme nous avons les images

satellites, nous avons aussi les informations

secrètes dévoilées au grand jour

grâce à ses pirates qui jouent un peu le

rôle des Robins des Bois des temps

modernes, ne cherchant pas à s’enrichir

(ils ne reçoivent que des dons) mais à

donner des informations confidentielles,

pouvant faire changer le monde où

dévoiler comment certains le manipulent.

Un exemple ? La guerre en Irak.

Rappelez-vous en 2003 des américains,

avec en tête leur secrétaire d’Etat Colin

Powell faisant un exposé “preuves” à

l’appui du danger Irak. Mettant sur la

table que le pays était une base terroriste,

un lieu où l’on produisait des

armes à destruction massive, etc… un

pays de “l’axe du mal”.

Avec les révélations en octobre 2010 de

Wikileaks, des documents de l’armée

américaine agissant en Irak, on apprend

qu’à aucun moment, pendant plus de 3

ans d’occupation, les américains ne parlent

des raisons qui les ont réellement

poussé à faire la guerre. Ce qui prouve

que les américains ne sont pas allés en

Irak pour trouver les “vilaines choses”

exposées auparavant à l’ONU. Leur

intérêt se trouvait peut-être autre part

que de libérer le peuple irakien du

méchant Saddam Hussein...

Si Wikileaks était au courant des vraies

actions des américains de l’époque,

pourquoi les services secrets des pays

permanents de l’ONU n’ont-ils pas

réagi ? La France oui, mais a-t-elle

dénoncé le mensonge des américains

pour faire la guerre ? Ils étaient pourtant

informés que la première puissance militaire

inventait des preuves (lors de l’exposé

à l’ONU) pour agir (personnellement)

en Irak.

Le problème se pose donc : si les dirigeants

qui nous gouvernent sont au

courant du mal qui peut être fait, pourquoi

n’agissent-ils pas ?

Ont-ils un autre intérêt que celui

défendu à l’ONU ? C’est à dire la paix

entre les peuples ?

Ce que dévoile Wikileaks est peut-être

la vérité de ce qui se passe dans l’

ombre. Cette vérité est-elle bonne à

entendre ? N’est-elle pas courante

depuis des décennies et le monde continue

à tourner. Mais pour qui ?

A quand les révélations des vraies

“notes” des capitalistes, des traders, de

nos banques, pour connaître la vérité ?

Celle de l’argent qui est investi,

dépensé, avec celui que vous avez

laissé à la banque pour vos vieux jours

et vos coups durs ?

Wikileaks peut nous faire réfléchir sur un

retour à la morale.

Une morale qui nous permettrait de ne

plus voir des guerres inutiles, la faim

dans le monde, un logement pour tous,

un travail partagé… Utopie ? (DJ)

> “j’ai rêvé d’un autre monde...”

EMPLOIS

"En 2003, parmi quatre millions

d'actifs à temps partiel,

82% sont des femmes.

Le temps partiel représente

29,8% des emplois féminins

(5,4% des emplois

masculins), selon un rapport

remis début mars au

gouvernement. 78% des

emplois non-qualifiés sont

occupés par des femmes.

RESPONSABILITES

Les femmes "représentent

moins de 10% des dirigeants

d'entreprises et

moins de 5% des membres

des conseils d'administration"

(APEC).

RETRAITES

Les retraitées femmes

âgées de 65 ans et plus

percevaient en 2001 une

pension mensuelle

moyenne de 606 euros de

retraite contre 1 372 euros

pour les hommes, selon le

rapport remis en mars au

gouvernement. Or, l'espérance

de vie des femmes

est plus longue que celle

des hommes (83,8 ans

contre 76,7 ans).

L’édito du mois de Domas

http://domas.over-blog.com/

Directeur publication & Rédacteur en chef :

Jérôme Derbès

Secrétaire de rédaction : Val.

Rédacteur chef adjoint : Didier La TORRE

contact@lucie-asso.com

Photo couverture : www.carolineboyer.com

Dessin édito : Domas

Graphisme / mise en page : GR-Home

Pour nous contacter :

Agenda - News - Festivals :

agenda@lucie-asso.com

Vaucluse : agenda84@lucie-asso.com

Bouches du Rhône : agenda13@lucie-asso.com

Gard : agenda30@lucie-asso.com

Musique : DJ, Davidof, HB

musique@lucie-asso.com

Théâtre : theatre@lucie-asso.com

Cinéma : Hugues Blondet

cinema@lucie-asso.com

DVD : John (Hit Vidéo - Vedène)

Art : Jacques Lomont

expo@lucie-asso.com

Art Numérique : Jean-Yves UTO

Livres : Céline Moreau

livre@lucie-asso.com

Vins : René Sacchelli

vin@lucie-asso.com

Bien se nourrir : www.nouvellecuisinebio.com / Cyrièle

Bien Vivre : Perrine DYON (Ceder)

Publicité Partenariat :

Régie D’Com

04 90 31 91 45 / pub@regie-d.com

Ont participé : Davidof, Julie, Kaliméro, Jo la Prune,

Hervé, Pat, Karine, Thomas, Nico Teen, Marie Dufour,

Céline Moreau, Bennbob, Pierre Derensy, Benjamin

Clément, Le Cat, Serge

Fanz’yo est édité par

Lucie / Usine beau port / 84270 VEDENE

Tél. 04 90 03 10 45 / fanzyo@lucie-asso.com

ABONNEMENT à Fanz’Yo :

1 an + 1 cd offert = 20 euros

(chèque à l’ordre de Lucie)

Si j’étais Dieu,

je recommencerai tout,

sauf... la femme

René Barjavel (1911-1985)

““

Association Lucie (Editeur de Fanz’Yo) présente :

ABONNEZ-VOUS PENDANT 1 AN

A FANZ’YO ET RECEVEZ

AU CHOIX UN CD

COUP DE

COEUR

DU MOIS

EN CADEAU !

The Shoes

Budan

ABONNEMENT à Fanz’Yo :

1 an + 1 cd offert = 20 euros

(chèque à l’ordre de Lucie)

Lucie / Usine beau port

84270 VEDENE


4 MARS 2011

DOSSIER

Encore une journée de la femme ?

Le 8 mars, c'est la journée de la femme. Oui, OK, mais

après? Que fait-on de cet intitulé qui rassure? Et peut-on

parler d'une amélioration sensible de la condition féminine

ces dernières années? Fanz'Yo fait le point en s'appuyant

sur trois thématiques névralgiques : l'inégalité salariale qui

perdure, la parité souvent virtuelle dans le giron politique et

le manque de moyens réels autour de la contraception.

Les femmes et l'inégalité salariale

Les chiffres ne disent pas forcément tout. Cependant, certains font

sacrément réfléchir en 2011. Dans un classement récent, la France

apparaît à la 127e place mondiale pour la parité salariale hommesfemmes.

Et ce dans un pays où l'égalité hommes-femmes figure dans la

Constitution. Cherchez l'erreur ! Sylvie a 38 ans. Pendant cinq ans, elle

a co-dirigé une société de communication. Mais elle s'est soudain rendue

compte qu'elle gagnait 35 % de moins que son collègue masculin

qui avait exactement le même poste qu'elle. Après s'en être offusquée,

il lui a été répondu que cet écart hommes-femmes était une tradition

dans l'entreprise depuis sa création, en 1983. En 2010, titillé sans cesse

par les femmes qui le composent, le gouvernement a pris le taureau par

les cornes. Verdict : les entreprises de plus de 50 salariés qui n’auront

pas conclu d’accord avec les représentants du personnel pour réduire

les différences de rémunérations entre les hommes et les femmes,

seront taxées à hauteur de 1% de leur masse salariale. Cette mesure,

intégrée au projet de loi sur les retraites, concerne près de 40 000 entreprises.

Car ce sujet qui revient régulièrement sur la table n'avance guère

depuis les années 2000. A telle enseigne que les femmes continuent de

gagner moins que leurs homologues masculins, de 15 à 25%. Il y a

quelques mois, Chantal Brunel, rapporteure générale de l'Observatoire

de la parité, demandait à ce qu'un label de grande cause nationale soit

créé pour l'inégalité salariale en France. "Je considère qu'après quatre

lois qui se sont toutes avérées inefficaces, il est temps de chercher ailleurs

de nouvelles solutions". A t-elle été entendu? Euh...la réponse est

dans la question. Et on sait combien chez les entrepreneurs puissants,

on se gausse ostensiblement de l'arbre qui cache la forêt : l'arbre, c'est

bien sur Laurence Parisot, à la tête du Medef, et qui peut laisser croire,

à tort, que les femmes-dirigeantes sont nombreuses, qu'elles ont le

même salaire que les hommes etc... De l'art du symbole qui freine les

vraies avancées en profondeur.

Les femmes et la politique

Les chiffres des femmes en politique, c'est un peu comme ceux du chômage.

Il y a plusieurs manières de les interpréter. Certes, d'un côté, sur

près de 900 parlementaires (députés et sénateurs), moins de 6% sont

des femmes (alors qu'elles sont 54% de la population à voter !). Mais

depuis la fin des années 90, la donne a malgré tout évolué, avec l'année

1999 en guise de repère : cette année-là, aux élections européennes,

40,2% des élus français sont féminins. Une première qui a eu

de bienheureuses conséquences et qui fait qu'aujourd'hui, même pour

les cantonales, les femmes sont plus nombreuses. Exemple sur le canton

Sud d'Avignon : la favorite, la socialiste Michèle Fournier-Armand,

aura, les 20 et 27 mars, pour principale adversaire, Valérie Wagner

(UMP). Et ce dans une ville où lors des municipales, la même Fournier-

Armand a perdu en 2008 face à Marie-Josée Roig. Ce faisant, l’inégalité

hommes/femmes en politique est en quelque sorte le reflet de leur

inégalité dans la vie privée. Aussi longtemps que les charges de famille

resteront inégalement partagées entre les sexes, elles seront un obstacle

majeur pour les femmes, décourageant nombre d'entre elles à postuler

à des mandats électifs. Pour Alain Lipietz, député écologiste européen,

"le type masculin de politicien structure entièrement les appareils

qui déterminent l'offre électorale : les partis politiques. Pour l'emporter

dans un parti dans la course à la candidature, il faut n'avoir "que ça à

faire" (et les femmes ont mille autres choses à faire), il faut "aimer ça"

(et les femmes n'aiment pas forcément cette forme-là d'acte-pouvoir), il

faut aimer le pouvoir pour lui-même (et les femmes aimeraient pouvoir

faire quelque chose de nouveau)“. Pour participer activement à la vie

politique, les femmes sont tenues de résoudre les difficultés du cumul

privé/public le plus souvent seules, et presque toujours par le biais de

solutions individuelles bricolées. "Même lorsque leur compagnon prend

sa part du fardeau, c'est quand même sur les femmes que repose la responsabilité

principale de la vie de tous les jours”, note Elisabeth Guigou,

ex-ministre de la Justice. "Or le quotidien est particulièrement difficile

pour une femme en politique car c'est l'une des activités qui respectent

le moins les rythmes du temps privé". Pour les présidentielles de 2012,

le constat est assez symbolique : Martine Aubry (PS), Cécile Duflot (les

Verts) et Eva Joly (Europe-Ecologie) ont tout pour faire de bonnes candidates.

Mais elles ne le seront certainement pas, au profit d'hommes.

En revanche, Marine Le Pen (Front National) et Christine Boutin (Parti

Chrétien-Démocrate) le seront avec quasi certitude...

Les jeunes femmes et la contraception

Encore aujourd'hui, de nombreuses jeunes filles confondent la pilule du

lendemain avec une pilule abortive qui, elle, se prend jusqu'à douze

semaines après l'acte non protégé. D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps,

Israël Nissand, gynécologue et auteur d'un rapport surf l'IVG, expliquait

clairement : "Le nombre de grossesses désirées chez les adolescentes

doit être regardé comme un constat d'échec de l'information." Ainsi,

depuis le début des années 2000, bien des choses ont changé dans les

lycées, qui semblent s'être enfin extraits du "Moyen-âge" en terme de

prévention. Aujourd'hui, les infirmières scolaires jouent un rôle plus

important dans la transmission de l'info et l'autorisation de délivrance de

la pilule a été inscrite dans un protocole nationale sur l'organisation des

soins. Ce n'est pas pour autant que tous les problèmes sont réglés.

Notamment l'implication masculine dans la démarche même de la

contraception. Beaucoup de jeunes hommmes pensent encore que

c'est avant tout une histoire de femmes. 6,3% des 15-19 ans affirment

avoir eu recours, dans leur vie, à une IVG de leur partenaire. D'où les

spots télés apparus l'an dernier et initiés par le ministère de la santé

dans le cadre d'une campagne "Contraception : filles et garçons, tous

concernés !". On voyait à l'image des garçons "enceintes", pour pointer

du doigt l'inégalité entre les deux sexes face à la contraception. Avec,

en parallèle, un nouveau site web dédié, à l'heure où il est plus facile de

se confier et de se renseigner par l'entremise des moyens dits virtuels.

(www.choisirsacontraception.fr). Un an après le lancement de cette

campagne ultra-médiatique, une infirmière scolaire témoigne pour

Fanz'Yo sous couvert d'anonymat : "c'était un coup de com. très réussi,

pas de soucis là dessus. Mais le problème, c'est qu'au-delà des spots

TV, il y a toujours un manque crucial de suivi dans les lycées, au quotidien.

Pas assez de travail en réseau avec l'Inspection académique, les

infirmières scolaires, pas assez de psychologue scolaire en poste pour

écouter ces ados en souffrance, qui ne savent souvent pas à qui

s'adresser. Oui, clairement, la parité autour de la contraception est abordée,

ce qui n'était pas le cas il y a encore dix ans. Mais nous devons

aller dans le concret, faire des interventions en classe plus régulières, et

sensibiliser également les parents, ce qui est souvent oublié dans ces

cas-là".

la petite fille qui doit

s'atteler aux tâches

ménagères parce qu'on

la prépare au mariage .

Pas à une carrière.

Pensez-vous que la lutte

féministe soit encore

nécessaire ?

Isa, programmatrice et chargée de production

du festival LES FEMMES S'EN MELENT.

Oui et non.

Si le mot « lutte » ne me paraît pas le plus

adapté à ce que vivent les femmes en

France aujourd’hui, on ne peut pas complètement

se satisfaire du chemin parcouru car

il y a encore du travail à faire sur les mentalités.

Organisateurs du festival Les Femmes s’en

Mêlent (consacré à la scène indépendante

féminine) depuis 14 ans, nous sommes le

symptôme même de l’inégalité entre les

sexes.

Certes en 14 ans, la situation a beaucoup

changé pour les artistes féminines, ce n’est

plus un bastion isolé, vache maigre de l’industrie

musicale, mais un véritable courant

artistique. De plus en plus nombreuses, de

plus en plus représentées médiatiquement,

les artistes féminines sont aujourd’hui incontournables

dans le paysage musical mondial

et elles ont clairement pris une place anciennement

dévolue aux hommes.

Pourtant chaque année, on se sent utile,

pertinent, nécessaire. Sans être militant, le

festival participe de cette « lutte ».

Et chaque année, je me dis qu’heureusement

qu’il y a ces femmes, ces artistes, cette

créativité pour nous enchanter, nous transporter,

nous amuser. Car s’il est bien une

lutte perdue d’avance par la fange masculine,

c’est celle de la célébration musicale,

du fun, de l’originalité, de la fraîcheur et de la

folie douce.

Actualités : Le 2 avril : Arles (13) - Cargo de Nuit

- Jessy Bulbo et Amandititita

Christine SALEM, chanteuse / Ile de la Réunion

© Agence Vekha

Kareyce FOTSO, chanteuse / Cameroun

““

(Rires). Je ne me pose même pas la question.

Je vis ma vie et puis voilà.

On m'a souvent reproché de faire une

musique (le maloya*) qui était à l'origine

réservée aux hommes. Ca n'a rien changé,

je chante et je suis très à l'aise avec ça. Ma

musique me vient de mes ancêtres, elle est

un héritage que je ne cesse de travailler.

Femme, homme, finalement quelle différence

? Je fais ce que j'aime et je transmets

la culture de mon pays, l'île de la Réunion. je

crois que l'essentiel est d'être en paix avec

soi-même.

En parallèle de ma vie d'artiste, je travaille

avec les jeunes de mon quartier. Il y a peu

de différences entre mes collègues hommes

et moi. Avec les ados, je n'ai aucun souci de

respect. Il faut dire que je donne l'image de

quelqu'un qui a un caractère fort et qui ne se

laisse pas marcher sur les pieds. D'ailleurs

quand on ne me connait pas, on n'ose parfois

pas trop m'aborder.

Lorsque j'étais enfant j'étais une rebelle. Je

me battais avec les garçons pour m'imposer.

Je ne voulais pas faire les tâches dédiées

aux filles, je voulais qu'il n'y ait aucune différence

de traitement entre mon frère et moi.

J'ai même fait du foot pendant 7 ans !

De manière générale, je trouve quand même

que les femmes se positionnent d'avantage,

il y a eu une belle évolution. Le positif c'est


qu'elle subissent beaucoup moins, elles font leur vie et l’assument, le hic est

que ça ne fait pas forcément que du bien aux hommes ! A trop vouloir l'égalité,

on se retrouve dans la situation où pour un premier contact autour d'un

verre, l'homme attend presque qu'on paie l'addition...

Pour moi, un être humain est un être humain et la seule vraie différence que

je vois c'est que les femmes portent les enfants et donnent la vie. Ca nous

donne un avantage !

* le maloya, musique traditionnelle de l'île de la Réunion

Actualités : Le 25 mars : Marseille - Dock des Suds / Festival Babel Med Music

MELISSMELL, chanteuse / France

Le simple fait que l'on pose encore la question nous donne la réponse.

Oui cette lutte est toujours nécessaire. Il y a à mon sens deux luttes distinctes.

Celle pour les droits des femmes : droit civique, droit d'être considérée

comme un être humain... Et celle pour l'évolution des mentalités quant à

la place de la femme dans la société car elles ont déjà acquis des droits mais

dans les faits il reste des evidences qui ne bougent pas.

Dans la plupart des pays africains et asiatiques par exemple ce sont des

luttes de droit qui se mènent. La lutte féministe ne doit pas être qu' une affaire

de femmes. C'est aussi aux hommes de leur laisser la place qui devrait être

la leur. Mais ont-ils peur d'elles ? Cette lutte est un combat pour la liberté, ici

nous abordons le sujet "la liberté des femmes au même titre qu'un homme"

dans une demande ou aucune supériorité n'est tolérée, dans un sens comme

dans l'autre. Quelque part cette lutte pour la liberté morale et civique est lié

au combat pour l'égalité.

Pour conclure, tant qu'on se pose la question... c'est qu'elle est nécessaire,

elle n'est pas là par hasard, elle n'est pas rien, c'est qu'elle n'est pas réglée.

Pour avancer, il faut oser se la poser.

Actualités : Un disque : “Ecoute s’il pleut” (Discograph) depuis le 15 janv 2011

Le 28 mai : Marseille - Poste à Galène Le 7 oct : Le Thor -84 - Sonograph

Sista Ka, chanteuse du groupe Watcha clan / Méditérannée

Il y a toujours des inegalitéshommesfemmes

dans le

monde.

Je crois qu'aujourd'hui

la lutte pour réduire

ces inegalités est toujours

nécessaire. Je

ne sais pas si l’on doit

employer le mot “féministe”

qui exclut

l'homme de cette lutte.

Etre unis pour défendre

les droits de la

femme, je pense que

c'est plus efficace.

Certaines chanteuse

africaines ou indiennes

pourrront vous parler des droits de la femme bafoués dans leur pays. En tant

qu'européenne, aujourd'hui je réagirai surtout sur la condition de la femme

occidentale qu,i au-delà des apparences d'une femme libérée, est soumise

àune image de "super woman" où elle doit assurer à merveille son rôle de

mère, d'amante et briller professionnellement... La réussite est l'emblème de

nos societés et souvent on doit cacher ses faiblesses, et ce modèle-là est

souvent dur à assumer.

Personnellement, j'évolue dans un monde d'hommes, celui de la musique et

de la tournée, je vis au quotidien avec les musiciens et les techniciens de

mon groupe et ça se passe très bien. Ils me 'protègent' en tournée, dans le

sens où en tant que chanteuse nous sommes souvent sollicitées pour representer

le groupe, on doit toujours être souriante et donner l'impression que

tout va bien. On a souvent une image qui ne nous correspond pas. Les musiciens

en ont conscience et les moments où j'ai pas envie d'être en representation

je le dis, ils préservent mon intimité. En tous cas les salaires sont égaux

au sein du groupe !

Dans un monde où les droits de l'homme sont toujours bafoués, ceux de la

femme le sont aussi (et même prioritairement), je pense que la lutte est toujours

d'actualité et penser qu'aujourd'hui "la lutte, c'est dépassé" c'est déja

rétrograde. Le pire c'est l'indifférence, être vivant c'est s'indigner, encore. La

journée de la femme est une bonne façon de se le rappeler... mais dans une

lutte commune, hommes et femmes.

Actualités : un disque : “Radio Babel” (Piranha) / 2011 Le 26 mars : Marseille -

Dock des Suds / Festival Babel Med Music

Kareyce FOTSO, chanteuse / Cameroun

Je vais répondre à votre question en prenant comme référence la société

dans laquelle je vis.

Au Cameroun, la lutte féministe est très nécessaire au vu du traitement que

subit encore la femme de nos jours.

Tant que la situation de la femme ne sera pas amélioré le combat restera présent

Je commence par l'ENFANTEMENT, il y a encore des traditions où la

naissance d'une fille dans la famille est mal perçu. Il y a des époux qui répudient

leur femme parce qu'elle ne lui fait pas de garçon et pourtant à ce que

Selon le Wolrd economic

forum, au niveau de l'égalité

salariale entre hommes et

femmes, la France se

classe à la 127e place mondiale,

derrière le

Kazakhstan.

"En politique, il faut aimer

le pouvoir pour lui-même.

Les femmes, elles, aimeraient

pouvoir faire quelque

chose de nouveau".

Alain Lipietz, ancien député

européen

"Sur la parité garçonsfilles

autour de la contraception,

au-delà des spots TV, il

faut plus de sensibilisation

au quotidien dans les lycées

auprès des élèves, des professeurs

et des parents"."

Une infirmière scolaire

Témoignages : femmes du Monde

je sache scientifiquement c’est l’homme qui détermine le sexe selon qu'il

donne un X ou un Y.

L'EDUCATION : la différence est palpable dans les familles, on met déjà dans

la tête du petit garçon qu'il est de part son sexe supérieur à sa soeur aussi

bien qu'il soit le cadet, c’est lui qu'on pousse dans les études, il a le droit de

jouer mais pas la petite fille qui doit s'atteler aux tâches ménagères parce

qu'on la prépare au mariage. Pas à une carrière.

LES MARIAGES FORCES : jusqu'à nos jours dans nos sociétés nombreuses

sont les jeunes filles (je dirai même des enfants, on les prend à peine atteint

l’âge pubère) pour les donner en mariage en général à des hommes qui peuvent

avoir l’âge de leur grand-père.

LE REPASSAGE DES SEINS : est une pratique qui vise à réchauffer une

pierre et à la passer sur les seins de la petite fille lorsqu'ils commencent à se

pointer pour qu'elle n’attire pas le regard des hommes. A cause de cette pratique,

beaucoup de jeunes filles souffrent aujourd'hui du cancer des seins.

LE VEUVAGE : c'est une abomination, toutes les pratiques qu'on fait subir à

ces femmes éprouvées par le décès de leur mari.

L'EMPLOI : il existe la discrimination par le sexe, il y a des entreprises qui

refusent d’embaucher des femmes aux même profils que les hommes (et parfois

mêmes aux meilleures compétences) parce qu'on est encore dans des

mentalités où la femme est reléguée au second plan. Je me souviens encore

des discussions avec des garçons dans mon quartier où j’entendais l'un

d’eux dire : “tu discutes quoi avec qu'elle, c’est une fille, moi je ne perds pas

mon temps à discuter avec les filles”. C’est clair, pour lui la fille est une personne

inférieure avec qui il ne peut pas discuter d'égal à égal. Et cela à cause

de ce que la société lui a mis dans la tête dès son plus jeune âge.

LE GOUVERNEMENT : les femmes sont toujours Ministre de la femme,

Ministre des affaires sociales... Nous avons une panoplie de femmes ayant

fait de grandes études, avec des compétences de hauts cadres, mais jamais

elles ne sont mis à leur place, toujours reléguées en seconde zone.

C’est clair que de par même sa constitution biologique la femme ne sera

jamais égale à l’homme et inversement . Mais je lutte pour une égalité dans

les chances, parler d’égalité de chance c’est parler d’égalité de droit à la

base. Que la petite fille profite des mêmes études, et qu'une fois devenue

diplômée, elle soit recrutée selon ses compétences et mise à la place qu'elle

mérite .

Les problèmes sont innombrables donc la lutte féministe est encore nécessaire.

Aujourd'hui plus que jamais.

Actualités : Le 26 mars : Marseille - Dock des Suds / Festival Babel Med Music

Claire GUERIN, directrice de la salle de concert Akwaba

Non. Vu qu'il y a 50% de femmes dans les instances politiques et économiques

de notre pays et qu'à compétences égales, tout le monde est payé à

l'identique. Vu qu'il n'y a plus de femmes dans le monde violées ou battues,

soumises à l'autorité de leur mari, de leur père, ou excisées, obligées de se

voiler. Vu que le corps des femmes n'est absolument pas instrumentalisé

pour vendre n'importe quelle camelote, et que ce corps n'est d'ailleurs jamais

utilisé pour être vendu lui même Vu toute la reconnaissance de notre société

pour celles qui font et éduquent des enfants qui sauront bien reproduire cette

parfaite égalité qui règne désormais entre les sexes et pour plein d'autres raisons

encore, vraiment, le féminisme est définitivement ringard...

Actualités : Le 12 Mars : Chateauneuf De Gadagne (84) / SCRATCH BAN-

DIT CREW

Sahra HALGAN, chanteuse / Somaliland (Somali)

Oui, bien entendu ! Il est grand temps que les femmes se mêlent des affaires

du monde. En tout cas, il est grand temps qu’elles s’en mêlent davantage

qu’elles ne le font ou qu’elles en ont la possibilité à ce jour. C’est en ce sens

que j’estime que la lutte féministe est nécessaire. Elle doit permettre aux

femmes de dessiner et de prendre en main un futur qui n’était pensé et dicté

auparavant que par les hommes ou presque. Elle ne constitue donc pas une

fin en soi et n’a pas de but plus simple que de faire respecter les droits

fondamentaux de chaque être humain -homme ou femme- de vivre libre et

en paix. Pour mon cas personnel, ce sont là deux valeurs qui ont été défendues

et amenées par les femmes dans mon Somaliland natal lors de la

guerre à la fin des années 80. Nous autres femmes souffrions de la guerre

dans notre quotidien, nous voyions nos hommes revenir mutilés, nos enfants

tués... Nous souffrions à cause des hommes qui se battaient pour gouverner

un pays. C’est à ce moment qu’en tant que femme, en tant qu’artiste, je me

suis levée pour dire “non”. Non à la guerre, non à la violence, non au dictateur

qui régissait nos vies. Et sur le front, j’ai soigné les soldats et chanté

auprès d’eux. Cela a été mon combat à cette époque et on m’a écouté

lorsque je me suis impliquée pour défendre l’idée d’avoir une vie meilleure.

Et je crois que seule une femme était capable de faire une chose pareille.

D’abord parce que mes armes étaient des armes de paix et d’amour, c’étaient

ma voix, mon corps, mes mots. Et ensuite parce qu’un homme aurait sans

doute chanté “Allez-y soldats ! Défendez-vous !”. Moi, en tant que femme, j’ai

chanté “Hey soldats ! Arrêtez-vous !”. Chansons d’amour, chansons de

réconciliation (etc…), voilà les seules armes que j’ai toujours prises dans ma

lutte et qui ont été entendues.

Les femmes sont capables de changer le monde et de le changer dans le

bon sens. En tant que femme somalilandaise, je suis parvenue à faire écouter

les hommes somalilandais. Mon souhait le plus cher serait que les

hommes du monde entier m’écoutent aussi...

Actualités : Le 25 mars : Marseille - Dock des Suds / Festival Babel Med Music


6 MARS 2011

MUSIQUE

Méditerranée

richesse des cultures,

misère des peuples

Les peuples du bassin méditerranéen sont en

pleine révolte. Grèce, Tunisie, Egypte, Algérie,

(France bientôt ?)… terres de contrastes et de

couleurs où se font face l’incroyable richesse

des arts et des cultures et l’atroce misère des

peuples qui endurent. Deux festivals les célèbrent

en mars à Martigues et Marseille.

Puisque nous avons la même mer, nous sommes tous

frères. Fils de la Méditerranée, peuple des contrastes,

terres de richesses et des arts. La culture en exutoire

pour tous ceux qui endurent. Contrastes à tous les

niveaux. Les terres se divisent en territoires. Leurs

frontières sont autant de cicatrices laissées par les

querelles intestines, guérillas meurtrières et autres

idéologies mesquines qui séparent les frères. Les arts

eux s’unissent, les techniques se transversent, les

artistes se métissent. Et les peuples se soulèvent. La

révolution est en marche. Qu’en restera-t-il demain ?

Et en 2013, lorsque Marseille sera capitale culturelle

et centre de l’Euromed ? Si tous les artistes du monde

méditerranéens pouvaient se donner la main, il en

ressortirait sûrement une explosion de vie, de talents,

de génies. Une merveilleuse nation nourrie de toutes

ses différences redevenues richesses, une fête permanente

de musiques actuelles et de traditions

anciennes, un superbe mix intergénérationnel. Car si

une chose caractérise la Méditerranée et les enfants

qu’elle produit, c’est l’amour des origines, souvent lié

à celui de la mère, de la grand-mère et de leur grande

mer.

Réseaux

Aujourd’hui, les réseaux sont en place et se développent,

les initiatives fleurissent, Marseille-Provence

2013 représente une étape fondamentale. Quel

gâchis ce serait si tout cela s’effondrait après tant

d’années d’efforts à surmonter les difficultés politiques

et économiques à l’origine de cette « série de

facteurs qui, non seulement ont minimisé ou déformé

des valeurs méditerranéennes spécifiques, mais

encore ont rendu difficile la rencontre réelle entre ses

peuples, la connaissance de leurs différences ainsi

que l’affirmation de ce qui les unit. » comme le définissait

si justement José Monleon lors de l’appel de

Mérida, le 28 juillet 1990, lors de la fondation de l’institut

International du théâtre méditerranéen.

Babel Med

Ces « facteurs » ont à leur tour été minimisés par le

travail incessant des différents acteurs socio culturel

et les difficultés semblent faire partie d’un passé totalement

révolu, comme le précise Olivier Rey, responsable

des relations presse pour Babel Med : « Cela

fait plus de dix ans que l’on développe les réseaux

pour permettre aux artistes de Méditerranée et du

monde entier de se produire et de se faire connaître.

La chro du Cat

La particularité des artistes méditerranéens et des

musiques du monde, c’est que ce sont surtout des

artistes de scène plus que de studios. Babel Med a

cette particularité de réunir un grand marché réunissant

plus de 2 500 professionnels des cinq continents

et un festival ouvert au grand public. Ce rendez-vous

économique et culturel s'est profondément ancré

dans l'agenda des professionnels internationaux des

musiques du monde. » Le festival place Marseille au

centre de la production scénique des musiques du

monde. Pour beaucoup, c’est un véritable tremplin

vers la reconnaissance. « En effet, de nombreux

artistes ont été découverts à Babel Med avant d’être

vu et programmé un peu partout. C’est aussi une des

particularités du festival. » Reprend Olivier Rey.

L’année dernière, le festival a attiré plus de 13 000

spectateurs en 3 nuits. Cette année promet également

de belles performances en 3 jours et 3 nuits, du

24 au 26 mars au Dock des suds. Au programme 30

concerts grand public, des dizaines de conférences,

plus de 150 stands et 30 groupes « world music »

représentant 21 pays. Pur traditionnel, hyper avantgarde,

métissage jazz, électro ou rock, la programmation

nous offre un impressionnant voyage de l’électro

balkanique de DJ Shantel aux chants sacrés des

gitans de Provence, de l’ethno house d’Istanbul aux

vocalises roots et urbaines d’Australie, de la furia

latina cubana à la chanson poétique méditerranéenne…

Trois jours et trois nuits qui remettent les

pendules à l’heure world et Méditerranée et les compteurs

d’optimisme culturel au beau fixe.

Mare Nostrum

L’autre festival qui va nous faire du bien en ces temps

agités aux lendemains incertains : Mare Nostrum

s’installe sur la scène nationale du théâtre des Salins

du 7 au 12 mars prochains. Trois belles soirées aussi

mais dix fois moins d’artistes. L’objectif n’est pas tout

à fait le même et les rencontres sont nettement plus

intimistes. Théâtre tout d’abord avec le texte de

Mustapha Benfodil et la création de la Cie «

L’orpheline est une épine dans le pied » : De mon

hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla.

La mer(e) est au centre de ce blablabla utérin. La mer

amniotique du bébé harragas fuyant l’Algérie dans le

ventre de sa mère, l’orpheline risquant sa vie sur l’autre

mer, la Méditerranée, frontière liquide porteuse

d’espoir et de liberté ou tombeau pour l’éternité…

La seconde nuit se joue en duo et en musique avec

DuOud. Le duo, ce sont Smadj et Mehdi Haddab.

L’instrument, c’est le oud, considéré comme un des

plus fabuleux instruments au monde et mêlé ici aux

sons électro. "La chaleur de cet instrument, sa profondeur,

sa classe, le font littéralement flotter au-dessus

des sons électroniques." (Smadj).

Le troisième temps de Mare Nostrum, nous amène en

Italie, fin XVIIe, avec il ballo della ninfa, un grand bal

sur une musique de Monteverdi, servie par Concerto

soave et ses chanteurs et dansé par les artiste de la

Cie Il ballarino.

www.theatre-des-salins.fr

Babel Med sur www.dock-des-suds.org

Tom

Album « Hétérokulte » / Marseille

http://www.myspace.com/tomsoundprod

Chanson française, électro, trip hop.

Une belle voix grave se déroule sur des tapis musicaux

plutôt dark. Tom raconte des histoires subjectives ou plus

objectives façon « l’homme à la tête de choux »

(Gainsbourg). Concept intéressant de belles idées de

Saint Patrick,

le 17 mars

Tu vois combien

de feuilles là ?

Le 17 mars, tous les Irlandais célèbrent la

Saint Patrick. Les Irlandais et une grande

partie du monde, surtout chez les amateurs

de bière. A tel point que la Saint Patrick est

assimilée pour beaucoup à une simple fête

de la bière. Le bon Maewyn Succat doit plutôt

être heureux, là haut, à contempler les

millions de personnes qui célèbrent chaque

année sa fête. Maewyn est Anglais (Breton

insulaire à l’époque). Né vers 385 ou 389

de l’ère chrétienne, dans une famille plutôt

aisée dont une partie avait ses racines en

France, en Tourraine, le jeune Maewyn

Succat n’est pas très porté sur la chose religieuse.

Vers l’âge de 16 ans, il est enlevé

par des pirates irlandais qui le revendent en

tant qu’esclave. Il passera 6 années de

captivité sur la côte ouest irlandaise au service

d’un chef de clan pour qui il travaille en

tant que berger la journée avant de retrouver

chaque soir la cage dans laquelle il

passe ses nuits. C’est durant cette période

qu’il rencontre Dieu. Sa dévotion ne cesse

de grandir. Dieu s’adresse à lui en songe

une nuit pour lui signifier qu’il est temps de

partir, de rejoindre le rivage où il trouvera

un bateau pour s’enfuir. Et c’est ce qu’il fît.

Ce navire le dépose sur les côtes

anglaises, puis Maewyn rejoint sa famille

française et entame une carrière de prêtre.

Vers l’âge de 30 ans, il refait un songe dans

lequel il voit les habitants de la forêt où il

était retenu captif, l’implorer de revenir vers

eux. Il attendra cependant encore deux

années qu’il consacre à étudier la théologie

à Cannes, puis à devenir diacre avant de

reprendre la mer vers l’Irlande. C’est à partir

de 432 qu’il commence à évangéliser,

traversant le pays de part en part, enseignant

la bonne nouvelle de la Révélation.

Lors de ses sermons, il brandit un trèfle en

s’exclamant : « Voici l’image de la sainte

textes, une belle voix qui pose ses paroles/slam/poésie

sur une musique variée et répétitive. «A chaque fois »

fonctionne à merveille. A suivre.

En concert : Le 25 Mars, Maison du Peuple / Gardanne

Kami

Album :« Escape lane » / Marseille

http://www.myspace.com/wearekami

Quartet Pop rock noisy. Un album d’une excellente

réalisation, rien n’a été laissé au hasard et il se dégage

BREIZH AMAZIR

Carpentras

JUDITH MATEO

Istres

Trinité ». Ce fameux trèfle (à trois feuilles)

qui est aujourd’hui encore le symbole de

l’Irlande. Nommé évêque, il prend alors le

nom de Patrick. C’est à ce moment, selon

la légende, qu’il chassa tous les serpents

du pays (symbole du diable) et converti tout

le peuple irlandais. A sa mort, en 461, il a

réussi le tour de force de convertir le pays

sans qu’il y ait eu un seul martyr.

Adoré, sanctifié, les Irlandais célèbrent sa

fête le 17 mars chaque année. A Dublin, la

fête dure 5 jours et a réuni 50 millions de

personnes en 2006. Aujourd’hui la saint

Patrick est célébrée dans le monde entier à

grands coups de pintes de bière (brune de

préférence), faisant de Patrick un des

saints les plus populaires et les plus sympathiques

au monde. Peut-être est-ce à

cause des litres consommés que le fameux

trèfle irlandais varie selon les organisateurs,

portant parfois trois et parfois quatre

feuilles. De tous les amateurs de la Saint

Patrick, peu connaissent la véritable histoire

de ce saint unique en son genre.

Certains le comparent à un lutin vêtu de

vert (Leprechaun) protégeant un trésor,

d’autres pensent que c’est une fête commerciale

inventée par les fabricants d’une

célèbre marque de bière brune irlandaise.

D’autres enfin croient dur comme fer que

saint Patrick est tout bonnement l’inventeur

de la bière.

BREIZH AMAZIR

Première partie : LA BANDE A KOUSTIK

à Carpentras (84) - Espace Auzon A

Carpentras, le Samedi 19 Mars 2011 à

20h30

CELTIC LIVING SPIRIT / CLAYMOR

CLAN / GERRY CARTER / LES GARTLO-

NEY RATS

à Istres (13) - Halle Polyvalente D'istres

dans le cadre du festival LES NUITS DE LA

SAINT PATRICK (ex NUITS CELT'ISTRES)

le Samedi 19 Mars 2011 à 18h00

FETE DE LA SAINT PATRICK 2011 /

CELTIC DANCES

à Montpellier (34)

- Zenith Sud De Montpellier

le Mardi 22 Mars 2011 à 20h30


une grande maturité de ce groupe pourtant jeune.

Une voix un peu juvénile pourtant très convaincante

: un timbre, des prises de risque, tout y est.

Musicalement l’album est varié on ne s’ennuie pas

un seul instant : de belle guitare, une rythmique

impec, le son. Il se dégage à la fois de la douceur

et de la déchirure (Shine for me), une forme de

romantisme rock avec une belle ballade comme «

around me » ou encore « theatrical fragments ». j’ai

beaucoup aimé « the next, the last » qui est le titre

GRENIER A SONS,

DROIT DE REPONSE :

lettre ouverte de Claire Guerin (Akwaba)

et Olivier Benoit (Gare de Coustellet).

Dans le dernier numéro de Fanzyo (voir

www.lucie-asso.com/fanzyofev2011.pdf), nous

laissions la parole à Jean-Michel Gremillet, directeur

de la Scène Nationale de Cavaillon. Une interview

dans laquelle le directeur donnait sa version

des faits quand à la disparition du Grenier à Sons

et la reprise d’une programmation de concerts,

sous sa direction, dans ce lieu désormais intitulé

Grenier. Dans la continuité de l’intérêt que nous

avons régulièrement porté à (feu) cette Scène de

Musiques Actuelles lors de plusieurs articles précédents,

il nous semblait important que le point de

vue des directeurs des deux autres scènes,

l’Akwaba et la Gare, qui coopéraient avec le

Grenier à Sons, soit aussi publié. Une lettre

ouverte que nous publions dans sa totalité. Le projet

doit désormais sortir de la polémique et aller de

l’avant, sans attiser le passé et revenir sur une

“affaire” aujourd’hui validée. En espérant, surtout,

que le public soit aux différents rendez-vous...

“Commençons par un rapide historique des faits. En

novembre 2009, la ville de Cavaillon dénonce, pour des

raisons économiques, la convention signée avec le

Grenier à sons. Son directeur est licencié.

La Fédurok (fédération nationale des lieux de musiques

actuelles) met alors en œuvre une mission d'assistance

à l'association par l'embauche d'un coordinateur, et

s'engage dans un travail d'audit et de médiation avec

les partenaires publics. En parallèle, la Scène nationale

est mandatée par la ville de Cavaillon pour élaborer un

projet d'intégration de la mission de diffusion des

musiques actuelles (projet « Essaim »). En février 2010,

au regard du contexte cavaillonnais, l'Akwaba, la Gare

et le Grenier à sons se positionnent en solidarité pour

travailler à un projet artistique et culturel territorial. La

proposition retient l'attention des partenaires publics qui

sollicitent une harmonisation avec le projet de la Scène

nationale. En juillet 2010, alors que l'ensemble des partenaires

(à l'exclusion de la Ville de Cavaillon), réunis

en comité de pilotage, semblent valider la démarche

collective initiée, la ville de Cavaillon confirme la

semaine suivante sa volonté de ne plus soutenir le

Grenier à Sons et l'informe de la fin de mise à disposition

des locaux.

On peut dire très rapidement que la Ville de Cavaillon a

voulu se débarrasser de sa Scène de Musiques

Actuelles pour renforcer la Scène Nationale. Son directeur

a imaginé un projet de diffusion comprenant

quelques concerts, intégrant le lieu et le financement du

Grenier à sons (projet ESSAIM), sans aucune concertation

avec l'équipe de ce dernier ni avec nos structures

respectives (alors que nous étions cités dans le projet

et que l'on nous y dotait d'obligations d'actions). La

Gare et Akwaba, en solidarité avec le Grenier à Sons,

ont proposé un projet alternatif dans lequel la scène de

musiques actuelles cavaillonnaise et ses emplois

étaient tous maintenus, tout en incluant une activité

musiques actuelles à la Scène Nationale et une

réflexion sur le territoire autour d'un fonctionnement

démocratique et égalitaire entre les lieux. Mais cela n'a

le plus aboutit et le plus intéressant.

Remarques : beau projet à faire évoluer notamment

dans les mélodies. J’ai noté un problème important

avec l’anglais, non pas dans sa maîtrise, mais dans

sa prononciation (trop française) et surtout dans son

accentuation : les accents toniques ne paraissent

pas être à leur place, mais au bon vouloir de la mélodie

alors qu’il faudrait que ce soit plutôt le contraire.

Du coup les mélodies et la compréhension des

textes pourraient y gagner.

pas semblé être du goût du Théâtre et de la municipalité.

Nous étions face à un dialogue impossible avec la

mairie de Cavaillon et dans une impasse chronique

lorsqu'il s'agissait d'échanger avec la direction du

Théâtre. Cela a rapidement provoqué un découragement

de l'équipe du Grenier, déjà fragilisée suite au

départ mouvementé de son ancien directeur.

Si l'issue fut celle que l'on connait pour le Grenier à

Sons (la Ville a retiré ses subventions, les 5 salariés ont

été licenciés en juillet, le matériel vendu pour liquider

les dettes et l'association est en cours de dissolution),

cela nous a permis de développer une dynamique

incroyable autour d'un projet de coopération entre les

acteurs musiques actuelles du Sud Vaucluse, Gare et

Akwaba en tête. Après la fermeture du Grenier, on nous

a demandé de poursuivre nos travaux car ce projet de

coopération artistique sur un territoire, de mutualisation

du matériel et des emplois, répondait tout à fait aux

nouvelles directives du Ministère de la Culture. Ce travail

se poursuit activement aujourd'hui. C'est une

opportunité vivifiante pour les structures culturelles de

réfléchir à de nouvelles façons de fonctionner, plus

transversales, plus partagées, plus collaboratives. Ce

n'est pas évident de changer nos habitudes, de réfléchir

en terme de territoire et non plus uniquement chacun

pour sa structure, mais nous sommes persuadés que

c'est une des seules solutions pour préserver les projets

associatifs. La tendance actuelle (comme on le voit

à Cavaillon) est à la municipalisation de la culture et

plus largement à la concentration des équipements et

des propositions culturelles. Nous voulons préserver

ces espaces de démocratie, de liberté et de citoyenneté

que sont les associations et les valeurs que nous défendons.

Cela passe par une remise en question globale

de nos fonctionnements, et nous sommes en cela fortement

soutenus par nos partenaires, Etat, Région et

Département en tête.

Face à cela, aujourd'hui à Cavaillon, la Scène Nationale

a démarré une programmation Musiques actuelles

dans la salle depuis le 12 février 2011 sans prendre la

peine d'en informer ses désormais confrères et en se

permettant de garder le nom de "Grenier" (ce qui nous

a fortement choqués). Pour nous, organiser quelques

concerts dans l'année n'est pas un projet. La dernière

équipe du Grenier à Sons avait un projet très fort en

matière d'action culturelle dans le quartier du Dr Ayme

où il était implanté, mais la Ville de Cavaillon n'a pas

jugé utile ce travail en profondeur. On peut vendre des

tickets, si la programmation n'est pas accompagnée

d'un travail de fond auprès des publics et en lien avec

un tissu culturel local, cela reste extrêmement superficiel,

c'est de la vitrine. Les studios de répétition sont fermés,

le Point Info Musique est fermé, les actions pédagogiques

autour des musiques actuelles ont cessé ; il

ne resterait à Cavaillon que quelques concerts pour

têtes blanches ? C'est d'autant plus regrettable que

cette ville est bien connue pour ses problèmes de violences

et le délitement de son tissu social. Notre position

est donc l'incompréhension totale face à la politique

(culturelle) de Cavaillon, mais l'impulsion est donnée de

notre côté pour inventer notre avenir.

Un avenir que nous voulons placer sur les fondements

du Développement Durable en alternative au règne de

la division”.

Claire Guerin, Directrice de la S.C.I.C AKWABA

Olivier Benoit, Président de l'association A.V.E.C

- La Gare


8 MARS 2011

MUSIQUE

COLD WAR KIDS

“Mine is yours”

(Cooperative

Music)

Rock Indé US

Voilà une drôle de

transformation pour ce groupe de californiens

qui nous avaient habitués lors

de leurs deux premiers opus à un rock

bancal, décalé, croisement d’un Velvet

et d’un Radiohead. Ce Mine is Yours

marque un tournant comme un dernier

jet vers l’accomplissement non pas du

talent mais vers le haut d’un hypothétique

hit parade. On reconnaît la voix

du chanteur, qui s’est néanmoins mué

en enfant du chanteur de Muse et celui

de U2, Bono. Les titres s‘alignent dans

un excellent esprit rock’n’roll, extrêmement

« carré » dans leurs arrangements,

dignes des plus grands stades

où le groupe va être propulsé, mais

leurs déviances, entendues lors de

leurs thèmes précédents, semblent

s’être envolées. Dommage car on les

aimait bien ces Cold War Kids. A suivre

tout de même car c’est peut-être le

disque d’une reconnaissance internationale.

A Paris, leur concert était complet

depuis longtemps… HB

THE SHOES

« Crack my Bones

» (Pias)

Rock Eletro

Premier disque d’un

groupe français qui

réussit avec un certain talent à jouer

dans la cour des grands mélangeant,

avec une subtilité bien frenchie, une

musique pop électro dont la mesure et

le tempo vous feront basculer les

hanches sans détours. « Stay the

same » introduit ce petit bijou par un

rythme électro pop donnant la voie à

une créativité et originalité qui se peaufinent

au cours des morceaux. « Cover

your eyes » pour sa pop funky,

« People movin » pour son techno pop,

LE BEST OF de BUDAM

Leonard Cohen “Ten new songs”

Leonard Cohen “I´m Your Man”

Antony and the Johnsons

“Crying Light”

Jeff Buckley “ Grace”

John Coltrane

“A Love Supreme”

John Coltrane “Crescent”

Miles Davis “Kind of Blue”

Neil Young “Harvest”

Pink Floyd “the Wall”

Ludvig van Beethoven

“some album with Symphony

NO.7 on it”

« Washtin’Time » pour sa pop électro

glamour… Vous l’aurez compris, ce

groupe étale une facilité musicale

déconcertante et réussit un agréable

pari d’un superbe premier album qui

devrait faire date dans les prochains

mois. Un groupe que l’on découvre,

des français qui n’ont pas peur de jouer

sur le territoire brit pop électro et dont

le succès est presque assuré car le

talent est au-dessus de tout ! (DJ)

TAHITI 80

« The Past, The

Present

& The Possible »

(Human Sounds)

Pop Electro

Il y a quelques années, on aurait pu

dire que les 2 groupes français Tahiti

80 et Phoenix partaient sur le même

univers à la conquête du monde : celui

d’une pop post-moderne à la frenchie.

Mais seulement ce dernier a eu le succès

qu’il méritait et a réussi à conquérir

la planète. Tahiti 80 est resté, malgré

une notoriété et un succès dignes de

leur talent, sur la touche pour réussir à

conquérir quelques cœurs égarés de

cette pop frenchie, du 2ème millénaire.

Avec ce 5ème album, on sent le

groupe se chercher un peu et chercher

l’originalité pour passer le second souffle.

On adore le style, le groupe avec

des morceaux très soul pop funky

comme « Gate 33 » qui vont faire danser

au premier son de basses mais on

reste sur notre faim pour crier notre

joie. Tahiti 80 fait du bon mais n’arrive

peut-être pas à faire du beau. C’est

justement son problème. A suivre.

SERGENT GARCIA

« Una y otra vez »

(Cumbancha)

Latino

Après un dernier

album qui ne m’avait

pas emballé, l’artiste revient en pleine

BUDAM

« Man » (Volvox Music)

Opera pop rock

Budan est un artiste qui vient des

îles Féroé, à deux heures d’avion

(nord) du Danemark. Une île indépendante

et qui n’appartient à personne.

Une île qui ne s’est pas fait

envahir par la culture dominante

mais qui comme l’Islande (pays de

Bjork) a su imposer la sienne, une

culture ouverte et inventive. Une

petite île, un pays qui permet de

connaître tout le monde comme

vous et votre village. C’est peutêtre

cette richesse naturelle qui fait

que ces artistes ne veulent ressembler

à rien d’autres qu’à euxmêmes

avec un style propre, résultat

d’une ouverture d’esprit vers les

cultures du monde. Difficile donc

d’expliquer au mieux la beauté de

ce disque qui voyage dans l’univers

symphonique de la folk, de

l’opéra, du rock… Bui Dam (c’est

son vrai nom) est un artiste complet

dont beaucoup assimilent son

talent à un Nick Cave, à un Tom

Waits. A découvrir pour les retardataires.

(DJ)

forme avec ce bon disque sauce

Sergent Garcia comme on le découvrit

il y a 11 ans avec le succès de

« Poquito quema’o ». Reggae, Ragga,

Groove, Folk dans une ambiance

latino, vous berceront sans aucun

doute à la fin d’une journée bien remplie

et ennuyeuse. Mais ce que l’on

aime par dessus tout, c’est les valeurs

que cet ex-Ludwig 88 (Nobru) a su

conserver pour la seule chanson chantée

en français parlant ainsi de la diversité,

du combat de la lutte sociale, l’ouverture

d’esprit… un sujet bien d’actualité

en ces temps post-électoraux.

LES OGRES

DE BARBACK

« Comment je suis

devenu voyageurs

» (Irfan)

Chanson World

Créés en 1994 autour de 4 frères et

sœurs, Les Ogres de Barback ont su

imposer leur style : un mélange de

chansons françaises et de mélodies

tziganes, rock alternatif, musique du

monde. La Famille Barback n’est pas

restée « seulement » à son propre projet

initial à écumer les salles de concert

du pays. Non, ils se sont également

attaqués à un projet ambitieux avec la

création d’un personnage Pitt Ocha et

la sortie en disque, de ces histoires

grâce à la collaboration d’autres

artistes invités comme Polo, Tiken Jah

Fakoly… Les Ogres sortent cette foisci

un disque plus orienté vers les

adultes, gardant l’originalité artistique

qui en ont fait leur succès : une bonne

recette basée sur une fraternité musicale

et complice, appuyée bien sûr par

de vrais textes et une qualité musicale

qui n’est plus contestée.

Prochaines dates dans la région :

à Mejannes Lez Ales (30) - Le Capra -

Parc Des Expos D'ales- dans le cadre du

festival LA MEUH FOLLE- le Samedi 26

Mars 2011 à 20h00 à Istres (13) - L'usine

D'istres / le Vendredi 22 Avril 2011 à 21h00

La chro du Cat

Lötre

Autoprod 7titres « the call » / Arles

www.myspace.com/lotregroupe

Quartet du côté de Nîmes qui entend bien

compter dans les besaces du rock and roll.

Jeu puissant et efficace : drums sans subter-

JULIA STONE

« The Memory

Machine »

(Discograph)

Chanson pop

Premier disque en

solo de Julian Stone et troisième cette

année avec deux disques déjà sortis

avec son petit frère Angus (& the Julia

Stone). La jeune australienne sort un

disque à l’image de sa pochette :

esthétique et dramatique. Mais le noir

a aussi ses vertus pour ceux et celles

qui savent distinguer les bonnes couleurs.

Julian Stone rentre dans votre

intimité grâce à sa voix perchée et sa

musique intimiste qui vous donnent

des frissons de bonheur. Une sensation

de bien être sombre vous prend

par les oreilles pour monter au cerveau

et capter ainsi, toutes les subtilités

musicales et créatives de ce petit bijou.

« The memory machine » prouve que

Julia a un véritable talent.

FRANKIE ROSE

AND THE OUTS

(Menphis Industries)

Pop garrage

Premier album de

cette jeune New-

Yorkaise qui a déjà fait ses armes à la

batterie avec des groupes comme

Dum Dum Girls, Crystal Stilts. C’est à

la guitare qu’elle a décidé de se lancer

pour s’entourer de ses copines (the

Outs) pour une musique pop planante

garage. Difficile d’y voir clair mais dès

le premier morceau où un léger tambourin,

un orgue, des sons électriques

distordus et un chant genre requiem

mettent d’entrée la note de ce disque

complètement à part. S’ensuit un style

propre à elle avec un mélange de sons

garages et de mélancolies pop rock.

Ce premier disque ne rentrera peutêtre

pas dans les annales mais a aisément

sa place dans les curiosités de

début d’année.

PERFECTO !

THOMAS FERSEN

« Je suis

au Paradis »

Chanson

poétique géniale

Que dire de plus que l’on n’a pas

encore dit de Thomas Fersen ?

RIEN. Pourquoi faire une chronique

de disque alors qu’il suffit de dire

que ce grand artiste sort à nouveau

un superbe disque esthétique, bien

écrit et une musique pop mélodique

qui se marie comme d’habitude à

ses textes mélancoliques, jouant sur

les mots, les images qui nous passent

par la tête ? S’appuyant sur des

histoires du quotidien qui arrivent à

tout le monde, il en fait vite une

chanson pleine de poésie et de vie.

Thomas Fersen est véritablement un

grand bonhomme : le paradis.

Prochaines dates dans la région :

à Istres (13) - L'usine D'istres

le Jeudi 07 Avril 2011 à 21h00

.

fuges façon garage qui propulsent de l’alternatif,

la basse qui balance le riff façon Wilco

Johnson (Dr Feelgood), guitare qui te barbouille

de couleur post industrielle et voix qui

te compte l’histoire de l’homme devenu crabe

! Les références pourraient être nombreuses

même si les miennes dates un peu j’entends,

Noir Désir par le chant incantatoire et la

musique post alternative, les Doors par la

BOUBACAR

TRAORE

« Mali Denhou

» (Lusafrica)

Blues World

Boubacar

Traoré est un grand artiste africain,

que certains pourraient ranger

dans le style blues world. Ce

Malien de naissance et ex-grand

joueur de foot (son surnom est Kar

Kar -le dribbler-) n’a plus rien à

prouver au monde de la musique

depuis son incroyable succès dans

les années 60. Sa particularité est

dans sa façon de jouer de la guitare

qui se rapproche plus du jeu

de Kora qui lui, compte 21 cordes.

Un harmonica et une calebasse

nous rappellent le blues d’occident

mais sa musique nous donne vite

un sens à la vie basée sur la

beauté et la sagesse. Respect

monsieur. (DJ)

THE STREETS

“Computers

and blues”

(WEA)

Hip hop british

Le retour en

grande – quoique – forme de notre

rappeur british préféré ! Mike

Skinner est ce petit blanc-bec avec

son accent des quartiers sales de

Londres apparu au début de la dernière

décennie et qui, en quelques

albums, nous a montré avec sa

poésie urbaine une Angleterre

sale, traumatisée, si loin des Blair

et de sa clique de la City (la bourse

londonienne). Ce nouvel album est

à l’image du bonhomme : génial

quand son flow se mêle à de prodigieux

arrangements et « débile »

quand il tombe dans des effluves

r’n’B indignes de son talent.

A découvrir. HB

PJ HARVEY

“Let England

Shake” (Island)

Rock

Polly Jean, on

vous aime définitivement,

absolument, grandiosement.

20 ans maintenant que votre

musique est entrée dans nos oreilles

pour ne plus jamais en sortir. Vous

avez rappelé pour ce dernier album

vos plus fidèles serviteurs : Flood,

John Parish et Mick Harvey (un des

bad Seeds de Nick Cave) et votre

album, enregistré dans une église

du Dorset, au bord d’une falaise,

entre dans la cour de vos meilleurs,

au même titre que To bring you my

love ou Rid of me. Votre orientation

musicale coule dans nos veines,

emplies de ces ballades ou rock

d’une raideur absolue. Votre vision

artistique sur l’Angleterre contemporaine

et historique est un vrai bonheur…

bonheur mélancolique d’entendre

un disque quasiment parfait.

Court mais parfait.


poésie parfois morbide que certain morceaux dégagent

au rythme lancinant d’une route qui se déroule…..

Le groupe est très convaincant; le jeu sans détour,

l’énergie au rendez-vous. Coup de cœur pour

« the call » et « in red ».

Remarques : ces 2 titres sont les plus convaincants

pour moi d’un point de vue de l’aboutissement du pro-

TOUS LES MOIS,

NOTRE SILVERE NOUS TROUVE

LES GROUPES DE DEMAIN

QUI TISSENT LEUR TOILE

SUR LE NET.

Du ska, c'est rare, de la chanson pleine de rock

et de salsa, de la musique expérimentale d'un

artiste de la région, du jazz et un groupe

mythique disparu au début des années quatrevingt...

Une seule ligne directrice : le plaisir de la

musique, de toutes les musiques. Avant d'autres

étonnantes découvertes le mois prochain.

The Run

www.myspace.com/therun2008

Ce n'est pas souvent que je vous parlerai de ska,

j'avoue ne pas être très sensible au genre. Mais

là, je me suis fait bluffer par la qualité de la production

des titres : un son très très léché, ça

coule tout seul et les fameuses rythmiques de

guitares, typiques du genre, ne découpent pas

les morceaux au hachoir comme trop souvent.

Ils sont cinq -basse / batterie / claviers / guitare /

chant- et pas tout à fait des petits nouveaux pour

avoir participé à des groupes comme

Chihuahua, Parabellum, Jad Wio, Matchboxx

etc... Les compositions de The Run sont réellement

abouties et toujours dans la grande famille

ska/dub/rocksteady où l'on sent que la soul et le

rythm'n'blues ne sont pas loin mais épicés de

pop. Ils appellent ça du "Runsteady" et on ne se

privera pas d'aller voir ça sur scène pour l'énergie

fun que ça dégage.

Kadys

www.myspace.com/kadysk

Jeune et jolie chanteuse black, Kadys a déjà été

remarquée à neuf ans grâce à une voix rare,

étonnament présente et chaleureuse, capable

très bientôt d'allier le métal au velours sensuel. A

treize ans, elle écrit ses propres textes, traitant

déjà tous les sujets de la vie d'une façon personnelle

et poétique. Elle prendra aussi des cours

de chant lyrique pour arriver à une technique

vocale certaine. Le style musical va de la chanson

française au rock en passant par la salsa…

Bien sûr, on pense à Tracy Chapman, Jessie

Norman ou Tina Turner dans ce timbre particulier

et Kadys en cite les influences, mais il y a aussi

du Janis Joplin, du Madonna, voire même du

Edith Piaf dans ce melting-pot improbable. Une

jolie voix, une jolie présence, une jolie découverte.

Jean-Marc Montera

www.myspace.com/jeanmarcmontera

Je tiens à

revenir à

Jean-Marc

Montera ce

mois-ci pour

deux raisons :

c'est un

artiste de la

région (mais

qui n'a rien de

régional) et,

surtout, c'est

un musicien

qui travaille

sur le bruit et

l'improvisation

libre,

chose difficile

d'accès, donc

remarquable.

jet. Je pense que les textes doivent faire l’objet de

recherches. Quitte à sortir un peu des sentiers battus,

j’aurais souhaité entendre un autre éclairage vocal et

mélodique, car on peut vite répéter la même « cuisine

avec la même sauce ».

Bravo entre autres pour les guitares et pour le jeu

musical d’une grande qualité.

En concert : Le 8 Mai, au Festival In Situ / Arles

Ses collaborations expérimentales sont maintenant

reconnues dans le monde entier et il serait

peut-être bon qu'un plus large public s'intéresse

à ses créations sonores. Jean-Marc Montera utilise

un assemblage très large de cordes amplifiées

ou acoustiques, de percussions, de distorsions,

d'extensions et détournements en tout

genre. Jusqu'à devenir un maître reconnu des

musiques improvisées, jouant avec Fred Frith

comme avec Thurston Moore et Lee Ranaldo

parmi des centaines d'autres. Il est le cofondateur

du Groupe de Recherche et d’Improvisation

Musicales, il s’est aussi associé avec l’auteur

Hubert Colas pour fonder Montévidéo, le centre

de créations contemporaines à Marseille. Plus

tard, il créera l'Ensemble d’Improvisateurs

Européens avec des "monstres" comme Koch,

Lehn, Breschand etc... pour interpréter Cardew,

Cage ou Earl Brown. Et tant d'autres choses. On

n'est pas dans la musique facile, on est dans la

création qui demande à l'auditeur un effort

devenu trop exceptionnel de nos jours. Mais si

on accepte de le faire, quel plaisir pour les neurones

!

La Zone de Ramsey Hunt

www.myspace.com/lazonederamsayhunt

Malgré une horrible étiquette jazz-fusion un peu

fourre-tout qu'on lui a trop vite attribué et malgré

un nom "médical" pas facile à retenir, La Zone de

Ramsey Hunt fait son chemin. Ses compositions

teintées d'improvisations s'appuient en réalité

sur un duo batterie-claviers qui sonne plutôt

rock-dub, soutenu par le son sucré et souple

d'une clarinette basse. On a vite l'impression

d'une musique de film qui aurait été inspirée par

Medeski, Masada ou le Mahavishnu Orchestra.

Le violoncelle invité de Cécilia Lerouge en ajoute

à cette ambiance.

Antoine Baup aux claviers, Rémi Meilley à la batterie

et aux samples, Emmanuel Vigreux aux clarinettes,

cette formarion bourguignonne sait affirmer

une couleur personnelle et originale dans

leur jazz dense et sensible. S'ils pèchent parfois

par un abus de jeu, les idées sont bien là et les

constructions sont riches. Il suffira peut-être

d'aérer un peu l'ensemble pour gagner en compréhension.

A suivre donc avec beaucoup d'intérêt.

Silvère Vincent

Marquis de Sade

www.myspace.com/marquis2sade

Une exception qui reviendra peut-être parfois

dans cette rubrique : quelques lignes sur un

groupe disparu. Simplement parce que la

musique reste, elle. Cette fois, Marquis de

Sade, le groupe rennais du début des 80's.

Un look straight, clean, très (trop ?) propre

sur lui, opposé totalement aux baba-cools circulants

à l'époque comme aux punks finissants

les 70's. Une musique revendiquée

"européenne" : froide, dure, aux guitares

sèches, envahie (comme toutes les années

80) de saxophones et surtout un chanteur

avec une présence exceptionnelle, nerveux,

théâtral, en costume-cravate, le fameux

Philippe Pascal. Deux albums, juste deux,

devenus incontournables : "Dantzig Twist" en

79 et "Rue de Siam" en 80, le premier contenant

le titre-phare du groupe "Conrad Veigt".

Ensuite le groupe explosera pour monter Sax

Pustuls pour les cuivres, Octobre pour Franck

Darcel, le guitariste, avant Etienne Daho et

Republik dernièrement, et enfin Marc Seberg

pour le chanteur, avant Philippe Pascale avec

sa compagne. Un groupe mythique français à

(re)découvrir d'urgence.


10 MARS 2011

ART

> le RDV de la vie plastique par Jacques L.

Petites fictions

de la vie

plastique

Le musée Réattu en

Arles a revu son accrochage

pour une bonne paire de trimestres,

et porté la cotisation

du spectateur à sept euros,

ce qui, toutes sommes culturelles

confondues, n’est pas

rien. Il semblerait que la

cherté de la connaissance soit prise de soubresauts inflationnistes,

conformément aux souhaits de libéralisation des sécrétions

financières selon Sainte Banque. Mais, une fois dans ce

gros semestre qui s’épuise sous les chaleurs d’Auguste, il faut

bien s’y octroyer une visite, et contempler les solides pièces de

ce nouveau trajet plastique, baptisé « sur mesures ».

Dès l’entrée dans la cour, les trois colossales épines fabriquées

par Vladimir Skoda, avec l’aimable autorisation du Sieur

Triacantha coincé contre le mur Est, sont sans commune mesure

avec les mensurations mesurées sur le pied à coulisse de la vie

domestique végétale. Mais elles sont en cordial accord avec le

trempage de l’acier moral qui arme ce bâtiment bien tanqué à la

face du Rhône et du Mistral depuis bientôt un millénaire.

Ensuite vous pourrez voir en vidéo une fontaine à balles de golf

en débordement continu, et qui cascadent sur les marches d’un

escalier frontal, histoire de rappeler que l’étalage du ridicule

continue d’irriguer les cervelles des faire-valoir du capital parvenues

au sommet provisoire du gaspillage. A l’étage, le sol de

l’atelier de Jacques Réattu, conçu en rosaces mosaïques, est

couvert d’une seconde mosaïque de deux cent mille billes

d’acier, qui se sont organisées en copinages incompréhensibles

à l’œil aristotélicien, et où il ne peut discerner, du fond de sa

caverne, que gravité et reflets. Poursuivez la visite, et vous y

débusquerez d’autres trouvailles, comme les cerveaux de verre

qui diffusent la mémoire olfactive de Jana Sterbak, cloîtrées par

la paranoïa conservatrice sous une nappe transparente de

pétrole.

Le palais des Papes à Avignon, bien assis sur les frontières

rhodaniennes, et lié par ses jardins et chemins de ronde à

son agent d’import-export plus connu sous son auréole de Saint

Bénezet, propose avec son acolyte une exposition titrée « Ponts

» pour détailler par le menu toutes les confluences et diver-

> AGENDA ARTS PLASTIQUES

BOUCHES DU RHÔNE

AIX EN PROVENCE

Cité du livre - 04 42 91 98 88

Pas...sages les images : expositions, ateliers,

spectacles,arts visuels, cinéma.

Manifestation jeunesse.

Jusqu’au 5 mars 2011

Seconde Nature - 04 42 64 61 00

Superfluidity, Electronic Shadow

Jusqu’au 12 mars 2011

Fondation Vasarely - 04 42 20 01 09

"La couleur : de l'Op-Art... à la cité polychrome

du bonheur" Présentation

d'études originales

sur "l'Art et la Cité" de Victor Vasarely.

Jusqu’au 27 mars 2011

ARLES

Collectif E3 - 09 53 78 52 36

Manuel SALVAT “réflexion sensible et rêverie

urbaine entre l’intérieur et l’extérieur”

Jusqu’au 5 mars 2011

Atelier Archipel en Arles

- 06 21 29 11 92

Sarah DORP. Sculptures - Installations

Vernissage le dimanche 6 mars

Jusqu’au 27 mars 2011

Palais de l’Archevêché - 04 90 96 76 06

CLERGUE IN AMERICA 1961- 2010

Exposition photographique

Du 31 mars au 1er mai 2011

Boatel - 06 08 60 53 24

Exposition de peintures de Marlène

Jusqu'au1er avril 2011

Musée Réattu - 04 90 49 37 58

Exposition Sur mesures, sculptures de

Vladimir SKODA

Jusqu’au 30 juillet 2011

MARSEILLE

ABD Gaston-Defferre - 04 91 08 61 00

Exposition photographique par Driss

Aroussi "En chantier"

Jusqu’au 9 avril 2011

MARTIGUES

Musée Ziem - 04 42 41 39 49

De la réalité au rêve, l’objet ethnographique

et sa représentation

Jusqu’au 12 juin 2011

GARD

NIMES

Carré d’Art - 04 66 76 35 70

Exposition Larry BELL “En perspective”

Jusqu’au 22 mai 2011

VILLENEUVE LES AVIGNON

Service Culture et Patrimoine

- 04 90 27 49 28

Tour Philippe le Bel

Exposition de Michel Berberian

Du 5 mars au 24 avril 2011

Haunt

Mc Farlane, Kirkman / Capullo,

Ottley (Delcourt) / BD

Une équipe de rêve composée des

plus talentueux auteurs ayant travaillé

sur Spawn et Walking Dead ont

donné naissance à ce(s) nouveau(x)

héros. Daniel et Kurt Kilgore sont

très différents, hormis leur fraternité

tout les oppose : Kurt est agent

gences qui peuvent générer la construction ou la destruction d’un

pont.

Dans une ville mondialement connue pour son syndrome de pontus

interruptus, l’affaire relève du défi sans équivalent imaginable.

Même la domestication de la lune aura été bien plus aisée

aux Nasaux de l’Amérique. Il va donc sans dire que le but non

avoué est la reconstruction du pont, sans les vulgaires artifices

des matériaux modernes, et en profond respect du savoir de

Pierre. Sans quoi la nouvelle frontière entre l’orient et l’occident

reviendra se poser sur le Rhône. Il est parfois des indicateurs sur

le curseur de la bascule, que le poids de l’histoire ne peut éluder.

Il y faudra sans doute l’ordre du chef d’orchestre, successeur à

seize soupapes du pâtre originel, mais on n’y peut plus refluer.

Bon, trèfle de plaisanterie, comme disait Pépin le véloce, et

voyons cette expo. Sachez d’abord qu’elle est inévitable, et que

tous les contours par les limites de l’empire vous y conduiront

sans échappatoire possible. Il faudra, bien entendu, vous y alléger

d’une indulgence à quelques euros, et ainsi racheter un droit

ultérieur de péage à la guérite du pont. Mais c’est un coup de

bourse prolifique. On y relève les travaux d’une petite cinquantaine

d’artistes et d’une grosse centaine d’auteurs ou de poètes.

Vous y verrez les aphorismes de Michel Serres sur la voûte plantaire

ou la conquête du plantigrade, les ponts aériens ou les

arches de carbone transocéaniques, et autres blagues dignes du

plus haut comptoir de l’intellect. Puis Antonio Segui qui fait le

pont entre Buenos-Aires et Paris. Combas qui, à la Brassens,

propose aux jeunes filles d’enjamber la rivière fertile. Jean le Gac

qui calcule à main levée la trajectoire du métro. Gérard

Fromanger qui place le Pont Neuf au centre du monde amoureux

et du feu d’artifesses. Erro qui déroule les splendeurs des passerelles

financières sous les récepteurs sensoriels cicatrisés des

travailleurs terrorisés par la faim.

Vous y verrez aussi les ponts poétiques, les ponts suspendus,

les ponts au chemin de fer, les ponts d’or, les aqueducs, les

arches humaines, les arcs racontés. Les ponts de Millau, du

Gard, de Giverny, de Langlois, de Tancarville, le Tower Bridge de

Londres, ou, en résumé, la déclinaison complète du Pont, depuis

les inouïes passerelles du Népal aux immenses viaducs de l’occident,

en transitant par les passages extrêmes d’Olivier Föllmi.

Et pour conclure la coïncidence, une vidéo d’une dizaine de

minutes construite par Gianfranco Iannuzzi et Massimiliano

Siccardi sur des piles et des arches indestructibles qui établissent

l’éternité morale du Pont. Vous avez jusqu’au 30 juin pour

vous décider, mais le temps court sous les ponts et se résout à

la mer.

VAUCLUSE

secret, sûr de lui, coureur de jupons,

Daniel est prêtre, réservé, déprimé.

Lorsque Kurt est tué en mission, il

revient hanter son frère, et pour sauver

leur bien-aimée Amanda, fusionnent

en un être aux pouvoir ectoplasmiques.

Les deux frères, suivent

alors la trace de l'assassin de Kurt

afin de protéger ceux qui leur sont

chers.

APT

Fondation Blachère

- 04 32 52 06 15

Exposition Photo Prix de la Fondation

aux Rencontres de Bamako 2009

Jusqu’au 30 avril 2011

AVIGNON

École Supérieure d’Art d’Avignon

-04 90 86 46 10

Carnet de route / exposition – vidéo de

William Petit Tijuana Sin Paredes dans le

cadre de : Les Hivernales de Danse

d'Avignon / Jusqu’au 5 mars 2011

Centre d’Expression'Artistiques

- 04 13 66 40 61

Exposition “Métis/ses” photos de

Laetitia DUARTE / Jusqu’au 11 mars 2011

Héritages

Hans / Gourdon (Dupuis) / BD

La collection Sorcières s'agrandit

avec ce nouveau titre. Le duo

Stéphanie Hans au dessin et

Bébédicte Gourdon au scénario, a

conconcté un thriller féminin, fantastique

et contemporain. Les amateurs

de Twilight aprécieront cette histoire

tissée de complots, de sorcellerie et

Du 4 au 27 mars la Maison des arts contemporains

d’Avignon, alliée aux galeries Martagon et Annie Lagier, propose

à l’hospice Saint Louis une expo prénommée « en

espace, en surface ». Vingt-trois pointures, qui couvrent donc

la quasi-totalité de l’alphabet, conjuguent leurs travaux pour

doubler la capacité d’Hercule à enrouler les tours de force, et

plonger sans rémission des péchés, dans l’insondable gouffre

des explorations charnelles de la plastique, de la poésie, et de

leurs concomitances réunies. Un éventail complet qui circule

par tous les chemins méridiens et toutes les routes de la circumnavigation

avec escale gustative à chaque poste avancé

des franges de l’expansion visuelle. Une voie du grand large

où s’alignent Curt Asker, Isa Barbier, Michel Barjol, Martin

Caminiti, Christine Crozat, René Guiffrey, Frédéric Guinot,

Michel Houssin, Lina Jabbour, Sandra D. Lecoq, Guy le

Meaux, Franck Lestard, Sylvie Maurice, Danièle Orcier, Anne-

Marie Pécheur, Didier Petit, Etienne Pressager, Pascal

Simonet, Xavier Spatafora, Marie-Pierre Thiébaut, Christian

Valverde, Claude Viallat, et Mâkhi Xénakis.

Jacques

Combas

Au

palais des Papes

AVIGNON

Follmi

Maison Jean Vilar - 04 90 16 56 20

Exposition Amica America

Dans le cadre de : Les Hivernales de

Danse d'Avignon / Jusqu’au 16 avril 2011

Collection Lambert - 04 90 16 56 20

Exposition 9 evenings : theatre and engineering

dans le cadre de : Les Hivernales

de Danse d'Avignon / samedi 5 mars à 15h

ET

JE CROIS AUX MIRACLES

10 ans à la Collection Lambert

Jusqu’au 8 mai 2011

Palais des Papes – Pont Saint Bénezet -

04 32 74 32 74

Exposition PONTS / Jusqu’au 30 juin 2011

CABRIERES D’ AVIGNON

Galerie 22 - 06 07 66 93 41

Exposition de Nathalie Deshairs et de

Philippe CROQ

Jusqu’au 27 mars 2011

Musée Réattu

Exposition Sur mesures,

sculptures de Vladimir

SKODA

Jusqu’au 30 juillet 2011

Erro

de personnages sombres et élégants.

En deuil depuis le décès de

son fiancé, Nina reste persuadée

qu'elle aurait put sauver son bienaimé

grâce au don que sa grandmère

lui a laissé avant de partir. Ce

qu'elle ignore c'est que, dans l'ombre,

nombreux sont ceux qui convoitent

son pouvoir.

CAVAILLON

MJC de CAVAILLON

- 04 90 71 65 33

Exposition de Didier Gianella qui crée

des images esthétiques mais également

revendicatives et politiques...

du lundi 7 au jeudi 31 mars 2011.

CARPENTRAS

Musée Contadin Duplessis

- 04 90 63 04 92

Nuit des Musées: griffons, phoenix et

sirènes. Voyage au pays des animaux

fabuleux.

Du 14 mai au 15 juin 2011

SORGUES

Pôle culturel Camille Claudel

- 04 86 19 90 90

CIRQUEXPO

Exposition retraçant l’histoire du cirque.

Jusqu’au 19 mars 2011

Exposition Camille Claudel

Du 3 mai au 30 juillet 2011

Un peu plus loin...

SAINT - PAUL - TROIS - CHATEAUX

Angle Art Contemporain

- 04 75 04 73 03

Exposition Cédric TEISSEIRE

Jusqu’au 30 avril 2011


AIX EN PROVENCE

Rencontres du 9e art

du 12 mars au 23 avril

la BD sort

de ses cases.

Ça va buller en 3D !

Le festival de la bande dessinée

prend ses quartiers aixois à partir du

12 mars. Après la 3D, la BD sort de

ses cases et investit les objets, les

places, les lieux…

Après la 3D l’année dernière, voici que

la bande dessinée sort littéralement de

son cadre habituel et de ses cases pour

investir le « monde réel », s’approprier

les formes et les objets, les détourner,

créer, inventer, partager. Les huitièmes

rencontres du 9e art d’Aix en Provence

nous promettent encore une fois de

belles expériences à vivre en un peu

plus d’un mois entre expositions, projections,

apéros, discussions, performances,

dédicaces et autres animations

bullesques. L’intérêt du festival

d’Aix, c’est aussi et surtout son sens de

la découverte et son indépendance. Ici

on ne fait pas le jeu de telle ou telles

major de l’édition, on fait la part belle

aux échanges entre elles, les indépendants,

les rebelles, les auteurs « bancables

», les nouveaux artistes, les émergeants

et… le public évidemment.

Cubes, boites, ateliers…

Pas moins de 14 expositions vont marquer

ce festival avec notamment l’expérience

CuBDes. Expérience car cette

exposition, dont la première édition

s’est jouée l’année dernière en est vraiment

une. « Les CuBDes sont cinq

grandes boîtes de 9m² sur 2m50 de

hauteur, explique Pascal Scuotto, en

charge de la communication du festival,

Sous la forme d’une résidence commune,

cinq auteurs de sensibilités et

d’horizons différents sont invités à s’approprier

ces volumes. Les artistes ne

sont soumis à aucune autre contrainte

que de transformer ce support en une

création originale aux couleurs de leur

univers graphique.» Cette année, ce

sont Zeina Abirached (Liban) la créatrice

de l’affiche 2011, Takayo Akiyama

(Japon), Martes Bathori, Moolinex et

Alban Guillemois (connu pour ses films

d’animations et les clips qu’il réalise

pour Katerine ou Axelle Red) qui investiront

les CuBDes. Nous retiendrons ici

également la 2eme édition de l’expo

Fireboxes au cours de laquelle les

auteurs s’approprient des boites d’allumettes

vierges et les animent à leur

façon sur les thèmes qui leur sont

chers. Cette expo a aussi la particularité

d’évoluer pendant le festival avec de

nouveaux auteurs chaque semaine.

Notons également l’expo consacrée à la

rétrospective des 20 ans de

l’Association, « l’autre » maison d’édition,

et ses 80 auteurs participants. Le

Zarmatelier à l’espace jeunesse fera

également partie des incontournables

de ces 8e Rencontres aixoises en

recréant l’univers d’un atelier de dessinateurs

ou de dix plus précisément en

10 tables à dessins recréant l’ambiance

propre aux dix artistes invités.

Le point d’orgue du festival se jouera

entre le 8 et le 10 avril avec un maximum

de rencontres, dédicaces, animations

et autres petits bonheur propres

au Rencontres du 9e art. Le mieux est

encore de rejoindre les près de 150 000

internautes qui visitent le site de la

manifestation pour se tenir au courant

d’une programmation très riche et en

perpétuelle évolution.

www.bd-aix.com

Rencontre avec …. Domas

Notre dessinateur préféré, Domas (voir l’ hé dites oh !),

participe au festival d’Aix. L’occasion de lui poser

quelques questions sur un 9e art qui n’en finit pas d’évoluer

et de passionner.

Vous participez à Aix cette année, où peut-on vous retrouver

?

Je participe à l’expo Zarmatelier où nous mettons en scène nos

tables de dessins pour faire entrer le lecteur dans notre univers.

Je suis également aussi dans l’expo Fireboxes dans la cité du

livre qui est une ancienne manufacture d’allumettes.

Les festivals semblent attirer de plus en plus de visiteurs.

Croyez-vous qu’il y ait une mode de la bande dessinée ?

Non la BD n’est pas une mode, c’est un média à part entière

qui évolue avec le public. Il y a eu une évolution énorme de la

BD au fil des années. Depuis Little Némo (Usa) et les Pieds

Nickelés (France) qui sont les premières grandes BD, à nos

jours la BD est passée du jeune public, les enfants à qui elle

s’adressait jusque dans les années 70, à tous les publics. Les

enfants des 70’s ont grandi et la BD les a suivi devenant plus

adulte. Dans les années 90, elle s’est ouverte au marché, les

éditeurs ont réalisé que la BD pouvait ramener beaucoup d’argent.

On le savait déjà pour des grands titres comme Asterix et

Obelix, mais là ça se généralise. On assiste aussi au développement

de la BD underground, la BD d’auteur avec notamment

la création de l’Association (qui célèbre ses 20 ans à Aix cette

année, ndlr). Depuis les années 90, la BD entre dans la littérature,

c’est vraiment un média à part entière. Il y a des BD reportage,

des BD biographie. La production se démocratise. Il y a

20 ans on sortait dans les 300 titres par an. De nos jours on en

est à peu près à 5 000.

On compare souvent la BD (9e art) et le cinéma (7e art),

êtes-vous d’accord ?

Plutôt oui mais le gros avantage de la BD, c’est que tu peux en

faire avec rien. Un stylo, du papier et l’imagination, le talent. Les

effets spéciaux coûtent bien moins cher en bande dessinée. Le

ciné est le 7e art, la BD le 9e, mais saviez-vous que le 8e art,

c’est la télé ? On l’apprend au festival d’Aix cette année.

Les festivals, justement, c’est important pour un auteur, ça

aide ?

Cela dépend. Pour vendre par exemple un auteur dans une

petite maison d’édition qui édite à 1 000 exemplaires, s’il fait 10

festivals et intéresse 100 personnes à chaque fois, il vendra

tout. Un auteur chez un gros éditeur qui édite à 10 000, n’aura

écoulé qu’un dixième de sa production. Ce qui est intéressant

surtout en festival, ce sont les rencontres. Nous les dessinateurs,

sommes souvent seuls pour travailler et là, on sort de nos

bulles, rencontrons d’autres auteurs, des éditeurs et les lecteurs.

C’est plutôt positif dans ce sens là. C’est toujours très

sympa de participer à un festival.

En tant que dessinateur, c’est galère pour arriver à vivre de

la BD ?

Il faut bosser, beaucoup et compter une bonne dizaine d’années

de galère. Les premiers dessins, sauf exception, ne rapportent

rien, puis au bout de cinq ans, tu finis par te faire un

réseau et au bout de dix ans tu commences à en récolter les

fruits. Mais il faut dessiner, dessiner toujours dessiner, même

n’importe quoi pour n’importe qui. Il faut que les éditeurs voient

que tu bosses, que tu produis et que tu sais rebondir. A la limite,

il s’intéresseront plus de savoir si tu peux produire et répondre

aux demandes que ce que tu fais concrètement, tes personnages

etc.

Domas en 3 livres :

En ce moment :

Tel père telle fille avec Di Martino chez Vent d’ouest

Le 3 mars :

souvenirs de moments uniques chez La boite à bulles

En avril :

Le Petit chaperon rouge (livre jeunesse) chez Bamboo.


12 MARS 2011

CINEMA

Les Césars et les Oscars,

un pronostic ?

Commençons par un grosse colère :

comment ces professionnels de la profession

ont-ils pu rater le meilleur film de

2010 : Vénus Noire ? Même les Oscars

aurait dû lui délivrer celui du Meilleur film

étranger. Mais Kechiche a, part deux fois,

tout gagné et il n’est peut être pas – si –

bon d’être issu de l’émigration. Il est incontestablement

notre film de l’année 2010.

Même si l’histoire et son traitement peuvent

heurter, sa mise en scène et sa direction

d’acteurs sont tellement au-dessus de

n’importe quel film sortis en 2010.

Honte à vous !

Autrement, les Petits Mouchoirs partiront

de toute façon assez pauvres de la cérémonie

française. Un couple Depardieu –

Deneuve pour les meilleurs acteurs et ce

serait une bien belle extase. Et puis, il y a

The Ghost Writer, même si le film est

tourné dans la langue anglaise avec des

acteurs britanniques et américains, mais il

célèbre le grand retour aux affaires du

génial Polansky, et puis il y a deux mauvais

films qui vont tout récolter :

Gainsbourg, vie Héroïque et Des Hommes

et des dieux.

Pour les Oscars, tout est plus simple :

Meilleur actrice pour Nathalie Portman

(Black Swan) et Meilleur acteur pour Colin

Firth (le discours d’un roi) et le tour est

joué.

Lundi 29 février vous pourrez vous réveiller

avec la radio et connaître l’heureux

détenteur du Meilleur film : The Social

Network pour David Fincher, Inception de

Nolan, peut être….

Et puis il y aura Quentin Tarantino qui

recevra, à juste titre, un César d’honneur

pour sa carrière. Il va parler du cinéma

français, lui qui le connaît si bien et qui

l’aime tant.

HB

Cannes toujours…

Après la nomination du Président du prochain

Festival de Cannes, Robert de Niro,

on apprend que le film d’ouverture sera le

nouveau Woody Allen tourné l’an dernier à

Paris. Pourquoi pas ? sauf que Carla Bruni

y joue un petit rôle et qu’on devrait voir

débarquer sur la croisette le 11 mai son

Président de mari. Du people ! il faut bien

que le Festival vive… Midnight in Paris

(sortie nationale le 11 mai)

LE DISCOURS

D’UN ROI

Tom Hooper

2011 et l’année

commence par un

grand film classique

qu’on a véritablement

envie

d’aimé et faire

aimé. Certes Colin

Firth va mériter

l’Oscar du meilleur

acteur tant son jeu

d’acteur pour le rôle du futur roi d’Angleterre,

George VI, atteint d’un bégaiement compulsif

est irréprochable. Mais toute la distribution,

Helena Boham Carter et Drek Jacobi, est à

célébrer tant la mise en scène, sciemment

théâtrale parfois, fonctionne merveilleusement

bien avec cette pléiade d’excellents

comédiens. La reconstitution historique de

l’Angleterre des années 30, avec peu de

moyens, est réellement l’autre point positif du

film ; “avec peu, faisons bien” semble être la

devise des décorateurs. Et puis, le point de

vue, semblant incongru parfois, de filmer son

décor et acteur avec un grand angle est une

autre vraie belle idée de mise en scène. Une

très belle surprise.

ARRIETY,

LE PETIT MONDE

DES CHAPAR-

DEURS

Hiromasa

Yonebayashi

Cette petite merveille

issue des

studios Ghibli,

connu dans le

monde entier pour

appartenir à un

des maîtres du

cinéma contemporain, Hayao Miyazaki, est

sortie fin janvier, mais mérite de s’y attarder

et d’y emmener ses enfants en ces périodes

de vacances scolaires. On reconnaît la patte

du maître japonais : une héroïne féminine,

aventureuse, et courageuse, le monde des

animaux, un environnement obscur et incertain

etc... L’histoire nous raconte la vie d’une

famille de petits êtres dans les combles d’une

maison, qui semblent hantées. Extrêmement

poétique, le film se laisse voir comme un

conte naturaliste. Les enfants et les parents

vont adorer. Une petite merveille.

ANGELE ET TONY

Alix Delaporte

Tout est une histoire

de premier

film : réalisation,

production, mais

au casting, on

retrouve 2 extraordinaires

acteurs

français. L’homme,

bourru, vient de la

comédie française

et est éblouissant

en pêcheur solitaire, vivant avec sa mère, en

Normandie, La femme, sublime, est une jeune

actrice croisée chez Christophe Honoré,

Philippe Garrel ou encore Raoul Ruiz.

Immense révélation de 2010, son talent éclabousse

le film de toute sa présence. L’histoire

est certes basique – une jeune femme perdue

et séparée de son fils va trouver refuge et

NEWS

Comme tous les ans, le Figaro

vient de réaliser un classement

des revenus des comédiens

français.

Si ces dames sont globalement

moins bien rémunérées

que ces messieurs, vous

constaterez qu'elles ne sont

pas pour autant à plaindre, et

que, exception notable, la première

d'entre elles (Marion

Cotillard) tient la dragée haute

à la gent masculine. Sachez

enfin qu'il ne s'agit pas de leur

salaire par film, mais des revenus

de l'année 2010.

l’amour dans les bras d’un pécheur – mais

grâce à un traitement original, musique, mise

en scène, nous fait passer un excellent

moment. Une belle surprise française.

127 HEURES

Danny Boyle

Il a ses inconditionnels

le sieur

Danny Boyle, définitivement

– trop -

élevé au clip. Son

dernier film,

S l u m d o g

Millionaire, a remporté

tous les suffrages

: Oscars à

gogo, et récompenses

dans le monde entier. L’auteur de

Transpotting remet ainsi le couvert en adaptant

le livre d’un jeune randonneur solitaire

qui, pendant 172 heures (d’où le titre), resta

coincé au fond d’un canyon. N’ayant prévenu

personne de sa destination, il dût s’en sortir

tout seul. Et Boyle fait du Boyle : musique à

fond (jamais mauvaise – on entend même

Plastic Bertrand), split screnn, montage

clippé à souhait… toute la science du

cinéaste y passe. Mia sua résultat, un scénario

facile écrit à l’emporte pièce, une direction

d’acteur – il n’y en a presque qu’un sommaire,

et une mise en scène beaucoup trop

facile pour élever le sujet. Résultat : un film

d’ados avec des scènes extrêmement dures

au moment où le héros devra s’arracher...

Néanmoins, James Franco (Spiderman,

Harvey Milk) arrive à donner à son personnage

une certaine dimension. Un film du

samedi soir !

SANTIAGO 73,

POST MORTEM

Pablo Larrain

27 salles en

France ont programmé

ce film et

la plupart à Paris.

Il faut des centaines

d’écran

pour les films de

Dany Boon ou

celui avec Nathalie

Portman, et les

autres doivent s’en contenter. On espère que

le bouche à l’oreille, s’il a le temps de fonctionner,

pourra faire venir dans les salles le

public qui cherche un autre cinéma. Celui-ci

vient d’Amerique Latine, du Chili, et malgré

sa jeunesse, le réalisateur pour son

deuxième film a voulu traiter du coup d’état

de 1973 fait par Pinochet et ses sbires de l’armée.

Larrian a du talent, beaucoup, et passe

par divers stratagèmes de mise en scène

pour traiter son sujet. Un homme, scribe du

docteur faisant les autopsies dans un grand

hôpital de Santiago, est amoureux de sa voisine,

danseuse et communiste. Tout le carnage

de ces quelques jours changeant la

face de l’Amérique Latine va être vu par cet

homme qui au fur et à mesure, devra traiter

des morts et des morts assassinés par l’armée

putschiste. Pas un coup de feu, seul un

chariot qu’il devra tirer, empli de morts. Seul

restera l’autopsie de Salvador Allende : scène

macabre et terrible où le docteur et le

« héros » vont pratiquer l’autopsie devant une

dizaine de gradés dans l’ombre de l’histoire

(suicide ou assassinat). Kafka n’est pas loin,

et grâce à son traitement, Santiago 73 est

unique, indispensable…Courrez-y ! HB

INTERNET

Julian Assange : ange ou démon ?

Des voix se sont fait entendre de

part le monde. Julian Assange

ne serait-il par un simple hacker

doté d’un ego surdimensionné

qui a voulu se faire sa pub avec

des révélations impressionnantes

?

Souvenez-vous, depuis des

mois, dans ces pages et maintenant

dans tous les médias,

Wikileaks est devenu avec son

principal représentant connu du

monde entier. En révélant et en exposant au monde à

travers des journaux fort bien choisis des documents

officiels sur la guerre en Irak, d’abord, puis sur les

textes envoyés de toutes les ambassades américaines

vers Washington et la Maison Blanche. Le Monde en

France a édité des morceaux choisis dans son quotidien

; on ne peut que vous conseiller le Hors Série

dédié à ces révélations, d’un intérêt considérable sur la

politique étrangère américaine.

A travers un extraordinaire réseau de Hackers,

Wikileaks a réussi à ébranler les Usa et les grandes

démocraties européennes. Le revers de la médaille est

vite tombé : Julian Assange, son fondateur et porte

parole, est accusé de viol en Suède. Les Usa

s’acharne sur lui et souhaite une extradition. Assange

est en prison à Londres et attend d’un jour à l’autre son

départ vers la Suède… puis les Amériques. A l’opposé,

un ancien collaborateur apparaît au grand jour et

déclare dans des interviews, livres et autres, la mégalomanie

de son ancien complice. Il crée avec des dissidents

le réseau OpenLeaks, dans le même esprit que

le premier…

On en revient à la source de tout ce bruit : A qui profitent

ces révélations ?

A vous de vous faire votre propre idée à travers nombres

de documents disponibles sur Internet sur la révolution

Wikileaks.

Par ailleurs, existe une excellent doc réalisé par Paul

Moreira et Luc Hermann diffusé sur La Chaine

Parlementaire sur l’affaire Wikileaks :

http://www.lcp.fr/Wikileaks-enquete-sur-un-contre-

11088.html

Le site des dissidents de Wikileaks :

OpenLeaks : http://openleaks.org/

et wikileaks bien évidement :

http://213.251.145.96/

HB

My music en live sur Internet :

Loin de Paris, la nouvelle et mythique Salle Pleyel,

avec l’appui de la Cité de la Musique, ont eu l’ingénieuse

idée de proposer des directs de leurs concerts

à travers un excellent site Internet : http://www.citedelamusiquelive.tv/

Mais, loin de toutes restrictions, les producteurs ont

décidé de laisser à la disposition des internautes ces

mêmes concerts pendant quelques mois. On peut en

vagabondant à travers les clics découvrir l’intégralité

de The Fairy Queen de Purcell à la Cité de la Musique,

du dernier concert à Pleyel de Michel Portal ou même

de la tournée anniversaire du légendaire groupe allemand

: Einstürzende Neubauten.

Grande et belle idée que l’on peut prolonger avec Arte

Live Web par exemple dans le même esprit.

Aujourd’hui, vous pourrez voir et entendre 6 extraits du

concert de lancement du dernier album de PJ Harvey.

Grandiose.

Le visionnage est évidemment intégralement gratuit.

HB


1 - Marion Cotillard

avec 2,35 millions d'euros

2 - Vanessa Paradis

avec 1,3 million d'euros

3 - Audrey Tautou

avec 1,125 million d'euros

4 - Mathilde Seigner

avec 1 million d'euros

Une petite phrase circule sur le web et les réseaux

sociaux : « Ce n’est pas le piratage qui tue le

cinéma, ce sont les 9,50€ .» On serait d’ailleurs

porté à le croire. Près de 10 euros l’entrée (+ 2 € si

le film est en 3 D), ça fait mal au porte-monnaie. Et

bien, même pas vrai et même pas mal ! Le cinéma

ne s’est jamais aussi bien porté en France que

depuis ces dernières années. 2010 signe la consécration

avec 205 millions d’entrées, un record

absolu, 2009 et 2008 ne se portaient pas plus mal

d’ailleurs alignant elles aussi deux records consécutifs.

La crise, les téléchargements illégaux… touchent

peut-être le secteur des ventes de DVD mais

pas les films en salle. Les films français vont bien

également car, toujours en 2010, sur la plus haute

marche du box office frenchy on trouve Guillaume

Canet et ses Petits Mouchoirs. Avec plus de 5 millions

d’entrées, les producteurs auront du mal à

nous les sortir (leurs petits mouchoirs) pour nous

faire croire que le cinéma est en difficulté. C’est

Leonardo di Caprio qui doit étouffer quelques sanglots

avec (seulement) 4,9 millions de tickets vendus

et la deuxième place. Bon, la suite est très américaine

(Shrek 4, Alice de Tim Burton, Harry Potter) et

il faut descendre à la 7e place pour trouver le second

carton de l’année en France : Camping 2 (3,97 M

d’entrées) et à la 10e pour l’Arnacoeur (3,73).

L’exception culturelle française fonctionne donc plutôt

bien et la résistance des producteurs et du Centre

National de la Cinématographie (CNC) porte ses

fruits, malgré les critiques.

Taxes, quotas, etc…

5 - Nathalie Baye

avec 900.000 euros

6- Sophie Marceau

avec 765.000 euros

7 - Catherine Frot

avec 700.000 euros

8 - Diane Kruger

avec 572.000 euros

La protection de la production cinématographique

française remonte à 1946 avec la création du CNC

pour lutter contre les quotas « négociés » avec les

Etats-Unis, qui nous imposaient un minimum de productions

hollywoodiennes en remboursement d’une

partie de la dette (2 milliards de dollars) d’après

guerre. Ces accords autorisaient la diffusion

annuelle de 108 films américains dans les salles

françaises contre 48 pour la production nationale.

De quoi bien promouvoir l’american dream et bien

enterrer le cinéma français. Le CNC est donc créé

pour résister et impose très rapidement un système

de taxation automatique de 10,9% sur tous les billets

d’entrées pour financer la production nationale. Avec

le recul, il est aujourd’hui incontestable que cette

taxation d’office a sauvé le cinéma français.

Aujourd’hui, même si les films américains réalisent

encore 80% des recettes du box office en Europe, ils

n’en « grattent » que 60% en France. Au grand dam

des producteurs et distributeurs made in USA dont

les plus gros succès apportent ainsi une grande part

des fonds destinés aux réalisateurs frenchy. La

France est ultra protectionniste en ce qui concerne

9 - Isabelle Huppert

avec 550 000

euros

10 - ex-aequo Kristin

Scott Thomas à égalité

avec Catherine

Deneuve

avec 500.000

euros

Le cinéma français

se porte bien, merci

On ne pourra pas accuser le téléchargement de nuire au cinéma français qui réalise

depuis plusieurs années des records de fréquentation. En 2010, avec 205 millions d’entrées,

les salles de l’Hexagone font un carton. De jamais vu depuis 1967…

son cinéma et sa production artistique en général.

Des quotas ont été instaurés pour limiter l’invasion

hollywoodienne et même à la télévision, un minimum

de 60% des diffusions doivent être réservées à la

production européenne dont 40% à la française.

Avec, cerise sur le gâteau, un quota spécial pour les

heures de plus forte audience, histoire d’éviter de

retrouver les productions nationales reléguées aux

programmes de nuit. La télévision française est également

aujourd’hui la source la plus importante de

subventions pour la création cinématographique,

une tendance lancée par Canal + et généralisée par

la suite : subventions contre droits de diffusion. Et ça

fonctionne plutôt bien. A noter également, les

records 2010 du ciné français sont aussi valables à

l’étranger (pas trop aux USA, quand même) et c’est

aussi Guillaume Canet et ses Petits Mouchoirs qui

décrochent le pompon.

Des festivals de printemps !

Profitons-en pour soutenir joyeusement les festivals

de cinéma de ce printemps 2011. Nous en

avons retenu trois, rien que pour vos yeux.

Le festival international du film à Aubagne du 21

au 26 mars qui soutient la jeune création internationale

et notamment la création sonore et musicale

pour l’image. Au programme une compétition internationale

de courts métrages, une autre pour les

longs métrages, une master class du 16 au 26

mars avec le compositeur Québécois Charles

Papasoff, musicien et arrangeur. Un concert-projection

clôturera le festival avec les musiciens de

cette master class.

www. cineaubagne.fr

Itinérances, le festival international du film

d’Alès, du 26 mars au 3 avril. Une 29e édition avec

une sélection internationale d’avant-premières et

d’inédits, des hommages, la compétition de courts

métrages, une sélection de documentaires, la

Méditerranée dans un fauteuil, une programmation

jeune public, la rétrospective thématique, des événements

live… et des invités de marque.

www.itinerances.org

Provence, terre de cinéma à Rousset du 28 avril

au 1er mai. Une 9e édition qui met à l’honneur la

danse et le cinéma en invitant des chorégraphes et

des cinéastes. Ce sera aussi une année mexicaine

dans le cadre de l’année du Mexique avec une journée

dédiée. N’oublions pas la compétition de courts

métrages tournés en Provence qui offre une occasion

rare et intéressante de découvrir la production

régionale.

http://www.filmsdelta.com/


14 MARS 2011

DVD

LA BOMBE DVD

DU MOIS

JOHN DU HIT VIDEO 04 90 23 40 25

ET MARIE DU FUN VIDEO 04 90 26 06 43

LEFT BANK

De Pieter Van Hees

La vie de Marie, jeune athlete introvertie, bascule

lorsqu’elle est contrainte de cesser ses

activités sportives à cause d’une infection. Elle

décide d’emménager chez son nouveau petit

ami Bobby, Mais Marie commence à s’interroger

sur Bobby lorsqu’elle découvre que la précédente

locataire de l’appartement a disparu

quelques semaines auparavant. De plus, elle

éprouve des sentiments cauchemardesques

envers le quartier tout entier. Son propre corps

commence à en subir les conséquences : il

semble muter…

Athlète chevronnée, Marie se voit interdite

d'entraînement pour des raisons médicales.

Déçue de ne pouvoir participer à sa prochaine

compétition, elle se console dans les bras de

son nouveau boyfriend, Bobby, qui l'invite à

s'installer chez lui pendant sa période de repos

forcé. Logés dans un appartement de la rive

gauche d'Anvers, Marie apprend par une voisine

que l'ancienne locataire, Hella, a disparu

dans d'étranges circonstances, alors qu'elle

menait sa propre investigation sur ce lieu plein

de mystères... Intriguée par l'affaire, elle poursuit

donc l'enquête à l'aide de Dirk, le dernier

compagnon de la victime...

Souvent comparé à Roman Polanski, Pieter

Van Hees nous propose avec "LEFT BANK" le

premier acte d'une trilogie sur les thématiques

de l'amour et de la souffrance, donc le second

volet, le génialissime "DIRTY MIND", verse

plutôt dans la comédie. En attendant le dernier

film, qui sera vraisemblablement un polar, ce

réalisateur flamand bien sympathique et

bourré de talent, ne cache pas son goût pour

la peinture contemporaine et le folklore celte

dans lequel la Belgique puise ses racines,

deux composantes essentielles de son film.

Thriller horrifique sur les traces de rites païens,

s'inspirant d'une ancienne légende de puits

destiné à des sacrifices humains encore

vivace localement, "LEFT BANK" est traité

avec beaucoup de réalisme et un soupçon

d'onirisme, conférant ainsi une aura particulière

à ce petit film sans prétention.

Pourtant, à première vue, le scénario n'avait

rien de réellement original... Mais le réalisateur

parvient à insuffler une certaine fraîcheur

grâce à sa vision à la fois torturée et pleine de

romantisme, à l'heure où pullulent remakes et

séquelles sans âme...

Baignant dans une atmosphère angoissante,

les personnages sont abordés avec psychologie,

en particulier celui de Mary, qui, confrontée

à d'inquiétants phénomènes, sombre petit

à petit dans un univers de souffrance et d'alié-

nation, dans ce bâtiment qui semble avoir une

emprise sur son état physique. Entre les

insomnies, les nausées et la gangrène naissante

de son genou, la jeune femme, frappée

par des tragédies successives, s'enferme dans

la solitude, elle qui s'autorisait enfin un bonheur

bien mérité avec son petit ami.

Envoûtant et subtil, "LEFT BANK" démontre

qu'avec passion et peu de budget il est possible

de faire des films de qualité ! Quant à

Pieter Van Hees, il fait partie des réalisateurs à

suivre de très près !

LIVING DEATH

De Erin Berry

Dans l’impossibilité de divorcer de Victor,

Elisabeth tente de l’empoisonner. Plongé dans

le coma, Victor voit, entend et ressent mais ne

peut bouger même durant l’autopsie. Devenu

fou, il s’échappe de la morgue et rêve de la

plus atroce des vengeances !

Réalisateur d’un court-métrage humoristique

(Trinity dogs), on ne peut pas dire qu’Erin

Berry soit un auteur chevronné dans le cinéma

horrifique. Dernièrement, l’homme s’est tout de

même enrichi de l’expérience de production de

Five girls, un film fantastique retraçant les

mésaventures d’adolescentes dotées de pouvoirs

paranormaux en lutte avec un démon

nommé Légion. Ce manque crucial d’expérience

va mener le réalisateur tout droit à la

perte de son film. Croyant innover en présentant

un concept déjà vu et revu (Les Contes de

la crypte, Rêves et cauchemars), Berry est

heureux de nous présenter l’action originale de

son métrage : un homme est assassiné mais

n’est pas réellement mort puisqu’il est sous

l’emprise d’une drogue utilisée dans le vaudou

qui ne fait que paralyser le corps. Dès lors,

Victor est conscient de tout ce qui lui arrive et

va revenir pour se venger. Le deuxième défaut

majeur du film est incontestablement ses dialogues

très convenus, ne s’égarant jamais de

ceux stéréotypés des films de série B qui mettent

l’accent sur tout autre chose. Le problème,

c’est qu’il n’y a pas grand-chose à se mettre

sous la dent dans Living Death si ce n’est une

histoire arythmée, entachée de prestations

d’acteurs souvent très limites. Pourtant, le

début du métrage était très prometteur : Victor

est surpris à s’enamourer d’une maîtresse qu’il

a préalablement attaché sur un engin de torture

appelé le chevalet. Malheureusement

étonné par cette intrusion, l’homme fait effectuer

un tour de trop à la machine et sa « victime

» a le tibia qui explose…

Mais à partir de ce moment, le film ralentit

considérablement et ne propose plus de véritable

angoisse ou de moment gore. On jouira

encore à deux reprises lorsque Victor est livré

en pâture à de jeunes apprentis médecins à la

morgue et lors de la torture finale (qui vaut à

elle seule le coup d’œil). Ces trois bons

moments sont loin de racheter l’ennui dans

lequel nous avons baigné jusque-là et ne font

réellement office que d’amuse-gueule cinématographique,

rien de plus.

BIEN VIVRE AVEC SA NATURE

LEFT BANK

3 aliments anti-cancer faciles à cuisiner

Vous savez bien que les aliments anti-cancer

existent. Mais encore faut-il savoir lesquels

sont-ils et avoir une idée de la manière dont on

peut les cuisiner.

Qu'est-ce qu'un aliment anti-cancer ?

Les aliments anti-cancer sont des aliments qui renforcent

d'eux-même notre système immunitaire.

Leurs propriétés combattent les radicaux libres et

sont une source de bénéfices non négligeables

pour notre corps qui a alors la force de pouvoir

résister aux attaques extérieures, et notamment de

ralentir significativement la croissance des cellules

cancéreuses.

De nombreuses recherches sont faites sur les aliments

et certains sont maintenant catalogués "aliments

anti-cancer" : leurs bénéfices ne sont plus à

prouver et les personnes qui intègrent de nombreux

aliments anti-cancer dans leur repas de tous les

jours voient leur risque de développer un cancer largement

diminué.

Voici trois aliments anti-cancer parmi les nombreux

qui existent. Ils sont simples à trouver et faciles à

cuisiner, vous n'avez aucune excuse de ne pas en

consommer de temps en temps.

Les poires

Et oui, cela paraît fou : vous en trouvez

partout, vous en mangez un peu parfois,

mais vous ne saviez pas que les poires

sont très riches en antioxydants. Elles

renforcent naturellement notre système

immunitaire et luttent contre les mauvaises toxines

de notre corps.

Vous pouvez consommer la poire crue et fraiche

sous forme de salade à la fin du repas. Versez un

peu de sirop d'érable ou de vanille par-dessus et

cela relève admirablement le goût de la poire.

Pour ceux qui digèrent mal les fruits crus ou qui la

préfèrent cuite, vous pouvez préparer une compote

de poire facilement: vous avez juste à faire cuire à

feu doux dans une poêle ou une casserole

quelques morceaux de poire. Ajoutez un peu de

poudre de vanille, quelques noix en fin de cuisson

et le tour est joué.

Un Cru de la Vallée du Rhône top, top, top !!

Crozes Hermitage Rouge Cuvée « les Croix » 2009 !

Domaine Les Bruyères – 26600 Beaumont-Monteux

Le Domaine Les Bruyères, 17 ha de vignoble dont 14

ha en Crozes Hermitage et 3 ha en vins de pays des

collines Rhodaniennes, est situé en plein cœur de l’appellation

Crozes Hermitage. Cette exploitation familiale

est, aujourd’hui, gérée de mains de maitre par David

Reynaud.

Ce vigneron passionné conduit son vignoble en biodynamie

(pas de désherbant, pas de produits de traitement

systémique ni d’engrais chimique…). Cette technique

agricole biologique prend en compte l’influence

magnétique de la Terre, de la Lune et du Soleil dans le

développement de la plante et de ses défenses naturelles.

La biodynamie est plus contraignante que le bio

dans l’usage des traitements et elle assure la santé des

sols et des végétaux par l’utilisation de préparations

végétales de type homéopathique permettant d’équilibrer

et revitaliser le végétal plus qu’à le soigner en cas

de maladie.

J’ai rencontré David, récemment, à son Domaine, et j’ai

eu le privilège de déguster tous ses vins du millésime

2009 ainsi que le millésime 2010 en cours d’élevage.

Des crus blancs et rouges et les Vins de Pays blancs

et rouges également. Un grand moment de bonheur…

Le cresson

Allez, avouez-le : combien de fois avezvous

manger du cresson dans votre vie?

Rares sont les personnes qui en mangent

: le cresson a un goût assez fort et

nous manquons totalement d'imagination

pour le cuisiner. C'est pourtant un aliment anti-cancer

puissant dont les propriétés ne s'arrêtent pas là.

Bien sûr, plus vous le mangez frais, plus ses vertus

anti-cancer (et autres incroyables bienfaits) sont

efficaces. Essayez de l'intégrer dans vos recettes

de smoothie, à la place de la salade ou des épinards,

il peut faire fureur. Quand vous préparez une

salade verte ou une salade composée, remplacez

la traditionnelle laitue ou batavia par quelques

feuilles de cresson.

Enfin, n'hésitez plus pour l'intégrer dans vos

soupes, en faire des purées ou des tartes ! Vous

serez rarement déçu.

Le tofu

Le tofu est un aliment anti-cancer absolument

incroyable. Tout comme le cresson,

il n'a pas bonne réputation mais c'est

simplement parce qu'on ne sait pas le

cuisiner. Manger régulièrement du tofu

(bio c'est mieux, vous êtes sûr de ne pas y retrouver

ni pesticide ni OGM) aide à prévenir les risques

de cancers du sein, de la prostate et du col de l'utérus.

Le tofu a bien d'autres avantages santé qu'il serait

dommage de ne pas connaître... Prenez l'habitude

d'intégrer quelques cubes dans vos poêlées de

légumes ou dans vos plats (lasagnes, quiches, gratins,

céréales, curry...) et tous ses bénéfices santé

seront à vous.

Bien sûr, ces trois aliments anti-cancer

ne sont qu'une infinie partie des nombreux

autres aliments qui existent. Bien

souvent, nous ne les connaissons pas,

ou bien nous ne savons pas les cuisiner...

C'est un tort, car notre santé et

notre bien-être en dépendant grandement.

La Cuvée les Croix Vieilles Vignes, en Crozes

Hermitage Rouge 2009 m’a impressionné.

Issu du cépage Syrah, 100%, de plus de 55 ans, sur un

terroir argilo-calcaire au sol drainant à galets, ce vin

puissant est un régal.

La vendange manuelle est triée à la parcelle et sur

table de tri avant son égrappage à 100%. La vinification

est traditionnelle, sans artifices, en cuve béton.

L’élevage de 12 mois sur lies fines pour moitié en futs

de 2 vins et l’autre moitié en futs de 3 vins.

Sa robe d’un rouge violacé, dense et limpide est brillante.

Le nez développe des arômes de fruits noirs,

cassis, mûres avec des notes de violette et une pointe

d’épices. En bouche, l’attaque est vive, franche, particulièrement

agréable. Le vin est riche, robuste, les

fruits bien présents, les tannins sont importants mais

pas du tout agressifs, la finale très agréable, ample,

soyeuse.

Voilà un vin de grande qualité, jeune, riche, robuste,

puissant, racé, équilibré et harmonieux promis à un bel

avenir.

A déguster dès aujourd’hui sur son fruité, il évoluera

vers des arômes de sous-bois, de cuir, de truffes, de

tabac. Promis, il s’agit d’un vin de garde. Bravo David !

Servir à 15/16°, en accompagnement de viandes

rôties, de grillades, d’une daube provençale etc.

Il est proposé au prix départ Caveau de 15 euros TTC,

ce qui demeure très raisonnable pour un cru de ce

niveau.

Prenez rendez-vous avec David, ce vigneron vous

transmettra sa passion et vous proposera une dégustation

dont vous vous souviendrez…

Domaine Les Bruyères / David Reynaud

Chemin du stade – Les Bruyères

26600 Beaumont-Monteux

' : 04 75 84 74 14 / 06 83 33 93 00

Domainelesbruyeres@orange.fr

Rénato/ Contact : renesacchelli@gmail.com


VIE PUBLIQUE

VIE PUBLIQUE :

DES VILLES A VIVRE

On pense plus souvent à taper sur la

tête des élus, de la politique d’une

ville mais on oublie parfois, leurs

bonnes initiatives.

Voici une nouvelle rubrique qui se

veut positive, afin que tout citoyen

comprenne et soit informé des

actions bénéfiques proposées par

des communes.

Et pourquoi pas, inciter votre ville à

faire de même !.

ALLAUCH

Une déchetterie mobile fallait y penser!

A Allauch, village voisin de la cité phocéenne,

Marseille Provence Métropole vient de coucher sur

le papier un projet atypique : une déchetterie mobile

qui se monte en 30 minutes sur un espace de 400

mètres carrés. La raison? Le village est étendu sur

5000 hectares et il n'est pas pratique pour les habitants

d'aller à la déchetterie. Qui viendra donc à eux

et devrait se déplouer au Logis Neuf et à la

Pounche. Allauch ville pilote avant que la PACA ne

succombe à cette invention du XXIe siècle?

AVIGNON

Un sondage téléphonique sur les dossiers importants

Tramway, subventions à l'opéra-théâtre, plus d'investissements

liés à un frein dans le désendetemment?

Ce sont 28 000 foyers avignonnais que le

maire, Marie-Josée Roig, a décidé d'interroger sur

les dossiers majeurs de la municipalité, et ce par le

biais téléphonique. Un bon coup de communication

pour Mme Roig à trois ans des élections municipales

(où il y a de fortes chances pour qu'elle se

représente) en même temps qu'une réelle

démarche participative digne d'une certaine

Ségolène. Résultat de ce sondage dans quelques

semaines.

AIX-EN-PROVENCE

La vidéo-verbalisation débarque en ville !

Cannes, Sète et Cavaillon l'ont déjà mis en place.

La vidéo-verbalisation, c'est un nouveau dispositif

censé combattre les automobilistes qui stoppent en

double-file, warnings à l'appui, pour aller chercher

leur journal ou leur baguette de pain. Dans peu de

temps, sur le cours Mirabeau, Sexitus, République,

entre autres, seront pourvus, au total, de 37 caméras

installées par la mairie. Objectif : amplifier la fluidité

du traffic en centre-ville, souvent bouchonné à

cause d'automobilistes "qui n'en ont que pour

quelques secondes hein!". Si le conducteur est

capté par l'une des caméras, il devra s'acquitter

d'une amende de 35 euros. Ca fait cher la baguette

de pain!

MARTIGUES

La crèche de la Couronne enfin...couronnée

Mi 2012, cette nouvelle crèche martégale accueillera

30 enfants de 0 à 3 ans et proposera un accueil

périscolaire. Le bâtiment verra le jour sur une surface

de 526 mètres carrés, juste en face de l'école

de la Couronne, ce qui est de nature à faciliter le

quotidien des parents qui ont plusieurs enfants en

bas âge, il va de soit. Cette nouvelle structure

s'ajoutera aux 14 drèches et deux crèches familiales

de la ville. Surtout, elle permettra de palier

l'accueil actuel des enfants du quartier, qui prend

place dans un local à côté de la maison de Carro.

Des exemples à suivre

ARLES

Dix agriculteurs créent le magasin

"Le rendez-vous paysan"

En voilà une initiative capitale. Soutenus par le Parc de

Camargue, dix jeunes agriculteurs du pays d'Arles ont

ouvert leur enseigne, route des Saintes. Le concept est

simple. Et sain : vendre des produits saisonniers en circuit

court (les producteurs et les consommateurs sont

seulement espacés de quelques kilomètres). Une charte

de qualité a été édictée, un emploi a été créé et chaque

agriculteur assure une présence de une demi-journée

par semaine. Collectiviste, solidaire, citoyen et de nature

à sensibiliser les clients aux produits de qualité : qui dit

mieux?

LE THOR

Monsanto jugé pour crime contre l'humanité

Il y a quelques jours, sur la commune du Thor

(Vaucluse), tenue depuis 2008 par le Vert Jacques

Olivier, s'est tenu un singulier procès "pour de faux".

Dans le cadre du forum mondial anti-OGM qui se tenait

dans la ville, les organisateurs ont mis en place le procès

de la société Monsanto, spécialisée dans les biotechnologies

végétales. Les témoignages se sont succédé

à la barre, dont celui d'une scientifique mexicaine :

"Depuis plus de 7000 ans, nos paysans cultivent et

consomment plusieurs variétés de maïs. Monsanto a

introduit chez nous un maïs transgénique, sans autorisation.

La multinationale nous a volé notre histoire et volé

notre futur" À l'unanimité, la société a été accusée de

crime contre l'humanité. Rideau!

AUBAGNE

L'épicerie sociale touche plusieurs dizaines de familles

Ouverte en octobre 2010 rue Joseph-Lafond; cette épicerie

qui s'adresse à un piblic démunié de ressources

financières touche déjà une cinquantaine de familles, ce

qui n'a rien de rassurant. Une grande majorité des bénéficiaires

est une famille monoparentale avec un enfant.

Si le lait, le sucre et l'huile sont les produits les plus

achetés (à des prix dérisoires et symboliques), l'épicerie

sociale tient aussi des ateliers d'insertion. De nouveaux

devraient être mis sur pieds à court terme, concernant

l'hygiène alimentaire ou encore l'économie d'énergie.

METHAMIS

Un vigneron sauvé par les..."Vinternautes"

C'est une jolie histoire qui nous vient des environs de

Carpentras, dans le village de Méthamis. Olivier B. est

un petit producteur de Côtes-du-Ventoux bio. Le 1er janvier

dernier, écrasé par les charges, il veut tout arrêter.

C'était sans compter le soutient des internautes. Sur son

blog, qui recevait 15 visites par jour, il passe soudainement

à 400. Des blogs spécialisés relaient l'info, tandis

que particuliers, restaurateurs et cavistes lui achètent

son vin massivement. Et une idée lui vient : afin d'obtenir

un prêt à la banque, il imagine un "deal" : auprès personnes

qui lui reversent 500 €, il s'engage à livrer douze

bouteilles par an durant cinq ans.


16 MARS 2011

LE PRINTEMPS DES POETES

EN PACA ET DANS LE LANGUEDOC-ROUSSILLON

7/21 MARS

Les émaux des mots tendent à l'émoi

Depuis 1999, cette manifestation grandit à vitesse grand V,

avec près de 12 000 évènements (lectures, pièces,

concerts, débats, expos, ateliers) organisés dans

l'Hexagone et au-delà de nos frontières. Du 7 au 21 mars

2011, le thème retenu sera "D'infinis paysages". Cette

année, le 13e Printemps des poètes est parrainé par une

comédienne dont la filmographie tend à la recherche permanente,

loin des facilités pour lesquelles optent certaines

de ses consoeurs. Juliette Binoche, amoureuses de

Michaux ou René Char, le dit d'ailleurs sans ambages : "je

ne porte la poésie que lorsqu’elle branche les antennes des

profondeurs, c’est à dire qu’elle ose une sincérité déconcertante.

La poésie est un langage de l’invisible, un ressenti qui s’exprime

avec le concentré, le peu, le dense. Le moins pour le

plus, elle se retire pour attirer. C’est une opération à cœur

ouvert où le verbe prend corps".

A Marseille

IZZO TOUJOURS VIVANT

Jean-Claude Izzo. Un nom qui respire Marseille dans ses

ruelles les plus colorées. Le créateur du personnage Fabio

Montale (incarné par Alain Delon sur le petit écran) n'est

malheureusement plus mais sa façon de vivre et parler de

la cité phocéenne dans ses romans en a fait à jamais un

personnage central de la ville. A tel point que l'Office de tourisme

a créé il y a quelques années un parcours Izzo. Pour

ce Printemps des poètes cru 2011, les bibliothèques marseillaises

lui rendront hommage, à travers notamment des

expositions. Parmi les temps forts, il ne faudra pas rater le

20 mars. Dans le cadre de la journée mondiale de la poésie,

les curieux pourront assister à une relecture de

poèmes du Marseillais Jean-Claude Izzo à la Bibliothèque

de l’Alcazar. Et ça, c'est de nature à vous donner l'amour

des mots qui résonnent, foi d'IZZO-phage.

L'EXPO-PERFORMANCE QUI LE FAIT BIEN

La galerie de l'Outremer propose une exposition pour le

moins alléchante. "Les lettres éperdues-Utopie" se veut

une expos-performance/documentaire filmique et sonore

retraçant la rencontre et la recherche de deux personnes

(l'écrivain poète et une personne du hasard ). Exposition

des lettres , de tout document extérieur à la rencontre exposition

temporaire des deux œuvres respectives. Ambiance

poétique d'itinérance dans un parcours de paysages. La

curiosité (au sens premier, et au sens olfactif du terme)

reste la valeur ajoutée du Printemps des poètes. A vous de

jouer.

En Vaucluse

ROBION PROMEURT LE SLAM

Pendant ce mois de mars, Robion est sans conteste l'une

des 151 communes du Vaucluse qui se mobilise le plus

pour le 13e Printemps des poètes. Parmi les temps dans ce

village du Sud Vaucluse, notons, le 15 mars, l'atelier slam

de Dizzylez, à 18 heures à la bibliothèque municipale.

Lauréat à Berlin d'un concours qui équivaut au championnat

d'Europe de slam, cet Avignonnais brillant, avenant et

beau transmetteur de sens, initie tout un chacun à la poésie

urbaine et ludique qu'est le slam. Se jouer des mots,

des langues, des formats : rompu à l'exercice de passeur, il

met en place cet atelier d'écriture avant de donner rendezvous

au public pour une scène ouverte Slam'n'Jam, le 18

mars, toujours à Robion.

A Nîmes

SUPERVIELLE ET LE SURNATUREL

Du 27 mars au 4 avril, Michel Boy et la compagnie Théâtre

7 investissent la Maison du théâtre et de la poésie avec le

spectacle "L'arche de Noé" de Jules Supervielle. Michel

Boy, que l'on croise souvent en juillet au Festival d'Avignon,

met en voix ce texte formidable d'un auteur trop méconnu

du grand public, encore en 2011. "Tendre à ce que le surnaturel

devienne naturel et coule de source (ou en l'air).

Faire en sorte que l'ineffable nous devienne familier tout en

gardant ses racines fabuleuses" écrivait Jules Supervielle.

Une création très attendue.

le programme complet, département par département,

sur le site www.printempsdespoetes.com

LE PRINTEMPS D'AVIGNON

THEÂTRE LE PARIS / AVIGNON

2 / 12 MARS

L'humour populaire propulsé avec force

Première édition pour ce festival d'humour

concocté par le Chevalier du Fiel Eric Carrière,

propriétaire du Paris, et sa jeune équipe. Si, précisément,

les Chevaliers du Fiel joueront le Best

Of de leur Best Of en clôture du festival (12-13

mars, les fans de la Simca 1000 seront ravis),

pièces endiablées et one man shows au taquet

se succèderont pendant une dizaine de jours

dans ce lieu permanent de la cité des Papes qui

a rapidement trouvé sa vitesse de croisière. Et

pour cause : jusque là, l'humour populaire semblait

être un gros mot pour les directeurs de

théâtre avignonnais et seul l'auditorium de

Vaucluse, au Thor, utilisait ce créneau. C'est

chose réparée et malgré le dédain persifleur des

"intellos", le Paris trace sa route, capable d'accueillir

à la fois Roland Magdane et Fabrice

Eboué. Dans le genre "grand écart", pas facile

de faire mieux!

Ma femme s'appelle Maurice

Le 9 mars, le tube théâtral de Raffy Shart, "Ma

femme s'appelle Maurice" est de retour, cette

fois dans une mise en scène du vauclusien

Jean-Yves David Maximes. Maurice, bénévole

au " Secours fraternel " débarque au domicile de

Georges, un mari volage, qui a des soucis...

d'infidélités...

Les Poz

Le 10 mars, deux femmes se retrouvent à un

arrêt de bus. Jessica a un peu trop lu de magazines

féminins. Alberte est aux antipodes. Leur

rencontre va faire des étincelles. Avec Eric

Fanino et Virginie Fink.

Les Echos-liés

Vous les connaissez peut-être, car ils avaient

remporté l'émission de M6, "Incroyable talent".

Drôles et athlétiques, les cinq gaillards des

Echos-liés mélangent acrobaties et humour

décapant. Un show mené tambour battant le 11

mars.

Ma soeur est un boulet

Le 11 mars encore, c'est l'un des plus grands

succès de la saison à Paris qui s'arrime au

Paris. Cette pièce d'Eleonore Bauer raconte le

parcours de Romane, excentrique et envahissante,

qui squatte l'appartement et l'argent de

sa soeur.

MICROMUSIC

LA GARE / COUSTELLET

4/27 MARS

FESTIVAL

Do it yourself :

vive la cheap music et le hacking activisme!

Cinquième clap, déjà, pour ce Festival qui allie

musique, vidéo, performances et worshops. Un

carrefour tonitruant emmené par trois porteurs

de projet : Freesson, la Gare et l'Akwaba.

Thème du cru : le "Do it yourself" (fais-le toimême),

autour du détournement, du bricolage

et du recyclage dans la création numérique

contemporaine, et plus particulièrement dans le

domaine du spectacle vivant et des musiques

électroniques : hacking, circuit bending, art

glitch, fabrication d'instruments électroniques,

performances audiovisuelles. À l'heure de la

société de l'information, le désir fut de donner la

parole à ces "activistes/hacktivistes".

Micromusic, la party où le happening est roi

Le 19 mars, la soirée "Electro party" devrait mettre

tout le monde d'accord. A la Gare de

Coustellet, artistes berlinois, suédois, américains

et luberonnais graviteront sur la scène

pour des prestations pointues et pleines de surprise.

Notons notamment la présence d'Evan

Roth (USA); Goto80 (Suède), Karl Klomp( Pays

Bas) et Jankenpopp (Avignon). Un crépitement

audiovisuel, une hallebarde de sons nouveaux,

du graf (sans Steffi) et des performances aux

aguets, feront de la Gare le quai de l'ailleurs, du

décalé et de l'insoupçonné. A Avignon, la galeruie

Tampopo, toujours en tête de cortège pour

les projets audacieux et passionant, est partie

prenante de "Micromusic". Debeul Axel présentera

ses tableaux numériques interactifs, une

exposition "I-photo" prendra part. Quant à

Jankenpopp, décidément partout, il installera

son twister sonore lui aussi interactif.

Qui va vidéo va sano

Autre temps fort le 19 mars à l'Akwaba de

Châteauneuf-de-Gadagne avec "8-Bit generation",

un film documentaire consacré à la chip

music (avec Role Model, Malcom Mac Laren,

Relax Beat etc...). On pourra aussi profiter d'une

rétrospective des créations vidéo du festival,

avec clips et court-métrages.

Evan Roth et les graffeurs de la région

Les 18 et 19 mars, l'Américain Evan Roth proposera

aux artistes Grafitti de la région un

Workshop intitulé "Graffiti analysis", application

Open source et multi-pateforme, qui consiste à

capturer le style des taggers, afin de documenter

une base de données sur cet art mais aussi

de reproduire en 3D et de les faire interagir,

avec des sources sonores.

contact : 04 90 02 69 81

FESTIVAL ANDALOU

AVIGNON, SORGUES, LE THOR, ORANGE, SARRIANS

10/20 MARS

C'est tout le Vaucluse qui dit "Gracias"!

Depuis quinze ans, l’Association Andalouse

Alhambra, sous l’impulsion du musicien flamenco

Luis de la Carrasca, promeut et diffuse la

culture andalouse, diffuse les créations artistiques,

soutient la culture Espagnole, ibéro-américaine

et celle du bassin méditerranéen. Depuis

2001, la structure est reconnue officiellemment

comme "Communauté Andalouse sise hors des

frontières de l’Andalousie" par le gouvernement

Autonome Andalou "Junta de Andalucía".

Alhambra joue sur plusieurs niveaux, propose

du spectacle vivant tout azimuths et ce sur un

territoire vauclusien élargi, alors qu'au départ, ce

festival synergique ne vivait qu'à Avignon.

Véritable porte-étendard d'un festival qui a su

s'agrandir en conservant son âme, Luis de la

Carrasca, évidemment. Marié à une

Avignonnaise, il se produit en 1991 pour la première

dans la cité des Papes. 20 ans déjà.

Depuis, il a fait connaître à nombre de vauclusiens

et de provençaux le "cantejondo", le chant

profond de son Andalousie natale. "C'est un

chant qui dit la souffrance, l'envie de vivre, c'est

aussi le double-sens, la métaphore, une façon

codifiée de communiquer sous la dictature"

racontait-il joue à une journaliste. "Mon âme est

en Andalousie, ma vie et mon esprit sont ici"

aime à lâcher cet empereur de la transmission

jamais frelatée.

Que faut-il voir à Avignon ?

Le 18 mars, l'Ensemble Al Sabika chant araboandalou,

7 ans d'âge, vient irriguer le Théâtre de

l'Oulle. Au menu, des morceaux entraînants et

vivifiants, dans lesquels l'oud, le violon et la derbouka

occupent l'espace avec une force incommensurable.

Le 15 mars au soir, à la MPT Le

Château du quartier Saint-Chamand, c'est à une

présentation d'ateliers que seront conviés les

spectateurs. L'atelier chant de Luis de la

Carrasca, l'atelier danse flamenco de Natalia

Del Palacia et Lydia Pena. Le 14 mars, rendezvous

au cinéma Utopia-Manutention autour du

film "Retour à Hansala" suivi d'un débat avec un

sociologue et un maître de la conférence.

Orange salue El Cordobès

Le 10 mars, le Théâtre du Sablier programme le

spectacle "Et Cordobès", adapté du best-seller

de Dominique Lapierre et Larry Collins, qui

décrit avec émotions l'ascenscion du torero

mythique El Cordobès à la fin du XXe siècle. De

la pauvreté à la lumière, un destin hors du commun,

avec les aspérités, les obstacles et le firmament

au bout du chemin. Un spectacle

époustouflant qui mêle jeu théâtral, musique et

danse, et dans lequel Prosper Diss, Luis de la

Carrasca et Natalia Del Palacio, notamment,

officient en tant qu'orfèvres du corazon à brûle

pourpoint.

Le Thor, entre tradition et modernité

Salle de concert aujourd'hui insispensable en

Vaucluse, le Sonograf" du Thor parle de filiation

et de transmission en recevant le groupe Solea.

Autour de tapas et de fino (car au Sonograf', le

spectacle vivant se savoure dans tous les sens

du terme), Maria et Ana Perez donnent à voir, le

16 mars, le positionnement très actuel du flamenco.

Le 19 mars, la soirée "Noche de Arte

Flamenco" joue une fois de plus les points

d'orgue de ce festival "muy caliente". Outre le

flamenco authentique et les compositions caressées

de Luis de la Carrasca, le show "Rosas de

losn vientos" permettra de découvrir le guitariste

virtuose Juan Ramon Caro mais aussi le danseur

Marco Flores. Beau, fort et tout en explosions.

Vive les spécialistes méditerranéennes à Sorgues!

Le 12 mars, à partir de 14h30, ça va déguster

sévère au magasin Cultura de Sorgues. Au

menu, spécialités de la Méditerranée mais aussi

atelier Henné, sans omettre les nombreux

concerts acoustiques prévus tout au long de

l'après-midi : le groupe Alegria, la danseuse

orientale Alice Courtieux, le guitariste Antonia

Negro. Les peintures de Corinne Misiri et les

sculptures de Simo toucheront un large public à

parti du vernissage, également calé ce jour-là.

A Sarrians, le bal andalou c'est quelque chose

Impliquée depuis quelques années dans le

Festival andalou, la commune de Sarrians a un

rôle prépondérant car en charge de la soirée de

clôture. En effet, le 20 mars, c'est là que se noue

l'évènement, et plus particulièrement au coeur

de la salle Mistral. Le groupe Santa Cecilia de

Huascar, venu spécialement de Grenade, animera

ce bal andalou qui fait tant rêver les noves

et attendrit les aficionados des pas de danse si

spécifiques. Paso dobles, rumbas, sevillanes,

cette formation composée d'une trentaine de

musiciens sévit partout en Espagne depuis plus

de 30 ans. Avec eux, l'ambiance Feria n'est

jamais bien loin. Et y'a t-il meilleure fin qu'une

fête où tout le monde est sur la piste, jeunes,

moins jeunes, béotiens et danseurs aguerris.

Olé!

FESTIVAL AVEC LE TEMPS

DIFFERENTS LIEUX : MARSEILLE

12/23 MARS

Abd Al Malik

Têtes d'affiches et espoirs confirmés

Depuis 1982, le Centre de ressources et d'animation

par la chanson de Marseille s'active pour

promouvoir les jeunes talents, les faire se rencontrer

avec des têtes d'affiches confirmées.

Depuis 1997, cette action a encore plus de visibilité

aux yeux du grand public par l'entremise

du festival "Avec le temps", véritable creuset de

la qualité bien de chez nous. Pendant plus de 10

jours, la chanson française montre si besoin en

était qu'elle est vivante, debout, participative,

citoyenne, diversifiée, surprenante, délirante,

intimiste. Bref, une flopée de superlatifs

conviendrait pour gloser des heures et des

heures durant. Voilà en tout cas un festival qui a

su garder la tête sur les épaules en épousant

une ligne de conduite depuis quatorze ans.

L'édition 2011 est une fois de plus amplement

prometteuse. Fanz'Yo vous invite à vous y plonger

corps et âme.

Les stars à ne pas rater

Comme de coutume, le plateau de "Avec le

temps" est relevé et pimenté. Abd Al Malik sera

le 23 mars à l'Espace Julien et inutile de dire

qu'avec son nouvel album, le slameur a su se

renouveller, allant jusqu'à chanter (lorgnant

même du côté d'Amadou et Mariam) sur des

rythmes urbains, soul et généreux ! Toujours à

l'Espace Julien, la petite merveille éclose en

2010, alias Zaz, distillera sa chanson swing attachantes,

avec sa voix cassée propore à emmener

dans son sillage jusqu'aux plus réfractaires

de la famille "chanson". Ben l'oncle soul, qui

vient de rafler succès public, critique, Victoire de

la musique et tutti quanti, met de la soul au Dock


des Suds le 17 mars. Irez-vous en

noeud pap et bretelles? Espace

Julien le 12 mars avec le Belge

jamais plat (pays), monsieur Arno,

dont la poésie lunaire, les marmonnements

bluesy et le charisme salutaire,

permettent de dire qu'on est

face à un grand. Bernard Lavilliers

débarquera le 22 mars au Doc des

Suds, et on peut penser qu'une fois

de plus, le gringo baroudeur de

Saint-Etienne, aura ramené de ses

multiples tribulations de par le

monde, des musiciens virtuoses

(notamment aux percus). Charlélie

Couture et Souad Massi viennent

compléter cette Dream team digne

de la Ligue des champions. Mais

"Avec le temps", attention, ce n'est

pas un empilement aléatoire de

vedettes "Vues à la TV", loin de là.

Fanz'Yo a très envie de mieux

connaître certains des artistes émergents

qui y sont invités cette année.

Les émergents qui vont vous séduire

Le 18 mars, à la Machine à Coudre,

un Varois va faire sensation. Il s'agit

de de BATPOINGG. Entre rock, ska

et reggae, voici un étonnant cocktail

molotov from Toulon. Le tout avec un

accordéon s'il vous plaît. Le 21 mars,

au Théâtre de Lenche, Bertrand

Pierre met en musique les plus

beaux poèmes de Victor Hugo. Exdu

groupe Pow Wow (oh wouine bo

oué, oh wouine bo oué...), il plonge

dans l'intimité universelle et s'empare

des morceaux avec une fougue

qui force le respect. Pas tendance

pour la télé et ça c'est tant mieux ! Le

12 mars, à l'Eolienne, Mi sera là. Mi

est une note. Féminine, de fait. Mi,

c'est aussi une chanteuse, mélancolique,

rêveuse, gouailleuse, audacieuse

et joueuse. Son album s'intitule

"Mi", il ne comporte aucune

fausses notes (on ne pouvait pas y

échapper) et sa famille est celle des

cavalcades enjouées et facétieuses

de bon aloi. Autres artistes à découvrir,

le 15 mars au Parvis des arts. La

Maison rouge, c'est de la chanson

humaine d'obédience animale, avec

un album singulier et prenant, "Le

pays des fleurs", et des morceaux

qui vous habitent bien après

l'écoute. Le 16 mars, à l'Espace

Julien, Charles Baptiste sera en

piano-voix qui laisse sans voix.

Crooner intemporel, c'est ainsi que

l'on pourrait présenter cet iconoclaste

saltimbanques des noires et

des blanches, tout autant fasciné par

les maîtres du piano-bar que par les

icônes de l'âge d'or de la chanson

bien frenchy, celle-là.

Morale de l'histoire, "Avec le temps"

était une chanson de Léo Ferré. En

2011, le festival éponyme reste vaillant

sur sa voie (ferrée) et file daredare

vers la gare de la curiosité en

refusant ostensiblement toute idée

de train-train.

BABEL MED MUSIC

DOCK DES SUDS / MARSEILLE

24 / 26 MARS

Around the world (music)

Pendant trois jours, trente concerts

se succèdent, devant un public amateur

de découvertes world music

mais également devant 2500 professionneles

du monde entier qui viennent

renifler les tendances, repérer

les Natacha Atlas ou les Yuri

Buenavantura de demain. Babel

Med Music est désormais un rendez-vous

incontournable, à la programmation

pointue et qui donne un

aperçu extrêmement posé de ce que

sont les musiques du monde en

2011. Par ailleurs, ce festival atypique

met à l'honneur les artistes

d'exception avec cinq pris décernés

à la création et aux talents sans frontières.

Parmi les lauréats de ces dernières

années, Juan Carmona

(2005), les Bantous de la Capitale

(Congo, 2009) ou les bretteurs les

plus fameux de PACA, j'ai nommé le

Massilia Sound System (2006).

Soirée du 24 mars

Aviez-vous déjà voyagé au Liban, au

Congo et en Espagne en l'espace de

quelques heures ? Et ce sans téléportation

outrancière ? Babel Med

commence sur les chapeaux de

roues et Fanz'Yo vous conseille

notamment nos voisins délirants de

la Fanfare du Belgistan (non, Benoît

Poelvoorde n'y joue pas du trombone

!), le DJ allemand féru de fanfares

balkaniques du plus bel effet,

alias, Shantel ou encore l'énergie

débordante de Corazon de Mexico,

n'en déplaise à Nicolas Sarkozy et

Florence Cassez !

Soirée du 25 mars

Noreum Machi, c'est la nouvelle

vague coréenne en puissance, qui

explore les virtuosités des percussions

et déflore un genre appellé

Salmunori. Les chiliens de Chico

Trujillo ferraillent pour leur part du

côté de la cumbia colombienne,

skas, boleros et autres "joyeusetés"

dansantes. Quant aux australiens

(Melbourne) de Blue King Brown,

leurs morceaux roots retiennent l'attention

à travers la planète à telle

enseigne qu'ils ont déjà partagé l'affiche

avec le John Butler Trio, rien de

moins !

Soirée du 26 mars

On ne présente plus le Watcha Clan,

fierté du sud en terme de musiques

actuelles, douze ans d'âge, qui

malaxe dub, jungle, electro et ragga

comme autant d'ingrédients qui s'

apportent mutuellement. Il ne faudra

également pas rater la performance

du musicien-danseur camerounais

Mama Ohandja qui, depuis la fin des

années 1960, perpétue et recycle les

styles Ekomot et Bikutsi. Sa générosité

n'a d'égale que sa capacité à

surprendre le chaland. Et puis et

puis, l'Espagne abrasive de Montse

Cortes avec, en guest, le guitaristeà-émotions

Juan Carmona, c'est forcément

un "set" qui ne laissera personne

indifférent. Vamos hombres !

LE TREMPLIN DU RIRE

MJC / CAVAILLON

26 MARS

20 minutes pour imposer son univers!

Vingt minutes pour faire ses

preuves. Le tiers d'une heure pour

tout donner. 1200 secondes pour

séduire des gens qui, en entrant

dans la salle, ne vous connaissaient

ni d'Eve ni d'Adam. C'est ce concept

explosif et décapant que propose la

MJC de Cavaillon. En amont de son

festival du rire, le public a un vrai

plaisir à se laisser guider vers de la

découverte pure à travers "Les préludes

du rire". Un tremplin qui porte

bien son nom. Le 26 mars, il s'agira

déjà de la 13e édition. Face à face,

six humoristes professionnels qui

viennent de la France entière et dont

la carrière est en cours. Deux prix

seront décernés à l'issue de la soirée

: un prix du public et un prix décerné

par un jury de professionnels de l'humour.

Six candidats aux Préludes

Le spectacle de Marilou s'intitule

"Plais et bosse". Le cadre : le marché

de l'emploi. Demandeurs et

recruteurs en prennent sévèrement

pour leur grade. Dans "D'un commun

accord", Karim Duval, ingénieur-musicien

ascendant comique,

FESTIVAL

oscille entre stand-up et confidences.

Le bonhomme est sinofranco-marocain

mais il prévient :

aucun message dans le show, juste

de la gymnastique zygomatique de

Ligue 1. Katell Normand se devait

d'utiliser son singulier prénom dans

le titre de son spectacle. C'est chose

faite avec "Mais Katell donc ?". Ou

l'on suit son parcours pour le moins

délirant : à 6 ans, elle tue des

mouches, à 12 ans, elle se déguise

en pétasse (c'est elle qui le dit,

jamais Fanz'Yo ne se serait permis

une telle légèreté dans son vocabulaire

châtié, Amen), à 30 ans elle est

maman, à 40 ans elle est cocue, à

50 ans elle est alcoolo. Joli programme

non ?

Avec "Mes amis, mes amours et ma

mère”, Erika se pose en véritable

tsunami. Quant à Stan, "Combien

dans sa tête ?", il convie sur le plateau

de nombreux personnages irrésistibles

et poétiques, touché par la

grâce du verbe ou d'une gestuelle

démarquée. Enfin, dans "The

Babette show", Emilie Atlan pose de

vraies questions philosophiques :

"Combien faut-il manger de "Mon

chéri" avant d'être bourré ?"

Depuis quelques années, les tremplins

du rire ont éclos dans

l'Hexagone avec plus ou moins de

réussite d'ailleurs. "Les préludes du

rire" ont gardé, eux, leur concept efficace

et interactif, pour réellement

organiser une rencontre entre un

humoriste et le public. La programmation

est variée et donne à voir ce

qui se fait de mieux actuellement

chez les jeunes artistes français.

Plus tard, vous pourrez même fanfaronner

dans les soirées mondaines :

"Oui, mais bien sur, je l'ai vu à

Cavaillon, à l'époque il n'était pas

connu. Tout de suite, j'ai su qu'il remplirait

l'Olympia en tête d'affiche !"

DUB STATION

CABARET ALEATOIRE / MARSEILLE

2 AVRIL

Rasta Populos!

Quatorzième session pour les soirées

"Dub station" mises sur pieds

par l'association Musical Riot.

Reggae, ragga et dub revêtent une

nouvelle couleur, toujours plus festive

et toujours plus caliente, pour

faire sautiller de plaisir les amateurs

du genre. Ce soir là, le King Shiloh

Sound System, basé à Amsterdam,

sera là avec sa sono d'une puissance

de 24 KW! Il faut dire que les

gaillards roots constituent l'un des

sound-systems majeurs de la scène

mondiale. Figure de proue qui mène

son navire à fond les ballons, Jah

Observer, 38 ans d'existence, est un

livre de l'histoire musicale jamaïcaine

à lui tout seul. Il anime le carnaval

mythique de Nothing Hill

(Londres) et sait ce que partage

"ambiancé" signifie. Quant à Earl 16,

ce natif de Kingston, âgé de 53 ans,

a derrière lui près de 40 ans de

carière. Reggae ad vitam, qui a

côtoyé les Lee Perry et autres Mad

Professor.

A l’occasion du FESTIVAL DES GLOBE-TROTTERS

CHIEN QUI FUME ET BENOIT XII / AVIGNON / 18/20 MARS

Nous avons voulu parler de voyages. Envie de vous évader ?

Rencontre avec Gilles Locatelli qui est

parti en voyage en 2010 avec toute sa

famille (2 enfants) en camping-car de

France jusqu’à la frontière Afghane.

Il prépare actuellement un livre sur

son voyage qui sera disponible prochainement

dans les meilleures

librairies.

Tu es parti il y a plus d’un an avec toute ta

famille en camping-car. Beaucoup de gens

aimeraient bien faire la même chose mais

beaucoup ne sont pas mécaniciens et ont peur

de l ‘imprévu mécanique. Que peux-tu leur dire

pour les rassurer ?

Ma seule crainte était la crevaison, car avec des

roues jumelées à l’arrière je savais qu’il m’était

impossible de les démonter tout seul sur le bord

d’une route. Mais on n’est jamais tout seul en

voyage et on a pu en faire l’expérience ! Tu trouves

toujours quelqu’un pour t’aider. En Turquie nos

deux coffres arrières se sont dessoudés, on les a

perdus sur la route ! C’était un dimanche : on a tout

de suite trouvé quelqu’un pour nous aider. Deux

heures après les coffres étaient ressoudés. Et en

plus le soudeur, qui n’en était pas un puisqu’il travaillait

dans des serres de légumes, nous a offert

deux salades et des courgettes !

Partir avec sa famille à l’aventure fait partie des

plus belles écoles de la vie. Que peux-tu dire de

ton expérience personnelle, à ton niveau, celui

du couple et de la famille ?

Personnellement, en couple et en famille, le

voyage ouvre les yeux sur le fonctionnement de

notre société et de notre rapport aux autres. En

voyage dans tous les pays que nous avons traversés,

c’était nous les étrangers ! On a été accueilli

pratiquement partout à bras ouverts par des gens

qui n’avaient presque rien. On est heureux que nos

enfants aient pu vivre ces expériences de près. Ca

montre qu’on peut être différents et vivre ensemble.

En Turquie, en Ouzbékistan, au Tadjikistan, les

rencontres ont été très nombreuses et très chaleureuses.

Avant ton voyage, tu étais directeur d’une

structure socio-culturelle. Ta femme travaillait

également et les enfants allaient encore à

l’école. Pourtant, vous êtes partis. Que peux-tu

nous dire pour rassurer et encourager d’autres

parents à faire la même chose ?

On n’a qu’une vie et il vaut mieux la vivre à fond

qu’à moitié ! C’est un peu notre devise. C’est bien

de bousculer son train-train, d’aller voir autre

chose et de partager des émotions en famille. A

plusieurs reprises, nous avons été invités dans des

familles. Ce sont nos meilleurs moments. Je me

rappelle de Pierre jouant au foot avec des enfants

turcs ou de Paul jouant à la pétanque avec des

enfants Tadjiks ! Tu peux pas vivre ces moments là

si tu restes devant ta télé !

Je suppose qu’il y a eu dans ton expérience

personnelle, familiale : un avant et après

voyage. Peux-tu nous dire ce qui a changé

pour l’adulte, les enfants ?

Avant tu te dis que tu peux le faire et après tu te dis

que tu l’as fait ! C‘est ce que la réalisation d’un

voyage t’apprend. C’est aller jusqu’au bout de tes

envies. Et quand tu reviens d’un voyage comme

celui là, tu relativises aussi beaucoup de choses.

On se rend compte d’autant plus de notre surconsommation

de tout et de rien. En rentrant, on a

encore plus pris conscience de toutes les futilités

qui nous entourent. Au Tadjikistan, les bords de

route sont extrêmement propres : dans les magasins,

il n’y a pratiquement rien à acheter donc il n’y

rien à jeter. Les gens mangent ce qu’ils produisent

: des œufs, des légumes. Il n’y a pas non plus de

grands panneaux publicitaires qui polluent ton

regard !

Tu as traversé des pays dont on se rappelle à

peine si ce n’est par leurs terminaisons en «an»

comme l’Ouzbekistan, Tadjikistan etc… Peu

savent les trouver sur une carte et encore

moins, connaître leur culture, leurs traditions. Il

semblerait que justement, ce sont ces pays là

qui t’ont le plus marqué ? Si oui, pourquoi ?

L’Ouzbékistan est riche par son histoire et ses

villes aux architectures féériques. Khiva par exemple

est une ville fortifiée en pisé, mélange de terre

et de paille. A l’intérieur c’est les mille et une nuits,

tu es transporté par la beauté des madrasas, les

anciennes écoles coraniques, c’est magique. C’est

d’ailleurs le pays préféré de Pierre. Le Tadjikistan

par contre est un pays très montagneux et ce sont

plutôt ses paysages qui sont impressionnants.

Mais au-delà des paysages et des monuments,

c’est l’accueil des populations rencontrées qui

nous a tous marqués. C’est vrai qu’avec notre

camping car, on ne passait pas inaperçu, mais tous

ceux qui venaient vers nous, avaient à cœur de

nous connaître et non de profiter de nous. C’est

important pour nous de le souligner : ce sont des

peuples avec une hospitalité sans reproche, ils en

sont d’ailleurs fiers. C’est pour cela qu’il faut

dépasser les à prioris sur ces pays de l’Ex-Urss.

Ils méritent d’aller à leur rencontre et ont plein de

choses à nous apprendre !

Une personne qui n’est pas habituée au voyage

a peur de partir à l’aventure car il part vers l’inconnu.

As-tu réfléchi sur cette peur du voyage,

de l’inconnu ? Si oui, que peux-tu dire pour rassurer

ces futurs aventuriers ?

Tu ne peux partir que si tu as envie de faire et de

voir autre chose dans la vie. Il y a de toute façon

plein d’inconnus dans un voyage mais cela ne

veux pas dire que tu te mets en danger, au

contraire. En voyage, tu as pensé a beaucoup de

choses en amont donc s’il t’arrive quelque chose tu

es mieux préparé. Et puis il faut dépasser les préjugés

sur les pays traversés. De nombreux sites de

voyageurs peuvent aider à préparer son voyage.

On profite ainsi des expériences des autres.

Il faut bien sûr aimer les surprises quand on est en

voyage. Nous, elles ont pratiquement été toutes

bonnes. Ensuite, les petits tracas de voyage

deviennent des anecdotes qu’on ne se lasse pas

de raconter. Au Tadjikistan par exemple, la plupart

des routes étaient en très mauvais état, voire

inexistantes, puisqu’un jour c’est un camionneur

qui nous a remorqué pour traverser le lit d’une

rivière asséchée qui ne l’était plus depuis peu à

cause de fortes pluies ! C’est vrai que dans ces

moments-là et pendant un quart de seconde, on se

demande ce qu’on fait là !

J’ai cru entendre dire que tu préparais un projet

suite à ce voyage. Peux-tu nous en dire

plus ?

On a filmé pendant les cinq mois de notre voyage

et on aimerait faire partager notre passion du

voyage. Montrer qu’il n’y a rien de surhumain à

partir sur les routes. On prépare donc un film et on

a également le projet d’éditer un livre retraçant

notre périple à destination d’un jeune public.

www.famillelocatelli.over-blog.com


AGENDA

18 MARS 2011

WWW.FANZYO.COM

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

A l’occasion du FESTIVAL DES GLOBE-TROTTERS

CHIEN QUI FUME ET BENOIT XII / AVIGNON / 18/20 MARS

Nous avons voulu parler de voyages. Envie de vous évader ?

Photo : Eric Fleury

Ce mois-ci, Les Ogres de Barback sortent

leur nouveau disque (lire la chronique

dans la page CD du Fanz'Yo) intitulé

"Je suis devenu voyageur". A l'occasion

de notre petit projecteur sur le

voyage et l'envie de découvrir la culture

des pays qui nous entourent, nous

avons voulu poser quelques questions

de voyage à deux Ogres (Alice et Sam)

et leur esprit voyageur…

Les gens ont peur de voyager car ils

affrontent l'inconnu. Penses-tu que l'on

peut “devenir voyageur” ?

Enfants, nous faisions des voyages en

France, pour les vacances familiales. En

camionnette, on partait, par exemple, un mois

en Ardèche. Ce n'est que plus tard, vers 20

ans, que nous avons commencé à voyager à

l’étranger. Plus forcément pour les vacances,

mais souvent pour faire des concerts. Et là, je

pense que nous sommes vraiment "devenus

voyageurs". Nous ne nous sommes plus

jamais arrêtés, et encore maintenant, on

pense sans arrêt au prochain voyage que l'on

va faire. Que ce soit en tournée en France

[avec plus de 80 concerts par tournée, on

visite énormément d'endroits] ou à l'étranger

pour différents projets, ou pour des vacances.

Peux-tu nous donner les 3 pays qui t'ont le

plus marqués et qui t'ont le plus déçus ?

La Bosnie-Herzégovine nous a énormément

marqués. Nous y sommes allés en 98, donc

peu de temps après la guerre d'ex-

Yougoslavie. Et ce pays était encore très marqué

et traumatisé par cette guerre. Les maisons

et bâtiments étaient encore criblés de

balles, les gens avaient encore de la haine et

beaucoup de tristesse. Ce fût notre première

expérience dans un pays avec ce genre d'histoire

récente. Puis, j'ai été joué en Birmanie,

pays extrêmement beau et riche en culture,

mais dirigé par une main de fer (une junte

militaire). C'est une vraie dictature, les gens

sont complètements prisonniers de ce que

décide le pouvoir. J'y ai donné un concert

dans une "prison pour mineurs". A l'époque je

ne savais même pas que cela pouvait exister.

J'ai appris énormément de ce voyage.

Nous sommes partis plusieurs fois au

Rwanda. Là-bas, nous avons fait de supers

rencontres. Les premières fois, c'était pour

travailler avec des artistes, des associations

rwandaises, monter des spectacles pour les

enfants, faire des ateliers peintures dans des

écoles et orphelinats etc... Puis la dernière

fois, cet été, c'était pour enregistrer une chorale

de femmes qui chantent des chansons

traditionnelles. Ces chants risquaient de disparaitre,

d'être oubliés si personne ne les

enregistrait. Elles nous en ont donc fait la

demande et nous sommes partis là bas avec

du matériel d'enregistrement. Bientôt sortira

le disque de toutes ces chansons. Nous leur

avons fait plaisir et en quelque sorte, rendu

un service, et en même temps, nous avons

été extrêmement touchés et heureux de faire

cela pour elles, et d'y retourner encore une

fois. C'est un vrai échange, et maintenant,

nous avons de vrais amis là-bas. C'est une

belle façon de voyager.

Ces trois pays ne sont pas des pays touristiques.

On y croise très peu de "routards"

avec sac à dos. Au Rwanda, ils ne sont

même pas tellement appréciés car le gouvernement

privilège le "tourisme de luxe" avec la

“visite des Gorilles” et des parcs naturels.

On dit souvent que voyager coûte cher.

Certains ont passé l'âge de faire du stop et

dormir au bord des routes. Peux-tu rassurer

les gens qui nous lisent, sur le coût

des voyages, car beaucoup de personnes

pensent que voyager est très cher. Certes,

mais en voyageant d'une certaine façon, il

peut coûter moins cher que certaines destinations

touristiques (Parcs….) ? Peux-tu

donner une astuce de voyage à coût raisonnable

?

Le billet d'avion (si on va loin) coûte toujours

cher. C'est vrai. Il faut souvent économiser

pas mal avant de se l'offrir. Mais, sur place, il

y a plein de techniques pour ne pas trop

dépenser. Se faire à manger soi-même (éviter

les restos à touristes chers et pas très

bons) ou bien manger dans les tout petits

boui-bouis, qui ne paient pas de mine. C'est

là qu'on a les meilleures surprises. Se faire

aider et conseiller par la population. Par

exemple, dans un pays, je prends toujours les

transports en commun (bus). Cela coute dix

fois moins cher que n'importe quelle autre

façon de voyager et cela nous plonge directement

au cœur de la population. La plupart du

temps, les gens vous aident à prendre le bon

bus dans la bonne direction, sans même

avoir à demander.

Quand tu pars en voyage et que tu reviens

en France. Qu'est ce qui te frappe le plus

en positif et en négatif ?

Sans faire le chauvin, on peut dire que nous

avons la chance d'avoir un beau pays.

C'est à dire qu'en France, on peut déjà beaucoup

voyager et voir des paysages magnifiques,

complètement différents d'une région

à l'autre. Nous nous en apercevons beaucoup

lors de nos tournées, puisque nous traversons

le pays plusieurs fois par an ! Par

contre, il faudrait vraiment que l'on soit plus

accueillant envers les étrangers qui ont des

difficultés à vivre dans leur pays, et que l'on

renvoie chez eux sans chercher à les comprendre.

La France est une terre d'accueil, et

il faudrait qu'elle le reste !!!

www.lesogres.com

Le Mercredi 02 Mars 2011

AVIGNON

danse (classique)

En soirée / tout public

THREE CASES OF AMNESIA DE

JONAH BOKAER

PÉNITENTS BLANCS

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

LE THOR

musique (autres)

En soirée / tout public

RICHARD MANETTI QUARTET

LE SONOGRAF’

LE THOR

danse (classique)

En soirée / tout public

GARE CENTRALE DE JOSETTE BAÏZ

AUDITORIUM DE VAUCLUSE

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

MARSEILLE

théâtre (classique)

Matin / tout public

12H SIRÈNES ET MIDI NET

LIEUX PUBLICS - CENTRE NATIONAL

DE CRÉATION

sur le parvis de l?opéra à Marseille.

Le Jeudi 03 Mars 2011

AVIGNON

danse (classique)

En soirée / tout public

USDUM DE CLAUDIO BERNARDO

THÉÂTRE DES DOMS

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

danse (classique)

En soirée / tout public

AMARILLO DE JORGE ARTURO VAR-

GAS / BENOÎT XII

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

danse (world)

En soirée / tout public

BAL TANGO / DELIRIUM

Dans le cadre du Festival de Danse Les

Hivernales

Le Vendredi 04 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MA LOCATAIRE EST ENCORE UNE

GARCE

LA FONTAINE D’ ARGENT

ARLES

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

ZEF QUARTET JAZZ / LE BOATEL

AUBAGNE

musique (autres)

En soirée / tout public

AIMBASS / L’ESCALE/ Laptop electro

AVIGNON

danse (contemporain)

En soirée / tout public

UNE HYPOTHÈSE DE

RÉINTERPRÉTATION DE RITA QUA-

GLIA / PÉNITENTS BLANCS

dans le cadre Les Hivernales, festival de

danse

musique (autres)

En soirée / tout public

KAMI QUINTET / AJMI

originaires de la région. C?est à l?initiative

de Pascal Charrier que le

Quintet prend forme en 2004. Le

groupe s’inscrit dans une ligne qui a

été ouverte par des musiciens

comme Steve Coleman, Marc

Ducret, Tim Berne, Jim Black, Aka

Moon, John Zorn...

danse (classique)

En soirée / tout public

USDUM DE CLAUDIO BERNARDO

THÉÂTRE DES DOMS

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

théâtre (humour)

En soirée / tout public

EVE SAMII « WORKING GIRL»

LA SALAMANDRE

Egalement le samedi, à la même

heure

COUSTELLET

musique (autres)

En soirée / tout public

LES FREE BEANS SYNCOPERA

LA GARE

Une voix torturée et sa guitare

excentrique, une platine dans une

valise et son joueur de rap, un duo

basse-batterie dégoulinant de groove

MARSEILLE

musique (world)

En soirée / tout public

DUO AKOSH S. GILDAS ETEVE-

NARD

LA MESÓN

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

EBONY BONES POPE JOAN

CABARET ALÉATOIRE

soul funk rap

SALON DE PROVENCE

musique (métal)

En soirée / tout public

ADAM BOMB / LE PORTAIL COU-

COU

SÉNAS

théâtre (classique)

En soirée / tout public

COEUR À PRENDRE

THÉÂTRE DE L’EDEN

Le Samedi 05 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MA LOCATAIRE EST ENCORE UNE

GARCE / LA FONTAINE D’ ARGENT

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

CREDO DE ENZO CORMAN

THEATRE L?ALBATROS

Mise en scène de Gérard Thebault Avec

Agnès Ranouil

danse (classique)

En soirée / tout public

MINIATURES DE JOSÉ NAVAS

PÉNITENTS BLANCS

dans le cadre de: les hivernales, festival

de danse

danse (classique)

En soirée / tout public

MALSON DE SUSANA POUS

BENOÎT XII / dans le cadre de: les hivernales,

festival de danse

CHÂTEAUNEUF DE GADAGNE

musique (autres)

En soirée / tout public

LA BELLE DÉCOUVERTE ! PILÖT

PHOSPHENE / AKWABA

rock débridé rock

LE THOR

musique (autres)

En soirée / tout public

ANGELO DEBARRE

AUDITORIUM DE VAUCLUSE

Festival “ Sur la route de Django en

Vaucluse” - Jazz manouche


AGENDA

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

MARSEILLE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

OHNAZZ COLLECTIF 4TET

ROLL’STUDIO

musique (world)

En soirée / tout public

DUO AKOSH S. GILDAS ETEVENARD

LA MESÓN

musique (autres)

En soirée / tout public

LES SALES MAJESTÉS

/ CABARET ALÉATOIRE / punk rock

VIVIERS

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

THE VERY BIG INCREDIBLE JAMBONS

FEVER NIGHT(CHAUD) SHOW

DEFAKTO

Le Dimanche 06 Mars 2011

SALON DE PROVENCE

musique (rock/pop, jazz/blues)

Dès 18h / tout public

JONATHAN KREISBERG

IMFP

à 15h30 / Masterclass

Le Mardi 08 Mars 2011

AUBAGNE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

L?ASSEMBLÉE DES FEMMES

THEÂTRE LE COMOEDIA

USDUM (danse)

THEATRE DES DOMS / AVIGNON

3/4 MARS

Dans le cadre des Hivernales, Claudio

Bernardo évoque un monde imaginaire inspiré

par les mines de sel de Sodome. Sa danse

raconte la gestuelle des mineurs, le combat et

la survie au quotidien. Un spectacle, qui, 20

ans après sa création, a toujours autant de

poids.

LES SALES MAJESTES (Punk Rock)

CABARET ALEATOIRE / MARSEILLE

Le Samedi 5 mars à 21h

Les Sales Majestés est un groupe emblématique

du punk rock alternatif français du début

des 90's. Ils chantent exclusivement en français

et dénoncent une réalité sociale et politique

insupportable sans mâcher leurs mots...

Chaque chanson correspond à un thème tel

que les flics, la société, les politiciens, les

patrons... Et ils croient en ce qu'ils jouent et ils

le prouvent : leurs CD dépassent normalement

pas les 12 euros, leurs concerts ne dépassent

que très rarement les 10 euros (bon en fait ça

dépend du nombre de groupes, évidemment,

mais c'est pas cher ), et on en a pour son

argent, étant donné le rapport nombre-debleus-récupérés-dans-le-pogo/prix.

REDRAILS (musique)

DAIKIKING / MARSEILLE

10 MARS

Quand un violoniste franco-hongrois passionné

des sons de son intrument rencontre

SOUAD MASSI (Chanson World)

ESPACE AUZON / CARPENTRAS

/ Le Samedi 12 Mars à 20h30

ESPACE JULIEN (Festival Avec Le

Temps) / MARSEILLE / Le Jeudi 17 Mars

à 20h30

Avec cette Algérienne, il va falloir sortir du

cliché « artiste maghrébin = raï ». Souad

Massi compose, écrit et chante. A son

écoute on évoquera des grandes sœurs

éloignées géographiquement : Joan

Baez, Emmylou Harris, Tracy Chapman

voire Lynda Lemay. Ingénieur de formation,

la musique est d'abord un loisir pour

Souad Massi. Sa première expérience

musicale avec les Triana d'Alger est courte mais déterminante : elle

prend conscience de sa voix mélodieuse. Elle intègre le groupe Atakor

avec qui elle apprend la technique de la voix et à jouer de divers instruments.

Souad est une des premières femmes chanteuses d'un

groupe folk-rock en Algérie. Quand elle veut voler de ses propres ailes,

les membres d'Atakor participent aux arrangements de ses premières

chansons. Une première cassette sort en Algérie. Les six chansons ont

une base folk-rock qui intègrent des influences proches, du chaâbi à la

musique arabo-andalouse. En réalité, elle qualifie elle-même ses chansons

de country-folk : « la country, c'est la musique du bled, celle qui

chante les vicissitudes de la vie ». La jeunesse algérienne aime et suit

cette chanteuse de musique dite moderne, pas vraiment engagée (le

pouvait-elle ?) mais qui chante simplement le quotidien.

CAVAILLON

musique (autres)

En soirée / tout public

PIERROT LUNAIRE DE ARNOLD SCHOEN-

BERG / ENSEMBLE TÉLÉMAQUE /

RENAUD-MARIE LEBLANC

THÉÂTRE DE CAVAILLON

classique

MARSEILLE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

ABEL ET BELA

THÉÂTRE DE LENCHE

MARTIGUES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

DE MON HUBLOT...

THÉÂTRE DES SALINS

SALON DE PROVENCE

musique (rock/pop, jazz/blues)

En soirée / tout public

GERARD GUERIN

/ IMFP

Le Mercredi 09 Mars 2011

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MA FEMME S’APPELLE MAURICE

THÉÂTRE LE PARIS

Une comédie hilarante !!!

un japonais à la curiosité non moins auguisée,

ça donne de l'expérimentation son et image, à

découvrir de toute urgence.

LE SOUPER (théâtre)

CHENE NOIR

10/12 MARS

Dans cette pièce de Jean-Claude Brisville qui

avait donné un film dense, on croise deux personnages

historiques : le policier Fouché, duc

d’Otrante et l’homme d’Eglise, Talleyrand,

prince de Bénévent en 1815, alors que

Napoléon, vaincu à Waterloo, est sur le chemin

de l’exil.

MARTIGUES

musique (autres)

En soirée / tout public

DUOUD PINK KONG

THÉÂTRE DES SALINS

Chaque morceau emprunte une direction différente

et parfaitement assumée, amenant ce

superbe instrument dans l?ère de la modernité.

Ca swingue, ça pulse, et l?envie de bouger

nous gagne très vite tant leur énergie sur

scène est joyeuse et communicative.

MORIÈRES LÈS AVIGNON

lecture/conte (classique, contemporain,

musical)

En soirée / tout public

LA COMEDIA DELL’ARTE ET LE CARNA-

VAL / ESPACE CULTUREL FOLARD

conférence

Le Jeudi 10 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (chanson française)

En soirée / tout public

LOUIS CHEDID / PASINO

AVIGNON

lecture/conte (classique)

En soirée / tout public

FRANZ / THÉÂTRE DU HALLES

Lecture de Jean-Yves Picq Avec Fred Guiliani

(sampler)

théâtre (humour)

En soirée / tout public

LES POZ’

THÉÂTRE LE PARIS

Jessica et Alberte, deux femmes que tout

oppose, se retrouvent à un arrêt de bus...

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

A TRAVERS CLARA » D?APRÈS LES COR-

RESPONDANCES DE ROBERT ET CLARA

SCHUMANN / LA SALAMANDRE

MARSEILLE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

PROTEST SONGES

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

JAZZ et MUSIQUES ACTUELLES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RECIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

JEAN DUINO ÉPOQUE ÉPIQUE

LE CRI DU PORT

MIRAMAS

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

DIMITRI BAEVSKY QUARTET

COMOEDIA- MIRAMAS / Jazz à Miramas

SALON DE PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

DÉSIRÉ DE SACHA GUITRY

THÉÂTRE MUNICIPAL ARMAND

Le Vendredi 11 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MA LOCATAIRE EST ENCORE UNE

GARCE / LA FONTAINE D’ ARGENT

COMING SOON (Musique)

THEATRE DE L’ODEON / NIMES

12 MARS

Groupe révélation 2009 des Inrockuptibles, Les

Coming soon se produiront le 12 mars en concert à

l’Odéon de Nîmes.

Après deux albums acclamés par la presse musicale,

le rock band français s’est entouré du metteur

en scène plasticien et vidéaste Bruno Gesclin, donnant

à leurs prestations scéniques une allure de

western, un spectacle hybride entre théâtre et

concert.

Menés par un dandy cow boy, les 6 musiciens compositeurs

nous délivreront un set entre folk, rock, pop

et blues, nourri des influences de Nick Cave, des

Beatles, du Velvet Underground.

SUDDEN JAZZ (Jazz)

THEATRE ET CHANSONS / AIX EN PROVENCE (13)

Le Samedi 12 Mars à 20h30

"This « Sudden jazz », ç'est la rencontre entre

C.Heiting (voix), Jonathan Soucasse (piano) et

Stéphane Bouba Lopez (contrebasse). Standards de

jazz réinvestis, soul systèmes intégrés, un petit tour

chez Michael Jackson, compositions et accessoirement

incursions dans le lyrique, font de ce trio un

projet qui donne à entendre avec une complicité et

un humour qui donnent aussi l’envie de voir."

ARLES

musique (autres)

En soirée / tout public

HIDDEN ORCHESTRA

CARGO DE NUIT / Concert électro

théâtre (classique)

En soirée / tout public

NUIT D’ORAGE / THÉÂTRE D’ARLES

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

OCCIDENT DE RÉMI DE VOS

THEATRE L?ALBATROS

Une pièce noire décapante, un couple qui

balance entre amour et violence, entre idéal

et réalisme, sur fond de politique.

AVIGNON

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

PIERRE CHRISTOHE 4TET / AJMI

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE SOUPER

THÉÂTRE DU CHÊNE NOIR

théâtre (classique)

En soirée / tout public

IMPROLAND / CIE LES SUJETS DE L’IM-

PROVISATION

THÉÂTRE DU BOURG-NEUF

Improland est un pays, un immense pays,

hélas fort peu peuplé car c?est un pays plein

de dangers, d?embûches, de gouffres et

d?inconnu? Et pour cause : tout est improvisé

à Improland.

lecture/conte (musical)

En soirée / tout public

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION

THÉÂTRE DU BALCON

Conte musico-pictural A partir du chef-d??uvre

de Modeste Moussorgski

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES OLYPIMDES

THÉÂTRE DES CARMES

RDV BIO BIEN ETRE

DU 12-13 MARS / GRIMAUD (83)

9ème Salon “La Vie autrement”

www.bio-logiques.fr

DU 26-27 MARS

/ Saint Hippolyte du Fort (30)

3ème Salon du Bien Etre

à la Salle des Fête

tél. 06 23 09 75 11

DU 15 au 18 AVRIL

/ AIX EN PROVENCE (13)

Naturazen aux Allées Provençales

www.naturazen.fr

DU 28-29 MAI / AVIGNON (84)

9ème Festival Etre et Bien Etre sur l’Ile

de la Barthelasse

tel. 06 43 57 76 03

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

PUGGY STROMAE / PASSAGERS DU ZINC

CARSAN

musique (autres)

En soirée / tout public

ZOB’ (CHANTEUR ENGAGÉ CHERCHE

CAUSE A DÉFENDRE) DIDIER SUPER

ESPACE POLYVALENT / Slam N’ Roll

CAVAILLON

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

LE PÈRE TRALALÈRE D?ORES ET DÉJÀ /

SYLVAIN CREUZEVAULT

THÉÂTRE DE CAVAILLON

Rencontre avec les artistes à l?issue de la

représentation

COUSTELLET

musique (autres)

En soirée / tout public

LES BALLYSHANNONS

LA GARE / Celtique / Folk / Folk Rock) / Fête

de la St Patrick avec festival de Robion

MARSEILLE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

PROTEST SONGES

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

JAZZ et MUSIQUES ACTUELLES

musique (autres)

En soirée / tout public

ENSEMBLE BAROQUES-GRAFFITI 3/3

CITÉ DE LA MUSIQUE LA MAGALONE

L?ensemble Baroques-Graffiti propose le dernier

concert du cycle consacré à la genèse du

quatuor au XVIIIème siècle.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

ABEL ET BELA

THÉÂTRE DE LENCHE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

UN PIED DANS LE CRIME

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RECIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE LA CRIÉE


AGENDA

20 MARS 2011

WWW.FANZYO.COM

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

Le Vendredi 11 Mars 2011

MARTIGUES

danse (classique)

En soirée / tout public

CONCERTO SOAVE

THÉÂTRE DES SALINS

DANSE BAROQUE / MUSIQUE BAROQUE

SAINT MARTIN DE CRAU

cinéma

En soirée / tout public

NUIT DE LA FEMME / CINÉMA / A l’occasion

du 9ème festival voix de femmes

SÉNAS

théâtre (humour)

En soirée / tout public

YANN STOTZ / THÉÂTRE DE L’EDEN

TARASCON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

VICTOR HUGO, MON AMOUR

THÉÂTRE MUNICIPAL DE TARASCON

Le Samedi 12 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

SUDDEN

THÉÂTRE ET CHANSONS

Trio jazz / groove / lyrique

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MA LOCATAIRE EST ENCORE UNE

GARCE

LA FONTAINE D’ ARGENT

théâtre (classique)/ En soirée / tout public

LES POZ / LA FONTAINE D’ ARGENT

AUBAGNE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

L?ASSEMBLÉE DES FEMMES

THEÂTRE LE COMOEDIA

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

OCCIDENT DE RÉMI DE VOS

THEATRE L?ALBATROS

Une pièce noire décapante, un couple qui

balance entre amour et violence, entre idéal et

réalisme, sur fond de politique.

AVIGNON

lecture/conte (musical)

En soirée / tout public

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION

THÉÂTRE DU BALCON

un voyage où nos imaginaires galopent et où

5 musiciens (à vents) nous soufflent une interprétation

originale et enjouée. Un conte métaphorique

où, comme dans Saint-Exupéry, « un

Petit Prince » s?installe dans l?atelier d?un

peintre pour faire parler « les tableaux ».

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE SOUPER

THÉÂTRE DU CHÊNE NOIR

théâtre (humour)

En soirée / tout public

LES CHEVALIERS DU FIEL - LE BEST OF

DES BEST OF / THÉÂTRE LE PARIS

lecture/conte (musical)

En soirée / tout public

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION

THÉÂTRE DU BALCON

Conte musico-pictural A partir du chef-d??uvre

de Modeste Moussorgski

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

ANTOINE LÉONPAUL ROBIN LEDUC

PASSAGERS DU ZINC

CADENET

théâtre (contemporain)

Après-midi / tout public

AUTOUR DU THÉÂTRE D?OBJET

MODULE ANIMÉ PAR ELISE VIGNERON

FOYER RURAL

CARPENTRAS

musique (autres)

En soirée / tout public

SOUAD MASSI

ESPACE AUZON

CAVAILLON

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

LE PÈRE TRALALÈRE D?ORES ET DÉJÀ /

SYLVAIN CREUZEVAULT

THÉ TRE DE CAVAILLON

Rencontre avec les artistes à l?issue de la

représentation

CHÂTEAUNEUF DE GADAGNE

musique (autres)

En soirée / tout public

SCRATCH BANDITS CREW RAH TEAM

AKWABA / platinistes électro

ISTRES

musique (autres)

En soirée / tout public

TÊTES RAIDES / L’USINE

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

ARNO IMBERT IMBERT

ESPACE JULIEN

Après un passage remarqué à la Fiesta des

Suds, Arno sera au Festival avec le temps!

théâtre (classique)

En soirée / tout public

ABEL ET BELA / THÉÂTRE DE LENCHE

Abel et Bela anagrammes joyeuses, tendres

complices, zigotos farceurs, indécrottables,

affabulateurs, comédiens invétérés forment un

indissociable binôme. ils dessinent un hommage

échevelé au théâtre , une joyeuse et

irrésistible gourmandise sur l?art de l?invention,

le plaisir du jeu dramatique et la jouissance

de la création.

musique (autres)

En soirée / tout public

MI

/ L’EOLIENNE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

En soirée / tout public

ELSY FLERIAG 4TET

ROLL’STUDIO

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RECIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

musique (métal)

En soirée / tout public

RED NOTE : MARKIZE IVALYS PRYDE

ERADIKAL INSANE THE OMEGA

CABARET ALÉATOIRE

musique (autres)

En soirée / tout public

TEMENIK ELECTRIK LA METHODE

SOMASH! DISSONANT NATION CARPE

DIEM / L’AFFRANCHI

Audition à L?Affranchi des 5 artistes ou

groupes en lice pour représenter la cité phocéenne

aux Francofolies de La Rochelle.

MORIÈRES LÈS AVI-

GNON

musique (chanson

française)

En soirée / tout public

BREL, NOUGARO, VIAN

ET MOI ET MOI ET

MOI... / ESPACE CULTU-

REL FOLARD

à l’occasion du Printemps

des Poètes 2011

NÎMES

musique (autres)

En soirée / tout public

COMING SOON /

THÉÂTRE DE NÎMES

Indie-rock

SAINT MARTIN DE

CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

ISAYA ET AU COIN DE

LA RUE

CENTRE DE

DÉVELOPPEMENT CUL-

TUREL

A l’occasion du 9ème festival

voix de femmes

SALON DE PROVENCE

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

GARAGE CIRCUS MON VIER

LE PORTAIL COUCOU

VENELLES

musique (chanson française)

En soirée / tout public

ALAIN SOURIGUES / SALLE DES FÊTES

VITROLLES

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

DUO HANDPRINT / FRANÇOIS ARNOLD

TRIO / MOULIN À JAZZ

Le Dimanche 13 Mars 2011

ARLES

théâtre (contemporain)

Après-midi / tout public

CABARET SUR L?EAU

THÉÂTRE DE LA CALADE

AVIGNON

théâtre (humour)

Après-midi / tout public

LES CHEVALIERS DU FIEL - LE BEST OF

DES BEST OF / THÉÂTRE LE PARIS

BEAUCAIRE

théâtre (classique)

Dès 16h / tout public

L?ÂME SEULE DE JEAN-CLAUDE

DANAUD PAR LA COMPAGNIE DES

DIDASCALIES / QUAI DES ARTS

ORANGE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

DÉSIRÉ / PALAIS DES PRINCES

Le Lundi 14 Mars 2011

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

APATT GREGALDUR / L’EMBOBINEUSE

a.P.A.t.T., musiciens de Liverpool, des extraits

de polka, de funk, de sixties-pop, de hip-hop,

de musique concrète. Gregaldur, de

Cherbourg qui crée une sorte de pop cyclothymique

ponctuée de borborygmes et de

piaillements.

musique (autres)

En soirée / tout public

FOLIEPHONIES

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

CLASSIQUE et CONTEMPORAIN

musique (autres)

En soirée / tout public

PROTEST SONGES

THEATRE DE LENCHE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

MORIÈRES LÈS AVIGNON

l ecture/conte (classique)

Après-midi / tout public

CONFERENCE SUR L’HIMALAYA

ESPACE CULTUREL FOLARD

Le Mardi 15 Mars 2011

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

PIGALLE LES HURLEMENTS D’LÉO

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival avec le temps

musique (autres)

En soirée / tout public

CIE RASSEGNA: BUENA SOMBRA

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

La Compagnie Rassegna revient donner de la

voix à la Cité de la Musique de Marseille

quelques années après y avoir enregistré son

premier album « Dominos ». Pour cette occasion,

les voix puissantes et marquées de

Rassegna toujours posées sur un écrin d?instruments

traditionnels de Méditerranée, explorent

avec beaucoup d?émotion des chants

populaires des années 50 et 60 qui ont marqué

les mémoires.

musique (autres)

En soirée / tout public

MAISON ROUGE / PARVIS DES ARTS

Dans le cadre du festival Avec le Temps

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RECIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

MARTIGUES

danse (contemporain)

En soirée / tout public

BE YOUR SELF / THÉÂTRE DES SALINS

MIRAMAS

théâtre (classique) / En soirée / tout public

OH LES BEAUX JOURS

THÉÂTRE LA COLONNE

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

LAS HERMANAS CARONNI

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

SALON DE PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MONSIEUR CHASSE DE GEORGES FEY-

DEAU / THÉÂTRE MUNICIPAL ARMAND

SALON DE PROVENCE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

CHRISTIAN BRAZIER / IMFP

Le Mercredi 16 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

LE VERFÜGBAR AUX ENFERS

THÉÂTRE ANTOINE VITEZ

Conçue véritablement comme une opérette,

Le Verfu?gbar aux Enfers alterne dialogues

parlés, numéros chantés et numéros chorégraphiques.

La musique a pour spécificité

d?être empruntée à des répertoires préexistants

faisant partie de la mémoire collective

des déportées françaises qui entouraient

Germaine Tillion à Ravensbru?ck.

TATOUAGE (théâtre)

THEATRE DE LA

COLONNE / MIRAMAS

22 MARS

Môssieur Alfredo Arias

est de retour et la folie

n'a pas quitté le bonhomme.

Cette fois, il

raconte les épisodes

rocambolesques de la

vie de Miguel de

Molina, surnommé "Le

pédé rouge" et qui

chantera pour les soldats

républicains pendant

la guerre

d'Espagne.

LES CHAMBRES D'AMOUR

(théâtre-performance)

HOTEL TOPIN / CAVAILLON

19 MARS

La Scène nationale de Cavaillon invite dans

un hôtel le Théâtre de l'Unité pour un temps

de théâtre avec des mots d’amour susurrés à

l’oreille. Les clients sont accueillis par la

tenancière de la maison close poétique.

L’ambiance est mystérieuse et sensuelle.

Les pensionnaires ne pratiquent que le commerce

des mots d’amour…

SANSEVERINO (Chanson)

LE HANGAR / AUBORD (30)

Le Mercredi 23 Mars à 20h30

Stéphane Sanseverino possède un parcours

chaotique : jamais vraiment installé, il fait partie

de ces artistes bohèmes qui aiment la

multiplicité des expériences. Il porte un nom

italien (ses grands-parents sont napolitains),

son disque un nom de danse argentine « Le

ARLES

musique (reggae/ragga/ska)

En soirée / tout public

ROOTZ UNDERGROUND

CARGO DE NUIT

LE THOR

théâtre (classique)

En soirée / tout public

GÉRARD JUGNOT LE PAQUET

AUDITORIUM DE VAUCLUSE

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

ART MENGO CÉLINE OLLIVIER

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival avec le temps

musique (autres)

En soirée / tout public

OLIVIER BERANGER

THEATRE DES TROIS ACTS

Dans le cadre du festival Avec le Temps

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RECIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

MARTIGUES

danse (contemporain)

En soirée / tout public

BE YOUR SELF / THÉÂTRE DES SALINS

MONTPELLIER

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

CHOZPAREÏ LES HURLEMENTS DE LEO

VICTOIRE 2

Le Jeudi 17 Mars 2011

AVIGNON

musique (autres)

En soirée / tout public

JAZZ STORY N°4 “PETITE HISTOIRE D’UN

INSTRUMENT : LE VIBRAPHONE” / AJMI

En compagnie de Bernard Jean (et de son

vibraphone) survol de la place (et des grands

serviteurs) de cet instrument (souvent mal

aimé) dans l’histoire du jazz.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES SEPT JOURS DE SIMON LABROSSE

THÉÂTRE DES HALLES

Simon Labrosse a sélectionné pour vous « 7

jours de sa vie » particulièrement étonnants. Il

sera « Cascadeur émotif, finisseur de

phrases, flatteur d?égo, allégeur de

conscience. » et bien d?autres choses

lecture/conte (classique)

Après-midi / tout public

CONFÉRENCE DE GAUTHIER JANSEN,

CLOWN ET MEMBRE DU COLLECTIF

CLOWN SANS FRONTIÈRES

UNIVERSITÉ D?AVIGNON

tango des gens », mais l'album sonne

manouche. De Nouvelle-Zélande au

Mexique, d'Europe du Sud en Europe de

l'Est, il a beaucoup voyagé, enfant, avec ses

parents : ils restaient au minimum six mois

dans chaque pays. Il revient en France et se

met tardivement à la musique. Premier

groupe à 30 ans avec les Voleurs de Poule

(rock tendance Hurlements d'Léo) avec lesquels

il écume salles et villes pendant cinq

ans. Puis il rejoint les Achille Tonic et éprouve

le besoin de se produire en solo. Ses

influences musicales : la musique de

l'Europe de l'Est principalement, mais il

écoute aussi du country, bluegrass ou swing.

Sa musique : du swing manouche avec

quelques touches flamenco ou maghrébines.

Fan des Pogues, Négresses Vertes ou Têtes

Raides, il fait partie de cette génération qui

n'a pas peur des mots et conçoit les chansons

comme de petits scénarios. Gouaille

malicieuse sur des accords de guitare, accordéon

ou bandonéon.


AGENDA

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

CAVAILLON

musique (chanson française)

En soirée / tout public

DIMONÉ “HIROSHIMA MON AMOUR”

THÉÂTRE - SCÈNE NATIONALE

CHÂTEAUNEUF DE GADAGNE

musique (autres)

En soirée / tout public

HISTOIRE D’ELLES / AKWABA

SPECTACLE par la compagnie Côté Cour de

Cholet et le “Caliban teatro” de Santiago de

Cuba

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

BEN L’ONCLE SOUL / DOCK DES SUDS

Dans le cadre du festival avec le temps

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

MONIQUE HUTTER / DANIEL HUCK QUAR-

TET / LE CRI DU PORT

musique (autres)

En soirée / tout public

SOUAD MASSI / ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival avec le temps

musique (autres)

En soirée / tout public

LULU BERLUE TRIO

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

Le Lulu Berlue Trio est de retour avec une

nouvelle version de la Chasse au Chéri-Chéri.

Théâtre musical déconcertant, fait de poésie,

d?humour déjanté et d?émotion?

musique (chanson française)

En soirée / tout public

MICKEY 3D

DOCK DES SUDS

dans le cadre du Festival avec le temps

musique (autres)

En soirée / tout public

DANIEL HUCK / LE CRI DU PORT

théâtre (classique)

En soirée / tout public

UN PIED DANS LE CRIME

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

MONTPELLIER

théâtre (humour)

En soirée / tout public

STEPHANE ROUSSEAU « LES CONFES-

SIONS DE ROUSSEAU » / LE ZENITH

NÎMES

musique (autres)

En soirée / tout public

ABRAHAM / THÉÂTRE DE NÎMES

Écris, mis en scène et interprété par Michel

Jonasz

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

ANNE BAQUET

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

A l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SALON DE PROVENCE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

VILLEGER-PEREZ-MAURIN / IMFP

Le Vendredi 18 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (humour)

En soirée / tout public

LENY SELLAM / LA FONTAINE D’ ARGENT

ARLES

musique (autres)

En soirée / tout public

SUDDEN POWER SONG

THÉÂTRE DE LA CALADE

du jazz avec une couleur soul, des reprises

pop et des clins d’oeil au monde classique.

musique (autres)

En soirée / tout public

TASTE / CARGO DE NUIT / BLUES ROCK

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES MARCHANDS AMBULANTS

THÉÂTRE DU REMPART

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

SÉBASTIEN CICOLELLA TRIO

AJMI

trois musiciens en fusion qui jouent un jazz

lumineux et emportent le public dans un pur

moment d?évasion

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES SEPT JOURS DE SIMON LABROSSE

THÉÂTRE DES HALLES

Simon Labrosse a sélectionné pour vous « 7

jours de sa vie » particulièrement étonnants. Il

sera « Cascadeur émotif, finisseur de

phrases, flatteur d?égo, allégeur de

conscience. » et bien d?autres choses

cinéma

En soirée / tout public

14ÈME FESTIVAL DES GLOBE-TROTTERS

THÉÂTRE DU CHIEN QUI FUME

Les projections auront pour sujet le voyage et

la rencontre, sans choix de thème particulier,

laissant ainsi la place à une grande diversité.

cinéma

En soirée / tout public

EUROPALIVE/COMPLETEMENT A

L’EST/FRANCE PANORAMAS/LEXTRAOR-

DINAIRE TOURNEE DU FACTEUR MAI-

GNAN

THÉÂTRES BENOIT XII ET CHIEN QUI

FUME / Dans le cadre du 14° Festival des

Globe-Trotters

CAVAILLON

(contemporain)

En soirée / tout public

HIROSHIMA, MON AMOUR MARGUERITE

DURAS / JULIEN BOUFFIER

THÉÂTRE DE CAVAILLON

MARSEILLE

musique

En soirée / tout public

ZAZ CHLOÉ LACAN

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival avec le temps

musique (autres)

En soirée / tout public

GOSPEL QUINTÊTE À GOSPEL ET GOS-

PEL TIME

CITÉ DE LA MUSIQUE LA CAVE

théâtre (humour)

En soirée / tout public

STEPHANE ROUSSEAU / LE DÔME

musique (autres)

En soirée / tout public

BATLIK / GAIO / THOMAS PITIOT

NOMAD’CAFE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (autres)

En soirée / tout public

CHLOE LACAN / ZAZ

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (autres)

En soirée / tout public

AVIS DE BATARD

MACHINE A COUDRE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (autres)

En soirée / tout public

DUO DE PIANO STÉPHAN OLIVA ET

FRANÇOIS RAULIN

BIBLIOTHÈQUE DÉPARTEMENTALE ABD

GASTON DEFFERRE

concert qui témoigne des nouvelles configurations

de la musique de chambre

vmusique (rock/pop)

En soirée / tout public

THE SUBS - TOXIC AVENGER - DJ MIS-

SILL / CABARET ALÉATOIRE

musique (autres)

Dès 19h / tout public

DUO DE PIANO PAR STÉPHAN OLIVA ET

FRANÇOIS RAULIN / BIBLIOTHÈQUE

DÉPARTEMENTALE DES BDR

MONTPELLIER

musique (autres)

En soirée / tout public

CARMINA BURANA DE CARL ORFF

LE ZENITH

1ère partie : Carmen Suite de Bizet et

Shchedrin

musique (autres)

En soirée / tout public

MUDWEISER THE ELDERBERRIES 7

WEEKS / VICTOIRE 2 / rock stoner

musique (autres)

En soirée / tout public

CHARLELIE COUTURE / ROCKSTORE

CharlElie revient en force sur scène en 2011 à

l?occasion de ses 30 ans de carrière avec un

nouvel album “Fort Rêveur”

NYONS

musique (autres)

En soirée / tout public

NASSER / LA CIGALE

dans le cadre des Groove Box Session

ORANGE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE CHENE D’ALLOUVILLE

PALAIS DES PRINCES

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

JEANNE PLANTE

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

A l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SORGUES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LA MOUETTE DE TCHEKOV - MICHEL

PAUME / THÉÂTRE DE L’ASTROLABE

TARASCON

danse (classique, contemporain, folklore,

world) / En soirée / tout public

SHOEBIZ

THÉÂTRE MUNICIPAL DE TARASCON

cinq danseurs nous offrent avec enthousiasme

et dans une ambiance très Broadway,

une déclinaison sonore et visuelle de l’art de

la claquette et du rythme.

Le Samedi 19 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (humour)

En soirée / tout public

LENY SELLAM / LA FONTAINE D’ ARGENT

AUBAGNE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

WOMEN 68 MÊME PAS MORT

L’ESCALE

Trois comédiens interprètent trois femmes

pour rendre hommage à celles qui, ayant

entre 25 et 30 ans en 68, ont vécu les révolutions

sociale, sexuelle et politique, en opposition

avec les valeurs de l?époque.

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES MARCHANDS AMBULANTS

THÉÂTRE DU REMPART

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LES SEPT JOURS DE SIMON LABROSSE

THÉÂTRE DES HALLES

Simon Labrosse a sélectionné pour vous « 7

jours de sa vie » particulièrement étonnants. Il

sera « Cascadeur émotif, finisseur de

phrases, flatteur d?égo, allégeur de

conscience. » et bien d?autres choses

cinéma

Toute la journée / tout public

14ÈME FESTIVAL DES GLOBE-TROTTERS

THÉATRE DU CHIEN QUI FUME

Les projections auront pour sujet le voyage et

la rencontre, sans choix de thème particulier,

laissant ainsi la place à une grande diversité.

Maceo Parker Photo By - Ines Kaiser

MACEO PARKER (Funk Jazz Soul)

L’USINE / ISTRES / Le Jeudi 24 Mars à 21h

Saxophoniste de James Brown pendant 25

ans. Il navigue adroitement entre la Soul des

JB's de 1960, le Freaky Funk des années

1970 de Clinton, avec des incursions dans

le Jazz-Mellow et le Hip-Hop. Un concert de

ce grand artiste est unique en son genre,

puisque chaque show peut s ‘improviser sur

tous les horizons où seul le public est son

soleil. Une chaleur musicale, artistique au

programme d’un artiste que l’on revoit bien

volontiers.

LUKE (Rock)

MAISON DU PEUPLE / GARDANNE

Le Vendredi 25 Mars à 20h30

Présent sur la scène rock depuis 10 ans,

après le succès des titres "La Sentinelle",

"Stella" ou "Soledad", Luke revient avec

"D'autre part". Textes poétiques sur riffs corrosifs,

la bande de Thomas a mûri et s'ouvre

vers de nouveaux horizons musicaux sur un

fond résolument rock. Au cours du mois de

janvier, avait été organisé sur Gardanne un

tremplin dont le premier prix était la première

partie d’une tête d’affiche. C’est donc le

groupe Tom dont le rapprochement avec

Bashung serait presque osé, qui ouvrira ce

concert du retour de Luke dans la région.

BIG FOUR Quartet (Jazz Pop)

MOULIN A JAZZ / VITROLLES

/ le Samedi 26 Mars à 21h

Quartet saxophone / vibraphone / tuba / batterie

constitués autour du saxophoniste

Julien Soro. Les deux vents et les deux percussions

apportent un timbre chaleureux

ainsi qu'une belle rondeur de son. Big Four

cinéma

Toute la journée / tout public

LA VOIX DES GLACES/BUENOS AIRES-

GUEVARA-CARACAS/

THÉÂTRES BENOIT XII ET CHIEN QUI

FUME / Dans le cadre du 14° Festival des

Globe-Trotters

divertissement (activités artistiques)

Après-midi / tout public

“EN COUR(S) ET EN ETAT”

BOURSE DU TRAVAIL

présentation travaux marionnettes

théâtre (humour)

En soirée / tout public

« DANS LA TÊTE DE CHARLOOSE »

LA SALAMANDRE

BAGNOLS SUR CÈZE

musique (autres)

En soirée / tout public

SOIRÉE GOSPEL

CENTRE CULTUREL LÉO-LAGRANGE

CARPENTRAS

musique (autres)

En soirée / tout public

BREIZH AMAZIR

ESPACE AUZON

Brassage de musiques et métissage de cultures,

musique du monde, Breizh-Amazir est

avant tout un projet de musiciens, il est la rencontre

et le métissage des cultures Celtiques

et Berbères.

CAVAILLON

musique (chanson française)

En soirée / tout public

DIMONÉ / LE GRENIER

D?une voix pénétrante, grave et soyeuse,

Dimoné offre une poésie sans fard, presque

charnelle, posée sur une pop mélodique portée

par les guitares

Quartet fait parti des groupes de jazz qui

n’ont pas peur de flirter avec la musique pop

pour la rendre plus accessible à tous. Un

concert pour les amateurs de jazz et les non

initiés du genre, à voir dans une des salle la

plus branchée jazz de la Région.

THE BATMEN (Rock’n Roll)

PORTAIL COUCOU / SALON DE PROVENCE

/ le Samedi 26 Mars à 21h

Groupe phare de la scène grenobloise, The

Batmen édite deux albums et trois singles

sur le label havrais Closer. Une bonne filiation

pour ces aficionados du rock aux guitares

claires et tranchantes, aux mélodies

entêtantes et aux rythmiques imperturbables.

The Batmen fait partie de ces groupes

dont la seule raison de vivre leur musique,

est la scène. Un concert à voir pour les plus

jeunes, un pense bête pour les plus anciens.

COUSTELLET

musique (autres)

En soirée / tout public

SOIRÉE DE CLOTÛRE - FESTIVAL MICRO-

MUSIC / LA GARE

ISTRES

musique (autres)

En soirée / tout public

SAINT PATRICK / LA HALLE POLYVALENTE

LE THOR

musique (autres)

En soirée / tout public

NOCHE ARTE FLAMENCO

AUDITORIUM DE VAUCLUSE

10ème FESTIVAL ANDALOU

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

USTHIAX CHALELIE COUTURE

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival avec le temps.

musique (autres)

En soirée / tout public

CHOEURS ET DANSES DE L’ARMEE

RUSSE / PALAIS DES CONGRÈS

musique (autres)

En soirée / tout public

CHARLELIE COUTURE / USTHIAX

ESPACE JULIEN

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

DIVINA 4TET / ROLL’STUDIO

théâtre (classique)

En soirée / tout public

SOUS UN CIEL DE CHAMAILLE

PARVIS DES ARTS

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

CHEVEU PANICO / CABARET ALÉATOIRE


AGENDA

22 MARS 2011

WWW.FANZYO.COM

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

NINNA O (théâtre d'ombres)

THEATRE MASSALIA / MARSEILLE

28 MARS / 2 AVRIL

La Cie Lunasol propose une balade onirique,

du théâtre d'ombre autour des thèmes de

l'eau et de la maternité. Une belle parenthèse

d'une demi-heure, sereine et ingénieuse.

Le Samedi 19 Mars 2011

MONTPELLIER

musique (autres)

En soirée / tout public

BEN L?ONCLE SOUL / LE ZENITH / soul

musique (autres)

En soirée / tout public

FREDRIKA STAHL CATS ON TREES

VICTOIRE 2 / Jazz Blues Funk

NÎMES

musique (autres)

En soirée / tout public

MICHEL JONASZ TRIO

THÉÂTRE DE NÎMES

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

JOYCE JONATHAN

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

A l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SÉNAS

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

MICHAEL JONES / THÉÂTRE DE L?EDEN

rock/pop, jazz/blues

Le Dimanche 20 Mars 2011

AVIGNON

théâtre (classique)

Après-midi / tout public

LES MARCHANDS AMBULANTS

THÉÂTRE DU REMPART

AVIGNON

cinéma

Après-midi / tout public

VENTOUX/RETOUR A KALATCHA/SUR LE

CHEMIN DES ETOILES/FOLLMIS DESTINY

THÉÂTRES BENOIT XII ET CHIEN QUI

FUME / Dans le cadre du 14° Festival des

Globe-Trotters

MARSEILLE

théâtre (classique)

Après-midi / tout public

ABEL ET BELA

THÉÂTRE DE LENCHE

Le Lundi 21 Mars 2011

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

KATIE MELUA / LE DOME

Sa musique, souvent mélancolique, est métissée

de sonorités folk, jazz ou pop.

musique (autres)

En soirée / tout public

JULIAN GETREAU QUARTET

CITÉ DE LA MUSIQUE LA CAVE

un mélange de jazz, de funk, de groove et de

toutes ces musiques qui tournent autour de

l?orgue Hammond ! Prêt pour le décollage ?

musique (autres)

En soirée / tout public

BERTRAND PIERRE

THEATRE DE LENCHE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

LA PRECAUTION

INUTILE (théâtre)

THEATRE DE L'OLI-

VIER / ISTRES

29 MARS

La Cie Anima

Motrix monte "Le

Barbier de

Séville" de

Beaumarchais et

appuie sur l'asect

"comédie" de

l'oeuvre.

L'ensemble est

moderne, accessible

et rafraîchissant.

Le Mardi 22 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

lecture/conte (classique)

En soirée / tout public

PATRIMOINE VIVANT / COMPOSITEURS

AIXOIS, XVIIE ? XXE SIÈCLE

SALLE MAZENOD

Conférence illustrée de Guy Laurent

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

BERNARD LAVILLIERS PREMIÈRE PARTIE

: BALBINO MEDELLIN

BALBINO MEDELLIN

musique (autres)

En soirée / tout public

PETITE MUSIQUE

THEATRE DES TROIS ACTS

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (autres)

Dès 19h / tout public

RENCONTRE AVEC STEFANO BASSA-

NESE ET MICHELE LOMUTO

GMEM / Entrée Libre

MIRAMAS

théâtre (classique)

En soirée / tout public

TATOUAGE / THÉÂTRE LA COLONNE

MONTPELLIER

musique (autres)

En soirée / tout public

LE BAGAD,

PIPE BAND ET CELTIC DANCES

LE ZENITH / FÊTE DE LA SAINT-PATRICK

NÎMES

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

TIGRAN / HOTEL ATRIA

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

DJAZIA SATOUR

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

A l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SALON DE PROVENCE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

VIRGINIE TEYCHENE EN QUARTET

THÉÂTRE MUNICIPAL ARMAND

Le Mercredi 23 Mars 2011

ON IRA VOIR LA MER

(théâtre)

THEATRE DE LA MINOTERIE /

MARSEILLE

30 MARS / 2 AVRIL

La Cie l'Ensemble à nouveau

parle de l'accouchement et

des bouleversements qui

accompagnent la naissance,

pour le nouveau-né arraché à

une forme de tranquilité

omnisciente, pour les parents

confrontés à des choix fondamentaux,

à une révélation

possible du sens de l'existence,

un retour sur mémoire.

LA BARBE BLEUE (théâtre)

THEATRE D'ARLES

1ER AVRIL

Charles Perrault est éternel

et il respire encore grâce à

Jean-Michel Rabeux. Ici, l'artiste

pose clairement la question

: peut-on aimer un monstre?

Le tueur en série a un

charisme étrange. Sa femme

aime son côté bestial. Une

version originale, à voir dès 8

ans.

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

MUNK FRÉDÉRIC NEVCHEHIRLIAN BAS

BÖTTCHER

SECONDE NATURE / TERRE ACTIVE

FOS SUR MER

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

IKARE / CENTRE CULTUREL MARCEL

PAGNOL / le thème de la chute

MARSEILLE

musique (hip hop/rap/slam)

En soirée / tout public

ABD AL MALIK / ESPACE JULIEN

MARSEILLE

musique (world)

En soirée / tout public

AFRIQUE DU SOLEIL LEVANT, MAYOTTE

ET L?ARCHIPEL DES COMORES

CITÉ DE LA MUSIQUE AUDITORIUM

Voyage musical mélodique, rythmique et

esthétique à découvrir.

musique (autres)

En soirée / tout public

BAT POINT G

MACHINE A COUDRE

Dans le cadre du festival Avec le Temps

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

ANDY MCKEE / CABARET ALÉATOIRE

NÎMES

musique (autres)

En soirée / tout public

UNE ÉDUCATION MANQUÉE ET LA VOIX

HUMAINE / THÉÂTRE DE NÎMES

Opérette de Francis Poulenc et monologue

lyrique d?Emmanuel Chabrier

SALON DE PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

CONFIDENCES A ALLAH

THÉÂTRE MUNICIPAL ARMAND

Jbara, petite bergère de l’Atlas devenue prostituée

puis femme d’imam, se confie à Allah...

VENELLES

musique

En soirée / tout public

RAASHAN AHMAD ET DJ MOAR MEET

DIALECT MUSIC DELUXE

SALLE DES FÊTES

soul, funk, rap, électro

Le Jeudi 24 Mars 2011

ISTRES

musique (autres)

En soirée / tout public

MACEO PARKER / L’USINE

saxophoniste alto et compositeur de funk et

de soul jazz

MARSEILLE

théâtre (classique)

Après-midi / tout public

UNE SI LONGUE NUIT

THÉÂTRE DE LENCHE

théâtre / Musique

En soirée / tout public

SHANTEL/CHARBEL

ROUHANA/JUJU/MIQUEL GIL/KABBA-

LAH/FANFARE DU BELGISTAN/OQUES-

TRADA / DOCK DES SUDS

dans le cadre du festival BABEL MED MUSIC

lecture/conte (classique)

Matin / tout public

ROMS, GITANS ET MANOUCHES EN

REGION PROVENCE ? ALPES - COTE

D?AZUR

DOCKS DES SUDS

conférence à l’occasion du festival BABEL

MED MUSIC

théâtre (classique)

En soirée / tout public

UN PIED DANS LE CRIME

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

MARTIGUES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LIGNES DE FAILLE

THÉÂTRE DES SALINS

MONTPELLIER

musique (autres)

En soirée / tout public

DJ NETIK GONG IDEM GONG

VICTOIRE 2 / Musique électronique

Le Vendredi 25 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

SHOW DANCE / PASINO

Né de l?inspiration de Gene Kelly à Edith piaf

ou Marilyn Monroe, de West Side story à

Cabaret, en passant par les comédies musicales

de Broadway, SHOW DANCE c?est un

voyage au c?ur des émotions les plus

intenses.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

RICHARD CAIRASSCHI “C’EST DÉJÀ

DEMAIN” / LA FONTAINE D’ ARGENT

ALÈS

musique (autres)

En soirée / tout public

THE AFROROCKERZ/BROUSSAI/DEPOR-

TIVO/PUNISH YOURSELF

PARC DES EXPOS

Dans le cadre du Festival de la meuh folle

AVIGNON

musique (autres)

En soirée / tout public

AMR “AFTERLIFE MUSIC RADIO”

AJMI

Ce projet est pour lui l?occasion d?éprouver

sa réflexion et son approche d’électronicien

auprès de musiciens “estampillés” jazz.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

FLAUBERT - BOUVARD ET PECUCHET

THÉÂTRE DU BALCON

Cette incarnation du « dictionnaire des idées

reçues », cet éloge du grotesque nous divertit

de la bêtise humaine même et surtout quand

celle-ci est pétrie des meilleures intentions du

monde.

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

JUNE ET LULA BOOGERS

PASSAGERS DU ZINC

BERRE L’ÉTANG

théâtre (classique)

En soirée / tout public

DERNIER RAPPEL DE PEPITO MATÉO

FORUM

A partir de témoignage de personnes âgées, il

invente une maison de retraites imaginaire...

COUSTELLET

musique (autres)

En soirée / tout public

NOLWEEN SOLO ERIC LAREINE

LA GARE

Free Punk / Chanson. Dans le cadre du printemps

des poètes

GARDANNE

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

LUKE ET TOM / MAISON DU PEUPLE

ISTRES

musique (autres)

En soirée / tout public

YODELICE / L’USINE

Musique folk, blues, pop entrez dans l’univers

de Yodelice!

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

TRIO DE PERCUSSIONS ECLATS DE

PEAUX

BIBLIOTHÈQUE DÉPARTEMENTALE ABD

GASTON DEFFERRE

concert qui témoigne des nouvelles configurations

de la musique de chambre

musique (autres)

En soirée / tout public

CHICO TRUJILLO/NOREUM MACHI/BLUE

KING BROWN/CHRISTINE SALEM/THE

SAMURAI/ISTANBUL SAZENDELERI

DOCK DES SUDS

dans le cadre du festival BABEL MED MUSIC

théâtre (classique)

En soirée / tout public

UN PIED DANS LE CRIME

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

MARTIGUES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LIGNES DE FAILLE

THÉÂTRE DES SALINS

MONTPELLIER

musique (reggae/ragga/ska)

En soirée / tout public

DANAKIL DJULIUS ET LES SHATAWARIS

VICTOIRE 2

MORIÈRES LÈS AVIGNON

danse (contemporain)

En soirée / tout public

LA JEUNE FILLE QUE LA RIVIÈRE N?A

PAS GARDÉE D’ HÉLÈNE CATHALA

ESPACE CULTUREL FOLARD

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

LE TRIO F

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

à l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SAINTE CÉCILE LES VIGNES

théâtre / Musique

En soirée / tout public

I WANT YOU / SALLE CAMILLE FARJON

un flot de musique et de danse autour d’une

pinte.

TARASCON

musique (autres)

En soirée / tout public

TRIO F

THÉÂTRE MUNICIPAL DE TARASCON

dans le cadre du festival Voix de Femmes

VAUVERT

livre/BD (autres)

En soirée / tout public

SORTIE DE LA REVUE CRIEZ!

CENTRE CULTUREL ROBERT GOURDON

Le Samedi 26 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

MATHIEU PIRRO

THÉÂTRE ET CHANSONS

Marqué par Brel, Ferré, Leprest, Dylan, les

Beatles, Mathieu Pirro en garde un goût de la

mélodie tout autant qu’un amour profond du

texte.

ALÈS

musique (autres)

En soirée / tout public

MERCI MARLENE/MOUSSU T E LEI

JOVENTS/LES OGRES DE BARBACK/

KALY LIVE DUB

PARC DES EXPOS

Dans le cadre du Festival de la meuh folle

ARLES

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

MARDI GRAS BRASS BAND

CARGO DE NUIT

Fanfare allemande à géométrie variable qui

recycle les standards New Orleans en

grooves imparables

AVIGNON

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

CABARET LE FIL ROUGE DE ERELL

GUILLO

THEATRE L?ALBATROS

Par la Compagnie Théâtre Poussière d?Aix

en Provence Mise en scène de Erell Guillo et

Nicolas Rochette Le théâtre-cabaret Le Fil

Rouge revisite des genres depuis toujours

populaires comme la commedia dell?arte, la

marionnette ou bien encore le cabaret.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

FLAUBERT - BOUVARD ET PECUCHET

THÉÂTRE DU BALCON

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

FREDRIKA STAHL

PASSAGERS DU ZINC

CARPENTRAS

musique (autres)

En soirée / tout public

HAIDOUTI ORKESTAR / ESPACE AUZON

L’originalité première du HAÏDOUTI ORKE-

STAR est d’avoir su réunir des artistes venus

de tous les horizons culturels des musiques

balkaniques et tsiganes.

CAVAILLON

théâtre (humour)

En soirée / tout public

“PRÉLUDES DU RIRE” 13ÈME EDITION DU

TREMPLIN / MJC DE CAVAILLON

CHÂTEAUNEUF DE GADAGNE

musique (autres)

En soirée / tout public

REGGAE - MATHEW MAC ANUFF JACIN

AKWABA / reggae roots original dub sound

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

ENSEMBLE BAROQUE DA CAMERA

ROLL’STUDIO

L’ensemble DA CAMERA se propose de mettre

en valeur le répertoire des 17ème et

18ème siècle

musique (autres)

En soirée / tout public

CANZONIERE GRECANICO

SALENTINO/KAREYCE FOTSO/MAMA

OHANDJA

DOCKS DES SUDS

dans le cadre du festival BABEL MED MUSIC

théâtre (classique)

En soirée / tout public

UN PIED DANS LE CRIME

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

musique (electroniques)

En soirée / tout public

OTTO VON SCHIRACH MR MARCAILLE

BATALJ MARSEILLE-MANHATAN DJ

L’EMBOBINEUSE

MARTIGUES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LIGNES DE FAILLE

THÉÂTRE DES SALINS


AGENDA

Musique Danse Théâtre, Humour Projection Arts de rue, Cirque Loisirs Jeune public Classique Autres

MONTPELLIER

musique (hip hop/rap/slam)

En soirée / tout public

STUPEFLIP SCHÖNE CONNERIE

VICTOIRE 2

musique (autres)

En soirée / tout public

THE DO / ROCKSTORE / groupe pop indé

MORIÈRES LÈS AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LA MASTICATION DES MORTS

ESPACE CULTUREL FOLARD

ORANGE

danse (classique)

En soirée / tout public

GISELLE /

PALAIS DES PRINCES

SAINT MARTIN DE CRAU

musique (autres)

En soirée / tout public

NATASHA ST PIER

CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL

à l’occasion du 9ème festival voix de femmes

SALON DE PROVENCE

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

THE BATMEN CLAN D

LE PORTAIL COUCOU

VITROLLES

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

BIG FOUR QUARTET / MOULIN À JAZZ

Le Dimanche 27 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

MATHIEU PIRRO

THÉÂTRE ET CHANSONS

Marqué par Brel, Ferré, Leprest, Dylan, les

Beatles, Mathieu Pirro en garde un goût de la

mélodie tout autant qu’un amour profond du

texte.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

RICHARD CAIRASSCHI “C’EST DÉJÀ

DEMAIN” / LA FONTAINE D’ ARGENT

danse (contemporain) / musique (hip

hop/rap/slam)

Dès 13h / tout public

HIP-HOP INTERNATIONAL CHAMPIONSHIP

SELECTION SUD

GRAND THÉÂTRE DE PROVENCE

ARLES

ecture/conte (classique)

Après-midi / tout public

MODES ET LUXE À ROME

MUSÉE DÉPARTEMENTAL ARLES

ANTIQUE

Conférences autour des collections permanentes

du musée

MARSEILLE

musique (autres)

En soirée / tout public

THE DØ / ESPACE JULIEN / Pop folk

MONTPELLIER

théâtre (humour)

En soirée / tout public

DANY BOON « TROP STYLÉ »

LE ZENITH

Le Lundi 28 Mars 2011

MARSEILLE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

QUAND LE JAZZ ET LES MUSIQUES

ACTUELLES... / CITÉ DE LA MUSIQUE

Le Mardi 29 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

FANTINE(S)

THÉÂTRE ANTOINE VITEZ

Les spectacles de la Compagnie Demesten

Titip tournent autour d?« anti-héros » et de

seconds rôles de romans, contes ou pièces

de théâtre, s?appuyant sur des histoires célèbres

(Cendrillon, Antigone?) pour mettre en

avant des questionnements actuels.

CHÂTEAUNEUF DE GADAGNE

danse (contemporain)

En soirée / tout public

LA JEUNE FILLE QUE LA RIVIÈRE N?A

PAS GARDÉE D’ HÉLÈNE CATHALA

L?ARBOUSIÈRE

MARSEILLE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

QUAND LE JAZZ ET LES MUSIQUES

ACTUELLES...

CITÉ DE LA MUSIQUE

MARTIGUES

théâtre (poésie)

En soirée / tout public

JULIEN COTTEREAU IMAGINE-TOI

THÉÂTRE DES SALINS

clown mime bruiteur, fait naître sous nos yeux

ébahis un monde de monstres et de princesses,

un monde d?émotion et de tendresse.

NÎMES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RÉCIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE NÎMES

SALON DE PROVENCE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

JAZZ KA / IMFP

Le Mercredi 30 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

FANTINE(S)

THÉÂTRE ANTOINE VITEZ

Les spectacles de la Compagnie Demesten

Titip tournent autour d?« anti-héros » et de

seconds rôles de romans, contes ou pièces

de théâtre, s?appuyant sur des histoires célèbres

(Cendrillon, Antigone?) pour mettre en

avant des questionnements actuels.

JOUCAS

danse (contemporain)

En soirée / tout public

LA JEUNE FILLE QUE LA RIVIÈRE N?A

PAS GARDÉE D’ HÉLÈNE CATHALA

CENTRE CULTUREL

NÎMES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE RÉCIT DE LA SERVANTE ZERLINE

THÉÂTRE DE NÎMES

Le Jeudi 31 Mars 2011

AIX EN PROVENCE

musique (chanson française)

En soirée / tout public

CALOGERO EN ACOUSTIQUE

PASINO

théâtre (classique)

En soirée / tout public

RICHARD CAIRASSCHI “C’EST DÉJÀ

DEMAIN”

LA FONTAINE D’ ARGENT

MARSEILLE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE ROMAN D’UN TRADER

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

musique (autres)

En soirée / tout public

PIANOFONIES / CITÉ DE LA MUSIQUE

MAUBEC

danse (contemporain)

En soirée / tout public

LA JEUNE FILLE QUE LA RIVIÈRE N?A

PAS GARDÉE D’ HÉLÈNE CATHALA

SALLE DES FÊTES

MIRAMAS

théâtre (classique)

En soirée / tout public

TRAVERSÉE DE PARIS

THÉÂTRE LA COLONNE

Francis Huster est dense, intense, incandescent

NÎMES

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LA LIBERTE POURQUOI FAIRE?

THÉÂTRE DU PÉRISCOPE

SALON DE PROVENCE

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

LA GUAGUA / imfp

Le Vendredi 01 Avril 2011

AIX EN PROVENCE

musique (chanson française)

En soirée / tout public

CALOGERO EN ACOUSTIQUE

PASINO

THE DODOZ (Rock)

VICTOIRE 2 / MONTPELLIER / le Vendredi 1er Avril à 21h

POSTE A GALENE / MARSEILLE / le Samedi 2 Avril à 20h30

Il n'a suffit qu'une démo figurant sur la compil' CQFD des

Inrockuptibles pour attirer l'attention du producteur écossais très indépendant

Peter Murray (The Pogues, Les Négresses Vertes, Elmer

Food Beat, Zebda, Silmarils, Dolly). Un saut dans l'avion pour Toulouse

pour rencontrer les 4 amis « tout juste sortis du lycée », une répétition

live, et c'est le coup de foudre. Depuis, le groupe a pris une place dans

le paysage déjà bien encombré de la scène rock française.

musique (autres)

En soirée / tout public

GABLÉ

SECONDE NATURE

POP ROCK ELECTRO

théâtre (classique)

En soirée / tout public

RICHARD CAIRASSCHI “C’EST DÉJÀ

DEMAIN” / LA FONTAINE D’ ARGENT

AVIGNON

musique (autres)

En soirée / tout public

LA JEANNE EN CONCERT

THÉÂTRE DU CHIEN QUI FUME

Chanson française pop folk

danse (world)

En soirée / tout public

JAZZING FLAMENCO

OPÉRA AVIGNON

musique (jazz/blues)

En soirée / tout public

FRANCESCO BEARZATTI

AJMI LA MANUTENTION

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

BAB LES HURLEMENTS D’LÉO

PASSAGERS DU ZINC

BERRE L’ÉTANG

musique (chanson française)

En soirée / tout public

MANU GALURE “VACARME”

FORUM

CAVAILLON

théâtre (contemporain)

En soirée / tout public

RESET DE CYRIL TESTE

THÉÂTRE DE CAVAILLON

COUSTELLET

musique (autres)

En soirée / tout public

ILANGA / LA GARE

Originaire d?Afrique du Sud, la chanteuse

Sibongile Mbamba chante en français, en

anglais et surtout en xhosa, une langue qui

claque contre le palais.

MARSEILLE

musique (variétés)

En soirée / tout public

AGE TENDRE ET TÊTES DE BOIS

LE DOME

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LE ROMAN D’UN TRADER

THÉÂTRE DE LA CRIÉE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

PAROLES DE FEMMES

PARVIS DES ARTS

musique (autres)

En soirée / tout public

DAVAÏ / CITÉ DE LA MUSIQUE

Chanson russe et tzigane

MONTPELLIER

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

THE DODOZ

VICTOIRE 2

musique (autres)

En soirée / tout public

ZOB’ (CHANTEUR ENGAGÉ CHERCHE

CAUSE A DÉFENDRE) INVITÉ DE DIMONÉ

THÉÂTRE G RARD PHILIPPE

Slam N’ Roll

NÎMES

danse (classique)

En soirée / tout public

LES INCONSOLÉS / THÉÂTRE DE NÎMES

musique (autres)

En soirée / tout public

RIGHT TO THE VOID ET PORD

CENTRE CULTUREL DE VALDEGOUR

Metal noise party, show électrique

théâtre (classique)

En soirée / tout public

LA LIBERTE POURQUOI FAIRE?

THÉATRE DU PÉRISCOPE

Le Samedi 02 Avril 2011

AIX EN PROVENCE

musique (autres)

En soirée / tout public

VERONIC DICAIRE / PASINO

Chanteuse, imitatrice: des performances

vocales incroyables.

théâtre (classique)

En soirée / tout public

RICHARD CAIRASSCHI “C’EST DÉJÀ

DEMAIN”

LA FONTAINE D’ ARGENT

ARLES

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

AMANDITITITA / JESSY BULBO

CARGO DE NUIT

dans le cadre du festival LES FEMMES S’EN

MELENT Top liste des radios mexicaines,

révélation féminine de l’année, la bomba

mélange la cumbia et l’électro sur des textes

corrosifs !

AVIGNON

théâtre (classique)

En soirée / tout public

MÉNESTREZ-VOUS PAR LA CIE CANARIE

THÉÂTRE L’ALBATROS

CADENET

théâtre (classique)

Après-midi / tout public

DU TEXTE À LA SCÈNE MODULE ANIMÉ

PAR OLIVIER BARRERE

FOYER RURAL

CARPENTRAS

musique (autres)

En soirée / tout public

PAGAGNINI / ESPACE AUZON

Ce spectacle réunit la musique classique, la

virtuosité du violoniste Ara Malikian, l?humour

et la folie d?Yllana. Le résultat est un surprenant

?concert déconcertant?

ISTRES

musique (chanson française)

En soirée / tout public

FLORENT MARCHET / L’USINE

STATUS QUO (Rock Legend)

LE DOME / MARSEILLE

Le Mardi 5 Avril à 20h30

Boogie Rock'n roll anglais créé en 1966 dans la banlieue sud de

Londres. L'indestructible groupe anglais Status Quo est une légende

du rock anglais.

Après plus de 40 ans de carrière et plus de 130 millions de disques

vendus, le groupe reprend la route. Leurs tubes « Pictures of

Matchstick Men », « In the Army Now » , « Rockin All Over the world »

ont fait de Status Quo un véritable monument de la musique rock britannique.

Reperkusound # 6

LYON / Du 7 au 9 Avril 2011

Les murs du Double Mixte vont à nouveau résonner au son du

REPERKUSOUND, le Rendez-vous incontournable des musiques

électroniques et urbaines ! Après une édition explosive en 2010, avec

9 000 spectateurs sur trois jours, le Reperkusound revient en force à

Villeurbanne, avec une programmation explosive, audacieuse et pleine

de découvertes le 7 avril au CCO et les 8 et 9 avril au Double mixte !

Une étonnante alchimie d’artistes connus et en devenir vous attendent,

au croisement de styles : Crookers (Electro), Magnetic Man (Benga,

Sream, Artwork - Dubstep) , Barem (Techno minimale), Twin Twin

(France), The Herbaliser (Hip Hop Electro), Jeff Mills (Techno), Goose

(Eectro Pop), Borgore (Dubstep), Sub Focus (Drum'n'bass), Costello

(Hip Hop / Electro), Ixindamix (Breakbeat)… une belle invitation pour

l’extase provenant des quatre coins du monde ! Le Reperkusound : un

évènement festif et convivial, accessible à tous, des adeptes de

musique électroniques aux passionnés de toutes les musiques innovantes

en général. Cette année encore, et pour la sixième fois, LYON

VA TREMBLER !

En vente dans tous les points de loc habituels : Fnac, Virgin, Le

Progrès, Géant Casino, Carrefour, Auchan, Leclerc, Cultura, www.digitick.com,

LE THOR

théâtre (classique)

En soirée / tout public

PAUVRE FRANCE

AUDITORIUM DE VAUCLUSE

MARSEILLE

théâtre (classique)

En soirée / tout public

PAROLES DE FEMMES

PARVIS DES ARTS

MARSEILLE

musique (reggae/ragga/ska)

En soirée / tout public

DUB STATION N14 AVEC KING SHILOH,

JAH OBSERVER ET EARL 16

CABARET ALÉATOIRE

NYONS

musique (rock/pop)

En soirée / tout public

ULTRAZEEN APPLEJELLY

/ LA CIGALE

VENELLES

musique (autres)

En soirée / tout public

MANU GALURE TRIO

SALLE DES FÊTES

Proche de Juliette et Higelin pour la précision

des textes et la folie de l’exécution, Manu

Galure rappelle les débuts d’une Jeanne

Cherhal pour le culot de l’arrivée sur scène

mêlant fraîcheur et maturité

More magazines by this user
Similar magazines