L'AVENTURE SPATIALE - Esa

esamultimedia.esa.int

L'AVENTURE SPATIALE - Esa

PROJET

L’AVENTURE SPATIALE

Proposé par Gérard BERGER, instituteur, France

Aller dans l’Espace et en revenir, envoyer des « engins » dans l’Espace suppose que l’homme,

en plus de sa curiosité naturelle, mette en commun de grandes connaissances dans 3 domaines :

- Qui y-a t-il dans l’Univers ? Quelle est son organisation ? son architecture ? Quelle

structure, quelle évolution régissent les corps célestes ? Il faut que ses connaissances en

astronomie (science des astres) aient atteint un niveau assez élevé.

- Quelle technologie utiliser pour faire en sorte qu’un « véhicule » puisse se déplacer d’une

façon autonome, sans avoir recours à l’air qui entoure notre Terre ? C’est à dire, posséder des

bases scientifiques et technologiques sérieuses en astronautique, science et technologie de la

navigation dans l’Espace (terme inventé, en 1927, par Joseph Henri ROSNY aîné, auteur du roman

« La guerre du feu »).

- Comment l’homme s’adaptera-t-il à ce nouvel environnement qui lui est très hostile ?

Création de la biologie spatiale.

L’astronomie date de la haute antiquité : Sumériens, Babyloniens, Chinois, Hindous, Aztèques,

Incas,… dressèrent des cartes très précises du firmament, mais, le considéraient comme le

domaine des Divinités. Les Grecs vont reconnaître l’existence possible d’autres mondes. 18 siècles

avant Copernic, Aristarque de Samos (310 – 230 av. J-C) découvre l’ordonnance du système

solaire : « La terre tourne elle-même et, avec l’ensemble du système solaire, autour du soleil … ».

La propulsion par réaction était connue, utilisée, d’une façon empirique, par les Chinois dans

des feux d’artifice, des roquettes à poudre noire : un tube faisant fonction de chambre de

combustion éjecte, vers l’arrière, des gaz chauds (échappement) qui, en fait, exercent une

formidable pression sur le haut du tube, propulsant la fusée vers l’Espace (réaction) .

L’idée de voyage spatial fut émise, la première fois, par Lucien de Samosate (125-192) :

« Histoire véridique », vers 180. Puis elle fut abandonnée pendant 15 siècles. Les progrès de

l’astronomie, suscitèrent de nombreux écrits de science-fiction (John Wilkins, Francis Godwin,

Savinien de Cyrano de Bergerac, Richard Locke, Jules Verne, Herbert Georges Wells. Mais, aucun

de ces auteurs ne donnait d’explications scientifiques aux moyens utilisés pour se rendre dans

l’Espace.

Mais, il a fallu attendre plus de 600 ans, la fin du 19 ème siècle, pour que ces engins d’agrément

ou de guerre soient étudiés scientifiquement et, envisagés comme un moyen pour quitter notre

planète et explorer l’Univers. Cette découverte est due à 4 hommes qui ne se sont jamais connus,

ni rencontrés. Ils arrivèrent à des conclusions identiques, conclusions qui sont devenues les

formules fondamentales de « l’ère spatiale » : le Russe Konstantine Tsiolkovski (1857-1935),

l’Américain Robert Goddard (1882-1945), l’Allemand Hermann Oberth (1894-1984) et le

Français Robert Esnault-Pelterie (1881-1957).

A ces 4 pionniers, il sera associé, pour les premières réalisations, Sergueï Korolev et Wernher

Von Braun.

1. Les prémices de l’astronautique (1903 – 1945) :

C’est la période pendant laquelle les théories modernes scientifiques et techniques de

l’astronautique virent le jour et commencèrent à être mises en application : fabrication de lanceurs.

Date Pays Scientifique Evénement

1903 RUSSIE TSIOLKOVSKI Ecrit : « Exploration de l’Espace

avec des engins à réaction »

Juillet 1914 USA Robert GODDARD

(aspects théoriques du déplacement

par réaction) : Propulsion assurée

par de l’oxygène et de l’hydrogène

liquides. Plans d’un vaisseau spatial

à plusieurs étages largables.

Dépôt de brevets sur les chambres à

combustion, les tuyères, les

systèmes d’alimentation en

7 novembre1918 USA

propergol, la fusée à étages.

Robert GODDARD Essais des premières fusées d’un

diamètre de 51 à 76 cm, d’une

1


PROJET

1923 ALLEMAGNE Hermann OBERTH

longueur de 1,70m et pesant 2,3 kg

– 3,4 kg et 23 kg.

Publication par cet Austro-Hongrois

de « La fusée vers les Espaces

planétaires ». Théories sur les

6 décembre 1925 USA Robert GODDARD

moteurs, le pilotage et les principes

de la fusée.

1 er essai d’un moteur et d’une

pompe à oxygène liquide pendant

24 secondes.

30 décembre 1925 USA Robert GODDARD 1 er essai d’une fusée qui ne s’est pas

élevée

16 mars 1926 USA Robert GODDARD 1 er vol d’une fusée à liquides :

altitude 13 m – vitesse 100 km –

durée : 2,5 secondes.

1927 FRANCE J.H. ROSNY aîné Création du terme « astronautique »

par l’auteur de « La guerre du feu »

1927 ALLEMAGNE Création de la V.F.R. (Société pour

le Vol Spatial) à laquelle adhère un

certain Von Braun.

26 décembre 1928 USA Robert GODDARD Vol d’une fusée 4 fois plus grande

que celle de 1926 – altitude

atteinte : 65 m

16 mars 1929 USA Robert GODDARD Lancement de « Kitty-hawk » ,

fusée propulsée par la combustion

d’un mélange d’essence et

d’oxygène liquide. Vitesse atteinte :

95 km/h en 2,5 secondes.

Lancement de « Nell » qui s’élève à

2300 m à la vitesse de 1224 km/h.

1929 URSS Création d’organismes chargés

1929 ALLEMAGNE Hermann OBERTH

d’étudier et de développer des

fusées.

Publication de « La route de la

navigation dans l’Espace » qui

présentait une navette spatiale.

1930 FRANCE ESNAULT

PELTERIE

Publication de « l’astronautique »

1930 ALLEMAGNE Essais de moteurs à combustion de

propergols liquides.

30 décembre 1930 USA Robert GODDARD Lancement d’une fusée d’une

Mai 1931 ALLEMAGNE

longueur de 3,35m, pesant 15 kg

qui atteint une altitude de 600 m, à

la vitesse de 804 km/h.

Lancement de MIRAK III qui

atteint l’altitude de 18 m.

Mai 1931 ALLEMAGNE Lancement de REPULSOR à

Mai 1931 ALLEMAGNE Karl POGGENSEE

l’altitude de 61 m.

Lancement, à 450 m d’altitude

d’une fusée à propergol solide.

Mai 1931 ALLEMAGNE Reinhokl TILING Lancement à 6500 m d’altitude

d’une fusée à poudre noire.

1931 URSS Essais réussis du moteur-fusée

1932 ALLEMAGNE

ORM 1 .

Lancement de REPLULSOR qui

atteint l’altitude de 1500 m .

1932 URSS Sergueï KOROLEV est nommé à la

direction du MOS GIRD (groupe

pour l’étude de la propulsion par

réaction) .

1933 URSS Essais réussis du moteur-fusée

ORM 2 .

2


PROJET

1934 ALLEMAGNE Wernher Von Lancement de 2 fusées A2 qui

BRAUN atteignent l’altitude de 2400 m .

1935 USA Robert GODDARD Lancement d’une fusée de 4,60 m

de haut, pesant 38 kg, à l’altitude de

2300 m.

1937 ALLEMAGNE Wernher Von Essais de l’A3, dotée d’un contrôle

BRAUN gyroscopique commandant les

gouvernes d’échappement, d’un

1940 URSS Sergueï KOROLEV

empennage aérodynamique.

Présentation du planeur-fusée SK 9

1942 ALLEMAGNE Wernher Von Lancement réussi d’une fusée A4

BRAUN qui deviendra sinistrement célèbre

sous le nom de V2. Elle emporte

une masse de 12 tonnes à près de 87

km d’altitude. Son moteur qui

développait une poussée de 25 t,

fonctionnait à l’oxygène liquide et à

l’alcool éthylique.

1943 ALLEMAGNE Développement du projet du

lanceur A9/A10, fusée à double

étage. Le 1 er étage, A10

développait une poussée de 180 t, se

séparait du 2 ème étage, A9, à 60 km

d’altitude. C’était, au départ, une

arme destinée à frapper à 5000 km

de son point de lancement.

2. Les balbutiements de l’astronautique (1945 – 1957) :

Au lendemain de la guerre, bien que Von BRAUN et son équipe aient réalisé les premiers

lanceurs modernes, l’idée de « s’évader » vers l’Espace, chez les occidentaux, ne « fait

pas recette ».

La récupération d’une centaine d’A4 et de nombreux scientifiques allemands, dont Von

BRAUN, de la base de Peenemünde par les Américains, ne servit, dans un premier temps,

qu’à développer des moteurs auxiliaires d’avions, des roquettes et des missiles

conventionnels. Von BRAUN, se verra opposer des fins de non-recevoir, à toutes ses

tentatives de lancement de satellites.

Les Soviétiques, tout en n’ayant eu qu’une très minime parties des connaissances

allemandes et peu de récupération du matériel de Peenemünde, par la centralisation des

décisions et par le génie de Sergueï KOROLEV et de Valentin Petrovitch GLOUCHKO vont

être plus déterminés, plus réalistes, plus compétents pour conduire l’humanité à commencer,

le 4 octobre 1957, la véritable « aventure spatiale » .

15 mai 1945 FRANCE Vol de la fusée EA 41, conçue par Jean-Jacques

BARRE, en 1941. Son poids est de 100 kg, elle

emporte une charge utile de 30 kg, à 100 km.

16 mai 1946 USA Lancement d’une A4, remontée. Elle atteint

l’altitude de 112 km.

Décembre 1946 USA Une A4 améliorée atteint l’altitude de 186 km.

1947 USA Création d’un organisme chargé de planifier les

lancements.

1947 URSS Une A4, surmontée d’un 2 ème étage et pesant 860

kg, atteint 212 km d’altitude.

1947 URSS GLOUCHKO conçoit le moteur-fusée RD100, à

oxygène liquide et kérosène, de 25 tonnes de

poussée, pour le lanceur RAKETA 1 (R1)

1949 USA Une fusée-sonde constituée d’une A4, surmontée

du WAC de 300 kg, atteint l’altitude de 393 km.

1949 URSS Mise au point du moteur RD 101 de 32 t de poussée

pour le lanceur RAKETA 2 (R2)

1950 FRANCE 1 er tir d’une fusée Véronique, à propergol liquide,

depuis le camp militaire de SUIPPES (Marne). Elle

est destinée à explorer la haute atmosphère.

3


PROJET

1950 GRANDE – Développement d’un lanceur militaire, le BLUE-

BRETAGNE STREAK (dérivé d’une fusée ATLAS américaine).

1951 FRANCE Echec du lancement de la 1 ère fusée EOLE.

20 août 1953 USA 1 er tir du missile-fusée REDSTONE.

1954 URSS Début de la conception du moteur RD107 de 100

tonnes de poussée, destiné à équiper la RAKETA 7

(R7).

1954 URSS Création d’un secteur « cosmonautique » dirigé par

Mstislav KEBYST.

25 juin 1954 USA La marine et l’aviation s’unissent pour le projet

« ORBITER » : lancement d’une petite charge

(satellite) de 2 à 6 kg par une fusée JUNO 1.

Février 1955 URSS Début de la construction de la base spatiale de

BAÏKONOUR au Kazakhstan.

9 septembre 1955 USA Lancement par le « Naval Research Laboratory »

du projet « VANGUARD » : fusée viking + étages

pour satelliser sur orbite basse une charge de 9 kg.

20 septembre 1956 USA Lancement de la première fusée JUPITER, conçue

par Von BRAUN. Elle atteint l’altitude de 1000 km

et retombe à 5300 km de son point de départ.

Malgré tout, Von BRAUN n’obtient pas

21 août 1957 URSS

l’autorisation de préparer un lancement de satellite.

Depuis Baïkonour, lancement réussi d’une R7,

ZEMIORKA de 71 tonnes, équipée de 5 moteurs à

20 tuyères, développant, en tout, une poussée de

120 t .

3. Les véritables débuts de l’astronautique : (1957 –1961)

Le 4 octobre 1957 marque le véritable commencement de l’astronautique(« cosmonautique »

pour les soviétiques), science et technologie de la navigation dans l’Espace. Le 4 octobre 1957

correspond au lancement réussi, par les Soviétiques, du premier satellite artificiel de la Terre,

fabriqué par l’homme. Certes, il est rudimentaire (seulement capable d’émettre un signal radio

(« bip ! bip ! … ») , mais il montre que le stade du lancement balistique est dépassé et que

l’homme est arrivé à la capacité d’échapper à l’attraction terrestre, d’envoyer des « engins » dans

l’Espace : qui commence à 50 miles (environ 80 km ) au dessus de la Terre.

Le début de cette épopée va être une rivalité, une compétition entre l’Union Soviétique et les

Etats Unis d’Amérique, que l’on pourrait interpréter comme l’un des nombreux volets de la

« guerre froide » . Les autres pays n’ont ni les moyens matériels, ni les moyens financiers pour se

mêler à cette « conquête spatiale » .

Après la réussite de la mise en orbite, autour de la Terre, de satellites artificiels, Soviétiques et

Américains, en plus de la mise au point de missiles longue portée, vont très vite, essayer et réussir

à fabriquer des sondes capables d’échapper à l’attraction terrestre pour explorer les planètes les

plus proches de la Terre.

Cette période verra aussi des recherches importantes pour mettre en orbite, autour de la Terre,

l’Homme. Elle s’achève, par la réussite, par chacune des 2 nations, de cet objectif.

Le tableau qui suit, narre les évènements dans un ordre strictement chronologique. Il fait

mention de quelques échecs connus. Mais, en général, les 2 puissances spatiales n’en faisait part à

personne. Malgré tout, on peut en deviner certains : Les engins spatiaux, du même modèle

(Vanguard, Spoutnik,…) ont des numéros. Si l’on voit, lancement réussi de l’engin « Z4 », par

exemple, sans avoir vu « lancements réussis de Z1 – Z2 – Z3 » ; cela veut dire qu’il y a eu 3

échecs, avant le lancement réussi de « Z4 ».

4 octobre 1957 URSS Lancement réussi, par une fusée R7 ZEMIORKA, du 1 er

satellite, SPOUTNIK 1 ( masse 83,600 kg, diamètre 58

cm) à une altitude de 900 km, à la vitesse de 28 000 km/h ;

son orbite est elliptique. Le dernier étage de la fusée (7,7t)

gravite aussi autour de la Terre. L’extinction des batteries

de Spoutnik 1 se fera le 14 novembre 1957.

3 novembre 1957 URSS Lancement de SPOUTNIK 2. Il emporte la chienne Laïka

(qui sera récupérée, morte). Le satellite avait une masse

de 508 kg et orbitait à 1500 km. Il fut récupéré le 14 avril

1958

4


PROJET

5 décembre 1957 USA Mise à feu de VANGUARD 1 : échec.

31 janvier 1958 USA Lancement réussi, par la fusée JUNO 1, du satellite

EXPLORER 1, cylindre de 75 cm de long, d’un diamètre

de 15 cm et d’une masse de 8,300 kg.. Avec le dernier

étage du lanceur, la masse en orbite est de 14 kg. Il

parcourt une orbite elliptique dont le périgée est de 368

km et l’apogée 2540 km. Il fonctionnera pendant 4 mois et

restera en orbite jusqu’en mars 1970. Il permit à VAN

ALLEN de découvrir les ceintures de radiations piégées

par le champ magnétique terrestre (ceintures de Van

Allen) .

5 février 1958 USA Tir de VANGUARD 2 : explosion à 6 700 km.

17 mars 1958 USA Tir réussi de VANGUARD 3. Il place sur une orbite haute

un satellite d’une masse de 45 kg . C’est le 1 er satellite

équipé de cellules solaires. Il était encore en orbite en

1985.

15 juin 1958 URSS Lancement de SPOUTNIK 3. C’est un satellite lourd

pesant 1 327 kg. Il fournira des renseignements pendant

23 mois.

Septembre 1958 GRANDE- Lancement, à partir de Woomera (Australie), du missile

BRETAGNE Black Arrow. Il atteint l’altitude de 564 km .

1 er octobre 1958 USA Création de la N.A.S.A. (National Aeronautics and Space

Administration)

11 octobre 1958 USA Lancement de la 1 ère sonde interplanétaire, PIONNEER 1.

Elle retombe après avoir parcouru 126 000 km. Il

manquait 3% de vitesse initiale pour échapper à

l’attraction terrestre.

2 janvier 1959 URSS Lancement de la sonde lunaire LUNA 1. Elle passe à 6000

km de la Lune et devient le 1 ère planète artificielle du

Soleil.

17 février 1959 USA Le satellite VANGUARD 2, prend les 1ères photos de la

Terre.

3 mars 1959 USA La sonde PIONNEER 4 passe 60 000 km de la Lune.

19 septembre 1959 URSS La sonde LUNA 2 est envoyée sur la Lune. Elle s’écrase à

l’alunissage.

4 octobre 1959 URSS LUNA 3 est la 1 ère sonde spatiale à être en orbite autour de

la Lune (vol circumlunaire) . Elle transmet, à la Terre les

1 ères photos de la face cachée de la Lune.

11 mars 1960 USA La sonde PIONNEER 5 devient la 2 ème planète artificielle

du Soleil, à 35 millions de km de la Terre.

1 er avril 1960 USA Lancement du 1 er satellite météorologique, TIROS 1.

13 mai 1960 USA Lancement non-réussi du satellite ECHO A-10. C’était le

1 er lancement avec un lanceur DELTA.

15 mai 1960 URSS Lancement d’un vaisseau inhabité de 4540 kg, à l’altitude

de 312 à 369 km, sur une orbite allongée, VOSTOK 1 :

échec, après 4 jours de révolutions autour de la Terre, il ne

redescend pas.

10 août 1960 USA 1 ère récupération, dans l’Espace, d’un engin spatial, la

capsule de DISCOVERER.

12 août 1960 USA 1 er lancement réussi, d’un « relais » spatial : ECHO 1

(masse 61 kg). Il réfléchit des ondes électriques venues du

sol. Sa révolution dure, environ, 1 h 50. Il retombera sur

Terre, Le 24 mai 1968.

19 août 1960 URSS Envoi dans l’Espace, de la 1 ère colonie animale : 2 chiens

(Streka et Bielka), 2 rats, 28 souris, et des mouches. Cela

représentait une masse de 4600 kg, placé en orbite à

l’altitude de 306 km (périgée) et 339 km (apogée),

effectuant 18 révolutions en 24 heures. Le tout fut

récupéré après 18 révolutions.

13 septembre 1960 USA 1 ère récupération en vol, d’une capsule éjectable, après une

mise en orbite : DISCOVERER 15.

23 octobre 1960 URSS Sur le cosmodrome de Baïkonour, 54 personnes trouvent

la mort dans l’explosion, au décollage, d’une fusée

5


PROJET

10 décembre 1960 URSS

destinée à envoyer une sonde vers la planète Mars.

Envoi, dans l’Espace de 2 chiennes (Ptcholka et Mouchka)

dans un vaisseau de 4563 kg, placé à une altitude de

187,500 à 265 km et faisant 17 révolutions en 26 heures.

Ces 2 animaux ne seront pas récupérés, le vaisseau se

désintégrant à la descente.

17 janvier 1961 USA Lancement du 1 er satellite manoeuvrable à partir de la

Terre : On peut allumer un propulseur, DISCOVERER 2.

31 janvier 1961 USA A bord de MERCURY-REDSTONE 2, le chimpanzé

HAM, fait un bond dans l’Espace. Il atteint l’altitude de

250 km, parcourt 676 km en 16 mn. Il fut récupéré.

31 janvier 1961 USA Lancement réussi du 1 er satellite – espion : SAMOS 2.

12 février 1961 URSS Lancement de la 1 ère sonde en direction de la planète

Vénus : VENERA 1. Le contact est perdu quand elle se

trouve à 7,5 millions de km de la Terre. Le 19 mai 1961,

elle passera à 100 000 km de Vénus.

22 février 1961 FRANCE Lancement, à partir de la base de Hammagir (Algérie), de

la fusée-sonde VERONIQUE qui emporte le rat Hector à

110 km d’altitude.

9 mars 1961 URSS Lancement d’un vaisseau de 4700 kg emportant la chienne

Tchernonchka. Il parcourt une orbite située à une altitude

de 183,500 à 248,800 km. La chienne sera récupérée.

23 mars 1961 URSS Valentin BONDARENKO meurt brûlé vif à

25 mars 1961 URSS

l’entraînement dans une chambre barométrique pleine

d’oxygène

Un vaisseau spatial, d’une masse de 4695 kg, emporte la

chienne Zvezdotchka, à l’altitude de 178,100 à 247 km.

Elle est récupérée.

12 avril 1961 URSS Le 1 er Homme, Youri GAGARINE, est mis sur orbite

autour de la Terre, à bord de la capsule VOSTOK 1. Il

effectuera une révolution en 108mn (1 h 48), sur une

orbite dont l’apogée est de 327 km et le périgée de 181

km, avant de revenir sur Terre.. Gagarine a supporté 6g

lors du décollage et est resté en impesanteur durant 75

minutes.

5 mai 1961 USA Alan SHEPARD EST LE 1 er américain, mais seulement le

2 ème homme à aller dans l’Espace : à bord de la capsule

MERCURY 3, lancée par une REDSTONE (Freedom 7),

il atteint l’altitude de 186,700 km. Ce saut dans l’Espace

dure 15 mm 22. Il contrôle manuellement la stabilisation

et le retournement de son vaisseau.

4. La maîtrise du vol orbital (1961 – 1964) :

Maintenant que la réussite de la mise en orbite, autour de la Terre, des premiers satellites, et,

surtout, l’envoi, dans l’Espace, d’hommes : pour les Soviétiques, Youri GAGARINE pour 1 orbite

- pour les Américains, Alan SHEPARD pour un « bond » de 15 minutes, à 186 km d’altitude, ces 2

nations, dans les années qui suivent, vont s’attacher à être plus précises dans les mises en orbite, à

améliorer le contrôle manuel des vaisseaux spatiaux, à étudier le comportement humain en

impesanteur.

Cette même période verra, aussi, le lancement des premiers satellites ayant une utilité pour

l’homme (météorologie, communication …) . Dans le tableau qui va suivre, on remarquera, la

plupart du temps, le lancement de satellite par les USA. Cela ne veut pas dire que l’URSS n’en

envoyait pas, mais, ces derniers ne communiquaient que peu de renseignements.

En plus, Soviétiques et Américains continuent « leur course » pour atteindre d’autres

planètes du système solaire.

Ces 4 années voient, aussi, d’autres pays s’intéresser à l’Espace.

22 mai 1961 USA Lancement du 1 er satellite qui utilise un générateur

nucléaire : TRANSIT 4 A. Il pèse 79,100 kg et évolue

sur une orbite de 878 à 998 km.

25 mai 1961 USA Le président J.F. KENNEDY lance le programme

APPOLO qui enverra des astronautes sur la Lune.

6


PROJET

12 juillet 1961 USA Lancement du satellite météorologique, TIROS 3.

Durant l’été 1961, il photographie 50 tempêtes

tropicales.

21 juillet 1961 USA Virgil GRISSON, à bord de Mercury-Redstone 4

(Liberty Bell 7), effectue un « bond » suborbital de 190

km qui durera 15 mn 37.

6-7 août 1961 URSS A bord de VOSTOK 2, Guerman TITOV parcourt 17

orbites autour de la Terre (périgée 178 km, apogée 254

km). Chaque révolution durait 1 h 28 mn 6 s. Ce vol

dura 25 h 18 mn. A sa rentrée dans la couche basse de

l’Atmosphère, TITOV s’éjecte du VOSTOK et termine

son voyage en parachute.

25 août 1961 USA Lancement de la sonde lunaire RANGER 1, qui

s’écrasera sur le sol lunaire, le 28 août 1961.

13 septembre 1961 USA A bord de Mercury-Atlas 4 ayant une masse de 1220 kg,

un mannequin parcourt une révolution autour de la

Terre, à une altitude de 160 à 254 km. Il parcourt 40 000

km.

15 novembre 1961 USA Lancement simultané de 2 satellites : TRANSIT 4B

(masse 90,4 kg- altitude 952 à 1104 km) et TRAAC

(masse 90,4 kg – Altitude 953 à 1106 km) .

18 novembre 1961 USA Lancement de la sonde lunaire RANGER 2. Comme

Ranger 1, elle s’écrasera sur la Lune.

2ç novembre 1961 USA A bord de MERCURY-ATLAS 5, d’une masse de 1 311

kg, le chimpanzé ENOS, parcourt 2 révolutions autour

de la Terre, à une altitude de 160 à 237 km. Il parcourt

50 000 km avant d’être récupéré.

19 décembre 1961 FRANCE Décision de la création du CNES (Centre National

d’Etudes Spatiales) qui succède au Comité de

Recherches Spatiales.

15 janvier 1962 USA Echec du lancement du satellite ECHO (AVT-1) de

télécommunications.

26 janvier 1962 USA La sonde RANGER 3 s’écrase sur la Lune.

8 février 1962 USA Lancement réussi du satellite météorologique TIROS 4.

20 février 1962 USA John GLENN, à bord de MERCURY-ATLAS 6 (Friend

ship 7), effectue 3 orbites autour de la Terre, pour une

durée de 4 h 55 mn 23 s .

29 mars 1962 EUROPE Signature de la convention de l’ELDO (European

Launcher Development Organisation) regroupant

l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, la France,

l‘Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Australie

(pays associé)

23 avril 1962 USA La sonde RANGER 4 (masse 328 kg) s’écrase sur la

Lune, à la vitesse de 9 540 km/h.

26 avril 1962 USA & Lancement du satellite britannique ARIEL 1 de 161 kg,

ROYAUME-UNI par un lanceur Scout américain.

24 mai 1962 USA Scott CARPENTER, à bord de MERCURY-ATLAS 7

(Aurora 7) , effectue 3 révolution autour de la terre :

durée 4 h 56 mn 05 s.

14 juin 1962 EUROPE Signature de la convention de l’ESRO (European Space

Research Organisation) regroupant l’Allemagne, la

Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, l’Italie,

les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse (10

pays).

19 juin 1962 USA Lancement du satellite météorologique TIROS 5. Il

arrêtera de transmettre le 5 avril 1963.

10 juillet 1962 USA Le satellite de télécommunications, TELSAR 1 (80 kg,

altitude 952 à 5634 km)effectue une révolution autour

de la Terre en 160 mn (2 h 20) . C’est le 1 er relais

hertzien spatial.

22 juillet 1962 USA Echec du lancement de la sonde vénusienne MARINER

1, d’une masse de 200 kg . Elle sera détruite après 4 mn

7


PROJET

11 août 1962 URSS

50 s.

A bord de VOSTOK 3, Adrian NIKOLAÏV passe 94 h

22 mn dans l’Espace. Il accomplit 64 révolutions autour

de la Terre sur une orbite dont le périgée est de 183 km

et l’apogée 251 km.

12 août 1962 URSS A bord de VOSTOK 4, Pavel POPOVITCH, est place

sur le même orbite que VOSTOK 3 (qui est encore dans

l’Espace). VOSYOK 4 passe à moins de 6,500 km de

VOSTOK 3. Ce vol, de 48 révolutions, dure 70 h 57 mn

sur une orbite dont le périgée est de 183 km et l’apogée

de 254 km.

26 août 1962 USA Lancement réussi de la sonde vénusienne MARINER 2

pesant 202 kg. Le 14 décembre 1962, elle passe à 34

000 km de VENUS dont elle enverra vers la Terre,

pendant 42 mn, ses observations. Puis, elle devient une

planète artificielle du Soleil. Elle arrête d’émettre le 3

janvier 1963, éloignée de 86 743 000 km de la Terre

27 août 1962 USA En route vers la planète Vénus, en passant à proximité

de la Lune, la sonde MARINER 2 effectue la 1 ère

mesure de la masse « Terre/Lune » .

18 septembre 1962 USA Mise sur orbite du satellite météorologique TIROS 6. Il

transmet des informations jusqu’au 11 novembre 1963.

03 octobre 1962 USA A bord de MERCURY-ATLAS 8 (Sigma 7), Walter

SCHIRRA parcourt , en 9 h 13 mn 11 s, 6 orbites autour

de la Terre.

18 octobre 1962 USA La sonde RANGER 5 s’écrase sur la Lune.

13 décembre 1962 USA Lancement réussi, à l’altitude de 1323 à 7433 km, du 1 er

véritable satellite de télécommunications

14 février 1963 USA

(téléphoniques), RELAY 1, pesant 80 kg. Il accomplit

une révolution en 3 h 05 mn. Il arrête d’émettre en

février 1965 .

Mise sur orbite du satellite de retransmission d’ondes

radio, SYNCOM 1 (39 kg). C’est la 1 ère tentative de la

NASA pour un nouvel orbite synchrone.

2 avril 1963 URSS La sonde LUNA 4 manque son alunissage et s’écrase

sur le sol lunaire.

7 mai 1963 USA Mise sur orbite du second relais spatial hertzien,

TELSTAR 2.

15 – 16 mai 1963 USA A bord de MERCURY-ATLAS 9 (Faith 7), Gordon

COOPER, effectue 22 révolutions autour de la Terre

(orbite : 163 à 267 km) . Le vol dure 34 h 19 mn 49 s.

COOPER parcourt 950 000 km .

C’est le dernier vol du projet Mercury qui aura coûté

392 millions 600 mille dollars (392 600 000 dollars) .

19 mai 1963 USA Mise sur orbite du satellite météorologique, TIROS 7.

14 juin 1963 URSS Valery BYKOSKI, à bord de VOSTOK 5, parcourt 81

révolutions (altitude181 – 223 km) autour de la Terre.

Durée du vol : 118 h 56 mn (4 jours 22 h 56 mn).

16 juin 1963 URSS Valentina TERESHKOVA, à bord de VOSTOK 6, est la

1 ère femme à aller dans l’Espace. Elle effectue un vol de

70 h 50 mn (2 jours 22 h 50 mn). C’est un « vol

groupé » avec VOSTOK 5 (49 révolutions communes).

19 juin 1963 USA Lancement du satellite de météorologie TIROS 7. Sa

dernière transmission vers la Terre se fera le 2 mars

1966.

26 juillet 1963 USA Lancement réussi du satellite de télévision (relais

hertzien), SYNCOM 2 sur une orbite géostationnaire

(orbite circulaire situé à 36 000 km d’altitude sur le plan

équatorial de la Terre).

21 décembre 1963 USA Lancement réussi du satellite de météorologie TIROS 8

qui cessera d’émettre le 7 janvier 1967.

14 janvier 1964 USA Lancement du programme de lanceurs SATURN qui

deviendront célèbres avec la « conquête lunaire ».

8


PROJET

21 janvier 1964 USA Lancement réussi du satellite de télécommunications

RELAY 2. Il cessera d’être opérationnel le 23 mai 1965.

25 janvier 1964 USA Lancement réussi du satellite de télécommunications

ECHO 2. Il retombera sur Terre le 7 juin 1969.

30 janvier 1964 USA La sonde lunaire RANGER 6 s’écrase sur la Lune sans

transmettre de données.

29 février 1964 EUROPE La convention de l’ELDO entre en application.

20 mars 1964 EUROPE La convention de l’ESRO entre en application.

02 avril 1964 URSS Lancement de la sonde vénusienne ZOND 1. Elle tombe

en panne 1 mois après son lancement.

08 avril1964 USA Début du programme GEMINI : lancement de la

capsule GEMINI 1, sans passager. Elle effectuera 64

révolutions autour de la Terre et ne sera pas récupérée :

(expérimentation de la capsule et son lanceur TITAN 2).

09 avril 1964 USA Le satellite de relais télévision SYNCOM 2, lancé le 26

juillet 1963, devient opérationnel.

16 avril 1964 FRANCE Décision du conseil des ministres de créer un centre

spatial à KOUROU (Guyane).

06 avril 1964 EUROPE(ELDO) Premiers essais, à WOOMERA (Australie) du I er étage

(BLUE STREAK) du lanceur lourd européen ,

EUROPA , pendant que les essais du 2 ème étage se

continuent à VERNON (France)

28 juillet 1964 USA Lancement réussi du satellite de météorologie NIMBUS

1. Il transmet les premières images météorologiques

prises de nuit.

28 juillet 1964 USA La sonde lunaire RANGER 7 s’écrase sur la Lune, dans

la Mer des Nuages. Mais avant de s’écraser, elle

transmet plus de 4 000 photos de la Lune

29 juillet 1964 EUROPE L’ESRO passe un accord avec la Suède pour

l’utilisation de la base de lancement de KIRUNA.

19 août 1964 USA Lancement réussi, sur une orbite géostationnaire du

satellite de relais de télévision (hertzien), SYNCOM 3.

Avec SYNCOM 1et 2, il permet de couvrir sur la

surface de notre planète. C’est le 1 er lancement pour une

fusée DELTA équipée de propulseurs à ergols solides

pour son 1 er étage.

19 août 1964 MONDE Naissance d’un organisme regroupant 109 pays,

INTELSAT (International Telecommunications

satellite). Il gère le secteur spatial pour les

12 octobre 1964 URSS

télécommunications intercontinentales par satellite.

A bord du nouveau vaisseau spatial VOSKHOD 1,

(conçu pour 2 passagers), Vladimir KOMAROV,

Constantin FEOKTISTOV et Boris EGOROV,

05 novembre 1964 USA

effectuent 16 révolutions autour de la Terre en 24 h 17

mn. Leur orbite avait un périgée de 178 km et une

apogée de 408 km.

Lancement de la sonde martienne MARINER 3. C’est

un échec, sa fusée porteuse, une ATLAS-AGENA, n’a

pu lui assurer une vitesse suffisante. MARINER 3 ne

s’éloignera pas au-delà de 195 millions de km du Soleil.

18 novembre 1964 URSS Lancement de la sonde martienne ZOND 2. C’est le 1 er

véhicule spatial à utiliser, en vol, des moteurs ioniques.

28 novembre 1964 USA Lancement réussi de la sonde martienne MARINER 4.

14 décembre 1964 ITALIE Mise sur orbite par un lanceur SCOUT, américain,

depuis les USA, du 1 er satellite de la série « SAN

MARCO ». SAN MARCO 1 avait une masse de 115 kg.

5. Les rendez-vous spatiaux – Des astronautes « actifs » : 1965 – 1966 :

Fin 1964, Soviétiques et Américains maîtrisent presque parfaitement la technique du

lancement dans l’Espace. Les Américains ont même rattrapé leur retard sur les Soviétiques, dans

ce domaine.

9


PROJET

Au cours des 2 années qui vont suivre, ces 2 puissances spatiales vont s’efforcer de résoudre

l’envoi de plusieurs hommes dans le même vaisseau et travailler pour que ces derniers restent de

plus en plus longtemps dans l’Espace. De plus, chacun va faire en sorte que cosmonautes

(soviétiques) et astronautes (américains) deviennent de plus en plus « actifs » : piloter soi-même

son vaisseau (changement d’orbite, rendez-vous avec un autre véhicule spatial, arrimage, ..) ,

travailler en dehors du vaisseau. Des capsules plus grandes, plus confortables, plus lourdes vont

voir le jour : les VOSKHOD et les capsules GEMINI. Ce ne seront que des véhicules

intermédiaires à courte durée de vie qui serviront à aguerrir les hommes et à tester de nouvelles

technologies.

Dans la même période, un intérêt plus soutenu pour la découverte et pour l’étude des planètes

voisines (Lune, Vénus et Mars) va apparaître, avec, évidemment, son lot d’échecs ou de demiéchecs.

Tout cela est le début d’une « course » effrénée à la « conquête de la Lune ».

Pour autant, il ne faudra pas négliger les efforts que font d’autres nations pour acquérir le

statut de « puissance spatiale » : nation capable d’envoyer, dans l’Espace des engins, avec ses

propres lanceurs.

19 janvier 1965 USA Vol balistique de la capsule spatiale GEMINI 2 , inhabitée.

17 février 1965 USA La sonde RANGER 8 s’écrase sur la Lune, dans la mer de

la Tranquillité, après avoir transmis plusieurs milliers de

photos.

18 mars 1965 URSS Vol de VOSKHOD 2 qui a une masse de 5 680 kg. Il

emporte Pavel BELYAÏEV et Alexeï LEONOV. Ils

effectueront 17 révolutions autour de la Terre en 26 h 12

mn (altitude : max. 495 km, min. 173 km). A la 2

10

ème

révolution, LEONOV, revêtu d’un scaphandre spatial, sort

du vaisseau et reste 20 minutes dans le vide spatial, dont 10

mn à flotter, relié au VOSKHOD par un « cordon » de 5 m

de long. C’est le 1 er « piéton » de l’Espace. Le retour sur

Terre fut contrôlé manuellement par BELYAÏEV C’est le

premier vol piloté pour les soviétiques.

21 mars 1965 USA La sonde RANGER 9, après avoir transmis des milliers de

clichés de la Lune, s’écrase sur cette dernière, dans le

cratère Alphonse.

23 mars 1965 USA Le vaisseau spatial GEMINI 3, emportant Virgil

06 avril 1965 USA

GRISSOM et John YOUNG, effectue 3 orbites autour de la

Terre, en 4 h 53 mn, à l’altitude de : maximum 290 km,

minimum 158 km. Cette capsule est « pilotable ». Les 2

astronautes ont pu changer d’altitude, passer d’une orbite

elliptique à une orbite circulaire et inversement.

Un lanceur DELTA met sur orbite le satellite INTELSAT

1, de télécommunications. C’est le 1 er satellite de la série

COMSAT.

06 avril 1965 USA Le satellite EARLY BIRD, portant 240 circuits, assure la

1 ère liaison opérationnelle de télécommunications spatiales :

Amérique, Europe, Asie.

09 avril 1965 EUROPE L’ESRO et l’ELDO décident de la création d’un service

commun de documentation spatiale.

23 avril 1965 URSS Début du programme de relais de télévision et de

télécommunications spatiaux, MOLNYA : Lancement du

1 er satellite géostationnaire, MOLNYA 1,excentrique et

culminant au dessus de l’hémisphère nord.

09 mai 1965 URSS La sonde LUNA 5 s’écrase sur la Lune sans transmettre de

données.

03 juin 1965 USA A bord de GEMINI 4, les astronautes James McDIVITT et

Edward WHITE effectuent en 97 h 56 mn (du 3 au 7 juin),

62 orbites autour de la Terre, sur une orbite de 290 à 158

km et parcourent ainsi 2 millions 700 mille km. Au cours

de ce vol, Edward WHITE accomplit, pour les Américains,

la 1 ère sortie extra-véhiculaire (EVA), d’une durée de 21

mn. Un pistolet à gaz, utilisant le principe de la réaction,

l’aidait dans ses déplacements dans le vide sidéral. Edward

WHITE est donc le 2 ème « piéton » de l’Espace.

19 juin 1965 EUROPE Accord de l’ESRO et l’ELDO avec l’Italie pour la création

et la construction, à FRASCATI (près de ROME) du


PROJET

01 juillet 1965 USA

Centre de l’ESRIN (European Space Research Institute) .

Mise sur orbite, par un lanceur DELTA, du satellite

météorologique TIROS 10.

05 juillet 1965 USA La sonde MARINER 4, lancée le 28 novembre 1964, passe

à 9 844 km de la planète Mars. Elle mesure, d’une façon

précise, la masse de cette planète (0,10 745 Terre) et envoie

17 images de MARS.

08 juillet 1965 URSS La sonde LUNA 6 manque son alunissage et ne transmet

aucune donnée à la Terre.

16 juillet 1965 URSS Mise sur orbite d’un satellite de 12 tonnes, destiné à l’étude

des rayonnements cosmiques et gamma, par un lanceur

PROTON. C’est le 1 er tir pour ce lanceur lourd soviétique.

18 juillet 1965 URSS La sonde ZOND 3 survole la Lune.

06 août 1965 URSS La sonde ZOND 2, qui avait quitté la Terre, le 30 novembre

1964, passe à 1 500 km de la Planète MARS, mais les

liaisons avec la Terre avaient cessé le 22 mai 1965 .

21 août 1965 USA A bord de GEMINI 5, Gordon COOPER et Charles

CONRAD parcourent 5 343 00 km autour de la Terre en 7

jours 22 h 56 mn (du 21 au 29 août), sur une orbite dont

l’altitude est de 352 à 161 km. C’est la 1 ère utilisation de

piles à combustibles.

04 octobre 1965 URSS La sonde LUNA 7 manque son alunissage et s’écrase.

12 novembre 1965 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 2.

16 novembre 1965 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 3.

21 novembre 1965 URSS Toujours effectuée par le lanceur lourd PROTON, mise sur

orbite d’un second satellite de 12 tonnes pour étudier les

rayonnements cosmiques et gamma.

25 novembre 1965 EUROPE Accord avec le CNES français pour une utilisation

commune du réseau de poursuite de satellite et de

télémesure.

26 novembre 1965 FRANCE La France devient la 3 ème puissance spatiale : Depuis la

base d’HAMMAGUIR (Algérie), le lanceur français

DIAMANT-A met sur orbite la capsule technologique

ASTERIX (masse : 38 kg-orbite : 58 à 1 757 km).

03 décembre 1965 URSS La sonde LUNA 8 manque son alunissage et s’écrase.

04 décembre 1965 USA Lancement de GEMINI 7 qui emporte Franck BORMAN et

James LOWELL. Il est prévu qu’ils battent le record de

durée dans l’Espace. Il y resteront 13 jours 18 h 35 mn (du

4 au 18 décembre). Ils parcourront 9 195 756 km en 206

orbites (altitude : 270 à 160 km). Ce sera aussi le 1 er

rendez-vous entre 2 vaisseaux spatiaux pilotés (avec

GEMINI 6).

06 décembre 1965 FRANCE Mise sur orbite, par un lanceur SCOUT, depuis les Etats-

Unis, du satellite FR-1, destiné à l’étude de l’ionosphère.

15 décembre 1965 USA A bord de GEMINI 6, Walter SCHIRRA et Thomas

STAFFORD se lancent à la poursuite de GEMINI 7. Au

bout de 16 orbites et 7 h 15 après son lancement, GEMINI

6 avait rejoint GEMINI 7. Alors, les 4 astronautes

s’entraînèrent à rapprocher ou à éloigner leurs vaisseaux

l’un de l’autre et à voler de conserve. Ils s’approchèrent et

volèrent à 30 cm l’un de l’autre. GEMINI 6 regagna la

Terre après 25 h 51 mn de vol.

31 janvier 1966 URSS La sonde LUNA 9, d’une masse de 1 583 kg,, réussit un

alunissage en douceur. C’est le 1 er engin, fabriqué par

l’homme, qui est expédié, avec succès, sur un autre corps

céleste. Elle transmettra, pendant 3 jours, des photos.

03 février 1966 USA Mise sur orbite , par un lanceur DELTA, du 1 er satellite

d’observation de la Terre de l’organisation NOAA

( National Oceanic & Atmospheric Administration).

05 février 1966 EUROPE Une première fusée-sonde est lancée depuis la base

d’ANDOYA (Norvège).

11


PROJET

17 février 1966 FRANCE Depuis la base d’HAMMAGUIR (Algérie), lancement

réussi du satellite DIAPASON de 18,5 kg par le lanceur

DIAMANT-A. Ce satellite, qui évolue sur une orbite dont

l’apogée est de 2 750 km et le périgée 506 km, est consacré

à la géodésie.

27 février 1966 URSS La sonde VENERA 2, lancée le 12 novembre 1965,, passe

à 24 000 km de Vénus. Malheureusement, elle était tombée

en panne de transmissions juste avant cette arrivée.

28 février 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur DELTA, du satellite

météorologique ESSA 2.

01 mars 1966 URSS La sonde VENERA 3, lancée le 16 novembre 1965,largue,

dans l’atmosphère vénusienne, une capsule de 337 kg, qui

malheureusement sera détruite au cours de sa descente vers

le sol de Vénus.

15 mars 1966 EUROPE L’ESRO décide de la fabrication d’un grand satellite

d’astronomie.

16 mars 1966 USA A bord de GEMINI 8, Neil ARMSTRONG et David

SCOTT réussissent le 1 er arrimage à un autre engin spatial,

une fusée AGENA. 6 h 33 après leur lancement, ils

« encastraient » le nez de leur vaisseau à une sorte

d’entonnoir placé à une extrémité de la cible. Mais

l’ensemble fut affecté d’un mouvement de rotation qui

obligea les 2 astronautes à regagner le sol après 10 h 21 de

vol.

31 mars 1966 URSS La sonde LUNA 10, pesant 1 600 kg, est mise en orbite

autour de la Lune. C’est le 1 er engin, fabriqué par l’homme,

à être placé en orbite circumlunaire. Elle parcourt une

orbite en 3 heures.

15 avril 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur THOR-AGENA du satellite

météorologique NIMBUS 2 qui cessera toute activité le 17

janvier 1969.

01 juin 1966 USA Le véhicule automatique SURVEYOR 1 réussit son

alunissage en douceur dans l’océan des Tempêtes (Lune).

03 juin 1966 USA A bord de GEMINI 9, Thomas STAFFORD et Eugène

CERNAN effectuent, en 3 jours et 21 mn (du 3 au 6 juin),

44 orbites autour de la Terre. Il était prévu un arrimage

avec une fusée AGENA. Il ne se fera pas : La coiffe ne

s’était pas séparée de la fusée et cachait le dispositif

d’arrimage. Malgré tout, CERNAN accomplit une sortie

extra-véhiculaire de 2 h 8 mn pendant laquelle il accomplit

les premiers travaux hors d’un vaisseau spatial, avec un

équipement adapté.

23 juin 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur THOR-AGENA, du satellite

PAGEOS.

01 juillet 1966 USA La sonde EXPLORER 33/IMP-4, destinée à rester en orbite

circumlunaire, n’y arrive pas et prend une orbite solaire.

06 juillet 1966 URSS Un lanceur lourd PROTON met sur orbite le 3 ème satellite,

d’une masse de 17 tonnes, destiné à étudier les rayons

cosmiques et gamma.

07 juillet 1966 EUROPE L’ELDO décide de construire sa base de lancement à

KOUROU (Guyane française).

18 juillet 1966 USA A bord de GEMINI 10, John YOUNG et Michaël

COLLINS effectuent un vol de 2 jours 22 h 47 mn (18 au

21 juillet). Après avoir rejoint la fusée AGENA 7 utilisée

par GEMINI 8 et s’y être arrimés, ils mirent à feu son

moteur pendant 80 secondes. Ils se trouvèrent alors sur une

orbite plus haute. Ils s’en dégagèrent, 39 h après leur

arrimage, et, 2 heures plus tard, ils se trouvèrent à quelques

mètres d’AGENA 8 (cible de GEMINI 9. Collins sortit de

son vaisseau pour relever des expériences portées par la

fusée.

10 août 1966 USA Mise sur orbite circumlunaire de la sonde LUNAR

ORBITER 1, qui, malheureusement s’écrasa sur la Lune en

12


PROJET

24 août 1966 URSS

octobre 1966.

La sonde LUNA 11 est mise, avec succès sur orbite

circumlunaire.

12 septembre 1966 USA A bord de GEMINI 11, Charles CONRAD et Richard

GORDON effectuent un vol de 2 jours 23 h 17 mn. Ils

s’arriment à AGENA 11, 94 minutes après leur décollage

(au cours de leur 1 ère révolution). Pendant sa sortie extravéhiculaire,

GORDON devait attaché un filin de 110 m de

long, entre AGENA et GEMINI (qui s’était désarrimé). En

utilisant les moteurs d’AGENA, les 2 astronautes

s’élevèrent à 1 368 km au-dessus de la Terre.

20 septembre 1966 USA La sonde SURVEYOR 2 manque son alunissage et

s’écrase.

02 octobre 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur DELTA, du satellite

météorologique ESSA 3.

22 octobre 1966 URSS La sonde LUNA 12 est mise sur orbite circumlunaire avec

succès.

26 octobre 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur DELTA, du satellite de

télécommunications INTELSAT 2. Ce dernier n’atteint pas

l’orbite géostationnaire prévu.

06 novembre 1966 USA Mise sur orbite circumlunaire de LUNAR ORBITER 2,

qui, malheureusement, s’écrase, sur la Lune quelques jours

plus tard.

11 novembre 1966 USA A bord de GEMINI 12, James LOWELL et Edwin

ALDRIN effectuent un vol de 3 jours 22 h 35 mn (11 au 15

novembre). Ils parcourent 59 orbites. Ils s’arrimèrent et se

désarrimèrent à AGENA 12. ALDRIN, en 3 sorties, resta

5h 30 mn en dehors du vaisseau spatial. Il fit plusieurs

travaux dont l’installation de 2 filins entre AGENA et

GEMINI.

Le programme GEMINI, qui s’achève par ce vol, coûta la

somme de 1 milliard 284 millions de dollars.

16 novembre 1966 URSS Un lanceur lourd PROTON, met sur orbite le 4 ème satellite,

de 17 tonnes, destiné à l’étude des rayons cosmiques et

gamma.

06 décembre 1966 USA Mise sur orbite, par un lanceur ATLAS-AGENA du 1 er

satellite météorologique à applications technologiques ATS

1.

13 décembre 1966 EUROPE A PARIS, se déroule la 1 ère Conférence Spatiale

Européenne.

21 décembre 1966 URSS La sonde LUNA 13 réussit un alunissage en douceur dans

l’océan des Tempêtes. A l’aide de ses bras déployables, elle

donna les premiers renseignements sur la consistance du sol

lunaire.

6. L’homme sur la Lune (1967 – 1972) :

Les 5 années qui suivent, représentent la période pendant laquelle les 2 grandes puissances

spatiales (USA et URSS) vont se fixer comme objectif principal : « Faire marcher un et plusieurs

hommes sur la Lune » . Comme pour les « premières » spatiales précédentes, cela se déroulera

sous forme d’une âpre compétition dans laquelle les Soviétiques, après plusieurs échecs de leur

super lanceur lourd « N 1 » laisse la victoire aux Américains, sans pour cela abandonner notre

satellite naturel, mais en privilégiant le débarquement d’engins automatiques.

L’activité spatiale de ces 5 années ne se limitera pas à cette « conquête lunaire » . Les autres

projets, commencés auparavant, vont continuer.

Les Soviétiques vont essayer de faire oublier leur « échec lunaire » en essayant de devenir les

premiers dans l’installation de stations orbitales terrestres où des hommes séjourneront et

travailleront.

Si pendant cette période, l’Europe (ELDO) n’obtient pas de réussite dans la construction de

son propre lanceur (Europa), ses premiers satellites (ceux de l’ESRO) seront placés en orbite

autour de la Terre.

On remarquera aussi qu’en 1969, le Japon et la Chine deviendront les 4 ème et 5 ème puissances

spatiales, suivies en 1971 de la Grande-Bretagne (6 ème puissance spatiale).

13


PROJET

11 janvier 1967 USA Mise sur orbite géostationnaire, par un lanceur Delta, du

satellite de télécommunications, Intelsat de série 2 (F2). Il

desservira la région Pacifique jusqu’en octobre 1970.

26 janvier 1967 USA Mise sur orbite, par un lanceur Delta, du satellite

d’observation de la Terre, ESSA 4. C’est un satellite à

défilement.

27 janvier 1967 USA Placés en haut d’un lanceur SATURN 1B, à bord de la

cabine Appolo 1, les astronautes Virgil GRISSOM, Edward

WHITE et Roger CHAFEE meurent carbonisés, en moins

de 15 secondes. Cette cabine est pressurisée par de

l’oxygène pur. Une étincelle électrique a provoqué cet

embrasement.

5 février 1967 USA Lancement de la sonde LUNAR ORBITER 3 qui se place

sur orbite circumlunaire. Elle s’écrasera sur la Lune en

septembre 1967.

8 février 1967 FRANCE Depuis Hammaguir (Algérie), la seconde fusée Diamant A

place sur orbite le satellite géodésique D1 C (Diadème 1)

pesant 20 kg. Il cessera d’émettre le 2 janvier 1970.

15 février 1967 FRANCE Depuis Hammaguir, la dernière fusée Diamant A met sur

orbite le satellite géodésique DI D (Diadème 2), pesant 20

kg. Il cessera d’émettre le 5 avril 1967.

22 mars 1967 USA Mise sur orbite géostationnaire, par un lanceur Delta, du

satellite de télécommunications, INTELSAT de série 2

(F3) . Il desservira la région Atlantique jusqu’en juin 1971.

5 avril 1967 USA Lancement par ATLAS-AGENA 21, du satellite de

communications, de climatologie et de navigation, ATS 2.

Il n’arrivera pas à être placé sur une orbite circulaire et

retombera sur Terre le 2 septembre 1969.

17 avril 1967 USA La sonde lunaire Surveyor 3 manque son alunissage et

s’écrase.

20 avril 1967 USA Mise sur orbite, par un lanceur DELTA, du satellite à

défilement, d’observation de la Terre, ESSA 5.

23 avril 1967 URSS A bord d’un nouveau vaisseau « SOYOUZ », qu’il est

chargé de tester, Vladimir KOMAROV, après avoir

effectué 26 h 48 mn de vol et accompli 18 révolutions

autour de la Terre, trouve la mort à l’atterrissage : Le

parachute de freinage s’est mis en torche.

4 mai 1967 USA Mise sur orbite circumlunaire de la sonde LUNAR

ORBITER 4. Elle s’écrasera sur la Lune en juin 1967.

30 mai 1967 EUROPE Echec de la mise sur orbite, due à la défaillance du lanceur

SCOUT, depuis la base de Vandenberg (USA), du 1 er

satellite de l’ESRO, « ESRO 2A ». Il devait étudier les

rayons cosmiques et le rayonnement solaire.

6 juin 1967 FRANCE & Signature d’une convention pour la réalisation des satellites

ALLEMAGNE de télécommunications, SYMPHONIE.

12 juin 1967 URSS Lancement de la sonde vénusienne, VENERA 4 qui a une

masse de 1 106 kg.

14 juin 1967 USA Depuis la base de Cap Canaveral, la sonde vénusienne,

Mariner 5, quitte la Terre.

30 juin 1967 FRANCE Décision de la réalisation d’un lanceur Diamant amélioré :

Diamant B.

1 er juillet 1967 FRANCE Fermeture de la base d’Hammaguir en Algérie.

11 au 13 juillet 67 EUROPE La 2 ème conférence spatiale européenne (CSE) se tient à

Rome (Italie)

14 juillet 1967 USA La sonde lunaire, destinée à alunir en douceur, s’écrase

dans le Sinus Médii.

19 juillet 1967 USA La sonde Explorer 35/IMP 6 est placée sur orbite

circumlunaire.

1 er août 1967 USA La sonde LUNAR ORBITER 5 est placée sur orbite

circumlunaire. Elle s’écrasera sur le sol lunaire en janvier

1968.

4 août 1967 EUROPE 5 ème échec du lancement du lanceur européen Europa 1.

14


PROJET

8 septembre 1967 USA La sonde lunaire SURVEYOR 5 réussit un alunissage en

douceur dans la Mer de la Tranquillité et réalise la 1 ère

analyse du sol lunaire.

18 septembre 1967 URSS La sonde VENERA 4 entre dans l’atmosphère vénusienne.

Elle transmet des données qui permettent de déduire que

l’atmosphère de Vénus est essentiellement constituée de

dioxyde de carbone (CO2) jusqu’à une altitude de 21 km,

que la pression est de 20 bars et qu’il y règne une

température de 280° C. Malheureusement, la capsule, qui

se pose sur le sol vénusien, cesse d’émettre sitôt d’émettre

après son atterrissage.

19 octobre 1967 USA La sonde vénusienne MARINER 5 passe à 4 100 km de

Vénus. Elle confirme que le dioxyde de carbone est le

constituant majeur de l’atmosphère de cette planète.

Octobre 1967 URSS Lancement, l’un après l’autre, de 2 véhicules automatiques,

« COSMOS » . Ils réussissent, en 1 heure et demie, le 1 er

rendez-vous entièrement automatique entre 2 véhicules

spatiaux. Ils seront récupérés.

5 novembre 1967 USA Mise sur orbite terrestre, par ATLAS-AGENA 25, du

satellite de communication, de climatologie et de

navigation, ATS 3. C’est le 1 er satellite a effectuer des

photos couleur de la Terre.

7 novembre 1967 USA La Sonde lunaire SURVEYOR 6, réussit son alunissage

dans le Sinus Medii.

9 novembre 1967 USA Ier lancement d’un lanceur SATURN 5. Il met sur orbite

terrestre la cabine APPOLO 4, pesant 20 tonnes, inhabitée.

Cette cabine atteindra l’altitude de 20 000 km, avant de

rentrer dans l’atmosphère à la vitesse de 40 000 km/h. Cette

mission aura duré 9 h 37 .

11 novembre 1967 USA Mise sur orbite, par DELTA 54, du satellite météorologique

ESSA 6.

29 novembre 1967 AUSTRALIE Depuis la base de Woomera (Australie), , lancement réussi,

par une REDSTONE du satellite WRESAT.

5 décembre 1967 EUROPE 6 ème échec pour le lanceur EUROPA 1.

7 janvier 1968 USA La sonde lunaire SURVEYOR 7 effectue son alunissage

dans le cratère Tycho.

11 janvier 1968 USA Lancement réussi, par un lanceur Delta, du satellite de

télécommunications GEOS 2 (Explorer 36)

22 janvier 1968 USA I er lancement, par un lanceur SATURN 1, du CSM

(Module de Service de Commande Lunaire) et LM

(Module Lunaire). Ils sont inhabités. La mission durera 7 h

50. CSM et LM ne sont pas récupérés.

1 er mars 1968 Allemagne Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) créé le

Centre Spatial de Toulouse (CST).

28 mars 1968 URSS Youri GAGARINE, alors qu’il poursuit son entraînement

(il fait partie de l’équipe qui s’entraîne pour la 1 ère mission

vers la Lune), s’écrase au sol dans un avion Mig 15.

3 avril 1968 EUROPE La princesse Béatrix et le prince Claus des Pays-Bas

inaugurent les installations de l’ESTEC (European Space

Research &Technology Centre) à Noordwijk (Pays-Bas).

4 avril 1968 USA Second lancement d’une SATURN 5 qui emporte un

ensemble CSM et LM. C’est un vol inhabité, destiné à

tester les moteurs de SATURN 5.

7 avril 19868 URSS Lancement réussi de la sonde lunaire LUNA 14. Elle se

place sur orbite circumlunaire.

9 avril 1968 FRANCE Le Centre Spatial Guyanais (CSG) lance une fusée-sonde

Véronique et devient donc opérationnel.

Avril 1968 URSS 2 vaisseaux SOYOUZ, non pilotés, dénommés Cosmos 212

et Cosmos 213, réussissent, en 45 mn, un rendez-vous

orbital terrestre orbital. Ils sont récupérés.

17 mai 1968 EUROPE Lancement réussi, depuis la base de Vandenberg (USA),

par un lanceur Scout américain,, du satellite ESRO-2B

(IRIS), destiné à détecter les rayons cosmiques et le

15


PROJET

18 mai 1968 USA

rayonnement X du soleil.

1 er lancement par une THOR-AGENA à réservoir allongé,

d’un satellite de météorologie, NIMBUS B, qui détruit,

pour des raisons de sécurité, après 2 minutes de vol.

10 août 1968 USA Lancement, par ATLAS-CENTAUR 13, du satellite de

communication, de climatologie et navigation, ATS 4. Ce

satellite ne s’est pas séparé du dernier étage du lanceur. Il

retombe sur Terre le 17 octobre 1968.

16 août 1968 USA Lancement réussi, par Delta 58, du satellite météorologique

ESSA 7.

14 septembre 1968 URSS La sonde ZOND 5, d’une masse de 6 tonnes, effectue un

vol circumlunaire préparant un débarquement.

18 septembre 1968 USA Tentative de mise sur orbite géostationnaire, par DELTA

59, du satellite de télécommunications INTELSAT de série

3 (F1). Le vol ne durera que 108 secondes (défaillance du

1 er étage du lanceur). Pour des raisons de sécurité, le tout

fut détruit en vol.

21 septembre 1968 URSS La sonde ZOND 5 revient sur Terre et amerrit dans l’océan

Indien.

Octobre 1968 EUROPE Lancement réussi, depuis Vandenberg, (USA), par une

SCOUT du satellite ESRO 1A (AURORA E) pesant 86 kg.

Il a pour mission de déterminer les frontières polaires des

ceintures de radiations de Van Allen. Il retombera, sur

Terre, le 10 juin 1970.

11 octobre 1968 USA Lancement par une SATURN 1 B, de la capsule APPOLO

7 et du CSM, emportant les astronautes Walter SCHIRRA,

Donn EISELE et Walter CUNNINGHAM. Ils accompliront

163 orbites autour de la Terre. La mission durera 10 jours

20 heures 8 minutes et 45 secondes.

25 octobre 1968 URSS Lancement réussi du vaisseau spatial Soyouz 2, inhabité. Il

évolue sur une dont l’apogée est de 225 km et le périgée de

205 km.

26 octobre 1968 URSS Lancement de SOYOUZ 3, emportant le cosmonaute

Georgi BEREGOVOÏ.Il rejoint le SOYOUZ 2, lancé la

veille, mais ne s’y arrime pas. Il effectue 48 révolutions, en

3 jours 22 h 51 mn.

28 octobre 1968 URSS Retour sur Terre, du vaisseau spatial inhabité, SOYOUZ 2.

10 novembre 1968 URSS La sonde ZOND 6, d’une masse de 6 tonnes, effectue un

vol circumlunaire, préparant un débarquement.

17 novembre 1968 URSS Retour sur Terre, en URSS de la sonde ZOND 6.

Novembre 1968 EUROPE La 3 ème réunion du CSE (Conférence Spatiale Européenne)

se déroule à BAD-GODESBERG (Allemagne)

30 novembre 1968 EUROPE 7 ème tentative de lancement de EUROPA : 7 ème échec.

15 décembre 1968 USA Lancement réussi par, DELTA 58, du satellite

18 décembre 1968 USA

météorologique ESSA 7.

Mise en orbite géostationnaire, réussie, par Delta 63, du

satellite de télécommunications INTELSAT de série 3 (F2).

Il desservira la région atlantique jusqu’en avril 1979.

21 décembre 1968 USA 1 ers Hommes à quitter l’attraction terrestre :

Mise en orbite lunaire par une SATURN 5, de la capsule

APPOLO 8 et du CSM, emportant les astronautes : Franck

BORMAN, James LOVELL et Williams ANDERS. C’est

le 1 er vol circumlunaire piloté. Les 3 astronautes

effectueront 10 orbites lunaires. La mission dura 6 jours 3 h

11 mn. Cette mission battra 3 records : 123 tonnes

satellisées autour de la Terre, avant de partir vers la Lune –

43 tonnes placées sur orbite lunaire – le véhicule habité se

déplaçait à la vitesse de 36 952 km/h.

27 décembre 1968 USA Retour sur Terre des 3 astronautes d’APPOLO 8. Ils

amerrissent dans l’océan Pacifique. Ils auront parcouru

800 000 km.

5 janvier 1969 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 5.

10 janvier 1969 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 6.

16


PROJET

14 janvier 1969 URSS Lancement, depuis Baïkonour, de SOYOUZ 4, ayant à son

bord, comme pilote, Vladimir CHATALOV qui effectuera

48 révolutions autour de la Terre, en 71 h 12 mn.

15 janvier 1969 URSS Lancement, depuis Baïkonour , sur la même orbite que

SOYOUZ 4, de SOYOUZ 5, emportant Boris VOLYNOV,

Alexeï ELISSEEV et Eugéni KHROUNOV. Ils

effectueront 50 révolutions, en 72 h 54 mn.

Après avoir rejoint SOYOUZ 4, SOYOUZ 5 s’y arrimera

pendant 4 heures et demie. Temps qu’utiliseront

17 janvier 1969 URSS

ELISSEEV ET KHROUNOV pour passer d’un véhicule à

l’autre, après une marche dans l’Espace d’une heure.

Retour sur Terre de SOYOUZ 4 qui, maintenant a, à son

bord CHATALOV, ELLISSEEV et KHROUNOV.

18 janvier 1969 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 5 qui n’a plus qu’un seul

passager : VOLYNOV.

5 février 1969 USA Mise sur orbite géostationnaire, par DELTA 66, du satellite

de télécommunications, INTELSAT de série 3 (F3). Il

desservira l’océan Pacifique jusqu’en juin 1969, puis

l’océan Indien jusqu’en avril 1979.

Février 1969 EUROPE Inauguration des locaux de l’ESRIN (European Space

Research Institute), à FRASCATI (Italie)

25 février 1969 USA Lancement de la sonde martienne MARINER 6.

26 février 1969 USA Mise sur orbite réussie, par DELTA 67, du satellite

météorologique ESSA 9.

3 mars 1969 USA Mise en orbite terrestre, par SATURN 5, du train lunaire

complet : capsule APPOLO 9 se composant du CSM

(Module de Service et de Commande), LM (Module

lunaire) et emportant 3 astronautes : James MC DIVITT,

David SCOTT et Russel SCHWEICKART. Au cours de

cette mission, qui durera 10 jours, 1 h, 53 mn, 151 orbites

seront parcourues et é EVA (sortie Extra Véhiculaire)

seront effectuées (2 h 8 mn).

10 mars 1969 USA Fin de la mission APPOLO 9 : Le Module lunaire (Spider)

brûle dans l’atmosphère, tandis que les 3 astronautes, à

bord du Module de Commande (Gumdrop) amerrissent

dans l’océan Atlantique.

27 mars 1969 USA Lancement de la sonde martienne MARINER 7.

16 mai 1969 URSS La sonde VENERA 5 entre dans l’atmosphère vénusienne,

mais la capsule qui se pose sur le sol, cesse d’émettre sitôt

son atterrissage.

17 mai 1969 URSS La sonde VENERA 6 entre dans l’atmosphère de Vénus. Sa

capsule qui se pose sur le sol de cette planète, connaît les

mêmes problèmes que sa « sœur » arrivée la veille.

18 mai 1969 USA Mise sur orbite circumlunaire d’Appolo 10 : capsule,

module de commande et de service (Charlie Brown),

module lunaire (Snoopy) , avec 3 astronautes : Thomas

STAFFORD, John YOUNG et Eugène CERNAN. Resté

seul à bord de Charlie Brown, YOUNG accomplira 31

orbites lunaires, à 110 km du sol sélène, pendant que

CERNAN et STAFFORD, dans Snoopy , descendent à 14

km du sol de la Lune.

22 mai 1969 USA Lancement, par THOR-DELTA 68, du satellite de

télécommunications INTELSAT de série 3 (F4). Il

desservira l’océan Pacifique jusqu’en novembre 1972.

26 mai 1969 USA Fin de la mission APPOLO 10. A bord de Charlie Brown,8

jours 3 mn 23s après avoir quitté la Terre, STAFFORD,

YOUNG et CERNAN amerrissent dans l’océan Pacifique.

10 juin 1969 URSS La 1 ère super fusée N1, destinée au programme de missions

lunaires habitées, explose au décollage, détruisant la plateforme

de lancement. Il faudra 2 ans pour la remettre en état.

Cet échec marque la fin d’un rêve pour l’URSS : Avoir, les

premiers des hommes sur la Lune.

3 juillet 1969 EUROPE 8 ème tentative de lancement du lanceur EUROPA. C’est de

17


PROJET

nouveau un échec dû à la défaillance du 3 ème 13 juillet 1969 URSS

étage

allemand, Astris.

Lancement de la sonde automatique LUNA 15, destinée à

rapporter, sur Terre, des échantillons de sol lunaire. Echec,

la sonde s’écrase sur la Lune.

16 juillet 1969 USA Une SATURN 5 (AS 506) emporte APPOLO 11 (module

de commande : Columbia – Module Lunaire : Eagle) vers

la Lune. A son bord, se trouvent : Neil ARMSTRONG,

Mickaël COLLINS et Edwin ALDRIN.

19 juillet 1969 USA A 17 h 22 (TU), le train spatial, APPOLO 11 (CSM + LM)

se met en orbite lunaire, à 110 km de la surface de la Lune.

à 17 h 30 mn (TU), le LM, EAGLE, emportant

ARMSTRONG et ALDRIN se sépare du Module de

Commande, COLUMBIA dans lequel reste COLLINS.

20 juillet 1969 USA A 21 h (TU), EAGLE se pose sur la Lune, dans la Mer de

la Tranquillité.

21 juillet 1969 USA 1 ers hommes à marcher sur la Lune :

A 2 h 56 mn 20 s (TU), Neil ARMSRONG pose le pied sur

la Lune. Edwin ALDRIN le rejoindra à 3 h 14 (TU).

Après 2 h 48 mn passées sur la Lune, ARMSTRONG et

ALDRIN regagnent EAGLE. A 17h 47 mn (TU), EAGLE

quitte le sol lunaire pour rejoindre COLUMBIA (le module

de Commande) où attend COLLINS.

A 18 h 02, (TU), l’arrimage LM et CSM est réussi. Après le

passage d’ARMSTRONG, d’ALDRIN et du matériel

scientifique, dans COLUMBIA, EAGLE est abandonné, il

est 1 h 05 (TU), le 22 juillet.

22 juillet 1969 USA A 4 h45 (TU), le Module de commande d’APPOLO 11

entame sa trajectoire de retour vers la Terre, à la vitesse de

36 000 km/h.

25 juillet 1969 USA A 16 h 40 (TU), à la vitesse de 39 600 km/h, APPOLO 11

aborde la haute atmosphère terrestre et amerrit dans

l’Océan Pacifique pour être récupéré par le porte-avion

HORNET.

APPOLO 11 rapporte 20,865 kg de roches lunaires.

25 juillet 1969 USA Mise sur orbite, par THOR-DELYA 71, du satellite de

télécommunications, INTELSAT de série 3 (F5). Ce

dernier n’arrive pas à atteindre l’orbite géostationnaire

prévue.

31 juillet 1969 USA La sonde MARINER 6, qui avait quitté la Terre le 25 mars

1969, passe à 3 429 km de Mars. Elle envoie à la Terre 76

photos de la planète Mars.

5 août 1969 USA La sonde MARINER 7, qui avait quitté la Terre le 27 mars

1969, passe à 3 430 km de Mars. Elle prend et transmet 126

images de la Planète Mars.

7 août 1969 URSS Lancement de la sonde ZOND 7. Elle effectue un vol

circumlunaire préparant un débarquement humain sur la

Lune.

12 août 1969 USA Lancement, par ATLAS-CENTAUR 18, du satellite de

communications, de climatologie et de navigation, ATS 5.

Cette mission est considérée comme un échec.

14 août 1969 URSS Retour en URSS, de la sonde lunaire ZOND 7.

12 septembre 1969 URSS Lancement de la sonde LUNA16, destinée à rapporter sur

Terre, des échantillons de sol lunaire.

24 septembre 1969 URSS Retour, en URSS, de la sonde LUNA 16.Elle rapporte 103g

de sol lunaire.

1 er octobre 1969 EUROPE Mise sur orbite, par un lanceur américain, SCOUT, depuis

la base de VANDENBERG (USA), du satellite ESRO 1 B

– BOREAS. Il est destiné à déterminer les frontières

polaires des ceintures de radiations de Van Allen.

1 er octobre 1969 JAPON Création de la NASDA : National Space Development

Agency.

7 octobre 1969 URSS Mise sur orbite du 1 er satellite météorologique de la série

18


PROJET

11 octobre 1969 URSS

« METEOR »,. Il y aura 28 satellites « METEOR3 qui

seront mis sur orbite.

Lancement de SOYOUZ 6, ayant à son bord : Georgi

CHONINE et Valery KOUBASOV.

12 octobre 1969 URSS SOUYOUZ 7, ayant à son bord : Vladislav VOLKOV

Anatoli FILIPTCHENKO, et Victor GORBATKO, rejoint

SOYOUZ 6.

13 octobre 1969 URSS A bord de SOYOUZ 8, CHATALOV et ELISSEEV se

lancent à la poursuite des SOYOUZ 6 et 7. Il n’est pas

prévu d’arrimage, mais, les 3 vaisseaux vont effectuer un

« vol groupé » pendant 80 révolutions, pour des vols qui

auront duré 118 à 119 h.

14 octobre 1969 URSS Lancement du 1 er satellite de la série « INTERCOSMOS »,

INTERCOSMOS 1. Ces satellites sont destinés à l’étude

des radiations de la Haute-atmosphère terrestre. Il y aura

20 satellites dans cette série « INTERCOSMOS ».

16 au 18 octobre

1969

URSS Retour sur Terre des 3 vaisseaux SOYOUZ (6, 7, 8).

14 novembre 1969 USA Une SATURN 5 (AS 507) lance, vers la Lune, APPOLO

12 qui a, à son bord : Charles CONRAD, Richard

GORDON et Alan BEAN.

18 novembre 1969 USA Tandis que GORDON reste en orbite circumlunaire, dans le

Module de Commande, Yankee Clipper, CONRAND et

BEAN, dans le Module Lunaire, Intrepid, se posent sur la

Lune (Océan des Tempêtes. Au cours de leur « séjour

lunaire », qui durera 31 h 30 mn, les 2 astronautes passeront

7 h 46 mn, hors du LM. Ils déposent sur la Lune du

matériel scientifique (collecteur de vent solaire,

sismographe, magnétomètre) et collectent 34 kg

24 novembre 1969 USA

d’échantillons de sol lunaire.

Retour sur Terre d’APPOLO 12, avec ses 3 astronautes :

Amerrissage dans l’océan Pacifique.

23 janvier 1970 USA Mise sur orbite géostationnaire, par DELTA 75, du satellite

de télécommunications, INTELSAT de série 3 (F6). Il

desservira l’océan Atlantique jusqu’en mars 1972, puis sera

déplacé pour desservir l’océan Indien et l’océan Pacifique

jusqu’en décembre 1974

23 janvier 1970 USA Mise sur orbite réussie, par DELTA 76, des satellites ITOS

A (satellite de météorologie) et OSCAR 5 (satellite pour les

radio-amateurs).

11 février 1970 JAPON Mise sur orbite, depuis KAGOSHIMA, par le lanceur

japonais MU 4 S, du satellite OHSEMI, d’une masse de

23,800 kg. Le Japon devient la 4 ème puissance spatiale.

10 mars 1970 FRANCE Succès du 1 er tir , depuis KOUROU (Guyane) du lanceur

DIAMANT B. Il met sur orbite le satellite allemand WIKA.

20 mars 1970 USA Mise sur orbite géostationnaire réussie, par THOR-DELTA

77, du satellite de télécommunications NATOSAT 1.

8 avril 1970 USA Lancement double, par THOR-AGENA 13, qui met sur

orbite NIMBUS 4 (météorologie) et TOPO 1 (observation

de la Terre).

11 avril 1970 USA Une SATURN 5 part, vers la Lune avec APPOLO 13 dans

lequel se trouvent James LOVELL, Fred HAISE et John

SWIGERT. L’alunissage du LM (Aquarius) est prévu dans

le cratère FRA MAURO,dans l’Océan des Tempêtes.

13 avril 1970 USA Après 46 h 43 mn de vol, sur orbite lunaire, les réservoirs 1

et 2 d’oxygène liquide, qui alimentent les piles à

combustibles du Module de Commande (Odyssey),

explosent. Les 3 astronautes se réfugient dans le LM

(Aquarius) et commencent un retour, en catastrophe, vers la

Terre.

17 avril 1970 USA Après 4 jours d’un retour, dans des conditions difficiles :

froid, manque d’eau, de nourriture, les « restes »

d’APPOLO 13 amerrissent dans l’océan Pacifique.

19


PROJET

23 avril 1970 USA

LOVELL, HAISE et SWIGERT, affaiblis, malades sont

récupérés, vivants.

Mise sur orbite géostationnaire réussie, par DELTA 78, du

satellite de télécommunications, INTELSAT de série 3

(F8). Il desservira l’océan Atlantique jusqu’en mars 1972.

24 avril 1970 CHINE La Chine devient la 5 ème puissance spatiale, en plaçant sur

orbite, avec son lanceur LONG MARCHE 1, son satellite

« CHINE 1 » ou « DONG FANG HONG », d’une masse de

173 kg, depuis sa base de lancement JIUQUAN (désert de

Gobi).

14 mai 1970 EUROPE Le Président de la République française, Georges

POMPIDOU, préside un conseil restreint sur l’Espace dont

la principale décision est que : »l’Europe doit se doter de

son propre lanceur de satellites d’applications ».

2 juin 1970 URSS Lancement de SOYOUZ 9, ayant à son bord Adrian

NILOLAÏEV et Vitali SEVASTIANOV. Ce vol de longue

durée a pour objectif : Etablir un record de durée dans

l’Espace.

11 juin 1970 EUROPE 9 ème tir du lanceur EUROPA. C’est un nouvel échec, la

coiffe italienne a refusé de fonctionner.

19 juin 1970 URSS Retour sur Terre, à bord de SOYOUZ 9 de NIKOLAÏEV et

SEVOASTIANOV. Ils auront effectué 286 révolutions

autour de la Terre, et, seront restés dans l’Espace, 17 jours

16 heures 59 mn.

7 juillet 1970 EUROPE 1 ère Conférence Spatiale Européenne, au niveau ministériel.

23 juillet 1970 USA Echec dans la mise sur orbite géostationnaire, par DELTA

79, du satellite de télécommunications INTELSAT de série

3 (F8)

19 août 1970 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 7.

19 août 1970 GRANDE- Echec de la mise sur orbite, depuis les Etats-Unis, par

BRETAGNE THOR-DELTA 80, du satellite de télécommunications

militaires, SKYNET 1B.

20 octobre 1970 URSS Lancement de ZOND 8 qui doit effectuer un vol

circumlunaire, en vue de préparer un débarquement sur la

Lune.

27 octobre 1970 URSS Retour en URSS de la sonde lunaire ZOND 8.

10 novembre 1970 URSS Lancement de la sonde lunaire, LUNA 17, pesant 5 tonnes.

Elle emporte LUNAKHOD 1, véhicule automatique, d’une

masse de 756 kg, destiné à rouler sur la Lune.

16 novembre 1970 URSS LUNA 17 dépose en douceur, sur la Lune LUNAKHOD 1

et un réflecteur laser français, TL 1.

6 décembre 1970 FRANCE Le réflecteur laser, TL 1, déposé sur la lune par LUNA 17,

effectue les premières mesures de la distance « Terre-

Lune ».

12 décembre 1970 USA Mise sur orbite, par DELTA 81, du satellite de

météorologie ITOS 1 (NOAA-1).

12 décembre 1970 FRANCE Depuis KOUROU (Guyane), mise sur orbite, par le second

DIAMANT-B, du satellite technologique PEOLE, pesant

58 kg. Il cessera d’émettre le 28 mars 1972

15 décembre 1970 URSS Arrivée, dans l’atmosphère vénusienne de VENERA 7. Sa

capsule se pose sur le sol de Vénus et, pendant 23 minutes,

envoie des renseignements vers la Terre : Rayon de Vénus

6 041 km, pression 90 bars, température de l’atmosphère

plongé dans la nuit : 475° C, … .

31 décembre 1970 EUROPE Le Danemark et la France dénoncent la convention

CERS/ESRO et menacent de quitter cet organisme au 31

décembre 1971.

31 janvier 1971 USA Le lanceur SATURN 5 (AS 509) emporte, vers la Lune,

APPOLO 14 (CM : KITTY HAWK – LM :ANTARES) où

ont pris place Alan SHEPARD, Stuart ROOSA et Edgar

MITCHELL.

02 février 1971 USA Mise sur orbite géostationnaire, réussie, par THOR-

DELTA 82, du satellite de télécommunications NATOSAT

20


PROJET

05 février 1971 USA

2.

Alors que Stuart ROOSA reste en orbite circumlunaire,

dans KITTY HAWK, SHEPHARD et MITCHELL, à bord

d’ANTARES, se posent sur la Lune, près du cratère FRA

MAURO. Ils déposent « l’ALSEP 3, station scientifique

automatique équipée d’un générateur nucléaire de 63

watts . Ils utilisent pour la première fois la « brouette

lunaire », MET (Modularized Equipement Transporter) . Ils

effectuent, ainsi une « EVA » lunaire de 9 h 23 mn.

6 février 1971 USA Seconde sortie lunaire, de 4 h, de SHEPHARD et

MITCHELL. Puis, décollage d’ANTARES, vers KITTY

HAWK , après un séjour lunaire de 33 h 31 mn, dans lequel

eurent lieu 2 sorties représentant 9 h 23 mn. Ils repartent

avec 42,900 kg de roches lunaires.

9 février 1971 USA Arrivée sur Terre du module de commande d’APPOLO 14,

par un amerrissage dans l’océan Pacifique.

15 avril 1971 FRANCE Le 3 ème lanceur DIAMANT-B met sur orbite, D-2A /

TOURNESOL, satellite scientifique (étude du soleil et de

l’hydrogène autour de la Terre) pesant 96 kg.

19 avril 1971 URSS Mise sur orbite, autour de la Terre, de la 1 ère station orbitale

destinée à accueillir des humains : SALIOUT 1 : Longueur

14 m – largeur 4 m – masse 25 tonnes. Elle est inoccupée.

23 avril 1971 URSS Le vaisseau, SOYOUZ 10, ayant à son bord :

25 avril 1971 URSS

CHATALOV, ELISSEEV et ROUKAVICHNOV, s’arrime

à la station orbitale, SALIOUT 1, durant 5 h 30 mn. Mais,

les 3 cosmonautes n’arrivent pas à y pénétrer.

Après 47 h 46 mn de vol, SOYOUZ 10, avec ses 3

cosmonautes arrivent sur Terre.

9 mai 1971 USA Echec dans le lancement de la sonde martienne MARINER

8 : défaillance électronique dans le lanceur qui retombera,

après quelques minutes de vol.

19 mai 1971 URSS Lancement de la sonde martienne, MARS 2. Elle pèse 4650

kg.

28 mai 1971 URSS Lancement de la sonde martienne, MARS 3. Elle pèse 4650

kg.

30 mai 1971 USA Lancement réussi de la sonde martienne, MARINER 9. Elle

pèse 1 013 kg.

6 juin 1971 URSS A bord de SOYOUZ 11, après 24 h de poursuite, Georgi

DOBROVOLSKI, Victor PATSAÏEV et Vladislav

VOLKOV, s’arriment à la station orbitale, SALIOUT 1. Ils

y pénètrent pour y séjourner et y travailler.

C’est la 1 ère 23 juin 1971 URSS

occupation humaine d’une station spatiale.

Nouvel essai de la super fusée N 1. Elle ne décolle que de

quelques mètres… .

30 juin 1971 URSS Après 569 heures passées dans SALIOUT 1, les 3

cosmonautes : DOBROVOLSKI, PATSAÏEV et

26 juillet 1971 USA

VOLKOV, reviennent vers la Terre. Quand le Module

Central de Rentrée et le Module Orbital Sphérique se

séparèrent, une valve resta ouverte, provoquant une

dépressurisation rapide de la cabine. Les 3 cosmonautes,

qui ne portaient pas de scaphandre protecteur, furent

retrouvés morts, à leur arrivée sur le sol terrien.

Un lanceur SATURN 5 (AS510) emporte vers la Lune,

APPOLO 15 (CM :ENDEAVOUR – LM : FALCON) où se

trouvent David SCOTT, James IRWIN et Alfred

30 juillet 1971 USA

WORDEN.

Pendant que WORDEN, dans ENDEAVOUR, reste en

orbite circumlunaire, SCOTT et IRWIN, dans FALCON, se

posent dans la Mer des Pluies, au pied des Appenins. Pour

leurs déplacements sur la Lune, ils disposent d’une « jeep

lunaire », LRV (Lunar Rover Vehicule) qui peut atteindre

la vitesse de 16 km/h.

2 août 1971 USA Fin du séjour lunaire de SCOTT et IRWIN. IL aura duré 66

21


PROJET

4 août 1971 USA

h 5 mn. Les 2 astronautes seront restés 18 h 35 mn, hors de

FALCON. Ils quittent la Lune avec 76 kg de roches

lunaires.

Arrimage de FALCON à ENDEAVOUR, et début du retour

sur Terre, pour APPOLO 15.

7 août 1971 USA Amerrissage d’APPOLO 15, dans l’océan Pacifique.

16 août 1971 FRANCE Mise sur orbite, depuis WALLOPS ISLAND (USA), par un

lanceur SCOUT américain, du satellite scientifique EOLE,

pesant 80 kg.

2 septembre 1971 URSS La sonde LUNA 18, prévue pour rapporter, sur Terre, des

échantillons de sol lunaire, s’écrase à son alunissage.

28 septembre 1971 URSS Mise sur orbite lunaire, pour diverses expériences sur

l’environnement de cet astre, de la sonde LUNA 19.

15 octobre 1971 URSS Après avoir passé 175 jours en orbite, la 1 ère station

spatiale, créée par l’homme, SALIOUT 1, se désintègre

dans l’atmosphère terrestre, au - dessus de l’océan

Pacifique.

21 octobre 1971 USA Echec du lancement du satellite météorologique, ITOS B

(NOAA B), par DELTA 86.

28 octobre 1971 GRANDE - La Grande – Bretagne devient la 6

BRETAGNE

ème puissance

spatiale :Elle met en orbite, depuis la base de WOOMERA

(Australie), avec son lanceur BLACK – ARROW, le

satellite PROSPERO.

5 novembre 1971 EUROPE Le 1 er (et unique) lanceur EUROPA 2, est lancé depuis

KOUROU (Guyane). C’est un échec.

13 novembre 1971 USA La sonde MARINER 9, lancée le 9 mai, se met sur orbite

autour de la planète Mars. Sa mission va durer jusqu’en

octobre 1972. Durant ces 11 mois, elle prendra et

transmettra 7 329 clichés de MARS, PHOBOS et DEIMOS

( satellites naturels de MARS). Mariner 9 est le 1 er satellite

artificiel de MARS.

25 novembre 1971 URSS Mise sur orbite du 1 er satellite de la 2 ème génération de

satellites de télécommunications MOLNYA 2. 17 satellites

de cette série seront placés en orbite.

27 novembre 1971 URSS La sonde MARS 2 se place sur orbite martienne. Sa capsule

se pose sur MARS, mais aucun signal n’en parvient.

2 décembre 1971 URSS La sonde MARS 3 se satellise autour de MARS, sur une

orbite plus excentrique que MARS 2. Sa capsule, qui s’est

posée sur le sol martien, transmet des images pendant 20

secondes.

5 décembre 1971 FRANCE Echec dans la mise sur orbite, depuis KOUROU, par

DIAMANT B 4, du satellite scientifique D – 2A Polaire

pesant 96 kg.

19 décembre 1971 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR

26, du satellite de télécommunications INTELSAT de série

4 (F3).

30 décembre 1971 EUROPE Définition de 3 programmes d’applications spatiaux

européens : METEOSAT (satellites de météorologie) –

OTS (Orbital Test Satellite), satellites pour la télévision et

la téléphonie – AEROSAT (satellites d’aide à la navigation

aérienne).

22 janvier 1972 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR

28, du satellite de télécommunications INTELSAT de série

4 (F 4). Il desservira l’océan Pacifique.

Janvier 1972 FRANCE Démarrage des travaux de réalisation du nouveau lanceur

DIAMANT – BP4.

31 janvier 1972 EUROPE Mise sur orbite, depuis les USA, par un lanceur SCOUT

américain, du satellite scientifique, HEOS – 2, pesant 117

kg. Il a pour mission, l’étude du champ magnétique

interplanétaire.

14 février 1972 URSS La sonde LUNA 20 se pose sur la Lune, dans la Mer de la

Fertilité. Elle prélèvera, sur les hauts plateaux, 50 g

d’échantillons de sol lunaire.

22


PROJET

24 février 1972 URSS Retour, en URSS, de la sonde lunaire, LUNA 20.

2 mars 1972 USA 1 er lancement d’une sonde en direction de la planète

JUPITER.

Une ATLAS-CENTAUR lance, en direction de JUPITER,

la sonde interplanétaire, PIONEER 10, d’une masse de 270

kg. Sa vitesse de déplacement, dans le milieu sidéral, est de

51 800 km/h.

12 mars 1972 EUROPE Mise sur orbite, depuis les USA, par un lanceur SCOUT

américain,, du satellite TD– 1A, pesant 476 kg. Il analysera

le rayonnement ultraviolet de quelques 15 000 étoiles.

23 mars 1972 EUROPE Le programme METEOSAT, proposé par la France, le 30

décembre 1971, est accepté par l’ensemble des partenaires

de l’ESRO : METEOSAT devient européen

27 mars 1972 URSS Lancement de la sonde vénusienne VENERA 8.

4 avril 1972 FRANCE Lancement, depuis Baïkonour (URSS), en même temps

qu’un satellite soviétique de la série MOLNYA, du satellite

technologique SRET-1.

16 avril 1972 USA Une SATURN 5 (AS 511) emporte, vers la Lune,

l’ensemble spatial, APPOLO 16 (CM : CASPER – LM :

ORION), avec les astronauTes John YOUNG, Thomas

MATTINGLY et Charles DUKE.

21 avril 1972 USA Alors que MATTINGLY reste en orbite circumlunaire,

dans CASPER, YOUNG et DUKE, dans ORION,

alunissent dans le cratère Descartes.

Leur séjour lunaire durera 71 heures (2 jours 23 h). Ils

resteront 20 h 14 mn, hors d’ORION. Avec la « jeep

lunaire » et à pied, ils parcourront 26,700 km, sur la Lune,

et, collecteront 95,400 kg de roches lunaires.

24 avril 1972 USA A bord d’Orion, YOUNG et DUKE quittent la Lune pour

rejoindre CASPER et s’y arrimer.

14 avril 1972 URSS Lancement du 1 er satellite d’étude de l’activité du Soleil, de

son influence sur le milieu interplanétaire et de l’étude de la

magnétosphère terrestre, PRONOZ. Il y aura 9 PRONOZ

de mis en orbite.

27 avril 1972 USA APPOLO 16, avec ses 3 astronautes, amerrit dans l’océan

Pacifique.

13 juin 1972 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR

29, du satellite de télécommunications INTELSAT de série

4 (F5) qui desservira l’Océan Indien et les régions

Pacifique.

22 juillet 1972 URSS Arrivée, dans l’atmosphère vénusienne, de VENERA 8.Une

capsule s’en détache, se pose sur le sol de Vénus et

transmet des renseignements comme la température : 470°

C, des études de la radio activité des roches vénusiennes,

pendant 50 minutes.

23 juillet 1972 USA Lancement du 1 er satellite civil d’observation des

ressources de la Terre (télédétection), ERST 1 (LANDSAT

1), par DELTA 89.

15 octobre 1972 USA Le lanceur DELTA 91 met sur orbite 3 satellites : ITOS D

(NOAA 8), satellite de météorologie – AMSAT, satellite de

télécommunications – OSCAR 6, satellite pour les radio -

amateurs. Ces 2 derniers satellites sont placés en orbite

géostationnaire.

22 novembre 1972 EUROPE Mise sur orbite, depuis les USA, par un lanceur américain,

du satellite ESRO 4 (115 kg). Il étudiera l’ionosphère des

aurores et des particules d’origine solaire. Il retombera le

15 avril 1974.

30 novembre 1972 FRANCE Un conseil restreint de l’Espace décide de proposer à ses

partenaires européens de l’ELDO, la réalisation d’un

lanceur lourd : LIII S, qui deviendra, plus tard, ARIANE.

7 décembre 1972 USA Une SATURN 5 (AS 512) emporte, vers la Lune,

l’ensemble spatial, APPOLO 17 (CM : AMERICA – LM :

CHALLENGER), avec les astronautes Eugène CERNAN,

23


PROJET

11 décembre 1972 USA

Ronald EVANS et Harrison SCHMITT.

Pendant qu’EVANS reste dans AMERICA, en orbite

circumlunaire, à bord de CHALLENGER, CERNAN et

SCHMITT alunissent dans la région des Monts Taurus,

près du cratère Littrow. Ils séjourneront, sur la Lune, 74 h

59 mn (3 jours 2 h 59 mn) pendant lesquelles ils

travailleront, hors du LM, 22 heures 5 minutes, parcouront

36 km et collecteront 117 kg de roches lunaires.

11 décembre 1972 USA Echec de la mise sur orbite, par DELTA 93, du satellite

météorologique NIMBUS 5.

15 décembre 1972 USA CERNAN et SCHMITT quittent, à bord de

16 décembre 1972 USA

CHALLENGER, le sol lunaire pour aller s’arrimer à

AMERICA.

Ce seront les derniers hommes à « marcher sur la Lune » :

APPOLO 17 étant le dernier vol du projet APPOLO.

Début du retour vers la Terre pour APPOLO 17 et ses 2

astronautes.

19 décembre 1972 USA APPOLO 17 amerrit dans l’océan Pacifique. Une page de

l’histoire spatiale se tourne : La fin des missions habitées

vers et sur la Lune.

7. L’après « euphorie » lunaire – 1972 – 1976 :

Le vol APPOLO 17 marque la fin d’un programme spatial qui, en 10 ans, aura coûté 25 000

millions de dollars, dont 517 millions de matériel laissé sur la Lune (6 modules lunaires coûtant

300 millions – 6 stations scientifiques d’une valeur de 780 millions – 3 jeeps lunaires représentant

6 millions), 3 700 millions pour les lanceurs SATURN 5, 1 300 millions pour les vaisseaux

Appolo, 1 470 millions pour le matériel au sol. Avec le recul du temps, on s’aperçoit que ce fut,

surtout, une opération de « prestige » : Les vols d’Appolo 12 à Appolo 17 n’ont été effectués que

pour utiliser les lanceurs Saturn 5 déjà existants (d’ailleurs les 2 derniers exemplaires sont des

pièces de musée) : des kilomètres de bandes magnétiques enregistrées n’ont jamais été exploités,

et, 380 kg de roches lunaires n’ont pas été analysés. La restriction dramatique des crédits alloués à

l’Espace (réduits des 2/3 entre 1967 et 1971) allait marquer le retrait progressif et provisoire

(heureusement) des astronautes américains du cosmos. Un seul programme fut retenu : la station

orbitale SKYLAB qui fut conduit, bien qu’utilisant 4 des derniers SATURN 5, au pris

d’investissement considérables : 2 600 millions de dollars. Le manque de crédits fait qu’une

grande partie des recherches et progrès effectués dans cette station furent perdus.

De leur côté, les Soviétiques, pour le volet « conquête lunaire » arrêteront en août 1976,

avec la sonde LUNA 24. Ils intensifieront leurs efforts sur les stations orbitales habitées et

continueront leurs envois de sondes vers VENUS et MARS.

Malgré tout, Américains et Soviétiques vont, en 1975, accomplir une mission de « prestige :

le vol « APPOLO / SOYOUZ ».

Les autres pays du monde, pendant ce temps, ne restent pas les bras croisés : Les pays

européens commencent à jeter les bases d’une coopération plus solide, plus fructueuse qui

permettra de substituer un organisme plus fonctionnel, plus réaliste, à l’ELDO et à l’ESRO.

Le Japon, la Chine, la Grande-Bretagne vont devenir des puissances spatiales (pays

capables d’envoyer, avec ses propres lanceurs, des « objets » dans l’Espace.

8 janvier 1973 URSS Lancement de la sonde lunaire LUNA 21. Elle pèse 840 kg

et emporte le véhicule lunaire LUNOKHOD 2 et le 2 ème

réflecteur laser français TL 2.

15 janvier 1973 URSS Arrivée, sur la Lune de la sonde LUNA 21, dans la région

de la Mer de la sérénité, à l’intérieur du cratère Le Monnier.

2 avril 1973 URSS Lancement de la 2 ème station spatiale orbitale, SALIOUT 2 ,

d’une longueur de 20 m et pesant 25 tonnes. Elle explose

au bout de 3 jours.

6 avril 1973 USA Lancement de la sonde inter planétaire, PIONER 11. D’un

diamètre de 2,50 m, elle pèse 2 60 kg. Sa première

destination est, comme pour sa sœur, PIONER 10, d’aller à

la rencontre de la planète Jupiter.

20 avril 1973 CANADA Lancement, depuis les USA, par un lanceur DELTA, du

2 ème satellite de télécommunications, ANIK A2, d’une

24


PROJET

Avril 1973 EUROPE

masse de 288 kg.

Arrêt de tous les programmes de l’ELDO, y compris celui

du lanceur lourd EUROPA 3.

11 mai 1973 URSS Lancement d’un engin spatial dénommé COSMOS 557 qui

revint rapidement se consumer dans l’atmosphère terrestre.

On suppose que c’était une station orbitale à laquelle on n’a

pas donné de nom à cause de l’échec enregistré.

14 mai 1973 USA Mise en orbite par SATURN 5, AS 513 , sans homme à

bord, de la station orbitale , SKYLAB. C’est le plus gros

engin envoyé pour évoluer en orbite, autour de la Terre :

poids 90 tonnes 607 kg – longueur 36 m, volume habitacle

347 m 3 sur une surface de 407 m 2 . Elle évoluera à 450 km

de la Terre. Cette mise en orbite ne se fit pas sans

difficultés : des parties de la protection thermique et 2

panneaux solaires furent arrachés.

21 mai 1973 FRANCE Echec du lanceur DIAMANT-B dans sa mise sur orbite

des satellites CASTOR (D-5B) et POLLUX (D-5A) .

25 mai 1973 USA A bord d’une « capsule » APPOLO, emportée par

SATURN AS 210, Charles CONRAD, Paul WEITZ et

Joseph KERWIN rejoignent la station orbitale SKYLAB

pour réparer les dégâts qui avaient été occasionnés lors de

la mise en orbite.

3 juin 1973 URSS Sur la Lune, fin de la mission de l’engin automatique,

LUNOKHOD 2. Il aura parcouru 37 km, prit 86 vues

panoramiques et 80 000 autres photos .

22 juin 1973 USA Retour sur Terre, après 28 jours et 49 mn de CONRAD,

WEITZ et KERWIN. Ils ont remplacé le bouclier

thermique manquant et réparé les panneaux solaires de la

station SKYLAB. Ils auront parcouru 404 orbites autour de

la Terre. Le travail réel aura duré 392 h pendant lesquelles

12 h 43 mn se seront passées en EVA (6h34 pour

CONRAD – 2h11 pour WEITZ et 3h58 pour KERWIN.

21 juillet 1973 URSS Lancement de la sonde martienne, MARS 4. Elle pèse 5000

kg.

25 juillet 1973 URSS Lancement de la sonde martienne, MARS 5 qui pèse 5 000

kg.

28 juillet 1973 USA A bord d’une capsule APPOLO, emportée par SATURN

AS 211, Alan BEAN, Jack LOUSMA et Owen

GARRIOTT rejoignent la station orbitale SKYLAB.

31 juillet 1973 EUROPE Conférence de Bruxelles :

*Adoption des programmes

L III S / Ariane (lanceur lourd européen) – MAROTS

(satellite de télécommunications maritimes) – SPACELAB

(laboratoire spatial européen).

*Fusion des activités de

5 août 1973 URSS

l’ESRO et de l’ELDO, au sein d’une organisation unique :

l’ESA (European Space Agency).

Lancement de la sonde martienne, MARS 6 qui, elle aussi,

pèse 5 000 kg.

9 août 1973 URSS Lancement de la sonde martienne, MARS 7 (5 000 kg).

24 septembre 1973 EUROPE /USA Signature d’un accord, entre les USA et l’Europe, de

collaboration pour l’utilisation de SPACELAB.

25 septembre 1973 USA Retour sur Terre de BEAN, LOUSMA et GARRIOTT. Ils

seront restés, dans la station SKYLAB, 59 jours 11 h 9 mn

4 s . Ils auront effectué 858 orbites autour de la Terre,

parcouru 45,4 millions de km et travaillé 27 h 24 mn en

EVA (BEAN : 2 h 41 – GARRIOTT : 13 h 42 –

LOUSMA : 11 h 24).

27 septembre 1973 URSS Lancement du véhicule spatial, SOYOUZ 12 qui emporte

les cosmonautes Vassili LAZAREVet Oleg MAKAROV.

29 septembre 1973 URSS Retour sur Terre, à bord de SOYOUZ 12, de LAZAREV et

MAKAROV. Ils seront restés 47 heures en orbite, testant

les nouvelles consignes de sécurité, revêtus d’une

25


PROJET

3 novembre 1973 USA

combinaison spatiale.

Lancement, vers Vénus, de la sonde MARINER 10. Elle

pèse 503 kg.

16 novembre 1973 USA Emportés par SATURN 5, AS 212, dans une capsule

APPOLO, Gérald CARR, William POGUE et Edward

GIBSON partent pour rejoindre la station SKYLAB.

4 décembre 1973 USA La sonde interplanétaire PIONEER 10, ayant quitté la Terre

le 2 mars 1972, survole la planète JUPITER, à 131 400 km

du sol jupitérien. Elle envoie une dizaine d’images qui

mettront 45 minutes pour arriver sur Terre.

18 décembre 1973 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 13 qui emporte les

cosmonautes Piotr KLIMOUK et Valentin LEBEDEV. Ils

feront des travaux sur des expériences qui seront

développées dans les futures stations SALIOUT : télescope

ORION, biologie OASIS.

25 décembre 1973 URSS Retour sur Terre, à bord de SOYOUZ 13 de KLIMOUK et

LEBEDEV.

18 janvier 1974 GRANDE- Echec dans la mise sur orbite, par un lanceur américain, du

BRETAGNE satellite de télécommunications SKYNET 2A.

5 février 1974 USA Survol, par la sonde MARINER 10, de la planète Vénus (à

5 748 km). Grâce à 2 télescope U.V., pendant une semaine,

elle photographiera cette planète. Puis, une réaction

gravitationnelle, MARINER 10 sera dirigée vers la planète

Mercure.

8 février 1974 USA Retour sur Terre des astronautes CARR, POGUE et

GIBSON. Ils seront restés, à bord de la station SKYLAB,

84 jours 1 heure 15 minutes 31 secondes, auront parcouru

63,9 millions de km, effectués 1 214 révolutions autour de

la Terre et accompli plus de 22 heures en EVA. La mission

a été interrompue par manque de vivres. Avant de quitter

SKYLAB, les 3 occupants mettent la station en

fonctionnement automatique

10 février 1974 URSS La sonde MARS 4 arrive à proximité de la planète Mars,

mais, manque sa mise en orbite martienne.

12 février 1974 URSS La sonde MARS 5 se place correctement en orbite

martienne (périgée 1 760 km) ; une capsule descend vers le

sol martien, envoie une dizaine d’images, dont l’ancien

système fluvial UZBOÏ et tombe en panne.

18 février 1974 ITALIE Depuis la plate-forme SAN-MARCO (Kenya), par un

lanceur SCOUT, du satellite de télécommunications SAN-

MARCO 4.

Février 1974 JAPON Lancement réussi, depuis la base de TANEGASHIMA, du

5 ème satellite japonais par le lanceur MU 3C.

9 mars 1974 URSS La sonde MARS 7 se met en orbite martienne, largue une

capsule qui, au lieu de se poser sur le sol martien, passe à 1

300 km de cette planète.

12 mars 1974 URSS La sonde MARS 6 arrive près de la planète Mars, se met en

orbite solaire et largue une capsule qui se pose sur Mars,

tombe en panne et ne transmet aucun renseignement vers la

Terre.

26 mars 1976 URSS Mise sur orbite réussie du satellite géostationnaire

expérimental COSMOS 637.

29 mars 1974 USA La sonde MARINER 10 se trouve à 703 km de la planète

Mercure. C’est la 1 ère sonde à envoyer des images de cette

planète.

13 avril 1974 USA Mise sur orbite réussie, par DELTA 101, du 1 er satellite de

télécommunications destiné à transmettre uniquement à

l’intérieur des USA, WESTAR 1.

17 mai 1974 USA Mise sur orbite réussie, par DELAT 102, du 1 er satellite

météorologique géostationnaire américain, SMS 1.

29 mai 1974 URSS Lancement de la sonde LUNA 22. Elle sera mise en orbite

circumlunaire et reviendra sur Terre.

30 mai 1974 USA Mise sur orbite réussie, par un lanceur DELTA, du satellite

26


PROJET

géostationnaire de télécommunications, ATS 6. Il

25 juin 1974 URSS

fonctionnera pendant 5 ans.

Lancement de la station orbitale SALIOUT 3. Elle évolue

sur une orbite dont l’apogée est de 293 km et le périgée est

de 247 km. Elle effectue une révolution autour de la Terre,

en 89,7 minutes.

3 juillet 1974 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 14, ayant à son bord

Pavel POPOVITCH et Youri ARTIOUKHINE.

5 juillet 1974 URSS SOYOUZ 14 s’arrime correctement à SALIOUT 3, et,

POPOVITCH et ARTIOUKHINE pénètrent dans cette

station.

19 juillet 1974 URSS .Retour sur Terre, à bord de SOYOUZ 14, de POPOVITCH

et ARTIOUKHINE.

19 juillet 1974 URSS Avant de quitter la station SALIUOT 3, les 2 cosmonautes

la mettent en fonctionnement automatique.

29 juillet 1974 URSS Mise sur orbite du satellite de télécommunications,

MOLNYA 1S.

27 août 1974 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 15, ayant à son bord

Guennadi SARAFANOV et Lev DEMINE.

29 août 1974 URSS SOYOUZ 15 n’arrive pas à s’arrimer à SALIOUT 3. Il

revient sur Terre sans problème, avec ses 2 passagers.

30 août 1974 PAYS-BAS Lancement réussi, depuis les USA, par un lanceur SCOUT

du satellite néerlandais ANS (Astronominal Netherland

Satellite) qui pèse 130 kg.

10 octobre 1974 USA Mise sur orbite, par DELTA 103, du satellite

14 octobre 1974 FRANCE

géostationnaire de télécommunications, WESTAR 2.

Abandon du programme de lanceurs DIAMANT.

28 octobre 1974 URSS Lancement de la sonde LUNA 23, destinée à rapporter sur

Terre des échantillons de sol lunaire. Elle s’écrasera lors de

son alunissage.

6 novembre 1974 FRANCE Succès de la 1 ère partie de l’expérience d’astronomie

FAUST : lancement, depuis KOUROU, d’une fusée-sonde.

15 novembre 1974 USA Mise sur orbite, par DELTA 104 , de 2 satellites : ITOS G

(NOAA-3) satellite d’observation de la Terre, et, OSCAR

7, satellite pour les radio-amateurs.

19 novembre 1974 FRANCE Suite de l’expérience d’astronomie FAUST : lancement,

depuis KOUROU, d’une deuxième fusée-sonde.

21 novembre 1974 URSS Lancement du 1 er satellite MOLNYA de la 3 éme génération.

Il y aura 18 satellites de cette génération qui seront lancés.

21 novembre 1974 USA Mise sur orbite, par un ATLAS CENTAUR, du satellite de

télécommunications, INTELSAT IV (F-8).

22 novembre 1974 GRANDE - Mise sur orbite, depuis les USA, par 105, du satellite de

BRETAGNE télécommunications, SKYNET 2B.

2 décembre 1974 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 16, ayant à son bord

Anatoli FILIPCHENKO et Nikolaï ROUKAVICHNINOV.

Ils répèteront, pendant 6 jours des arrimages et des

désarrimages avec un vaisseau APPOLO.

3 décembre 1974 USA La sonde PIONEER 11, qui avait quitté la Terre le 6 avril

1973, passe à 42 560 km de JUPITER. Propulsée par une

réaction gravitationnelle, elle se dirige vers SATURNE.

8 décembre 1974 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 16. FILIPCHENKO et

ROUKAVICHNINOV auront 142 h 24 mn dans l’Espace.

10 décembre 1974 ALLEMAGNE Lancement, depuis les USA, de la sonde interplanétaire

allemande HELIOS 1.

19 décembre 1974 FRANCE / Mise sur orbite, depuis CAP CANAVERAL (USA), par

ALLEMAGNE DELTA 106, du satellite de TV, SYMPHONIE 1.

26 décembre 1974 URSS Mise sur orbite circulaire, à 350 km d’altitude, de la station

orbitale, SALIOUT 4.

Décembre 1974 EUROPE Fusion des personnels de l’ELDO au sein de l’ESRO.

11 janvier 1975 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 17 emportant vers la

station orbitale, SALIOUT 4, Alexeï GOUBAREV et

Gueorghui GRETCHKO

12 janvier 1975 URSS L’équipage de SOYOUZ 17 s’arrime à la station

27


PROJET

22 janvier 1975 USA

SALIOUT4.

Mise sur orbite du satellite, à défilement, d’observation de

la Terre, LANDSAT 2, par le lanceur DELTA 107.

24 janvier 1975 URSS Entrée, dans l’atmosphère terrestre, de la station orbitale

SALIOUT 3. Elle retombe dans l’océan Pacifique.

26 janvier 1975 FRANCE Lancement, depuis les îles Kerguelen, d’une fusée-sonde

ERIDAN. Elle emporte l’expérience franco-soviétique

ARAKS, qui crée une aurore artificielle.

6 février 1975 USA Mise sur orbite géostationnaire, par DELTA 108 , du

satellite météorologique, SMS 2.

6 février 1975 FRANCE Lancement réussi, depuis KOUROU (Guyane), du 1 er

exemplaire du lanceur DIAMANT B. P4. Il met sur orbite,

le satellite géodésique, STARLETTE.

9 février 1975 URSS Retour sur Terre de GOUBAREV et de GRETCHKO. Ils

auront passé 29 jours 13 h 20 mn dans la station SALIOUT

4.

15 février 1975 FRANCE Second tir, depuis les îles Kerguelen, d’une fusée-sonde

ERIDAN.

20 février 1975 USA Echec dans la mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-

CENTAUR, du satellite de télécommunications

15 mars 1975

INTELSAT de série 4 (F6-).

ALLEMAGNE La sonde solaire, HELIOS 1, lancée le 10 décembre 1974,

passe à 46 millions de km, du Soleil, à la vitesse de 234 000

km/h.

16 mars 1975 USA La sonde inter-planétaire MARINER 10 passe à 327 km de

la planète Mercure. Elle en mesure le champ magnétique.

9 avril 1975 USA Mise sue orbite, par DELTA 109, du satellite d’observation

de la Terre, GEOS C.

9 avril 1975 URSS Lancement, vers SALIOUT 4, de SOYOUZ 18, avec, à son

bord, Vassili LAZAREV et Oleg MAKAROV. La fusée

porteuse est défaillante : SOYOUZ 18 n’accomplit qu’un

vol suborbital. LAZAREV et MAKAROV effectuent un

retour en catastrophe, en Mongolie.

7 mai 1975 CANADA Mise sur orbite géostationnaire, depuis les USA, par

DELTA 110, du 3 ème satellite de télécommunications,

TELESAT 3 (ANIK 3), d’une masse de 270 kg.

7 mai 1975 USA Lancement, depuis la plate-forme de San Marco (Kenya),

du satellite américain d’astronomie EXPLORER 53 (SAS-

C).

17 mai 1975 FRANCE Second tir, depuis Kourou (Guyane française) du lanceur

DIAMANT B. PA. Il emporte les 12 ème et 13 ème satellites

français, CASTOR et POLLUX,satellites technologiques.

20 mai 1976 USA Echec de la mise sur orbite géostationnaire de 2 satellites

de communications militaires DSCS II.

22 mai 1975 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR 35

du satellite de télécommunications INTELSATde série 4

(F8). Il desservira la région atlantique.

24 mai 1975 URSS Lancement, vers SALIOUT 4, du vaisseau SOYOUZ 18 B.

Il emporte les cosmonautes Valéri SEVASTIONOV et

Piotr KLIMOUK.

25 mai 1975 URSS Le vaisseau habité SOYOUZ 18 B s’arrime à la station

SALIOUT 4.

28 mai 1975 URSS Lancement de 8 satellites (COSMOS 732 à 739) de

reconnaissance.

31 mai 1975 EUROPE Création effective de l’ESA (EUROPEAN SPACE

AGENCY), avec, comme Etats-Membres : Allemagne,

Belgique, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne,

Italie, Pays-Bas, Suède, Suisse (10 pays).

Mai 1875 JAPON Mise sur orbite du 6 ème satellite japonais.

5 juin 1975 URSS Mise sur orbite, du 30 ème satellite de télécommunications

soviétique, du type MOLNYA 1, d’une masse de 1 000 kg.

5 juin 1975 FRANCE Mise sur orbite, en même temps qu’un satellite MOLNYA

1, par les Soviétiques, du satellite technologique français,

28


PROJET

8 juin 1975 URSS

SRET-2.

Lancement de la sonde vénusienne VENERA 9. Elle pèse 4

936 kg.

12 juin 1975 USA Mise sur orbite, par le lanceur DELTA 111, du satellite de

météorologie, NIMBUS 6, d’une masse de 827 kg.

14 juin 1975 URSS Lancement de la sonde vénusienne, VENERA 10, d’une

masse de 5 033 kg.

8 juillet 1975 URSS Mise sur orbite, du 13 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 2.

11 juillet 1975 URSS Mise sur orbite d’un satellite météorologique de la série

METEOR 2.

15 juillet 1975 USA Lancement de la capsule habitée APPOLO 18, emportant

les astronautes Thomas STAFFORD, Vance BRAND et

Donald SLAYTON. Elle doit s’arrimer au vaisseau

soviétique SOYOUZ 19.

15 juillet 1975 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 19 emportant les

cosmonautes Alexeï LEONOV, Valery KOUBASSOV. Il

doit s’arrimer à la capsule américaine APPOLO 18.

17 juillet 1975 URSS / USA Arrimage de SOYOUZ 19 avec APPOLO 18. Il y a

transfert d’équipages, expériences communes. Le vol

commun durera 44 heures.

21 juillet 1975 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 19 et son équipage. Le vol

aura duré 142 h 1 mn.

24 juillet 1975 USA Retour sur Terre d‘APPOLO 18 et de son équipage. Le vol

aura duré 9 jours 1 h 28 mn 24 s.

26 juillet 1975 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 18 B et de ses 2

cosmonautes Ils auront passé 62 jours 23 h 20 mn dans la

station orbitale SALIOUT 4.

26 juillet 1975 CHINE Lancement, par un lanceur LONG MARCH 1, du 3 ème

satellite chinois.

9 août 1975 EUROPE Mise sur orbite, depuis Vandenberg (USA), par le lanceur

(ESA) DELTA 112, du satellite astronomique, COS-B, destiné à

étudier les rayons gamma. Il pèse 280 kg. Il arrête de

travailler le 26 avril 1982.

20 août 1975 USA Lancement de la sonde martienne, VIKING 1. Elle a une

masse de 3 450 kg.

27 août 1975 FRANCE / Lancement, depuis les USA, par le lanceur DELTA 114, du

ALLEMAGNE 2 ème satellite de télévision, SYMPHONIE 2

9 septembre 1975 URSS Lancement du 14 ème satellite de télécommunications de la

série MOLNYA 2.

9 septembre 1975 JAPON Lancement, depuis Tanegashima, par un lanceur de type N,

du satellite KIKU (chrysanthème), d’une masse de 82,5 kg.

9 septembre 1975 USA Lancement de la sonde martienne, VIKING 2, d’une masse

de 3 450 kg.

17 septembre 1975 URSS 3 ème lancement multiple soviétique de l’année : 8 satellites

en 1 tir, COSMOS 761 à 768.

21 septembre 1975 USA La sonde MARINER 10, se trouve à 58 069 km de la

planète MERCURE. Elle transmet une dizaine de milliers

26 septembre 1975

de clichés de cette planète.

USA Lancement, par ATLAS-CENTAUR 36, du satellite de

télécommunications, INTELSAT de série 4 A (F1). Il pèse

1 515 kg, comporte 12 000 voies téléphoniques. Il

desservira la région atlantique.

27 septembre 1975 FRANCE Lancement, depuis Kourou, du 3 ème DIAMANT B.PA. Il

emporte le satellite astronomique, AURA(16 ème satellite

français). C’est le dernier tir d’un DIAMANT B.

6 octobre 1975 USA Mise sur orbite, par DELTA 115, du satellite EXPLORER

54, destiné à étudier l’atmosphère, entre 150 et 300 km

d’altitude.

8 octobre 1975 URSS Mise sur orbite du 3 ème satellite soviétique géostationnaire

(COSMOS 775).

16 octobre 1975 USA Mise sur orbite, par DELTA 116, du satellite GOES 1, 3 ème

29


PROJET

22 octobre 1975 URSS

satellite météorologique de la série SMS.

La sonde VENERA 9, lancée le 9 juin 1975, se met sur

orbite vénusienne, largue une capsule qui émettra pendant

53 minutes.

25 octobre 1975 URSS La sonde VENERA 10, lancée le 14 juin 1975, se place sur

orbite vénusienne et largue une capsule qui émettra pendant

65 minutes.

14 novembre 1975 URSS Mise sur orbite d’un 3 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 3.

17 novembre 1975 URSS Lancement du vaisseau SOYOUZ 20, inhabité, pour une

mission d’essais technique. Il emportait des tortues, des

drosophiles et autres végétaux supérieurs. Il ouvre la voie

aux futurs « cargos » de ravitaillement, PROGRESS.

19 novembre 1975 URSS Le vaisseau SOYOUZ 20 s’arrime, automatiquement, à la

station SALIOUT 4.

26 novembre 1975 CHINE Mise sur orbite du 4 ème satellite chinois.

3 décembre 1975 CHINE Les Chinois récupère le satellite qu’ils avaient lancé le 26

novembre. La technique chinoise progresse très vite :

Aucun pays n’avait réussi à faire revenir, sur Terre, un

satellite, dès sa 4 ème expérience.

4 décembre 1975 USA Mise sur orbite du 11 ème satellite de reconnaissance de

l’armée de l’air américaine.

12 décembre 1975 USA Lancement, par le nouveau lanceur THOR-DELTA 3914,

du satellite de télécommunications, SATCOM 1.C’est le 1 er

satellite pour les télécommunications nationales, à être doté

d’une stabilisation trois axes.

16 décembre 1975 CHINE Mise sur orbite du 5 ème satellite chinois, depuis la base de

Shuang Cheng Tzu.

22 décembre 1975 URSS Mise sur orbite du satellite, destiné à l’étude de la

magnétosphère, PRONOZ 4.

22 décembre 1975 URSS Mise sur orbite, du satellite RADOUGA 1 (Stasionar &).

C’est le 1 er satellite géostationnaire soviétique de

télécommunications. Il est placé au-dessus de l’océan

Indien.

28 décembre 1975 URSS Mise sur orbite du 4 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 3.

31 décembre 1975 EUROPE L’Irlande devient le 11

(ESA)

ème membre de l’EUROPEAN

SPACE AGENCY (ESA).

15 janvier 1976 ALLEMAGNE Lancement, depuis les USA par un lanceur TITAN III-

CENTAUR, de la seconde sonde solaire, HELIOS –B.

17 janvier 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, par DELTA 119, du

satellite de télécommunications, CTS.

22 janvier 1976 URSS Mise sur orbite d’un nouveau satellite de la série

MOLNYA 1, pour les télécommunications sur le territoire

de l’Union Soviétique.

28 janvier 1976 URSS Lancement simultané de 8 satellites COSMOS (de 791 à

798) sur la même orbite, sans doute pour les

29 janvier 1976 USA

télécommunications militaires.

Mise sur orbite géostationnaire, au dessus de l’océan

Atlantique, de INTELSAT série 4 A (F2) . Il relayera les

liaisons entre l’Europe, L’Afrique, le Moyen-Orient et le

continent américain.

4 février 1976 JAPON Echec dans la mise sur orbite du satellite scientifique

CORSA. Cet échec est dû à la défaillance du lanceur à

poudre, MU 3C.

12 février 1976 URSS Lancement de COSMOS 803 qui doit servir de cible au

satellite COSMOS 804.

16 février 1976 URSS Lancement de COSMOS 804 qui doit détruire le satellite

COSMOS 803. Il s’en approche, mais ne le détruit pas.

16 février 1976 URSS Retour sur Terre du vaisseau inhabité, SOYOUZ 20, qui

avait été lancé, vide, le 17 novembre 1975 et s’était arrimé

à SALIOUT 4.

19 février 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, au-dessus de l’océan

30


PROJET

Atlantique, par le lanceur DELTA 120, de MARISAT-A,

1 er 21 février 1976 USA

satellite de télécommunications maritimes du monde.

Echec dans la tentative de mise sur orbite du dernier

satellite météorologique militaire de la série BLOCK 5C.

29 février 1976 JAPON Mise sur orbite, par un lanceur japonais de type N, du

satellite ISS, pour l’étude de l’ionosphère. Il tombera en

panne en mai 1976.

11 mars 1976 URSS Mise sur orbite du 33 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 1.

14 mars 1976 URSS

ème

La station orbitale SALIOUT 4 boucle sa 7 000

révolution autour de la Terre.

15 mars 1976 USA Lancement simultané de 4 satellites de l’US NAVY. 2

(SOLRAD 11A et SOLRAD 11B) seront placés sur une

orbite circulaire à plus de 100 000 km d’altitude, et, les 2

autres (LES 8 et LES 9) sur des orbites géostationnaires.

19 mars 1976 URSS Mise sur orbite du 34 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 1.

26 mars 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, par DELTA 121, du second

satellite de télécommunications domestiques, SATCOM 2.

7 avril 1976 URSS Mise sur orbite du satellite météorologique, METEOR 24,

pour la photographie, de jour comme de nuit, de la

couverture nuageuse et neigeuse.

22 avril 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire du satellite de l’OTAN,

NATO–3A, de télécommunications.

4 mai 1976 USA Mise sur orbite polaire, du satellite géodésique, LAGEOS.

Il doit permettre de mesurer la rotation de la Terre, le

mouvement des pôles, les marées et les mouvements de la

croûte terrestre.

12 mai 1976 URSS Mise sur orbite du 5 ème satellite de télécommunications, de

la série MOLNYA 3.

13 mai 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR

38, de COMSTAR 1, nouveau satellite destiné aux

télécommunications domestiques américaines. Il a une

durée de 7 ans et une capacité de 14 000 communications

téléphoniques.

10 juin 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, au-dessus de l’océan

Pacifique, du 2 ème satellite de télécommunications

22 juin 1976 URSS

maritimes, MARISAT 2.

Lancement d’une nouvelle station orbitale, SALIOUT 5.

6 juillet 1976 URSS Lancement, à destination de la nouvelle station orbitale

SALIOUT 5, du vaisseau SOYOUZ 21. Il emporte les

cosmonautes Boris VOLYNOV et Vitali GOLOBOV.

7 juillet 1976 URSS Le vaisseau SOYOUZ 21, s’arrime à la station SALIOUT

5.

8 juillet 1976 INDONESIE Mise sur orbite géostationnaire, depuis les USA, par

DELTA 125, du 1 er satellite de télécommunications

indonésien, PALAPA B-1.

20 juillet 1976 USA La sonde VIKING 1, se pose sur la planète Mars, dans la

région de CHRYSE PLANITIA. Elle cessera d’émettre le

19 novembre 1982.

22 juillet 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, par ATLAS-CENTAUR

40, d’un nouveau satellite destiné aux télécommunications

intérieures américaines, COMSTAR 2.

23 juillet 1976 URSS Mise sur orbite du 35 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 1.

29 juillet 1976 USA Mise sur orbite polaire, héliosynchrone, du satellite

météorologique, à défilement, NOAA 5, par DELTA 126.

9 août 1976 URSS Lancement de la sonde lunaire, LUNA 24.

14 août 1976 URSS La sonde LUNA 24 se place sur une orbite circumlunaire.

18 août 1976 URSS La sonde LUNA 24 alunit dans la Mer des Crises, et,

prélève des roches à 2 mètres de profondeur.

19 août 1976 URSS La sonde LUNA 24 quitte le sol lunaire. C’est la fin,

provisoire, de l’ épopée lunaire.

31


PROJET

20 août 1976 ALLEMAGNE La sonde HELIOS 2 arrive à 30 millions de km du Soleil.

22 août 1976 URSS La sonde LUNA 24 , revient sur Terre.

24 août 1976 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 21, avec son équipage. Les

cosmonautes VOLYNOV et GOLOBOV auront passé

1 183 h 24 mn (49 jours 7 h 24 mn), dans l’Espace.

30 août 1976 CHINE Lancement du 6 ème satellite chinois.

3 septembre 1976 USA La sonde VIKING 2 se pose sur la planète Mars, dans la

région d’UTOPIA PLANITIA. Elle cessera d’émettre le 11

avril 1980.

11 septembre 1976 URSS Mise sur orbite géostationnaire, au-dessus de l’océan

Indien, du 2 ème satellite de télécommunications

internationales, RADOUGA 2 (STASIONAR 1). En fait,

c’est le 1 er 15 septembre 1976 URSS

satellite de ce type a être opérationnel.

Lancement, à destination de SALIOUT 5, du vaisseau

SOYOUZ 22, ayant à son bord, Valery BYKOVSKI et

Vladimir AKSENOV.

16 septembre 1976 URSS Le vaisseau SOYOUZ 22 s’arrime à SALIOUT 5 et les 2

cosmonautes s’installent dans la station.

23 septembre 1976 URSS Retour sur Terre de SOYOUZ 22, avec ces 2 cosmonautes.

BYKOVKI et AKSENOV auront passé 189 h 54 mn dans

l’Espace.

Octobre 1976 EUROPE La Direction Générale de l’ESA s’installe dans des locaux

lui appartenant, à PARIS (France).

14 octobre 1976 URSS Lancement, à destination de SALIOUT 5, du vaisseau

SOYOUZ 23, ayant à son bord Viatcheslav ZUDOV et

Valery RODJESTVENSKY.

14 octobre 1976 USA Mise sur orbite géostationnaire, du 3 ème satellite destiné aux

télécommunications maritimes MARISAT 3, par DELTA

127.

15 octobre 1976 URSS Le vaisseau SOYOUZ 23 n’arrive pas à s’arrimer à la

station orbitale SALIOUT 5.

16 octobre 1976 URSS Retour, en catastrophe, sur Terre du vaisseau SOYOUZ 23.

Il amerrit dans le lac Tenghir (1 er amerrissage pour un

vaisseau spatial soviétique).

16 octobre 1976 URSS Mise sur orbite du satellite météorologique METEOR 26.

26 octobre 1976 URSS Mise sur orbite du satellite de télécommunications

géostationnaire de la série « STATIONAR » (RADOUGA),

appelé EKRAN.

25 novembre 1976 URSS Mise sur orbite du satellite scientifique PROGNOZ 5. Il est

destiné à l’étude du rayonnement solaire.

2 décembre 1976 URSS Mise sur orbite du 16 ème satellite de télécommunications de

la série MOLNYA 2.

7 décembre 1976 CHINE Lancement, depuis la base de SHANG CHENG TZU, du

7 ème satellite chinois, d’une masse de 3,5 tonnes.

9 décembre 1976 CHINE Retour sur Terre et récupération d’un module de 2,5 tonnes,

appartenant au satellite lancé le 7 décembre.

Durant l’année 1975, l’Union soviétique a lancé 100 satellites, les Etats-Unis 25, la

Chine 2 et le Japon 2.

32

More magazines by this user
Similar magazines