3 Le Joyau Noir

nihon.ryouri.asia

3 Le Joyau Noir

Kalan se tenait près de lui et lui prit le bras, pour l’éloigner

de la sondeuse mentale.

Les examens préliminaires nous révèlent que vous êtes

plus que sain d’esprit, monseigneur. La sondeuse nous fournira

un rapport détaillé dans quelques heures. Il faut à présent que

vous vous reposiez. Nous reprendrons nos analyses demain

matin.

Le lendemain, on soumit à nouveau Hawkmoon à l’étreinte

de la sondeuse, et cette fois on le fit s’allonger sous la cloche. La

tête levée, il regardait défiler des images ; les visions qu’elles

éveillaient dans son esprit étaient à leur tour projetées sur un

écran. Le visage du jeune duc n’avait rien perdu de son

impassibilité. On provoqua ensuite une série d’hallucinations

qui le plongeaient dans des situations effroyablement

dangereuses. Une goule aquatique l’attaquait ; il était pris dans

une avalanche ; il se battait contre trois hommes armés d’épées ;

poussé par les flammes d’un terrible incendie, il devait sauter

du troisième étage d’une grande bâtisse. Chaque fois, il en

réchappait avec courage et adresse, mais ses réflexes étaient

purement mécaniques, et ni la peur ni l’instinct de conservation

n’en étaient responsables. On procéda ainsi à de nombreux

examens qu’il subit sans montrer le moindre signe d’émotion.

Même lorsque la sondeuse l’obligea à rire, à pleurer, à haïr ou à

aimer, ses réactions ne furent que physiques.

Puis on le libéra une nouvelle fois, et il se retrouva face au

masque de serpent du baron Kalan.

— D’une certaine façon, monseigneur, il semblerait que vous

soyez un peu trop sain d’esprit, murmura le Granbreton.

Paradoxal, n’est-ce pas ? Mais j’ai bien dit trop sain d’esprit.

Comme si une partie de votre cerveau s’était estompée ou s’était

détachée du reste. Cependant je ne peux que signaler au baron

Meliadus que vous paraissez parfaitement apte à servir ses

desseins, à condition de prendre quelques précautions

élémentaires.

— Et quels sont ses projets ? demanda Hawkmoon, sans

grand intérêt.

— C’est à lui de vous répondre.

62

More magazines by this user
Similar magazines