Nouvelles - SGPA

sgpa.ch

Nouvelles - SGPA

No 43 - 11’000 ex. - JUIN 2007

■ Boutique

■ Législation

en matière de chiens

■ Adoptez-nous

■ Le coup de chaleur

Nouvelles

JAB 1200 GENEVE 2

Retours : SPA GENEVE -1233 Bernex


9

8

12

1. Trousse à couture 10.- bleu- jaune - rouge

2 . Sac à dos 10.- vert

2

18

3. Sac banane 2.- noir - rouge - jaune - bleu - vert

4. Porte-monnaie 15.- rouge

5. Porte-documents 10.- bleu - rouge - jaune - vert -noir

6. Porte-clefs 15.- acier - logo SPA

7. Parapluie 20.- manche bois, logo SPA - bordeaux -

bleu foncé - vert sapin - noir argenté - gris - foncé - bleu/rouge

8. Sac vélo 15.- avec poche plastifiée pour carte

9. Laine polaire 50.rouge

- noir - jaune - gris foncé - marine (S - M - L - XL)

10. Veste en laine polaire 55.bleu

marine - noir - beige - gris (S - M - L - XL)

11. Laisse et collier adaptable 15.- logo SPA

12. Sac de sport 12.- gris antracite - kaki - bordeaux - rose -

bleu jeans - bleu clair - jaune vif - jaune poussin - lila - orange - vert pistache

13. Coupe-vent 35.- vert - noir - marine - rouge

7/8 ans - 9/11 ans - 12-14 ans - 15-16 ans M - L - XL

14. K-way pliable 32.marine

- blanc - orange - noir - rouge - jaune - vert (M - L - XL - XXL)

15. Stylo et porte mine 15.- coffret bois avec logo SPA

comprenant un stylo et un porte mine

16. Mascotte de la SPA 18.- peluche, chien ou chat

17. T-shirt unisexe col rond 20.- (S - M - L - XL)

beige - lila - kaki - blanc - rose - bordeaux - gris/bleu

18. Veste polaire cintrée femme 60.- (S - M - L)

blanc cassé - rouge - bleu ciel - bleu jeans - parme - noir

3

19. Plaid 40.- laine polaire avec broderie logo SPA

noir - marine - vert sapin - rouge - bleu ciel - beige - jaune - orange

20. Tour de cou 20.- laine polaire transformable en bonnet

logo SPA brodé ton sur ton - marron - gris - kaki - rayé

21. Mousqueton - lampe de poche 12.-

22. Casquette 15.- blanc - ficelle - berseaux - bleu - gris/bleu

23. Sweat shirt col rond 35.- marine - bleu azur - rouge

jaune - blanc - S - M - L (ni marine, ni bleu azur) - XL - XXL (marine seule)

24. T-shirt enfant col polo 15.rouge

- vert - noir - gris chiné - marine - 5/6 ans - 7/8 ans

6

5

13

23

Nom : Prénom :

Adresse :

17

24

23

15

No Postal : Lieu : Tél :

Je désire commander les articles suivants :

No : Couleur : Taille : Nombre :

No : Couleur : Taille : Nombre :

No : Couleur : Taille : Nombre :

Je m’engage à verser à la SPA le prix des objets commandés

additionné des frais de port dès réception de la marchandise.

Date : Signature

14

16

19

7

20 22

21

4

Envoyez ce coupon à SPA-Genève, Refuge de Vailly

5 avenue de la Cavoitanne - 1233 Bernex

1

10

11


SOMMAIRE

Boutique

Nouvelles du Refuge

Sondage

Protégés ... Heureux

Législation en matière de chiens

Adoptez-nous

News Educ’ SPA

L’éducation d’Ezen

Le coup de chaleur

2

4-5

5

5-6

7

8-9-10-11

12

13

14

La rubrique de Zazie 15

NOUVELLES SPA

Journal officiel de la SPA-Genève, Société Genevoise pour la Protection des Animaux. Société privée à but non lucratif. Elle bénéficie du statut d’utilité publique.

Ses ressources ne sont constituées que des cotisations des membres, des dons et legs. Horaires du Refuge: Adoptions : mercredi, jeudi, samedi

de 14h. à 17h. ou sur rendez-vous. Abandons : tous les jours, 24h.s/24. Parution : 4 x par an (mars, juin, sept., déc.). Tirage : 11’000 exemplaires.

Edition/Réalisation/Publicité: Expansion SA - 4, chemin de la Gravière - 1227 Acacias - Tél. 022 301 67 20 - Fax 022 301 68 29.

Diffusion : à tous les membres de la SPA - Genève. Photographies : SPA-Genève

Collaborateurs pour ce numéro : Frédérique Flournoy • Emma Lombardini • Dr. Danielle Frei Perrin • Sandrine Blesing • Zazie

Les textes publiés n’engagent que leurs auteurs. Internet : www.spa-geneve.ch - information@sgpa.ch

Rédaction : SPA-Genève -Société genevoise pour la Protection des Animaux, Refuge de Vailly - 1233 Bernex Tél. 022 757 13 23 - Fax 022 777 10 00.

É D I T O R I A L

Plein, Plein, Plein … mois après mois, la même rengaine … notre

Refuge ne désemplit plus. Grands ou petits (mais plutôt grands),

jeunes ou vieux (mais souvent vieux), les chiens arrivent par dizaines,

chaque semaine, envahissant les boxes et les parcs avec leur triste

ennui. Aujourd’hui, plus que jamais, combien nous redoutons l’été qui

approche avec son lot d’abandons.

Les plus chanceux partiront vite, après la visite vétérinaire, parfois

seulement après quelques jours ou quelques semaines.

Les autres resteront de longs mois, comme s’ils étaient devenus

invisibles, comme s’ils se confondaient aux murs qu’ils rasent, le

regard mort et triste … Sans espoir, fatigués, ils ne font même plus

l’effort de se lever lorsque quelqu’un vient les regarder, tant ils ne

croient plus en un nouveau foyer.

Polémiques, Lois et Règlements, ceux qui restent sur le carreau ne

sont pourtant de loin pas les plus rebelles ! Ce sont seulement les plus

grands …

Shukran, Pocker, Jump, Gordon … Sous des gabarits parfois

impressionnants, ils cachent un cœur en or. Et pourtant, ils ont

tous plus de 12 mois de Refuge !

Pourquoi personne ne les regarde ? Nous osons encore espérer qu’un

jour viendra, où ce sera le coup de cœur, quelqu’un re-partira avec un

de ces chiens !

Frédérique Flournoy

JOURNEE PORTES OUVERTES : LE SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2007

LE REFUGE OUVRE SES PORTES DES 11 HEURES

Jeux-Concours Démonstrations d'agility et d'éducation Visite du Refuge

Visite du terrain d'éducation Animations et concours pour les enfants Nombreuses boutiques

Buffet campagnard Boissons

CONCOURS AMICAL D'AGILITY - Inscription Fr. 20.- en faveur de la SPA, à payer le jour même :

09h à 13h30 AGILITY DEBUTANTS - Sans balançoire et slalom

13h30 à 17h AGILITY AVANCES

Si une zone est loupée, on peut la refaire. Si on loupe une négociation, on peut la recommencer. Vous montrez à "Médor" que même en

concours, on doit faire les choses comme à l'entraînement. Chiens malades et chiennes en chaleur non admis.

Inscriptions : jusqu'au 5 sept. 07 À envoyer à : Plinio Bracelli, 29 rue de Berne, 1201 Genève - 022 741 10 07 le soir.

Nouvelles

No 41 - DECEMBRE 2006

3


4

NOUVELLES DU REFUGE

MERCI JULIE

Sur un coup de cœur, Julie (Tribune de Genève) a lancé dans son Encre Bleue un

SOS pour Newton, croisé Bearded Collie, transféré de refuge en refuge ...

30 mois de boxes !

Vous avez été nombreux à répondre à cet appel …

Et Newton, sorti de l’anonymat, a enfin trouvé le foyer heureux qu’il méritait

tant, un grand jardin, des compagnons à 4 pattes et des maîtres pleins d’amour

et d’affection !

Comme Newton n’est pas égoïste, il a entraîné dans son sillage, Neige, croisée

griffon vendéen (8 mois de refuge) et Bobby !

Ils sont encore nombreux à attendre leur tour dans les boxes de la SPA.

Merci à Julie de ce formidable coup de pouce !

LA MINETTE DU CIMETIERE

Vous vous souvenez sûrement d’elle : nous lui avions consacré un long article,

il y a quelques années. La Minette du Cimetière de Thônex, esprit des lieux

depuis plus de 10 ans, nous a fait bien des émotions en ce début d’année.

Juste avant Pâques, elle qui n’avait plus jamais quitté le cimetière depuis la mort

de ses maître, a subitement disparu …

Branle-bas de combat immédiat : annonces, affichettes, appel dans l’Encre Bleue

(Merci Julie !!) … Toujours rien … Puis, soudain, réapparue de nulle part, la

Minette a pointé le bout de son nez dans une propriété avoisinante … amaigrie

et déshydratée.

Pourquoi est-elle partie ? Que lui est-il arrivé durant ses longues semaines

d’errance ?

Tant de questions qui viendront alimenter encore la mystérieuse légende de la

plus célèbre - et vivante - des hôtes du cimetière de Thônex.


L'ANNÉE 2006 EN QUELQUES CHIFFRES

1'648 ANIMAUX RECUILLIS


Chiens Chats Lapins Cobayes Hamsters Rats Souris Tortues Canaris

529

Gerbille

29

681

Chinchilla

14

● WISKY le chat adopté en janvier 2005

avec son nouvel ami

● BILLY adopté en juillet 2006

171

Pigeons

99 99

SONDAGE

En vue d’élaborer des propositions concrètes au Département du Territoire pour un assouplissement de

l’obligation de tenue en laisse dans les forêts du 1 avril au 15 juillet, nous souhaitons avoir l’opinion des

propriétaires de chiens sur les points suivants :

En contrepartie d’une plus grande liberté en forêts pour les chiens éduqués, seriez vous disposés à :

1. Passer un test de maîtrise auprès d’un éducateur canin ?

Oui Non

2. En cas de réussite du test, faire porter à votre chien une signalisation (par exemple collier) de

couleur vive et fluorescente lors de la période de protection de la faune ?

Oui Non

Merci de renvoyer ce sondage avant le 31 août 2007 à

SPA Genève - 5, avenue de Cavoitanne - 1233 Bernex

3

Callopsittes

1

Rat du

désert

1

● TOOTSIE adopté

en septembre 2005

● TANGUY adopté en décembre 2002

3 2 1 5

Perruches

5

Protégés...

Heureux !

Lièvres

2

Hérissons

3

● TAO adopté en novembre 2003

● ROUCKY adopté en mars 2006

5


6

1

2

3

4

5

Protégés...

Heureux !

12

8

● 1. BIGOUDI et son copain, adopté en juin 2006 ● 2. CHICHI adoptée en décembre 2004 ● 3. DIABOLO ● 4. KING adopté en janvier 2007

● 5. PLUME adopté à Noël 2006 ● 6. GOLLOY adoptée en novembre 2005 ● 7. REJANE adoptée en juillet 2006 ● 8. PAMELA adoptée en juin 2006 avec

son nouvel ami ● 9. MOUSSY adoptée en août 2006 ● 10. RUBIS et TILAS ● 11. MELODY adoptée en février 2007 ● 12. DZAM adoptée en février 2006 ●

13. JOKO adopté en août 2006 ● 14. POLDO adopté il y a longtemps ● 15. FRIMOUSSE adoptée en décembre 2005 ●

Pour ceux qui souhaitent nous envoyer des photos de leur compagnon adopté à la SPA pour qu'elles soient publiées dans cette rubrique, il faut utiliser des photos sur papier-photo et non via e-mail en

inscrivant au dos de la photo le nom de l'animal et le nom de l'adoptant.

Cela nous facilite beaucoup la tâche, même si le nombre très important de photos que nous recevons ne nous permet pas de toutes les faire paraître ce dont nous nous excusons ...

13

10

6

9

15

11

7

14


7

Législation en matière de chiens,

le feuilleton continue …

Pour mémoire - et pour ceux qui auraient oublié ce grand moment de démocratie -

en septembre passé, cédant à la panique, notre Conseil d’Etat édictait, dans la précipitation,

un règlement qui imposait le port de la muselière à tous les chiens dans

les parcs, du chihuahua au berger allemand, en passant par le teckel.

Votre SPA réagissait immédiatement : avec une pétition signée par plus de 34'000

personnes en un mois ; et un recours à notre instance suprême, le Tribunal fédéral.

Le Tribunal fédéral a fait preuve de sagesse et a - au mois d’avril de

cette année - annulé la disposition litigieuse considérant qu’elle était disproportionnée,

arbitraire et qu’elle violait la Constitution. Le Tribunal fédéral a rappelé que,

dans les parcs, les chiens devaient déjà être tenus en laisse, qu’ils étaient interdits

sur les pelouses et sur les places de jeux pour enfants, de sorte qu’exiger le port de

la muselière en plus n’avait aucun sens. Une belle victoire pour nos amis les chiens.

Un sentiment que Justice a été faite.

Mais le feuilleton ne s’arrête pas là … et nos chiens genevois, ainsi que leurs

propriétaires, ne sont pas au bout de leurs peines.

Au mois de juin de cette année, vous devrez voter sur la nouvelle Loi

genevoise sur les conditions d’élevage, d’éducation et de

détention des chiens (l’actuelle loi date de 2003, il y a à peine 4 ans).

Cette loi est soumise au référendum obligatoire, car elle modifie l’impôt sur

les chiens qui augmentera en fonction du nombre de chiens détenus par un

propriétaire. Cet impôt progressif paraît injuste à la SPA parce que la loi a été

modifiée dans un but de sécurité publique (suite au drame d’Oberglatt et au

drame du parc de la Grange). Or, l’augmentation de l’impôt n’a aucun effet de

prévention ou de sécurité publique ; c’est une mesure qui sert uniquement à

rendre plus difficile - i.e. plus onéreux - le fait d’avoir plus d’un chien dans un foyer

(même des tout petits chiens) et cela pénalisera injustement les personnes à

faibles revenus.

Pour mémoire, la nouvelle loi prévoit que le propriétaire d’un chien dit dangereux

ne pourra pas posséder un autre chien (ce qui est bien), de sorte que l’impôt

progressif ne l’affectera pas ; il affectera en revanche tous les autres

propriétaires de chiens.

En ce qui concerne la SPA, cette loi pose plusieurs autres problèmes. Au nombre

de ceux-ci figure l’art. 10 nouveau qui est extrêmement critiquable à

deux titres.

En premier lieu, la compétence qui appartenait auparavant au Conseil d’Etat dans

son ensemble de fixer les lieux où les chiens sont admis librement, sont admis sous

conditions (en laisse, par exemple), ou sont interdits, est transférée à un seul

Département (soit le même Département qui était à l’origine de l’idée de museler

tous les chiens dans les parcs publics !).

En second lieu, ce seul Département devra veiller à ce qu’il existe « un nombre

suffisant » de lieux où les chiens sont admis librement, sont admis sous conditions,

et sont interdits. Or, qu’est-ce qu’« un nombre suffisant » ?

« un nombre suffisant » pour qui ?

La SPA craint qu’il n’y aura jamais un nombre suffisant d’espaces de liberté pour

les chiens (elle en réclame davantage depuis des années ! en vain), et qu’on

assistera en revanche à une multiplication des lieux interdits aux

chiens ; on parle déjà de certains parcs publics !

Il est normal que les chiens soient interdits dans certains lieux pour des raisons

de sécurité ou d’hygiène (comme les hôpitaux, les magasins d’alimentation, les

piscines, les places de jeux pour enfants, les pelouses etc….) ; c’est déjà le

cas actuellement.

En revanche, les chiens n’ont pas à être interdits dans certains lieux, parce qu’ils

ne plaisent pas à certaines personnes.

Les lois doivent répondre à un intérêt public ; elles ne doivent pas servir à faire

plaisir à certaines personnes, plutôt qu’à d’autres ; elles ne doivent pas servir

à réglementer ce qu’on aime ou ce qu’on aime pas ! La SPA redoute qu’on

s’achemine dans cette voie.

C’est le lieu de rappeler la fonction sociale essentielle du chien pour de

nombreuses personnes âgées ou seules, dans une société de plus en plus difficile.

C’est aussi le lieu de rappeler que la plupart des chiens genevois vivent

dans des familles avec des enfants et ne causent aucun problème !

L’autre point délicat de la loi soumise à votation est qu’elle prévoit le port

obligatoire de la muselière pour les chiens dits dangereux partout, dès que

ces chiens sortent de chez eux.

Il existe un certain nombre de problèmes, avec certains chiens et avec certains

maîtres ; la SPA n’entend pas se voiler la face et prétendre que tout va bien dans

le meilleur des mondes. Certains accidents dramatiques ont eu lieu et l’on ne peut

pas en faire abstraction. Cela étant, en termes de protection des animaux, une vie

en muselière n’est pas une vie ….

À cela, il s’ajoute que la muselière empêche une bonne sociabilisation du chien,

qu’elle peut le rendre plus agressif, et qu’elle peut lui causer de graves problèmes

de santé en périodes de grandes chaleurs (le chien règle sa température en

haletant, la bouche ouverte).

La muselière n’évitera pas non plus tous les accidents : le drame d’Oberglatt

- où les chiens se sont échappés - n’aurait pas été évité.

Enfin, la nouvelle loi impose à toute personne qui adopte un chien d’avoir suivi -

avec succès (sic !) - un cours théorique d’éducation donné par un

éducateur agréé. Si la SPA est naturellement favorable à l’éducation des chiens

(et des maîtres) et a elle-même créé son école d’éducation, elle regrette qu’on

doive faire des lois pour y mettre des évidences et ensuite les imposer à tout

le monde, sans aucune distinction (et avec les frais que cela comporte), comme

si cela constituait une grande innovation …

Et dans cette optique, à quand d’ailleurs un cours théorique de détention

des chats ?

La SPA ne peut ici qu’inviter tous les propriétaires de chiens à ramasser les

déjections de leur animal, à le tenir en laisser lorsque cela est obligatoire, à

respecter les autres et en particulier ceux qui ont peur des chiens ; ce n’est

qu’ainsi que nous éviterons la multiplication des lois et règlements qui

rendent notre vie et celle de nos compagnons plus difficile …

Emma Lombardini


8

Alto : mâle tervueren, âgé de 2 ans,

gentil chien, aime les enfants, les gens,

dominant avec les mâles, n'aime pas

les chats, ni les petits animaux,

supporte la voiture

Cannelle : femelle croisée griffon,

âgée de 12 ans, gentille chienne,

aime les enfants, les gens, les autres

chiens, court après les chats,

ne reste pas bien seule

Jump : mâle croisé berger,

âgé de 6 ans, gentil chien,

aime les gens, les enfants,

les chiens, court après

les chats,

supporte la voiture

Chiquinha : femelle croisée caniche,

âgée de 8 ans, gentille chienne,

aime les enfants, les gens, les chiens

et les chats, reste seule, aboit un peu

Kenny : mâle croisé papillon,

âgé de 7 ans, gentil chien,

aime les enfants, les gens,

les chiens, n'aime pas

trop les chats,

supporte la voiture

Lucky : mâle croisé terrier pinscher,

âgé de 10 ans, un peu craintif,

n'aime pas trop les mâles,

a peur des chats, supporte la voiture

Genji : mâle labrador,

âgé de 3 ans, très gentil chien,

aime les enfants, les gens,

les chats, joueur avec les autres

chiens, supporte la voiture,

pour maison avec jardin

Cindy : femelle croisée ratier,

âgée de 6 ans,

très gentille chienne


Gordon : mâle croisé

berger / husky,

âgé de 6 ans, gentil chien,

aime les enfants, les gens,

les chats, supporte la voiture,

ne reste pas bien seul

Pirate : mâle croisé berger/

beauceron, âgé de 8 ans,

aime les enfants, pas trop

les chiens mâles, aime les chats,

supporte la voiture

India : femelle croisée

labrador/ bouvier,

âgée de 1 an,

très craintive,

gentille avec les chiens

Schina : femelle croisée bouvier,

âgée de 11 ans, aime les enfants,

les chiens, les chats,

supporte la voiture

Gringo : mâle bouvier bernois,

âgé de 8 ans, gentil chien,

aime les enfants, les gens,

les autres chiens,

supporte la voiture

Maya : femelle caniche,

âgée de 10 ans,

très gentille chienne,

aime les enfants,

les gens, les chiens, les chats,

supporte la voiture

Tango : mâle bleu de gascogne,

âgé de 4 ans, très gentil chien,

aime les gens et les chiens

Smart : mâle croisé berger,

âgé de 7 ans, gentil chien

9

CHIENS


10

Anais : femelle, âgée de 9 ans,

pour appartement avec balcon

Finette : femelle,

âgée de 3 ans, pour jardin

Calin : mâle, âgé de 3 ans et demi,

s'entend avec les autres chats,

pour jardin

Naty : mâle, âgé de 3 ans,

aime les enfants, les chiens,

les chats, pour appartement

Chaussette : femelle,

âgée de 8 ans,

à placer avec Baghera

Matisse : mâle,

âgé de 8 ans, pour jardin

Kookie : femelle,

âgée de 2 ans, pour jardin

Dorane : femelle,

âgée 7 ans, pour jardin

Baghera : femelle,

âgée de 10 ans,

pour appartement,

à placer avec

Chaussette


Moustique : femelle,

âgée de 3 ans, pour jardin

Charlei : persan, femelle,

âgée de 3 ans,

pour appartement

Galette : angora,

femelle, âgée de 8 ans,

pour appartement avec balcon

Kim : mâle, âgé de 1 an, aime

les enfants et les autres chats,

pour appartement avec balcon

Poucy : femelle,

âgée de 10 ans,

s'entend avec les autres chats,

pour jardin

Junior : mâle,

âgé de 2 ans,

aime les enfants,

pour appartement

avec balcon

Crackers : mâle,

âgé de 1 an,

gentil chat

Tomy : mâle,

âgé de 2 ans,

aime les enfants,

pour appartement avec balcon,

à placer avec Zorro

Zorro : mâle,

âgé de 4 ans,

aime les enfants,

pour appartement avec balcon,

à placer avec Tomy

11

CHATS


12

Education des chiens du Refuge

Il y a quelques mois au travers du journal SGPA, nous vous lancions un appel afin

d’avoir quelques bénévoles le vendredi après-midi en vue de sortir et éduquer les

chiens du Refuge.

Nombreux sont ceux qui ont répondu, un grand merci à tous.

Les chiens qui généralement ont besoin de notre aide afin d’être adoptés, sont

de gros gabarits. Il n’est pas toujours facile de retrouver au bout de sa laisse un

bon gros rottweiler de soixante kilos sans éducation de base, un danois ou un

croisé dogue argentin tellement heureux de vous voir qu’ils vous sautent dessus

avec passion!

Trois d’entre vous ont bien résisté à ces quelques paramètres et sont tous les

vendredis, depuis plusieurs mois, qu’il neige, pleuve ou fasse un grand soleil,

sur le terrain.

À trois heures, nous nous retrouvons au Refuge afin de voir si l’un de nos protégés

a été adopté, ou si un nouveau copain est arrivé. Nous prenons un premier chien

pour une heure, puis un second. Grâce à Françoise, Elena et Gail, nous sortons

entre 8 et 10 chiens, chaque vendredi après-midi.

Quelle joie lorsque l’un d’entre eux est adopté et qu’il reste dans sa nouvelle

famille. L’un mordillait, il a arrêté, l’autre sautait sur les personnes, le troisième

tirait comme un fou sur sa laisse, plein de petits défauts qui parfois font qu’un

toutou ne correspond pas à de nouveaux maîtres potentiels.

Les chiens qui sont passés dans nos cours d’éducation ont une fiche qui indique à

leur nouveau maître ce qu’ils savent faire, à quels ordres ils peuvent obéir et quel

est leur niveau d’éducation. Certains d’entre vous ont ainsi peut-être trouvé, dans

le carnet de vaccination de leur nouveau compagnon, une explication de leur

niveau d’éducation.

Nous allons dorénavant aussi profiter de ces vendredis pour vous préparer une

présentation des chiens du Refuge, de ceux qui nous ont émus par leur histoire,

leur abandon ou leur gentillesse. Ce mois-ci, Gail nous a préparé un petit texte

pour Shukran.

Bonjour à tous,

Je m'appelle Shukran, mon nom signifie ¨merci¨ en arabe. Il n'est pas anodin le

choix de mon nom… C'est ma joie de vivre qui l'a inspiré !

Malgré une longue histoire de Refuge derrière moi, je m'enthousiasme pour tout

ce qui m'entoure, j'ai un regard pétillant sur la vie et j'adore me balader dans la

nature.

Je suis sportif et dynamique avec mes dix printemps, j'ai acquis une grande

sagesse, je fais preuve d'une grande générosité, mais surtout, je déborde

d'affection et d'amour pour tous ceux qui m'entourent !

Ma robe est d'une belle couleur miel/fauve, j'ai de magnifiques yeux noisettes qui

pétillent et lorsque je penche la tête de coté avec mon regard malicieux … je suis

irrésistible … tout le monde craque !!!!!

J'ai une bonne éducation de base, je suis docile et obéissant et je ne tire pas.

Parfois, certains de mes congénères mâles me froissent un peu, mais je suis

toujours un vrai gentleman avec la gente canine féminine …

Venez donc nombreux me voir au Refuge, je suis impatient de trouver enfin

mon nouveau maître (ou nouvelle maîtresse) pour le (la) combler de bonheur

et de joie !!

Pour l'entendre dire : Shukran

d'apporter un tel rayon de

soleil dans ma vie¨.

À très bientôt, je vous attends.

Avec toute mon affection.

(propos recueillis par Gail)

Shukran

Gail et Shukran,

Elena et Neige,

Françoise et Alto


Un grand merci pour ces bandes dessinées aux propriétaires d’Ezen, adopté en juin 2005

13


Le coup de chaleur

14

En été, l’actualité du coup de chaleur revient au galop avec malheureusement

toujours des cas mortels. Le coup de chaleur met gravement la santé

de l’animal en danger et cela, très rapidement. Il se traduit par une

élévation de la température du corps au-delà de 41°C qui n’est pas due à

une infection.

Cette hyperthermie sera vite accrue si l’excès de chaleur ne peut se dégager et

saturera le centre régulateur de la température dans l’hypothalamus, glande au

niveau du cerveau.

Elle causera des nécroses des cellules et la destruction de leurs

structures. Les organes, en général des systèmes neurologiques, cardiovasculaires,

gastro-intestinaux, hépato-rénaux, musculaires ou hématopoïétiques,

s’endommagent gravement dès 42,8°C de température corporelle.

Le coup de chaleur se traduit dans un premier temps par la déshydratation et hypersalivation,

pour passer par un état de choc et symptômes associés, pour finir par

un coma puis arrêt respiratoire.

Causes

- Animal dans la voiture en pleine chaleur… !!!! Hélas, toujours la

cause la plus fréquente des coups de chaleur ; dans une voiture parquée au soleil,

la température monte vite à 60°C…

VOUS AVEZ RESPECTÉ LEUR VIE

RESPECTEZ LEUR MORT

Confiez leur dépouille à des professionnels

CREMADOG

Centre romand d’incinération pour animaux de compagnie

NOS ATOUTS :

● Four d’incinération ultramoderne

● Grande qualité d’accueil

● Prise en charge rapide à domicile ou chez le vétérinaire

● Incinération individuelle ou collective

● Certificat de crémation garantissant les prestations

● Possibilité d’assister

● Urne de base ou personnalisée

Documentation et renseignements :

CREMADOG - 2037 Montmollin

Tél. 032 731 20 30 Fax 032 731 20 64

Veuillez m’envoyer votre documentation sans engagement

Nom :

Prénom :

Adresse :

Genre d’animal : ❑ Chien ❑

Chat ❑ Autre

Urnes personnalisées photos

CREMADOG - 2037 MONTMOLLIN


- Température extérieure très chaude (surtout l’après-midi)

- Animal au soleil sans ombre

- Exercice trop intense lors de pics de chaleur

- Maladies infectieuses ou métaboliques, voire des intoxications, pouvant provoquer

de l’hyperthermie

Facteurs à risques

- Races avec un pelage épais

- Races brachycéphales

- Episode précédent de coup de chaleur

- Age avancé

- Mauvaise condition physique et mauvaise adaptation au climat

- Obésité

- Certaines maladies cardio-vasculaires, respiratoires, neurologiques et

endocriniennes

- Certains médicaments

- Déshydratation et perte d’électrolytes

- Mauvaise circulation d’air dans un environnement très chaud ou humide

- Les NAC (surtout furets et rongeurs/lapins)

Signes

Au début, halètement important avec salivation excessive, température corporelle

élevée et déshydratation. Puis, le rythme cardiaque augmente pour parfois même

montrer des signes de troubles de rythme, état de choc, détresse respiratoire,

vomissement de sang et diarrhée, tâches rouges à sombres sur la peau ou les

muqueuses, puis arrêt de la diurèse (miction urinaire), coma, convulsions ou

somnolence pour finir par un arrêt respiratoire.

Prévention

Eviter les causes de coup de chaleur ! Ne jamais laisser un animal dans

la voiture en été, ou lors de chaleurs extérieures, offrir de l’eau en permanence,

de l’ombre, ventiler, rafraîchir l’animal avec de l’eau sprayée dessus,

éventuellement des douches tièdes, jamais glacées !

Thérapie

Les chances de survie dépendent de la vitesse d’action. On retrouve

les mêmes gestes qu’en prévention, à savoir sprayer l’animal avec de l’eau

fraîche, non glacée, et le ventiler. L’emmener en urgence chez le

vétérinaire. Ne pas lui administrer de médicaments ! Appliquer des compresses

d’alcool sur les pattes, les aisselles et éventuellement le museau.

Conclusion

Le coup de chaleur est rapidement mortel et pourtant simple à éviter.

On sait à présent que les chances de survie diminuent avec la durée de

l’hyperthermie et son intensité. De plus, un animal ayant déjà souffert d’un

coup de chaleur voit son risque de récidive augmenter. Il faut absolument éviter les

situations critiques lors de grandes chaleurs, hydrater, rafraîchir, ventiler et en cas

de problèmes, il faut téléphoner rapidement à un vétérinaire.

Cabinet vétérinaire Aufuret.

Pour animaux de compagnie spécialiste des NAC

Médecine vétérinaire Dr. Danielle Frei Perrin

CH-1112 Echichens (Morges) VD Suisse.


La brute,

le labrador

et ma tique

Il y a un petit coin que j’aime beaucoup dans mon quartier : c’est une place où l’on

trouve de l’herbe qui ne nous est pas encore interdite, des arbres, un espace de jeu

pour enfants, quelques commerces. C’est à la fois animé et bucolique.

Dernièrement, j’y ai rencontré un labrador. Moi, j’aime les labradors ; ils sont

beaux, doux et grands, et j’ai un faible pour les grands chiens. Naturellement, nous

avons voulu nous approcher l’un de l’autre, histoire de faire un brin de reniflette,

mais le maître du labrador l’a retenu avec une grande brutalité. La pauvre bête

s’est collée contre lui et, ne comprenant rien à ce courroux, a voulu revenir vers

moi car je lui étais fort sympathique.

Cette fois, son maître l’a tiré avec beaucoup plus de rage. On aurait dit qu’il allait

le pendre et l’étrangler à la fois. J’étais pétrifiée d’indignation !

Le labrador se laissait faire, sans comprendre ce qui lui arrivait et pourquoi il

méritait qu’on lui fasse du mal. Ma maîtresse a réagi : « mais arrêtez de

brutaliser votre chien ; il n’a rien fait que s’approcher de nous pacifiquement ».

L’homme, cheveux poivre et sel, le teint rougeâtre, a fondu sur elle, aussi

menaçant qu’avec son chien : « Ta …. (je n’ose pas répéter le mot qu’il a

prononcé) et dégage ».

Comme il avait l’air méchant, comme sa voix était dure ! Pourtant, cela n’a pas

intimidé ma maîtresse qui a continué à prendre la défense du labrador. De plus en

plus menaçant, la brute criait : « Dégage ! ».

Ma maîtresse lui a rétorqué : « Que s’est-il passé dans votre vie pour que vous en

arriviez à brutaliser un animal sans défense ? En tout cas, si on vous a fait du mal

ou du tort, ce n’est pas une raison pour vous venger sur un chien ; ça ne vous

grandit pas de vous attaquer à une pauvre bête, c’est le genre de brutalité qui rend

un chien peureux ou méchant car il pense après que tout homme est mauvais.»

Le bonhomme a tourné les talons en criant encore des injures.

Les gens du quartier auxquels ma maîtresse a raconté l’histoire ont affirmé qu’ils

connaissait l’individu et qu’auparavant, il avait un berger allemand qu’il bâtait ;

peut-être était-il même mort ?!

- « Pourquoi n’avoir pas réagi ? pourquoi ne pas l’avoir empêché de maltraiter son

chien ? ».

- « Parce qu’il avait l’air d’une telle brute qu’on avait peur de subir le même sort

que son animal ».

- « !!!! » a répondu ma maîtresse.

Nous sommes rentrées à la maison et, en enlevant mon collier, ma maîtresse

a découvert une grosseur sur mon coup. Après un examen attentif, elle a

diagnostiqué la présence d’une tique.

- « Ne bouge pas » m’a-t-elle dit « je vais enlever cette vilaine bête

qui te suce le sang ».

Elle a pris du dissolvant à ongles et, avec un bâtonnet d’ouate, en a badigeonné

la tique. Au contact du liquide, le parasite s’est ratatiné et a perdu ses défenses. Il

a juste fallu ensuite attraper ce ballonnet dégonflé, le tourner entre les doigts, pour

que ses petites pinces-pattes se décrochent.

- « Tu vois » m’a dit ma maîtresse « c’est facile de retirer cette tique de ton coup ».

On devrait aussi trouver un moyen de retirer un mauvais maître à un chien,

trouver comment lui faire lâcher prise … Malheureusement, cela ne se fait

pas avec du dissolvant et une pince à épiler …

Au moment où je raconte cette aventure, nous sommes dans la salle d’attente

de mon vétérinaire pour ma piqûre anti-rabique et ma maîtresse est en train de

lire dans le n° d’avril du « Chien magazine » que la PSA (Protection suisse des

animaux) projette de former une institution d’avocats pour les animaux ; il y a un

papier à signer et je crois bien que je vais le signer de ma patte !

15


Ça n’arrive pas qu’aux autres.

Si Lucas

devenait

si l’un de ses parents disparaissait,

ou devenait invalide, il pourrait percevoir

jusqu’à frs 1000.- par mois.

Contactez notre Fondation

FSMO: 130 ans de solidarité.

C'est parce que "ça n'arrive pas

qu'aux autres” que plus de 3500

parents adhèrent à la FSMO,

Fondation - sans but lucratif -

créée en 1872. Aujourd'hui,

une équipe de bénévoles, actifs

et compétents, poursuit cette

œuvre, afin de proposer des

conditions accessibles à tous.

Rentes

Cotisations mensuelles

AGES D’ENTRÉE

mensuelles

par enfant -35ans 35-45 45-55

250.-

500.-

750.-

1000.-

4.- 5.50 14.50

8.- 11.- 29.-

12.- 16.50 43.50

16.- 22.- 58.-

Par personne et par enfant.

Les deux parents peuvent cotiser.

fsmo.ch

022 8300050

FONDATION DE SECOURS MUTUELS AUX ORPHELINS • SANS BUT LUCRATIF

More magazines by this user
Similar magazines