Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

humanrights.dk

Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

Evaluation

ainsi que la défense des droits spécifiques des femmes. Or, cette

collaboration n’a pas eu lieu pour la phase actuelle du projet et l’AFJN

n’a donc pas été incluse dans ce programme. Ceci est regrettable et a

affaibli la cohérence de l’ensemble du programme tel que prévu au

départ. Cependant, cet état de fait pourrait être rattrapé dans une phase

ultérieure de la collaboration du CDDH avec des organismes nigériens.

Les principaux partenaires nigériens du CDDH sont les suivants.

6.1. L’Association Nigérienne pour la Défense des Droits de

l’Homme (l’ANDDH)

20

6.1.0.1. Etat des lieux

Parmi les différents partenaires potentiels nigériens, l’ANDDH est, sans

aucun doute, l’interlocuteur principal du CDDH, celui qui a retenu la plus

grande attention au cours de ce programme. Il convient de souligner,

immédiatement, que l’ANDDH jouit d’une très bonne réputation, loin de

toute sorte de fraude et de corruption.

Elle a été créée en avril 1991 et reconnue légalement en juin de la même

année. Depuis lors, elle est l’une des composantes essentielles de la

société civile nigérienne. Elle compte, à la date de la mission, 58 sections

regroupées en 8 coordinations régionales sur l’ensemble du pays. Le

Congrès de l’Association est l’instance suprême d’orientation qui se

réunit tous les trois ans. L’ANDDH dispose des organes dirigeants que

sont le Conseil général, le Bureau Exécutif National (BEN) et le

Secrétariat Permanent, responsables de l’exécution des programmes et

des décisions du Congrès.

Malgré son importance, l’excellente réputation dont elle jouit et le rôle

essentiel qu’elle joue dans la société nigérienne, il s’est avéré que

More magazines by this user
Similar magazines