27.06.2013 Views

Site complet avec annexes (PDF) - Le système de croyances

Site complet avec annexes (PDF) - Le système de croyances

Site complet avec annexes (PDF) - Le système de croyances

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

Introduction :

Le système de croyances.

Le système de croyances chez l'humain, c'est la somme de tout ce qu'il a appris et expérimenté d'une

façon ou d'une autre selon son caractère. Il en a discuté tout au long de la vie et à certains moments il se

dit : Voilà, moi je crois que la vie c'est ceci et cela et c'est comme ça. (c'est valable pour les « grandes »

choses de la vie ainsi que pour les petits détails)

Une fois qu'il a un système de croyances qui lui est propre, et qui lui convient, il a tendance à le défendre

avec vigueur et d'essayer de l'imposer aux autres qui n'ont pas spécialement vécu les mêmes choses que

lui.

Ce système est à la base de tous nos agissements, décisions, actions, conversations car c'est avec ce

système que l'on va fonctionner que ce soit pour faire du bien autour de nous ou que ce soit en semant la

terreur...et tout cela en étant persuadé de bien faire.

Inutile de dire que c'est le système de croyances qui fait que les hommes peuvent, ou ne peuvent pas

vivre ensemble dans un espace donné, que ce soit une maison, une communauté, un pays ou sur une

planète.

Voyons cela en détail:

Qu'est ce qui est le plus fort chez les humains ?

1) Une preuve scientifique ?

2) Ou une croyance ?

Regardons d'abord ces exemples.

1) Eau qui bout

Vous venez d'une planète où il n'y a pas d'eau, et vous avez le même type de personnalité et le même

niveau d'évolution que sur terre.

Un scientifique terrestre vous dit que si cette eau est chauffé à 100° C, elle commence à faire des bulles

et s'évapore. Le scientifique rajoute que c'est toujours à cette température que l'eau bout et qu'il n'y a

aucun mystère la-dedans car toutes les familles sur terre utilisent de l'eau, et tout le monde sait qu'elle

bout à 100 ° C.

Vous ramenez de l'eau dans votre vaisseau qui se trouve au sommet d'une montagne

de 6000 mètres de haut, et vous la chauffez. Elle commence à bouillir par exemple à

80° C, puis vous la prenez sur votre planète (ou il règne une pression atmosphérique

3 fois comme sur terre) et en la chauffant vous constatez qu'elle bout seulement à

120° C, de plus pendant le voyage, de l'eau est restée dans un sas de votre vaisseau

où il n'y avait pas de pression atmosphérique, et cette eau s'est mise à bouillir à 0° C.

Il y a de grandes chances que vous disiez que ce scientifique terrestre n'y connaissait rien à son eau, et de

plus, comme la planète terre du scientifique se compose de 2/3 d'eau à sa surface, et que tout le monde

est persuadé qu'elle bout à 100° C, il est fort probable que vous traitiez ces terriens d'ignares.

Dans ce cas, une " preuve " scientifique ne suffit pas à convaincre (à changer le système de croyances)

Page 1


les visiteurs, et en fait, toute cette " incompréhension " est basée simplement sur un manque

d'information : dans ce cas précis, il suffisait juste de savoir que le point d'ébullition de l'eau change avec

la pression atmosphérique.

2) Les extraterrestres

Un groupe d'une trentaine de personnes qui sont des randonneurs, se baladent dans la nature loin du

monde habité, et soudainement une chose apparaît au dessus d'eux. (Admettons que ceci est vrai, qu'il

s'agit d'un vrai vaisseau extraterrestre avec une technologie très avancée)

Le vaisseau est très grand ( 100 mètres de diamètre) et est silencieux. Des lumières donnent une grande

clarté sans voir l'origine de cette lumière. Le vaisseau reste plusieurs minutes au dessus d'eux, et

finalement disparaît avec une accélération fulgurante comme il n'en existe pas selon les connaissances

des êtres humains.

Il se produira probablement d'abord une légère panique, puis si les choses restent stables, il s'en suivra un

grand étonnement de la part du groupe et pour certains même un émerveillement.

Bref, il y aura une panoplie de réactions selon les connaissances et

caractère de chacun. Mais une chose est commune, ils auront tous vu la

même chose. Par chance, deux membres du groupe avaient un appareil

photo et ont eu la présence d'esprit de prendre des photos. Ce groupe une

fois rentré de balade, va forcément vouloir raconter cet événement aux

autres, convaincus de la réalité de leur vision. (Puisque tout le monde a vu

la même chose et qu'ils ont même pris des photos.) Evidemment, le

système de croyance des autres, selon lequel ils pensent que les

extraterrestres n'existent pas, ne va pas accepter cette information, et

psychologues et psychiatres seront appelés pour analyser la situation. Il est

presque certain qu'après l'analyse des témoignages (et tous disent la même

chose) et des photos, la réaction des psychologues et psychiatres sera :

"C'était une hallucination collective et les photos étaient truquées". Les

randonneurs se feront probablement traiter de débiles. Peut-être qu'on leur

donnera des piqûres pour se remettre de la " fatigue " de leur randonnée.

Inutile de dire leur réaction vis-à-vis du monde extérieur.(je ne dirai plus jamais

rien) Et la réaction du monde extérieur vis-à-vis du groupe : "C'est dangereux

des randonnées comme ça, ça devrait être interdit." Ici le système de croyances

des gens qui n'ont pas été témoins de ce phénomène, se heurte à l'information

donnée, et nie les preuves rapportées par 30 personnes, photos à l'appui.

Evidemment dans ce cas, il pourrait exister des éléments qui favorisent le

système de croyance à la non-existence des extra-terrestres, comme : la

suprématie militaire, les religions, les gouvernements... en fait, des

groupements de personnes qui n'ont pas " intérêt " à ce que ce soit vrai et qui

vont tout faire pour démentir ou occulter ce genre d'observation.

3) L'homéopathie

Une personne est souffrante d'eczéma et va voir les grands spécialistes des maladies de la peau suivant

les conseils de leur médecin traitant. Après deux ans de traitements (pommades, anti-allergiques,

désensibilisations..) le bilan est le suivant : pommades OK mais dés qu'on arrête, l'eczéma revient, et si

on utilise trop longtemps les pommades, il y a l'asthme qui a tendance à s'installer. Les anti-allergiques

fonctionnent bien, mais on a la tête un peu " floue " et ces médicaments attaquent le foie avec toutes ses

conséquences. (nausées, douleurs) De plus la désensibilisation n'a pas fonctionné pour la personne en

question car trop d'effets secondaires. Alors que faire ?

Page 2


Finalement cette personne décide d'aller voir un homéopathe. Et après

analyse de ce dernier et quelques mois de traitement, l'asthme et l'eczéma

sont réduits à un minimum (supportable) sans pommades ni anti-allergiques,

ni désensibilisations, mais avec de simples petites granules blanches avec

des noms bizarres. Alors, lors d'une visite de cette personne chez son

decin traitant (pour un rhume), elle explique son expérience avec

l'homéopathie, et le médecin répond en rigolant : "mais monsieur/madame, il

n'y a rien dans ces granules car dilué de cette façon, le nombre d'Avogadro

(10 ²³ molécules par mol) indique clairement que dans cette dilution il n'y a

plus de molécules de la substance active présentes. Alors ce sont simplement

des granules de sucre sans aucun effet. Si vous êtes guéri avec ça, alors c'est

le hasard et vous seriez sûrement arrivé au même résultat sans les granules."

Ici encore, le système de croyances de la personne est fortement sollicité par le

decin, et celui du médecin probablement aussi si cette personne est déjà la cinquième

sur la semaine qui vient lui raconter une expérience du même style. Mais les " preuves "

visibles et expérimentées par la personne n'auront pas suffit à modifier le système de

croyances du médecin. Ici aussi il y a des implications énormes du style : mise en cause

de l'apprentissage à l'université, mise en cause de la médicine traditionnelle, car elle

serait incomplète, et tout cela fera que le système de croyances du médecin, fortifié

encore par son ego et par la peur du ridicule devant ses collègues, restera en place.

4) Conclusion :

On peut voir dans ces trois exemples que c'est bien le système de croyances qui l'emporte, et non les

preuves scientifiques. Et il en est de même pour beaucoup d'autres domaines, et surtout le domaine de la

croyance même, c.a.d. les religions.

Alors beaucoup d'entre nous disent, lorsqu'on nous présente une nouvelle information : "Je n'y crois pas,

il me faut une preuve scientifique (ou autre)."

Il est probable que pour ces gens là, même le jour où il y a une preuve scientifique devant leur nez, Ils n'y

croiront pas.

Remarque : pourquoi croyez-vous plus facilement les preuves scientifiques et pas les preuves des

personnes qui ont vécu une situation ? Vous étiez là quand les scientifiques on fait des expériences ? Ils

peuvent mentir ! Ou ils peuvent être corrompus !(surtout quand il y a des "intérêts" commerciaux et de

pouvoir en jeu) En fait, le système de croyances est le plus vulnérable chez l'être humain, et donc le plus

déstabilisant si modifié par un événement, donc aussi le plus protégé (refus de le modifier). Le système

de croyances est donc aussi le plus envié par les pouvoirs en place, pour tenter de le tourner à leur

avantage.(manipulations, mensonges, media..)

Cela va même plus loin : le système de croyances est la base même de la vie, car pouvez vous vous

imaginer une personne qui ne croit en rien, qui n'est donc sûr de rien, et qui est heureuse dans sa vie?

(souvent quelqu'un qui vous dit : "je ne suis plus sûr de rien", est dans un état émotionnel épouvantable)

En général, pour ne pas être déstabilisé trop souvent, et pour avoir un sentiment de sécurité pour leurs

croyances, les gens se regroupent selon les mêmes idées comme par exemple :

* groupes de religions différentes

* sectes

* partis politiques ou autre groupements basés sur un idéal.(financiers)

* lignées de pensées scientifiques. (Darwiniens, Adeptes du Big-Bang)

Le regroupement donne plus de force pour rejeter les croyances des autres. (qu'ils aient une preuve solide

Page 3


ou non pour appuyer leurs croyances)

En fait, le système de croyances est un des paramètres les plus importants pour mener une vie heureuse.

Imaginez la personne qui croit profondément à l'argent et rien d'autre (athéisme) mais qui n'a pas les

qualifications pour trouver un travail ou une activité qui lui permet de gagner cet argent : c'est la

dépression assurée ou ça tourne à la rébellion avec de la violence, des vols...

Alors que faire avec une nouvelle information qui défie notre système de croyances ?

Croire ou pas ?

On verra dans les chapitres qui suivent, que la décision ultime est la nôtre, et que rien ni personne ne peut

décider à notre place, car si on teste personnellement, plusieurs fois et avec succès, une nouvelle

information, qui va venir nous dire le contraire ?

Si en plus votre système de croyances contient les informations qui permettent de voir pourquoi les

autres systèmes de croyances en vigueur ne tiennent pas debout, alors comme individu, on devient fort,

inébranlable, et par conséquent le sourire s'installe pour de bon.

Car dans ce cas, ni le meilleur leader de secte, ni le meilleur orateur politique, ni le scientifique le plus

diplômé ne pourra vous convaincre de croire quelque chose.

(Car en général quand quelqu'un fait des efforts pour vous faire croire quelque chose, c'est parce que c'est

profitable pour lui. Et le but de ce site va dans le sens opposé : proposer de modifier votre système de

croyances pour que cela vous soit profitable mais sans aucune obligation.)

5) Evolution.

Vous avez probablement remarqué que tous les centres d'information autour de vous (Télévision,

journaux, magazines, radio, écoles..) sauf Internet car quasi incontrôlable, ne vont pas défier votre

système de croyances, au point de changer votre comportement. (sauf parfois vers des comportements

négatifs)

Ceci est normal puisqu'on est dans une société de consommation, (oui, le tiers monde aussi sauf qu'ils

n'ont pas d'argent pour acheter.) et que les médias sont là pour vous plaire (variétés) et faire consommer

(pubs). Les médias vous titillent aussi un peu avec des faits divers négatifs (vols, tueries, viols, guerres,

épidémies) pour vous faire consommer d'autres produits comme des assurances, des vaccins, des armes.

Mais ils ne touchent jamais à ce qui pourrait vous choquer vraiment comme par exemple le fait que la vie

n'est pas telle qu'on le pense, et que par conséquent on pourrait remettre en question la société, médias y

compris. (info ou intox ?)

Nos systèmes de croyances en général font que sur terre 80% de gens ont faim, et des 20% qui peuvent

manger, 65% pense que la vie est vraiment dure et pas très intéressante. Alors on peut affirmer que ces

systèmes de croyances ne sont pas vraiment " adéquats " pour permettre aux hommes de vivre ensemble

en paix sur la planète.

Pour l'instant, les systèmes de croyances les plus répandus sur notre planète sont surtout profitables à une

petite minorité de gens (financiers). Il est donc clair que cette minorité qui en fait contrôle les médias, va

tout faire pour rejeter les autres systèmes de croyances, et va chercher à les manipuler ou les convertir à

leur avantage.

Le système de croyance en vigueur dans une société est un peu une " mesure " de l'évolution de celle-ci.

Donc logiquement, si les hommes veulent évoluer, il faudra nécessairement commencer par renouveler

leur système de croyances pour avoir une chance de vivre mieux ensemble.

(De là l'expression : Si vous voulez changer le monde, commencez par vous-même)

Page 4


Bien-sûr, étant donné que chacun est libre de penser ce qu'il veut, (heureusement) et si vivre mieux

ensemble ne vous intéresse pas, alors la suite de ce site ne vous concerne pas.

Mais je dois ajouter que vous devez alors accepter les conséquences de votre décision. Et que si par

exemple quelqu'un d'autre a la même vision que vous (pas intéressé par vivre mieux ensemble), et que sa

vie merveilleuse est au détriment de la vôtre, (exemple d'un patron d'entreprise qui est riche grâce à votre

travail) alors il faut accepter cette situation sans réclamer, car vous avez choisi la même attitude.

Quand tout va bien pour vous, essayez de voir si ce n'est pas au détriment de quelqu'un d'autre. (Vous

allez voir que c'est souvent le cas : pays riches/pauvres, patrons/travailleurs, militaires/peuple)

Pour les courageux d'entre vous, (car pour oser défier votre système de croyances il faut être courageux)

voici quelques éléments " nouveaux ". (qui sont en fait aussi vieux que le monde, mais qui sont un peu

oubliés)

Nous allons passer maintenant du "voir pour croire " au " croire pour voir ", car comme vu dans

l'introduction, les " preuves scientifiques " ne fonctionnent de toute façon pas.

Analysez la validité des deux affirmations suivantes :

1) Tout les humains ont de l'intuition.

2) Tout les humains ont le pouvoir créatif de la pensée.

Par pouvoir créatif de la pensée, on comprend qu'une pensée a de l'effet sur notre entourage et sur les

circonstances de notre vie, même si elle n'est pas exprimée. C'est une sorte d'action directe de la pensée

sur la matière.

Ces deux affirmations défient le système de croyance de beaucoup de personnes : L'intuition ? C'est les

femmes qui ont ça, et en plus si quelcun a vu quelque chose à l'avance, ça peut-être un coup de chance.

Le pouvoir créatif de la pensée ? Une pensée est une pensée et n'a rien avoir avec la réalité, car moi je

pense souvent à quelque chose mais ma réalité est tout autre.

Y a-t-il des preuves scientifiques pour l'intuition et le pouvoir créatif de la pensée ? Oui, car certains

scientifiques (Lyall Watson, Rupert Sheldrake) ont fait des études sur ces sujets, et ont trouvé des choses

intéressantes. Par contre d'autres scientifiques ont aussi fait des recherches et ont trouvé des résultats qui

ne valent pas mieux que le hasard et ont conclu qu'il fallait rejeter ces affirmations.

Ici encore, quand on attend une preuve scientifique, on peut attendre longtemps, et même s'il y en a, ce

n'est pas encore pour ça que la plupart des personnes va y croire.

Un exemple est le réchauffement de la planète ; 90% des scientifiques sont

d'accord que la planète se réchauffe à cause des gaz à effet de serre provoqué

par les humains, mais quand le public voit un hiver rude et long, la remarque est

: ils (les scientifiques) n'en savent rien, on dirait plutôt que ça refroidit. Et pour

certains, financièrement ça ne les arrange pas que la planète se réchauffe, et ils

nient les preuves scientifiques. (voir gouvernement Américain)

Revenons aux deux affirmations :

Si les affirmations vous intéressent (vous êtes courageux pour solliciter votre système de croyances et

affronter le mépris et dédain des autres qui ne veulent pas défier leur système de croyances car ils le

trouvent très bien et résistant à toute épreuve) et que vous voulez les tester vous même, comment faire ?

Page 5


Première partie : L'intuition.

C'est comme toute chose naturelle, cela fait partie de nous, qu'on l'utilise ou pas. L'intuition est une chose

qu'on peut " apprendre " à utiliser et développer. L'intuition est comme les muscles ; quand on ne les

utilise jamais, ils sont petits et frêles, voire atrophiés, mais ils sont là.

Tout d'abord, comme mentionné avant, il faut passer du " voir pour croire " au " croire pour voir ", puis

s'intéresser à une technique pour aider et développer notre intuition. En fait on n'a pas besoin de

techniques pour " aider " notre intuition, mais comme c'est une faculté des humains qui n'est quasi jamais

utilisée, il faut passer d'abord par des techniques avant qu'elle soit développée assez pour l'utiliser sans

artifices.

(Question : à quoi servent les 70% du cerveau humain que les scientifiques n'ont pas encore trouvés ?)

Qu'est ce qui existe comme technique d'intuition ?

Il y a déjà :

1) La méditation (le calme, arrêter de penser)

2) La radiesthésie (le pendule, antenne de Lecher)

3) La cartomancie (Le tarot de Marseille...)

4) L'astrologie (Seulement pour prédire " un " futur

Et il y en a encore beaucoup d'autres, suivant la culture et la partie du monde où vous habitez. Et comme

toujours avec les choses naturelles, une technique qui convient à l'un ne conviendra pas nécessairement à

l'autre.

En voyant les techniques ci-dessus, et que vous êtes plutôt un adepte du système de croyances

scientifiques, (Eh oui, on peut être un adepte de la " secte " des scientifiques en acceptant sans se poser

de questions tout ce qu'ils disent, du moment qu'ils ont un gros diplôme) vos cheveux se dressent

probablement sur votre tête. Et c'est bien, car cela veut dire que votre système de croyances est sollicité.

Pour ceux qui se disent encore que la science n'a pas encore trouvé d'explication rationnelle à ces

techniques, et que par conséquent elles sont à rejeter jusqu'à nouvel ordre, lisez attentivement la petite

histoire suivante :

Imaginez un scientifique qui est le premier à investiguer l'intuituition. Il

trouve des choses, et fait une démonstration concluante de ses trouvailles

devant un public varié. Dans ce public il y a un général de l'armée. Les

réactions du public iront évidemment de la non-acceptation totale jusqu'à

l'acceptation totale, mais le général de l'armée lui a une autre vision des

choses : pour lui, que ce phénomène soit explicable ou non

scientifiquement, si ça fonctionne, il pourra prévoir les agissements de

l'ennemi. Imaginez les pensées dans la tête de ce général : si j'ai des

bombes super-puissantes, quel est leur utilité si l'ennemi " sait " où je vais

les utiliser ? Donc il faut que moi j'ai une technique de savoir à l'avance

ce que l'ennemi va faire, et je serai toujours gagnant dans la guerre. Et il

ne faut surtout pas que l'ennemi ait une technique semblable.

Page 6


Inutile de dire que le lendemain ce scientifique aura " disparu ", et il travaillera

dans un labo de recherches militaires, avec son salaire triplé, un budget illimité

et un cachet " top secret " sur tout ce qu'il fait. Aussi un investissement colossal

sera fait pour que ces infos ne parviennent pas chez " l'ennemi ". Il est même

probable que l'investissement fait sur le domaine dépassera celui de l'armement

même, car autrement l'armement a moins d'utilité.

(D'ailleurs en Amérique il y a le CIA : Central intelligence agency ou Central

intuition agency ? Ou les deux ?)

L'histoire ci-dessus est une des raisons pour laquelle on ne voit jamais d'explication à la télé (et d'autres

canaux d'information du public) de ces techniques d'intuition sinon pour les " démonter " par des " faux "

scientifiques pour que le public ne s'intéresse surtout pas à eux. Mais pourquoi alors " Madame soleil " at-elle

tant de succès ? Et pourquoi y a-t-il même un salon de la voyance ? C'est que les gens sont quelque

part intéressés.

Revenons aux techniques d'intuition :

Entre vraiment maîtriser une technique d'intuition, et dire qu'on connaît une technique de ce style, il y a

une grande différence. (Dire qu'on connaît tout ça et profiter de la naïveté des gens pour s'enrichir est

regrettable mais cela représente 90% des cas)

Il est clair que ceux qui maîtrisent bien l'intuition, ne se rendront pas publics à la télé ou dans les

journaux, parce qu'ils savent bien qu'ils sont considérés par les militaires comme " dangereux ". Et tous

ceux (ou presque) qui sont dans le domaine public comme Madame soleil, les prédictions de foire,

horoscopes à la radio, peuvent êtres considérés comme charlatanesques.

Donc, en fait, si vous aviez déjà un sentiment de rejet envers tous ces prédicateurs du futur, et des

madames soleil médiatisées ; vous avez probablement raison car ce n'est pas là que vous trouverez les

vrais...

Toujours parmi nous ? Maintenant passons à le pratique.

Comment développer notre intuition innée depuis la naissance ?

On va se concentrer sur une technique, la radiesthésie. Ce n'est pas que les autres ne sont pas valables,

mais la radiesthésie permet le plus grand éventail de possibilités. Elle est discrète et accessible à

beaucoup de personnes (85%). Vous pouvez en apprendre d'autres pour " compléter " vos connaissances

si vous le voulez.

Avant de commencer vraiment, vous vous demandez peut-être pourquoi je m'intéresserai à cette intuition

- radiesthésie ?

Qu'est ce que ça peut bien m'apporter dans ma vie quotidienne, à part pour ce système de croyances ?

Voici quelques qualités de l'intuition :

L'intuition n'a pas de limites espace-temps (pas de passé ni de futur, tout est là au moment

présent, ici et maintenant)

L'intuition n'a pas de bases culturelles ou dogmatiques. (Le seul filtre qui sera appliqué aux

informations sera votre compréhension et votre façon de voir les choses)

L'intuition contient toutes les informations " pertinentes " à toutes les situations de la vie. (Par Ex.

lors de choix difficiles, de décisions importantes)

L'intuition est quelque chose à laquelle on peut faire confiance, car les infos ne viennent pas

d'autres humains, qui eux peuvent avoir un intérêt personnel de vous mentir ou de vous duper.

(Toutefois attention : des autres humains bien informés sur le sujet peuvent utiliser des techniques

qui peuvent influencer négativement les infos reçus. Une technique de protection sera traitée plus

loin.)

Page 7


Y a-t-il des inconvénients à cette intuition ?

Disons que pour le monde scientifique il y a un inconvénient majeur : elle n'est pas reproductible.

Pourquoi l'intuition n'est pas reproductible ?

Imaginez un professeur d'université avec une intelligence hors du commun et

plusieurs doctorats dans des domaines variés. Vraiment une personne a laquelle

on peut demander toutes sortes de questions et qui répond correctement et

sincèrement. Puis vous voulez tester si ses réponses sont " reproductibles " et

vous lui posez 10 fois la même question.

Il est fort probable qu'après la deuxième ou troisième fois il va vous " envoyer

promener " et vous pourrez en conclure que ce professeur n'est pas "

reproductible " et que ses réponses ne valent donc pas mieux que le hasard.

L'intuition étant quelque chose de naturel, et répondant à des lois " de la nature

" et la non connaissances de ces lois peut entraîner une mauvaise conclusion

scientifique.

Si une simple personne comme moi-même (Webmaster) a pu déceler les lois auxquelles obéit l'intuition

(avec " trial and error "), alors les scientifiques doivent sûrement les trouver, à moins qu'ils soient trop "

aveuglés " par leurs tests en " double aveugle " !

Un autre inconvénient pour tous ceux qui utilisent l'intuition est que les infos peuvent être " désagréables

" pour celui qui les reçoit, car elles défient souvent notre " système de croyances " ou elles chamboulent

nos petites " habitudes ", mais comme vu auparavant, le meilleurs moyen d'évoluer est d'être défié et

déstabilisé (temporairement) dans nos croyances.

Mais pour ceux qui ne le savent pas encore, la vie n'est pas faite pour gagner de l'argent, mais pour

évoluer.

Après cette petite énumération d'avantages et inconvénients, à vous de décider ce qui est le plus

intéressant :

A)Avoir une bonne intelligence, acquérir un tas de connaissances dans les écoles, séminaires,

stages et décrocher un bon diplôme, puis en oublier 90% ? (Et en plus se vanter de nos

connaissances académiques, et prendre les autres qui n'ont pas la possibilité d'arriver aux

même connaissances pour des inférieurs)

B)Avoir une bonne intelligence, acquérir un tas de connaissances dans les écoles, séminaires,

stages et décrocher un bon diplôme, et rajouter l'intuition qui est un réservoir de

connaissances 100 fois supérieur à ce que peut emmagasiner notre mémoire (consciente) et

dans lequel on peut puiser les infos nécessaires à chaque instant, que ce soit pour nous ou

pour les autres.

Dans le cas de B) l'ego peut prendre le dessus encore plus, mais on verra plus loin que un ego trop

développé va fonctionner comme un frein à l'intuition.

Au boulot maintenant. Testons notre système de croyances pour voir s'il est valable. L'intuition au travers

la radiesthésie est un outil merveilleux et directement utilisable, contrairement aux techniques comme la

méditation ou il faut d'abord apprendre pendant des mois à rester " calme " dans l'esprit. Par contre il

faudra aussi quelques mois pour interpréter " correctement " les infos reçues.

Comment ça fonctionne ?

L'Humain a de la chance d'avoir un cerveau capable de beaucoup plus que ce qu'on utilise à présent, et

comme le cerveau gère tous nos faits et gestes, par exemple les muscles et aussi l'intuition, quoi de plus

simple de combiner les deux ?

Donc, en tenant un pendule de la façon correcte dans les mains et en " apprenant " au cerveau à utiliser

nos muscles du bras de façon autonome (pas des mouvements délibérées), on fait le lien entre la fonction

d'intuition et les mouvements du pendule. Et puis cette fonction d'intuition (qui entend tout ce qu'on dit

Page 8


ou pense) va " entendre " notre question qu'on pense ou qu'on dit tout haut (pas nécessaire) et fera réagir

les muscles d'une certaine façon qui fera bouger le pendule et ce mouvement constituera une réponse.

Cette réponse peut être positive ou négative, agréable ou désagréable mais la réponse est toujours " juste

" dans le contexte de la question posée.

Tous les détails de fonctionnement et les explications, ainsi que des exemples peuvent être trouvées ici

dans un document didactique prévu à cet effet.

Si vous êtes intéressé, prenez bien le temps de vous familiariser avec cet outil, car quand vous aurez

obtenu des résultats intéressants, vous trouverez cela tellement génial et utile que vous ne pourrez

probablement plus vous en passer.

Il est clair que quand vous faites un bond en avant dans votre évolution, qu'il est très difficile de revenir

en arrière. (D'ailleurs pourquoi ?) Connaissez vous quelqu'un qui est intelligent, qui va chez le docteur et

qui demande de se faire enlever un morceau de cerveau pour être moins intelligent ?

La question qu'on se posera sera probablement : d'ou viennent les réponses ?

Dans le document où j'explique la radiesthésie en détail, je parle d'un " inconscient collectif ", mais de

quoi s'agit-il ?

Pour donner une réponse acceptable à cette question il faut de nouveau défier notre système de

croyances. Nous avons vu auparavant que " voire pour croire " ne mène à rien d'intéressant.

Considérez ceci :

Est-ce que vous voyez les ondes électromagnétiques ? Vous allez me dire que ceux qui ont la fréquence

adéquate et qui tombent dans le spectre de la lumière visible -> oui. Mais quel pourcentage représente la

lumière visible du spectre électromagnétique actuellement connu ?

Très très peu, et n'oubliez pas que ce qu'on voit n'est que le reflet des rayons électromagnétiques du

spectre visible sur les objets, les rayons même, on ne les voit même pas. Donc si on applique le système

de " voir pour croire " alors les ondes radio n'existent pas, les rayons X non plus.. comme aurait dit un

scientifique très intelligent d'il y a 250 ans. De même que l'eau sous forme gazeux, qui est l'humidité

dans l'air ne se voit pas, mais on peut le " sentir ", et une substance avec une forte odeur, on ne la voit

pas, mais on la " sent " car le corps humain a une fonction pour " percevoir " toutes sortes de choses

qu'on ne " voit " pas.

Alors est-il si difficile d'imaginer et d'accepter qu'il puisse exister des êtres vivants avec une intelligence

et une mémoire, mais qui ont une fréquence de vibration telle qu'elle ne reflète pas la lumière visible, et

que par conséquent on ne les " voit " pas et de par leur densité légère on ne les " sent " pas non plus (nez,

toucher) mais on peut les " capter " par une fonction inutilisée de notre cerveau. (L'intuition)

Imaginez plus loin : si ces êtres ou choses ont la technologie et les connaissances pour " modifier " leur

fréquence et pour entrer dans la gamme des fréquences de la lumière visible, et se mettre dans votre

champ de vision, alors votre système de croyances sera sollicité d'une manière forte : Vos cheveux se

dresseront sur votre tête, la peur vous paralysera peut-être, vous partirez en courant..bref, vous venez de

voir une apparition, un fantôme, un Ovni..

Alors faites vous partie de ces " fous " qui ont vu quelque chose d'impossible, ou avez vous simplement

vu un autre être vivant tout a fait normal (pas fréquemment), ou un phénomène pas " tellement " connu ?

Cet être voulait peut-être vous dire quelque chose d'important pour vous, mais vous êtes parti en

courant... (Zut, ça ne cadrait pas dans votre système de croyances)

Puis pour en finir avec les défis du système de croyances : Dieu, on ne le voit pas ... Existe-t-il ? Il y a

peut-être moyen de le " percevoir " ou de le " capter " à travers d'autres fonctions des Humains ? Nous

verrons cela par la suite.

Revenons à la question d'ou viennent les informations. Elles viennent de notre inconscient ou du moins à

Page 9


travers celui-ci. L'inconscient est une chose qui défie encore souvent les scientifiques et les croyances (le

système de ...). Prenez rien que les rêves, le sommeil paradoxal qui fait que notre cerveau est plus actif la

nuit durant le sommeil que la journée en faisant du travail intellectuel. (Et en plus on est reposé après le

sommeil !) Prenez aussi les " déjà vu ", les expériences de Rupert Sheldrake qui a analysé certaines "

impressions ".

(Mr. Sheldrake a analysé le fait suivant : vous marchez dans la rue avec beaucoup de monde, et vous

fixez votre regard dans la nuque d'une personne qui marche devant vous dans la même direction. Vous

fixez votre regard avec l'intention de vous intéresser à cette personne. Dans cette expérience, il y a une

probabilité de 90% que la personne se retourne. La personne a " senti " votre regard. Ceci aussi est une

fonction de l'inconscient comme tant d'autres.

En fait, comme déjà expliqué un peu dans le document de la radiesthésie, sur un certain plan inconscient

on est tous " un ". La séparation n'existe que dans le plan matériel, dans la soi disante " réalité " de tous

les jours. Donc, à la question d'où viennent les réponses, on peut déjà affirmer qu'à travers cet

inconscient, on peut consulter l'inconscient des autres, ce qui met à notre disposition " toutes " les

connaissances des autres. Et comme mentionné avant, peut-être existe-t-il des êtres intelligents " non

visibles " et peut-être leurs connaissances sont-elles consultables également.

Ce qui nous fait un réservoir énorme de connaissances consultables.

Oui mais.. me direz vous, si moi je suis en Europe, et que l'information que je cherche est dans

l'inconscient d'un type en Australie (qui par exemple a fait l'expérience que je cherche), il faudra un

certain temps avant que l'information me parvienne ?

La réponse est NON, car seul les transmissions " matérielles " (électricité, ondes électromagnétiques)

prennent du " temps ". De l'autre coté du matériel, les infos sont instantanées car non-matérielles.

Pour ceux qui s'intéressent (comme moi) aux nouvelles trouvailles scientifiques dans le domaine de la

mécanique quantique, on peut voir des expériences récentes qui ont montré des phénomènes de nonlocalité.

(Paradoxe Einstein-Podolsky-Rosen)

Des scientifiques ont observés des phénomènes avec des particules élémentaires qui réagissaient "

ensemble " et en même temps à une sollicitation, mais qui étaient éloignées de 20.000 km l'une de l'autre.

Ceci remet en question la notion d'espace temps et la vitesse de la lumière connue jusqu'à présent.

Mais comme pour les scientifiques du moyen âge pour lequel la terre était plate, ça peut encore changer,

donc pas de panique.

Les infos qui viennent du non-matériel sont non seulement instantanées, même si elles viennent d'une

autre galaxie, mais le temps n'existe carrément pas. De " l'autre coté " tout est dans le moment présent.

Conclusion :

L'intuition est donc quelque chose de très intéressant pour ajouter à nos connaissances et aptitudes, et

grâce à ce réservoir énorme d'infos qu'on a à notre disposition.

Et comme dit précédemment, les infos ne dépendent ni du temps ni de l'espace. Le plus dur dans

l'histoire sera d'interpréter correctement les infos reçues comme déjà mentionné dans le document

téléchargeable sur la radiesthésie, car notre système de croyances va filtrer (autosuggestion) les infos car

certaines sont " incroyables ". Donc il faut nécessairement un " système de croyances " adapté pour

pouvoir utiliser un maximum des infos reçues intuitivement.

Dans la troisième partie : " La réalité " on va voir qu'il faut nécessairement inclure certaines infos dans

nos croyances pour vraiment bénéficier d'un maximum d'intuition. Et plus qu'on est apte à comprendre

les infos, plus on en reçoit. (Plus on utilise les muscles, plus on devient fort.)

Page 10


Deuxième partie : Le pouvoir de la pensée

Certains vont dire : l'intuition OK je veux bien, mais que mes pensées aient un pouvoir, celui d'influencer

les choses autour de moi, c'est un peu tiré par les cheveux. Et pourtant...

En fait comment ça marche le pouvoir de la pensée ? Et comment se fait-il que les pensées ont un

pouvoir ? (..si elles en ont un)

La réponse est que les pensées des Humains ont toujours un pouvoir créateur, et par conséquent un effet

sur notre entourage et réalité. Que vous le vouliez ou non, ou que vous le croyiez ou non, c'est comme ça.

Bien sûr, la première question sera alors : Et comment se fait-il que je ne le vois pas ?

Et ici encore la réponse est simple : c'est que vous n'avez pas bien regardé, ou plutôt vous ne savez pas

comment regarder, ou encore que vous n'avez pas vu le lien entre les choses qui se passent autour de

vous et vos pensées. Ces choses vous les avez attribué au hasard, alors que le hasard n'est pas forcément

toujours le hasard.

D'ailleurs au sujet du hasard, voici un extrait d'un livre intéressant, dont on reparlera dans la troisième et

quatrième partie:

P.951 - §6 Les hommes ont une tendance naturelle à croire à ce qu'ils estiment préférable pour eux, à ce

qui représente leur intérêt immédiat ou lointain ; l'intérêt égoïste obscurcit largement la logique. Ce qui

différencie le mental du sauvage de celui de l'homme civilisé concerne plus le contenu que la nature, le

degré que la qualité.

P.951 - §7 Mais continuer à attribuer aux causes surnaturelles les choses difficiles à comprendre, n'est

rien moins qu'une manière paresseuse et commode d'éviter toutes les formes de travail intellectuel

pénible. La chance est simplement un terme forgé pour couvrir l'inexplicable dans n'importe quel âge de

l'existence humaine ; elle désigne les phénomènes dont les hommes sont incapables ou peu désireux de

pénétrer le sens. Le hasard est un mot signifiant que l'homme est trop ignorant ou trop indolent pour

déterminer les causes. Les hommes ne considèrent un évènement naturel comme un accident ou une

malchance que s'ils sont dépourvus de curiosité et d'imagination, que si leur race manque d'initiative et

d'esprit aventureux. L'exploration des phénomènes de la vie détruit tôt ou tard la croyance des hommes

au hasard, à la chance et aux prétendus accidents ; elle y substitue un univers de loi et d'ordre, où tous

les effets sont précédés par des causes définies. La peur de l'existence est ainsi remplacée par la joie de

vivre.

Maintenant si le mot " pouvoir " résonne en vous comme quand Harry Potter lance un sort, le pouvoir de

la pensée n'est pas de ce style là. (Pas d'effets spéciaux)

Dans ce cas ci c'est plutôt une suite d'événements qui peuvent vous mettre dans une autre situation de vie.

(Suite d'événements que généralement on attribue à la chance ou à la malchance).

Exemples :

ATTENTION : les exemples ci-après sont un peu " simplistes " car la pensée humaine est très

complexe, et en ce qui concerne votre vie, il y a encore d'autres éléments que la pensée créatrice qui

déterminent le cours de votre vie et les événements de la journée.

Page 11


Exemple 1 :

Vous êtes un peu négativiste et convaincu que la richesse n'est pas pour vous et vous affirmez souvent

que :

Vous n'avez pas de formation pour un job qui rapporte.

Vous n'arrivez jamais financièrement au bout du mois, ou alors par miracle.

Vous n'avez jamais de chance.(au loto)

Vous avez l'impression que tous ceux autour de vous sont là pour vous arnaquer.

Dans ce premier exemple, pour cette personne, le " hasard " fera en sorte

que : ce que cette personne pense, et confirme en l'exprimant souvent, se

manifestera dans sa vie. (La voiture qui tombe en panne, ou l'accident,

l'employé fiscal qui " se trompe " en sa défaveur, le patron qui la " vire ",

les enfants qui font de la " casse " et l'assurance familiale ne fonctionne

pas ou est inexistante.. etc.)

Alors la personne qui voit arriver tous ces événements fortifie encore cette

façon de faire en disant : Tu vois ! je le savais que cela m'arriverait. Et la

personne se replie dans le fonctionnement " caliméro " (c'est pas juste) ou

devient agressive ou dépressive. (Rébellion contre le système).

Exemple 2 :

Vous vous inquiétez fort pour votre santé, et étant un peu négatif, vous vous dites que la santé c'est la

chose la plus importante, mais chez vous ça ne réussit pas, alors vous pensez et affirmez souvent :

J'ai vraiment pas une bonne santé.

J'attrape tout ce qui passe.

Quel que soit la météo, il y a toujours quelque chose qui ne va pas : Froid : rhumes, grippes,

chaud : diarrhée, vent : otites, soleil : excéma, allergies...etc.

Certains médicaments que je prends ne fonctionnent pas.

J'ai peur du cancer.

Dans ce deuxième exemple, la personne va donc utiliser ses pensées

créatrices contre son corps physique qui va suivre " docilement " les

ordres. Les pensées de la personne vont donc avoir comme effet de

modifier des choses (diminution du système immunitaire, réactions

allergiques nouvelles. Et à propos : devinez d'où vient le fameux effet

placebo ?) pour que cette personne ait ce qu'elle veut et pense. Cette

personne aura donc une mauvaise santé. Et en plus le " hasard " fera

qu'elle ne trouvera pas de bon médecin..etc.

Alors cette personne qui voit sa santé diminuer, va encore fortifier cela

en disant : Je le savais ! tout ce qui existe c'est moi qui l'attrape. Cette

personne deviendra triste, déçue de la vie, agressive envers son

entourage (jaloux sur ceux qui ont de la " chance " et une bonne santé)

Je pourrais encore citer un tas d'exemples de ce style sur la pensée créatrice négative, car dans notre

société il y a beaucoup de ces phénomènes qui sont en fait des comportements du type " spirale vers le

bas " comme par exemple : Matérialisme pur, égoïsme, individualisme..etc

Et pour vous faire bondir un peu :

La fonction de pensée créatrice ne fonctionne pas uniquement individuellement, mais aussi

collectivement. Et de plus, si une collectivité " pense " d'une certaine façon, disons dans une même "

direction " le pouvoir créatif ne sera pas multiplié par le nombre de personnes mais sera plutôt du style

exponentiel ou logarithmique.

Page 12


Alors est-il possible que des millions de personnes habilement manipulées par les dirigeants à travers les

médias, puissent faire en sorte que la société, qu'elle soit démocratique, communiste ou dictatorial, soit

une catastrophe ? La réponse est OUI !

Si la plus grande partie de la population terrestre est dans le " désarroi ", ce n'est pas à cause des

dirigeants malhonnêtes, corrompus et manipulateurs, mais c'est à cause de " nous ", car nous nous

sommes laissés avoir par les manipulateurs, et nous nous sommes " endormis " devant notre télé. (De

toutes les façons)

Au début de la deuxième guerre mondiale, quand Einstein était encore en Allemagne avec des collègues

scientifiques, une escadrille de l'armée Allemande passait dans la rue et son collègue lui disait : " Je

n'aime pas le bruit des bottes, ça m'a l'air dangereux ", et Einstein répliqua : " Oui mais le bruit des

pantoufles est encore beaucoup plus dangereux "

Ou encore cette affirmation d'un politicien Américain : " Tout ce qui est nécessaire pour que des

dirigeants malhonnêtes viennent au pouvoir est que les bonnes personnes ne font rien ". Et ce rien faire

ou ce laisser faire est aussi bien valable à petit niveau (famille, entreprise) ou à haut niveau (pays,

monde).

Bon, revenons à la pensée créatrice ou au pouvoir de la pensée.

Vous allez me dire : oui d'accord, je vois bien des phénomènes qui se passent autour de moi, ou dans le

monde en général, mais qu'est-ce qui me prouve que c'est lié avec ce pouvoir de la pensée ?

Alors ici comme avec l'intuition, même la meilleure preuve venant du meilleur scientifique ne sert à rien

si vous ne voulez pas l'admettre. (Changer votre système de croyances)

La seule " bonne " façon de vous y mettre (expérimenter) et de la prouver pour vous-même, en faisant

des tentatives d'utilisation de votre " pouvoir de pensée ".

Alors comment faire ?

Exercice 1 : La place de parking.

Pour tous ceux qui habitent dans un pays industrialisé et riche, où il y a au moins une voiture par ménage,

il est évident que si on veut aller quelque part où habite beaucoup de monde comme par exemple en ville,

il devient parfois problématique de " garer " sa voiture près de l'endroit où on désire se rendre. Et parfois

c'est quasiment impossible.

Impossible ? Nous allons voir cela.

Alors, à partir de maintenant, quand vous allez quelque part où vous savez qu'il est très difficile de se

garer faites ceci :

Dans votre tête, ou même tout haut, affirmez ceci :

" Je réserve une place de parking à l'endroit où je vais, et à l'instant où j'arriverai. Merci. " (Si vous

le faites tout haut, il faut voir si votre entourage le supportera, et qu'ils ne vous prennent pas pour un "

fou ")

Et puis vous oubliez ce parking et quand vous arriverez sur place, combien on parie

qu'une belle grande place de parking vous attend près de l'endroit ou vous devez aller,

ou que justement " par hasard " quelqu'un partira (quittera sa place) au moment ou

vous arrivez. Bien sûr, si vous ne faites cet exercice qu'une seule fois, vous pourrez

dire que vous avez eu de la " chance ", donc je vous suggère de répéter cela plusieurs

fois afin d'éliminer ce fait du soi disant " hasard ", et peut-être après un vingtaine ou

trentaine de fois vous allez dire : Eh bien dis donc, si j'avais su cela avant..

Il est bien sûr possible qu'un certain petit pourcentage des tentatives soient ratées, mais

les raisons pour cela deviendront claires lors des explications des lois qui régissent le

pouvoir de la pensée créative (Eh oui, on ne peut pas faire n'importe quoi non plus),

mais retenez déjà que les créations positives auront beaucoup plus de chance que les

créations négatives.

Page 13


Comment ça fonctionne ce truc ? Et pourquoi ce " merci " à la fin ? Merci à qui ?

Pour donner une réponse adéquate à cette question, il faut évidemment de nouveau défier le système de

croyances, et accepter, comme traité déjà un peu avant, que la réalité de tous les jours n'est pas la seule

réalité, et qu'il y a une autre réalité invisible et " inconsciente ".

En demandant donc une place de parking, cet " inconscient " sait bien qu'on s'adresse à lui, (d'ailleurs, si

c'est la première fois de votre vie, il va sauter au plafond) et lui va " influencer " les autres " inconscients

" des autres automobilistes qui vont " prendre par hasard une décision " ou qui vont rencontrer un

obstacle (ou inversement), qui aura pour effet de créer un " vide " à l'endroit (parking) voulu, et au

moment où vous arrivez.(avec un timing hors du commun).

N'est ce pas merveilleux de savoir que quelque chose ou quelqu'un s'occupe de vous, pour vous rendre la

vie plus agréable sur simple demande ?

Et ce " merci " à la fin est simplement pour montrer votre gratitude envers ce quelqu'un ou chose qui

vous assiste. Rappelez-vous du professeur dans la section sur l'intuition: lui demander 10 fois la même

question ne lui faisait pas tellement plaisir, mais par contre lui dire merci lui donnera sûrement envie de

vous aider encore mieux les prochaines fois. (Comment réagissez-vous quand on vous dit merci ?)

Maintenant vous pouvez dire : Oui mais, qu'est ce qui se passe quand tout le monde demandera une place

de parking ? Ce machin - professeur ne saurait pas réserver une place car il y en a pas assez ? (trop de

voitures) Il y a plusieurs réponses à cela :

1. Vous serez étonné comment il s'y prend, et ne sous-estimez pas Sa puissance (voir exercice 2)

2. Souvent notre imagination est insuffisante pour imaginer la complexité de l'opération mis en

œuvre pour libérer cette place de parking, mais ce n'est pas utile de vous en occuper.

3. Comme l'espace-temps n'existe pas dans ce domaine, s'il est prévu qu'un jour tout le monde

demande une place de parking à un endroit donné, le " hasard " aura fait qu'un grand parking aura

été construit permettant à tout le monde de se garer au moment voulu. (Rien n'est impossible)

Pour conclure ce premier exercice, sachez qu'il vaut mieux ne pas se demander " comment " cette place

se fabrique, mais simplement l'accepter avec gratitude. (Je sais, c'est difficile) Et surtout, il est important

d'utiliser cette fonction humaine qu'est le pouvoir créatif de la pensée pour améliorer votre vie.

Maintenant, attention à votre système de croyances :voici le deuxième exercice :

Exercice 2 : La météo.

Dans cet exercice, on va faire en sorte que monsieur ou madame météo attrape des cheveux gris, car on

va " créer " des situations qui n'iront pas dans leur modèle mathématique de la météo qui tourne sur leur

super ordinateur/calculateur.

Pour cet exercice-ci, quand on s'y met à plusieurs, le résultat est meilleur et plus "

flagrant " que tout seul, mais cela marche parfaitement tout seul aussi. Imaginez :

Vous avez prévu un barbeque avec des amis, mais ils annoncent une météo

mauvaise, et comme il fait déjà mauvais depuis quelque jours, il y a une grande

chance pour que vous disiez : Zut, pour le BBQ ce sera probablement raté, ou il

faudra carrément l'annuler.

Ne serait-il pas meilleur que la météo s'adapte à votre BBQ ? Bien sûr que si.

Alors tout seul ou à plusieurs, affirmez ceci :

" Je désire que la météo soit la meilleure possible à l'endroit et au moment de mon barbeque, et ceci

pour le plus grand bien de tous ceux concernés. Merci. "

Page 14


Alors là, réserver une place de parking, à la limite, mais moi modifier la météo, ça jamais..je n'y crois pas

! Vous avez déjà essayé ?

Probablement pas car votre système de croyances ne le permet pas, et par conséquent vous ne vous êtes

même pas posé la question.

Pourtant longtemps avant votre naissance, des civilisations ont déjà utilisé ce principe. (Indiens

d'Amérique : Danse de la pluie, les magiciens en Afrique..)

Vous allez me dire aussi : Mais il faut une puissance phénoménale comme plusieurs bombes atomiques

pour modifier la météo, comme par exemple modifier la trajectoire d'un anticyclone ou d'en créer un !

Ben oui, et alors ? Dans l'exercice précédent, j'ai dit de ne pas sous-estimer la puissance de cette " énergie

" créatrice de vos pensées. C'est avec cet exercice ci que vous allez vous en rendre compte. (Si vous osez

le faire évidemment..)

Maintenant, que veut dire ce " pour le plus grand bien de tous ceux concernés

" ? Comme déjà mentionné auparavant, ce pouvoir de la pensée obéit à certaines

lois, et par conséquent on ne peut pas faire n'importe quoi. Surtout sous un

aspect négatif, comme par exemple utiliser cet exercice pour créer du " mauvais

temps " à un endroit ou il y a déjà des inondations, rien que pour " ennuyer " les

gens. Ceci ne fonctionnera pas et en plus cette énergie lancé à cette fin risque de

se retourner contre vous. Pour une explication en détail de ces lois derrière cette

énergie créatrice, vous pouvez visualiser ou télécharger ici un document sur les

lois universelles.

Donc ce " plus grand bien de tous ceux concernés " aide à fortifier l'énergie en

action, car en voulant faire du bien aux autres, vous en faites à vous même.

Mais maintenant vous pouvez dire : Oui mais, si je fabrique du beau temps pour moi et mes copains,

quelqu'un d'autre va peut-être attraper la pluie ?

Il y a de nouveau plusieurs réponses :

1. Ce n'est pas nécessaire que quelqu'un d'autre attrape du mauvais temps, il peut faire bon partout.

2. Si quelqu'un ou une certaine région attrape du mauvais temps après votre demande, qui vous dit

qu'ils n'auraient pas eu ce mauvais temps quand-même ? Ou que ce mauvais temps est justement

bien pour eux ? (même si ils râlent)

3. Votre imagination et vos connaissances ne permettent peut-être pas de voir correctement ce qui

est bien pour eux.

En tout cas si vous faites cet exercice plusieurs fois (comme moi) et que vous voyez que ça marche, vous

allez arrêter de soupirer au moment qu'il fait mauvais, en disant que " on n'y peut rien, c'est comme ça ".

Conclusion :

En ayant fait les exercices décrits ci-dessus avec succès vous allez probablement vous dire :

Mince alors, mes pensées influencent vraiment mon entourage, donc j'ai intérêt à appliquer une certaine "

hygiène " à mes pensées, car plus " laides " qu'elles sont, plus " laide " que sera mon entourage.

Alors un conseil : Si vous êtes convaincu de votre " influence " autour de vous, utilisez votre pouvoir le

mieux possible, utilisez votre imagination pour trouver d'autres applications que la place de parking et la

météo, et je peux vous affirmer avec certitude que si tout le monde se met à faire cela, la planète terre

serait un endroit magnifique à vivre.

Car maintenant, seul une petite minorité savent cela et l'utilisent à leur

avantage, et dans un sens négatif pour le peuple. Et ils feront tout pour que

vous ne découvrirez pas ce trésor en vous, car alors ils perdraient leurs

avantages.(Argent, pouvoir) Et si je dis qu'ils feraient tout, c'est vraiment tout,

allant de la manipulation des médias, (l'intuition et le pouvoir de la pensée :

C'est de la foutaise tout ça) de l'éducation, (apprendre à obéir aux pouvoirs en

place) et des religions, (Suivez les règles, sinon Dieu sera fâché et vous serez

puni..) jusqu'à la création de sectes dans lequel ils expliquent " un peu " les

Page 15


vérités expliqués ici, mais vous ne pouvez pas les utiliser sans l'accord du "

Leader " de la secte, mais ils vous promettent des récompenses formidables si

vous suivez les indications. (Mais plus tard..et peut-être jamais).

Et ça fait des milliers d'années que ça dure, donc je suggère qu'il est temps de " changer un peu tout ça".

Et maintenant accrochez vous car la troisième partie traite "la réalité". Donc on va solliciter le "système

de croyances" à fond en s'intéressant aux croyances mêmes (religions) et la réalité. (D'ailleurs, qu'est ce

qui est réel ?)

Page 16


Troisième partie : La réalité.

Nous avons vu que nous vivons dans un monde ou la croyance est d'une importance capitale car la

plupart des réactions et interactions humaines sont basées sur leurs systèmes de croyances .

Nous avons également vu qu'on peut solliciter ce système de croyances pour l'améliorer et le mettre au

point pour mieux vivre ensemble et pour éviter des disputes, querelles, révolutions, guerres.

Ici on peut déjà dire que la " réalité " de tout les jours n'est pas l'unique réalité, et que la réalité totale

(tout ce qui existe) est beaucoup plus vaste que celle qu'on a l'habitude de vivre.

C'est bien cela que quasi toutes les religions ont voulu faire comprendre (maladroitement) aux hommes.

Maintenant voyons le rapport entre les chapitres d'avant (intuition et pouvoir de la pensée) et les

croyances même qui sont les religions :

Je vais tout de suite rassurer tout le monde en disant que,

quelle que soit votre religion, sachez que la base de toutes les

religions est une bonne intention de quelqu'un (prophète /

apôtre) qui a reçu un message à travers son intuition ou d'une

autre façon non conventionnelle et qui a trouvé cela tellement

génial qu'il l'a écrit dans un livre qu'on appèle maintenant les "

saintes écritures ", que ce soit maintenant le prophète / apôtre

qui a pris l'initiative d'écrire le livre, ou que ce soit son

intuition qui lui a " dit " d'écrire le livre.

Le seul " hic " dans l'histoire humaine, qui a débouché sur des

guerres interminables est l'interprétation de ces écritures

ou messages de ces prophètes / apôtres. Déjà, un message reçu

par intuition, ou comme disent les religions : des informations

reçus de Dieu directement, celui qui les reçoit est un humain !

Un humain avec une intelligence, une culture, un " système de

croyances ", et un langage (quel qu'il soit) avec ses limites. (la

limite des mots..)

Donc comme dit auparavant dans le chapitre de l'intuition, quelle que soit les infos reçus, ils seront

toujours filtrés et déformés par la personne qui les reçoit. Ajoutez à cela quelques traductions et copies

faites tout au long de centaines d'années et vous pouvez facilement comprendre que les écritures saintes

doivent êtres lus et appliquées avec " prudence ".

Connaissez vous le jeu ou il y a 10 personnes assises sur des chaises en cercle, et que le premier raconte

une histoire au deuxième dans son oreille, et puis le deuxième le transmet au troisième et ainsi de suite

jusqu'au neuvième qui le raconte de nouveau au premier ?

Cette première personne va probablement dire que c'est pas du tout cette histoire qu'il a raconté. Alors

imaginez le même principe avec une histoire très longue et complexe, étalé sur des centaines d'années,

avec des traductions par des gens de cultures et de races différentes. Inutile de dire que le message sera

quelque peu dénaturé.

Maintenant que je vous ai rassuré que l'intention derrière les religions était pour le plus grand bien de

tous (l'humanité entière), comment faire pour ne plus tomber dans ce piège de l'interprétation erroné avec

tout les conséquences que cela comporte ?

C'est tout simplement de vous faire une idée personnelle en utilisant votre intuition pour mettre au

point vos croyances. (Ceci est aussi valable pour les athéistes, car si vous croyez uniquement à l'argent,

cet argent aussi était à la base une chose bien intentionné (remplacer le troc par exemple) mais il a aussi

Page 17


été dénaturé par quelques individus qui ont interprété le système dans le sens de " tout pour moi et rien

pour les autres " ce qui fait également foirer le système. (et comme conséquence des guerres

interminables..))

Pour ceux qui se sont exercés avec l'intuition et le pouvoir de la pensée (au moins quelques mois..) ont

probablement remarqué qu'il y avait ces lois universelles qui étaient d'application et que, en parlant avec

d'autres personnes connaissant le domaine, que les infos et conseils pour chaque un étaient " similaires ".

(Qui vont dans le même sens, mais ce ne sont pas nécessairement les même faits pour tout le monde)

Alors on peut voir que toutes ces infos viennent d'Une et même Source, et que ces infos intuitives sont

adaptées et adéquats pour la personne qui les reçoit, et cela résulte en un bien-être collectif, même si cela

n'est pas visible ou déductible à échelle individuelle.

C'est un peu comme si plein de gens reçoivent un " morceau " de partition de musique, qui pour certains

sonne bien, mais pour d'autres a l'air bête et simpliste, mais quand tout ces gens viennent ensemble et "

jouent " leur morceau, il en résulte une des plus belles symphonies. Et que aucune de ces personnes ne

pouvait voir individuellement le résultat de l'ensemble de ces morceaux de musique qui venaient du

même compositeur qui lui avait une vue claire sur l'ensemble.

Alors chaque individu dira : je ne savais pas que cela donnerai si bien, j'avais l'impression que " mon

morceau " était bête et incomplet. (Exemple celui qui reçoit la partition du triangle dans un orchestre

symphonique, ça a l'ai de pas grand chose, mais sans lui il n'y aurait pas ce petit " plus " ou cette touche

finale.)

Et pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué, cette " Source " est la même depuis longtemps, (très très

longtemps, disons éternellement longtemps) donc les informations des prophètes / apôtres vient de la

même Source que votre intuition, et par conséquent il est parfaitement adéquat de demander des "

explications " à votre intuition au sujet des religions, quel qu'elles soient.

Important : Mais évitez de commettre l'erreur fatale de vouloir imposer votre explication aux autres

sous peine de refaire les erreurs du passé. Commencez toujours la discussion avec " Moi je... " et non pas

" Tu devrais.. " car des discussions ou toutes les phrases commencent par tu, ça fait tu, tu, tu et Jacques

Salomé appelle cela une relation " Klaxon ".

La religion individuelle.

En fait, après l'introduction ci-dessus, on aura compris qu'une religion doit être personnelle et non pas

collective. Toute tentative de collectivisation de la religion ouvre la porte à une acceptation ou refus

d'une autre collectivité et on est de nouveau parti pour la dispute..

(ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas se rassembler en groupe pour parler des similitudes et

différences de nos religions dans le respect de chacun)

Alors que quand on utilise simplement notre intuition pour clarifier les choses individuellement, tout en

sachant qu'on utilise tous la même Source,

alors on accepte que quelqu'un d'autre a une autre idée(La

tolérance). Et puisque cela vient de la même Source, c'est sûrement pour un bon but.

Page 18


D'ailleurs, écouter son intuition, l'accepter et l'exécuter dans notre vie

quotidienne, n'est ni plus ni moins ce qui est décrit dans les grandes

religions comme étant " faire la volonté du Père ou de Dieu ". Mais les

disciples de ces grandes religions, qui ont compris l'importance de

faire cette " volonté du Père / Dieu ", ne sachant pas très bien comment

la faire, se basent alors exclusivement sur le texte sacré lui même, ou

sur les dires de la hiérarchie de cette religion organisé, ce qui est très

dangereux car cela ouvre les portes la porte aux manipulations. (Sauf

si toutes les hiérarchies religieuses sont des experts en intuition ou

autres techniques similaires, et sont la uniquement pour le plus grand

bien de tous, et pour guider l'humanité vers la paix et le bien-être !

Malheureusement, je constate que ce n'est pas le cas)

Maintenant certaines personnes religieuses vont me dire :

Oui mais, si tout le monde appliquerait les textes sacrés de ma religion dans sa vie, il n'y aurait plus de

problèmes sur terre !

La réponse est : C'est pas sûr.. Et cela a cause de trois choses :

1. Comme mentionné avant, les textes on probablement étés manipulés et/ou modifiés sur le temps

qu'ils existent. (Il y en a qui sont plus manipulés que d'autres) Et dans certains textes on trouve

carrément une non tolérance envers d'autres textes, ou ils sont classés comme inférieurs. (Et

commencer a classer en inférieur / supérieur ou manquer de tolérance va créer des problèmes)

2. Dans tout les textes sacrés il y a des restrictions. D'accord, ces restrictions ont étés mis là pour un

bon but et pour éviter que les humains ne sombrent dans un chaos ou une anarchie. Mais ces

restrictions ne conviennent pas à tout le monde, et par conséquent certains se rebelleront. Il vaut

beaucoup mieux connaître les lois universelles et en tenir compte ou pas. Et si on en tient pas

compte, on sais à quoi s'attendre tôt ou tard, mais au moins c'est notre décision. (Et non pas celle

d'un leader religieux)

3. En appliquant les textes sacrés de votre religion d'une façon dogmatique, les gens vont avoir une

impression d'être coincé dans un système et /ou se sentir obligé de faire des choses, alors une peur

s'installe chez certains de ne pas avoir bien suivi les règles, ce qui ouvre de nouveau la porte aux

manipulations de ceux qui se donnent le droit de vous juger (hiérarchie religieuse) si vous vous

êtes bien conduits.

En résumé : C'est pour cela qu'il est d'une importance capitale d'avoir une connexion directe avec

votre intuition, (de quelque manière que ce soit : par radiesthésie, méditation, rebirth, cartomancie,

astrologie et autres..) ou avec Dieu si vous préférez, pour vivre d'une façon rassurée et indépendante.

Il est clair que devenir " autonome " n'est pas pour faire plaisir à la hiérarchie religieuse, et surtout pour

ceux qui sont pas " droit dans leurs bottes " et qui sont simplement la pour l'argent et le pouvoir. Mais

cela est leur problème, et rien ne les empêche de devenir autonome aussi, et de " jouer " avec dans la

grande symphonie de la vie, et d'ailleurs, avec les moyens et positions qu'ils occupent actuellement, ça

ferait un " bien fou " à l'humanité toute entière.

Littérature, liens et discernement !

Maintenant si vous vous dites : Chouette ! je vais mettre au point ma connexion / intuition personnelle et

je n'aurai plus besoin de rien d'autre, je demanderai tout à mon intuition.

Là, je peux vous dire que vous allez effectivement évoluer dans le bon sens, mais lentement. Il y a une

bonne raison de se tourner aussi vers les autres ou les ouvrages des autres.

Voyez plutôt les deux cas suivants :

Page 19


1) Uniquement l'intuition :

Admettons que vous travaillez par radiesthésie ; vous pouvez poser toutes les questions qui vous

viennent en tête, et vous aurez une réponse par Oui ou Non, ou encore un pourcentage. Mais le problème

est : est-ce que vous pouvez poser de questions sur quelque chose que vous ne connaissez pas ?

Il est clair que non, donc les réponses seront probablement justes, mais il manquera des questions.. Cela

implique donc un risque de tourner en rond dans l'éventail de vos connaissances actuelles, car il n'y a pas

d'augmentation de vos connaissances ou très peu. (à part le fait d'apprendre à vous servir de votre

intuition)

2) Uniquement littérature ou interaction avec d'autres

C'est évidemment le cas le plus répandu sur notre planète, on peut parler avec

d'autres, on peut lire un tas de livres pour savoir les idées des autres, et on peut

raisonner logiquement et intellectuellement sur ces informations, et se former une

opinion personnelle. Mais qui dit juste ? Quel est le livre, ouvrage ou personnage

qui correspond le mieux à la réalité ? (Ou disons à votre réalité)

La philosophie nous permet de réfléchir profondément sur certaines choses de la

vie, la théologie permet d'analyser et de mettre au point une vision de Dieu. Et

malgré le fait que certains de ces disciplines comme la pensée philosophique ou

autre se rapprochent très fort de la réalité, ce n'est encore toujours que " tourner

en rond " d'une façon intellectuelle, car il n'y a pas de " contact " avec la réalité

(réalité totale, spirituelle) à travers l'intuition, donc pas de mise au point possible.

(Comme si vous viviez dans le noir toute votre vie, et que vous essayez de savoir

ce qu'est la lumière en discutant avec d'autres qui connaissent que le noir aussi)

Vu ces deux cas, il n'y a qu'un seul bon moyen d'évoluer et d'augmenter ses connaissances d'une façon

correcte et c'est de combiner les deux.

La combinaison de ces deux cas donne :

1. Demander à son intuition quel serait un livre ou autre chose (film, documentaire..) adéquat pour

soi à lire (ou regarder) maintenant.

2. Pendant la lecture de ce livre (film, documentaire..) utiliser votre intuition pour discerner ce qui

est intéressant de retenir, et ce qui ne l'est pas. (éliminer le " filtre " des autres)

3. Pendant ou après la lecture (vision) de ce livre (film, documentaire..), poser les questions

nécessaires à l'intuition des choses qui ne sont pas " claires " pour vous, par rapport à cette

nouvelle connaissance. (Eliminer les contradictions, comparer avec d'autres connaissances)

En faisant de la sorte, vos connaissances qui seront adéquates et adaptées à vous, augmenteront de façon

considérable. Si en plus vous appliquez ces nouvelles connaissances (si possible) dans votre vie

quotidienne, vous ferez partie des êtres humains réveilles et en pleine évolution. (Ou comme disent les

religions : qui font la volonté de Dieu / du Père)

Page 20


La réalité négative :

Eh oui, malheureusement dans la réalité plus vaste décrite jusqu'à présent, il y a des éléments négatifs.

Jusqu'ici tout semblait un peu comme " tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil " mais ce

n'est pas comme ça.

Pourquoi parler de choses négatives alors qu'il y en a déjà tant dans ce monde ? Justement pour éviter de

se diriger sur le chemin de l'évolution et de se faire attraper naïvement dans un mouvement sectaire (et

par conséquent perdre du temps) ou autre, il vaut mieux connaître certains pièges à l'avance. Un homme

averti en vaut 30.

Comme déjà mentionné dans le document des lois universelles , les humains possèdent tous un " libre

arbitre ", ce qui veut dire en gros que l'on peut faire ce que l'on veut. Evidemment, dans la réalité

(restreinte) matérielle de tout les jours il y a ce qu'on appelle une " justice " qui fait que si on cambriole

ou tue quelqu'un (sauf pendant un événement de commun accord comme une guerre) on est " puni " par

d'autres collègues humains qui ont fabriqué des lois qu'on ne peut pas enfreindre. Ce libre arbitre existe

aussi dans la réalité plus vaste qui inclut l'intuition et le pouvoir de la pensée, sauf que là il n'y a pas de "

police " pour punir ceux qui font des " conneries ".

Donc, si des humains qui sont au courant de ces qualités humaines et désirent les employer à mauvais

escient, personne n'est la pour les arrêter, sauf que tôt ou tard ils supporteront les conséquences de leurs

actions.

(Petite parenthèse : C'est la que beaucoup de religions se trompent en disant que si une population ou

un groupe de personne font ceci ou cela, ils seront " punis " par Dieu. Mais Dieu ne punira pas car il a

justement donné le libre arbitre aux humains pour qu'on puisse faire ce que l'on veut , et en tirer les

leçons. Car si Dieu nous empêchait de faire quoi que ce soit, on pourrait le traiter de dictateur. Ce Dieu

a donc tout simplement mis en place la loi de l'attraction, qui fait que tout ce qu'on fait subir à un autre

contre sa volonté, tôt ou tard on le subit aussi car autrement le monde spirituel ne serait pas juste. Ce

dernier principe est mieux que d'interdire carrément certaines choses car alors on ne saurait jamais les

expérimenter. C'est pour cela que quelqu'un a dit il y a 2000 ans : ne fais pas aux autres ce que vous ne

voulez pas qu'on vous fasse. Fin de parenthèse.)

Maintenant vous pouvez vous demander : Qui connaît ces techniques d'intuition et de pouvoir de la

pensée, et veut les utiliser de façon négative. La réponse est simple : ceux qui sont assoiffés de pouvoir et

d'argent. C'est en général des gens capables et intelligents qui laissent leur ego dominer leur personnalité,

et en arrivant au sommet de la hiérarchie matérialiste, (gouvernements) la tentation est grande de

soumettre les " petits moutons " du peuple et de profiter d'eux, alors que normalement les dirigeants d'une

société sont la par et pour le peuple et en tenant compte de la réalité plus vaste décrite dans ces chapitres.

Ce qu'on constate actuellement est juste l'inverse.

Ici je dois introduire un élément beaucoup utilisé par les personnages négatifs, c'est la PEUR.

Allons en Afrique pour l'occasion. Comment cela se fait que certains magiciens voodoo font réellement

des dégâts ?

C'est simplement l'interaction suivante : le magicien voodoo utilise le pouvoir

de la pensée mais de façon négative, il fortifie ces actions en utilisant des

objets et rituels (fétichisme). Mais ce qu'il a surtout besoin c'est que le sujet de

son action négative (la victime) a peur. Cette énergie de peur peut encore être

fortifié par les autres villageois qui ont peur du magicien aussi, alors la peur de

la victime fait qu'il s'ouvre aux influences du pouvoir de la pensée du

magicien. (car ils ont tout les deux le libre arbitre)

La magie opère donc parce que l'un envoie des pensées très négatives

(accompagnées et fortifiés avec rituels) et l'autre " s'ouvre " à ces influences à

cause de sa peur, qui lui dit que le magicien est connu et qu'il est bien capable

de lui faire du mal, et accepte donc cela comme une possibilité, voir une

Page 21


probabilité. L'élément clé dans l'histoire précédente c'est la peur.

Si vous avez bien lu les chapitres précédents de ce site, et mis les connaissances en application, vous

pouvez maintenant aller en Afrique et dire au magicien voodoo : " Vous pouvez danser sur votre tête,

mais tes trucs ne marchent pas sur moi ". Et vous pouvez même rajouter que vous fonctionnez comme un

miroir pour toutes les énergies négatives envoyés vers vous. (Il risque donc de se faire mal lui même)

Ceci est une illustration d'utilisation de votre pouvoir de la pensée pour contrecarrer le pouvoir de la

pensée du magicien.

Maintenant la première question sera : Oui mais, si le pouvoir du magicien est plus fort que le mien ? (et

la peur risque de revenir avec des conséquences...)

Réponse :

Les énergies créatrices des pensées positives (qui font du bien aux autres) sont appuyés par le monde

spirituel et sont +/- 30 fois plus puissantes que les mêmes énergies dans le sens négatif.(qui font du mal

aux autres) Les énergies négatives ne sont pas appuyés par le monde spirituel. Donc il faut déjà une

trentaine de magiciens voodoo pour vous contrecarrer, et il en faut plus pour vous faire du mal quandmême.

Et comme décrit dans le document des lois universelles, plus que vous respecterez et appliquerez ces lois,

plus que vous serez considéré comme " personne de confiance " par le monde spirituel et vos pensées

positives seront appuyés plus, et vous ne serez plus à 30 fois, mais à 100, 500 ou 1000 fois plus fort que

les mêmes énergies négatives.

La PEUR est donc l'ennemi public numéro 1, car quand la peur s'installe chez quelqu'un, il s'ouvre à des

manipulations d'autres gens qui vous disent qu'ils ont des trucs pour vous " rassurer " et vous " protéger ".

(En général moyennant payement)

Vous voulez des exemples :

Peur des terroristes : guerre contre le terrorisme et mise en place système de surveillance.

Peurs des accidents / maladies : assurances de toutes sortes

Peur de perdre votre travail : augmentation de la productivité, compétitivité, diminution des

salaires

Peur d'être puni par Dieu : Contributions monétaires aux instances et hiérarchies religieuses

Peur de la guerre : Mise sur pied d'une armée pour se défendre (financé avec taxes)

Peur de la mort : techniques et médicaments pour " rallonger " la vie.

A voir ces exemples ci-dessus, on peut facilement voir que les médias du monde entier et surtout des

pays occidentaux font tout leur possible pour vous faire peur (croyant peut-être bien faire) avec comme

élément remarquable par exemple le 11 septembre 2001.

Cet événement a au moins permis de déclencher une guerre, et mis sur pied un vaste système de

surveillance contre les " terroristes " sans que la population rouspète de trop.

(Eh Oui ! il faut bien installer des caméras partout (dans votre maison, magasins, rues..)et obliger la

population d'avoir une carte a puces (de préférence avec GPS incorporé) car on ne sait jamais que

quelqu'un perdrait la tête et deviendrait terroriste, alors la police se fera un plaisir de l'attraper très vite et

vous serez protégé..à moins que la police à fait une erreur de jugement..ou que des nouvelles lois pas

claires du tout sont crées (constitution européenne article de onnouscachetout.com ) pour définir ce que

c'est un terroriste et que sans le savoir vous " tombez " dans les critères.

Page 22


Pour revenir sur qui utilise les techniques d'intuition et de pouvoir de la pensée à des fins négatives, on

peut remarquer clairement qu'un groupe de personnes quelque part, qui utilisent la peur et les

manipulations, le font parce qu'ils ont des avantages à le faire. (plus de pouvoir / argent)

Il est donc aussi facile à comprendre que ce groupe aura " investi " dans une sorte d'intuition négative

(techniques de brouillage) pour influencer ou perturber l'intuition naturelle des gens.

En clair : si vous vous ne protégez pas en utilisant votre intuition, il se peut que vous avez des réponses

erronées qui vont vous guider vers encore plus de malheur, et de cette façon vous pourriez décider que

tout ceci est réellement de la " foutaise " ou que ça relève du " hasard " et le but des manipulateurs est

atteint. (En effet, ce n'est pas si simple que ça que d'utiliser ces nouveaux pouvoirs correctement)

Alors comment faire pour éviter tout ce négatif ?

C'est simplement en utilisant votre pouvoir créatif de la pensée (encore une fois) en affirmant le phrase

suivante :

" A partir de maintenant et pour toujours, j'accepte uniquement les informations et/ou conseils intuitives

qui sont destinées au plus grand bien de tous. Merci "

Après avoir fait cela, tout les " brouillages " destinées a installer le doute et le chaos seront éliminés, et

votre intuition sera pure et claire.

Vous pouvez maintenant poser la question :

Oui mais, est-ce que les " manipulateurs " n'ont pas de technique pour " brouiller " mon pouvoir de la

pensée ?

Réponse : On ne peut pas brouiller le pouvoir créatif, c'est impossible du fait de sa nature. (voir le film

« What the bleep do we know » )Les seuls brouillages dont ils disposent sont d'empêcher que vous

connaissez son existence, et ils sont déjà largement expliqués auparavant : la peur et la désinformation.

Il suffit simplement (c'est plus facilement dit que fait) d'éliminer vos peurs en cherchant la vérité avec

votre discernement intuitif, et vous commencerez à penser automatiquement de façon positive, et votre

pouvoir créatif de la pensée sera d'office utilisée pour le plus grand bien de tous. (Et par conséquent en

opposition directe avec ce que veulent les manipulateurs.)

Voilà donc pour ce petit passage négatif mais très très important. Vous voilà maintenant armés pour

affronter la vie d'une façon totalement différente, et beaucoup plus positive. Les tracasseries quotidiennes

s'estomperont tout seul, et seront remplacés par la joie de vivre.

Si vous êtes intéressé et vous vous demandez par ou commencer, demandez à votre intuition. Mais pour

vous aider et vous donner une idée par quelle littérature moi-même je suis passé, voici les ouvrages les

plus marquants et dans l'ordre chronologique :

1. Conversations avec Dieu

2. Manuel du nouveau paradigme (téléchargeable ici : Tome 1, Tome 2, Tome 3)

3. Le livre d'Urantia

et aussi :

Le chaos et l'harmonie - Trinh Xan Thuan La chamane blanche - Olga Kharitidi, La prophétie des Andes

- James Redfield, Les dernières heures du soleil ancestral - Thom Hartmann, L'histoire naturelle du

surnaturel - Lyall Watson.

Quelques sites :

www.urantia.org

www.cwg.org

Page 23


Introduction :

Quatrième partie : Expert en création.

Si vous êtes sur le chemin de l'évolution spirituelle, il y a parfois des questions qui se posent du style :

Oui, je suis d'accord que les humains ont un pouvoir créatif, et moi aussi j'ai mon pouvoir créatif, mais

quand je l'utilise parfois ça ne marche pas. Et les raisons ne sont pas très claires. Je vois bien qu'il y a des

choses qui fonctionnent, mais pas tous. Et pourtant je verifie avec mon intuition si mes créations sont

adéquates et si j'ai l'autorisation (volonté du Père) de les faire.

Ce phénomène pourrait faire renoncer certaines personnes à faire d'avantage de demandes / créations ou

les personnes pourraient se limiter dans un certain domaine qui "fonctionne bien". Ou encore, ces

personnes pourraient carrément baisser les bras et renoncer à ce magnifique pouvoir humain.

Qu'est ce qu'on peut faire dans ce cas ?

Le but de cette quatrième partie est d'analyser et de décrire les détails du pouvoir créatif, pour les mettre

au point et que votre pouvoir créatif soit efficace au maximum. Evidemment, je vais de nouveau solliciter

votre système de croyances et éventuellement votre ego. Tout d'abord un peu d'histoire et d'analyse:

Le pouvoir créatif dans quelques grandes religions.

Dans toutes les religions, il y a des phrases écrites ou non, qu'on peut qualifier de prières. Cela s'appelle

prière, supplication, mantra, ou encore autrement selon la religion. Le but premier des prières est qu'elles

fassent un effet, ou du moins, on s'attend à cela. On s'attend à ce que cet effet soit appliqué à la personne

qui exprime la prière, ou qu'elle fasse du bien à un groupe ou même l'humanité en général. (comme par

exemple le « notre Père » du catholicisme). Ce phénomène de prière existe depuis la nuit des temps et

fait partie intégrante de la nature humaine. (des êtres conscients d'eux même, et par conséquent

conscients qu'il pourrait y avoir un être supérieur auquel on pourrait peut-être demander des choses, des

faveurs..)

Voyons maintenant quelques religions sous l'angle de leur utilisation du pouvoir créatif et de l'intuition:

1) L'islam.

Dans les prières islamiques on voit principalement une affirmation du Dieu unique, et

une adoration de ce Dieu unique. Par contre il n'y a pas de demandes ou alors très

peu, et qui se limitent à une protection, le pardon et la guidage dans le droit chemin.

(demandes collectives) De cette façon, le pouvoir créatif des islamistes est peu utilisé.

Il y a des courants dans l'islam qui sont plus adéquats et qui utilisent bien le pouvoir

créatif comme par exemple le soufisme. D'ailleurs quand une religion comme l'islam

ou le catholicisme a plusieurs subdivisions, (Islam : chiites, sunnites, soufisme...

Catholicisme : catholiques, protestants, orthodoxes..) cela montre clairement que

leurs écritures saintes peuvent être interprétés différemment, et en général ils le sont

aussi. Donc dans l'islam, à part le soufisme et quelques individus qui ont fait des

recherches plus avancées, on utilise pas ou très peu le pouvoir créatif. (et l'intuition

non plus)

Page 24


2) Religion Juive.

Après quelques recherches, (par exemple ici) on peut constater que la religion Juive

donne une importance aux effets de la prière. Ceci est déjà une expression différente

du pouvoir créatif humain. Le seul désavantage qu'on peut déceler dans les prières

Juives est la non-connaissance, ou la connaissance incomplète des lois universelles,

ce qui peut mener à souhaiter quelque chose de négatif à soi-même ou aux autres.

Vu la première loi universelle d'attraction, cela pourrait se retourner contre

l'individu ou la collectivité.(!)

3) Le Bouddhisme.

Dans le bouddhisme on peut constater (par exemple ici ) qu'il utilise déjà la première loi en

souhaitant souvent le plus grand bien pour les autres, et aussi à eux-mêmes. Ceci mène

automatiquement vers plus de respect pour les autres quelle que soit leur religion. On

remarque aussi une tendance moindre à "se battre" pour se défendre ou d'imposer leur

"système de croyances". L'intuition est bien utilisé aussi à cause des méditations qui sont

très répandues dans le bouddhisme.

4) Le Confucianisme.

Le confucianisme est plus considéré comme une philosophie ou une

manière de se conduire, mais on peut voir clairement que le fondateur

Confucius a bien reçu des informations intuitives, et donc divines.

D'ailleurs, on voit apparaître clairement la première loi universelle dans

le confucianisme sous sa forme habituelle : Ne fais pas aux autres ce que

tu ne voudrait pas qu'on te fasse. Les prières et donc le pouvoir créatif

délibérée est quasi inexistant, bien que Confucius n'était apparemment

pas contre car l'anecdote de quand il était malade et qu'on voulait lui

offrir une prière adressé aux Dieux, il répondait qu'il faisait cela déjà

depuis longtemps.

En fait la mission de Confucius était bien divine, mais il ne parlait pas de

Dieu. L'idée derrière était que si les hommes ne savaient déjà pas servir

leur prochain, comment pourrait-il servir les Dieux ? En suivant le

confucianisme on peut adopter un comportement "sage" puisque cela fait

partie des règles du "club", mais il n'y a pas de contact réel avec le divin

intérieur (voir partie III : la réalité). Mieux vaut d'abord passer par le

divin intérieur, ce qui fait que le comportement "sage" vient

automatiquement, et de plus, on a une bonne raison de ne pas laisser

tomber. En faisant simplement parti d'un groupe religieux, aussi

respectable qu'il soit, sans contact avec le divin intérieur (avec

Page 25


l'inconscient), on pourrait éventuellement laisser tomber ou changer

d'avis car il n'y a aucune raison valable et profonde d'adhérer à ce groupe

plutôt qu'à un autre. Et parfois on pourrait même tout abandonner.Le

confucianisme est formidable pour le comportement d'un peuple, mais le

pouvoir créatif et l'intuition sont apparemment peu utilisés.

5) Le Shintoïsme.

Dans le Shintoïsme on remarque déjà un peu plus le pouvoir créatif, car il y a des prières (norito) de

toutes sortes, comme par exemple des prières collectives pour :

1. Une terre fertile ou de bonnes récoltes.

2. Protection contre la maladie.

3. Paix dans la maison.

4. Succès financier et professionnel.

5. Disparition du mal.

Tout ceci met déjà une certaine énergie en route pour le bien de ceux qui

pratiquent ces prières. Il y a aussi le Koto-dama dans le Shintoïsme qui

reconnaît que les mots exprimés peuvent avoir un pouvoir. Ce qui est

notamment utilisé dans les arts martiaux comme l'aïkido. Ce Koto-dama est

une bonne représentation du pouvoir créatif humain, bien que les mots ne

doivent pas être nécessairement exprimés avec la voix, mais cela augmente

en puissance quand ils sont exprimés à haute voix.

Dans le Shintoïsme, il n'y a pas de livre saint ou de base dogmatique ce qui

donne l'avantage d'être plus personnel et moins sensible aux manipulations.

Le point faible est le respect total pour les ancêtres, et comme l'empereur est

sensé être de descendance divine, et que si cet empereur dévie du droit

chemin (divin), beaucoup pourraient le suivre. Ce genre de choses n'arrive

pas quand on contacte d'abord sa divinité intérieure propre, et que l'on vit

selon Sa volonté. Car alors on constate que le ou les dirigeants ont dévié, et il

suffit de ne pas les suivre. (plus facile à dire qu'à faire)

6) Le Catholicisme.(forme dérivée du christianisme original)

Puisque le catholicisme est une religion dogmatique, les prières et

donc le pouvoir créatif, sont assez figés et invariables. Quand on

analyse une prière comme "Notre Père" à la lumière des lois

universelles, et donc quelle est sa valeur en pouvoir créatif, on

remarque qu'il y a des choses qui "clochent".

Page 26


Voyons cette prière:

Notre Père qui est au cieux

Que ton Nom soit sanctifié

Que ton règne vienne

Que ta volonté soit faite sur le terre comme au ciel

Donnez-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

Pardonnez-nous nos offenses,

Comme nous pardonnons aussi ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous soumets pas à la tentation

Mais délivre nous du mal.

Car c'est à Toi qu'appartiennent, le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles

Amen.

Dans cette prière, on peut déjà remarquer que si la volonté du Père doit être fait sur terre, qui va la faire ?

Si l'on attend qu'elle soit faite, on pourra attendre longtemps car Il ne forcera pas les choses vu que les

humains possèdent le libre arbitre. Les seuls qui peuvent la faire c'est nous. Et comment ? -> voir partie I,

l'intuition. Donc on peut dire que cette prière ne déclenchera pas la volonté du Père sur terre. "Ne nous

soumets pas à la tentation" est aussi difficilement compatible avec le libre arbitre. Si l'on cherche des

tentations, on les trouveras. "Mais délivre nous du mal" : Il serait plus adéquat de dire : "Et délivre nous

du mal". Avec ce "mais" cela implique plus ou moins que c'est l'un ou l'autre; ou pas de tentations, ou pas

"le mal". Faut-il encore savoir ce que l'on comprends par "Mal", car dans une société, le mal peut

changer selon l'évolution de cette société. En fait, on peut remarquer que cette prière était adéquat à une

certaine époque, et puisque elle est assez "floue", le pouvoir créatif qu'elle engendrera sera assez faible.

Pour plus d'explications sur l'origine du christianisme voir :

http://www.lecclesiaste.fr/les_fondements_du_christianisme.html

En ce qui concerne le mot "Amen": Le mot Amen est fait pour appuyer ce que l'on dit dans une prière, et

il est utilisé dans plusieures religions. (Judaïsme, Christianisme, Islam) Ce mot signifie quelque chose

comme "Ainsi soit-il" ou "c'est comme ça". Ainsi soit-il semble une traduction pas intéressante car elle

implique que ce n'est pas encore comme ça. Dans le cas d'une utilisation du mot Amen après une prière

dans le sens de "Ainsi soit-il", il est recommandé de préciser un moment à partir duquel "ce sera comme

ça". (Une date par exemple)

Normalement l'utilisation de ce mot devrait témoigner d'une foi (certitude) en Dieu et d'une certaine

connaissance de ce Dieu. Dire d'abord une prière / demande à Dieu, puis Lui dire "c'est comme ça" (dans

le sens de : Je considère que c'est OK) , implique qu'on est assez certain de son coup. Si vous êtes athée

ou simple "croyant", (celui qui est d'accord que Dieu puisse éventuellement exister) le mot "Amen" n'est

pas d'une grande utilité, et perd toute sa force, car alors il devient : "c'est comme ça", enfin je crois...ou

j'espère...)

Tout ceci pour dire que le mot Amen utilisé après la prière "Notre Père" ne donnera pas plus d'effet

créatif à la prière car elle n'est pas très créative en soi.

Page 27


7) Le New Age.

Dans le "New age" les prières sont devenus des affirmations ou visualisations, de ce que l'on voudrait qui

se passe pour soi-même ou pour les autres, mais sans cet aspect religieux. Les affirmations du "New age"

peuvent être belles et utiles comme dans les exemples ci-dessous:

* Tout vient à moi facilement et sans effort.

* Chaque jour je m'améliore de plus en plus dans tous les domaines.

* J'ai déjà en moi tout ce dont j'ai besoin.

* Plus je m'aime, plus j'ai d'amour à offrir aux autres.

* Désormais, j'ai un emploi parfait, satisfaisant et bien rémunéré.

Je suis toujours au bon endroit au moment opportun, accomplissant l'action

*

juste et réussie!

* Je peux jouir de la vie dans la bonne humeur et je le fais.

* Je vis désormais en accord avec le plan Divin assignée à ma vie.

On peut remarquer que ces affirmations / prières ont déjà le mérite d'être positives, et qu'ils "sonnent

bien". Par contre, on peut voir deux aspects qui vont diminuer un peu le pouvoir créatif de ces

affirmations, et notamment :

1. Ils sont centrés sur le "Je" sans mentionner les autres.

2. Ils ne tiennent pas compte de la volonté du Père.

Prenons le premier exemple :

-- Tout vient à moi facilement et sans effort :

a) Si vous affirmez cela avec une arrière pensée de : si les autres n'ont rien, c'est dommage pour eux, ils

n'ont qu'à utiliser leur pouvoir créatif! Dans ce cas il est fort improbable que cette affirmation / prière

aura un effet. (voir lois universelles et notamment la première.)

b) Quand vous ne mentionnez pas la condition "selon la volonté du Père / Dieu", et que cette

affirmation / prière n'a pas d'effet, vous risquerez d'être déçu. En incluant la condition de la volonté du

Père / Dieu, la on sait que si l'affirmation ne donne rien, c'est que quelque part il y a une raison

(compréhensible ou non) pour que tout ne vienne pas à vous et sans effort pour l'instant. Ou simplement

que cette affirmation ne vous convient pas. Dans d'autres courants du "new age" on inclut dans les

demandes et affirmations parfois des noms de choses ou d'êtres supérieurs selon le système de croyances

de l'individu ou du groupe.

Cela peut-être Jésus, Bouddha, Dieu, Anges, Grand Univers, Univers infini, Grand Architecte, Être

suprême.... auquel les demandes / prières ou affirmations sont adressées. Dans ce dernier cas, les

demandes sont déjà plus ciblées, et ne sont plus envoyés en "l'air" à qui veut bien s'en occuper. En tenant

compte du vieux principe "comme c'est en haut, c'est pareil en bas" et comme notre société humaine est

hiérarchisé, il est certain que le monde spirituel est lui aussi hiérarchisé. Nous verront en gros un peu plus

loin dans cet article comment cette hiérarchie se présente. (Avec la différence que la hiérarchie humaine

terrestre est plutôt basé sur le mensonge et la loi du plus fort, tandis que dans le monde spirituel, elle est

basé sur le niveau d'évolution et de sagesse.)

Maintenant, après cette petite analyse de quelques religions et courants spirituels avec leurs prières, quel

est leur effet réellement créatif ? En consultant mon intuition, chose que vous pouvez contrôler avec la

vôtre, j'ai mis au point un petit tableau avec le pouvoir créatif des prières en pour cent. Un pourcentage

de 100 signifie qu'un humain ne peut faire mieux comme effet créatif, et que cela aura beaucoup d'effet

sur lui et autour de lui. Alors que 0% indique que l'effort est vain et qu'il n'y a aucune énergie créatrice

Page 28


engendrée.

Islam 22 %

Religions Juives 34 %

Bouddhisme 63 %

Confucianisme 12 %

Shintoïsme 61 %

Catholicisme 20 %

New Age 41 %

New Age adressé à une personnalité 63 %

Prières / Demandes selon cet article 97 %

Ce tableau représente en fait le pouvoir créatif engendré par la totalité des prières / demandes faites, pour

chaque religion concernée, et pour le moment (16/02/2008), et cela pour toute la terre. Ces créations

peuvent être aussi bien positifs que négatifs. Positif voulant dire que l'humanité s'en trouvera mieux et

négatif l'inverse. Si maintenant on enlève la composante négative de l'energie créatrice engendrée, (celle

qui retarde ou arrête le bien être et l'évolution) le tableau se modifie comme suit:

Islam 22 %

Religions Juives 12 %

Bouddhisme 33 %

Confucianisme 4 %

Shintoïsme 54 %

Catholicisme 3 %

New Age 43 %

New Age adressé à une personnalité 66 %

Prières / Demandes selon cet article 102 %

En voyant ce deuxième tableau, on se rend compte qu'il y a aussi des prières / demandes qui engendrent

un effet créatif négatif, chose à éviter à cause de la première loi universelle. Certaines religions créent

autant de positif que de négatif et sont donc neutres. Heureusement comme décrit dans les lois

universelles, une création positive reçoit beaucoup plus d'énergie qu'une création négative. C'est pour

cela qu'on trouve des pourcentages illogiques dans le new age car rien que la somme des créations

positives vaut plus que le total avec les créations négatives compris.

Page 29


Solution:

Maintenant, comment se fait-il que nos prières ou demandes / affirmations n'ont pas plus d'effet ? Et

qu'est ce qu'on peut faire pour en améliorer l'effet ? Pour présenter une réponse à ces questions, il faudra

que je défie encore votre système de croyances! Considérez les informations suivantes:

Tout d'abord, comment se fait-il que les humains soient capables d'engendrer un pouvoir créatif ? Cela

vient d'où ? En fait, il y a un seul Dieu unique (Univers infini, Être suprême...) et celui ci s'est fragmenté

pour créer des milliards d'êtres séparés, avec une personnalité ou non. Ces êtres peuvent être matériels,

semi-matériels ou spirituels. Cette fragmentation n'est pas chaotique mais elle est bien organisé et

hiérarchisé. Pour avoir une bonne idée du nombre et types d'êtres et/ou personnalités ainsi que sur la

hiérarchie spirituelle, c'est le livre d'Urantia qui est le plus adéquat pour le savoir.

(Vérifiez toujours d'abord avec vôtre discernement et vôtre intuition si ce livre vous convient!)

Alors on peut facilement voir que dans cette grande hiérarchie, chacun aura « sa part » de travail à

effectuer, et que ce n'est pas Dieu en personne qui fait tout. (En fait si, car comme tout ce qui existe,

existe seulement en Dieu, et que rien n'est en dehors de Dieu, on pourrait remarquer que c'est quand

même Dieu qui fait tout.) Donc, cela devient clair que nous faisons partie de ces fragments, et comme on

a été crée à l'image et à le ressemblance de Dieu, et que Dieu est l'essence créative suprême, on peut

s'attendre a ce qu'on soit créatif aussi. Il en est de même pour beaucoup d'autres personnalités dans cette

hiérarchie spirituelle.

Alors quoi de plus adéquat que d'adresser les demandes / prières aux personnalités qui sont le plus

concernés par le sujet de la demande / prière.

Dans les conversations populaires on parle souvent d'un ange gardien (ou autre personnalité) qui nous

protège contre ceci ou cela selon le système de croyances des personnes. A vous de vous informer

intuitivement si c'est le cas pour vous ou non. Mais ce que je peux dire avec certitude, c'est que si vous

décidez de faire du bien autour de vous et à vous même, vous recevrez sûrement de l'aide de la

hiérarchie spirituelle. Alors ce n'est plus 1 ange gardien (ou autre personnalité) qui vous assistera, mais

plusieurs. Vérifiez ceci avec vôtre intuition et vous verrez.

Nous sommes donc tous une petite partie de cette essence créative, mais on possède encore une autre

qualité appelé : le libre arbitre. La plupart des êtres dans la hiérarchie spirituelle le possèdent aussi.

Quand vous lancez une pensée ou demande / prière créatrice, et que une intervention de personnalités

spirituelles est nécessaire pour sa réalisation, (à travers le hasard, les rencontres...) il se peut qu'elle ne se

réalise pas si votre demande / prière n'est pas précise ou quand elle est incomplète au point de vue

langage. Ceci pour la simple raison qu'il est interdit d'interpréter la demande ou la prière de la

personne à cause de son libre arbitre. Ni les plus hautes personnalités spirituelles, ni Dieu lui même (!) ne

peuvent interpréter votre demande / prière et par conséquent elle ne se réalisera pas.

Il est certain que ces personnalités spirituelles ont deviné ce que vous vouliez dire dans votre demande /

prière qui n'est pas claire, car ils vous connaissent mieux que vous mêmes, mais ils ne peuvent pas réagir.

(vous avez le droit de demander des choses pas claires, incomplètes, négatives...)

Il en est de même pour les personnes qui ne sont pas intègres au point de vue de leur personnalité, et qui

pourraient demander une chose, en vouloir une autre, et être mécontent quand ils reçoivent cet autre

chose. Si la personne ne sait pas ce qu'elle veut, son pouvoir créatif ne le sait pas non plus. (Ici l'avantage

du doute préconisé par certaines philosophies devient un inconvénient)

Maintenant en combinant les deux qualités, (qu'on est un fragment de l'essence créatrice suprême parmi

d'autres et que l'on possède un libre arbitre) cela devient évident qu'il y a lieu de bien peser les mots

dans une demande / prière et de l'adresser aux personnalités adéquates. Et il y a bien sûr encore la volonté

Page 30


de Dieu / Père qui peut empêcher la réalisation d'une demande / prière, même qu'elle est claire et

adressée aux personnalités adéquates. En fait, la volonté du Père / Dieu est la seule "condition" à inclure

dans les demandes / prières. On peut ne pas inclure cette condition, mais elle sera de toute façon active,

et donc il est préférable pour une question de clarté de l'inclure.

Il reste encore la question : Qui sont les personnalités adéquates et dans quel cas ?

En fait, cette question est assez délicate car les personnalités que certaines personnes

vont utiliser, ne seront pas nécessairement les mêmes pour d'autres personnes. Si

votre intuition vous indique que dans le cas d'une demande / prière pour votre santé

il est adéquat de l'adresser à la personnalité X, et que pour une demande concernant

le bien matériel il faut s'adresser à la personnalité Y, on pourrait s'attendre à ce que

ce soit pareil pour votre voisin.

Il n'en est rien.

Si vous avez lu le livre d'Urantia, vous allez comprendre qu'il existe une multitude

d'êtres spirituels, largement assez pour avoir le choix d'adresser les demandes /

prières.

Mais pour trouver les personnalités adéquates pour toutes vos demandes, vous risquez de devoir analyser

longtemps la liste des personnalités avec votre intuition, et par conséquent de vous décourager. Ne seraitce

pas plus simple de vous adresser à une seule personnalité qui peut "déléguer" votre demande aux

personnalités adéquates ?

Un peu comme dans un service public idéal où le réceptionniste vous dit : "Pour remplir tel formulaire ?

D'accord, je sais qui s'en occupe dans notre service (qui compte 10.000 personnes) et je lui donnerai moimême".

(Il faut dire que je n'ai pas encore vu de service public de ce style, mais dans le monde spirituel

c'est possible)

Maintenant il reste la question : Qui peut déléguer mes demandes / prières ?

La réponse peut de nouveau défier votre système de croyances, mais sachez que tous les humains

possèdent un fragment de Dieu qui est présent en nous et qu'on a appelé sous un tas de noms différents

dans la littérature religieuse et spirituelle depuis des centaines, voir des milliers d'années. Certains de ses

noms sont : Le Moi supérieur, l'inconscient, le super-conscient, l'ajusteur, le divin intérieur, le guide

spirituel personnel...

Ce fragment divin (de Dieu) est toujours présent chez tout le monde et en fait, si vous utilisez votre

intuition, c'est ce fragment qui vous donne l'information. Donc il est parfait de Lui demander quelles sont

les personnalités à qui vous pouvez vous adresser lors de vos demandes / prières.

Maintenant que vous savez comment trouver les personnalités justes, quel est ce langage précis et quels

sont les mots justes à employer dans une demande / prière ?

Par langage précis, je veux dire que cela doit être un langage qui ne peut être mal compris. Si le langage

permet des interprétations différentes parce qu'il est trop vague, alors votre libre arbitre empêchera ceux

qui actionnent l'énergie créatrice de faire quoi que ce soit.

Ce qui est très important aussi dans le langage sont les verbes utilisés pour votre demande / prière et à

quel temps. (passé, présent, futur..)

Pour les verbes, la remarque générale est que le passé et le futur sont à éviter. Le mieux est d'utiliser le

temps présent car tout se passe au moment présent. Les verbes doivent aussi laisser transpirer une

certaine humilité. (ATTENTION: il y a une grande différence entre humilité et soumission !)

Page 31


Voici quelques exemples de verbes à éviter:

- Je veux...

- J'exige...

- Je dois...

- J'ai besoin...

- Je voudrais...

- J'aimerais...

- Je devrais...

- J'aurai besoin...

- Je suis...

Les verbes ci-dessus présentent une forme d'obligation et pas assez d'humilité ou sont employés au temps

futur. (Le passé n'existe plus et le futur n'existe pas encore.. Seul le présent existe..)

Il y a même des verbes qui sont contraires à le volonté du Père / Dieu comme : Je veux...Je suis..

Quelques exemples de verbes adéquats :

- Je demande...

- Je considère...

- Je désire...

- Je réserve...

- Je propose...

Les verbes ci-dessus sont tous au temps présent et présentent une certaine humilité.

Pour conclure sur le langage, vous pouvez voir qu'il ne s'agit pas de faire des demandes / prières "à la va

vite" car alors vous risquez de vous tromper et d'annuler le précieux effet créatif. Aussi il est toujours

conseillé d'analyser un texte d'une demande / prière avec votre intuition pour déceler si il s'y trouve des

mots ou phrases non adéquates. En procédant de la sorte, vous pouvez effectivement maximaliser l'effet

de vos demandes / prières créatives.

Cependant, en dépit de toutes ces informations, même appliquées à la lettre, il y a encore un élément qui

peut perturber légèrement le pouvoir créatif des demandes / prières. Cet élément s'appelle la FOI .

Ici je parle de la foi en Dieu (Père, univers infini, être suprême, ...) et cette foi va évidemment changer

votre vision sur l'effet que peut faire votre demande / prière. Plus que votre foi est grande, plus que vos

prières demandes auront de l'effet. Mais ce n'est pas parce que vous êtes encore dans le doute et que votre

foi est toute petite, que les demandes / prières n'auront aucun effet. Ceci parce que vous êtes de toute

façon des créateurs, que vous ayez la foi ou pas !

Par contre, quand votre foi (certitude) en vos capacités créatives et en votre nature divine

devient grande, alors vous pouvez "déplacer des montagnes", et quand votre foi est totale

alors vous n'avez plus besoin de demander quoi que ce soit, ni besoin de ce site web, car

vous l'aurez d'office. A ce stade, les miracles deviennent quotidiens. Mais pour arriver à

ce stade, il faut des années, et des années, et des années...

Exemples:

Pour les exemples voir cette page sur le site car cette rubrique peut changer souvent.

Page 32


Nouvelle politique :

La nouvelle politique.

Il est bien beau de critiquer les politiciens avec leurs magouilles, leurs corruptions et leurs idéaux francmaçonniques,

mais si on veut un monde meilleur et qu'on est amené à le faire soi-même, comment faire ?

De plus, toutes les choses expliquées sur ce site comme l'intuition, le pouvoir de la pensée, les lois

universelles et les prières, comment cadrer cela dans une gestion d'une population (gouvernement) ou

dans la politique ?

Actuellement:

Beaucoup de pays dans le monde possèdent une démocratie. Dans cette démocratie on peut aller voter

pour choisir son politicien préféré auquel on fera confiance (peut-être) pour gérer les affaires du pays.

Ce qui est moins évident, c'est qu'on peut uniquement savoir

les idées de ces politiciens à travers les médias corrompus,

(qui ne peuvent pas dire la vérité pour un tas de raisons

financiers ou autres...) de plus que un politicien qui exprime

des idées peut avoir d'autres idées « derrière la tête ».

(le mensonge est « normal » en politique actuelle et est

surtout utilisé à des fins égoïstes, tandis que le maître

spirituel ne ment quasi jamais, ou alors très peu,

temporairement, et pour faire du bien autour de lui. Ne pas

mentir, c'est une question de motivation personnelle basé sur

des découvertes spirituelles comme les lois universelles par

exemple.)

Donc si dans une démocratie vous pouvez aller voter pour des

personnes sur lesquelles vous avez été mal informés, autant

dire que la valeur de votre vote est nul. Ce qui peut amener à

dire que ce n'est pas une démocratie. On entend dire le mot

démocratie des centaines de fois dans des discours politiques,

(comme par l'actuel président américain de 2008) et il y a des

discours qui prônent le renversement de dictatures en faveur

d'une démocratie.

Disons plutôt que cela consiste en remplacer une dictature « dure » par une dictature « douce ». (dictature

dure = rien n'est permis; dictature douce = tout est permis mais on surveille...) Il est clair que ni l'un, ni

l'autre ne plaît aux populations car dans l'un (dictature) on se sent coincés et limités, et dans l'autre

(démocratie) on se sent lésés.

Dans l'histoire il y a eu des bonnes idées comme le communisme qui

offrait à tout le monde les besoins de base (habiter, chauffer,

manger..) mais c'est leur application qui a laissé à désirer. On

pouvait voir cela avec la Russie qui avait abandonné le communisme

pour la « démocratie (?) » et que tout d'un coup apparaissaient un tas

de milliardaires russes qui allaient en vacances ailleurs en Europe.

C'est qu'on avait appliqué les idées communistes dans le sens de :

« Tout le monde la même chose, mais beaucoup plus pour moi »

Quelle que soit la politique actuelle d'un pays, le principe reste que

Page 33


les dirigeants sont une « élite » qui ont des libertés, et le peuple n'a

rien à dire et on beaucoup moins de libertés.

Conclusion :

Si l'on veut une nouvelle façon de gérer une population correctement, ou de faire de la politique

respectueuse, on peut oublier tout ce qui existe à présent, ( démocratie, dictatures, communisme et même

le nouvel ordre mondial) et recommencer à zéro! Faire « Tabula rasa ». Appuyer sur le bouton

« Reset »!

Et maintenant ?

Tout ce qui va suivre maintenant dans cet article sont des idées. Ces idées sont des idées personnelles,

dont la plupart sont intuitives. Comme toutes choses, grandes ou petites, ont commencées par des idées,

il est évident que pour un changement radical de politique il faut commencer par des idées totalement

nouvelles. Ces idées respecteront les principes spirituels et les lois universelles, et peuvent heurter le

« système de croyances » des personnes qui lisent cet article avant d'avoir lu les autres parties de ce site.

(l'introduction, l'intuition, le pouvoir de la pensée, la réalité et l'expert en création.)

Comme le seul moyen pour l'humanité de faire un bond en avant est de s'intéresser à la vrai nature

humaine, (un esprit dans un corps physique qui existe aussi sans le corps physique) qui est d'ordre

spirituel, il est clair que si gouvernement il y a, il n'est que logique qu'il soit composé de personnes ayant

déjà un certain vécu et une bonne compréhension de la nature spirituelle de l'homme.

(ATTENTION : spirituel -n'est pas égal à- religieux !! )

Actuellement, des populations pas fort spirituelles conduites par un

gouvernement pas très spirituel non plus, c'est comme des aveugles

qui conduisent d'autres aveugles, et qu'ils vont tous ensemble droit

vers un mur. (Je suis optimiste et je crois que actuellement (5/2008)

un grand nombre de personnes sur terre se rendent compte qu'on va

effectivement droit vers un mur, mais ne voient pas très bien la

solution qui est d'ordre spirituelle)

Pour sortir de cette impasse des aveugles qui guident d'autres aveugles, c'est de mettre au moins en place

un organisme dirigeant (gouvernement local et global) peuplé de gens ayant un regard clair sur la vie et

la nature spirituelle de l'homme. (Qui connaissent les lois universelles et utilisent l'intuition et le pouvoir

créatif !)

Il est conseillé mais pas absolument nécessaire que toute la population

soit « réveillée » spirituellement. Beaucoup de personnes veulent

simplement une vie paisible et tranquille sur terre sans pour cela

s'intéresser à toutes sortes de religions et spiritualités, et simplement

faire l'expérience d'une vie familiale par exemple. Mais pour l'instant,

ces personnes sont « harcelés » par toutes sortes de soucis du style : Estce

que j'aurai à manger demain ? Est-ce que j'aurai assez d'argent pour

demain ? Est-ce qu'il n'y a pas un farfelu qui va déclencher une guerre

demain ?

Et ceux qui se trouvent à un endroit assez sûr sur terre au point de vue

politique sont souvent considérés comme des sauvages, et n'ont donc pas

accès à un minimum de confort de base. (habiter, manger - boire, se

chauffer...)

Page 34


Quand je dis qu'il n'est pas absolument nécessaire qu'une

population soit « réveillé » spirituellement, c'est quand-même

fortement conseillé car de cette façon il peuvent être vigilants

par rapport aux dirigeants pour éviter des dérives. Tout

comme les « réveillés » spirituels de maintenant voient très

clairement que les gouvernements actuels sont tous « à coté de

la plaque ». De plus, des personnes « non réveillées » auront

tendance à entrer en opposition à cause de leur système de

croyances incomplet et l'envie de faire des choses contraires

aux lois universelles. Ce qui peut poser les mêmes problèmes

que maintenant et cela empêche ou retarde l'évolution de

l'humanité.

Proposition :

La suite sont des idées pour un gouvernement planétaire avec ses subdivisions qui sont des

gouvernements locaux et communaux.

Imaginez l'organisation suivante:

Former un conseil planétaire composé de personnes avec une grande compréhension spirituelle venant

des quatre coins de la planète au nombre de 600.( plus ou moins) Dans ce conseil siègent des

représentants de gouvernements locaux, basés plutôt sur des régions linguistiques. (pas basées sur les

pays actuels avec leurs frontières.)

A l'intérieur de ce conseil, on peut imaginer 3 niveaux : Un dixième des personnes (+/- 60) composent un

conseil supérieur, et parmi ceux là +/- 16 personnes forment un conseil suprême. Dans ce conseil

supérieur siègent des personnes avec encore une plus grande connaissance et compréhension spirituelle,

et dans le conseil suprême on trouve les meilleurs en la matière. On peut aussi imaginer que dans le

conseil suprême siègent des personnes d'autres mondes (planètes) pour échanger des connaissances et des

expériences vécues ailleurs. (Ai le système de croyances !)

Ce conseil planétaire serait responsable de gérer la population terrestre pour veiller aux besoins de base

de chacun, de proposer et de voter des lois et de prendre des décisions (des lois supplémentaires mais non

contraires aux lois universelles) qui aideraient à maintenir un comportement « adéquat » de la population

dans le sens du plus grand bien pour tous.

Il faut évidemment que tous parlent une seule langue commune comme par exemple l'anglais. Puisque

l'anglais est déjà plus ou moins adopté par la majorité des populations terrestres, il serait plus difficile

d'en utiliser une autre moins connue comme l'espéranto par exemple. A part cette langue unique officielle

mondiale, chacun garde sa langue locale ou maternelle ce qui fait l'unité dans la diversité.

On peut évidemment envisager un grand nombre de traducteurs pour ceux qui ont plus difficile à

apprendre l'anglais.

En ce qui concerne l'aspect financier, il serait évidemment très utile de réduire le

système financier mondial à une seule monnaie mondiale.(Euro + Amero (dollar) =

Urano (?)) Cela évite des spéculations et de faire de l'argent rien qu'avec les

échanges. Cela faciliterait aussi l'échange commercial avec d'autres civilisations.

Je ne m'étendrais pas sur l'aspect financier, car je suis sur que dans le monde financier

ils y pensent déjà, et que c'est peut-être même déjà en cours d'exécution.

Page 35


Comme mentionné avant, les personnes dans le conseil planétaire sont des représentants de

gouvernements locaux qui ont une structure hiérarchique similaire que le conseil planétaire, mais en plus

petit.

On peut imaginer des gouvernements locaux et communaux dont le nombre de personnes dépend de la

grandeur de la région linguistique ou de la ville ou village, et du nombre de personnes à gérer. Le

gouvernement local linguistique posséderait aussi un conseil suprême local (de 4 à 7 personnes) qui eux

font partie du conseil planétaire.

Ce système gouvernemental serait en fait un système « ascendant » qui démarre depuis la population et

qui monte jusqu'au conseil suprême planétaire. Il faut aussi un appareil ou pouvoir exécutif qui veille à

l'application des décisions prises par les gouvernements locaux ou le conseil planétaire.

Cet organisme existe déjà actuellement, et qui sont la police et l'armée.

Mais on peut imaginer une différence dans ce sens que cet organisme a son propre pouvoir de jugement

et de compétences. (sans toujours devoir passer par les conseils / gouvernements) et quand cela dépasse

les compétences de cet organisme alors il « passe la main » au gouvernement local ou au conseil

planétaire. Il est clair que pour réaliser correctement cet organisme, les responsables doivent aussi avoir

une bonne compréhension spirituelle et savoir se servir correctement de leur intuition dans le sens du

plus grand bien pour tous ! (d'ailleurs pour l'instant, si la police a épuisé toutes les pistes logiques et

rationnelles dans une affaire, ils font souvent appel à des personnes avec de l'intuition, sans faire trop de

pub autour, pour éventuellement tomber sur de nouvelles pistes.)

Cet organisme avec le pouvoir exécutif est plutôt un système « descendant » qui démarre en haut au

conseil suprême et qui fait descendre l'information ou l'application des décisions jusqu'en bas.

(population)

Maintenant QUI serait dans ces gouvernements locaux, communaux et dans le conseil planétaire, ou

responsable dans le pouvoir exécutif ? Et comment choisir les personnes et sur base de quels critères ?

Dans le paragraphe « Actuellement », j'ai expliqué que le vote « démocratique » par des gens mal

informées est une aberration. Ici je vais encore aller un pas plus loin en disant que les votes

démocratiques tout court sont une aberration, même si les gens sont supposés bien informés. Car une

personne votée démocratiquement peut avoir l'air formidable extérieurement, mais que « dans la tête » il

y a peut-être une frustration de jeunesse refoulée qui pourrait faire virer le comportement de cette

personne de 180° quand elle est devant une situation qui réveille cette frustration. Le seul moyen de

savoir cela est que la personne autorise que le conseil / gouvernement local ou global regarde

intuitivement (à plusieurs) si la personne est pure, claire et intègre, et si elle convient pour le travail de

conseiller pour guider une population dans la direction du plus grand bien pour tous.

Donc on peut imaginer que le système le plus adéquat pour le recrutement de personnel pour les conseils

locaux, communaux, et planétaires soit le suivant :

1) Que les personnes de la population qui désirent faire partie du

conseil / gouvernement local ou communal présentent

spontanément leur candidature en faisant valoir leurs

expériences de vie et leur chemin d'évolution dans le domaine

spirituel. Et qu'elles donnent aussi l'autorisation (à cause du libre

arbitre) au conseil (et uniquement au conseil!) de regarder

intuitivement si elle convient.

(Remarque : ceci élimine déjà tout les faux-jetons et les

menteurs avec des belles paroles non sincères. Cela peut même

éliminer des personnes sincères qui se croient capables de faire

ce genre de travail mais qui ne le sont pas. Ai l'ego !)

Page 36


2) Pour « monter » dans la hiérarchie des conseils, le plus adéquat

est que les conseils supérieurs choisissent leurs membres parmi

les conseils inférieurs. C.a.d. qu'un membre du conseil local

pourrait-être choisi par le conseil planétaire pour rejoindre ces

rangs, après avoir posé sa candidature pour le conseil planétaire.

3) Dans le conseil planétaire on peut imaginer une sorte de « tour

de table » intuitif et intellectuel pour désigner ceux qui feront

partie du conseil supérieur.

4) Puis finalement, le conseil suprême planétaire n'est pas choisi

par les conseils « inférieurs » mais par une hiérarchie spirituelle

« supérieure » qui est la seule à pouvoir décider si les personnes

choisies seront capables d'assumer la grande responsabilité

d'être dans le conseil suprême. (prendre des décisions qui

peuvent affecter toute la planète!) Cette hiérarchie

« supérieure » spirituelle n'est pas terrestre (Ai le système de

croyances!) et choisira avec une methode qui ne m'est pas révélé

pour l'instant.

Analyse plus détaillé:

Pour clarifier le tout voici un petit schéma :

Commençons tout en bas de la hiérarchie. En fait, d'après mes idées

(intuitives) la hiérarchie totale se compose de 3 x 3 niveaux.

Le premier niveau est le village ou la ville qui possède son conseil communal,

avec un conseil supérieur et un conseil suprême. Pour un petit village il s'agira

peut-être d'une dizaine de personnes au total, et pour un grande ville peut-être

une centaine ou plus. Puis vient le conseil local basé sur la région linguistique

(je ne parle pas de dialectes) avec ses 3 niveaux comme expliquée auparavant,

et après le conseil planétaire.

Page 37


J'utilise le terme « conseil communal » parce que le terme fait référence à une commune qu'elle soit

petite ou grande. Puisque sur notre planète on trouve dans tout les pays des petits territoires délimités

qu'on appelle village, ville ou commune, il serait dommage de vouloir changer tout cela, donc laissons

les villages et les villes comme ils sont actuellement avec leur nom et leur territoire. Le seul changement

sera de les regrouper pour le gouvernement local dans des régions linguistiques. (où les gens se

comprennent)

Prenons l'exemple du pays Basque. Comme la langue basque n'est ni français ni

espagnol, ni un dialecte de ces deux langues, il est clair que le groupe de villages et

villes où l'on parle le basque serait groupé en une région linguistique Basquaise avec ces

conseils communaux et un gouvernement local Basque. Vouloir à tout prix annexer un

telle région à une autre région linguistique, c'est priver les habitants d'une certaine

identité, et cela peut créer des problèmes.

Page 38


Bien sûr, il y aura des cas ou un village est divisé à 50% d'une langue et 50% d'une autre, alors le conseil

communal devra « trancher » avec l'accord des habitants de se joindre à une région linguistique ou une

autre.

Remarque: Il y aura probablement des villages ou des villes qui ne voudraient appartenir à aucune région

linguistique car trop mélangé au point de vue linguistique. (Bruxelles par exemple)

Le fait de rester indépendant linguistiquement pour un village n'est pas une très bonne idée car cela

ouvre la porte à ce que plein de villages et villes fassent de même, ce qui fait formation de « clans »

indépendants, et la on ne va plus vers l'unité (dans la diversité) mais vers la séparation. Et dans le cadre

de l'évolution de la race humaine, on a pu remarquer pendant les derniers millénaires que la séparation

ne fonctionne pas.

Mais cela n'empêche pas de « déclarer » une ville comme région linguistique, et de former un conseil

communal et un gouvernement local pour elle seule. Exemple : déclarer le bruxellois comme langue pour

la ville de Bruxelles et de le définir comme région linguistique. (Hopla ! BHV résolu!)

Après avoir réorganisé le villages et les villes comme décrit précédemment, on peut ensuite procéder à

abolir les frontières actuelles entre les pays. Ce qui n'empêche pas de garder comme souvenir pendant

quelques générations son appartenance à un pays. (Le temps se chargera d'effacer cela doucement) Ce

conseil communal avec ses 3 niveaux comme les autres à la particularité que les personnes du conseil

communal suprême ne font pas partie du conseil local linguistique. (pour certaines régions linguistiques,

cela ferait beaucoup trop de personnes) Alors que les personnes qui composent les conseils locaux

linguistiques suprêmes sont les mêmes qui composent le conseil planétaire.

Les compétences du conseil communal.

Les compétences du conseil communal ne seront pas fort différents de ceux qu'on trouve déjà maintenant

dans la plupart des villages et communes des pays européens ou américains, c.a.d. que le conseil

communal s'occupera des affaires du territoire comme l'urbanisme, l'infrastructure, le tourisme,

l'agriculture, etc...

Il est évident que quand quelque chose «cloche» dans un village ou une ville, ce sont les habitants qui

sont concernés, et ce sont souvent les habitants qui savent le mieux comment arranger la situation.

Une des tâches majeures du conseil communal serait d'organiser régulièrement des «collectes» d'idées

venant de la population pour voir quelles choses seraient adéquats et intéressants d'installer ou de

modifier dans le village ou la ville. Du moment que la règle du plus grand bien pour tous soit respectée,

et que les idées issues d'un raccrochement à de vieux schémas qui ne sont pas destinées au plus grand

bien de tous soient évitées. (des idées conservatrices négatives..)

En faisant des récoltes d'idées régulièrement, la population aurait vraiment directement son mot à dire sur

l'espace ou ils vivent, et non pas comme dans les démocraties actuelles ou l'on vote pour une personne en

espérant que cette personne fera des choses intéressantes !?! Evidemment il faut aussi que les idées

récoltées soient analysées, prises au sérieux, et traitées correctement.

Exemple :

Dans un village coule une rivière qui déborde de temps en temps quand il

pleut énormément. Les maisons se trouvant près de la rivière se trouvent

alors inondées. Une des idées récoltées sera probablement de faire passer

la rivière dans des tuyaux ou encore de construire des digues pour éviter

le débordement. Souvent ce type de problèmes est traité actuellement

Page 39


dans nos « démocraties » en faisant couler la rivière dans des tuyaux trop

petits (pour des raisons financières) et uniquement devant les maisons de

ceux qui se sont plaints le plus.

Ce qui déplace le problème en amont de la rivière, qui inonde alors

d'autres maisons. Ou encore, le problème est traité en construisant une

digue, ce qui arrange effectivement le problème mais qui prive les

habitants de la magnifique vue sur la rivière. Cette vue est remplacée par

la vue sur la digue, ce qui rend l'endroit moins agréable à vivre.

Avec un conseil communal comme décrit dans cet article, qui

travaille avec les principes spirituels de l'intuition et du plus

grand bien pour tous, le problème serait traité différemment:

La solution la plus adéquate serait probablement de faire

passer une partie de la rivière dans des tuyaux adéquats définis

intuitivement. (avec une grandeur / diamètre qui tiendrait

compte du fait que dans le futur il se peut qu'il pleuve encore

plus, ce qui est une donnée qui ne peut pas être établie avec

l'intelligence seule) Cette solution ne prive pas les habitants de

leur magnifique vue sur la rivière, et fait passer l'eau superflu

en cas de pluies fortes dans des tuyaux prévus à cet effet.

Oui mais...et l'aspect financier alors ? Il est clair que si les

financiers sont les mêmes que ceux qui gèrent la planète

actuellement, et qui sont tentés de mettre un max dans leurs

poches, la meilleure solution ne sera pas applicable.

Mais si les financiers sont ceux qui ont compris que l'humain est un être spirituel, et que priver les

autres de pouvoir vivre correctement, c'est se priver soi même à un moment donné (lois universelles), ils

ne feront aucun problème pour prévoir les montants nécessaires aux travaux.

Les compétences du conseil / gouvernement local / liguistique.

Comme compétences pour le conseil local / linguistique, il y a automatiquement tout ce qui dépasse les

compétences du gouvernement communal du style :

Routes, rivières, canaux, connections entre communes/villes comme le gaz, l’électricité,

télécommunications, réseaux informatiques… (en ce qui concerne le type et la nature des informations

présentés sur les réseaux informatiques et de télécommunications -> voir le conseil planétaire)

Dans les compétences du conseil local / linguistique il y aura aussi les mises au point de la langue de la

région et l’utilisation de celle-ci, un peu comme l’académie française en France actuellement, sans pour

cela oublier d’apprendre à celui qui veut bien, la langue planétaire. (Anglais ?) De plus, dans la collecte

d’idées par les conseils communaux, il y aura sûrement des idées qui dépasseront les compétences du

conseil communal. Ceux là seront alors transférés vers le conseil local / linguistique, ou même vers le

conseil planétaire si nécessaire.

Exemple :

Dans un village / ville il y a un aéroport. Admettons qu’il n’y a pas

encore de technologie pour rendre les avions « silencieux » ou plus

rapides. De ce fait, quelle que soit la direction dans laquelle décolle ou

atterrit un avion, il passera forcément au dessus d’autres communes

adjacentes. Ces communes auront alors des nuisances sonores et

éventuellement des nuisances visuelles.

(si 30 avions par jour passent à basse altitude au dessus de votre jardin,

ce n’est peut être pas fort agréable, même s’ils ne font pas de bruit.)

Page 40


Les compétences du conseil planétaire.

Ici les compétences du conseil local / linguistique seront utilisées pour

éventuellement modifier l’emplacement de l’aéroport vers une région

plus déserte et de construire l’infrastructure routière qui va avec, ou de

proposer aux habitants qui subissent les nuisances sonores et visuelles

de déménager moyennant une intervention financière.

(Et non pas comme maintenant de faire une nouvelle loi qui fait en

sorte que les gens n’ont plus le droit de se plaindre, ou que leurs

plaintes n’aient pas d’effet. Ou encore de repousser les responsabilités

sur les épaules d’un autre et de jouer ainsi au ping-pong pendant des

années pour gagner du temps.)

Les compétences du conseil planétaire seront évidemment celles qui dépassent les compétences du

conseil local / linguistique et qui traitent des choses ou phénomènes mondiaux tels que :

La gestion de l’énergie (nouvelles sources / technologies, moyens de distribution…)

La pollution. (qui est en relation avec la gestion de l’énergie pour l’instant, mais aussi la pollution

terrestre et aquatique.)

La faune et la flore terrestre et aquatique. (la biodiversité, règlementation de l’utilisation de

produits chimiques pour l’agriculture, les OGM…)

Transports mondiaux et inter-linguistiques.

Gestion des médias.(type et contenu des informations)

Soins de santé. (médecines de toutes sortes.)

Gestion de la monnaie planétaire. (Urano ?)

Quelques notes concernant les médecines et la gestion de l’argent :

Pour les soins de santé, il serait fort recommandé que le conseil planétaire rassemble toutes les

connaissances mondiales dans le domaine de la santé, quelles soient allopathiques, homéopathiques, par

plantes (phytothérapies), par centres nerveux / énergétiques (acupuncture) ou purement vibratoires

(spirituels), et les distribuent dans le monde entier que tout le monde ait le choix des meilleurs soins

existants sur le moment.

(Et non pas comme actuellement que les uns font concurrence aux autres, et que certains refusent des

soins car ceux à soigner n’ont pas d’argent, ou que même les uns nient carrément l’existence des autres.

(désinformation))

Pour la gestion de l’argent, il est clair que c’est le conseil planétaire qui devra décider combien d’argent

qu’il y a en circulation, et de quel façon. Et non pas les banques comme actuellement avec leur système

bancaire : prêter de l’argent = plus d’argent disponible (virtuel) = prêter encore plus d’argent. (cercle

vicieux)

Car ce système de prêt est un système qui oblige à grandir toujours plus pour survivre, ce qui fait que

depuis tout en haut de l’échelle (banque mondiale) jusque tout en bas, il faut toujours PLUS ! (visionnez

ce documentaire intéressant sur l'argent...)

Les conséquences sont évidentes et on les connait bien : travailler PLUS, consommer PLUS, piller PLUS

les ressources de la terre, augmenter le nombre d’habitants de la terre (démographie) ce qui fait PLUS

d’emprunteurs, faire PLUS de guerres pour endetter PLUS les nations. Vous comprendrez facilement que

ce système est voué à l’échec, et à mon avis, vu la nature exponentielle de ce phénomène, cela ne va plus

trainer longtemps. (ces lignes ont étés écrites en juillet 2008)

On voit par là clairement qu’on ne peut pas gérer correctement une société ou une planète sans utiliser

l’intuition.

Page 41


(Les banquiers des 300 dernières années ne l’ont sûrement pas utilisée, ou alors très mal.) D’ailleurs,

l’idée de faire de l’argent avec de l’argent est quelque chose qui est décrit dans les grandes religions

comme une chose à éviter. Le futur proche nous montrera pourquoi il fallait éviter cela. (avec beaucoup

de pleurs et de grincements de dents.)

Exemple de compétence planétaire:

Comme exemple, prenons les informations qui circulent sur tout les

médias. Sur la terre, les systèmes et technologies d’information sont déjà

assez développées car il y a les radios, la télévision, les journaux /

magasines et l’outil merveilleux qu’est internet.

Sur ces réseaux d’information circulent énormément d’informations. Ces

technologies peuvent éventuellement encore évoluer, même rapidement

si les gouvernements commerciaux / bancaires seront remplacés par des

gouvernements intuitifs et coopératifs qui oeuvrent pour le plus grand

bien de tous. Dans ce dernier cas, le conseil planétaire ne sera pas la pour

appliquer quelque censure que ce soit, mais plutôt pour veiller à ce que

ces outils ne soient pas utilisés comme outils de propagande ou de

désinformation.(promouvoir des intérêts personnels)

Il est clair que si la population « se réveille » spirituellement et commence à utiliser leur intuition, ce qui

leur permettra de discerner quelles informations sont fausses, vraies, utiles ou pas utiles, il y aura

automatiquement une « sélection naturelle » des informations car les infos fausses, négatives et

contraires à l’évolution humaine n’auront plus aucun intérêt de la population.

Le conseil planétaire aura une division qui surveille les infos sur les médias existants, simplement pour

pouvoir intervenir en cas de « dérive ».

Le conseil veillera aussi à ce que toute la planète aie accès aux médias, et que tout le monde aie la

possibilité de s'exprimer par ces médias. Il est inutile d’avoir des moyens d’information corrects et

merveilleux si la moitié de la planète n’y a pas accès, car ne pas avoir accès à des informations peut être

classé dans la rubrique « désinformation »

Conclusion :

Après ce petit exposé sur les nouvelles politiques, j’espère que vous avez maintenant une meilleure

« vue » sur le monde dans lequel nous vivons, et que mes idées intuitives vous ont montrées qu’il est

possible de vivre autrement. Le seul « obstacle » à ce nouveau monde est le réveil spirituel de

suffisamment de personnes et le reste se fera tout seul. (par hasard !)

Page 42


6) Croyances, manipulations et sectes.

Parler un peu des manipulations et des sectes sur ce site le rends déjà un peu plus complet dans le

domaine des systèmes de croyances.

Si il y a bien une organisation qui est directement concernée par les systèmes de croyances, c'est bien une

secte car tout est basé sur les croyances. Alors cet article a pour but de clarifier un peu ce qu'est une secte

et ce qui ne l'est pas. Bien sur, tout ceci à la lumière des articles précédents, et en particulier de

l'intuition.

Ce qui retient souvent certaines personnes à adopter ou à accepter de nouvelles croyances est la peur de

« tomber dans une secte. »

De plus que s'ouvrir à de nouvelles croyances est considéré comme naïf dans le sens péjoratif. Alors il

serait opportun d'analyser un peu les systèmes utilisées par des manipulateurs de croyances qui sont des

sectes. Commençons d'abord par les manipulateurs et les manipulés.

1) Manipulations mentales

Ici on se trouve dans le domaine de la psychologie et la psychanalyse. Je suis loin d'avoir compris tout ce

qui a été recherché par des personnalités comme Sigmund Freud, Carl Gustav Jung ou leurs collègues

plus récents. Par contre, il ne faut pas une intelligence énorme pour comprendre ou "ressentir" certains

schémas de fonctionnement chez des gens.

Un de ces schémas est celui du manipulateur et de ces "victimes" les manipulés.

Tout le monde ne peut pas être manipulateur, et si j'ai bien compris, le manipulateur est un personnage

avec certaines frustrations venant d'une éducation erronée, qui lui donne ce besoin de dominer et de

manipuler les autres.

Ce vide, ou ce "trou" dans la construction de sa personnalité, fera qu'il

cherchera par tout les moyens de combler ce vide en se croyant supérieur

aux autres, et en les manipulant. Ce phénomène est en général inconscient

chez le manipulateur. (Je suis normal moi ....) Il convient aussi de dire que

ce besoin pour combler un vide ne procure pas nécessairement de la joie au

manipulateur, bien qu'il y a parfois une petite satisfaction éphémère d'avoir

réussi quelque chose quand par exemple le manipulé s'est plié à ses

exigences. (tout comme l'avidité d'argent chez certains, le fait d'en recevoir

procure aussi un plaisir temporaire, mais comme le problème n'est pas

résolu, après un certain temps il en faut plus...)

Mais ce manipulateur ne peut exister si il n'y a personne à manipuler. Le

manipulé est très souvent aussi une personne qui présente des problèmes

psychologiques (fragilités) dans le sens de ne pas savoir faire face aux

problèmes de son entourage (famille, travail, société...) ainsi que les

problèmes personnels.(frustrations)

La vie de cette personne "victime" devient plus simple car les décisions sont

prises pour lui par le manipulateur. (la secte)

Le problème est que l'un cherchera toujours à dominer et à manipuler plus avec toutes sortes

d'agressions, (mentales, sexuelles ou autres..) et le manipulé doit toujours s'écraser plus s'il veut

rester "protégé"(?) dans la secte ou autre organisation du même style.

Finalement, si ce comportement de manipulateur manipulé est poussé à l'extrême, tout les deux finiront

dans un asile. Inutile de dire que ce type d'interaction entre personnes humaines ne sert pas à une

évolution est est donc à éviter. (Bien que certaines personnes ayant été dans une secte, et qui en sont

sorties, peuvent décrire les techniques utilisées dans des livres pour que d'autres puissent éviter ce genre

de situations)

Page 43


2) Le succès des sectes

Vous vous posez peut-être la question en tant que personnalité bien construit, comment est-ce possible

que des gens croient ce genre de chose qu'on promet dans les sectes ?

Ici suivent quelques extraits de promesses que les sectes vous présentent.

ATTENTION ! J'ai choisi des exemples d'organisations parmi toute une panoplie, mais cela ne veut

pas dire que ce sont des sectes! D'ailleurs je présente rien que leurs promesses sans aucun commentaire

ou jugement.

1) Scientologie

La Scientologie est une religion fondée par L. Ron Hubbard ; elle fournit à l'individu une voie précise

menant à une compréhension totale de sa vraie nature spirituelle et des rapports qu'il entretient avec luimême,

sa famille, les groupes, l'humanité, toutes les formes de vie, l'univers matériel, l'univers spirituel

et l'Être suprême.

La Scientologie traite de l'esprit, non du corps ou du mental, et estime que l'Homme est bien plus que le

produit de son environnement ou de ses gènes.

La Scientologie comprend un ensemble de connaissances qui découlent de certaines vérités

fondamentales. Les premières de celles-ci sont :

L'Homme est un être spirituel immortel.

Son expérience dépasse largement la durée d'une seule vie.

Ses capacités sont illimitées, même si leur potentiel n'est pas réalisé dans le temps présent.

La Scientologie affirme aussi que l'Homme est fondamentalement bon, et que son salut spirituel dépend

de lui-même, de ses semblables et du fait d'arriver à une fraternité avec l'univers.

La Scientologie n'est pas une religion dogmatique dans laquelle on vous demande de tout croire et d'avoir

la foi. Au contraire, chacun découvre par lui-même que les principes de la Scientologie sont vrais en les

appliquant et en observant ses résultats. Le but ultime de la Scientologie est une édification et une liberté

spirituelles véritables.

2) Témoins de jéhovah.

En jetant un coup d'oeuil sur leur site, (http://www.temoinsdejehovah.org/ ) les témoins de Jéhovah

promettent à peu près les mêmes choses que les chrétiens ou catholiques et ils utilisent le même livre.

(d'après eux)

3) Falun Gong

Sur leur site officiel ici : http://www.falundafa.org/fr/home.html

Et on peut lire sur leur introduction le texte suivant :

Qu'est-ce que Falun Dafa ?

Falun Dafa (aussi appelé Falun Gong, ou simplement Dafa) est une méthode de "cultivation" et de

pratique de haut niveau, guidée par les caractéristiques de l'Univers - l'Authenticité, la Bienveillance, la

Patience.

La "Cultivation" est le processus de rectification continue de soi et d'assimilation à ces principes

universels. La pratique est celle des exercices - cinq ensembles de mouvements doux et de méditation.

La "cultivation" est la pierre angulaire du Falun Dafa, complétée par la pratique des exercices. Avec le

temps, les principes de Dafa dévoilent des vérités profondes de l'Univers. En suivant ces principes, les

pratiquants peuvent atteindre des royaumes de pensée élevés, s'éveillent au sens profond de l'existence et

Page 44


trouvent le chemin pour retourner à leur origine et à l'authenticité. Les exercices, qui mettent en oeuvre

des mécanismes énergétiques subtils et dont l'utilité dépasse les simples bienfaits physiques, sont

cependant aussi une aide contre le stress et pour une bonne santé.

4) La Franc Maçonnerie:

On a beau visiter les sites officiels de la Franc - Maçonnerie (comme ici, ou encore ici), on sait

difficilement savoir ce qu'ils promettent quand on fait partie de leurs institutions. La seule chose que

personnellement je puis vous dire, qui vient d'un livre que j'ai lu, écrit par Pierre Vajda : Savoir et

connaissance. (Approche herméneutique du rite écossais ancien et accepté). Selon ce livre, on peut dire

en résumé, (en très très bref, et si j'ai bien compris!) que la Franc - Maçonnerie, c'est d'acquérir certaines

connaissances, ainsi que d'autres visions des choses, à travers un travail personnel (travail sur soi) à l'aide

de symboles. Cela dans le but d'améliorer l'humanité et de continuer le travail du Grand Architecte de

l'Univers.

5) Antroposophie.

Sur le site officiel (http://www.anthroposophie.fr/ ) on peut lire ceci :

L'anthroposophie,

Un chemin vers la liberté. En caractérisant, pour la première fois en 1893, " l'individualisme éthique "

dans son ouvrage " Philosophie de la liberté ", Rudolf Steiner fit un pas décisif, ouvrant un chemin

d'accès à la réalité et à la liberté, démarche affranchie de toute forme d'autorité.

L'anthroposophie est avant tout une pratique, une pratique de transformation personnelle et sociale qui

permet de concilier recherche spirituelle et engagement quotidien, éducation de soi et évolution du

monde.

L'homme s'auto-éduque par un effort de conscience dans son expérience de la réalité sensible et

suprasensible. Cet effort repose sur l'activité de l'âme avec toutes ses facultés, celles de la pensée, celles

du coeur et celles de la volonté.

" Notre vie se compose d'actions de liberté et de non-liberté. Mais nous ne pouvons pas penser jusqu'au

bout le concept d'homme sans arriver à " l'esprit libre " comme étant la forme la plus pure de la nature

humaine. Nous ne sommes tout de même véritablement des hommes que pour autant que nous sommes

libres "

6) Eglise Catholique

Les promesses sont assez vastes et sont visibles ici et ici, ainsi que sur d'autres sites ou pages des mêmes

sites.

Souvent les psychologues qui ne connaissent pas le domaine de la spiritualité diront

que les gourous des sectes racontent des choses invérifiables car ils sont dans le

domaine des croyances. En fait ces gourous profitent d'une certaine connaissance

spirituelle, mais avec leur esprit manipulateur, ils ne le font pas dans le sens de

l'évolution des personnes attirées.

Les sectes prennent quelques vérités dans la spiritualité pour en abuser l'attirance

inconsciente des humains. (L'inconscient sait très bien ce qui est vérité et ce qui ne

l'est pas.) C'est la cause du grand succès de certaines sectes.

Mais se laisser guider par un autre n'est encore toujours pas se guider soi-même, et

comme déjà expliqué dans la partie "La réalité", le meilleur guide est le guide

intérieur, (à travers l'intuition) ce qui évite d'avoir besoin des autres.

Page 45


Evidemment, une fois psychologiquement affaibli par une secte, il est très

utile que ces "victimes" se fassent assister par quelqu'un de compétent pour

les guider vers le guide intérieur dans le but de les rendre autonome et pour

qu'ils retrouvent force et discernement. Ce qui évite la "rechute".

Imaginez ce qu'un psychologue, qui n'a pas seulement étudié la psychologie

classique mais aussi la spiritualité comme décrit sur ce site, pourrait donner

comme aide à ces personnes en détresse seulement en "ajustant" les idées

déjà reçus dans la secte pour les faire concorder avec la totalité de la vérité.

Le succès de rétablissement de ces personnes serait nettement plus élevée.

Maintenant si vous dites que des psychologues comme décrites ci-dessus

n'existent pas, allez voir ici :

(Colette Portelance: http://www.andc.eu/informationsetli/index.html )

3) Reconnaître une vrai secte

Ici je me rends compte que je vais marcher sur des oeufs. Evidemment, les conseils que je donnerai

seront basés sur 15 ans d'expérience dans le domaine de la spiritualité, car décider ce qu'est une secte par

pure intelligence et déduction logique sans connaître le domaine spirituel est quasiment impossible. (Car

les sectes utilisent des croyances soi-disant invérifiables. Donc comment peut-on qualifier une

organisation de sectaire si on ne sait pas vérifier quelles croyances sont justes, à moins de tout rejeter en

bloc ce qu'on ne peut pas vérifier. Et ce que je désigne par "vrai" secte, c'est une qui va à l'encontre de

l'évolution et qui est par conséquent nuisible pour l'individu et pour la collectivité concernée.

De plus, une organisation de bien-être peut avoir l'air inoffensif, mais comme expliqué dans l'article

"nouvelle politique", le "patron" de cette organisation peut avoir des idées malsaines "derrière la tête"

sans aucun signe extérieur. Tout comme une personne bien intentionné, qui va dans le sens du plus grand

bien pour tous, (évolution) peut avoir crée une association de bienfaisance mais sera peut-être qualifié de

secte.

La définition populaire (du dictionnaire) de secte est: Un ensemble

d'hommes et de femmes partageant une même doctrine philosophique,

religieuse ou autre.

Et aussi : Groupe dissident minoritaire, clos sur lui-même et créé en

opposition à des pratiques religieuses (philosophiques ou autres)

dominantes.

Et encore : Groupe religieux ou autre dont la visée est d'exploiter ses adeptes

au profit d'un ou plusieurs gourous.

Avec ces définitions quasi tout les regroupements sont des sectes, car un

ensemble de personnes ayant des idées totalement opposées ne tiendrai pas

longtemps. (car discussions impossibles)

Une meilleure façon de voir déjà, est de s'intéresser au but final du

regroupement ou de l'organisation. (ce que l'on constate en observant le

comportement et non d'après ce qu'ils disent !)

Si le but final est de gagner énormément d'argent, donc pas seulement pour que l'organisation subsiste, et

qu'en plus les personnes concernées (adeptes) doivent automatiquement rester dans l'organisation pour se

sentir bien, c'est que l'organisation ne met pas l'accent sur le bien-être et l'évolution des personnes.

(surtout si on remarque que ceux qui s'en sortent sont complétement déboussolées.)

Page 46


Une organisation réellement bienfaisante est plutôt du style d'apporter des

connaissances utiles aux personnes concernées tout en les laissant libres

d'aller et de venir.

Cette organisation bienfaisante peut évidemment demander de l'argent dans le

but de pouvoir continuer ses activités, mais le but ultime est de rendre les

personnes intéressées plus heureuses, aussi bien dans l'organisation qu'en

dehors, et surtout de les rendre autonomes. (Donc plus besoin de

l'organisation une fois terminé l'apprentissage. Et cela parce que les personnes

sont devenues assez fortes pour affronter les problèmes de la vie seules.)

Comme dit auparavant, une simple (ou complexe) analyse logique et

intellectuelle des éléments et des techniques utilisées par une organisation, ne

permet pas de la qualifier de secte ou pas. De plus qu'une certaine ignorance

de la vrai spiritualité de la part des organisations désignées pour décider qui

est secte et qui ne l'est pas, contribue d'autant plus à leur incapacité d'émettre

un jugement correct.

Alors finalement comment reconnaître la vrai secte ?

Pour ceux qui ont lu et bien compris la partie 1, 2 et 3 de ce site, (intuition, pouvoir créatif et réalité) la

réponse est simple :

Il suffit d'utiliser son intuition par quelque moyen que ce soit, (méditation, radiesthésie ou autres...) pour

savoir si le regroupement en question, supposé secte ou pas, CONVIENT à votre évolution

PERSONNELLE!

ATTENTION : Ceci peut avoir comme conséquence qu'une personne peut prendre la décision d'aller ou

de rester dans une vrai secte, car c'est bon pour son évolution car elle s'en sortira indemne et plus forte

qu'avant !

Mais dans la majorité des cas votre intuition vous dira d'éviter telle ou telle organisation (vrai secte ou

pas..) car l'évolution personnelle et spirituelle peut se faire aussi sans s'inscrire dans une organisation.

4) Comment en sortir ? Ou comment ne pas y entrer ? :

Étant donné que la plupart qui liront cet article sont plutôt ceux qui sont pas dans une secte et qui

aimeraient bien ne pas "tomber" dans une, commençons par comment éviter les sectes. Pour ceux qui ont

déjà lus et compris (expérimenté) les articles précédents, (intuition, pouvoir créatif et réalité) ou acquis

ces mêmes connaissances par d'autres moyens, vont se dire : ça va, je peux détecter avec mon intuition ce

qu'est une secte et ce qui ne l'est pas, et je peux utiliser mon pouvoir créatif pour me faire montrer des

signes incontournables dans le cas ou il y a danger ! (avec l'aide du hasard !)

C'est vrai, mais il y a une chose à observer cependant; il est aussi très utile de travailler sur soi

psychologiquement pour éliminer la plupart des frustrations et d'éventuels traumatismes. Car sans cela,

les manipulateurs des sectes sont très habiles (consciemment ou inconsciemment) pour détecter ces

« failles » et de les exploiter au maximum. Si en plus cette « faille » a déformé vos réponses de vos

recherches intuitives, vous pourriez vous retrouver dans la gueule du loup.

N'oubliez pas non plus que la dernière personne qui décide de croire quelque chose ou pas, c'est VOUS-

MEME. Personne ne peut le faire à votre place.

Les croyances des humains ont comme origine un choix, une acceptation d'une information. Donc une

décision personnelle dont seul vous êtes responsable.

Le but de ce site (et de cet article) est de vous aider à faire ce choix, non seulement de façon logique et

intellectuelle, mais aussi de façon intuitive. On appelle cela communément : choisir avec le coeur. Et je

me répète en disant aussi que le choix d'une personne d'une croyance qui lui sera bénéfique pour son

évolution, ne convient généralement pas à une autre personne. Même si certaines "grandes lignes" sont

bénéfiques pour la majorité.

Page 47


Et si vous êtes dans une secte (ou organisation bienfaisante d'après vous évidemment) et que vous lisez

cet article, posez vous cette question :

"Est-ce que je suis intègre ?"

Alors, intègre c'est quoi ? La façon la plus simple de l'exprimer c'est : ce que vous pensez et croyez, vous

l'appliquez aussi dans la vie courante à travers vos actes et vos conversations. C'est un peu l'inverse de

l'hypocrisie.

C'est donc simplement vivre pleinement vos propres vérités.

(Et non pas LA vérité avec un grand V car celle-la est très difficile à trouver. Je dirai même qu'elle est

impossible à trouver car si vous la trouvez, alors le processus d'évolution s'arrête, et il n'y a pas de fin à

l'évolution. On peut seulement trouver des vérités "temporaires" qui sont adéquats au moment présent,

mais qui dans 3000 ans ne seront peut-être plus valables ou seront obsolètes.)

Donc, si vous pouvez uniquement vivre et exprimer votre vérité dans un endroit réservé à cet effet, et que

dans la vie sociale vous ne pouvez ou ne voulez pas vivre et exprimer vos vérités et croyances, pour

quelque raison que ce soit, alors vous n'êtes pas intègre.

Une autre question également intéressante est :

"Est-ce que je pense par moi-même ?"

Si pour tout vos questions et décisions vous faites confiance à quelqu'un d'autre, (autre que votre intuition

personnelle) alors vous ne pensez pas par vous-mêmes, et vous vous laissez "guider" par une autre

personne.(que ce soit par facilité ou pour n'importe quel autre raison)

5) Conclusion.

Pour conclure on peut affirmer que décider ce qu'est une secte ou pas n'est pas chose facile. Il en est de

même pour les associations qui s'occupent de faire un tri dans ces "sectes". Et se faire assister par des

personnes qui connaissent le domaine spirituel et des techniques intuitives est difficile aussi, car ces

personnes peuvent déjà être qualifiées de sectaires. (à tort ou à raison)

Pour aller plus loin, je dirai même que si un organisme, quel qu'il soit, doit décider ce qui est adéquat

pour d'autres personnes, il aura toujours partiellement tort. C'est un peu comme des parents d'un enfant

qui décident pour lui ce qu'il devrait étudier, et avec qui il devrait se marier...Cela se termine presque

toujours avec une déception ou même parfois un drame.

La seule et bonne façon est que les gens décident eux-mêmes ce qui leur convient comme croyances. Et

la seule action qu'un organisme de décision de secte (ou pas) pourrait entreprendre, est une assistance à

ces personnes pour les aider à prendre leurs propres décisions.

Un moyen très efficace de voir si les croyances que vous avez choisis, est d'observer leur effet sur votre

vie et celle des autres autour de vous:

Si vos croyances font en sorte que vous êtes malheureux, que votre santé diminue et que vos voisins et

vos connaissances ne vous parlent plus ou vous évitent, même si vous vous dites "J'ai raison, je sais que

j'ai raison! Mais ce sont les autres qui me rendent malade et triste, et qui me laissent tomber", il y a de

fortes chances que vos croyances et certitudes sont à la base de vos malheurs. Et si le but de votre vie est

d'être heureux, alors il faudra songer à analyser ce qui « cloche » dans vos croyances et certitudes. En

spiritualité on sait que les autres (l'extérieur) ne sont en fait que le miroir ou le reflet de votre propre

vision des choses. (l'intérieur)

Page 48


Par contre, si vous choisissez des croyances qui ont pour effet que votre bonheur est total, que votre santé

s'améliore constamment, et que les autres autour de vous sont à chaque fois ravis de vous voir, alors on

peut dire que vos croyances et certitudes sont adéquates et même parfaites pour vivre une vie heureuse.

Vous aurez donc compris que la seule personne qui peut décider si vous êtes heureux dans la vie, c'est

VOUS-MÊMES ! (et non pas les autres)

En fait, les lignes ci-dessus expliquent la même chose que l'article sur la pensée créative, car en

choisissant certaines croyances, vous créez autour de vous le "décor" et les situations qui vont avec. Pour

la simple raison que c'est vous le créateur de votre vie!

Pour finir, je peux dire que si vous utilisez l'intuition comme guide suprême, et votre pensée créatrice

comme moyen d'action, tout ce que vous allez créer autour de vous sera pour votre plus grand bien et

celui des autres. Dans le cas ou un grand nombre d'humains agissent ainsi, si une organisation existante

est réellement bienfaisante, elle continuera d'exister. Et si elle ne l'est pas, elle cessera d'exister. Qu'elle

soit qualifiée de secte ou pas.

Ce qui fait que la question de "secte ou pas" ne se pose plus.

Et ne perdez pas de vue que ce principe est valable pour toutes les organisations, de la plus petite à la

plus grande. (Devinez pourquoi le système financier mondial va mal en ce moment ? (26/12/2010) C'est

que les gens n'y croient plus, et que d'autres « désirent » un meilleur système.)

Page 49


Le village avant:

Dans ce village on peut voir la situation suivante :

7) Le village qui s'appelle Terre.

Le curé rencontre l'enseignant dans une rue et lui dit : "Tu sais, si toi tu fais en sorte que la population

reste bête, moi je peux les faire peur avec le diable, et nous deux on sera les maîtres du village"

Le banquier qui passait par là, et qui avait entendu la discussion se rajouta au deux autres et leur

dit : "Très bonne idée, et moi je mettrai en place un système financier basé sur la croissance et la dette

avec intérêts, ce qui les fera travailler dur pour avoir quelque chose, et nous on se la coulera douce avec

ces intérêts."

Le curé et l'enseignant trouvaient cela une bonne idée. Non loin de là, le politicien avait compris de quoi

ils discutaient, s'approcha et disait : "Et moi je propose mes services pour jouer comme guide avec des

lois qu'ils devront respecter, puis je leur proposerai toutes sortes de solutions dans mes discours, car il

vaut mieux pas qu'ils trouvent des solutions eux mêmes. Tout ceci en percevant des taxes, ce qui fera

plaisir à notre ami banquier ci-présent."

Les trois autres acquiesçaient.

Comme par hasard, monsieur le militaire passait justement par là et disait : "C'est très bien tout ça, mais

si jamais ils s'énervent, moi je recruterai des hommes parmi eux et je les formerai au combat pour les

utiliser contre la population et pour les tenir calme."

"Excellent !" répondirent les autres, "Comme ça on pourra dormir tranquille."

Finalement dans une maison tout près du petit groupe qui discutait, habitait le journaliste.

Il sortait de sa maison et leur dit : "Moi, si vous voulez, je leur donnerai toutes sortes d'informations

banales et non intéressantes, entrecoupé de divertissements, mais sur des questions sensibles, je leur

inventerai une histoire, et je leur présenterai une version déformé des faits pour qu'ils pensent dans le

sens que vous aimeriez."

"Formidable !" s'exclamaient les autres : "Là on est vraiment bien placé et on peut continuer ça pendant

des générations sans soucis..."

La Transition.

Puis dans ce village, grâce à l'évolution de la technologie, d'autres métiers apparurent : l'informaticien et

l'ingénieur. Ensemble avec le militaire, ils développaient une chose qu'ils ont appelé : "Internet !"

Après quelque temps quand presque tout le village était connecté, notre petit groupe s'est rendu compte

que laisser se développer cet "Internet" était la plus grosse gaffe qu'ils pouvait faire car maintenant la

population avait la possibilité de :

Page 50


* Apprendre des choses différentes sans passer par l'enseignant.

* Constater qu'il y a d'autres curés qui ne font pas peur avec le diable.

* Constater que le système financier du banquier ne peut pas être appliqué indéfiniment car il est de

nature exponentielle à cause de cette croissance.

* Constater que le militaire n'est pas uniquement là pour défendre le village, mais agit aussi en

" instrument " du banquier et du politicien.

* Constater que, quand le politicien parle, qu'il ne pense pas vraiment ce qu'il dit. Et qu'il s'amuse

souvent avec son copain journaliste pour détourner l'attention de choses plus importantes.

* Constater que le journaliste ne dit pas toujours la vérité, car d'autres journalistes ont des versions

totalement différentes de certains faits.

Finalement, pour ceux qui cherchaient pourquoi ils avaient une vie aussi misérable, ils ont constaté qu'ils

se sont laissé faire par un petit groupe qui ne pensait qu'à leurs propres intérêts.

Grâce à cet internet, le jeu du petit groupe était exposé..et par conséquent la fin était proche...

Maintenant ce qui tracassait le plus la population du village était : "comment se débarrasser de ce petit

groupe car ils sont si bien organisés et ils sont si puissants !"

Alors certains proposaient des remplacements des personnes de ce groupe par d'autres plus soucieux du

peuple, mais devaient constater qu'une fois le remplacement effectué, ces personnes "tombaient" de

nouveau dans les "schémas" de ceux d'avant, et rien ne changeait.

D'autres proposaient des réformes des institutions, mais la résistance à ces réformes était énorme, car la

plupart des personnes qui composent ces institutions avaient adopté le même comportement égoïste que

le petit groupe principal, et rien ne changeait non plus.

Encore d'autres ont choisi de les combattre avec des armes artisanales, ne disposant pas des mêmes

moyens que le petit groupe, mais leurs tentatives résultèrent que dans une plus grande méfiance du petit

groupe, qui du coup décrètaient plus de lois, installaient plus de contrôles, et le militaire avec ses

hommes devenait plus agressif.

Finalement certains se demandaient si il n'y avait pas quelque chose d'encore plus puissant que ce petit

groupe et constataient que la réponse était OUI ! Et ils ont remarqué que le curé en savait plus mais avait

délibérément caché ou supprimé cette connaissance. Puis quand assez de personnes du village avaient

compris cela, ils utilisaient cette connaissance pour demander à ce Tout-Puissant de les débarrasser de ce

petit groupe, ce qui fut mis en oeuvre par ce Tout-Puissant. (+/- à partir de Juin 2007)

Actuellement (Juillet 2012) on peut voir clairement que les anciennes institutions (religieuses,

financières, politiques..) se dégradent lentement mais sûrement. Ce qui fait que 2012 pourrait

effectivement être l'année de "fin du monde" en ce qui concerne l'ancienne façon de voir les choses, et

aussi l'année de la naissance du "nouveau paradigme d'expériences" qui entrainera un changement radical

de notre société.

En effet, si sept milliards de "Dieux créateurs" sont entrain de réorganiser leurs idées et croyances, la

matière qui les entoure va "obéir" et va se réorganiser aussi. (Chutes des anciennes institutions,

changements climatiques, éruptions solaires, disparitions et apparitions d'espèces animales...etc.)

Évidemment, maintenant se pose LA question : "OK, tout se dégrade et se réorganise -> et après ?"

Comment pourrait-on voir "Le village qui s'appelle terre" après tout les changements ? Et aussi, qu'est ce

que JE (vous) peux faire pour faire partie de ce "nouveau paradigme", et pour ne pas sombrer avec

l'ancien ?

Page 51


Le nouveau paradigme.

Voici l'aspect (le plus probable) du village Terre après les changements :

Le curé rencontre l'enseignant dans une rue et lui dit : " Tu sais, maintenant que quasi la totalité de notre

village est devenu spirituel, mon travail est de veiller que des individus ou des groupes ne " retombent "

pas dans le matérialisme pur. J'aime beaucoup mieux mon job maintenant car avec l'ancien, je ne me

sentais pas à l'aise. "

" Moi aussi ", répliqua l'enseignant, "maintenant je donne mes cours à la lumière des lois universelles et

j'apprends à tout les élèves de se servir de leur intuition. Je constate également que tout mes élèves sont

beaucoup plus motivés qu'avant, et en incluant aussi des cours de psychologie avec l'approche non

directive, et des cours de communication authentique, je me sens beaucoup plus proche d'eux "

A ce moment là, le politicien passait par là et disait : " Il n'y a pas que vous qui avez une meilleure

situation, maintenant moi je fais en sorte que les gens du village ne doivent plus s'inscrire dans un parti

politique car mon but premier est de rendre mes citoyens autonomes. Avant les gens attendaient tout de

moi et j'étais forcément exposé a de de multiples critiques, donc mon travail s'est amélioré beaucoup

aussi. "

Entretemps le militaire avait rejoint le groupe et rajouta : " Effectivement, les temps sont beaucoup plus

calmes maintenant car le seul travail que j'ai est de veiller que des individus ou un groupe ne viennent

pas menacer notre société spirituelle. Les humains ont leur libre arbitre et certains pourraient s'associer

pour essayer de " revenir en arrière " mais ma division " intelligence " peut les repérer très vite avec

leur intuition. C'est comique à dire, mais ceux qui étaient considérés comme des gens biens de l'ancien

système, et qui n'ont pas voulu suivre l'évolution spirituelle sont maintenant considérés comme une

menace.. "

Et le curé répliqua : " Personnellement je crois que c'est là l'explication de la phrase du maître spirituel

d'il y a 2000 ans : Les premiers seront les derniers.. "

Ayant vu la petite réunion, le journaliste s'approcha et disait : " Moi aussi je suis très content de mon

travail car j'ai maintenant une division qui recueille des infos avec des méthodes intuitives et par

médiumnité, et j'ai pu restaurer l'objectivité correcte dans mes articles car je suis indépendant d'autres

institutions, et j'ai aussi une division spéciale qui traite uniquement le domaine spirituel avec ses progrès

et ses problèmes. Cette dernière division travaille ensemble avec le curé ci-présent. "

" Exact " répondit le curé.

Soudain le petit groupe se rend compte que quelqu'un manque. Ils tournent leur regard vers un banc plus

loin dans la rue sur lequel était assis un type. Ils s'approchaient et le reconnaissaient : c'était le banquier.

Ils lui demandaient : "Et alors ?"

L'ancien banquier répondit avec un air triste : "Moi je n'ai plus de travail."

"Comment ça ?" demandaient les autres.

"Eh bien, forcément !" s'exclama le banquier," Puisque les gens vivent de façon autonome et s'entraident

mutuellement, et que dans la spiritualité on est tous UN sur un autre plan que matériel, les gens ne

cambriolent plus chez les autres et n'ont donc plus besoin d'un endroit sûr pour mettre leurs valeurs et

n'ont plus besoin d'assurances. Donc, je n'ai plus de travail ! "

" Bah ! C'est pas bien grave " répliquaient les autres, " Un jour tu pourras te recycler dans un des autres

métiers. "

" Oui mais.. " dit le banquier presque en pleurant, " Est-ce que un jour on pourra me pardonner pour

avoir mis la moitié du village dans la pauvreté, et d'avoir fait travailler si dur les autres ? "

Page 52


" Mais oui ! " répliqua le curé, " C'est une des choses merveilleuses de la spiritualité et de la sagesse qui

considère la vie matérielle comme une expérience, et qui sait par conséquent pardonner vite. "

"Par contre.." rajouta le curé, "La loi d'attraction, on ne la contrôle pas et elle s'applique à toi, mais

aussi à nous.."

"Et de toute façon.." disait le journaliste avec son regard au loin, "Comme les choses évoluent vite, la

situation actuelle n'est pas définitive, et qui sait ce que nous réserve l'avenir..."

Fin.

Page 53


L’équipe sombre.

Le but de cet article est de comprendre mieux ce qui se passe sur notre planète terre, et d’avoir

une idée de ce qui se passe dans la tête des gens au pouvoir qui prennent des décisions.

(ceux qui tirent vraiment les ficelles, et pas nécessairement ceux qui sont médiatisés.)

Dans le reste de l’article, je ferais référence à l’équipe sombre par le raccourci E.S.

(je les appelle l’équipe sombre car leurs décisions ne sont pas très lumineuses ni très

agréables pour la population.)

Les occupations de l’E.S.

L’E.S. a analysé les réactions humaines aux événements importants, selon les croyances en

vigueur à ce moment là, tout au long de l’histoire.

L’E.S. analyse la psyché humaine. (réactions individuelles)

L’E.S. analyse les réactions humaines dans le domaine des croyances et religions.

L’E.S. analyse le comportement d’humains qui ont faim par rapport à ceux qui ont à manger.

L’E.S. analyse les humains qui sont dans la peur.

L’E.S. analyse le comportement humain dans la pauvreté.

L’E.S. analyse le comportement humain sous influence de drogues.

Ce qui donne plus ou moins les résultats suivants :

Un humain qui est pauvre et/ou qui a faim n’oppose pas de grande résistance à ceux qui

voudraient éventuellement le guider / contrôler. (car il est trop occupé de se demander

comment avoir de l’argent ou à manger, et ne s’occupe donc pas si son gouvernement est

valable ou pas, ou quel est le but de la vie)

Un humain qui a une croyance forte, ne changera pas si facilement et n’en sort pas facilement

non plus. (propriété humaine exploité par les sectes)

Un humain qui est sous l’influences de drogues (substances toxiques créant une dépendance)

n’est plus lui-même, (perte de personnalité) et change de comportement vis à vis des

problèmes de la vie. (On s’en fout...) Il ne suit pas nécessairement docilement les règles, mais

il ne nuit pas non plus.

Un humain qui a peur demande une solution pour ne plus avoir peur, (désir d’une vie tranquille)

et se tourne en général vers des instances « plus puissantes » pour lui donner la solution. Ce

qui facilite la manipulation et le contrôle de cet humain.

Et étant donné que l’histoire nous à montré des exemples de sociétés ou tout le monde avait à

manger, avait de l’argent (ou équivalent) et était +/- riche, et que tout ces sociétés ont sombré

dans le chaos, on peut en conclure que c’est quelque chose à éviter.

Page 54


● les prises de décisions de l’E.S.

Après ces analyses, et ayant pour but d’assumer la responsabilité de gouverner pour plusieurs

milliards d’humains, et d’éviter le chaos et des surprises désagréables ou imprévus, il est fort

probable qu’ils vont prendre les décisions suivantes:

• faire en sorte que beaucoup de gens ont faim

• faire en sorte que beaucoup de gens sont pauvres

• faire en sorte que beaucoup de gens ont peur

• Influencer les religions, les sectes, dans le but d’en avoir le contrôle.

• Influencer les pensées (système de croyances) des humains par les médias.

• Tolérer les drogues et en légaliser certains (alcool) tout en faisant semblant dans les

médias que c’est interdit.

• Tourner en dérision les nouvelles spiritualités et nier l’existence extraterrestre. (qui

pourraient apporter des nouvelles idées et entraîner un comportement non prévisible et une

perte de contrôle des populations)

En observant les choses qui se passent sur notre planète, on remarque effectivement que ce

genre de décisions sont bien sous-jacents aux décisions des gouvernements apparents.

On voit par exemple que :

Les médias nous disent comment considérer l’argent. (pas d’argent = nul, donc l’argent est la

chose la plus importante au monde avec toutes les conséquences que cela implique)

Les puissances financières et économiques ne font rien pour redistribuer plus équitablement

l’argent disponible. (mène à la pauvreté et la faim) Les financiers organisent des guerres.

(Appauvrit les pays en guerre et plonge la population dans la peur et la faim)

Dans les pays riches, on occupe et manipule la population avec tout les moyens : travail dur,

heures supplémentaires, beaucoup de loisirs et de divertissements, drogues, faire peur avec

des terroristes.

Aussi minimiser les budgets pour les choses intéressantes comme l’éducation, l’artistique, la

recherche scientifique utile et correcte, et maximaliser les budgets pour des choses qui

engendrent peur et pauvreté : l’armée et leur recherche de nouvelles armes.

Concernant la pollution, les énergies alternatives et la médecine traditionnelle, le système

commercial avec ses intérêts financiers actuellement en place n'encouragera pas de solutions

meilleures et durables car non intéressant. (énergie fossile = pollution = maladies = gagner de

l’argent avec des taxes et des médicaments. Par contre énergie renouvelable = air pur = santé

= pas d’argent à gagner...)

● Et la spiritualité, et les extraterrestres ?

Les nouveautés comme la spiritualité les « crop circles » et l'intérêt des gens pour la vie en

dehors de notre planète constituent une menace pour l’E.S. car cela pourrait changer le

comportement d’une population si une ou plusieurs de ces choses étaient confirmés par les

médias. Alors le comportement de la masse peut devenir incontrôlable ce qui doit être évité.

Donc la spiritualité, l’intuition et les channelings seront dénigrés, et l’existence d’intelligences

en dehors de la terre sera nié et les preuves cachés ou détruits.

Page 55


● Alors pourquoi ce « Nouvel ordre mondial » ?

Actuellement il y a déjà quelques systèmes en place comme :

➢ Des « copains » au sein des gouvernements mondiaux (par l’exploitation de la Francmaçonnerie)

pour créer une attitude similaire dans tout les pays. (Mise en place de

législations restrictives des libertés)

➢ Des systèmes technologiques de surveillance. (caméras, satellites, écoute téléphonique,

spyware et virus informatiques (Windows Vista!))

➢ Centre de « calcul » du comportement des masses en temps réel.

Ceci forme la base pour un gouvernement global, et en rajoutant encore quelques technologies

supplémentaires, (puce GPS pour humains) et une force policière impressionnante, il y a

moyen d’éviter toute « mauvaise surprise » et donc une perte de contrôle. Et d’après le

« système de croyances » de l’E.S. on pourrait donc vivre en paix pendant des centaines

d’années !?

● Et où sont les lois universelles dans tout ça ?

Étant donné que l’E.S. est profondément convaincu que c’est de cette façon que les choses

serait le mieux pour tout le monde, ils mettent non seulement les moyens matériels de leur

coté, mais ils actionnent aussi leur pouvoir créatif humain. Ils vont donc s’attirer les choses

nécessaires pour arriver à leurs fins, et ne verront pas les lois universelles. (ou ne veulent pas

les voir, ou n’y croient pas)

Ainsi; avec l’aide de la population qui est dans la faim, la peur, la pauvreté la drogue, ou qui est

trop occupé pour se rendre compte vers quoi ils vont; ils arrivent assez facilement à leurs fins.

● Conclusion:

C’est donc par leur « système de croyances » que cette équipe sombre croit bien faire (!)

d’instaurer un nouvel ordre mondial. Et ne connaissant pas, ou ne voulant pas connaître les

lois universelles, ils ne savent pas qu’en appliquant leur système ils font un grand tort à leurs

confrères humains. (freiner une évolution naturelle et Divine)

Par conséquent ils vont aussi s’attirer des sérieux ennuis. (maintenant = 2008 et ça commence

déjà)

Il suffirait qu’ils « ajustent » leurs système de croyances en tenant compte des lois universelles

et qu’ils introduisent l’intuition pour solutionner les problèmes avec des inconnues (pour éviter

les « mauvaises surprises ») pour devenir un « vrai » gouvernement qui puisse guider les

populations vers le bien-être, l’amour et la lumière.

(Un gouvernement est toujours nécessaire car il y a toujours des tâches d’ordre collectif à

effectuer qui ne sont pas faisables individuellement)

Page 56


1) Qu’est ce que la radiesthésie ?

La Radiesthésie

La radiesthésie est tout simplement une sensibilité des humains pour des vibrations émises par d’autres

humains, animaux, plantes, objets, pensées, événements, qu’ils soient microscopiques, macroscopiques

(soleil, univers) ou qu’ils viennent du passé ou du futur. Comme tout ce qui existe dans l’univers est crée

avec des vibrations qui viennent d’une même source, il n’est que normal qu’il y a des influences de l’un

sur l’autre. Cette sensibilité peut-être traduite en mouvements musculaires (mouvements réflexes ) qui

peuvent faire bouger un objet tel que baguette ou pendule. Tout ce qui existe, a ce qu’on pourrait appeler

« un inconscient », une connexion avec un monde non-matériel, ce monde non-matériel est

malheureusement délaissé presque totalement dans nos civilisations occidentales. Ces inconscients, qui

sont tous reliés ensemble du coté monde non-matériel, dans une sorte d’inconscient collectif, vont nous

permettre de transmettre et surtout de capter des informations utiles.

Vu de cette façon, il est facile de comprendre que TOUT le monde est capable de faire de la radiesthésie.

Bien-sûr, comme personne n’est pareil, certains y accéderont plus facilement que d’autres, mais tout le

monde peut cheminer dans le monde du sixième sens.

Pour un grand nombre de personnes, environ 80%, un pendule ou une baguette feront l’affaire. D’autres

personnes seront plutôt portés vers d’autres techniques comme la clairvoyance, la clairaudience, le

channeling, l’intuition par pensées ou par sentiments. L’éventail des techniques disponibles est grand et il

y en a pour tout le monde.

Figure 1.

Maintenant vous vous posez probablement la question : « si tout cela est si évident comme vous le dites,

pourquoi le monde scientifique n’a pas encore fait de recherches sur le sujet pour démontrer que tout cela

existe, et par conséquent qu’une grande partie des gens l’utilisent ? »

Page 57


Les scientifiques n’acceptent en général une technique que si elle est reproductible.

Qu'est-ce que cela signifie : on répète plusieurs fois la même expérience, et dans des groupes et à des

endroits différents, on obtient le même résultat. Si ces résultats sont très aléatoires, et qu’il manque une

certaine rigueur, la technique est rejetée, et les résultats sont attribués au hasard.

Il y a quatre objections à formuler à cette vision des choses :

1) La radiesthésie est quelque chose de vivant, et comme tout être vivant, il y a bien une certaine

ligne dans le comportement mais il n’est pas reproductible non plus.

2) La radiesthésie a une base spirituelle, et par conséquent si on fait des recherches scientifiques

pures et dures sur la radiesthésie sans tenir compte de cet aspect spirituel, la recherche sera

limitée et par conséquent incomplète. (voir hasard)

3) Quand on affirme que les résultats d’une recherche sont « hasardeuses », il faudrait d’abord

définir ce qu’est le hasard. Dans le dictionnaire : hasard = cause imprévisible attribuée à des

évènements fortuits ou inexplicables.(fortuit = qui arrive par hasard, imprévu) Donc quand on dit

que les résultats d’une recherche scientifique sont hasardeux, cela veut dire que l’on ne sait pas

l’expliquer. Mais il n’est pas nécessaire de rejeter la technique automatiquement, même si on ne

sait pas l’expliquer. Cela provient du besoin de nôtre société de vouloir expliquer tout ce que l’on

voit ou entend, alors que ça n’est pas absolument nécessaire. On pourrait simplement se contenter

des résultats sans explication.

4) La dernière objection, et non la moindre est la suivante : Est-ce que les scientifiques ont le droit

de trouver que la radiesthésie fonctionne ? Malheureusement la réponse est NON. Pourquoi ? Je

vais simplement donner l’exemple du moteur à eau : si quelqu’un trouve, ou à déjà trouvé un

principe pour faire fonctionner un moteur de voiture à l’eau (ce qui entre guillemets à déjà été

trouvé depuis longtemps), il y aura un lobby important (des gens qui ont des intérêts dans le

pétrole) qui va s’opposer à ce que ce projet soit mené à bien, même si cela pourrait résoudre de

43% le problème de la pollution atmosphérique. De la même façon, la radiesthésie est un bienfait

pour l’humanité, mais notre société actuelle n’est pas basée sur la volonté de faire du bien à

l’humanité.(c’est plutôt l’inverse) Et par conséquent la radiesthésie sera niée et discréditée un

maximum pour que cela ne se généralise pas.

Page 58


2) Comment s’y prendre pour débuter ?

Il faut d’abord mettre en route la « mécanique » qui servira pour la baguette ou le pendule. Ici je vais

surtout me concentrer sur le pendule car c’est le plus maniable et le plus discret. Commencez chez vous

par simplement tenir votre pendule au dessus des dessins suivants en demandant (dans la tête, pas tout

haut) de bien vouloir suivre le dessin. Pendant ce temps se concentrer sur le dessin et essayer de ne

penser à rien d’autre.

Fig 2. Fig 3. Fig 4.

Fig 5. Fig 6. Fig 7.

Si après un ou quelques essais, le pendule se met en mouvement et suit docilement le mouvement

représenté par les dessins, c’est que vous faites partie des personnes pour qui la radiesthésie peut (ou va)

faire partie de votre vie.

Évidemment le choix d’un pendule qui vous convient sera important au début. La encore le choix est

vaste et on peut trouver chaussure à son pied. Il existe des pendules de toutes les sortes, le plus difficile

est d’en trouver un qui vous convient.

Les choses importantes à observer sont le poids du pendule, la qualité de la chaîne (ou ficelle) et la

longueur de la chaîne. Par longueur de chaîne on comprend la longueur entre l’endroit ou vous tenez la

chaîne entre vos doigts et le pendule.

Un pendule trop lourd ne fera que des petites oscillations, et un trop léger l’inverse. Avec la pratique et le

temps, il est possible qu’il faille changer de pendule, en général un plus lourd, car le bras s’habitue à la

pratique et les oscillations augmentent. Pour ce qui est de la longueur de la chaîne, il n’y a pas de règles

bien définis. La meilleure chose à faire est de « sentir » si la longueur vous convient. Une bonne

longueur de chaîne est celle ou l’on sent le moins les mouvements du pendule. (comme si on avait rien

dans la main)

Page 59


En ce qui concerne la tenue du pendule, libre à vous d’en décider. La tenue « classique » est entre le

pouce et l’index avec les doigts de la main qui pointent vers le bas et le coude sur la table. (voir figure 8)

Figure 8

Une fois ces mouvements testés plusieurs fois avec succès, on peut faire le pas suivant qui est celui de la

convention mentale.

3) La convention mentale.

Une convention mentale est tout simplement le fait de synchroniser les idées ou les questions que l’on a

dans la tête avec les mouvements du pendule. La première chose à faire est de choisir (ou de laisser

choisir le pendule) un mouvement qui vous convient pour le OUI et le NON. Pour vous donner un

exemple (que vous n’êtes nullement obligés de suivre) le OUI pour moi est un mouvement circulaire

dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, (Fig. 2) et le NON est un mouvement de va-et-vient

d’avant en arrière.(Fig. 4)

A vous de choisir ou de laisser choisir le pendule. Comment laisser choisir le pendule ? Simplement le

tenir de la façon normale et demander de vous « montrer ce qui serait le mouvement le plus adéquat pour

le OUI pour VOUS (moi) » et de répéter la même question pour le NON.

Une fois cela en route, entraînez-vous, pendant un certain temps ( parfois quelques jours), de passer du

OUI au NON et vice versa, en disant : « donne moi un OUI », « donne moi un NON » etc…

Bien-sûr il faut laisser le temps (10 secondes) pour que le pendule ait le temps de changer son

mouvement. Au début cela prend un certain temps, mais après quelques mois de pratique, cela ira

beaucoup plus vite. (1 à 2 secondes)

Page 60


Une fois le passage de OUI à NON bien en mains on peut vraiment commencer. Passons maintenant à

quelques exemples concrets.

Pour vos premières questions (auquel le pendule répondra avec OUI ou NON) je propose des choses

simples de tout les jours, par exemple au sujet de votre alimentation :

• Est-ce que cette tartine est bonne pour ma santé ?

• Est-ce qu’il est bon pour moi de boire du coca ?

• Est-ce que mon habitude alimentaire convient à ma santé ?

• Est-ce que le nombre d’heures de sommeil que j’ai actuellement en moyenne, me convient ?

Éviter pour l’instant des questions sur les autres, ou sur des aspects qui sont forts liés avec des émotions

du style « Est-ce que je suis trop grosse/gros ? » Avec ce genre de questions il y a d’autres aspects qui

entrent en jeu. Nous y reviendrons plus tard.

Arrivés ici, vous voilà radiesthésiste. (débutant) Vous pouvez poser toutes les questions qui vous passent

par la tête, et le pendule vous donnera une réponse par OUI ou NON, puisée dans ce grand réservoir de

connaissances qu’est l’inconscient collectif.

Sachez aussi que le pendule n’est pas un pendule binaire comme le 0 et 1 de l’ordinateur, il peut

éventuellement faire un mouvement qui se situe entre le oui et le non pour vous signaler que la réponse

signifie : « n’importe » ou encore « ni oui ni non ». Il se peut aussi que les mouvements OUI et NON

sont plus forts en amplitude, ce qui peut vouloir dire qu’il met l’accent sur le OUI ou le NON.

Exemple : * Est-ce qu’il serait bon pour moi d’aller au cinéma voir tel film ?

(Réponse NON mais mouvement léger)

* Est-ce qu’il serait bon pour moi d’aller au bordel

(Réponse NON mais mouvement fort.)

Alors pour améliorer l’aspect de la réponse dans un tel cas, le radiesthésiste peut « s’il veut » employer

des supports, soit sur papier, soit dans la tête, pour affiner la réponse de OUI ou de NON. En général cela

se fait avec une échelle en pourcentage. (voir fig. 9)

Le pourcentage est une valeur bien ancrée et comprise dans notre société, et par conséquent très utile

pour éclaircir la réponse.

Page 61


Fig. 9

Reprenons l’exemple de tantôt. On va poser le mêmes questions, mais d’une façon différente : d’abord

on va donner un « ordre » au pendule pour lui indiquer comment réagir dans le cadre de nos questions.

Voici comment s’y prendre :

« L’ordre » à donner est le suivant : Si le choix le plus adéquat dans le cadre de mon évolution est

considéré comme étant 100%, et le choix le moins conseillé est 0% alors :

• Comment peut-on qualifier en % le fait d’aller au cinéma voir tel film ?

Maintenant il y a deux possibilités :

1) Vous lancez le pendule sur le mouvement « NON », et vous comptez doucement dans la tête le

pourcentage. (10, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, …) Quand le pendule commence son mouvement de

« OUI » vous arrêtez de compter. Et vous pouvez même affiner encore la réponse (le

pourcentage) en commençant à compter en unités. Admettons que le pendule aie commencé à

changer de mouvement à 50% alors vous poursuivez comme ceci : Relancez le pendule sur

NON, demandez « 50% pile ? » -> NON, demandez « Moins que 50% ? »->NON, « 51, 52, 53,

54, …. » jusqu’à ce qu’il y aie de nouveau un changement de mouvement. Si par exemple ce

changement c’est fait à 56% cela veut dire alors que le fait pour vous d’aller au cinéma voir tel

film peut-être qualifié à 56%. Ceci vous permettra de comparer le pourcentage avec l’autre (ou

des autres) possibilité.(s)

2) On présente le pendule au dessus d’un support papier avec des pourcentages en éventail, et on

laisse le pendule nous montrer le pourcentage.(fig. 9) Cette technique va en général plus vite pour

les débutants. N’oubliez pas non plus, que si vous utilisez des supports papier, il faut d’abord

vous familiariser avec ce genre de support en pratiquant les mouvements (montrez moi tel

pourcentage..) pour habituer la « mécanique » à ce genre de support.

Page 62


Maintenant en posant la question du « bordel » vous obtiendrez peut-être que 20% ce qui implique qu’il

est nettement plus intéressant pour vous d’aller au cinéma. Cela aurai pu être l’inverse aussi.

En travaillant avec les pourcentages, il est très utile de demander au pendule le quel est le % neutre pour

vous. Ce qui impliquera alors que toutes les mesures qui tombent en dessous de ce pourcentage sont

d’ordre négatif, néfastes, déconseillés et les pourcentages au dessus seront évidemment positives,

conseillés, adéquats.

Le support papier peut aussi être un éventail d’autres possibilités, qui ont un rapport avec ce que vous

cherchez. Vous pouvez fabriquer vous mêmes (à la main ou par ordinateur) autant de supports que vous

voulez. La seule limite est celle de votre imagination. (si il y en a une)

Voici quelques exemples :

4) Les domaines d’application.

Fig.10 Fig.11

Fig.12 Fig.13

Passons maintenant à la question dans quels domaines peut-on utiliser la radiesthésie ? La réponse est

très simple : dans tous les domaines.

Comme je disais ci dessus, la seule limite est celle de votre imagination et/ ou vos connaissances

personnelles. Mais évidemment certains domaines seront plus intéressants que d’autres, il est peut-être

intéressant de savoir combien de pour cent de minerai de fer il y a sur la planète Pluton, mais si vous êtes

justement souffrant de quelque chose, il est peut-être plus adaptée de poser des questions au pendule

comment vous débarrasser de cette souffrance.

Page 63


En général les domaines les plus pertinents sont :

• L’évolution personnelle

• La santé.

• L’alimentation.

Le passé, le futur. (évolution globale)

Le travail.

• Tous les autres domaines qui peuvent contribuer à une amélioration de votre vie.

Quelques exemples de questions :

• Si être sur le chemin idéal, dans le cadre de mon évolution personnelle, est considéré comme

100%, à combien suis-je pour l’instant ?

• (si vous êtes apparemment en bonne santé….) Si pour un humain en bonne santé, sa santé est

considérée comme étant 100%, à combien suis-je pour l’instant ?

• Ayant un problème de santé, sur quel domaine serait-il utile pour moi de travailler en vue d’une

amélioration ? * L’alimentation ?

* Mon travail ?

* Mes pensées ?

* Exercice physique ?

* Mon évolution personnelle ?

* etc…

• Si toutes les maladies des humains sur terre sont considérées comme étant 100%, quel

pourcentage peut-on attribuer à toutes sortes de pollution ? (eaux, air, aliments …)

• Est-ce que mon travail actuel me convient ? (OUI-NON)

• A quel point mon travail me convient-il en % ? (100% = parfait, 0% = pas du tout)

Et pour les scientifiques :

• Est-ce que la théorie du big-bang est correcte ?

• Est-ce que les extra-terrestres existent ?

• Si oui, combien de planètes sont habitées dans l’univers ? Une ?

Entre 1 et 10 ?

Entre 10 et 100 ?

Entre 100 et 1000 ?

Plus de 1000 ?

Comme vous pouvez le constater, les domaines d’application sont très vastes. Les applications

« populaires » qu’on préconisaient dans le temps, comme chercher de l’eau dans le sol ou trouver des

objets perdus sont toujours valables mais la radiesthésie ne se limite pas à cela.

Page 64


5) Les lois universelles.

Pour encore mieux comprendre la radiesthésie et les causes d’erreurs que l’on pourrait faire, on est obligé

de passer par le spirituel et plus précisément par les lois Universelles.

Quelles sont ces lois ? Il y en a trois plus une quatrième complémentaire, et TOUT ce qui se passe dans

cet univers est sujet à ces lois. (Oui, absolument tout, et qu’on le veuille ou non.)

Donc évidemment aussi la terre, les humains et leur vie quotidienne. Ces lois sont rassemblées dans un

seul mot, ce qui nous permettra de les mémoriser plus facilement. Ce mot est :

ACTE :

• A ttraction

• C réation délibérée

• T olérance

• Équilibre.

Les trois premières mènent à la quatrième qui est l’équilibre. (ces lois ne sont actuellement pas ou très

peu connus et par conséquent la vie sur terre est de plus en plus déséquilibré)

En radiesthésie on va surtout s’occuper de la troisième qui est la tolérance. La tolérance est un mot qui va

de pair avec « respect ».

Le respect d’une personne et de tout ce qui existe dans l’univers est un « must » pour faire de la

radiesthésie correctement sous peine de faire des erreurs.(fausses informations).

Cette loi ne peut pas être forcée, si malgré tout vous tentez quand-même d’obtenir des informations qui

pourraient nuire a quelqu’un ou à vous même, vous pouvez être presque sûr que les réponses seront

inutilisables.

Exemple : Si vous voulez savoir où se trouvent des personnes disparues, du style Julie et Mélissa, alors

il faut qu’une personne proche (parent, frère, sœur ) vous demande de chercher ou ils/elles se trouvent.

Si vous cherchez par vous-même ou se trouvent ces personnes, que ce soit par curiosité, ou pour « aider »

dans le but de bien faire, vous ne respectez pas leur vie privée, et de ce fait les réponses risquent d’être

erronées. Et il va sans dire que si vous le faites pour nourrir votre ego (Moi je sais où ils se trouvent), ou

pour vous rendre intéressant, cela ne fonctionne pas non plus.

Donc pour bien faire de la radiesthésie, deux mots : respect et humilité.

Maintenant, comment faire pour éviter le genre d’erreurs décrites ci-dessus ? C’est simple : avant de

poser votre question, posez la question :

« Est-ce que je peux poser la question suivante ? » si la réponse est oui, alors vous pouvez y aller, et la

réponse sera déjà à 95% exacte. Si la réponse est non, malheureusement pour vous, ou pour votre ego,

cela ne sert à rien de poser votre question, car la réponse sera sûrement fausse. Voilà, à partir d’ici, vous

voilà déjà bien armé pour faire de la radiesthésie. Dans les chapitres suivants nous verront quelques

éléments plus complexes dont il faut tenir compte également.

6 Les protections.

De quoi faut-il se protéger en faisant de la radiesthésie ? Retournons dans le monde vibratoire, et parmi

cet inconscient collectif. Chaque humain est un humain qui peut penser. Les pensées sont des vibrations,

et sont émises par l’être pensant. Ces pensées, si elles sont fortes, ou si elles sont générées par plusieurs

êtres pensants, elles peuvent avoir une influence sur les résultats obtenus en radiesthésie. C’est

spécialement le cas si vous posez justement des questions à propos d’un sujet auquel beaucoup d’autres

personnes sont entrain de penser aussi.

Reprenons notre exemple de Julie et Melissa. Au moment de leur disparition, les médias ne parlaient que

Page 65


de ça, et par conséquent des milliers de personnes étaient entrain de penser à eux. Chacun bien-sûr ayant

sa vision des choses. Si à ce moment là un radiesthésiste est consulté pour chercher où se trouvent les

filles, (comme souvent fait par le police si leur enquête mène à rien) il aura beaucoup de mal à trouver

une réponse correcte. Ceci à cause de cet amalgame de pensées différentes.

Il y a moyen d’éviter au maximum les influences de ce genre, en incluant dans votre convention

mentale , une exigence de réduire l’influence externe. Comment faire ?

Le mieux est de poser une question unique au début de chaque séance de radiesthésie qui comprend

quelques subdivisions dont celle de l’influence externe.

Exemple : « Est-ce que je suis dans de bonnes conditions ? » -> OUI-NON ?

Cette question comprend comme subdivision : « Est-ce que le minimum d’influence externe est garantie,

dans le cadre d’éviter des erreurs ? »

Si la réponse est OUI à la question des bonnes conditions, alors vous pouvez être sûr de ne pas faire

d’erreurs dues à cette influence externe. Si la réponse est NON, c’est que les pensées sont tellement

fortes ou/et chargées d’émotion que une bonne recherche radiesthésique sans erreurs est impossible.

Alors laissez tomber pour le moment.

Maintenant parlons d’émotions. Eux aussi peuvent être le sujet d’erreurs. C’est ce qu’on appelle aussi

parfois l’autosuggestion. Si vous faites une recherche au pendule sur un sujet qui vous tient à cœur,

comme un membre de la famille proche, ou quelque chose d’important pour vous, (ou du moins ce que

vous croyez être important pour vous) certaines réponses peuvent être si chargés d’émotion que les

réponses seront fausses. Pourquoi ?

Votre inconscient, ou appelons le votre Moi intérieur ne veut qu’une seule chose, c’est votre plus grand

bien. Donc, votre Moi intérieur, qui vous connaît mieux que quiconque, ne vous fera pas de « mal » en

vous disant les réponses exactes, que vous n’aimeriez pas entendre du tout.

Exemples :

• Est-ce que j’ai un cancer ?

• Est-ce que dans ma vie j’aurai le sida ?

Dans ces cas, on peut difficilement éliminer ces erreurs simplement en rajoutant quelque-chose à la

convention mentale, car les émotions ne disparaîtront pas pour autant. Le seul conseil que je puisse

donner pour éviter ces « autosuggestions » est de faire comme si cela ne vous regardait pas, ou de

demander à un autre radiesthésiste de faire cette recherche pour vous.

Finalement, certains états de votre corps peuvent eux aussi influencer le bon fonctionnement de la

radiesthésie.

Voici quelques états ou vous aurez difficile à penduler :

• Maladie grave.

• Stress, nervosité

• Fatigue (grande), manque d’énergie.

• États émotionnels (colère, tristesse)

Page 66


7) Les restrictions.

Dans ce dernier chapitre, on va s’intéresser à l’utilité, la sécurité, la nécessité de certaines informations.

Dit simplement, on pourrait affirmer que certaines informations sont « adéquats » pour vous à savoir, et

d’autres ne le sont pas. Votre voisin ou collègue radiesthésiste peut parfois savoir certaines informations

que vous vous ne pourrez pas savoir. Comment se fait-il qu’il y a des différences ?

Tout d’abord, la chose la plus importante en radiesthésie est de savoir si oui ou non une information est

utile ou « bonne » pour vous. C’est pour cela que la question la plus intéressante de tous sera : « Est-ce

que je peux poser la question suivante ? »

Cette question éliminera pratiquement les erreurs à 100% car si la réponse est NON c’est que cette

information ne vous « convient » pas. Et cette inconvenance peut être pour un tas de raisons, aussi bien

compréhensibles que incompréhensibles par notre intellect.

Quelques variantes à cette question primordiale :

6) Est-ce que je peux poser une (ou plusieurs) question au sujet de ……….. ?

7) Est-ce que je peux poser la question que ……….m’a posé ?

8) Est-ce que je peux poser toutes les questions nécessaires dans le cadre d’obtenir des infos au sujet

de ………. ?

Il faudra une grande dose d’humilité et un ego calme pour affronter les « NON » à cette question. Les

« NON » peuvent avoir des tas de raisons comme mentionné plus haut.

Voici les raisons principales dans le domaine du compréhensible :

a) Ce n’est pas à vous de recevoir cette information.

b) Vous allez bel et bien recevoir cette information mais par le biais d’une autre source que la

radiesthésie.

c) La question est inutile, tout va bien.

d) Recevoir cette information pourrait « perturber » votre « plan de vie » (Karma)

e) Vous ne respectez pas l’espace de la (ou des) personne(s) concernée(s)

Voyons maintenant un peu plus en détail ces cinq raisons principales :

« Ce n’est pas à vous de recevoir cette information. »

Parfois des informations sont « sensibles » et votre inconscient (être intérieur) sait que votre

« conscient » sera incapable de gérer correctement cette information (ai-ai ego), et par conséquent ne

vous donnera pas cette information. Mais par contre, la même information sera peut-être révélé à votre

collègue, qui lui à les capacités de traiter correctement l’information parce qu’il est plus habitué à traiter

ce genre de choses.

Exemple : « Est-ce que je peux demander si mon foie est malade ? » -> réponse NON

Mais votre collègue radiesthésiste qui lui est guérisseur pourra avoir la réponse et en même temps le

remède pour le soigner. Et il se peut que votre collègue n’aie pas le droit de vous communiquer ce que

vous avez, mais uniquement ce qu’il faut faire.

« Vous allez recevoir cette information mais par le biais d’une autre source que la radiesthésie »

Pour recevoir des informations utiles, il ne faut pas nécessairement la radiesthésie. Cela peut-être tout

simplement sous forme d’une intuition, une prémonition (rêves), un événement, une autre personne qui

vient vous le dire, une observation dans la nature, les paroles d’une chanson, des images d’un film quand

Page 67


vous « passez justement » devant la télé allumé ou que vous venez d’allumer. Etc…

Tout ces moyens décrits ci-dessus peuvent aussi vous apporter les informations que vous cherchez, à

condition que :

1) Savoir que ces moyens existent.

2) Avoir l’esprit ouvert, non encombré de tracasseries quotidiennes, et observer attentivement ce

qui se passe autour de vous.

3) Pouvoir discerner et reconnaître quels sont les signes ou informations utiles pour vous.

Dans ces cas, il se peut que la radiesthésie vous dise : NON, vous ne pouvez pas avoir cette information,

sachant bien que vous l’aurez quand-même, mais d’une autre façon.

Ce qui ne vous empêche pas, une fois reçu l’information de vérifier sa validité par radiesthésie, surtout si

vous doutez encore un peu.

« La question est inutile, tout va bien »

Parfois on se tracasse beaucoup pour des petites choses de tout les jours sans trop d’importance dans la

cadre de votre vie. Comme par exemple :

« qu’est ce que je vais mettre comme vêtements ? »

« Est-ce que je nettoie ma cuisine aujourd’hui ou demain ? »

Des questions de ce style posé au pendule vont 9 chances sur 10 avoir « NON » comme réponse à la

question « Est-ce que je peux… » car ce sont des questions peu importantes dans le cadre de votre

évolution personnelle. Par conséquent ce « NON » aura une signification de « tirez votre plan… » ou

« ce que vous alliez faire convient parfaitement » ou encore « à vous de décider… ».

« Recevoir cette information pourrait « perturber » votre « plan de vie » (karma) »

Maintenant quelques explications pour mieux comprendre le refus du pendule à répondre aux questions

du style :

« Quand sera le jour de ma mort ? »

« Quand est-ce que mon (mes) enfant(s) mourront ? »

« Est-ce que un jour j’aurai le cancer ? » et si Oui « Quand ? »

Si vous aviez la permission d’avoir des réponses correctes à ces questions, vous prendriez

immédiatement des mesures pour éviter que cela n’arrive.

Prendre ces mesures va « modifier » le cours de votre vie. Si maintenant des événements de ce style sont

« prévus » par une partie de vous qui est votre âme, dans le cadre d’une expérience à vivre, vous n’aurez

pas ces informations car alors ces expériences serait compromises.

Ceci oblige évidemment d’accepter les phénomènes de réincarnation et de karma.

Mais surtout n’ayez pas peur du phénomène « karma » car en faisant de la radiesthésie, automatiquement

vous vous lancez dans une aventure spirituelle, et si vous avancez loin dans cette matière (pendant des

années) alors votre âme fera des bond de joie. Ensuite il arrivera un moment ou vous pourrez décider de

changer le cours de votre vie, car vous serez pleinement conscients de ce que vous êtes venu faire sur la

planète Terre. D’ailleurs l’âme humaine a certainement prévu des tas d’autres scénarios au cas où.

« Vous ne respectez pas l’espace de la (ou des) personne(s) concernée(s) »

Exemple : Après avoir vu une personne malheureuse, qui est dans un état de santé abominable :

« Est-ce que je peux savoir quels médicaments sont bons pour cette personne ?»-> NON

Ou encore d’un style curieux :

« Est-ce que le fils du voisin se drogue ? »

Ou même plus près :

Page 68


« Est-ce que ma mère à un cancer ? »

Dans les deux cas, si l’idée vient de vous même pour simplement savoir ; alors vous n’aurez pas

l’autorisation ou une réponse incorrecte car ces personnes ne vous ont rien demandé.

Il y a même des situations ou vous ne pouvez pas vous rendre compte consciemment, avec l’intelligence

et la mémoire dont vous disposés, que vous êtes entrain de manquer de respect à une ou plusieurs

personnes. Dans ce cas on aura difficile à accepter ce refus, mais à la longue on s’habitue. Cela vous

permettra aussi de vous défaire de ce « vilain défaut » qu’est la curiosité mal placé . Ne vous méprenez

pas, la curiosité dans certains cas est une bénédiction, mais si elle est utilisée pour émettre des jugements

par après, ou de servir à la médisance, alors on peut l’appeler un « vilain défaut ».

Un autre aspect de l’utilité ou non d’une recherche radiesthésique peut se trouver dans ce que j'appelle

les jeux .

Ce que je comprend par jeux peuvent être :

- Trouver les chiffres du loto.

- Trouver l’as de pique dans un jeu de cartes.

- Mesurer la hauteur d’une chaise.

- Trouver des objets cachés ou perdus rien que dans le but de les chercher.

- Compter le nombre d’allumettes dans une boite.

- Si demain il va pleuvoir, combien de litres/M², et à quelle heure ?

- Quel serait le meilleur coup pour mon jeu d’échecs ?

Dans tout les cas mentionnés ci-dessus, le succès de la radiesthésie dépendra de l’intention que vous avez

placé derrière ces recherches.

Expliquons cela plus en détail :

Prenons l’as de pique : si c’est juste pour vous amuser que vous cherchez l’as de pique, ou pour amuser

la galerie, attendez vous à obtenir des résultats médiocres, pas plus que vous ne trouverez si vous les

choisissiez au « hasard ». Cela veut dire une chance sur deux de trouver la bonne carte.

Si par contre c’est pour vous entraîner à la radiesthésie et pour vous montrer à vous même que vous

pouvez avoir confiance dans votre pendule, alors vos résultats seront nettement meilleurs.

Il en est donc de même pour tout les autres « jeux » en radiesthésie. En plus, pour certains jeux comme le

loto, il y a encore d’autres aspects comme l’émotionnel et le karmique qui entrent en scène. En effet,

gagner au loto implique un grand changement dans la vie quotidienne et si les expériences qui vont « de

pair » avec être riche n’est pas dans vôtre « plan de vie » alors vous ne gagnerez pas au loto, que ce soit

normalement ou par radiesthésie.

Page 69


Conclusion.

Puisse ce petit exposé complet sur la radiesthésie vous inciter à l’utiliser pour vous apporter ce petit

« plus » à votre vie quotidienne. Ce qui peut déboucher sur un grand « plus » et même carrément changer

votre vie dans le sens positif.

Dieu sait combien notre monde a besoin de ce « petit plus », car pour l’instant notre planète est (et j’ose

le dire) en perdition, mais si tout le monde utiliserait la radiesthésie ou une autre forme d’intuition, et en

adoptant la mentalité qui va avec ; alors la planète serait remis en ordre en un temps record. En tout cas

beaucoup moins de temps qu’il n’a fallu pour la détruire.

P.S. Ci-après en annexe encore quelques planches utiles en radiesthésie.

Page 70


Page 71


Page 72


Page 73


Page 74


Les Lois Universelles.

Dans notre univers et bien au delà, il existe des lois en action qui sont très utiles à connaître, pour la

simple raison qu’elles s’appliquent à tout, tout le monde et tout le temps.

Si une loi s’applique à vous et que vous ne la connaissiez pas, cela peut donner naissance à des

confusions et des incompréhensions et, par conséquent à des actes non-adéquats, de la colère et encore

plein d’autres désagréments.

Exemple : vous ne pouvez pas rouler plus vite que 120 km/h sur l’autoroute, mais personne ne vous l’a

dit. Par conséquent, vous allez probablement, un jour, essayer d’aller plus vite car vous en voyez l’utilité

immédiate, c.a.d. d’arriver plus rapidement à destination. Mais évidemment vous vous faites flasher et on

vous donne une amende. Admettons que sur les papiers des amendes il n’y ait pas d’explication claire

pourquoi. Cela aura pour conséquence que vous roulerez toujours trop vite et que les amendes

continueront. Elles deviendront plus importantes, et cela va aller jusqu'à la confiscation du véhicule, et

même la prison.

Vous vous trouverez donc privés de liberté et/ou d’argent et vous n’aurez toujours rien compris. Alors

vous vous lamenterez et direz « Pourquoi moi ? »

Les choses auraient été nettement différentes et sûrement meilleures si vous aviez connu l’existence de la

loi qui dit que vous ne pouvez pas rouler plus vite que 120 km/h.

D’une façon analogique il existe des lois universelles, qui sont immuables, et dont la plupart des

personnes sur terre ne connaissent pas l’existence. Par conséquent ces personnes se livrent à des actes qui

vont à l’encontre de ces lois, et ceci a évidemment des conséquences qui nous mettent dans la même

situation que dans l’exemple des amendes : « Pourquoi moi ? »

Ceci est aussi bien valable à échelle individuelle qu’à échelle collective (petits et grand groupes) et même

à échelle planétaire et interplanétaire.

Il faut savoir aussi que le non-connaissance de ces lois (pour des causes qu’on expliquera après) a fait de

la terre ce qu’elle est devenue à l’heure actuelle.

Alors pour apporter mon humble contribution à créer un monde meilleur, je vais vous expliquer le mieux

possible, quelles sont ces lois et comment elles fonctionnent.

Il existe trois Lois et une quatrième complémentaire :

Page 75


Les voici :

1) La Loi d'attraction.

2) La Loi de la Création délibérée.

3) La Loi de la Tolérance.

4) La loi de l’équilibre.

Un truc pour les retenir facilement consiste à prendre la première lettre de chaque loi et de les assembler

pour former le mot :

Bien-sûr, comme tout ce qui existe dans cet univers, ces trois lois sont interdépendantes et non

séparables. On peut toujours trouver une interaction entre ces lois.

La quatrième est appelée « complémentaire » car le simple fait de connaître et d’appliquer les trois

premières, amène automatiquement la 4° loi qui est l’équilibre.

Ces lois sont universelles, immuables et s’appliquent à tout et à tout le monde et ne peuvent pas être

évitées. Par contre les humains possèdent tous un « libre arbitre » qui fait qu’on peut ne pas les utiliser ou

même les ignorer. Mais évidemment, les ignorer ne nous épargnera pas des effets de ne pas les respecter,

Page 76


comme expliqué précédemment.

Pour avoir une idée de l’interaction entre ces lois on peut donner les exemples suivants :

9) Quand on désire créer quelque chose délibérément (avec intention), on s’attire les choses

nécessaires pour le faire.

10) Quand on tolère les autres on s’attire le tolérance des autres.

11) Quand à l’inverse on ne tolère pas les autres, on va s’attirer des expériences de nontolérance (phénomène très courant dans nos sociétés)

12) Quand on fait le « bien » autour de soi, on s’attire du bien pour soi-même et on se crée une vie

meilleure, ce qui augmente la tolérance envers les autres, ce qui mène à une vie équilibrée. Une

fois dans cette situation équilibrée, cela augmente encore la tolérance, et cela attire les choses

nécessaires pour garder cet équilibre. (La spirale de l’évolution)

Cette dernière phrase est la plus importante phrase pour aller vers une vie meilleure, et une société qui

fonctionne. Pour l’instant, la plupart du temps on utilise cette phrase mais à l’envers ; c.a.d. on veut du

mal aux autres, donc on s’attire des ennuis, ce qui fait qu’on se crée une vie moins agréable, ce qui

diminue la tolérance et qui mène finalement à un déséquilibre. Cela diminue encore la tolérance et on

s’attire des choses pour créer un plus grand déséquilibre. (La spirale descendante de l’involution)

C’est le cas de la plupart des sociétés sur cette terre.

Maintenant, intéressons nous à chacune de ces Lois en détail, à commencer par la première qui est la Loi

d'attraction :

Page 77


La loi d'attraction.

Cette loi est déjà connue de beaucoup de gens, mais sous une autre forme et évidemment sans se rendre

compte qu’il s’agit d’une Loi Universelle.

Par exemple, quand on dit :

1) Qui se ressemble s’assemble

2) Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’ils vous fassent.

3) Ce à quoi on résiste persiste.

Parfois aussi on observe quelqu’un avec un comportement pas très respectueux envers les autres et on se

dit : Ai, Ai, il va s’attirer des ennuis. Dans tous ces cas, il s’agit bien de la loi d’attraction mais exprimé

d’une autre façon.

On appelle ce phénomène d’attraction dans la Nature une Loi, car c’est quelque chose d’établi. Cette loi

est active depuis le début des temps (si cela existe) et durera jusqu'à la fin des temps (si il y en a une), et

elle est active aussi bien dans l’univers matériel que dans le non-matériel.

Cette loi est présente dans la Nature pour contribuer à garder l’équilibre (4° loi) dans le cosmos.

Regardez dans la Nature :

1) Sans attraction entre certaines particules de matière, (des plus infimes au plus grosses) la matière

ne tiendrait tout simplement pas ensemble, et on aurait un univers rempli de particules ordonnées

de façon chaotique. (voir livre harmonie-chaos). Donc l’attraction (la loi) a fait qu’il y a eu

formation d’atomes, molécules, organismes vivants, de petite taille et de grande taille. (planètes,

soleils, trous noirs…)

2) Sans attraction par les couleurs et les parfums des fleurs, il n’y aurait pas d’insectes et donc pas

de reproduction de ces fleurs.

3) Sans attraction magnétique et électrostatique, il n’y aurait pas d’électricité.

4) Sans attraction, il n’y a pas de gravité (attraction terrestre)

On trouve donc la loi d’attraction dans toute matière, mais on la trouve aussi dans le psychologique, le

spirituel et, à ne pas oublier, dans l’Amour.

La plus grande force d’attraction c’est bien l’AMOUR (avec un grand A). Il y en a même qui disent que

la loi d’attraction C’EST l’Amour, et que par conséquent l’univers tout entier et tout ce qu’il comporte

tient ensemble par l’Amour.

Intéressons-nous maintenant de plus près aux aspects psychologiques et spirituelles de cette loi

d’attraction.

Page 78


Cette loi travaille aussi à des niveaux beaucoup plus subtils que ce qu’on peut voir et constater dans le

monde matériel. Exemple : les pensées. Comme vu dans les conférences précédentes, tout ce qui existe

est vibratoire, aussi bien dans le monde matériel que non-matériel. Les pensées sont des vibrations et des

vibrations semblables peuvent donc s’attirer les unes les autres. Donc l’une des conséquences directes de

la loi d’attraction est qu’on s’attire des personnes et des situations (autour de soi) qui correspondent aux

pensées dominantes qu’on a. (très important)

Cela peut être d’ordre personnel ou collectif et conscient ou inconscient. Les pensées peuvent être

amplifiés par les mots qu’on exprime. (Le Verbe)

Alors les conséquences de la loi d’attraction appliquée sur les pensées est que nous, les humains, nous

devons faire attention à ce que nous pensons ou à ce que nous disons car on va s’attirer les choses et les

situations nécessaires pour faire l’expérience de ce qu’on a pensé et dit.

Ceci est très important pour ceux qui trouvent que la vie est injuste ou ne vaut pas la peine d’être vécue.

Si vous vous reconnaissez dans ces cas, mettez vous devant le miroir et demandez-vous à quoi et

comment vous pensez, et de quoi et de quelle façon vous parlez la plupart du temps.

Bien sûr, il n’y a pas que vous, il y a les autres aussi qui forment un collectivité et qui pensent en groupe

d’une façon ou d’une autre. Dans le domaine subtil des pensées/vibrations/paroles la loi d’attraction est

étroitement liée à la 2° loi qui est celle de la création délibérée, mais nous verrons cela dans le chapitre

suivant.

Maintenant prenons quelques exemples de la loi d’attraction et expliquons les :

-> Si on donne sans penser au retour, la loi d’attraction fera en sorte qu’on rencontrera des personnes ou

situations qui vous donneront des choses en retour. (Pas nécessairement parfaitement la même chose.)

Dans ce cas ci, donner est compris dans le sens d’aider quelqu’un, que ce soit donner matériellement

(argent, objets, aliments) ou non matériel. (connaissances, conseils, amour..)

Ceci fonctionne vraiment et la bonne nouvelle est que le retour est souvent beaucoup plus important que

ce qu’on a donné.

Malheureusement, cette belle application de la loi d’attraction est souvent miné (par nous mêmes) pour

les raisons suivantes :

1) Dans notre société, on n’est pas habitué à donner sans penser à un retour, c’est plutôt l’inverse ;

combien de fois ne disons nous pas : j’ai fait ceci et cela pour eux, maintenant ils peuvent bien me

le rendre non ? Ou alors c’est la peur qui s’installe que le retour ne fonctionnera pas. (Voilà, j’ai

donné ceci et cela aux autres, mais je doute fort que quelque chose me revienne….Ce serait trop

beau si c’était vrai….)

2) On peut avoir effectivement un « retour » qui se prépare ou se présente devant nous mais on le

refuse ou on l’annule en pensant ou en disant qu’on « ne le mérite pas »

Cette dernière attitude est issue des religions qui sont encore fort présentes dans nos pensées et

comportements.

En sachant tout ceci maintenant, faites l’expérience de donner sans penser et sans compter et vous verrez

que la loi d’attraction fonctionne. Et quand cela vous est retourné, acceptez-le.

-> Une expérience parlante de la loi d’attraction est celle avec des animaux. Passez près d’un doberman

(chien) en liberté et ayez très peur de lui. Il est pratiquement certain qu’il va vous attaquer. Maintenant

passez une deuxième fois devant lui mais en vous disant : « ce chien est le plus beau et le plus gentil que

je connaisse et je l’aime ». (faut-il encore savoir le faire). Il est quasi certain que le chien ne vous fera

rien ou qu’il viendra près de vous chercher des caresses.

Il est intéressant aussi de remarquer que des animaux ne feront presque jamais de mal à un enfant qui

n’est pas encore en âge de connaître la peur et le doute.

Page 79


Les animaux, surtout les plus puissants que nous, (lions, tigres, éléphants…) vont réagir immédiatement

aux pensées et émotions que vous rayonnez autour de vous. (des vibrations)

Si ce sont des vibrations d’amour, aucun animal ne vous fera du mal, mais si ce sont des vibrations de

doute et de peur, vous risquez d’être attaqués.

Finalement, les animaux et même vos collègues humains ne sont que des miroirs pour vous faire faire les

expériences de ce que vous pensez et dites.

-> Un exemple de la loi d’attraction qui s’applique à une collectivité est le suivant :

La plupart des gens pour l’instant sur terre, qui ne connaissent pas la réalité de ces lois ni de leurs effets,

attribuent beaucoup de choses au « hasard » et par conséquent se considèrent comme des victimes.

Quand un peuple entier se considère « victime » d’une famine, qu’elle ait son origine dans une

catastrophe ou une guerre, le fait est qu’ils se considèrent comme « victime », ce qui avec la loi

d’attraction en action n’arrange pas les choses. Car ce peuple va s’attirer encore plus d’expériences de

victime, ce qui va les enfoncer encore un peu plus dans le rôle de « victime ». Par exemple, certains pays

africains qui se trouvent au bord d’un « désastre humanitaire » et qui demande des vivres. Chez nous, on

va récolter de l’argent pour les aider et, comme par hasard, l’argent n’arrivera jamais à destination, car il

y en a un, ou plusieurs qui l’interceptent, ou il y a un mouvement militaire qui l’utilise à des fins

guerrières.

D’ailleurs, il n’y a pas que certains pays africains qui jouent le rôle de victime, même chez nous,

combien de fois on entend dire : « je suis victime de ceci ou de cela »

Maintenant, que vous savez que la loi d’attraction existe (même si vous ne le croyez pas) et qu’elle

fonctionne, il est plus intéressant de se changer les idées par rapport à cette histoire de victime et de vous

demander : « si je me trouve dans un état de victime à un moment donné, comment puis-je changer mes

pensées/paroles/actions pour ne plus m’attirer ce genre de situations ? »

Et pour terminer l’exemple sur le rôle de victime, je peux vous dire que l’une des raisons majeures de

l’état dans lequel se trouvent la plupart des populations dans le monde est dû à la suite :

Moi victime => Loi de l’attraction + Loi de la création délibérée = Moi encore plus victime.

Ceci engendre une sorte de spirale descendante vers des régions de plus en plus négatives et basses en

vibration.

Pour finir, un dernier exemple de la loi d’attraction, sous encore un autre aspect, est celle de l’adaptation

à l’environnement.

Le corps humain est une chose merveilleuse crée par la nature, c.a.d. La Source, et par conséquent

« parfait ».

Ce corps en bonne santé a une capacité d’adaptation à un point tel qu’on ne peut l’imaginer, si toutefois

l’esprit et l’âme qui vont avec sont en équilibre. (si ils vont dans le même sens) Ce corps peut

parfaitement s’adapter à un milieu hostile (ou non) .

Quand l’environnement change, on s’attire les choses et changements biologiques nécessaires pour

s’adapter au nouvel environnement.

Exemples :

Sur terre il y a des régions où il fait très froid et des régions où il fait très chaud. Nous dans nos régions,

on est exposé à une température qui varie à peu près de 0° à 30 °. En étant habillés en conséquence, cela

ne nous pose aucun problème. Si, maintenant pour des raisons diverses, la température de chez nous se

situe pendant quelque temps autour des - 30 ° ou autour des 40 à 50 °, cela serait expérimenté comme

quelque chose d’inhabituel et, en général la plupart des gens seraient là à se plaindre de ces conditions

« hors normes » et notre corps ne s’habituerait pas aux nouvelles conditions . On resterait dans un coin en

« attendant » que la situation se normalise.

Mais, si on change de région et que l’on va vivre en Laponie ou en Sibérie (-30 à -60°) ou encore au

Page 80


Tchad ou au Zaïre (+30° à +50°) alors, il y a deux possibilités :

- Si le changement de région est un choix conscient et un désir de notre part, que ce soit pour

aller vivre une expérience différente ou que ce soit le destin qui a prévu ce dépaysement, alors

une fois là-bas, on va s’attirer les choses nécessaires (vêtements, alimentation différente,

énergies différentes) pour que le métabolisme se mette à fonctionner différemment, et que ce

changement de température ne soit plus perçu comme « désagréable ».

- La deuxième possibilité est de se dire que « on n’est pas fait pour supporter de telles

températures » Il s’agit alors d’une programmation de non-acceptation de ces nouvelles

conditions. Comme si vous alliez en vacances en Grèce en vous disant (ou en disant aux

autres) : « Moi je supporte mal la chaleur ». Ceci est juste bon à vous attirer des désagréments

dus à la chaleur et vous créer une intolérance à la chaleur. Donc, ce seront des vacances pas

très équilibrantes.

Conclusion : si l’état d’esprit, les pensées et les paroles sont positives par rapport à la nouvelle situation

(des températures dans ce cas ci), alors, il ne fait pas l’ombre d’un doute que votre corps suivra pour

vous rendre la nouvelle situation le plus agréable possible.

Un autre exemple de la loi d’attraction dissimulée dans la biologie du corps est l’alimentation. Dans

toutes les régions de la terre on mange des choses différentes. Les différences sont parfois si énormes que

certaines personnes ne comprennent pas ou difficilement que d’autres personnes peuvent rester en vie

avec ce qu’elles mangent.

Mais comme on dispose tous d’un même corps avec un estomac et des intestins et tout ce qu’il y a

autour, on doit donc tous être capables de manger ce que les autres mangent. Évidemment, lors d’un

changement radical, comme venir du grand nord et ne manger que du poisson, puis déménager vers

l’équateur et ne manger que des fruits et des piments, il faudra du temps pour que le corps s’habitue. Et

cela va d’autant plus vite que vos pensées et paroles sont en accord avec ce changement. Dans cet

exemple aussi vous vous attirez les changements biologiques nécessaires, et vous créez un terrain propice

pour la nouvelle alimentation.

Pour finir avec la loi d’attraction, je voudrais répéter que pour l’instant le plus gros problème sur terre est

la conscience de victime. Elle est ancrée profondément dans les pensées de la plupart des gens, qu’ils

soient des pays occidentaux (riches) ou des pays du tiers monde. Sauf quelques populations encore

« sauvages » ou éloignées des « civilisations ( ?) ».

Quand la conscience de victime est omniprésente, et que les gens partout se lamentent qu’ils n’ont pas de

chance /qu’ils sont victimes du système / pourquoi ça arrive à eux / ou encore s’ils se trouvent en face

d’un organisme tel que justice, police, militaires, mafia… et disent : contre ceux là on ne sait rien faire,

on est impuissant, etc.. dans tous ces cas la loi d’attraction va encore renforcer ce sentiment en vous en

vous attirant des expériences de victime. (cambriolages, viols, injustices..) Et cela que ce soit

individuellement ou collectivement. La solution à ce problème n’est pas de renforcer encore la police ou

l’armée, ou de voter pour l’extrême droite. La solution se trouve à l’intérieur de vous, et cette solution est

de ne plus vous considérer comme victime de quoi que ce soit.

Les seules choses dont on peut être victime, ce sont nos pensées, paroles et actions.

Donc, la prochaine fois qu’il vous arrive quelque chose de désagréable, et que ça a l’air d’être « la faute

des autres », demandez-vous : Quelles sont les pensées/paroles ou actions qui ont pu m’attirer cela.

En faisant de la sorte, vous allez vous rendre compte et devenir conscient que c’est vous qui êtes le vrai

responsable et, de ce fait, les situations désagréables vont disparaître car vous allez vous surveiller vousmême

afin de ne pas provoquer ce genre de choses.

En plus, si beaucoup de personnes se mettent à faire cela, la vie sur terre s’améliorera d’une façon

inimaginable. C’est inimaginable car cette conscience de victime est présente depuis des milliers

d’années et on a jamais connu autre chose.

Page 81


Loi de la Création délibérée

Les humains sont tous des créateurs. Et quand je dis ça, vous n’avez pas idée à quel point.

Le créateur a crée les humains à son image et à sa ressemblance dit-on, et c’est exact.

C’est tout à fait exact car, à chaque instant, on crée.

On peut créer quelque chose avec les mains, c’est ce qui est le plus courant et le plus « normal » avec

notre vision actuelle des choses. Mais avant toute création avec les mains, il faut l’avoir pensée d’abord,

puis l’avoir exprimée, soit oralement ou par dessin. On ne peut pas créer quelque chose auquel on a

jamais pensé.

Mais la loi de la création délibérée dit que dès que l’on pense à quelque chose on est déjà entrain de la

créer. La pensée est créatrice, et d’après la force, la durée, la charge émotive et le niveau vibratoire qu’on

a, cette pensée se réalisera plus ou moins vite. Et ceci fonctionne avec ou sans les mains. On peut encore

amplifier une pensée en la mettant sous forme de paroles (et le verbe se fait chair).

Notez que la loi de la création délibérée et la loi d’attraction sont très proches. L’une attire les choses

nécessaires à une création.

Ce qui illustre bien le fait que les Humains sont des créateurs, c’est le fait qu’ils sont assez différents du

reste de la nature dans le domaine de la création. On peut dire que les autres choses de la nature

répondent à ce qu’on peut appeler « la création infinie et continue de l’univers » c.a.d. que les animaux,

plantes, planètes, minéraux, et tout ce qui n’est pas humain, suivent le plan du Grand Créateur qui est à la

base de tout. (La Source, l’inconscient collectif, Dieu…appelez le/la comme vous voulez)

Ce plan, ce grand plan magnifique, fait en sorte que les choses évoluent. La science à prouvé déjà

maintes fois que l’apparition de la vie sur une planète est un phénomène avec une probabilité très petite.

C’est tellement peu probable qu’on peut presque parler d’un miracle.

Normalement, dans la nature quand on laisse un système tranquille, avec le temps le système à tendance

à se dégrader, et à entrer dans un chaos. C’est ce qu’on appelle en termes scientifiques l’entropie. Pour

les choses « vivantes » c’est juste l’inverse qui se passe, les choses ont tendance à s’ordonner et à devenir

plus complexe, et tendent vers un stade supérieur ou plus évolué. C’est ce que les scientifiques appellent

l’entropie négative ou néguentropie.

Une explication plus ou moins scientifique de ce phénomène de néguentropie sont les rayons cosmiques,

qui sont les rayons (ou vibrations) les plus hautes en fréquence et les plus énergétiques. Ces rayons

transpercent toute matière. Ils ont une énergie telle qu’ils peuvent fracasser des atomes ou plus

précisément le noyau des atomes, en formant une autre matière avec d’autres propriétés. Cela peut être

aussi bien une simplification d’atomes qu’une complexification d’atomes. En termes scientifiques aussi

bien fission que fusion. Mais en général l’effet de ces rayons cosmiques est très faible car ils sont très

dispersés dans l’univers, sauf autour des trous noirs.

La bonne nouvelle est que cette tendance de la vie à s’ordonner est une conséquence de l’action de ces

rayons cosmiques. Lentement mais sûrement ces rayons transforment la matière présente dans l’univers

en une matière plus évoluée. Ceci est également valable pour les organismes vivants.

Évidemment, ces rayons ne « frappent » pas la matière n’importe comment ou « par hasard ». Sachant

que le hasard n’existe pas il est facile de comprendre que ces rayons sont appliquées au bon moment et

au bon endroit pour engendrer la nouvelle matière. Seul Le Créateur est à même de savoir où et quand il

est adéquat de « rayonner » (Toute matière fait partie du Créateur ; donc pas de problème pour savoir où

et quand et combien de rayons qu’il faut)

Page 82


La plus grande nouvelle maintenant est de savoir que toute cette création infinie et continue n’est

finalement rien d’autre que la Loi de la création délibérée et nous les Humains qui sommes des créateurs

et des participants à la grande création continue, pouvons influencer cette création.

En effet, nos pensées sont des vibrations. Et ces vibrations s’accordent avec celles de l’inconscient

collectif, ce qui fait qu’on attire des pensées de cet inconscient collectif qui nous envoie les rayons

cosmiques bien ciblés dans le but de créer et de réaliser ce à quoi on pensait. Et comme je le disais

précédemment, plus la concentration et la durée de la pensée sont grandes, plus le retour d’énergie

cosmique est grand et plus vite se réalise votre pensée.

C’est donc dans ce cadre ci qu’il faut voir tous les phénomènes comme la « visualisation créatrice » et

« le verbe se fait chair ».

Il y a juste un aspect de la Loi de la Création délibérée à tenir à l’œil, c’est qu’elle fonctionne mieux dans

un sens que dans l’autre. Dans quel sens fonctionne-t-elle bien ? C’est quand on l’applique dans le sens

de la nature et de la grande Création c.a.d. dans le sens de l’évolution.

On peut évidemment créer des choses qui ne servent pas à l’évolution, mais plutôt à la destruction et au

chaos, mais pour créer ces choses-là, cela demande beaucoup plus d’efforts et d’énergie de la part de

ceux qui veulent le réaliser. Un exemple est la télévision. La télévision est l’outil idéal pour que la

conscience de victime reste présente chez la population. Cela se fait en montrant des infos et des films

avec des victimes. Le seul ennui c’est qu’il faut que la télévision répète cela sans cesse, sinon la

population risque d’abandonner cette conscience de victime et la situation mondiale risquerait de

s’améliorer, ce qui n’est pas le but visé par les gouvernements !

Maintenant, pour illustrer la 2° Loi, celle de la création délibérée, regardons quelques exemples :

Le premier exemple pratique et le plus connu est celui de la place de parking. Si vous allez quelque part

en voiture, que ce soit au magasin ou à l’une ou l’autre activité publique (une fête) il arrive souvent qu’il

faille chercher longtemps une place de parking, et souvent vous devez vous contenter d’une place très

loin de l’endroit ou vous devez être. En utilisant cette deuxième loi, on peut se créer une place tout près

de l’endroit ou vous vous rendez par simple pensée et/ou affirmation.

Il suffit de dire mentalement ou même à haute voix (si personne n’écoute) :

« Je réserve une place de parking tout près de l’endroit où je me rends maintenant. Merci »

Rien que cette phrase dite mentalement ou tout haut, va créer la situation nécessaire pour libérer (ou

garder libre) une place de parking ou vous vous rendez, quel que soit le monde présent à cet endroit. Ne

vous occupez surtout pas de comment « l’univers » ou « La Source » va s’y prendre pour libérer une

place. Ce n’est pas à vous de penser à cela sous peine de ruiner votre demande.(voir loi d’attraction)

C’est l’homme qui propose et c’est Dieu qui dispose, et non pas l’inverse comme dans certains livres. En

anglais cela se dit d’une façon merveilleuse :

« Let go and let God handle the details »

Ce qui veut dire en français plus ou moins : faites ce que vous avez à faire, et laissez Dieu s’occuper des

détails. Non pas que Dieu devient une sorte d’esclave, mais plutôt un bon ami (votre meilleur) qui est

prêt a bouger ciel et terre pour vous. Et si il le faut vraiment, il bougera ciel et terre pour vous.

Maintenant pourquoi ce « Merci » à la fin de la phrase ? Ce n’est pas par politesse, car l’univers ou « La

Source » ne s’occupe pas de politesses. Voyez cela plutôt comme une fortification de la phrase dans le

sens ou en disant merci, c’est comme si vous aviez déjà reçu la place de parking.

Ce qui est très important quand on utilise la 2° Loi, c’est de faire « comme si » on avait déjà reçu ce

qu’on a demandé. Cela peut se faire avec un merci, mais aussi avec des actes.

A l’inverse, ne jamais essayer de faire quelque chose, ou de dire : je vais essayer ceci, cela…

Car essayer cela dit bien ce que cela dit : essayer c.a.d. ne rien faire. Si vous désirez faire quelque chose,

n’essayez pas de le faire, FAITES LE !

Page 83


Pour illustrer ce qui a été dit ci-dessus on peut prendre l’exemple de vouloir acheter un chien.

Acquérir un chien n’est pas chose facile car il y a le fait que c’est assez onéreux, et qu’il ne faut pas

ramener n’importe quoi. Tout d’abord l’aspect financier : admettons que vous n’ayez pas l ‘argent

nécessaire pour acquérir l’animal. Ce qu’on peut déjà faire avec la deuxième Loi universelle c’est

affirmer quelque chose comme : « Je trouverai l’argent nécessaire pour cet achat dans les meilleurs

délais. Merci » et pour fortifier encore la demande vous achetez déjà le panier, les aliments, vous faites

déjà la place dans la maison ou il viendra, bref ; comme si il était déjà là. Alors vous pouvez être sûr que

l’argent nécessaire viendra d’un coté ou d’un autre, et il ne restera plus qu’à l’acheter. Mais la aussi on

peut employer le 2° Loi pour améliorer votre achat en affirmant : « Je vais acheter le chien qui convient

le mieux pour notre famille. Merci ». Et non pas : « Je vais essayer de trouver un chien qui est assez

bien. » ou encore : « Il faudra de la chance pour trouver un chien qui convient vraiment bien ».

Ces deux dernières exclamations vont en effet ne pas vous aider beaucoup pour trouver le chien, bien au

contraire.

Alors évidemment, pendant votre tournée pour acheter vraiment le chien, laissez vous guider par

l’intuition, écoutez les remarques des gens autour de vous avec discernement, regardez la réaction des

différents chiens. De cette façon, quand vous allez être nez à nez avec le chien qui vous convient le

mieux, vous allez le « sentir » et vous « saurez » que c’est lui.

Pour finir je vais donner un exemple de création délibérée dans un tout autre domaine. C’est un exemple

vécu d’un collègue dans une société ou j’ai travaillé avant. Il était en bonne santé, mais qui fumait deux

paquets de cigarettes par jour et buvait 5 à 7 tasses de café d’un appareil à café industriel le même jour.

Et ceci tout les jours.

Quelqu’un en bonne santé qui fait cela a normalement, après quelques années, de gros problèmes de

santé, alors que ce monsieur n’avait aucun problème après 20 ans à ce rythme la. Le secret résidait dans

le fait qu’il disait au moins deux fois par semaine à celui qui lui demandait « ça va Gilbert ? » : « Tu

sais bien que moi je me tiens debout avec du café et des cigarettes ». En affirmant cela son visage était

des plus sérieux. Ce monsieur était persuadé que le café et les cigarettes ne pouvaient pas être si mal pour

la santé « autrement j’aurai déjà eu des problèmes »

Ce monsieur à donc mis en route (inconsciemment) la Loi de la création délibérée ainsi que la loi

d’attraction pour se créer un corps physique qui s’est adapté a ce rythme d’intoxication. Comme quoi

rien n’est impossible avec la 2° Loi, celle de la création délibérée.

Pour en terminer à propos de la Loi de la création délibérée, on peut dire qu’elle est parfaitement

complémentaire et parfois similaire à la Loi d’attraction.

Et maintenant que vous connaissez la 2° Loi de l’univers, je ne peux que vous encourager à l’utiliser. Si

vous utilisez cette Loi dans votre vie courante vous allez constater que la « malchance » et le « hasard »

n’auront plus beaucoup d’effet sur vous. En fait la malchance ou le hasard n’existent pas. Ce sont tout

simplement des phénomènes auxquels on a donné le nom de hasard ou de malchance parce qu’on ne voit

pas le rapport entre le pensées et paroles et les choses qu’elles provoquent, et par conséquent on ne peut

pas expliquer ces phénomènes dans le contexte « normal ». Et ce qu’on ne peut pas expliquer est attribué

au hasard dans nos sociétés. D’ailleurs entre parenthèses, les accidents ne sont pas vraiment des accidents

non plus.

Page 84


Loi de la Tolérance.

Je crois bien que la Loi de la Tolérance est celle avec laquelle les Humains actuellement sur terre ont le

plus dur.

La loi de la tolérance a aussi deux synonymes qui sont respect et acceptation.

Pour l’instant dans nos civilisations il y a peu de place pour la tolérance et le respect. C’est plutôt

l’inverse. Quand on regarde un journal télévisé, il est fort probable que 99% des nouvelles sont des

événements qui sont issues de la non-tolérance.

D’autres synonymes pour non tolérance sont racisme, égoïsme, sectarisme.

La non-tolérance dans notre monde actuel est surtout basé sur l’idée de séparation. L’idée de séparation

est de considérer les collègues Humains comme des « autres ». On est tous issu de la même source, la

même énergie. Il y a une partie de nous qui s'appelle l’inconscient et qui est relié à cette Source et qui est

par conséquent collectif. Une partie de nous est donc collective pour tout le monde, qu’on soit Belge,

Français, Juif, Arabe, chinois ou même extraterrestre. Pour mieux situer cette interconnexion entre

Humains et tout-ce-qui-existe prenons l’exemple de l’air dans une maison.

L’air de la cuisine et l’air du salon (l’air qu’on respire) est sûrement différent au point de vue propriétés :

l’air de la cuisine sent différemment, est plus chargé en humidité, et on peut trouver un tas de différences

entre l’air de la cuisine et l’air du salon. Mais en réalité c’est le même air, c’est la même substance. C’est

tout simplement de l’air.

Alors imaginez que vous observez cet air et que vous voyez que l’air de la cuisine se dispute avec l’air du

salon :

Cuisine au salon : Toi t’as l’air d’un con (pas mal le jeu de mots)

Salon à la cuisine : Et toi tu pu.

Vous allez probablement réagir en leur disant ; arrêtez, ne voyez vous pas que vous êtes la même chose,

à part les propriétés.

Pour les humains c’est pareil, la substance de base (l’énergie de la Source) est la même pour tous, sauf

que au point de vue aspect physique (le corps physique) est différent pour tout le monde. Chacun son

corps a des propriétés différentes qui sont adaptés le mieux d’après les expériences qu’on désire vivre.

Malheureusement on nous apprend dés notre plus jeune age de se moquer des différences, et plus tard la

moquerie peut tourner à haine et au racisme, avec tout les problèmes que cela apporte.

Cette idée de séparation est ancrée très profondément dans nos croyances, en plus cette idée est soutenu

par les gouvernements, qui profitent de cette idée pour des questions de pouvoir. (diviser pour régner)

Par conséquent il est très difficile pour les Humains sur terre actuellement de tolérer l’autre. Pourtant, si

on veut améliorer la situation sur terre actuellement, il faudra passer par la tolérance et le respect de

l’autre. Pour parvenir à cela, tenez à l’esprit que nous sommes tous unis par l’inconscient et que la

séparation entre les Humains n’est en fait qu’une illusion, une illusion servant à jouer le jeu de la vie

avec toutes ses expériences.

Alors quand vous voyez d’autres qui ont l’air bizarre, ou qui ne sont pas du tout conforme à vos idées,

acceptez les comme ils sont. Tolérez qu’il peut y avoir des gens complètement différent de vous. Ils sont

tout simplement venus faire une autre expérience que vous.

Mais attention…

Si quelqu’un est totalement différent dans un sens ou son but est de faire du « mal » aux autres, (le

« mal » ici est vu comme en allant à l’encontre de l’évolution, comme par exemple l’exploitation, la

réduction à l’esclavage, l’abus de confiance…etc) alors ne tolérez pas cette différence. Ne tolérez pas

l’intolérable.

Page 85


Et vous allez me dire maintenant, des situations intolérables il y en a des tas dans notre société actuelle,

et vous avez raison. Donc il y a effectivement des situations à ne pas accepter. Si vous êtes dans une telle

situation, alors utilisez la deuxième loi (création) pour vous en sortir, car résister ne fera qu’appeler la

première loi et la situation restera. En utilisant la deuxième loi, la première sera appelé aussi mais alors à

votre avantage.

Maintenant un exemple de l’application de la Loi de la Tolérance.

Vous vous trouvez dans une société qui a tendance à vous exploiter, ou à abuser de votre confiance, ou

encore à ne pas respecter votre santé… Dans ce cas on utilisera la Loi de la Création délibérée comme

suit :

« Je demande un travail qui me convient d’une façon parfaite dans lequel je serai respecté et aimé. Et

ceci pour le plus grand bien de tous ceux concernés. Merci. »

Analysons cette demande. Dans des affirmations comme celle-ci, pour appeler la 2° Loi, toujours faire

une demande dans le sens positif, dans un sens d’évolution.

Éviter des trucs comme « Je voudrai que mon patron crève » ou « Je désire que la firme ou je travaille

fasse faillite ». Ces dernières demandes ont un aspect négatif. Il contiennent des éléments qui

appartiennent à la destruction. Dans ces cas là la 2°Loi n’aura pas d’effet (ou très peu) mais par contre

vous allez mettre en route la 1° Loi qui va vous attirer la même expérience sur vous, ce qui n’est pas

marrant du tout.

La deuxième partie de la phrase : « pour le plus grand bien de tous ceux concernés » est une rajoute qui a

pour but d’appeler la Loi de la Tolérance.

Quand on désire quelque-chose, mais que à cause de la réalisation de votre désir, les gens autour de vous

s’en trouvent amoindris, ou plus dépendant de quelque chose, alors cette solution est bonne pour vous

mais mauvaise pour votre entourage. Cette solution n’est pas la meilleure pour tous.

Dans toute situation de problèmes, il y a toujours plusieurs solutions, et il y en a toujours une qui

conviendra à tout le monde. Donc en rajoutant la phrase « pour le plus grand bien de tous », on évoquera

la meilleure solution.

D’ailleurs quand on utilise la 2° Loi pour faire une demande de quelque chose qui serait uniquement bien

pour vous et pas pour les autres, cette demande aura peu ou pas d’effet. Évidemment il y a des cas ou

c’est bien pour vous et neutre pour les autres, comme dans la place de parking. Dans ce dernier cas la 2°

Loi fonctionne.

Il faut pouvoir tolérer que dans une solution d’un problème, les autres puissent en bénéficier aussi. Et

n’oubliez pas que, même si vous ne voyez qu’une seule solution à un problème, qu’il y en a sûrement

plus qu’une. Il y a sûrement des solutions auquel vous ne penserez pas.

Faites confiance à l’action de la 2° Loi, elle vous donnera la meilleure solution parmi toutes les

possibilités.

Bien sûr soyez ouvert à la solution, car dans notre exemple ici d’un travail qui ne vous convient pas, il se

peut que la solution c’est de changer de travail, alors si vous voyez qu’après avoir fait cette demande, que

tout vous pousse dans la direction de démissionner, alors faites-le.

En résumé, quand vous appelez la 2° Loi pour faire quelque chose, n’oubliez pas d’inclure aussi la 3° Loi

avec la petite phrase « pour le plus grand bien de tous » comme ça, votre demande est complète et fera

beaucoup d’effet.

Pour donner encore plus d’effet à des demandes, on peut les répéter plusieurs fois. Surtout quand ce sont

des choses importantes dans votre vie, ou qui impliquent beaucoup de personnes. Et pour encore plus de

force vous pouvez vous mettre à plusieurs à faire la même demande. (exemple d’amélioration de la vie

en général sur terre)

Page 86


Loi de l'équilibre.

En ce qui concerne cette Loi, on peut déjà la trouver dans la nature. Si l’homme laisse faire la nature

(comme il y a 1000 ans et avant) alors les écosystèmes présents se règlent automatiquement pour arriver

à un équilibre, c.a.d. à une situation stable. Sauf contrordre par le grand plan de la création universelle, la

situation restera stable.

Quand il y avait les dinosaures, la situation est resté stable pendant des millions d’années, et pendant ce

temps les écosystèmes étaient en équilibre.

Ce n’est que vers la fin qu’il y avait un déséquilibre car trop de dinosaures, donc danger de faire

disparaître la végétation, et par conséquent les dinosaures aussi.(après que la végétation soit partie) La le

grand plan de la création universelle à décidé de remédier à cela pour créer à nouveau un équilibre.

(après extinction des dinosaures)

La nature fonctionne par cycles, et après chaque période d’équilibre, il y a un court déséquilibre, suivi de

changements radicaux, et puis restauration de (un autre) l’équilibre.

Comme exemple de ces cycles appliquées à la race Humaine sur terre on peut citer l’Atlantide, et en plus

petit les civilisations grecques et romaines, et évidemment la période actuelle.

Pour l’instant on est dans le déséquilibre, et cette conférence a pour but de vous donner des trucs et des

connaissances pour que vous puissiez restaurer l’équilibre après les changements radicaux.

En ce qui concerne l'humanité, si les trois premières Lois était respectés par tout le monde sans

exception, (car sinon on risque de tomber de nouveau dans un déséquilibre) alors automatiquement on

atteint la 4° Loi qui est l’équilibre.

On peut naturellement garder cet équilibre tout en évoluant de plus en plus. C’est la spirale de l’évolution

comme cité déjà avant. Cependant, l’inverse n’est pas possible à savoir de suivre la spirale d’involution

(vers le négatif) et de garder un équilibre, car en suivant cette voie (ce que l’humanité actuelle fait) on va

dans le sens contraire au grand plan de la création, (comme les dinosaures) on dérègle la mécanique et on

crée un déséquilibre.

Conclusion :

Dans la Bible, (je ne suis pas un fan de la bible mais il y à tout de même quelques phrases qui sont bien

dites) il est marqué que à un moment « vous connaîtrez la Vérité, et cette Vérité vous libérera »

Les Lois que je vous ai présentés sont déjà une partie de cette Vérité. On peut constater que la liberté (qui

nous délivre des conditions malheureuses, et non pas pouvoir et argent) provient de la connaissance, le

connaissance de entre-autre les Lois Universelles.

N’oubliez pas non plus que l’obéissance précède à l’autorité, et que la Loi obéit à celui qui obéit à la Loi.

(Loi d’attraction)

Page 87


Maintenant que vous connaissez ces Lois, regardez autour de vous, regardez votre vie, et celle des autres,

regardez la télé (pas trop souvent), et tout ce que vous voyez, commencez par accepter que les choses

sont ainsi. Surtout ne résistez pas en allant à des manifestations ou d’autres groupes d’activistes qui sont

contre certaines choses car cela ne fera que fortifier l’adversaire, mais allez à des manifs avec l’idée

derrière la tête d’être POUR quelque chose de beaucoup mieux.

Pensez comment pour vous les choses seraient meilleures pour tout le monde. Appliquez ces idées déjà

maintenant dans votre vie courante. En faisant cela vous changez le monde (Oui vous !!) surtout si

vous êtes nombreux à le faire.

Quand les changements radicaux viendront (qui sont déjà un peu visibles), n’ayez pas peur, ayez

confiance dans le grand plan de la création, et ce grand plan aura confiance en vous et vous guidera. Car

ce grand plan est conçu pour le plus grand bien de tout le monde.

En faisant de la sorte vous allez créer un nouveau monde qui fonctionne pour tout le monde, vous allez

créer la terre promise, le nouveau paradigme, le ciel sur terre…appelez le comme vous voulez.

Et finalement on aura ce que tout les Humains désirent depuis si longtemps :

La paix, la santé et la joie en bref UN EQUILIBRE.

Merci.

Page 88

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!