Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

humanrights.dk

Evaluation du Programme de Renforcement des Compétences et ...

Conclusion

46

efficacement les relations avec celles-ci et de traiter ainsi leurs

demandes et besoins.

18- La présence d’un juriste et d’avocats devient une question cruciale

pour l’Association qui se doit de répondre aux sollicitations des

citoyens. Il convient, dans un avenir plus ou moins court, d’envisager

le recrutement d’un juriste qui aiderait l’ANDDH pour ses besoins

divers. En outre, la signature d’une convention d’assistance judiciaire

avec un avocat contribuerait à améliorer la qualité des services rendus

par l’Association aux citoyens.

19- La rationalisation des cliniques juridiques qui se mettent en place en

milieu rural, notamment pour venir en aide aux femmes des couches

sociales les plus démunies, s’avère indispensable.

20- Toujours en ce qui concerne l’ANDDH, l’approfondissement de la

professionnalisation est à l’ordre du jour. Les procédures de

fonctionnement, la répartition des tâches, les activités des diverses

instances ont besoin d’être mieux définies.

B) En ce qui concerne la Faculté des sciences économiques et juridiques,

les mesures ci-dessous seraient à préconiser :

1- Au niveau de l’Université, le manuel des droits de l’Homme se doit

d’être achevé selon les échéances fixées d’un commun accord. A ce

propos, un suivi plus régulier et plus rapproché de la part de la

coordination CDDH pourrait être très utile.

2- D’autres manuels pédagogiques devraient être envisagés qui seraient

élaborés par une ou des équipes spécialisées. Ces manuels pourraient

être ciblés vers des groupes particuliers. La formation des policiers,

celle du personnel pénitentiaire, à l’aide de cet outil pédagogique,

sont des exemples parmi d’autres.

More magazines by this user
Similar magazines