Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

humanrights.dk

Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

La situation générale des droits de l'Homme au Niger

interdisent aux dirigeants actuels de briguer le moindre mandat au cours

des élections présidentielle et législatives du dernier trimestre 1999. Cette

inéligibilité s’applique tant au président actuel du Conseil de

Réconciliation Nationale qu’aux autres membres de cette instance

suprême, ainsi qu’aux membres des forces de défense et de sécurité de

même que tous ceux du gouvernement. Enfin, il est clairement proclamé

qu’un gouvernement civil remplacerait le Conseil de Réconciliation

Nationale.

D’autres mesures prises par le gouvernement de transition vont

également dans le sens d’une démocratisation accrue des institutions.

Une réforme des principaux textes de loi a été entamée. En outre, certains

changements d’attitude dans le traitement des affaires relatives aux droits

de l’Homme sont actuellement observés. Suite à la dernière mutinerie,

survenue le 25 août 1999 à la prison centrale de Niamey, qui a causé la

mort de 29 prisonniers, le gouvernement de transition a autorisé, d’une

part, les organisations de droits de l’Homme de mener leur enquête et,

d’autre part, les médias privés de parler librement à propos de ce drame.

Cette attitude constitue, sans aucun doute, un signe de bonne augure

–faut-il l’espérer- pour le respect de certaines libertés fondamentales.

Il n’en demeure pas moins que des incertitudes continuent de peser sur

les prochaines élections et sur leur bon déroulement. Si des engagements

écrits valent plus que des déclarations orales, la pratique effective

représente, quant à elle, la valeur suprême pour juger les dirigeants à

l’aune des valeurs propres aux droits de l’Homme.

L’impunité, mentionnée plus haut, inscrite dans la Constitution même qui

a été adoptée par référendum en juillet 1999, représente déjà un premier

sujet d’inquiétude.

Par ailleurs, les tribunaux d’exception qui ne peuvent qu’inquiéter les

personnes attachées à l’Etat de droit, restent l’une des constantes du

13

More magazines by this user
Similar magazines