Voir la présentation Power Point - gireps

gireps.org

Voir la présentation Power Point - gireps

Pierre Joseph Ulysse

ACFAS 2012

Palais des Congrès


Qui sommes-nous?

Qui est travailleur pauvre?

Les difficultés quotidiennes des travailleurs

pauvres

Synthèse

Conclusion


Est considérée comme travailleur pauvre toute

personne ayant travaillé au moins 910 heures

pour l’année de référence, et dont le revenu

familial se place au-dessous du seuil de faible

revenu.

Parler de la pauvreté en emploi implique 2

unités d’analyse (individu/famille) ainsi que 2

niveaux de compréhension: son revenu personnel

(rémunération de travail) et sa situation

familiale (composition familiale et revenu

familial).

La catégorie des travailleurs pauvres regroupe

une population de 18 à 64 ans, présente sur le

marché du travail et n’étant pas aux études à

temps plein.


Une mesure absolue basée sur un panier de

biens et de services comprenant 5 grandes

composantes : nourriture; logement;

vêtements; transport et autres biens et

services et calculant le revenu disponible qui

permet l’acquisition de ce panier de l’autre.


10,5% pour 65 ans ou moins;

¡ 10,6% chez les hommes

¡ 10,4% chez les femmes

12,3% pour les moins de 25 ans;

¡ 14,5 % chez les hommes

¡ 10,4% chez les femmes

10,4% pour les 25-44 ans

¡ 10,0% chez les hommes

¡ 10,9% chez les femmes

9,8% pour les 45-64 ans.

¡ 9,5% chez les hommes

¡ 10,1% chez les femmes


11,6% pour les gens ayant une secondaire ou

moins

¡ 11,5% chez les hommes

¡ 11,7% chez les femmes

6,7% pour le niveau collégial

¡ 6,8% chez les hommes

¡ 6,7% chez les femmes

6,7% pour le niveau universitaire

¡ 7,0% chez les hommes

¡ 6,3% chez les femmes


17,3% chez les immigrants

¡ 18,0% chez les hommes

¡ 16,0% chez les femmes

8,3% chez les non immigrants

¡ 8,3% chez les hommes

¡ 8,2% chez les femmes


3,2% pour ayant travaillé à temps plein toute

l’année

¡ 3,8% chez les hommes

¡ 2,5% chez les femmes

10,2% travaillé toute l’année, pas toujours à

temps plein

¡ 11,9% chez les hommes

¡ 9,4% chez les femmes

20,8% pour ceux qui n’ont pas travaillé

¡ 24,7% chez les hommes

¡ 17,8% chez les femmes


4,4% chez les employés

¡ 4,6% chez les hommes

¡ 4,2% chez les femmes

16,4% chez les travailleurs autonomes

¡ 15,3% chez les hommes

¡ 18,1% chez les femmes


4,0% pour salaires et traitements

¡ 4,4 chez les hommes

¡ 3,5 chez les femmes

16,0 % pour revenu d’emploi autonome

¡ 17,1% chez les hommes

¡ 14,6% chez les femmes

20,7% dans le cas des seuls transferts

gouvernementaux

¡ 22,3% chez les hommes

¡ 19,7% chez les femmes


3,3% en 2005

¡ 3,0% chez les hommes

¡ 3,8% chez les femmes

3,2% en 2009

¡ 3,8% chez les hommes

¡ 2,5% chez les femmes


13,4% en 2005

¡ 17,1% chez les hommes

¡ 11,4% chez les femmes

10,2% en 2009

¡ 11,9% chez les hommes

¡ 9,4% chez les femmes


12,7% en 2005

¡ 12,0% chez les hommes

¡ 13,5% chez les femmes

9,7% en 2009

¡ 11,1% chez les hommes

¡ 7,9% chez les femmes


Les travailleurs pauvres sont, en majorité,

femmes, jeunes, immigrants;

Ils vivent seuls;

Ils sont rarement propriétaires de leur

logement, et ont de la difficulté à payer leur

loyer et à payer leurs factures à la fin des

mois;

Ils s’endettent pour survivre;

Ils n’arrivent pas à répondre confortablement

à leurs besoins, même s’ils travaillent un

nombre d’heures comparable à celui

pratiqué par les autres salariés.


Affaiblissement des droits économiques et

sociaux

Le développement de l’intérim et des formes

atypiques d’emploi, avec le mouvement

d’individualisation du rapport salarial;

Informalisation des rapports du travail,

précarisation des conditions d’emploi et

flexibilisation de la main-d’œuvre

Affaiblissement des syndicats.

Similar magazines