Trois hommes: Pascal, Ibsen, Dostoïevski

booksnow2.scholarsportal.info

Trois hommes: Pascal, Ibsen, Dostoïevski

11

PASCAL

Le musée, en forme de chapelle, contient quel-

ques portraits. D'un côté les docteurs, les religieuses

de l'autre. Au-dessus de la porte, Jansénius.

L'évêque d'Ypres a l'air savant, systématique,

têtu, étroit et froid ; un front haut, un visage

pointu, non sans ruse. M. de Saint-Cyran montre

une figure déjà d'un autre âge : une énergie

violente, une force opiniâtre, le visage d'un homme

qui manie l'épée et la plume du même bras ;

homme du temps de la Ligue, capable de faire

campagne, et de tenir tête à une armée ; non pas

un docteur, un théologien en armes ; la barbe grise

et dure, le teint chaud, l'air sanguin, l'accent de

l'action, le pli de la colère. Le grand Arnaud

justifie son nom et l'ennui accablant qu'il inspire :

une vaste et forte tête, un crâne puissant, le front

haut, large, droit, une forteresse de doctrine,

une citadelle d'érudition et de théologie. Sa

More magazines by this user
Similar magazines