Une église 3 millénaire - Diocèse de Fréjus-Toulon

diocese.frejus.toulon.com

Une église 3 millénaire - Diocèse de Fréjus-Toulon

Agenda

Mercredi 28 septembre

20h30 à La Castille : Assemblée

Générale du Service Diocésain

de la Jeunesse.

Dimanche 2 octobre

10h-16h au Collège Don Bosco à

St Cyr-sur-Mer : Journée des

Familles.

Lundi 3 octobre

18h30 à la cathédrale de Toulon :

Installation des nouveaux chanoines.

Jeudi 6 octobre

9h-16h à la Castille : Rentrée

diocésaine de la Catéchèse.

Thème : Catéchèse et Familles.

19h30 à la Maison de Pierres

Vivantes : Inauguration des

locaux du Clerc.

Samedi 8 octobre

Rencontres du SRI, voir page 20.

Mardi 11 octobre

9h30-15h30 à la Castille :

Rencontre fraternelle des prêtres

africains.

Vendredi 14 octobre

10h30-14h à la Castille :

Rencontre des responsables

de services diocésains

avec le Conseil Episcopal.

Week-end 15 -16 octobre

À la sainte-Baume : Lancement

de la Marche Synodale des

Jeunes.

Jeudi 20 octobre

10h-14h à la Castille :

Conseil Diocésain des

Affaires Économiques.

Samedi 22 octobre

À la Castille : Journée

de formation “Serviteur

de la Liturgie” organisée

par la Pastorale

Liturgique et

Sacramentelle.

Jeudi 27 octobre

9h30-17h30 à la

Castille : Session diocésaine

avec la Pastorale

des Migrants et Mgr J.L.

Brunin, évêque

d’Ajaccio, voir page 20.

Le 17 septembre

dernier a marqué le 5ème anniversaire de l’ordination

épiscopale de notre évêque,

Mgr Dominique Rey

Le 17 septembre

2000 à La Castille

Institution NOTRE-DAME

29 Bd Abbé Duployé 83100 TOULON

Tél. 04 94 27 31 28

institution@notre-dame83.fr

Ecole - Collège - Lycée Général et Technique

Etablissement mixte sous contrat d’association

Père Molinas

Vicaire icaire Général

La première fois que je prononçai cette phrase,

ceux qui l'entendirent crurent à une "galéjade".

Et pourtant, dés mon arrivée dans cette

nouvelle paroisse qui m'était confiée le 1 er

septembre 1995, c'était pour moi une certitude.

L'église Notre Dame de l'Assomption était

devenue trop petite pour une population en

expansion continue depuis plusieurs années.

Mais malgré la réalité de cette nécessité, un tel

projet pouvait paraître à beaucoup comme un

pari un peu fou, une aventure insensée.

Comment vouloir construire une nouvelle église

alors que l'on ne cesse de parler de la baisse

de la pratique religieuse, du manque de

vocations sacerdotales, de l'emprise du matérialisme

sur le spirituel chez nos contemporains

occidentaux ?

Bien vite, cependant, un petit nombre (tout

petit !) dont certains avaient levé les bras au

ciel lors de la première annonce du projet se

rallia à cette idée. Nous étions bien loin d'une

estimation précise de ce qu'une telle entreprise

représentait vraiment en investissement de

tous ordres ; nous n'avions

pas une connaissance exacte

de ce qui nous attendait, des

épreuves à affronter, des difficultés,

des oppositions à surmonter…

mais nous y avons

cru, et, peu à peu, cette

confiance devint contagieuse

et se propagea de telle manière

que ce qui au départ était

irréalisable ou irréaliste devenait

envisageable. Il s'en suivit

de beaux élans de générosité

et de mobilisation qui, pour

certains, se concrétisèrent par

un travail et une présence

quotidienne sur le chantier.

Le premier magistrat de la ville

fut un des premiers à qui je

confiais notre projet. Il l'accueillit

Editorial

"IL FAUT UNE NOUVELLE ÉGLISE

POUR SIX-FOURS !"

avec bienveillance. Un réaménagement du

centre-ville étant prévu, l'insertion de la nouvelle

église dans la zone à urbaniser serait un

point d'attraction non négligeable et pourrait

en être l'âme. Bien sûr, le diocèse devrait se

rendre acquéreur auprès de la municipalité du

terrain nécessaire à l'érection du nouveau lieu

de culte.

Il s'agissait alors de convaincre les différentes

instances diocésaines. Nous trouvions un

appui immédiat auprès du Père Yves

EOUZAN, alors vicaire-général. Rapidement,

notre ancien évêque, Monseigneur MADEC,

dans le cadre de l'appel pour la construction

des nouvelles églises, manifesta officiellement

son approbation.

Sur le plan financier, une étude sérieuse

démontrait la faisabilité du projet. Comme souvent,

tout ne se déroula pas exactement

comme prévu mais, aujourd'hui, nous pouvons

affirmer que le budget initial, avec un seul

réajustement tout à fait prévisible et accepté

par le Conseil Economique Diocésain, a pu

être tenu.

Quatre ans seulement après mon arrivée à

Six-Fours, c'est avec regret que je devais quitter

cette paroisse pour rejoindre Toulon. Mon

successeur, le Père Jean-Michel TERRADE,

prit courageusement le relais et il fallut encore

pas moins de six ans de travail acharné et de

persévérance pour arriver au terme de la

construction de la nouvelle église. Première

église du troisième millénaire pour notre diocèse,

réussite aussi pour tout le diocèse dans

l'aboutissement d'un projet qui s'inscrit comme

un véritable acte de foi.

L'église sainte Anne est consacrée par notre

évêque, Monseigneur Dominique REY, le 25

Septembre 2005. C’est pour tous les chrétiens

de notre diocèse un jour de joie et d'action de

grâce. Témoignage d'espérance et de vitalité

de notre Eglise auquel nous sommes conviés

à participer.

3

More magazines by this user
Similar magazines