Le bien-être grâce à la nature dans l'Union européenne - BirdLife ...

birdlife.org

Le bien-être grâce à la nature dans l'Union européenne - BirdLife ...

Le bien-être grâce à la nature

dans l’Union européenne


2

Avant-propos

par José Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne

Pourquoi la conservation de la biodiversité est-elle indispensable

à une bonne qualité de vie ?

La biodiversité est essentielle à la prospérité

et à la qualité de vie des citoyens

de l’UE. Cela n’a pas toujours été pris en

compte bien que l’Europe connaisse un

déclin de la diversité et de la superficie de

ses écosystèmes naturels. Ce phénomène

est dû à une mauvaise utilisation des sols

et des eaux depuis toujours, ainsi qu’aux

pressions exercées par les fortes densités

de population que nous connaissons. Toutefois,

cet appauvrissement suscite de nos

jours une préoccupation grandissante, non

seulement parce qu’il y a maintenant un

vrai respect de la valeur intrinsèque de la

nature, mais également parce qu’il existe

une prise de conscience que la détérioration

des «services des écosystèmes»

menace notre survie sur cette planète. La

production de nourriture, de carburants et

de médicaments, la régulation des eaux, le

changement climatique et le maintien de

la fertilité des sols font partie des services

produits par les écosystèmes.

La biodiversité fait partie intégrante du

développement durable, contribue à la

compétitivité, à la croissance et à l’emploi

et améliore la qualité de la vie. Le déclin de

la biodiversité et la diminution des services

des écosystèmes qui en résulte représentent

une grave menace pour nos sociétés

et nos économies.

J’ai conscience que nos citoyens désirent

que l’on se préoccupe du déclin continu de

la biodiversité et qu’agir en coopération au

niveau de l’UE présente une réelle valeur

ajoutée. Les Chefs d’Etat et de gouvernement

se sont mis d’accord en 2001 “pour

enrayer le déclin de la biodiversité d’ici à

2010” et pour “restaurer les habitats de

l’UE et les écosystèmes naturels”. Le cadre

politique destiné à atteindre cet objectif

est maintenant intégré à la Stratégie

Européenne de Développement Durable

de l’UE et au Partenariat de Lisbonne pour

la croissance et l’emploi, ainsi que dans

un grand nombre de politiques environnementales.

L’UE fait également une

avancée significative dans la sauvegarde

des espèces et des habitats les plus importants

d’Europe, en particulier au travers

de la mise en place du réseau de sites

protégés dans le cadre de NATURA 2000.

L’adoption par la Commission européenne

en mai 2006 d’une “Communication visant

à enrayer la perte de la biodiversité d’ici

2010 et au-delà”, avec un plan d’action

associé, représente une étape importante,

car elle fournit un cadre formel avec des

priorités pour une réponse adaptée au défi

de la biodiversité. La Commission a pour

rôle de travailler avec les Etats membres

et les différents acteurs environnementaux

pour attendre l’objectif 2010.

Cependant, pour y parvenir, il convient

de communiquer efficacement sur l’importance

de la biodiversité et d’impliquer

le grand public. Il faut démontrer par des

expériences vécues que la nature est bé-

Ci-dessus : Groupe de bécasseaux variables, bécasseaux maubèches, pluviers argentés et huîtriers pie atterrissant sur une plage.

néfique à la société. Le respect de la diversité

du vivant fait partie intégrante de

la Stratégie de Développement Durable

de l’UE et devrait être reconnu comme

une valeur européenne centrale. C’est

pourquoi je me réjouis de la présente

publication de BirdLife International qui

démontre concrètement que la protection

de la nature n’est pas seulement bénéfique

à l’environnement, mais qu’elle

contribue également à notre bien-être

social et à l’activité économique.

Je voudrais souhaiter à BirdLife International,

en tant que partenaire dans le

défi que nous relevons ensemble pour

stopper le déclin de la biodiversité, une

réussite totale dans son rôle de sensibilisation

à l’importance de la biodiversité.

Cela contribuera également à nourrir un

débat sur la vision à plus long terme de

la biodiversité, lequel permettra la prise

de conscience de notre interdépendance

avec la nature et de la nécessité de trouver

un équilibre entre le développement

économique et la préservation du monde

naturel. C’est un aspect fondamental

et ô combien passionnant du débat sur

l’avenir de l’Europe.

José Manuel Barroso,

President of the European Commission

Chris Knights (rspb-images.com)


La nature contribue

au bien-être dans l’UE

l L’environnement contribue de façon substantielle à l’activité économique,

et la nature peut générer des bénéfices significatifs aux économies locales.

l Nous dépendons des services des écosystèmes :

les produits et processus naturels qui profitent aux hommes.

l L’accès aux espaces verts naturels améliore notre santé physique et mentale.

l Les espaces verts rendent les agglomérations plus attrayantes

et peuvent contribuer à la régénération locale.

l Les générations actuelles et futures bénéficient de l’éducation à l’environnement.

La protection de la nature

améliore la qualité de vie

des hommes.

Protéger la nature est dans l’intérêt

des sociétés : elle fournit les

ressources nécessaires au maintien et

à l’amélioration de la santé ; offre des

opportunités d’éducation ; contribue

à la régénération des communautés,

soutient et génère des activités

économiques.

Crédits photos page de couverture

En haut à gauche : Pygargue à queue blanche adulte en pêche. Chris

Gomersall (rspb.images.com)

En haut à droite : Education à l’environnement. Réserve naturelle de

Fowlmere, RSPB Andy Hay (rspb.images.com)

Alors que nous devrions protéger la

nature pour elle-même (parce qu’elle

a le droit d’exister), cette protection

assure l’environnement sur lequel

nous dépendons pour notre qualité

de vie ainsi que notre survie à long

terme, transmettant aux générations

futures une planète en bonne santé.

En accomplissant notre devoir moral

de préservation de la nature, nous

contribuerons à l’objectif plus vaste

du développement durable qui associe

les objectifs environnementaux,

sociaux et économiques plutôt que de

les considérer comme des chapitres

indépendants et en concurrence.

Comme le montre ce rapport, ce

constat a une incidence importante

sur la politique de l’Union Européenne.

L’Europe doit promouvoir une bonne

qualité de vie en intégrant entièrement

la protection de la nature dans ses

politiques.

Investir dans la nature, c’est investir

dans le bien-être des citoyens

européens !

En bas à gauche : Agriculteur dans une culture favorable aux oiseaux

sauvages. Andy Hay (rspb.images.com))

En bas à droite : Prendre un bain à Inverness, Ecosse. Sarah Oppenheimer

3

Tom Marshall (rspb-images.com)


4

Environnement et économie

L’environnement peut apporter une contribution

positive à l’activité économique. Des millions

d’emplois européens dépendent de l’environnement

et du bon fonctionnement des écosystèmes.

En 1999, l’emploi direct dans

l’environnement correspondait à 4

millions d’emplois dans l’UE des 15,

et les éco-industries étaient à l’origine

d’une production de 183 000 millions

d’euros de biens et de services 1 .

Depuis lors, le taux d’emploi dans de

nombreux secteurs environnementaux

a significativement progressé.

L’intérêt pour la protection

de la nature se développe,

tandis que les bénéfices pour

les populations locales et

l’économie rurale augmentent.

L’emploi dans le secteur de la

protection de la nature, qui nécessite

des compétences telles que la gestion

des milieux ou l’accueil du public, ainsi

que la connaissance du patrimoine

naturel, joue un rôle important dans

le développement des territoires

ruraux 2 , contribuant ainsi au maintien

d’une grande variété d’emplois, dans

des régions souvent reculées 3 . En

2001, il y avait 125 000 emplois dans

la protection de l’environnement au

sein de l’UE des 15 4 . Des secteurs

tels que la protection de la nature et

l’agriculture biologique offrent des

possibilités de création d’emplois

importantes pour l’économie rurale.

Le réseau européen des sites protégés

Natura 2000 est indispensable à la

survie de sa faune et de sa flore, et

apporte par ailleurs des bénéfices

socio-économiques. Les sites

Natura 2000 gérés correctement

sont multifonctionnels, employant

du personnel, fournissant des

produits locaux, contribuant à une

activité touristique importante et

à une économie locale variée. Un

réseau Natura 2000 bien protégé

avec un financement adéquat peut

contribuer au redressement du déclin

économique rural.

1 ECOTEC (2001b) Analysis of the EU Eco-Industries, their Employment and Export

Potential.

2 Rayment, M and Dickie, I (2001) Conservation works. The RSPB.

3 Shiel, A., Rayment, M., Burton, G. (2002) RSPB reserves and local economies. The RSPB.

4 ECOTEC (2001b) Analysis of the EU Eco-Industries, their Employment and Export

Potential.

5 Aldersgate Group report (2006). Green Foundations: better regulation and a healthy

environment for growth and jobs.

6 Network of Heads of European Environmental Protection Agencies (2005). The

contribution of good environmental regulation to competitiveness.

7 OECD (2005). Does a facility’s environmental performance predict its financial

performance?

40 000 visiteurs prennent chaque année le bateau

“Buque Real Fernando” pour une excursion au

Parc National du Coto Doñana en Espagne, ce qui

permet de financer 20 postes ETP.

Les politiques

environnementales

contribuent à la création

d’emploi dans l’UE.

Une bonne gestion et une

réglementation appropriée de

l’environnement contribuent

au maintien d’une économie

compétitive 5 et d’un environnement

sain dans lequel vivre et travailler 6 .

Les entreprises qui réduisent

leur impact sur l’environnement

augmentent leur probabilité de faire

des bénéfices de 3 à 34% 7 .

Note: Tous les emplois sont calculés en

équivalent temps plein (ETP). Par exemple,

deux personnes employées à plein temps

durant six mois correspondent à un équivalent

temps plein.

Aniol Esteban


Les services des écosystèmes

La biodiversité offre une vaste gamme de services

des écosystèmes - les produits et processus

naturels produisant des bénéfices aux hommes.

La biodiversité offre une

vaste gamme de services des

écosystèmes - les produits et

processus naturels offrant des

bénéfices aux hommes. En effet,

tout développement socioéconomique

dépend de ces

services.

Outre les biens essentiels tels que

les cultures, le bois et la pêche,

la nature nous apporte un grand

nombre de bienfaits tels que l’eau

potable et de beaux paysages. Mais

de tels services sont trop souvent

considérés comme légitimes, puis

dégradés. La biodiversité joue

un rôle clé en pérennisant des

écosystèmes importants pour notre

bien-être physique, psychologique et

économique.

8 http://www.millenniumassessment.org/

Les services des écosystèmes

soutiennent l’activité

économique et la production

alimentaire, mais également les

processus naturels sources de

vie sur notre planète.

De nombreuses activités comme

l’agriculture, la sylviculture, la pêche

ou le tourisme dépendent directement

des services des écosystèmes. Par

exemple, les services liés aux océans

facilitent la production d’énormes

quantités de protéines, contribuant

au maintien de l’emploi et de la

richesse. Ces avantages deviennent

le plus souvent évidents lorsqu’ils

disparaissent. D’ailleurs, quand

l’industrie de la pêche souffre, toutes

les filières de ce secteur connaissent

de graves difficultés économiques.

La plupart des autres secteurs

économiques et sociaux, comme les

assurances et la santé, sont également

touchés par la modification des services

des écosystèmes.

Le rapport des Nations Unies “Evaluation

des écosystèmes pour le millénaire” 8 a

estimé qu’environ 60% des services des

écosystèmes mondiaux sont en cours de

dégradation ou utilisés de manière non

durable. Et ceci a de graves répercussions

sur la pêche, l’approvisionnement en eau,

le traitement et la décontamination des

déchets, la protection contre les catastrophes

naturelles, la régulation de la qualité de l’air

et du climat, l’érosion, l’épanouissement

spirituel et le plaisir esthétique. La perte

continue de la biodiversité et la gestion non

durable des services des écosystèmes vont

inévitablement compromettre la capacité des

générations futures à satisfaire leurs propres

besoins.

5

Aniol Esteban


6

Nature et santé

Les milieux naturels et la riche diversité qu’ils

abritent contribuent à créer un cadre de vie sain.

La santé des hommes dépend

finalement de la santé des autres

espèces. La destruction des

écosystèmes a un impact sur la santé

des hommes, au travers par exemple

de la perte d’espèces animales ou

végétales qui pourraient fournir de

nouvelles substances médicinales. Aux

Etats-Unis, la moitié des médicaments

prescrits contiennent, ou sont dérivés,

de composants naturels 9 .

L’accès aux espaces verts peut

fournir un vaste éventail de

bienfaits pour la santé physique

et mentale, améliorer notre

bien-être et diminuer le coût des

soins de santé.

L’obésité causée par le manque

d’activité physique est une des plus

grandes menaces pour la santé dans

l’UE. Elle touche plus de 200 millions

de personnes en Europe, dont 3

millions d’enfants 10. Dans 99% des

cas, l’influence de l’environnement

dans l’augmentation de l’obésité est

prépondérante 11 .

On estime que 40% de la population

européenne est sédentaire, dont 10 à

20% d’enfants dans certains pays 12 .

Le manque d’activité physique conduit

directement à des états graves comme

les maladies cardio-vasculaires et les

diabètes de type II. Au Royaume-

Uni, l’inactivité coûte plus de 11 700

millions d’euros par an 13 .

Le manque d’accès à des espaces

naturels sécurisés où les enfants

9 Chivian E. et alt. (2004) Biodiversity: Its importance to human health. The Center for

Health and the Global Environment Harvard Medical School.

10 International Obesity Taskforce (2002) Obesity in Europe, the case for action. London.

11 International Obesity Taskforce (2002) Obesity in Europe, the case for action. London.

12 http://www.heartstats.org/datapage.asp?id=4695

Les espaces verts comme les réserves

naturelles peuvent encourager les personnes

de tout âge à marcher.

peuvent jouer et les adultes se

promener est la raison principale de

ces statistiques.

Il n’a pas seulement été démontré

que la nature encourage l’activité

physique 14 , elle a également des

effets sur notre bien-être psychique 15 .

Les dépressions et autres maladies

qui leur sont liées devraient devenir

les pathologies les plus répandues

d’ici à 2020 16 . Un grand nombre

d’études montre comment la nature

aide à guérir le stress et les grandes

fatigues 17 , et que le développement

physique et socio-émotionnel des

enfants est stimulé par un contact

direct avec la nature.

13 Bird W (2004) Natural fit, The RSPB.

14 Bird W (2004) Natural fit, The RSPB.

15 Pretty J, Griffin M, Peacock J, Hine R, Sellens M and South N (2005) A countryside

for health and wellbeing: The physical and mental health benefits of green exercise.

University of Essex, Colchester.

16 WHO (2001) World Health Report. World Health Organisation, Geneva.

David Levenson (rspb-images.com)


Nature et éducation

Permettre aux enfants un premier contact avec la

nature peut éveiller un intérêt à vie. Les sorties

éducatives dans des réserves naturelles peuvent

aider les élèves à prendre de l’assurance, améliorer

leur estime d’eux-mêmes et leurs apporter des

connaissances.

Les visites de réserves naturelles

apportent un complément significatif

à l’éducation des enfants en

expérimentant le monde réel.

L’éducation à l’environnement sur

le terrain, telle que proposée par les

représentants européens de l’alliance

BirdLife International, présente de

nombreux avantages notamment une

meilleure compréhension des enjeux

environnementaux 18 .

L’apprentissage par le monde réel

contribue aux objectifs scolaires et

apporte aux enfants une plus grande

connaissance et une meilleure

confiance en la nature. Ce contact avec

la nature est également associé à :

17 Health Council of the Netherlands (2004) The influence of nature on social, physical and

psychological wellbeing. Part 1: review of current knowledge. Report to the Minister of

Agriculture, Nature and Food.

18 Thomas and Thompson (2004) A child’s place: why environment matters to children.

Green Alliance.

• l’amélioration du comportement des

enfants et de leur auto-discipline

• l’accroissement du développement

émotionnel des écoliers

la diminution des crimes et

agressions, et une meilleure

intégration dans la communauté 19 .

Les contacts directs avec la nature

fascinent les enfants et il en résulte

une activité physique plus intense

lorsqu’ils sont en plein air. Apprendre

dans le monde réel joue donc un rôle

en améliorant la santé et le bien-être

du public, et en diminuant la probabilité

que les enfants des générations

actuelles et futures ne deviennent des

adultes sédentaires obèses 20 .

Les enfants jouent dans la réserve naturelle au

siège de la RSPB, R.U. (ci-dessus) et au festival de

l’Ibis chauve en Turquie (ci-dessous)

19 Bird W. (2004) Natural Fit. The RSPB. See www.rspb.org.uk/policy/health/index.asp

20 Bird W. (2004) Natural Fit. The RSPB. See www.rspb.org.uk/policy/health/index.asp

7

Yıldıray Lise - Do˘ga Derne˘gi Richard Levels (rspb-images.com)


8

Nature et régénération urbaine

Pour être viables, les villes ont besoin d’espaces

verts naturels riches, et là où il n’y en a pas, il est

nécessaire d’en créer.

A une époque où les populations

urbaines ont besoin de régénération,

la biodiversité et les espaces verts

naturels peuvent apporter une réelle

amélioration à la qualité de la vie car :

• ils favorisent l’amélioration de

l’environnement à l’échelle du

paysage,

• ils sont le symbole d’un lieu

attrayant,

• ils sont le lieu où l’on peut accéder à

la nature et en tirer de nombreuses

satisfactions,

• ils favorisent une meilleure santé et

plus de justice environnementale,

parce que les problèmes

environnementaux ont un impact

plus lourd sur les pauvres 21 .

Les parcs, les potagers, les bois,

les réserves naturelles, les jardins

et les terrains de jeux ont tous leur

importance. Un environnement vert

aide un quartier à offrir une image

positive et donne envie d’y vivre - les

propriétés attenantes à des parcs

voient leur prix atteindre 5 à 7% de

plus que les autres, et des espaces

verts de qualité contribuent à la

confiance et à la vitalité économique

d’une commune 22 .

21 EC (2005) Staff working document on the links between employment policies. SEC (2005) 1530.

22 Cabe Space (2004) Does money grow on trees?

23 DEFRA / ODPM (2004) Creating sustainable communities: greening the Gateway – a greenspace strategy for Thames Gateway.

Andy Hay (rspb-images.com)

Une part importante du réseau des

“Refuges nature”, créé par la Ligue pour

la Protection des Oiseaux, (LPO, BirdLife

en France), se trouve en ville. Dans la

région de Londres appelée Thames

Gateway, en Angleterre, l’investissement

entrepris par la RSPB (BirdLife au

Royaume-Uni) cherche à contrebalancer

la perception négative que l’on a de

son environnement. La stratégie du

Gouvernement britannique connue sous

le nom de “Greening the Gateway” 23 est

une reconnaissance de cette situation

et propose la création d’espaces verts

naturels avec pour objectif de rendre

positive l’opinion portée sur cette région

et d’améliorer la qualité de vie.


Implications pour

la Politique Européenne

La politique de développement de l’UE doit

reconnaître les liens entre la protection de la

biodiversité, la cohésion sociale, la croissance

économique et le bien-être de l’homme.

Les liens entre la protection de la

biodiversité, la cohésion sociale, la

croissance économique et le bienêtre

humain devraient être davantage

pris en compte dans l’élaboration des

politiques de l’UE. Par exemple, la

Communication de la Commission sur

la biodiversité de mai 2006 24 souligne

l’importance de préserver les services

des écosystèmes, et la nouvelle

Stratégie de Développement Durable

réaffirme l’engagement de l’UE à

stopper la perte de la biodiversité d’ici

à 2010. Toutefois, afin d’atteindre

cet objectif, un effort beaucoup plus

conséquent est nécessaire pour

que la protection de la biodiversité

soit considérée comme un des

axes principaux de la politique du

développement de l’UE et non pas une

préoccupation secondaire.

Le développement durable doit

être l’objectif central pour toute

politique de développement de l’UE,

y compris la Stratégie de Lisbonne ;

• L’objectif prioritaire devrait être

l’arrêt de la perte de la biodiversité

d’ici à 2010. Ceci est une des

conditions clé du développement

durable ;

Le budget européen doit apporter

des bénéfices au public, tels que

la protection de la nature. Ce

principe devrait être intégré dans

les prochaines révisions du budget

de l’UE, en particulier en ce qui

concerne la Politique Agricole

Commune et la planification du

financement de Natura 2000 ;

Les Directives Oiseaux et Habitats

- principaux outils européens pour

la sauvegarde de la nature - doivent

être totalement mises en œuvre par

les Etats membres.

La protection de la biodiversité et

des espaces verts riches en faune

et en flore peut permettre à l’UE

d’atteindre nombre de ses objectifs de

développement durable pour un faible

coût.

24 EC (2006) “Enrayer la diminution de la biodiversité à l’horizon 2010 et au-delà - Préserver les services écosystémiques pour le bien-être humain” Com 2006 (216).

9

Aniol Esteban


10

Etudes de cas

Ces cas étudiés sont classés en différentes catégories selon leur contribution

au développement durable et au bien-être des citoyens : ceux qui alimentent

l’économie locale, qui fournissent des services des écosystèmes, ou sont

bénéfiques pour la santé, l’éducation ou la régénération urbaine dans les

Etats membres de l’Union Européenne ou les pays candidats.

Certains cas présentent plusieurs ou

même tous ces effets positifs. A l’aide

des symboles ci-après, voyez comment,

de façon très variée, chaque site

parvient à retirer des avantages pour sa

population.

Malheureusement, il n’a pas été possible

de nommer toutes les organisations ni

tous les donateurs impliqués dans les

projets et activités décrits.

Etude de cas

Economie & emplois Régénération urbaine Education

Santé Services des

écosystèmes

Andy Hay (rspb-images.com)


1. Riet Vell : production alimentaire

respectueuse de la nature dans le

Delta de l’Ebre, Catalogne, Espagne

2. Réserves naturelles de la RSPB,

Royaume-Uni

3.1 Mesures agri-environnementales,

Devon, Angleterre

3.2 Mesures agri-environnementales,

Pays de Galles

4. Parc National de Bialowieza, Pologne

5. Vallée du Hommorod, Roumanie

6. Sites Natura 2000 en Autriche

7. Parc National des Iles Canaries,

Espagne

Etude de cas

8. Projet LIFE Bouvreuil aux Açores,

Portugal

9. Pygargues à queue blanche, Ile de

Mull, Ecosse

10. Vautours, Parc National des

Cévennes, France

11.1 Grues en Extremadure, Espagne

11.2 Grues à Gallocanta, Aragon, Espagne

12. Grues au Parc National de Müritz,

Allemagne

13. Baleines à l’ouest de l’Ecosse

14. Baleines en Méditerranée

15. Iles Medes, Catalogne, Espagne

16. Parc National de Port-Cros, Var, France

17. Ibis chauve, Birecik,Turquie

18. Plaines inondables de Morava,

Slovaquie et République Tchèque

19. Plaines inondables d’Elbe, Allemagne

20. Plaines inondables de la rivière

Bassée, vallée de la Seine, France

21. Fleuve Skjern, Danemark

22. Forêt de Bavière, Allemagne

23. Aquascope de Virelles, Belgique

24. Projet Rius, Catalogne, Espagne

25. Marais de Rainham, Londres,

Angleterre

26. Refuges LPO, France

11


12

Economie

La gestion de l’espace

pour la nature et au-delà

La gestion de l’espace pour les espèces afin de

préserver notre patrimoine naturel et culturel est

non seulement compatible avec l’agriculture, la

sylviculture, la chasse, la pêche et le tourisme mais

peut de surcroît assurer un emploi durable aux

citoyens européens.

Riet Vell : dans le delta de l’Ebre en Espagne,

la production alimentaire respectueuse

de la nature

1 2

En 2001, la Sociedad Espanola de Ornitologia (SEO, Birdlife en Espagne), a créé

la marque Riet Vell pour promouvoir les produits de l’agriculture biologique. Le riz

Riet Vell est produit dans le parc naturel du delta de l’Ebre et combine l’agriculture

biologique avec la restauration des marais et la sensibilisation à l’environnement.

Sa fabrication requiert un haut niveau de connaissances et de compétences et

requière plus de personnel, mais il bénéficie d’un prix de marché élevé, car il est

élaboré dans le respect de la nature..

Riet Vell produit également des pâtes biologiques à partir du blé cultivé à El

Planeron, dans la vallée de l’Ebre (région d’Aragon). L’activité économique de

Riet Vell favorise le développement socio-économique de ces zones rurales en

mettant à profit l’agriculture extensive traditionnelle. En 2005, cela a attiré 5 000

visiteurs. Aujourd’hui, ce tourisme rural progresse petit à petit dans la région d’El

Planeron réputée pour les écosystèmes steppiques uniques.

Les agriculteurs ont décidé de faire connaître les produits locaux en lançant leur

propre marque de pâtes issues de l’agriculture biologique.

Economie

25 Sheil, A, Rayment, M and Burton, G (2002) RSPB reserves and local economies

(see www.rspb.org.uk/policy/Economicdevelopment/economics/local_economies/index.asp)

RietVell.com

Riet Vell, des produits biologiques respectueux

des oiseaux : riz, pâtes et vin rouge

Zones protégées :

les réserves de la RSPB

au Royaume-Uni

Les 190 réserves naturelles de la

RSPB (BirdLife au Royaume-Uni)

emploient du personnel, achètent des

biens et des services, ce qui génère

des revenus pour les entreprises

locales et favorise le maintien de 7,1

emplois en moyenne pour 1 000 ha de

terres arables. De plus, les réserves

naturelles de la RSPB attirent plus

d’un million de visiteurs chaque année.

Les dépenses de ces derniers ont

également un impact économique,

car elles favorisent d’autres types

d’emplois dans ces communautés,

plus de 1 000 au total 25 .


Karsten Raae

3

Mesures agro-environnementales :

emploi et nature

En Europe, une part importante de l’emploi qui dépend du patrimoine naturel

concerne l’agriculture. Les programmes de gestion de la biodiversité ainsi que les

programmes de préservation des paysages ont prouvé qu’ils étaient source de

bénéfices économiques pour les agriculteurs concernés :

• Dans le Devon (Angleterre), un programme agro-environnemental (Countryside

stewardship scheme) a été mis en place pour venir en aide au Bruant zizi ; ce

programme a été profitable à la fois aux oiseaux et aux agriculteurs - 89% ont

déclaré avoir augmenté leur rentabilité grâce à lui avec pour résultat une petite

augmentation du nombre d’emplois agricoles.

• L’évaluation du programme agro-environnemental du Pays de Galles, Tir Gofal,

a révélé que ce même programme maintenait, voire augmentait, le revenu des

ménages pour 92% des agriculteurs concernés, en préservant l’emploi agricole

existant et en créant 112 emplois pour l’économie rurale galloise 26 .

Prendre un pique-nique en forêt est une

tradition polonaise, notamment à Bialowieza.

Cette activité touristique devient très populaire.

Economie

Les mesures agro-environnementales

soutiennent des cultures, source de nourriture

pour les oiseaux sauvages, celle-ci ayant

disparu de la plupart des exploitations

agricoles

Opportunités pour les entreprises locales

Bialowieza, Pologne

4 5

Le projet de protection de la forêt

de Bialowieza, soutenu par les

gouvernements polonais et danois,

a pour objectif la préservation du

patrimoine naturel de la forêt tout en

rendant plus fortes les communautés

environnantes. Depuis 1999, ce projet

soutient le tourisme local en formant

les acteurs locaux dans la promotion

des produits locaux et en finançant

un programme de soutien aux petites

entreprises. Le premier impact de

ce programme a été la création de

4 emplois à plein temps, 35 emplois

à temps partiel et la création de 18

PME (magasins et entreprises agrotouristiques).

26 Rayment, M. and Dickie, I. (2001) Conservation works. The RSPB

Vallée de l’Hommorod,

Roumanie

La vallée d’Hommorod présente

une mosaïque d’habitats très divers

résultant de l’agriculture traditionnelle

extensive. Depuis 2005, la Societatea

Ornitologica Romana, (SOR, BirdLife

en Roumanie) travaille à la formation

de plus de 30 habitants au tourisme

rural et au marketing. L’intérêt de la

vallée pour les oiseaux migrateurs des

zones humides est maintenant accepté

et les communautés reconnaissent

que l’éco-tourisme et la protection de

la nature constituent une source de

revenus durable.

13

Andy Hay (rspb-images.com)


14 Economie

Economie

Espèces et paysages

attrayants : le tourisme durable

Le tourisme de nature représente un marché

important. Les personnes voyagent dans le but

d’aller observer les spectacles de la nature,

dépensent de l’argent dans les commerces locaux,

transformant ainsi des espèces rares en atouts pour

l’économie locale.

La nature séduit les touristes et apporte des revenus conséquents en zones

rurales. Le tourisme rapporte 6 610 millions d’euros par an à l’économie écossaise.

Quatorze pour cent des visiteurs viennent spécifiquement pour la nature 27 .

Natura 2000 a un

impact sur l’économie

régionale

6 7

L’implantation de sites Natura 2000

peut être profitable aux régions. Une

étude 28 menée dans les régions

autrichiennes de Waldviertel, Steinfeld,

Verwall et Karwendel montre l’impact

significatif qu’a eu Natura 2000 sur

l’économie et la création d’emplois

dans ces régions.

Des millions de

visiteurs viennent

profiter des Parcs

Nationaux européens

Les quatre Parcs Nationaux des Iles

Canaries ont accueilli plus de 6,5

millions de visiteurs 29 en 2004. Le

nombre de visiteurs des Picos de

Europa, Parc National du nord de

l’Espagne, a augmenté de 11,6%

entre 1999 et 2004 30 . L’importance

du tourisme de nature est également

en hausse dans les nouveaux Etats

membres.

27 Agra CEAS Consulting (2005) Socio-economic evaluation of Tir Gofal. Report

for Countryside Council for Wales and Welsh Assembly Government.

28 P.Ferguson (2006), written answer to Scottish Parliament. 17-5-06

29 Getzner M. and Jungmeier M. (2002). The regional economic impact of Natura

2000 conservation sites in Austria. Journal for Nature Conservation, Vol 10, Nr

1, April 2002.

30 Red de Parques Nacionales, Ministerio de Medio Ambiente. www.

reddeparquesnacionales.mma.es

8

Chris Gomersall (rspb-images.com)

LIFE : des fonds pour

la nature et au-delà

Les fonds européens LIFE ont non

seulement un rôle fondamental dans la

garantie de la protection des habitats

et des espèces européennes, mais

ils encouragent également l’emploi.

A titre d’exemple, le projet LIFE

pour la protection du Bouvreuil des

Açores emploie actuellement environ

20 personnes (ETP). Il est en train

de devenir localement une des plus

grosses sources d’emploi et attire

les touristes dans une municipalité

autrefois reculée.

Les espèces telles que le Grand Tétras ont

pu être aidées par les projets européens

LIFE qui visent à améliorer leur succès de

reproduction et renverser le déclin de la

population.


10

Les vautours en France

La réintroduction du Vautour fauve

(Gyps fulvus) et du Vautour moine

(Aegypius monachus) dans les

Cévennes, dans le sud de la France,

par la Ligue pour la Protection des

Oiseaux (LPO, BirdLife en France)

et les autorités du Parc National,

attirent un nombre croissant de

visiteurs. Le “birdwatching” a

apporté de nouvelles opportunités

à un territoire traditionnellement

associé à l’élevage de moutons pour

la fabrication du fromage Roquefort,

et au tourisme.

Economie

Les vautours constituent la base des

activités touristiques de la zone et les

produits locaux utilisent ces rapaces

comme “outil” marketing. Les

vautours attirent 80 000 personnes

par an. Ils rapportent 0,7 million

d’euros par an, soit 1% du revenu

annuel de la branche tourisme dans

les départements de l’Aveyron, de

la Lozère et du Gard 33 . Le Belvédère

des Vautours, un centre d’accueil

consacré aux rapaces, accueille

environ 30 000 visiteurs par an et

emploie 5 personnes.

Chris Gomersall (rspb-images.com)

9

Le tourisme

ornithologique est

un secteur en pleine

expansion

Le “birdwatching” (observation

des oiseaux) peut avoir un impact

non négligeable en milieu rural. Il

représente chaque année un revenu

de plusieurs millions de livres sterling

pour l’économie écossaise 32 . Les

Balbuzards pêcheurs attirent 125 000

visiteurs, lesquels dépensent un total

de 3,2 millions d’euros par an. Sur l’île

de Mull, les Pygargues à queue blanche

réintroduits rapportent aujourd’hui entre

2,13 millions € et 2,48 millions € grâce

aux dépenses des visiteurs chaque

année.

Des millions de citoyens européens font du

“birdwatching” tous les ans, cette activité

peut rapporter beaucoup à l’économie locale.

32 Dickie I, Hughes, J., Esteban, A. (2006) Watched like never before – the local economic

benefits of spectacular bird species. The RSPB.

33 Ligue pour la Protection des Oiseaux (1995). La valeur socio économique des vautours

dans les Grands Causses. Document interne.

15

Luisa Meldolesi


Les Grues cendrées

La migration des grues, de leur zone de reproduction dans

l’Europe du Nord aux zones d’hivernage, est un des spectacles

de la nature les plus remarquables qui soient en Europe.

Ce phénomène crée des opportunités au développement

touristique en Suède, en Allemagne, en France et en Espagne.

Espagne

11 12

L’hivernage des Grues cendrées

en Extremadure, Espagne, attire

de nombreux touristes. Les grues

migrent par le lac de Gallocanta dans

l’Aragon, favorisant ainsi l’émergence

d’un tourisme de nature dans une

zone rurale isolée. Maintenant, plus

de 15 000 visiteurs par an viennent

à Gallocanta et la capacité hôtelière

a augmenté. Par exemple, l’auberge

Allucant a ouvert ses portes quand les

grues ont commencé à hiverner au

lac. Elle organise des festivals en leur

honneur, en octobre et en février, pour

célébrer leur arrivée. Cet hôtel emploie

5 personnes et affiche complet tous les

week-ends entre octobre et mars.

16 Economie

Javier Mañas (Allucant.com)

Allemagne

Le Parc National de Müritz au nordest

du pays accueille chaque année

environ 600 000 visiteurs qui viennent

profiter des lacs, des forêts et des

marécages, mais également observer

les nombreuses espèces comme

les Pygargues à queue blanche,

les Balbuzards pêcheurs, les Grues

cendrées et les Cerfs. Ce parc génère

aujourd’hui plus de 13 millions € de

chiffre d’affaire et a favorisé la création

de 628 emplois 34 .

Il accueille jusqu’à 8 000 grues en

migration entre septembre et octobre

et héberge également une petite

population de grues nicheuses. Pour

faciliter l’encadrement des visiteurs,

un système de billetterie et de visites

guidées a été instauré en 2003. Cela

permet de promouvoir le tourisme,

même en basse saison 35 .

13

14

L’observation des baleines

L’observation des baleines est une activité

touristique en pleine croissance en Europe.

Quand le risque de dérangement de la

nature est bien maîtrisé, le tourisme nature

peut devenir un bon moyen de protection

des espèces.

Ecosse

On estime qu’environ 240 000 touristes

par an participent à l’observation des

dauphins et des baleines à l’ouest de

l’Ecosse. Ce tourisme d’observation qui

génère 11,7 millions d’euros par an et

favorise le maintien de 115 emplois dans

des zones reculées, ne représenterait

pas loin de 12% du revenu global du

tourisme 36 .

France et Italie

Le long des côtes méditerranéennes,

l’observation des baleines a connu une

rapide croissance depuis les années

1990. En 2005, d’après le rapport de 23

sociétés spécialisées dans l’observation

des baleines, le total des dépenses dans

ce secteur du tourisme s’est élevé à

1,73 millions € 37 .

34 Job et al. (2005). Ökonomische Effekte von Großschutzgebieten, BfN-Skripten 135, Bonn.

35 UNEP / CMS Secretariat (2006). Wildlife watching and tourism. Bonn.

36 Warburton et al (2001) Whale watching in West Scotland. Report for Defra.

37 P. Mayol, P. Beaubrun, F. Dhermain, J.-M. Bompar. Souffleurs d’Ecume. EPHE et Océanides. Groupe d’Etude des Cétacés de Méditerranée.

Ponç Feliu


La plongée en Méditerranée

Les zones marines protégées en Méditerranée sont des pôles d’attraction

pour le tourisme de nature.

Iles Medes, Catalogne,

Espagne

15 16

Le Parc Naturel des îles Medes, dans

l’Estartit, contribue à l’économie

de la Costa Brava, avec ses 30 000

visiteurs par an. Les 13 centres de

plongée et les 3 entreprises qui

proposent des excursions dans ces

îles et des plongées avec masque

et tuba emploient directement 80

personnes. En 2005, sur 60 000

autorisations de plongée, 80%

concernaient des plongeurs nonespagnols.

Parc National

de Port-Cros, France

Le Parc National de Port-Cros, dans

le sud de la France, représente un

bon exemple de tourisme côtier

durable. L’activité économique liée à

Port-Cros emploie directement

1 500 personnes 38 . La plongée y

est l’activité principale, avec 40 000

autorisations de plongée par an.

Pour préserver cet environnement

riche et garantir ses retombées

économiques, l’activité touristique

est gérée de manière rigoureuse.

38 IRAP (1999). Etude des retombées économiques du Parc national de Port-Cros. Rapport Final.

Toni Llobet

17

Ibis chauve, Turquie

L’Ibis chauve (Geronticus eremitas) est

une espèce mondialement menacée,

et le centre d’élevage en semi-captivité

de Birecik, à l’est de la Turquie, fait

partie du programme de conservation

de cette espèce. Chaque année, à

Birecik, on fête traditionnellement au

mois de mai l’arrivée de l’Ibis chauve

pour la période de reproduction, et

l’espèce figure désormais sur le logo

de la mairie et des entreprises locales.

Le centre d’élevage attire chaque

année 9 000 visiteurs.

Doga Dernegi (BirdLife en Turquie)

mène un projet de développement

touristique axé sur l’Ibis chauve à

Birecik, financé par le Royaume-

Uni, qui comprend la formation

des habitants et la construction

d’infrastructures scolaires et d’accueil

du public. Plus de 1 000 écoliers

visitent chaque année le centre

dans le cadre d’un programme de

sensibilisation à l’environnement.

Doga Dernegi met également en

œuvre un programme d’éducation

basé sur l’outil “First Nature”, un kit

pratique conçu par la RSPB pour les

élèves en classe verte qui permet un

apprentissage par des expériences afin

d’éveiller la compréhension et la prise

de conscience environnementale.

Economie

17


18

19

20

18 Services rendus

par les écosystèmes

Services rendus

par les écosystèmes

Les plaines inondables

Les zones humides et les zones alluviales des fleuves jouent un rôle important

dans le maintien de la qualité des systèmes fluviaux, en permettant de réduire

la pollution dans les zones agricoles, en favorisant l’absorption des nutriments

par la croissance de la végétation et en réduisant les risques d’inondation par

la rétention des eaux. La filtration et la retenue des nitrates par les prairies

inondables de Morava en Slovaquie et de République Tchèque représentent une

valeur monétaire estimée à environ 0,7 millions € par an 39 .

La réduction de la pollution par les nitrates par la restauration des plaines

inondables du fleuve Elbe, en Allemagne, est évaluée à 858 € par hectare.

L’amélioration de la qualité des eaux et la protection des espèces grâce à la

restauration de 15 000 hectares de zones alluviales a une valeur totale potentielle

estimée entre 162 et 278 millions € par an 40 . Ces résultats illustrent bien les

bénéfices substantiels de la restauration des zones humides pour la qualité des

eaux et la protection de la biodiversité.

En France, la capacité d’absorption des eaux par les zones alluviales de la rivière

Bassée, située entre Bray et Nogent-sur-Seine, fournit un service de contrôle du

flux estimé entre 91,47 et 304,90 millions € par an 41 .

Andy Hay (rspb-images.com)

Un projet de restauration des marais salants

à la réserve naturelle de Freiston Shore,

RSPB, Angleterre, a augmenté le nombre de

visiteurs jusqu’à 50 000/an, dont 1 100 écoliers.

Aujourd’hui la réserve soutient 6 emplois ETP.

Les marais salants

Les marais salants constituent un

élément important pour la pêche

professionnelle et amateur parce qu’ils

fournissent aux poissons nourriture

et refuge et constituent une zone

de reproduction 42 . Selon une étude,

l’impact des marais salants sur

l’industrie de la pêche en Ecosse est

estimé au moins à 1 087 euros par

hectare et par an 43 . Les marais salants

constituent aussi des opportunités de

loisirs comme le “birdwatching” et la

pêche. La hausse du niveau de la mer

contribue petit à petit à la perte de ces

habitats, d’importance internationale

en Europe, et des services qu’ils

fournissent.

39 Seffer, J. & Stanová, V. eds. (1999). Morava River Floodplain Meadows - Importance, Restoration and Management. DAPHNE.

40 Meyerhoff, J., Dehnhardt, A. (2004) The restoration of floodplains along the river Elbe. Working Paper on Management in

Environmental Planning.

41 Agence de L’eau Seine Normandie, Ministry of Ecology and Sustainable Development.

42 Coclough et al. (2003). The potential for fisheries enhancement associated with management realignment. CSERGE working

paper PA-04-01.

43 Stevenson J. (2001). A production function model to value inter-tidal saltmarsh creation as an input to fisheries catch in

Scotland. Scottish Agricultural College, University of Edinburgh.

Andy Hay (rspb-images.com)


21

Fleuves et qualité de

l’eau

La restauration du fleuve et des zones

alluviales du Skjern au Danemark a

été profitable à toute la société. En

effet, elle a permis d’améliorer la

quantité et la qualité de l’eau, elle a

créé des opportunités de loisirs et

elle a réduit le risque d’inondation.

Autrefois fortement canalisé et cerné

par l’agriculture intensive, ce fleuve a

retrouvé aujourd’hui son profil naturel

au sein d’une vallée faite de pâturages

et de lacs peu profonds. Ceci a généré

32,1 millions d’euros de bénéfices

nets et l’Université Danoise Agricole 44

considère aussi qu’il s’agit là d’un bon

compromis pour la société.

Fleuves et pêcheries

Un courant sain est essentiel pour que

les fleuves remplissent leur fonction au

sein du cycle géochimique comme le

transport des sédiments riches jusqu’à

la mer. Le rejet des sédiments riches

en nutriments est important dans les

systèmes marins à faible productivité

comme la Méditerranée. Il existe un

rapport direct entre la production de la

pêche et les courants des fleuves de

Méditerranée occidentale 45 . Chaque

mètre cube par seconde de courant

supplémentaire pendant la période

de reproduction de l’anchois fait

augmenter de 189 kg par mois la pêche

de l’année suivante. Au Royaume-Uni,

la majeure partie des revenus issus

de la pêche en eau douce dépend

directement des prises “amateur” de

saumons, truites et autres poissons

d’eau douce. En Angleterre et au Pays

de Galles, les revenus de la pêche à

l’intérieur des terres sont évalués à

4 854 millions d’euros chaque année 46 .

44 http://www.skjernaa.info/upl/samfundsokonomisk_analyse.pdf

45 Lloret, J et alt. (2004). Impact of freshwater input and wind on landings of anchovy and sardine in shelf waters

surrounding the Ebre River delta. Fish. Oceanogr. 13(2):102-110.

46 Murray, M. and Simcox, H. (2003). Use of wild living resources in the United Kingdom: a review. IUCN – UK.

47 Natur ist Mehr-Wert, Ökonomische Argumente zum Schutz der Natur. BfN Skripten 154, 2005, Bonn-Bad Godesberg

German Federal Office for Conservation (BfN).

48 Willis et al. 2003. The Social and Environmental Benefits of Forests in Great Britain. University of Newcastle.

Andy Hay (rspb-images.com)

Les forêts

Les forêts fournissent une large

gamme de produits comme

le bois et le miel, ainsi que

des services non matériels

comme l’absorption du carbone,

la stabilisation des sols et la

protection des bassins versants.

On évalue la bonne qualité

de l’eau fournie par les forêts

naturelles de Bavière à environ

500 millions d’euros par an 47 .

En Angleterre, les forêts

fournissent d’importants

services des écosystèmes,

notamment des terrains de

loisirs, des agréments liés au

paysage, l’absorption de la

pollution, l’approvisionnement

en eaux de qualité, la protection

du patrimoine naturel et la

production du bois. La valeur

totale de ces bénéfices sociaux

et environnementaux issus

des forêts de Grande-Bretagne

est estimée à 42 924 millions

d’euros 48 .

La valeur associée avec des services tels que

la recréation, la protection des bassins versants,

l’absorption du carbone et les habitats pour

les espèces de plantes, animaux et oiseaux,

peut représenter plus de 50% des bénéfices

économiques des forêts.

19

Andy Hay (rspb-images.com)


20

Santé

La présence d’espaces verts au sein d’un

environnement urbain améliore l’espérance de vie

et diminue les risques de maladies 49. Les espaces

verts favorisent la marche et autres activités de plein

air et constituent un moyen bon marché et durable

d’assurer la prévention des problèmes de santé

publique.

Promenades de santé, Royaume-Uni

Les “promenades de santé” ont été créées pour la première fois en 1995

dans le sud d’Oxfordshire dans le but de combiner les facteurs sociaux et

environnementaux qui sont essentiels au maintien de l’activité physique.

Aujourd’hui, il existe au Royaume-Uni plus de 350 programmes similaires intitulés

“Marche vers la santé” organisés par 10 000 bénévoles 50 .

La marche est une activité physique qui ne nécessite pas de grand entrainement

et ne comporte pas de grand risque de se blesser. Bien que ces marches aient

été mises en place pour améliorer la santé publique, une étude montre que les

participants s’y adonnent plus par envie de se retrouver dans la verdure que par

volonté de pratiquer une activité sportive. 64% des participants reconnaissent

que les “promenades de santé” ont changé leurs habitudes de transport et

27% d’entre eux disent que maintenant ils marchent plutôt que de prendre leur

véhicule pour effectuer de petits trajets 51 .

Santé

49 Bird W (2004) Natural fit. The RSPB. (See See www.rspb.org.uk/policy/health/index.asp)

50 www.whi.org.uk/index.asp

51 Bird W (2004) Natural fit. The RSPB. (See www.rspb.org.uk/policy/health/index.asp)

52 Skov & Lansdab (2005). The use by the Danes of green areas - health perspective.

53 Pretty et al (2005) Research for the Environment Agency.

David Levenson (rspb-images.com)

Suite aux rénovations intervenues à Sutcliffe Park,

à Londres, davantage de visiteurs sont venus pour

des raisons d’exercice physique, de santé, et pour

profiter du paysage et de la nature. En conséquence,

on peut dire que l’accès aux espaces verts, riches en

biodiversité, offre une opportunité idéale de moments

récréatifs en plein air 53 .

Nature et bonne santé

mentale au Danemark

Une étude danoise réalisée sur 1 200

personnes âgées de 18 à 80 ans a

révélé que leurs activités préférées

étaient celles pratiquées dans des

espaces verts à proximité de chez elles,

comme la marche ou le jardinage. Cette

même étude montre que c’est la nature

qui motive les gens à aller dehors pour

profiter des paysages et se détendre.

Plus de 90% des personnes interrogées

ont répondu que les espaces verts

étaient importants pour leur forme

et leur moral et les chercheurs ont

découvert que les personnes vivant

près des espaces verts sont moins

stressées 52 .


23

Education

Aquascope Virelles, Belgique

L’Aquascope est un centre nature installé dans un environnement préservé au

sein de la réserve naturelle du lac Virelles, dans le sud de la Belgique, tout près de

Chimay. Ce centre a reçu 2 millions € des fonds structurels de l’UE avec un cofinancement

de la région Wallonne et Electrabel. Il a été conçu pour faire découvrir

la nature aux visiteurs et accroître la sensibilisation à la nature.

Parmi les différentes infrastructures mises à la disposition des visiteurs, ce centre

possède un sentier qui traverse les marais et les bois, un terrain de jeux sur le

thème de la nature et de caméras vidéos qui diffusent en direct des images des

différentes parties de la réserve. Ce centre attire 40 000 visiteurs par an, dont

6 800 enfants, et emploie toute l’année 11 personnes à plein temps. Il bénéficie

du soutien de la commune, notamment au travers des 100 volontaires qui aident à

organiser les différentes activités proposées aux visiteurs.

Silvia Gili (Projecte Rius)

24

Projet Rius, Catalogne,

Espagne

Le projet Rius est un autre exemple d’action

en matière d’éducation environnementale.

On donne à des groupes, des écoles, des

associations et des familles la responsabilité

de faire le suivi d’une rivière près de chez

eux, deux fois par an. Ces groupes, qui

sont passés de 350 en 2000 à 820 en 2005,

contrôlent 158 fleuves et rivières dans 21

vallées.

Ce système sensibilise les jeunes à

l’environnement grâce au lien direct qu’ils

établissent avec la nature et leur permet de

mieux comprendre comment fonctionnent

les écosystèmes des rivières. Cette mission

de surveillance encourage les participants

à se dépenser physiquement et favorise

l’intégration sociale.

Comprendre la nature avec

la RSPB, Royaume-Uni

La RSPB (BirdLife au Royaume-Uni) compte

plus d’un million de membres, dont 160 000

jeunes de moins de 18 ans. Son Club-nature

Explorateurs est l’un des plus grands

clubs nature au monde de sensibilisation à

l’environnement pour les jeunes.

Dirigées par des éducateurs professionnels

dans plus de 40 sites, les “classes vertes”

de la RSPB ont dispensé leur enseignement

à plus de 50 000 enfants en 2005. Dans

un cadre stimulant mais en sécurité, on

donne à des élèves d’univers très différents

l’opportunité d’entrer en contact étroit avec

la nature, ce qui les rend ainsi plus enclins à

prendre des initiatives personnelles en faveur

de l’environnement.

21


25

22

Régénération urbaine

Les marais de Rainham, Londres

La transformation des marais de Rainham en réserve naturelle de la RSPB

(BirdLife au Royaume-Uni) créera de nouveaux espaces verts naturels de grande

qualité et faciles d’accès dans la région du Thames Gateway dans le sud de

l’Angleterre, zone qui connaît une forte densité de population. Cette réserve

apportera de nombreux bienfaits aux habitants et à la nature :

• l’aménagement des accès et la création d’un centre d’éducation à

l’environnement encourageront les habitants à venir sur ce site : un lieu de

promenades paisible pour les familles et les écoles locales ;

la biodiversité sera préservée sur 200 hectares de terrain afin d’accueillir des

canards hivernants, des oies, des échassiers en période de reproduction, des

espèces menacées d’invertébrés et des mammifères tels que le campagnol ;

• un programme d’éducation, à l’initiative de la communauté, permettra

d’impliquer des jeunes selon les opportunités du site.

Parmi les retombées économiques, le développement de cette zone devrait

générer localement des investissements s’élevant à plus 11,76 millions €. On

estime que les dépenses des visiteurs permettront la création de 37 emplois d’ici

à 2010. De surcroît, la réserve permettra aux habitants des communes locales

d’entrer en contact avec la nature aux portes des villes. Elle rendra également

la région du Thames Gateway encore plus attrayante, ce qui contribuera à sa

régénération.

Andy Hay (rspb-images.com)

Andy Hay (rspb-images.com)

26

Réseau de Refuges LPO,

France

La Ligue pour la Protection des Oiseaux

(LPO, BirdLife en France) a crée un

réseau de 11 000 refuges pour la

nature. On en trouve notamment

en zone urbaine, qui s’étendent

sur quelques mètres carrés pour

certains à Strasbourg, jusqu’à 470

hectares à Caen, gérés par des

habitants, des administrations et des

propriétaires fonciers, qui travaillent

ensemble à l’amélioration de la qualité

de l’environnement. Ces refuges

permettent au public de découvrir et

d’apprécier la nature. 50 000 élèves

bénéficient chaque année d’éducation

à l’environnement grâce à la LPO et

environ 200 écoles ont leur propre

refuge LPO.


Conclusions

Protéger la nature favorise le bien-être

de la société en :

l encourageant l’activité économique

l fournissant les ressources nécessaires à notre survie

l contribuant à notre bonne santé

l offrant des opportunités en matière d’éducation et

l contribuant à la régénération des communautés.

Andy Hay (rspb-images.com)

“La biodiversité fait partie intégrante du développement

durable, contribue à la compétitivité, à la croissance et

à l’emploi et améliore la qualité de la vie. Le déclin de la

biodiversité et la diminution des services des écosystèmes qui

en résulte représentent une grave menace pour nos sociétés

et nos économies.”

José Manuel Barroso,

Président de la Commission Européenne

23

Andy Hay (rspb-images.com)


BirdLife International est une alliance mondiale d’organisations de protection de la nature

qui lutte pour la protection des oiseaux, de leurs habitats et pour la biodiversité, le but

étant de tendre le plus possible vers une utilisation durable des ressources naturelles.

BirdLife International mène des actions dans plus de 100 pays et territoires partout dans

le monde. BirdLife International a 41 partenaires en Europe et assure une présence active

dans tous les Etats Membres de l’Union Européenne.

Pour plus d’information, merci de bien vouloir nous contacter :

Bureau européen de BirdLife International (BEB)

Avenue de la Toison d’Or 67 (2ème étage), B-1060 Brussels, BELGIQUE

Tel. +32 (0)2 280 08 30 - Fax +32 (0)2 230 38 02 - Email : Europe@birdlife.org

Pour télécharger le PDF version anglaise “Wellbeing through Wildlife in the EU” ou française “Le bien-être grâce à la nature

dans l’Union européenne” rendez-vous sur le site :

www.birdlife.org/eu/eco_office.html

Ce rapport a été écrit et synthétisé par la RSPB (Représentant de BirdLife International en Grande-

Bretagne). Nous remercions tous les représentants de BirdLife International et les nombreuses autres

organisations qui ont contribué à son élaboration. Notre mission est largement soutenue par nos

représentants et partenaires financiers à travers l’Europe et nous les remercions tous très sincèrement.

Version française réalisée par la LPO (Représentant de BirdLife International en France).

Traduit de l’anglais par Pascale Rossler et Alison Duncan, LPO.

Editée avec le soutien du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de

l’Aménagement du Territoire.

Edition française réalisée par le Service Editions de la LPO © 2008 - ISBN 978-2-9521267-9-3

Imprimé en mai 2008 avec des encres végétales sur Cyclus print par Imprimerie Lagarde - 17 Breuillet - Imprim’Vert

Dépôt légal mai 2008.

More magazines by this user
Similar magazines