3 Le Joyau Noir

nihon.ryouri.asia

3 Le Joyau Noir

n’offrirent qu’une médiocre résistance et subirent le même sort

que leurs frères d’armes. Leurs corps furent jetés sur le barrage

ou dans l’eau du fleuve auquel ils avaient projeté de rendre son

cours initial.

Tandis qu’ils regagnaient les collines, Pelaire se tourna vers

Hawkmoon.

— N’avez-vous donc aucune pitié, monseigneur ?

— Aucune, répliqua Hawkmoon, distant. Hommes, femmes,

enfants, s’ils sont granbretons ou simplement favorables au

Ténébreux Empire, sont tous mes ennemis, et je dois les traiter

comme tels.

Cette fois, ils avaient perdu huit des leurs. Compte tenu de

l’importance des forces qu’ils avaient détruites, ils avaient eu,

encore une fois, beaucoup de chance. Les Granbretons avaient

coutume de massacrer leurs adversaires, mais n’étaient pas

habitués à subir de semblables assauts. Peut-être cela

expliquait-il le nombre peu élevé des pertes dans les rangs

kamargais.

Meliadus envoya quatre autres détachements, à chaque fois

mieux armés, pour tenter de détruire le barrage. Les cavaliers

de Kamarg les massacrèrent. Eux-mêmes ne laissèrent qu’une

cinquantaine d’hommes sur le terrain. Hawkmoon, à la tête des

cent cinquante survivants, allait pouvoir aborder la seconde

partie du plan, le harcèlement des armées du Ténébreux

Empire. Celles-ci n’avançaient plus que lentement, encombrées

par les machines de guerre et les vivres qu’il leur fallait

désormais transporter par voie de terre.

Hawkmoon se garda bien d’attaquer le jour, alors que les

ornithoptères patrouillaient dans le ciel. La nuit, en revanche,

ses lanciers incendièrent des dizaines de tentes, brûlant leurs

occupants, ses archers massacrèrent des centaines de

sentinelles et tuèrent tous ceux qui partaient à la recherche de

leurs campements secrets. Le sang qui couvrait les lames n’avait

guère le temps de sécher, le tranchant des haches était émoussé,

tant elles avaient frappé, et les lourds javelots venaient à

manquer. Hawkmoon et ses compagnons étaient devenus hâves,

avaient le teint blême, les yeux rouges, et éprouvaient parfois

122

More magazines by this user
Similar magazines