Tajan - Autographes et Manuscrits

tajan.com

Tajan - Autographes et Manuscrits

46

133 PAËR (Ferdinando). 3 lettres, dont 2 autographes signées et une autographe. Paris, 1813, 1833

et s.d. 200/300

« ... J’ai promis depuis 3 jours à Monsieur CHERUBINI de dîner chez lui. C’est une espèce de dîner pour MA RÉCEPTION AU

PROFESSORAT DU CONSERVATOIRE royal de musique, et je ne puis lui manquer... » (« ce 25 janvier »).

134 PALADILHE (Émile). Ensemble de 9 lettres et cartes, dont 8 autographes signées et une

autographe. 1875-1899 et s.d. 200/300

« Mon cher Egrot, en réponse à votre bonne lettre, je vous ai écrit que devant une distribution de choix, je serais tout disposé,

en principe, à autoriser la REPRISE DE SUZANNE AU TH. LYRIQUE DE LA RENAISSANCE... Certes, le nom de Suzanne évoque en

moi, et bien sympathiquement, le souvenir du pauvre Nicot et de sa chère femme ! Quels deux charmants artistes et quel grand

et légitime succès ils eurent !... »

ON JOINT 2 lettres autographes signées de son père Alcide Paladilhe.

135 PASCA (Alix-Marie-Angèle Séon, madame Pasquier, dite madame). Ensemble de 18 lettres et

cartes (2 au crayon), dont 16 autographes signées et 2 autographes. 1867-1891 et s.d. 300/400

« ... vous faites un rôle pour moi dans la pièce à laquelle vous travaillez en ce moment. Je tiens à vous dire merci ! Si le travail

doit apporter un allègement à ma peine, je serai heureuse de vous le devoir... » (à Alphonse DAUDET, 11 novembre 1891

d’après le cachet postal).

ON JOINT une pièce manuscrite.

136 PATTI (Adelina). Ensemble de 3 lettres (en anglais) et une pièce autographes signées, montées

sur papier fort avec portraits. 1871-1914. 9 pp. in-12. 200/300

« I HAVE BEEN VERY MUCH ENGAGED AND BOTHERED WITH “OTHELLO” which I sang for the first time in my life last thursday

with enormous success... » (Saint-Pétersbourg, 21 janvier 1871).

« Pourquoi la musique est-elle aimée de tous ? parce qu’elle sait rire avec ceux qui sont gais et pleurer avec ceux qui sont

tristes... » (s.l., 1914).

ON JOINT 2 lettres autographes signées de son premier mari le marquis Henri de Caux, et une lettre autographe

signée de sa sœur la cantatrice Amalia Patti, épouse du chanteur Maurice Strakosch.

137 PESSARD (Émile). Ensemble de 9 lettres et cartes autographes signées. 1878-1915. 150/200

« Cher collègue,... LE GÉNÉRAL JOFFRE M’A FAIT REMERCIER DE MA CHANSON par son secrétaire d’état-major en termes très

aimables. J’ai prévenu les étoiles que s’ils désirent chanter à orchestre, vous leur enverrez le matériel à titre gracieux. Que Dieu

sauve la France, que les Allemands reçoivent le châtiment attendu... par nous & qu’Honneur au Gl Joffre soit un gros succès

d’édition & d’audition... » (13 avril 1915).

ON JOINT : une citation musicale autographe signée (2 portées sur une p. in-4 oblong étroit, extrait du Capitaine

Fracasse), une citation musicale humoristique signée (3 portées en bas d’une lettre autographe signée d’Hector

Pessard, 1 p. in-12), et un texte de souvenirs autographe signé (1 p. in-folio).

138 PIERNÉ (Gabriel). Ensemble de 13 lettres et cartes autographes signées. 1887-1931 et s.d.

Une lettre avec importantes déchirures restaurées. 400/500

« ... Je vous disais un tas de choses aimables ; que je déjeunerais avec vous, avec grand plaisir, et PADEREWSKY aussi... » (9 avril 1890).

« Cher maître et ami, j’ai relu la partition du “COLLIER DE SAPHIRS” et il est réellement impossible d’en faire un arrangement

pour piano seul. La partition exécutée telle qu’elle est gravée serait d’une monotonie dangereuse... » (s.d.).

« Je viens de lire avec un vif plaisir... les lignes très élogieuses que vous consacrez à “LA FILLE DE TABARIN”...” (1er mars 1901).

« ... LES CANDIDATS AU PRIX DE ROME SONT AUJOURD’HUI SOMPTUEUSEMENT LOGÉS AU PALAIS DE COMPIÈGNE et il est

vraisemblable que leurs impressions de “logistes” diffèrent sensiblement des nôtres. Mes camarades de loges étaient mon cher

et regretté Georges Marty, Paul Vidal, Xavier Leroux... NOUS HABITIONS ALORS DANS DES PETITES LOGES OBSCURES, dont les

fenêtres grillagées (assez semblables aux fenêtres de cuisine qui donnent sur les cimetières parisiens) faisaient face à l’église St- Eugène, rue Ste-Cécile... Les repas, en commun dans le foyer des artistes de la Société des concerts, puis récréation dans la cour

du Conservatoire, visites amicales de Gounod (qui m’apportait des joujoux), de Saint-Saëns, de Massenet et de nos familles

respectives... » (28 mai 1914).

« MON CHER D’INDY, j’ai appris... que vous aviez assisté tout dernièrement à une répétition d’”OSKAR”et que vous alliez bien

– permettez-moi de saluer ce retour à la santé d’un ami que j’aime et d’un artiste que j’admire et recevez les félicitations que

je vous adresse de grand cœur... » (s.d.).

139 PIERSON (Blanche). Ensemble de 27 lettres et cartes autographes signées. 1898-1919.

200/300

« J’ai passé... 4 mois à Versailles, où je te prie de croire que les nuits n’étaient pas plus calmes qu’à Paris ! Nous avions, en

plus, les tirs de barrage... Je suis rentrée à Paris le 1 er octobre. Je rejoue, je répète – 4 actes de Bataille, et comme je ne doute de

rien, je veux revoir l’Italie, l’Angleterre, l’Espagne, etc. aussi j’ai donné ma démission... Je te supplie de faire comme moi des

projets, et d’avoir la volonté de les accomplir. Crois-moi ; NOUS SOMMES D’UNE RACE, D’UN SANG DONT NOTRE GRAND

CLEMENCEAU EST LE PLUS EXTRAORDINAIRE SPÉCIMEN... » (4 janvier 1919).

140 PRINCE IMPÉRIAL (Louis-Napoléon Bonaparte, dit le). Brouillon autographe signé d’une

lettre. S.l.n.d. 1 p. in-8, ratures et corrections, déchirures et restaurations. 300/400

« Mon cousin, j’ai reçu avec beaucoup de plaisir L’ENVOI QUE VOUS M’AVEZ FAIT DES MÉDAILLES FRAPPÉES CHAQUE ANNÉE EN

L’HONNEUR DU ST PÈRE DEPUIS SON AVÈNEMENT. Elles retracent d’une manière très intéressante toutes les choses mémorables

de ce long pontificat. Puisse Dieu le prolonger encore pour la consolation de tous les fidèles. Ce souvenir m’est surtout précieux

par ce qu’il vient de vous et m’assure une fois de plus de votre affection... »

Le prince impérial avait eu pour parrain Pie IX (pape de 1846 à 1878).

ON JOINT un carton d’invitation au baptême du Prince impérial (1 p. in-12 oblong imprimée).

141 PUGNO (Raoul). Ensemble de 15 lettres autographes signées. 1888-1910. 150/200

« Mon cher DANDELOT... j’espère que nous ferons une belle réussite avec nos séances. Je vais à Madrid et au Portugal – avec

YSAŸE. Madame Gay y va aussi, avec CORTOT... » (2 octobre 1903).

« Mon cher DANDELOT, c’est entendu pour la sonate de GRIEG – avec Hekking. Voici mes deux numéros de soli... 1° Le carnaval

de Vienne op. 26 SCHUMANN... La durée de ce numéro est de 17 minutes. N°2 Impromptu posthume CHOPIN Nocturne en fa

dièse Chopin Polonaise op. 22 Chopin. Durée de ce numéro 14 minutes. Voilà – n’oubliez pas que je joue les Pleyel – et ayez

l’obligeance de demander d’indiquer l’heure et le jour où la maison Pleyel pourra envoyer l’instrument et ma chaise... »

(« Dimanche matin »).

142 RABAUD (Henri). Ensemble de 8 lettres et cartes autographes signées. 1905-1939. Une lettre

déchirée en deux à la pliure. 200/300

« Voulez-vous être mon interprète auprès de tous les artistes qui ont collaboré à l’excellente exécution de LA FILLE DE ROLAND,

pour les remercier très vivement, de ma part, du talent et du zèle avec lesquels ils ont interprété mon œuvre... » (9 mars 1905).

« Toutes mes plus sincères félicitations, cher ami » (au ténor Lucien MURATORE, 13 septembre 1923).

« Je vous remercie bien vivement d’avoir signalé tout de suite la présence chez vous du violon qui avait été volé à un de nos

jeunes élèves...” (23 février 1939).

143 RACHEL (Élisabeth Rachel Félix, dite Mademoiselle). 2 lettres autographes signées, s.l., 1856,

et s.l.n.d. (rousseurs et restaurations au dos). 400/500

« Je souhaite avoir une copie de mon extrait de naissance... » (23 mai 1856).

« ... Je vous donnerai les moyens de voir Angélo. JE TIENS À CE QUE VOUS ME VOYIEZ AINSI DANS CETTE NOUVELLE CRÉATION... »

(s.l.n.d.).

ON JOINT sa carte de visite.

47

More magazines by this user
Similar magazines