L'orthodontie - Ordre des hygiénistes dentaires du Québec

ohdq.com

L'orthodontie - Ordre des hygiénistes dentaires du Québec

DOSSIER

socioculturel, son habileté et ses handicaps

éventuels (9) . On pourra préférer le brossage

électrique dans les cas où le patient est

inapte à maintenir une hygiène buccale

correcte par le seul brossage mécanique (7) .

L’utilisation d’une brosse à dents électrique

duit plus la plaque dentaire qu’une

brosse à dents mécanique (15) .

Ce brossage dentaire sera réalisé à l’aide

d’une pâte dentifrice fl uorée puisqu’il est

actuellement bien établi que les dentifrices

fl uorés ont un effet cariostatique (16,17,18) .

L’utilisation d’un dentifrice fluoré

diminue nettement la plaque dentaire.

Il permet d’augmenter les niveaux de

fl uor dans le biofi lm : il agit comme un

puissant inhibiteur de plusieurs enzymes

bactériens (19) .

On soulignera la nécessité d’au moins 2

brossages quotidiens afi n que soit favorisé

un échange continu d’ions fl uor entre le

milieu salivaire et la surface de l’émail (17,18) .

Il existe actuellement sur le marché 2 types

de pâtes :

les pâtes dentifrices à basse teneur en

fl uor (1500 ppm).

L’utilisation des dentifrices fl uorés permet

de réduire de 15 à 30 % la fréquence

carieuse ; les meilleurs résultats étant

atteints avec les pâtes dentifrices à haute

teneur en fl uor (18) .

Le suivi de l’hygiène buccale permettra

d’évaluer la motivation du patient. Dans

certains cas particulièrement défavorables,

où la qualité de l’hygiène devient

insuffi sante ou catastrophique, il ne faut

pas hésiter à interrompre le traitement

orthodontique, de manière transitoire

ou non, en fonction des possibilités de

remise en état de la cavité buccale, de

la réévaluation de la motivation et des

résultats sur les habitudes d’hygiène et

d’alimentation (8) (Fig. 6). Cette démarche

permettra de prévenir la survenue de

caries, mais aussi d’atteintes parodontales

qui peuvent prendre différentes formes

(gingivites hyperplasiques, récessions

gingivales…) (Fig. 7).

30 L’EXPLORATEUR vol. 22 n o 2 Juillet 2012

Pour les zones interproximales, diffi cilement

contrôlables, il existe des moyens

accessoires qui permettent l’élimination

de la plaque à ce niveau (4,7) (Fig. 8).

L’utilisation de fi l dentaire orthodontique,

de brossettes interdentaires, s’avère nécessaire

pour compléter le brossage.

Les hydropulseurs montrent une effi cacité

incontestable dans l’élimination des débris

alimentaires et constituent un excellent

complément de brossage mécanique particulièrement

recommandé aux porteurs

de dispositifs orthodontiques (4) .

Figure 6 : Apparition de taches de

déminéralisation au cours d’un

traitement orthodontique ayant

nécessité la dépose de l’appareillage

Figure 7 : Conséquences d’une hygiène

buccodentaire insuffi sante

Figure 8 : L’utilisation de compléments

de brossage permet d’accéder aux zones

proximales

Contrôle de la plaque bactérienne

par le nettoyage prophylactique

professionnel :

En plus de l’hygiène buccodentaire à

domicile, le nettoyage prophylactique

professionnel est destiné à faire baisser la

charge bactérienne, à accroître l’effi cacité

du brossage et à faciliter le nettoyage par

le patient (9,16) .

Le nettoyage dentaire professionnel 2 à 4

fois/an maintient la bonne santé buccale

et réduit le nombre de caries (7) .

On réalisera un polissage des surfaces

coronaires à l’aide de pâtes fluorées et

de cupules caoutchouc ou de brossettes

afi n de limiter les possibilités de rétention

mécanique des bactéries.

Dépistage des caries (2,8) :

Quelle que soit la nature de l’appareil,

l’atteinte des tissus durs, lorsqu’elle se

produit, débute par une déminéralisation

de l’émail.

Avec les appareillages multi-attaches, elle

peut avoir son siège autour du verrou collé,

soit sous les bagues, lorsque le ciment de

scellement se délite et que les fl uides buccaux

s’infi ltrent entre le métal et l’émail,

sans possibilité de nettoyage.

C’est pourquoi, le contrôle des joints entre

les dents et les bagues postérieures sera

régulièrement effectué afi n d’éviter une

percolation salivaire. En cas de doute sur

la qualité du scellement, les bagues doivent

être déposées et rescellées.

Le scellement des puits et fi ssures (8,9,18) :

La prévention des caries peut toujours

être mise en œuvre régulièrement par

l’obturation des sillons, puits et fi ssures

de toutes les dents permanentes en évolution

à savoir les prémolaires, et surtout

les 2èmes molaires permanentes qui font

leur éruption pendant les traitements

orthodontiques.

Le but du scellement des sillons et anfractuosités

des faces occlusales est de diminuer

la charge bactérienne en modifi ant

des morphologies occlusales très anfrac-

More magazines by this user
Similar magazines