Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

humanrights.dk

Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

6. Les partenaires nigériens

Comme cela a été noté précédemment, le « Programme… » vise avant

tout à soutenir et à appuyer les différents acteurs de la société civile en

général, ceux des droits de l’Homme en particulier, dans leur travail pour

l’instauration de l’Etat de droit respectueux des droits humains. Dans

cette perspective, le « Programme… » avait privilégié certaines

institutions particulières, en leur fournissant une aide matérielle ainsi

qu’un soutien actif pour l’acquisition d’outils indispensables à la bonne

marche de leurs instances et institutions et à la réussite de leurs projets.

Le choix des partenaires de départ était judicieux dans la mesure où le

projet portait sur la société nigérienne qui a ses propres contradictions et

a été confrontée à différents régimes et gouvernements autoritaires et

dictatoriaux. En outre, des tensions de différentes natures opèrent au

Niger comme ailleurs :

- entre nomades et ruraux,

- entre diverses ethnies,

- relatives aux régimes répressifs et dictatoriaux,

- relatives au statut des femmes.

Par conséquent, le fait d’avoir choisi l’ANDDH qui consacre ses activités

à la promotion des droits de l’Homme, correspondait parfaitement aux

besoins de la société nigérienne.

De même, le fait de produire une revue juridique et un manuel sur les

droits de l’Homme aide à la production d’une pensée juridique et à la

diffusion des droits de l’Homme.

Au départ, l’Association des Femmes Juristes Nigériennes (l’AFJN)

comptait parmi les interlocuteurs du CDDH et devait bénéficier de son

soutien. Ce choix se justifiait également du fait que cette organisation

mène son combat sur deux fronts : celui de la formation et des idées,

19

More magazines by this user
Similar magazines