Télécharger le magazine N°4 octobre 2012 - Imprimerie Sira

imprimerie.sira.com

Télécharger le magazine N°4 octobre 2012 - Imprimerie Sira

ectoverso

maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page1

UN MAGAZINE PROPOSÉ PAR L’IMPRIMERIE SIRA

oici le n° 4 de RectoVerso

qui nous emmènera

jusqu’aux fêtes de Noël.

Ce magazine a maintenant trouvé

son rythme et votre courrier participe

au choix de nos différents reportages,

pour être plus proches de vos attentes.

Nos pages s’ouvrent désormais aux publi-reportages

qui vous aideront dans votre communication d’entreprise.

Ce moi-ci notre artiste à l’honneur est multiple, puisqu’il

s’agit d’un collectif de photographes qui exposent à

Bandol.

La famille Palombo nous a ouvert ses portes pour nous

permettre de découvrir un métier peu connu, où sérieux

et expertise sont de mise.

La semaine européenne de réduction des déchets a été

programmée pour nous rappeler que des gestes simples

peuvent réduire significativement les conséquences de

notre société de surconsommation. Les exemples parlent

d’eux-mêmes…

Que l’arrivée de l’automne et les jours de plus en plus

courts n’entament pas notre moral : que l’on aime la

musique, le théâtre, parcourir les expos, il y a de quoi

faire. Sans oublier de passer derrière les fourneaux pour

suivre la recette de Bruno Chastagnac, chef de l’Ile

Rousse à Bandol. Bon appétit et bel automne !

Michel Aris Tavitian

N ° 4 • o c t o b r e 2 0 1 0

V Invitation à un tour

d’Horizon… Vertical

Adopter les bons gestes anti-déchets 2

Anniversaire au Rayol 2

Les Palombo : une famille en or 4

Portrait d’un collaborateur 5

Temps libre 6

Coups de cœur 8

un artiste un auteur

à l ’ h o n n e u r

C

’est à une promenade dans la ville et dans l’espace que nous

invite la Ville de Bandol et l’association ART&A. La première

édition du Bandol Festival – Horizon Vertical consacrée à la

photographie contemporaine et qui a débuté le 18 septembre va

durer jusqu’au 14 novembre.

Presque deux mois pour découvrir une manifestation originale

qui va investir la cité balnéaire entre exposition en plein air et en

galerie, rencontres, ateliers tous publics.

Lieu de villégiature ayant accueilli beaucoup d’artistes depuis le

début du XXe siècle, Bandol était un lieu idéal pour recevoir cet

événement qui porte un autre regard sur la photographie des

bords de mer et l’architecture du littoral.

Un même thème pour 23 artistes aux sensibilités différentes

mais décrivant la mer et la singularité que représentent les

territoires frontières, entre terre et mer.

Du Parc du Canet, où 30 tirages grand format sont exposés en

plein air, au centre culturel en passant par la galerie Ravaisou qui

accueille l’exposition « Le grand large » en partenariat avec la

galerie Esther Woeddehoff, le visiteur est transporté des rivages

de la Méditerranée à la Mer du Nord en passant par l’Inde ou le

Sénégal. Des visites guidées et ateliers photographiques

complètent la programmation culturelle du festival.


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page2

ecorubrique

Adopter les bons gestes anti-déchets

La semaine européenne de réduction des déchets se déroulera du 20 au 28 novembre 2010. Organisée par

le Ministère de l’Ecologie et l’ADEME, elle est cette année et pour la première fois, européenne.

Elle va permettre à chacun, à

son échelle, de se poser les

bonnes questions pour réduire

la production de déchets dans

sa vie quotidienne :

- pourquoi jeter chaque année

40 kg de déchets de cuisine,

alors qu’il est si simple d’en

faire du compost pour les

plantes et jardins ?

- pourquoi consommer 365

bouteilles d’eau minérale par

an, alors que l’on peut utiliser

un robinet et une carafe ?

- pourquoi accepter dans sa

boîte aux lettres 35 kg de

prospectus publicitaires qu’on

ne lit jamais alors qu’il existe

des autocollants « stop pub »?

- pourquoi jeter un appareil en

panne alors qu’une seule pièce

est à changer ?...

Jetés dans la nature,

ils résistent…

rectoverso

2 Octobre 2010

La production d’ordures

ménagères a doublé en 40 ans et

chaque français produit plus

d’1 kg d’ordures ménagères

chaque jour !...

/Que deviennent nos déchets

une fois triés ?

Créé en 1979, le Sittomat est le

Syndicat Intercommunal

compétent pour le transport et

le traitement des résidus

ménagers au sein de l’aire

toulonnaise. La collecte

lective opérée en 2009 sur les

26 communes dont le Sittomat

a la charge a permis de recycler

27 453 tonnes, tous matériaux

confondus, soit près de 54 kilos

par habitant.

Le taux de valorisation est

Mouchoir en papier 3 mois

Mégot 3 à 4 mois

Journal 3 à 12 mois

Allumette 6 mois

Peau de banane 8 à 10 mois

Mégot avec filtre 1 à 2 ans

Chewing gum 5 ans

Papier de bonbon 5 ans

Canette en acier 100 ans

Briquet en plastique 100 ans

Canette en aluminium 200 ans

Sac en plastique 450 ans

Bouteille en plastique 500 ans

Polystyrène expansé 1000 ans

Carte téléphonique 1000 ans

Verre 5000 ans

Anniversaire au Rayol

Jean Louis Borloo, Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, de

l’Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des

Technologies vertes et des Négociations sur le climat s’est rendu le

13 septembre au Rayol-Canadel à l’occasion de la célébration des

35 ans du Conservatoire du littoral.

Le magnifique Domaine du Rayol a servi d’écrin à cet anniversaire.

En trois décennies et demie, le Conservatoire a acquis sans trop de

bruit 138 000 hectares privilégiant la négociation sur

l’expropriation. Surtout, il a évité de « sanctuariser » les espaces

rachetés en les laissant accessibles au public. Cet établissement

public est même devenu l’un des bras armés du ministère de

l’Écologie avec l’objectif d’atteindre les 25 %, – voire un tiers – de

littoral français protégés à l’horizon 2050 dans le cadre du Grenelle

de l’environnement, soit le double de ce qui était prévu initialement.

Le Ministre a annoncé la création avant la fin de l’année du parc

national des calanques, premier parc national péri urbain de France.

proche de 94% ce qui indique

que le niveau de qualité du tri

est bon. Mais nos poubelles

contiennent encore jusqu’à

100 kg par habitant/an de

déchets potentiellement

recyclables : papiers, cartons,

plastiques, métaux et surtout

verre ; on estime qu’environ

20 kg par habitant/an de verre

ne sont pas orientés vers la

collecte sélective. Il faut donc

poursuivre nos efforts au

quotidien.

Pour les produits qui ne

peuvent être mis à la poubelle,

le Sittomat a développé des

déchetteries permettant de

valoriser les matières déposées :

DEEE, plâtres, compostage,

gravats, produits dangereux.

Et ceux qui ne peuvent être

valorisés ? Ils sont pris en

charge par l’Unité de

Valorisation Energétique de

l’Escaillon, située à Toulon.

D’une capacité de traitement de

270 000 tonnes, elle permet à

l’ensemble des déchets

ménagers n’ayant pu faire

l’objet d’une valorisation

matière spécifique d’être

valorisés sous forme

énergétique. L’énergie est

récupérée et transformée en

électricité ou chauffage urbain.

- le Sittomat est ainsi le 1 er

producteur autonome d’électricité

du Var (92 999 MVH)

- et 2 000 foyers toulonnais

sont chauffés à partir de

l’énergie produite par nos

déchets.

(Source ADEME :

http://www.reduisonsnosdechets.fr)

BON à SAVOIR…

Associations, entreprises,

administrations, écoles et

particuliers se mobilisent

également à travers

toute l’Europe pour

réduire leurs déchets.

Sans attendre et toute

l’année, voici des gestes

simples à adopter :

Limiter les

emballages

Faire du compost

Utiliser des

écorecharges

Limiter ses

impressions

Mettre un stop pub

sur la boîte aux

lettres

Donner les

vêtements (au lieu

de les jeter)

Utiliser de la

vaisselle réutilisable

Donner les livres

Utiliser des piles

rechargeables

Louer les outils

Utiliser des cabas

Faire réparer les

appareils en panne

Acheter fromages et

charcuteries à la coupe

Au bureau utiliser

une tasse au lieu

d’un gobelet jetable

• Verre :

1 bouteille en verre vert = 1 bouteille en verre

recyclée

Le verre se recycle à l’infini sans perdre ses qualités.

• Boîtes de boisson :

250 canettes en alu = 1 vélo

L’aluminium se recycle à 100 % et à l’infini

• Papier/carton :

3 boîtes de céréales = 1 boîte à chaussures

Le carton se recycle près d’une dizaine de fois

• Plastique :

15 bouteilles en plastique transparent = 1 pull en

laine polaire

1 tonne de plastique recyclé permet d’économiser

environ 700 kg de pétrole brut

(Sources : Sittomat)

Je limite les emballages

reduisonsnosdechets.fr

Je fais du compost

reduisonsnosdechets.fr

J’utilise des éco-recharges

reduisonsnosdechets.fr

Je limite mes impressions

reduisonsnosdechets.fr

Je mets un « STOP PUB »

reduisonsnosdechets.fr

Je donne des vêtements

reduisonsnosdechets.fr

Je choisis de la

vaisselle réutilisable

reduisonsnosdechets.fr

Je donne des livres

reduisonsnosdechets.fr

J’utilise des piles

rechargeables

reduisonsnosdechets.fr

Je loue des outils

reduisonsnosdechets.fr

J’utilise un cabas

reduisonsnosdechets.fr

Je fais réparer

mes appareils

reduisonsnosdechets.fr

J’achète à la coupe

reduisonsnosdechets.fr

Au bureau,

j’utilise ma tasse

reduisonsnosdechets.fr


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page3

Star passe

à la vitesse supérieure

Les travaux en cours au sein du garage

Star d’Ollioules vont permettre de

réorganiser l’espace pour améliorer

encore l’accueil et le service que sont

en droit d’attendre les clients du

premier constructeur mondial.

CC’est en 1999 que le groupe BL

Motors dirigé par Hubert

Lombardot rachète la concession

Volkswagen d’Ollioules. Il

fallait à cette nouvelle Star

un écrin à la hauteur de

ses ambitions. La société

achète un terrain de 10

000 m 2 disponible à côté

de l’hypermarché Carrefour

pour y construire un

bâtiment adapté à ses

besoins. Star Ollioules

inaugure ses nouveaux

locaux en 2001.

« Notre clientèle vient de

tout l’Ouest Var, d’Ollioules

à Signes en passant par

Bandol, Six-fours…Nous

sommes distributeur et

réparateur pour la marque

Volkswagen et réparateur

pour Volkswagen utilitaires,

Skoda et Audi », explique Christophe

Gonnet, responsable commercial.

Pour répondre aux nouvelles normes

imposées par le constructeur, Star opère

actuellement un lifting. Les travaux ont

débuté à l’été 2010 et devraient être

terminés pour la fin de l’année. « Nous

tenons d’ailleurs à remercier nos clients

pour leur compréhension suite à la

gêne occasionnée par les travaux, une

étape indispensable pour améliorer

encore la qualité de nos services. Nous

serons en effet les premiers dans le

Var à disposer de la réception intégrée

inscrite dans les normes Volkswagen ».

Plus d’espace, plus de services

Pour améliorer et renforcer l’accueil de

la clientèle, l’espace a été totalement

repensé : les travaux d’extension vont

permettre de déplacer la banque

d’accueil actuelle et d’ouvrir une

réception intégrée pour le service aprèsvente.

Par ailleurs, la carrosserie va connaître

elle aussi des évolutions : nous réorganisons

l’accueil client avec un bureau

plus spacieux et la mise en place de

services complémentaires, dont le

service carrosserie rapide qui sera

publireportage

totalement opérationnel en 2011. Nous

disposons d’un réel savoir-faire dans

ce domaine que nous souhaitons mettre

au service d’un objectif : immobiliser le

moins longtemps possible le véhicule

du client.

Enfin, l’espace dédié aux véhicules

d’occasion est lui aussi optimisé avec

notamment le réaménagement du parc

d’exposition et du bureau.

Tous ces aménagements sont tournés

vers un même objectif :

recevoir les clients dans les

meilleures conditions

possibles en misant sur la

convivialité et l’efficacité et

en visant un haut niveau

de service. Ce n’est

d’ailleurs pas un hasard si

Star Ollioules figure déjà

dans le top 20 des

enquêtes de satisfaction du

premier constructeur

mondial pour la France. Si

Star est une structure

importante, elle n’en reste

pas moins à taille humaine

et les équipes s’attachent

à prendre rapidement en

charge chaque client qui se

présente, quelle que soit sa problématique.

Bien implantée dans le paysage ouestvarois,

Star s’implique également dans

la vie sportive : nous sommes partenaires

depuis 4 ans du RCT ce qui nous permet

de récompenser nos clients fidèles.

Des clients qui ont réservé un excellent

accueil aux nouveautés de la marque :

avec la nouvelle Polo sortie en

septembre 2009 (élue voiture de l’année

2010), le Touareg en juin, le Touran et

le Sharan en septembre sans oublier la

Passat prévue en novembre, le succès

est au rendez-vous. Des voitures qui

plaisent, un service client à la pointe,

un accueil totalement relooké, une

équipe motivée : Star Ollioules a

décidément toutes les caractéristiques

d’une belle mécanique.

Star SAS

ZAC Carrefour

Chemin Lagoubran

83190 Ollioules

Tél. 04 94 18 53 18

Fax 04 94 09 15 75

www.star83.com

Horaires d’ouverture :

Vente : du lundi au samedi

9h-12h et 14h-19h

Atelier : du lundi au vendredi

8h -12h et 14h-18h

rectoverso

Octobre 2010 3


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page4

4

ecorubrique

profil

Les Palombo : une famille en or

La Maison Palombo a pignon sur rue depuis plus de 30 ans à Marseille et à Toulon.

Elle a acquis un savoir-faire et une expertise reconnus en matière de numismatique

et transactions de devises et métaux précieux.

La Maison Palombo a été

fondée à Marseille en 1974

par Jacques Palombo, un

passionné de numismatique.

En 1979, il rachète Change et

Numismatique Toulonnais, une

maison créée en 1919 en face de

la chambre de commerce et

d’industrie. Ses fils, Stéphane et

Eric, prennent le relais.

« Notre grand-père collectionnait

déjà les monnaies anciennes et la

passion s’est transmise de génération

en génération », explique Eric

Palombo.

« Nous exerçons trois métiers

différents : la numismatique, le

change et l’achat et vente de métaux

précieux. Les deux dernières

activités sont réglementées. »

Certes, avec le passage à l’euro,

l’activité Change a baissé.

« Jusque-là nous comptions

beaucoup de clients européens qui

descendaient des bateaux accostant

à Marseille ou à Toulon.

Aujourd’hui, nous avons encore une

petite clientèle en provenance des

pays hors zone euro mais surtout

des clients qui viennent chercher des

devises avant de partir aux Etats

unis ou aux Canada, des

destinations devenues accessibles ».

A Marseille, la Maison Palombo

est une référence en matière de

numismatique ; c’est d’ailleurs

la principale activité de

l’établissement.

« Deux fois par an, nous

organisons un salon de la

numismatique au Palais de la

Bourse qui rencontre toujours

un vif succès. Nous accueillons

une cinquantaine d’exposants en

moyenne et de 400 à 600

visiteurs ». La Maison

Palombo publie donc deux

catalogues répertoriant

pièces, billets et médailles,

adressés avant la vente aux

enchères à un fichier de

rectoverso

Octobre 2010

14 000 amateurs de toutes

nationalités. Ces derniers

peuvent passer leurs ordres à

distance.

En feuilletant le catalogue, on

peut voyager dans le temps et

découvrir des pièces et billets de

toutes les époques et de tous les

pays.

Quand l’or monte…

Le comptoir de Toulon propose

les mêmes services que la

maison marseillaise. Avec la

chute de la bourse, l’or lingot

ou le Napoléon sont sortis des

bas de laine. « Avec un lingot qui

est passé de 6 000 € à 32 000 € en

Eric Palombo

4 ans, nos clients n’hésitent pas. La

vente leur permet de financer un

gros équipement, de faire des

travaux sans devoir emprunter ou

puiser dans leurs liquidités ».

La caractéristique de l’or, c’est

qu’on le cache quand le cours

est bas et qu’on le voit ressortir

dès que le cours monte…

Une activité annexe s’est

particulièrement développée

avec la crise : le rachat d’or et

métaux précieux à la casse.

« Des particuliers viennent nous

déposer bijoux et objets en or ou

autre métal précieux que nous

rachetons au poids. Ces derniers le

font soit par nécessité soir parce

qu’ils les ont accumulés au fil des

héritages et n’en ont que faire ».

Mais attention, pour tout

dépôt, il faut présenter une

carte d’identité qui est

photocopiée et agrafée au

bordereau correspondant à la

transaction.

La particularité des ces métaux

précieux à la casse, c’est qu’ils

partent ensuite au recyclage.

Jacques Palombo

Stéphane Palombo

PAR ICI LA MONNAIE…

Il est difficile de dater avec

précision l’apparition de la

monnaie. On imagine que

les premiers échanges

réguliers et la spécialisation

des taches ont signifié la

mort du troc qui se pratiquait

jusque là.

Probablement constituée à

l’origine de petits objets

naturels ou artisanaux

précieux, la monnaie s’est

perpétuée sous cette forme

Des fondeurs rachètent les

morceaux et débris triés en

fonction de leur composition et

de leur titrage et les

transforment en barres qui

repartent ensuite dans le cycle

industriel : bijouterie,

dentisterie, composants

électroniques…

MAISON PALOMBO

- Membre du Syndicat National

des Changeurs et Auxiliaires

Financiers

- Membre du Groupement des

Professionnels de l’Or

- Membre fondateur du

SNENNP (Syndicat National

des Experts Numismates et

Numismates Professionnels)

TOULON :

Change et Numismatique

Toulonnais

28 avenue Jean Moulin

83000 TOULON

Tél : 04 94 93 51 36

comptoirdechange@wanadoo.fr

www.achat-or-change.com

MARSEILLE :

Comptoir Marseillais de Bourse

22 la Canebière

13001 Marseille

Tel : 04 91 54 93 94

palombo@wanadoo.fr

www.maison-palombo.com

dans de nombreuses

régions. Il a fallu attendre

les progrès de la métallurgie

et l’avènement de la civilisation

grecque pour voir

arriver les premières pièces

métalliques au VIIème siècle

avant JC. En Chine, la

monnaie apparaît à la même

époque. Les avantages de

cette invention ont été

décisifs pour le développement

des échanges

commerciaux.


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page5

Rémy Gargiulo :

l’homme qui compte

Recto Verso : Quelle fonction

exercez-vous chez Sira ?

Rémy : Je suis responsable

administratif et financier.

J’ai été embauché en 1973 par

Aris Tavitian. J’avais travaillé

auparavant à Paris dans une

banque et dans une société de

gros. Notre famille, d’origine

italienne, avait vécu en Algérie

puis au Havre et quand mes

parents ont voulu retrouver

le soleil et les rives de la

Méditerranée, je les ai suivis.

Recto Verso : Comment avezvous

vécu l’évolution de

l’entreprise ?

Rémy : A mon arrivée, j’ai

remplacé un comptable en

place depuis un certain temps.

Il a fallu que Monsieur Aris et

moi-même nous trouvions nos

marques tant en terme de

tempérament que de méthodes

de travail. Je veux insister sur le

fait que c’était un homme à

l’écoute, d’une grande

intelligence, social et humain et

qui m’a énormément apporté

sur bien des plans. Quand

Michel Tavitian a succédé à son

père en 1978, il n’y a pas eu de

rupture. Ils avaient la même

vision du management et des

rapports humains. Nous étions

8 à mon arrivée. Il a su

développer et moderniser

l’entreprise au bon moment ce

qui nous permet d’exister

encore malgré la concurrence

et d’avoir une certaine

notoriété.

Recto Verso : Quelle vision

avez-vous de votre métier ?

Rémy : Impossible de faire un

tel métier si on n’aime pas les

chiffres ; j’ai surtout apprécié

Portrait

Après 37 années

passées chez Sira,

Rémy Gargiulo va

pouvoir profiter

d’une retraite bien

méritée. Son parcours

est lié à une entreprise

et à deux hommes qui

ont lui ont fait

confiance et qui ont pu

compter sur lui.

la diversité des tâches que

j’exerçais mais aussi les

contacts : avec les salariés, les

clients, les fournisseurs…

L’informatisation a permis de

dégager du temps pour faire

davantage de gestion, s’occuper

de projets de développement.

Michel Tavitian m’a toujours

associé aux décisions qu’il

prenait. Je suis le plus ancien

de l’équipe, un peu la mémoire

de la maison et il a confiance

en mon jugement. Ma

satisfaction est d’avoir été

reconnu dans ce que je faisais,

ce qui n’est pas si fréquent de

nos jours…

Recto Verso : Comment

abordez-vous votre passage

à la retraite ?

Rémy : Avec sérénité. Je suis

confiant. Et d’autant plus

serein que mon successeur n’est

autre que mon fils Fabien. Il a

10 ans d’expérience, connaît

forcément la maison dont il a

toujours entendu parler et cela

me rassure de savoir qu’il

reprend mes dossiers.

Après 37 ans, je n’aurais pas

aimé les confier à un inconnu…

La transition va là aussi se faire

dans la douceur comme ce fut

le cas entre Aris et Michel

Tavitian. L’histoire se répète.

Quant à mes journées de

retraité, je ne me fais pas de

souci : j’ai des projets.

Reprendre les engagements

associatifs que j’avais un temps

délaissé, participer à la vie de la

cité et écouter de la musique

pop rock…

cœurdemétier

Haut en couleur,

le Pantone®

Matching System®

Pantone Inc. est une société

américaine qui fabriquait à

l’origine des nuanciers pour les

fabricants de cosmétiques.

Herbert y développe un

système de couleurs Pantone

pour impression en 1963,

un an après avoir racheté la

compagnie, le Pantone®

Matching System® ou PMS.

Proposant pas moins de

1000 teintes, le nuancier

Pantone est aujourd’hui l’une

des références internationales

en matière de couleur.

Son idée est de proposer un

nuancier non pas basé sur

quatre couleurs primaires mais

sur 10. Les dix teintes sont

ensuite déclinées pour

atteindre plusieurs centaines de

teintes différentes. Dans les

années 1980 puis 1990, le

nombre de teintes primaires est

augmenté (14 teintes primaires

actuellement) diversifiant

encore plus les nuances.

Chaque nuance est codée et

classifiée. Ainsi, un bleu ciel

porte le nom Pantone 549C…

Contrairement à la quadrichromie,

les couleurs sont

imprimées une par une, les

couleurs du système Pantone

sont obtenues à partir d’encres

mélangées par le pressier avant

d’imprimer.

Le système Pantone d’origine

repose sur dix couleurs

primaires : black (noir

primaire), transparent white

(transparent pour éclaircir la

couleur), yellow (jaune

primaire), warm red (rouge

chaud), rubine red (rouge

rubis), rhodamine red (rouge

rhodamine, en fait magenta),

purple (violet), reflex blue (bleu

réflexe, sorte de bleu indigo

très pur), process blue (bleu

primaire, plus soutenu que le

cyan), green (vert).

Dans les années 1980, le

système Pantone vient

s’enrichir de quatre couleurs

primaires supplémentaires :

rouge 032 (rouge pur),

orange 021 (orange pur),

jaune 012 (un jaune plus

soutenu que le jaune primaire),

violet. Ce qui porte à quatorze

les couleurs primaires.

Le nuancier Pantone, que les

imprimeurs appellent aussi

pantonier, est également étoffé

avec des teintes fluorescentes et

des nuances intermédiaires qui

obligent à passer de trois à

quatre chiffres le codage des

couleurs supplémentaires. Les

teintes Pantone sont principalement

utilisées en imprimerie,

car le spectre CMJN (Cyan

Magenta Jaune Noir) ne permet

pas d’obtenir toutes les teintes.

Aussi, il convient souvent

d’adjoindre à l’impression une

cinquième voire une sixième

teinte (ou plus) dite solide.

Plusieurs gammes existent :

Pantone C (coated), pour le

papier couché, Pantone U

(uncoated), pour le papier non

couché et Pantone M (matted),

pour le papier mat.

En amont de la production de

ces couleurs, on trouve les

guides Pantone, feuilles

cartonnées de 15 × 5 cm

imprimées d’un côté avec une

série de couleurs de même

tonalité, et reliées en opuscule.

Les livrets sont réimprimés

annuellement pour éviter que

les couleurs ne se délavent avec

le temps. Les valeurs assignées

aux différentes couleurs

peuvent également varier avec

le temps et les rééditions.

rectoverso

Octobre 2010 5


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page6

tempslibre

spectacles,

événements

/ Du 2 octobre au 7 novembre

Festival L’Œil en Seyne.

Villa Tamaris Centre d’Art,

La Seyne sur Mer.

Infos : 04 94 06 84 00

/ 20 octobre

Le Petit Prince.

Morceaux choisis du texte

d’Antoine de Saint Exupéry

par le DOXI Théâtre.

Espace Provence à 15h,

14 Bd Jean Jaurès

Saint Cyr sur Mer.

Gratuit pour les enfants.

/ Du 28 octobre au 3 novembre

Sanary s’amuse.

La ville de Sanary-sur-Mer

devient un vrai terrain de

jeu, tous les après-midis de

14h à 18h, une ambiance

ludique garantie ! Le jeu est

à la fête durant les vacances

de la Toussaint à Sanary.

Infos : 04 94 32 97 48

ciné concert

/ 6 novembre

Le Fantôme de l’Opéra.

Film muet de Rupert Julian

d’après le roman de Gaston

Leroux par l’Orchestre de

l’Opéra. Opéra de Toulon.

Infos : 04 94 21 60 18 ou 06 10 75 55

63 www.filmharmonia.fr

/ 8 novembre

Les Trois Lumières

de Fritz Lang au Cinéma

Daudet Six-Fours.

Infos : 04 94 74 77 79

www.voixdugaou.com

/ 9 novembre

Bobines Mélodies.

Courts-métrages

accompagnés par L’Effet

Vapeur (trio jazz) Maison des

Comoni Le Revest.

Infos : 04 94 98 12 10

et www.polejeunepublic.com

rectoverso

6 Octobre 2010

/ 5 et 6 novembre

Laurent Violet, Best off.

Spectacle proposé par la

barjaque au Café Théâtre

Porte d’Italie Toulon.

Infos : 06 65 62 59 69

www.labarjaque.com

/ 10 novembre

Florence Foresti.

A 20h30 au Zénith Oméga

de Toulon.

Infos : wwww.zenith-omega-toulon.com

/ Du 11 au 14 novembre

Les Antiques et

Modernes de Cassis.

Exposition vente

d’antiquités, d’œuvres

majeures et d’art

contemporain.

De 10h à 18h à l’Oustau

Calendal.

Infos : 04 42 01 67 86

/ Du 22 au 24 novembre

Salon de l’automobile.

Organisé par l’USS (Union

Sportive Sanaryenne).

Quai du Port et Allées

d’Estienne d’Orves,

de 7h à 19h.

Infos : wwww.sanarysurmer.com

et 04 94 74 01 04

/ 1 er décembre

Le Roi des Papas Vincent

Malone. Spectacle tout

public dès 6 ans.

Six-Fours - Espace Malraux

Mercredi à 15h.

Infos au 04 94 74 77 79

www.voixdugaou.com

/ 10 novembre

The Lodger.

Film d’Alfred Hitchcock de

1927 à 20h30 au Théâtre le

Rocher, La Garde.

Infos : www.filmharmonia.fr et réservations

Service Culturel 04 94 08 99 34

/ 11 novembre

Le Cuirassé Potemkine.

Film de Sergueï Eisenstein.

Théâtre Marélios La Valette.

Infos : Affaires Culturelles, 04 94 23 62

06 culture@lavalette83.fr

/ 12 novembre

Duel de Steven Spielberg

accompagné par Antiquarks

Square Marc Baron Saint-

Mandrier.

Infos au 04 94 21 60 18

ou 06 10 75 55 63

àvoir&àécouter…

cirque

/ 9 novembre

Mue par la Cie La

Manœuvre à 20h30.

Théâtre Apollinaire

La Seyne-sur-Mer.

Infos au 04 94 06 84 05 et

www.theatreeurope.com

/ Du 15 au 31 octobre

Cirque Aïtal sous

chapiteau au parc des Lices

Toulon. Tout public à

partir de 5 ans.

Infos : 04 94 98 12 10

et www.polejeunepublic.com

expos

/ Du 18 septembre

au 14 novembre

Horizon Vertical.

Exposition de photographie

en plein air et en galerie,

rencontres, ateliers tous

publics dans toute la ville de

Bandol.

Infos : www.bandol.fr

/ Du 25 septembre

au 14 novembre

Artistes haïtiens.

En partenariat avec

l’association

APAM au

Centre d’Art

Sébastien

Saint Cyr sur

Mer.

Infos :

04 94 26 19 20

/ Du 1 er octobre

au 20 novembre

Les messageries

maritimes font le tour du

monde.

Exposition, conférence,

maquettes, fond de la

Médiathèque et projection

Espace Saint-Nazaire Sanary.

Infos : Office de Tourisme 04 94 74 01 04

et www.sanarysurmer.com

Rappel :

Téléthon

2010

L’édition 2010

aura lieu les

3 et 4 décembre prochains.

La marraine en sera

Anne Roumanoff.

/ Du 8 octobre au 5 novembre

Jean-Claude Caluri

peintures.

Galerie Cravéro Le Pradet.

Infos au 04 94 08 69 48

/ Du 8 octobre au 7 novembre

Adrea Kertes tapisseries.

Maison du Cygne Six Fours.

Infos : 04 94 10 49 90

/ 15 octobre

Vernissage de

l’exposition de photos de

Karen Knorr : Fables

18h au musée d’Art

Infos : 04 94 36 81 01

/ Jusqu’au 17 décembre

La naissance des

alphabets sur les rives de

la Méditerranée.

Exposition réalisée en

partenariat avec l’association

Alphabets. Au Centre

Culturel Nicolas Peiresc,

Sciences & Arts de Toulon.

Infos : 04 94 91 67 11

/ Jusqu’au 30 décembre

L’enlumineur et le

cartographe

Voyage au fil des manuscrits

originaux du musée

En collaboration avec

l’association d’Or et de

Pigments.

Musée du Vieux Toulon

Infos 04 94 92 29 23

/ Jusqu’au 31 décembre

Terres cuites

domestiques.

Maison du Terroir et du

Patrimoine à La Cadière

d’Azur.

Infos : 04 94 98 26 56

et www.maisondupatrimoine.fr

Cette rubrique est aussi la vôtre...

Informez-nous sur vos événements et manifestations.


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page7

àvoir&àécouter…

théâtre

/ 6 novembre

Grossesses nerveuses.

Une comédie de Jean-Yves

Rogale avec Anémone, Henri

Guybet. A 20h45 au Théâtre

Galli Sanary.

Plus d’infos : 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 6 novembre

Occitania for ever

d’André Neyton, en hommage

à Robert Lafont par le Centre

Dramatique Occitan Espace

Comédia Toulon au

Mourillon. A 20h45.

Infos au 04 94 42 71 01

et http://theatre-mediterranee.fr.fm

/ 9 novembre

La légende noire du

soldat o par le Centre

Dramatique Occitan.

Espace Comedia,

Toulon le Mourillon.

Infos au 04 94 42 71 01

et http://theatre-mediterranee.fr.fm

musique

/ 21 octobre

Giuliano Carella et Akiko

Suwana. Au programme :

Rossini, Tchaïkovski

Beethoven. Opéra de Toulon.

Infos : 04 94 92 70 78

et www.operadetoulon.fr

/ 23 octobre

Bibi Tanga and the

Selenites.

Hip hop, free jazz et afropop

ponctués d’envolées funky et

de samples pour un

kaléidoscope inspiré.

A 20h30 à Chateauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com

/ 5 et 6 novembre

Black rock coalition

orchestra. D’Aretha Franklin

à Grace Jones et de Big Mama

Thornton à Tina Turner, des

compositions personnelles et

reprises menées par la

chanteuse afro-punk Tamar-

Kali. A 20h30 à Chateauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com.

/ 12 novembre

Gros mensonges de Luc

Chaumar. A 20h45 au

Théâtre Galli Sanary.

Infos, 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 16 novembre

Les inepties volantes.

Spectacle duo parole et

musique. A 20h30 à

Chateauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com

/ 21 novembre

Le Dindon de Georges

Feydeau. A 20h45 au théâtre

Galli de Sanary.

Infos : 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 26, 27 et 28 novembre

Le Mardi à Monoprix

avec Jean Claude Dreyfus à

Chateauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com

/ 14 novembre

Les Vespérales de la

Chapelle. A 17h.

Vivaldi, Mozart.

Infos : Centre d’Art Sébastien

04 94 26 19 20

/ 21, 24 et 26 novembre

Orphée aux Enfers

de Jacques Offenbach.

Opéra-bouffe en deux actes et

quatre tableaux.

Opéra de Toulon.

Infos : 04 94 92 70 78

et www.operadetoulon.fr

/ 22 novembre

Christophe Willem.

A 20h45, au théâtre Galli de

Sanary.

Infos : 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 1 er décembre

Carton Park par la Cie

Gangpol & Mit et Juicy Panic.

Concert électro-vidéo tout

public dès 5 ans dans le cadre

du Festival de Zik jeune

publik Maison des Comoni

Le Revest. A 19h30.

Infos : 04 94 98 12 10

et www.polejeunepublic.com

/ 3 décembre

Médee par la

Cie Uppercuthéâtre (Création

2010). A 20h30 au Théâtre

Apollinaire.

La Seyne sur Mer.

Infos : www.theatreeurope.com

/ 16, 17 et 18 décembre

Premier Amour

de Samuel Beckett mise en

scène et interprétée par Samy

Frey à Cheauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com

/ 3 décembre

Les pieds dans le plat.

Dans le cadre du festival de

Zik jeune publik. Théâtre

Marélios de La Valette, à 19h.

Infos : 04 94 23 62 06

culture@lavalette83.fr

/ 3 décembre

The Rabeats.

Théâtre Galli à 20h45.

Infos : 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 3 décembre

Horace Andy et the Home

Grown Band.

Ackboo Reggae à 21h Espace

Malraux Six-Fours.

Plus d’infos : 04 94 74 77 79

www.voixdugaou.com

/ 4 décembre

The Volunteered Slaves.

Hommage à Michael Jackson.

Autour du saxophoniste

virtuose Olivier Témime, le

groupe propose

improvisations, compositions

originales et reprises

délirantes avec une énergie et

un humour débordants.

/ 4 décembre

Moussu T e lei Jovents +

Papet- J. Rit.

Chansons Occitanes à Toulon

Oméga Live à 21h.

Infos : Tandem, 04 98 07 00 70

et www.tandem83.com

danse

tempslibre

/ 3 décembre

Dancing with the sound

Hobbyst.

A 20h30

Théâtre Chateauvallon.

Infos : 04 94 22 02 02

et www.chateauvallon.com

/ 5 décembre

Tango Pasion.

A 17h au théâtre Galli de

Sanary.

Infos : 04 94 88 53 90

www.sanarysurmer.com

/ 12 décembre

Lord of the dance.

A 15h au Zénith Omega

de Toulon.

Infos : www.zenith-omega-toulon.com

/ 7 novembre

Chœurs et danses de

l’armée rouge.

Salle Jules Verne Bandol.

Infos : www.bandol.fr

/ 4 décembre

Musique des Equipages

de la Flotte à l’Opéra de

Toulon à 14h30.

Entrée libre.

Plus d’infos : Billetterie de l’Opéra

04 94 92 70 78

/ 7 décembre

Les Concerts de l’Opéra

Huseyin Sermet, piano.

Orchestre Opéra Toulon

Direction : Darell Ang

Rantavaar, Beethoven,

Poulenc. A 20 h 30 au Palais

Neptune Toulon.

Plus d’infos au 06 65 62 59 69

www.labarjaque.com

/ 8 décembre

Deep purple.

A 20h, au Zénith Omega.

Infos : www.zenith-omega-toulon.com

/ 10 décembre

Manu Katche, Portico

Quartet Jazz.

Espace Malraux Six-Fours

à 21h.

Plus d’infos : 04 94 74 77 79

www.voixdugaou.com

/ 12 décembre

Les Vespérales de la

Chapelle. A 17h. La musique

Russe à l’honneur, dans le

cadre de l’année France-

Russie.

Infos : Centre d’Art Sébastien

12 Bd Jean Jaurès - 04 94 26 19 20

rectoverso

Octobre 2010 7


maquette journal 04:Mise en page 1 12/10/10 09:00 Page8

tempslibre

rectoverso

8 Octobre 2010

coupsde

Un coup de cœur est un enthousiasme pour

quelque chose, un élan que l’on a envie de

partager. Voici donc nos coups de cœurs. Ils sont

éclectiques : musique, détente, loisir, culture,

cuisine… Peut-être vous donneront-ils l’envie d’y

succomber ?

(rallye) 6e Route des Vins de Provence…

ou la mécanique des fluides.

La 6 e Route des Vins de Provence prendra le départ les

16 et 17 octobre prochains de la plage du Lido à

Sanary. Organisée par Cactus Organisation, cette

manifestation va permettre aux 40 équipages de rouler

en bord de mer pour atteindre le Château Margüi au

bord du fleuve Argens puis le Château Mentone.

Descente ensuite sur les plages jusqu’à la soirée prévue

au Château de la Messardière à Saint-Tropez.

Dimanche, les belles mécaniques sillonneront les petites routes de

l’arrière-pays et s’arrêteront dans d’autres domaines sympathiques. La

remise des trophées le dimanche soir est prévue dans un endroit tenu

secret… Jean Cioppani, initiateur de la manifestation, a une fois encore

concocté un programme qui permettra aux participants de découvrir des

lieux magiques tout en appréciant des vins de grande qualité. Ambiance

et convivialité assurées.

Infos : www.cactus-organisation.com et 06 60 61 56 54

Route 66 : pour faire plaisir et

(musique) se faire plaisir. C’est à une soirée

au profit de la banque alimentaire, de l’aide à

l’enfance et de cannes électroniques pour aveugles

que nous sommes invitées en prenant la Route 66.

Les clubs services de l’ouest Var — Rotary, Kiwanis,

Lion’s Club — organisent cet événement avec le

soutien de la ville da Sanary. C’est au Thêatre Galli

que la Route 66 va s’arrêter le 5 novembre à 20h30.

Riche de ses influences, le spectacle « Route 66 »

répond à l’attente d’un très large public, qui va

découvrir une musique conviviale, festive,

populaire et fortement colorée. Phénomène de

mode, métissage musical, le jazz n’est pas seulement une forme d’art, il

est aussi une culture où coexistent l’individualité d’un soliste et le sens

de la coopération de l’orchestre. Quinze artistes, musiciens, chanteurs,

danseurs, mis en scène sous forme de comédie musicale, vous transportent

au cœur de l’Amérique par la mythique « Route 66 ». Un voyage

authentique, élégant, mélodique entre Jazz, Blues et Soul.

Conception & réalisation : Elie Portal. Chorégraphie, mise en scène :

Peggy Polixène.

Plus d’infos : 04 94 88 53 90

Les amateurs d’art ont rendez-

(salon) vous à Cassis. La ville de Cassis

organise pour la 4e année le salon des antiquaires et

d’arts contemporain sous la houlette de Gilbert

Mouret, expert antiquaire. Dans un décor résolument

moderne, signé Elysée Esposito, architecte et designer,

les antiquités, œuvres majeures et pièces d’art

contemporain seront mises en avant dans un lieu

élégant et raffiné, l’Oustau Calendal. Entre le port et la

plage de la Grande Mer, avec la Méditerranée pour

décor idyllique, cette manifestation regroupera les plus

belles antiquités de la région PACA, des œuvres d’art contemporain et

une présentation de photographies anciennes de Cassis dans un espace

de 500 m2 .

Cette collection devrait ravir tous les amateurs d’art...

Renseignements au 0892 259 892 ou au 04 42 01 67 86.

Entrée : 2 € au profit d’une association caritative cassidenne.

(recette)

de Bruno Chastagnac, Chef du restaurant

gastronomique Les Oliviers à Bandol

Originaire d’Orange, Bruno Chastagnac a d’abord travaillé

pendant quatre ans comme second au Mas des Herbes Blanches

avec Alain Rambault puis avec Eric Sapet. C’est au Relais de la

Poste à Sanary-sur-mer qu’il peut faire ses preuves de chef. Il y

restera trois ans. Sa rencontre avec Jean-Paul Lanyou est décisive

et il décide d’accepter le poste de second que ce dernier lui

propose en 2002 à L’Ile Rousse. Depuis maintenant trois ans, il y

officie comme chef exécutif et il décline aux Oliviers, le

restaurant gastronomique de l’hôtel, une « cuisine de terroir

provençal revisitée ».

DAURADE ROYALE

EN AÏOLI DE POULPE

Ingrédients pour 1 portion :

150 gr de daurade, 100 g de poulpe, 10 cl huile d’olive,

3 g de fleur de sel, 250 g de pomme de terre, 15 g d’ail,

30 g de carotte, 5 g de chapelure, 1 œuf, 250 g de farine,

30 g de betterave, 30 g de courgette, 30 g de céleri,

50 g de beurre, du thym et du laurier.

- Préparer la daurade, ôter

les arêtes et faire une

portion de 150 g

- Cuire le poulpe dans un

court bouillon pimenté avec

les aromates pendant une

heure

- Cuire les pommes de terre au four sur du gros sel

pendant 35 min, les éplucher et réserver la pulpe

- Confectionner les galets avec la pulpe de pomme de

terre, de l’ail écrasé et du persil, faire prendre au

réfrigérateur, paner à l’anglaise

- L’aïoli : pulpe de pomme de terre, ail écrasé, jaune d’œuf,

moutarde, monter comme une mayonnaise à l’huile d’olive

- Confectionner et cuire les billes de légumes au jus de

poulpe

- Pour la sauce mélanger aïoli, jus de cuisson du poulpe et

un peu de crème, émulsionner

- Cuire la daurade côté peau, faire rissoler au beurre le

galet, chauffer les billes de légumes et le poulpe

- Emulsionner la sauce et dresser harmonieusement.

Le conseil du Chef :

Mettre le poulpe au congélateur 12h avant la préparation

afin qu’il soit plus moelleux. Et pour accompagner : un

Cassis Blanc Château Fontcreuse. Bonne dégustation !

Restaurant Les Oliviers

Hôtel Ile Rousse ****

25 bd Louis Lumière - 83150 Bandol

www.ile-rousse.com - Tél. 04 94 29 33 12

Mail : contact@ile-rousse.com

rectoverso

Un magazine proposé par l’imprimerie Sira

Directeur de la publication : Michel Aris Tavitian

Rédaction : Sylvie Vernier

Imprimé sur papier recyclé 115 g

SIRA S.A. - 960 route de Bandol - 83110 Sanary sur mer

Tél. 04 94 74 00 09 - email : contact@imprimerie-sira.com

Site : imprimerie-sira.com

Similar magazines